Réaliser un entretien d'embauche
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Réaliser un entretien d'embauche

on

  • 2,504 views

Techniques recherche emploi

Techniques recherche emploi

Statistics

Views

Total Views
2,504
Views on SlideShare
2,493
Embed Views
11

Actions

Likes
1
Downloads
344
Comments
0

3 Embeds 11

http://htmlcomponentservice.appspot.com 6
http://static.usrfiles.com 3
http://www.ethanmg.com.usrfiles.com 2

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft Word

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Réaliser un entretien d'embauche Document Transcript

  • 1. Formateur : Stéphane RISPAL Réussir un Entretien d’Embauche Année Scolaire 2010-2011 L’entretien est la dernière phase d’une procédure de recrutement. C’est presque toujours l’occasion pour l’employeur de prendre la décision finale d’embauche. Pour l’employeur, à quoi sert l’entretien ? 1. Compléter son information sur le candidat : Expérience antérieure, Nature des savoir-faire, des connaissances, des capacités. 2. Découvrir une personne et pas seulement un diplôme ; un parcours, des compétences professionnelles. 3. Evaluer des qualités ; un potentiel : rapidité de compréhension, capacité d’écoute, sens de l’analyse, de la synthèse, de l’argumentation, etc qualités d’adaptation, de réaction, de maîtrise de soi, rigueur, organisation, méthode, dynamisme, tonus, etc. 4. Expliquer les missions, les tâches à accomplir et vérifier qu’elles conviennent au Candidat. 5. Apprécier son degré de motivation. 6. Vérifier que les conditions de travail conviennent au candidat (disponibilité, trajet…). 7. Négocier les conditions du contrat (horaires, salaires, statut…). Un entretien peut être suivi de tests (techniques, psychologiques, psychotechniques) ou d’une mise en situation : il s’agit, dans ce cas, de vérifier plus avant les aptitudes d’un candidat jugé intéressant. Doc 1
  • 2. Formateur : Stéphane RISPAL Réussir un Entretien d’Embauche 1 Exemples : Un entretien avec une personne chargée de la première sélection, au service du personnel, Un entretien (ou plusieurs) avec la ou les personne (s) qui encadreront le futur salarié ou qui auront à collaborer avec lui. Un entretien final, soit avec le responsable du service du personnel, soit avec un dirigeant de l’entreprise. L’entretien classique, en face-à-face : vous et le recruteur. Un candidat face à un jury, c’est-à-dire à plusieurs personnes à la fois. Parfois une seule de ces personnes parle, les autres restant observatrices. Plusieurs candidats reçus ensembles, auxquels le recruteur demande de discuter d’un thème, d’analyser un projet, etc. Il s’agit de rencontrer une personne sans qu’un poste précis soit à pourvoir ( par exemple, après l’envoi d’un courrier de candidature spontanée, ou suite à un contact par l’intermédiaire d’une relation). Dans ce cas, votre interlocuteur n’évoque pas un poste mais le contexte de l’entreprise, son activité, sa situation, ses perspectives de développement. Il veut vérifier : si votre candidature l’intéresse vraiment et si elle correspond à un besoin de l’entreprise. ou, si votre candidature peut l’intéresser lorsqu’un poste se libérera… Doc 2
  • 3. Formateur : Stéphane RISPAL Réussir un Entretien d’Embauche 2 1. D’informations sur la nature de l’entretien et sur vos interlocuteurs : fonction de la personne qui vous reçoit, durée de l’entretien, durée de l’entretien ou des entretiens successifs… Vous pouvez obtenir ces renseignements par téléphone, avant votre entretien . Pour vous aider, consultez les documents relatifs à la séance « Comment contacter un employeur par téléphone ». 2. D’un maximum de données sur l’entreprise, son activité, son organisation, et sur le poste à pourvoir. Pour vous aider, consultez les documents relatifs à la séance « Exploration du champ socio-économique ». 3. De repères pour construire votre argumentaire. Pour vous aider, consultez les documents de la séance : « Comment identifier ses savoir-faire et ses qualités » Préparation matérielle  La ponctualité est évidemment essentielle Veillez à tout prévoir pour être bien à l’heure.  La présentation est déterminante Soignez votre apparence.  