Your SlideShare is downloading. ×
Le partage de la valeur ajoutée
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Le partage de la valeur ajoutée

52,610

Published on

Diaporama qui explique comment la valeur ajoutée d'une entreprise se partage

Diaporama qui explique comment la valeur ajoutée d'une entreprise se partage

Published in: Education, Economy & Finance
3 Comments
4 Likes
Statistics
Notes
  • merciiii mercii :) :)
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
  • très bien fait, est-il possible de télécharger le diaporama ?
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
  • Très bien fait merci !
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
No Downloads
Views
Total Views
52,610
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
21
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
3
Likes
4
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. LE PARTAGE DE LA VALEUR AJOUTÉE Module DIAPORAMA CONCU ET REALISE PAR RODOLPHE VENOT, PROFESSEUR DE SES
  • 2. A la fin de ce module, vous serez capable de décrire et d'expliquer quels sont les différents bénéficiaires de la valeur ajoutée d'une entreprise.
  • 3. Pour comprendre le partage de la valeur ajoutée, il est nécessaire de bien se rappeler ce qu'est la valeur ajoutée.
  • 4. Qu'est-ce que la valeur ajoutée? Pour comprendre le partage de la valeur ajoutée, il est nécessaire de bien se rappeler ce qu'est la valeur ajoutée.
  • 5. Une entreprise crée des richesses.
  • 6. En effet, en combinant du travail et du capital , elle transforme des consommations intermédiaires en nouveaux biens ou services . Une entreprise crée des richesses.
  • 7. En effet, en combinant du travail et du capital , elle transforme des consommations intermédiaires en nouveaux biens ou services . Une entreprise crée des richesses. Par exemple, par son travail et le recours à un pétrin, un four, des outils (le capital ), le boulanger transforme la farine, l'eau, le sel (les consommations intermédiaires ) en baguettes de pain.
  • 8. En effet, en combinant du travail et du capital , elle transforme des consommations intermédiaires en nouveaux biens ou services . Une entreprise crée des richesses. Par exemple, par son travail et le recours à un pétrin, un four, des outils (le capital ), le boulanger transforme la farine, l'eau, le sel (les consommations intermédiaires ) en baguettes de pain. Consommations intermédiaires
  • 9. + En effet, en combinant du travail et du capital , elle transforme des consommations intermédiaires en nouveaux biens ou services . Une entreprise crée des richesses. Par exemple, par son travail et le recours à un pétrin, un four, des outils (le capital ), le boulanger transforme la farine, l'eau, le sel (les consommations intermédiaires ) en baguettes de pain. Consommations intermédiaires Capital Travail
  • 10. + = En effet, en combinant du travail et du capital , elle transforme des consommations intermédiaires en nouveaux biens ou services . Une entreprise crée des richesses. Par exemple, par son travail et le recours à un pétrin, un four, des outils (le capital ), le boulanger transforme la farine, l'eau, le sel (les consommations intermédiaires ) en baguettes de pain. Consommations intermédiaires Capital Travail
  • 11. la valeur ajoutée la valeur ajoutée la valeur ajoutée Les richesse créées par l'entreprise correspondent à ce que l'on appelle :
  • 12. la valeur ajoutée la valeur ajoutée la valeur ajoutée On parle de valeur ajoutée car l'entreprise a ajouté de la valeur aux consommations intermédiaires qu'elle a achetées en les transformant en nouveaux biens ou services. Les richesse créées par l'entreprise correspondent à ce que l'on appelle :
  • 13. la valeur ajoutée la valeur ajoutée la valeur ajoutée VALEUR AJOUTÉE = Valeur de la production réalisée par l'entreprise - Valeur des consommations intermédiaires On parle de valeur ajoutée car l'entreprise a ajouté de la valeur aux consommations intermédiaires qu'elle a achetées en les transformant en nouveaux biens ou services. Les richesse créées par l'entreprise correspondent à ce que l'on appelle : LOGIQUEMENT On mesure la valeur ajoutée de la façon suivante :
  • 14. Par exemple, une boulangerie a produit et vendu pour 10 000 € de pain au cours d'une année.
  • 15. Pour réaliser tous les pains vendus, elle a acheté pour 2 000 € de farine d'eau, de sel, d'électricité, etc., c'est-à-dire de consommations intermédiaires. Par exemple, une boulangerie a produit et vendu pour 10 000 € de pain au cours d'une année.
  • 16. VALEUR AJOUTÉE = 10 000 € - 2 000 € Pour réaliser tous les pains vendus, elle a acheté pour 2 000 € de farine d'eau, de sel, d'électricité, etc., c'est-à-dire de consommations intermédiaires. Par exemple, une boulangerie a produit et vendu pour 10 000 € de pain au cours d'une année. Elle a donc créé pour 8000 € de richesses, c'est-à-dire de valeur ajoutée.
  • 17. Passons maintenant au coeur de notre sujet
  • 18. Quels sont les bénéficiaires de la valeur ajoutée? Passons maintenant au coeur de notre sujet NB : pour des raisons pédagogiques, nous n'intégrerons pas l'Etat dans un premier temps dans notre raisonnement.
  • 19. Pour savoir qui va percevoir une partie de la valeur ajoutée de l'entreprise, il faut d'abord rappeler comment cette valeur ajoutée a pu être produite.
  • 20. Pour réaliser la valeur ajoutée, l'entreprise a utilisé et combiné deux facteurs de production : le facteur travail et le facteur capital.
