• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Etude de la place des femmes au Brésil - FR
 

Etude de la place des femmes au Brésil - FR

on

  • 98 views

 

Statistics

Views

Total Views
98
Views on SlideShare
67
Embed Views
31

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

4 Embeds 31

http://wintogether.gdfsuez.com 14
http://myhorizon.gdfsuez.net 10
http://gf-win.stg.gdfsuez-usi.in 6
http://www.slideee.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment
  • Oui = Sim <br /> Non = não

Etude de la place des femmes au Brésil - FR Etude de la place des femmes au Brésil - FR Presentation Transcript

  • ÉTUDE SUR LA PLACE DES FEMMES AU BRÉSIL CHEZ GDF SUEZ Ingrid Bianchi, Diversity Source Manager CONFIDENTIAL
  • QUELQUES CHIFFRES SUR LA PLACE DES FEMMES DANS LE GROUPE 2 CONFIDENTIAL
  • GDF SUEZ LATAM 3 H H H 39% 61 % 26 % 45 % 74 % 55 % 100 % 0% 20% 40% 60% 80% 100% Managers STS Technicians 0% 20% 40% 60% 80% 100% 20-30 31-45 46-60 >61 FEMMES HOMMES 100 % 80 % 60 % 40 % 20 % 0 % 100 % 80 % 60 % 40 % 20 % 0 % Nombre total d’employés 39 % de femmes et 26 % de femmes managers 76 % des femmes ont moins de 46 ans CONFIDENTIAL Age des salariés
  • LEME 4 206 494 FEMMES HOMMES 0% 20% 40% 60% 80% Technique Fonctionnel FEMMES 25% 46% HOMMES 75% 54% Nature des activités Technique/Fonctionnelle 29% 71 % 29 % de femmes dont près de la moitié en poste fonctionnel 206 494 FEMMES HOMMES 80 % 60 % 40 % 20 % 0 % 25 % 75 % 46 % 54 % Nombre total d’employés CONFIDENTIAL
  • LEME 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% F M Des femmes en majorité sur des postes :  D’expert  De support  Et d’assistant F H 5 Proportion d’hommes et de femmes par métier 100 % 90 % 80 % 70 % 60 % 50 % 40 % 30 % 20 % 10 % 0 % CONFIDENTIAL
  • LEME 0 5 10 15 20 LFT 1 LFT 2 LFT 3 20 % de femmes aux postes de management et 21 % parmi les LFT Nombre d’hommes et de femmes au niveau LFT Project Management Mangement 83% 77% F H 6 CONFIDENTIAL
  • LEME 0 50 100 150 200 250 300 20-30 31-45 46-60 61 ou plu Femmes Hommes Des femmes plus jeunes que les hommes : 80 % des femmes ont moins de 46 ans (v/63 % des hommes) Nombre de femmes et d'hommes par tranche d'âge 61 ou mais20-30 31-45 46-60 7 CONFIDENTIAL
  • TRACTEBEL ENERGIA 14% 86% FEMMES HOMMES 14 % de femmes dont la moitié STS et 32 % de femmes LFT (10 femmes/31 hommes) 6 10 15 3 7 0 5 10 15 20 25 LFT1 LFT2 LFT3 Nombre d'hommes et de femmes par niveau LFT Catégories de postes Management STS Techniciens FEMMES 10 % 51 % 39 % HOMMES 11 % 34 % 55 % Part d’hommes et de femmes 8 CONFIDENTIAL
  • TRACTEBEL ENERGIA 9 0 50 100 150 200 250 300 350 400 <20 20-30 31-45 46-60 >61 Des femmes plus jeunes que les hommes : 74 % des femmes ont moins de 46 ans (v/59 % des hommes) Nombre de femmes et d'hommes par tranche d'âge Femmes Hommes CONFIDENTIAL
  • RÉPONSES AU QUESTIONNAIRE QUALITATIF 10 CONFIDENTIAL
  • MÉTHODOLOGIE DE L’ÉTUDE  Un questionnaire en ligne administré entre mai et juin 2014  10 questions fermées et 2 questions ouvertes  Un taux de réponse de 71 % pour une cible de 45 femmes issues des différentes entités du Groupe GDF SUEZ au Brésil 11 29 % 71 % RÉPONSES DESTINATAIRES CONFIDENTIAL
  • 12 % 72% 16 % TYPOLOGIE DES RÉPONDANTES 12 84 % des répondantes ont moins de 46 ans 9 % 16 % 34 % 41 % Chaque entité est représentée, avec une majorité de réponses de Tractebel Energia et de LEME 56-60 ans20-30 ans Tractebel Energia Cofely Ineo (Telca200) GDF SUEZ Brasil Latam LEME31-45 ans CONFIDENTIAL
  • PENSEZ-VOUS QUE LES FEMMES SONT BIEN REPRÉSENTÉES AU SEIN DE VOTRE ENTITÉ AU BRÉSIL ? 13 53,10 % des femmes pensent qu’elles sont bien représentées dans leur entreprise alors que 46,90% évoquent une représentation inégale aux niveaux hiérarchiques supérieurs 53,10%46,90 % NON OUI CONFIDENTIAL