  • 21. Le facteur travail Le facteur travail Le facteur travail désigne l'ensemble des heures de travail effectuées par le personnel pour réaliser la production de l'entreprise. Pour réaliser la valeur ajoutée, l'entreprise a utilisé et combiné deux facteurs de production : le facteur travail et le facteur capital.
  • 22. Le facteur travail Le facteur travail Le facteur capital Le facteur travail désigne l'ensemble des heures de travail effectuées par le personnel pour réaliser la production de l'entreprise. Pour réaliser la valeur ajoutée, l'entreprise a utilisé et combiné deux facteurs de production : le facteur travail et le facteur capital. Le facteur capital désigne l'ensemble des biens qui permettent à l'entreprise de produire de façon durable (les locaux, les machines, les outils, les véhicules....).
  • 23. LOGIQUEMENT ce sont donc les acteurs qui ont apporté ces facteurs qui vont percevoir cette valeur ajoutée.
  • 24. LOGIQUEMENT ce sont donc les acteurs qui ont apporté ces facteurs qui vont percevoir cette valeur ajoutée. Ceux qui ont apporté le facteur travail La valeur ajoutée se partage entre : Ceux qui ont apporté le facteur capital C'est-à-dire les salariés C'est-à-dire l'entreprise
  • 25. Oui mais le profit est lui-même réparti entre plusieurs usages.
  • 26. Quels sont les acteurs qui perçoivent une partie du profit de l'entreprise? Oui mais le profit est lui-même réparti entre plusieurs usages.
  • 27. Le profit de l'entreprise va servir à rémunérer ceux qui ont financé l'activité de l'entreprise, c'est-à-dire le facteur capital.
  • 28. Le profit de l'entreprise va servir à rémunérer ceux qui ont financé l'activité de l'entreprise, c'est-à-dire le facteur capital. 2 acteurs financent l'activité de l'entreprise :
  • 29. Les propriétaires de l'entreprise Les propriétaires de l'entreprise Ils perçoivent une partie du profit car ils ont apporté de l'argent pour la création de l'entreprise et pour qu'elle poursuive son activité. Le profit de l'entreprise va servir à rémunérer ceux qui ont financé l'activité de l'entreprise, c'est-à-dire le facteur capital. 2 acteurs financent l'activité de l'entreprise : NB : Dans le cas d'une société, les propriétaires sont les actionnaires. Ils perçoivent des dividendes Ils perçoivent des dividendes Remarque : les dividendes peuvent varier en fonction des résultats de l'entreprise.
  • 30. Les propriétaires de l'entreprise Les banques et les autres prêteurs Les propriétaires de l'entreprise Ils perçoivent une partie du profit car ils ont apporté de l'argent pour la création de l'entreprise et pour qu'elle poursuive son activité. Le profit de l'entreprise va servir à rémunérer ceux qui ont financé l'activité de l'entreprise, c'est-à-dire le facteur capital. 2 acteurs financent l'activité de l'entreprise : NB : Dans le cas d'une société, les propriétaires sont les actionnaires. Ils perçoivent une partie du profit car ils prêtent de l'argent à l'entreprise pour qu'elles puissent notamment investir. Ils perçoivent des dividendes Ils perçoivent des intérêts Ils perçoivent des dividendes Remarque : les dividendes peuvent varier en fonction des résultats de l'entreprise. Remarque : les intérêts sont des sommes à verser de façon obligatoire
  • 31. Enfin, l'entreprise conserve une partie du profit sous forme d' épargne .
  • 32. Enfin, l'entreprise conserve une partie du profit sous forme d' épargne . Cette épargne a pour but de financer (au moins en partie) les investissements de l'entreprise : toutes ont besoin au moins de remplacer les machines usées.
  • 33. On peut résumer tout ce qui précède dans le schéma suivant :
  • 34. On peut résumer tout ce qui précède dans le schéma suivant : Les salaires La valeur ajoutée se partage entre : Le profit Ils rémunèrent le facteur Travail Il rémunère le facteur Capital Les banques et les autres prêteurs Ils perçoivent des intérêts Il est destiné aux acteurs suivants : Les propriétaires de l'entreprise Ils perçoivent des diveidendes L'entreprise Elle conserve une épargne pour financer ses investissements
  • 35. Il s'agit à présent d'intégrer l'Etat dans notre raisonnement.
  • 36. Dans quelle mesure l'Etat perçoit-il une partie de la valeur ajoutée? Il s'agit à présent d'intégrer l'Etat dans notre raisonnement.
  • 37. L'Etat perçoit une partie de la valeur ajoutée sous 2 formes : L'Etat perçoit une partie de la valeur ajoutée sous 2 formes :
  • 38. Les administrations de protection sociale prélèvent des cotisations sur les salaires pour assurer les individus contre les risques essentiels suivants : maladie, chômage, vieillesse. L'Etat perçoit une partie de la valeur ajoutée sous 2 formes : L'Etat perçoit une partie de la valeur ajoutée sous 2 formes : Les cotisations sociales
  • 39. Les administrations de protection sociale prélèvent des cotisations sur les salaires pour assurer les individus contre les risques essentiels suivants : maladie, chômage, vieillesse. L'Etat perçoit une partie de la valeur ajoutée sous 2 formes : L'Etat perçoit une partie de la valeur ajoutée sous 2 formes : Les cotisations sociales Les impôts Les administrations locales et nationales prélèvent des impôts (notamment l'impôt sur la production et l'impôt sur les bénéfices) sur les entreprises dans la mesure où elles offrent à ces dernières un contexte favorable à leur activité : par exemple, l'Etat construit des infrastructures de communication et forme la population.
  • 40. Et voilà. A la fin de ce module, vous devez être capable de décrire et d'expliquer quels sont les différents bénéficiaires de la valeur ajoutée d'une entreprise.
  • 41. FIN

×