  • EN TANT QUE FEMME, CONSIDÉREZ-VOUS QUE VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA MÊME ÉVOLUTION DE CARRIÈRE QUE VOS COLLÈGUES MASCULINS ? 14 Près de 3 femmes sur 5 estiment bénéficier de la même évolution de carrière que les hommes tandis que 43,80 % considèrent que les hommes sont mieux évalués et qu’ils bénéficient de plus d’opportunités d’évolution que les femmes 56,30 % 43,80 % Oui NonNONOUI CONFIDENTIAL
  • LE FAIT D’ÊTRE UNE FEMME A T-IL UNE INCIDENCE POUR OCCUPER CERTAINS POSTES DANS VOTRE ENTREPRISE ? Près de 3 femmes sur 5 pensent que le genre n’a pas d’incidence sur les postes occupés. Néanmoins, 43,80% estiment qu’il conditionne l’accès aux postes techniques et aux niveaux supérieurs. NON OUI 43,80 %56,30 % 15 CONFIDENTIAL
  • VERBATIM  Dans la mesure où nous devons assumer une double journée (maison/travail), ce qui implique moins de disponibilité pour les voyages et les heures supplémentaires, la carrière est plus limitée  Peu ou moins d'opportunités d'évoluer sont concrètement offertes aux femmes.  Je ne dis pas que le fait d'être femme influence sur certaines positions, mais je vois que la plupart des femmes sont dans des postes inférieurs à la gérance  Les postes de direction sont occupés surtout par des hommes, qui à mon avis sont plus reconnus et mieux évalués 16 CONFIDENTIAL
  • POUR LA MAJORITÉ, ÊTRE UNE FEMME REND L’ÉVOLUTION DE CARRIÈRE PLUS DIFFICILE 17 Près de 3 femmes sur 5 pensent qu’être une femme est un inconvénient et que cela rend l’accès aux niveaux hiérarchiques supérieurs difficile, tout en étant relativement fatalistes face à cette situation. Un avantage Un inconvénient L’accès aux fonctions d’encadrement vous semble-t-il plus difficile pour une femme que pour un homme ? Pensez-vous qu’au sein de votre entreprise être une femme est plutôt un avantage ou un inconvénient ? 43,80 % 56,30 % NON OUI 43,80 % 56,30 % CONFIDENTIAL
  • EN QUOI ÊTRE UNE FEMME EST-IL UN INCONVÉNIENT ?... Verbatim  Je pense que notre entreprise a encore un profil conservateur, que nous passons peu à peu par un changement, que nous nous modernisons et nous nous ouvrons aux femmes. Mais être une femme est encore un inconvénient.  Les hommes sont plus fermes et davantage capables de diriger des ouvriers, des mécaniciens, etc…  Dans un environnement majoritairement masculin, il est difficile pour une femme de concurrencer l'homme pour des activités demandant plus de disponibilité au-delà de l'horaire normal de travail, comme pour les voyages.  Ce n'est pas véritablement un grand inconvénient, mais je pense qu'il y a encore des préjugés, bien que discrets et voilés.  Les personnes ne croient pas pleinement à la capacité des femmes pour faire face à des défis.  J'ai l'impression que l'entreprise a tendance à considérer les femmes pour des postes plus "légers" (communication, RH). 18 CONFIDENTIAL
  • …ET REND-IL PLUS DIFFICILE L’ACCÈS AUX FONCTIONS D’ENCADREMENT ? Verbatim  Au Brésil, je pense que les fonctions stratégiques impliquant des décisions politiques sont associés à un profil masculin.  Les hommes sont toujours évalués de façon plus favorable, et mieux vus que les femmes, surtout à des fonctions de direction.  Il n'y a pas de postes de direction occupés par des femmes, les opportunités ne sont pas ouvertes.  Il s'agit d'une entreprise d'ingénierie, avec la direction constituée totalement par des hommes plus âgés qui, pour la plupart d'entre eux, n'ont jamais partagé les postes de direction avec des femmes au long de leur carrière. 19 CONFIDENTIAL
  • FACE À CETTE SITUATION, LES FEMMES SE MONTRENT RELATIVEMENT FATALISTES Verbatim  Aux niveaux plus élevés de management/direction les femmes sont en extrême minorité. Au moment de la prise de décision, les hommes sont choisis pour des positions plus élevées.  Dans le domaine de l'ingénierie, je crois que les positions ont tendance a être plus occupées par les hommes.  La quantité de femmes dans des postes d'implantation (professionnelles sur le terrain, installatrices, techniciennes, etc) est pratiquement nulle.  Je pense aux positions exécutives de haut niveau ; peut-être parce qu'aucune femme avec les compétences nécessaires pour ces positions n'est apparue.  Dans de nombreuses directions, la formation et les connaissances techniques spécifiques l’emportent.  Il n'y a pas de stéréotypes. C'est seulement un fait au Brésil, aucune femme au Brésil n'a un poste de gérante. 20 CONFIDENTIAL
  • QUELS SONT LES FREINS AUXQUELS VOUS ÊTES CONFRONTÉE DANS VOTRE VIE PROFESSIONNELLE CHEZ GDF SUEZ AU BRÉSIL ? 21 Les stéréotypes de genre, la durée du travail et la gestion de la vie familiale sont les principaux freins des femmes Autres : précisez Autocensure des femmes (manque de confinace en soi) Durée du travail (horaires tardifs) Stéréotypes de genre et préjugés Gestion de la vie familiale Maternité CONFIDENTIAL
  • RENCONTREZ-VOUS PERSONNELLEMENT DES DIFFICULTÉS DE CONCILIATION ENTRE VOTRE VIE PROFESSIONNELLE ET VOTRE VIE DE FAMILLE ? 22 Moins d’1/3 des femmes rencontrent des difficultés de conciliation vie pro-vie perso 31,30 % 68,80 % NON OUI CONFIDENTIAL
  • QUEL EST LE STÉRÉOTYPE LE PLUS PRÉSENT DANS VOTRE ENTREPRISE CONCERNANT, LES FEMMES, DANS LA VIE PROFESSIONNELLE ?  3 types de stéréotypes majeurs ressortent :  La moindre disponibilité des femmes due à la gestion de la vie familiale et à la parentalité  La moindre capacité technique et managériale  La fragilité émotionnelle des femmes 23 CONFIDENTIAL
  • VERBATIM Sur leur disponibilité et mobilité :  Les femmes s’absentent beaucoup au travail pour accompagner leurs enfants chez le médecin ou pour d'autres besoins.  Pour la majorité, il s'agit de femmes mariées, qui ont des enfants et qui doivent abandonner une part de leur vie professionnelle en raison de la maternité : elles ne sont pas très réceptives aux voyages, par exemple.  Les femmes ne peuvent se dédier à 100% à l'entreprise parce qu'elles doivent déjà se préoccuper de leurs enfants, elles tombent enceintes et prennent des congés maternité.  Les femmes ont des enfants, tôt ou tard, et on ne peut compter sur elles à 100 % pour les voyages et les heures de travail supplémentaires. Ou alors, elles sont "fragiles" et se fatiguent plus.  Les femmes sont considérées comme des professionnelles privilégiant leur vie privée plus que les hommes, pour ce qui est des enfants, et de la gestion de la vie familiale.  Quand une femme est enceinte, il y a une perception générale que la quantité et la qualité du travail diminuent.  Le rendement est inférieur parce qu'il faut s'occuper des enfants. 24 CONFIDENTIAL
  • VERBATIM  Sur leurs capacités techniques et managériales :  Elles n'ont pas les mêmes connaissances et compétences techniques.  Les femmes sont normalement considérées plus strictes.  Les femmes sont vues comme organisées, méticuleuses, et engagées dans ce qu'elles font.  Les femmes sont de bonnes professionnelles, dédiées et minutieuses mais ne sont pas faites pour commander. Elles sont meilleures lorsqu’elles sont commandées.  Les femmes ne peuvent pas avoir de postes de commandement, aux positions stratégiques, de prise de décision.  Il est toujours difficile d'associer la beauté féminine à la qualité professionnelle.  Sur leur fragilité émotionnelle :  Les femmes sont plus fragiles et instables émotionnellement.  Les femmes sont plus « sensibles » dans leurs décisions, elles agissent plus selon leur cœur/leurs émotions. 25 CONFIDENTIAL
  • VOTRE ENTREPRISE MÈNE-T-ELLE DES ACTIONS POUR ENCOURAGER L’ÉVOLUTION DE CARRIÈRE DES FEMMES ? 26 Plus des 2/3 des femmes affirment que leur entreprise ne mène pas d’action spécifique envers les femmes mais 31,30% perçoivent des efforts sur l’embauche des femmes 31,30 % 68,80 % NON OUI CONFIDENTIAL
  • SELON VOUS, QUELLE ACTION L’ENTREPRISE DEVRAIT METTRE EN ŒUVRE POUR FAVORISER L’ÉVOLUTION DES FEMMES CHEZ GDF SUEZ AU BRÉSIL ? Verbatim  Faire évoluer la culture de l’entreprise et les mentalités :  Inclure dans leurs politiques la valeur de s'occuper de ses enfants.  Réaliser des séminaires, montrer l'action des femmes au sein de GDF SUEZ dans d'autres pays, projeter ces exemples sur notre réalité.  Nommer effectivement des femmes pour des postes de gestion au Brésil.  Donner envie et confiance aux femmes :  Apporter de la confiance en soi pour que la femme avance dans sa carrière avec une sensation d'égalité.  Inciter la capacitation au moyen de programmes de formation.  Encouragement pour le développement professionnel.  Offrir des motivations pour le développement de la carrière, des formations en leadership.  Faire des formations orientées femmes ayant pour thème les affaires comme stratégie, la vision générale/structurelle, les projections, ainsi que des thèmes liés à l'amélioration de l’image de soi. 27 CONFIDENTIAL
  • SELON VOUS, QUELLE ACTION L’ENTREPRISE DEVRAIT METTRE EN ŒUVRE POUR FAVORISER L’ÉVOLUTION DES FEMMES CHEZ GDF SUEZ AU BRÉSIL ? Verbatim  Changer la représentation des femmes  Penser plus à elles pour des postes de leadership technique.  Augmenter la participation des femmes dans la prise de décisions, mettre en valeur le potentiel de la femme.  Faire un plan sur les femmes ayant un profil de leader, aux postes stratégiques, postes de gestion, de manière à servir d'exemple et d'inspiration pour d'autres femmes, en donnant l'opportunité de montrer la qualité de leur travail.  Développer plus de flexibilité :  Avoir un calendrier de travail spécial pour les femmes, au moins pendant la première année de vie de leur enfant : travailler 6 heures suivies, par exemple, sans pause pour déjeuner.  Journée de travail flexible.  Repenser certains procédés et le besoin d'exigence technique pour les postes de manager.  Promouvoir une réflexion pour vérifier s'il y a vraiment une différence entre les genres.  Donner des opportunités aux femmes sur le terrain et pas seulement dans les bureaux. 28 CONFIDENTIAL
  • WIN, UN OUTIL AU SERVICE DE LA CARRIERE DES FEMMES 29 Plus de 90 % des femmes perçoivent le réseau féminin comme un outil de développement de carrière et 94% des femmes souhaiteraient intégrer WIN by GDF SUEZ Souhaitez-vous rentrer dans le réseau Women In Networking by GDF SUEZ ? Pensez-vous qu’un réseau féminin professionnel puisse vous accompagner dans votre développement de carrière ? NON OUI CONFIDENTIAL
  • CONCLUSION  La majorité des femmes affirment ne pas subir de discrimination dans leur évolution de carrière et considèrent qu’elles ont un accès égal aux hommes pour tout type de poste.  Pour autant, elles avouent qu’être une femme est un inconvénient et limite l’accès aux postes de direction, pour différentes raisons :  Des préjugés et une culture conservatrice encore présente  Des représentations sur la capacité des femmes à occuper les postes de niveau hiérarchique supérieur  Un manque de considération de la vie familiale et de la parentalité  Globalement, les femmes sont relativement fatalistes par rapport à leur situation, qu’elles attribuent à la culture sociétale du Brésil et semblent avoir intériorisé certains stéréotypes, contribuant à une forme d’autocensure. 30 CONFIDENTIAL