Certains documents seront nécessaires Préparation psychologique  Anticipez sur ce qui va se passer Imaginez à l’avance le déroulement de l’entretien, les réponses que vous allez donner, les questions que vous allez poser, les attitudes que vous allez adopter…  Soyez détendu pour être plus efficace, plus ouvert Cherchez les conditions qui vous rendront le plus à l’aise possible (à vous de Voir : faites un jogging le matin, faites des exercices de relaxation, dormez tôt la veille, prenez un café juste avant…).  Disposez-vous mentalement à être positif Dites vous que vous n’allez pas à un examen de passage mais que l’entretien est pour vous, comme pour le recruteur, un moyen d’obtenir des informations pour prendre la bonne décision. Doc 3
  • 4. Formateur : Stéphane RISPAL Réussir un Entretien d’Embauche 3 Préparation technique  Sachez réagir en toute situation Réfléchissez à « des situations pièges » pour y faire face correctement. Entraînez-vous à répondre si l’entretien démarre par une question inattendue du type « Parlez-moi de vous » ou « Pourquoi postulez-vous chez nous ? »… Préparation de fond  Soyez actif en entretien Renseignez-vous avant sur l’entreprise, pour poser des questions judicieuses. Notez votre argumentaire pour l’avoir à l’esprit au moment de répondre aux questions ou d’exposer vos motivations.  Soyez prêt à tout, pour réagir Renseignez-vous à l’avance sur les salaires et conditions de travail habituellement proposés et décidez de ce que vous voulez demander, accepter. Pour vous aider : consultez à nouveaux les documents relatif à la séance « Le champ socio-économique » Doc 3 Bis
  • 5. Formateur : Stéphane RISPAL Réussir un Entretien d’Embauche 4 Voici quelques questions-type que pourra vous poser votre interlocuteur. Que répondrez-vous ? Entraînez-vous pour la prochaine séance qui portera sur des mises en situations ( jeux de rôle : un recruteur, un salarié ).  Parlez-moi de vous !  Pourquoi avez-vous répondu à notre petite annonce ?  Pourquoi pensez-vous convenir à ce poste ?  Quelles sont vos prétentions de salaire ?  Avez- vous des questions à me poser ?  Que savez-vous sur notre activité ? Notre entreprise ?  Pourquoi avez-vous quitté votre dernier emploi ?  Quel poste aimeriez-vous occuper dans 3 ans ?  N’avez-vous pas peur de vous ennuyer à ce poste ?  Etes-vous disponible immédiatement ?  Que pensez-vous apporter à notre société (entreprise) ?  Quelle est votre formation ?  Quelle expérience a le plus marqué votre personnalité ?  Quelle est votre situation familiale ? Avez-vous des enfants ?  Quels sont vos loisirs ?  Quel type de difficultés avez-vous du mal à gérer ?  Que pensez-vous de la hiérarchie ?  Qu’avez-vous le plus et le moins aimé dans votre poste ?  Avez-vous contacté d’autres entreprises ?  Comment vous jugez-vous ?  Quelle est votre activité actuelle ?  Qu’avez-vous fait depuis votre dernier emploi ?  Quel est votre plus gros défaut ? Votre plus grande qualité ?  De quoi êtes-vous le plus fier dans votre carrière ? Doc 4
  • 6. Formateur : Stéphane RISPAL Réussir un Entretien d’Embauche 5 Un entretien se déroule en 3 temps : 1. Le premier contact et l’entrée en matière Soyez attentif à ce qui va frapper votre interlocuteur et lui donner tout de suite une certaine image de vous (ponctualité, présentation, façon d’entrer, de s’asseoir, courtoisie, qualité d’écoute, premières paroles). 2. Le corps de l’entretien Répondez aux questions de votre interlocuteur pour l’informer avec précision et le rassurer. Manifestez de l’intérêt pour son entreprise, le poste à pourvoir en le questionnant à votre tour, en valorisant vos compétences et aptitudes avec des exemples concrets (exemples de vos compétences développées). 3. La conclusion A la fin de l’entretien, abordez la question des conditions de travail, du salaire, des perspectives d’évolution. Puis convenez d’un délai pour communication de la décision finale. Avant l’entretien Obtenez le maximum d’informations (sur l’entreprise, le secteur, le poste, et la procédure de recrutement). Mettez toutes les chances de votre côté. Préparez-vous : adresse, itinéraire, temps nécessaire à prévoir pour le trajet, préparez des photocopies, préparez-vous aux questions que vous voulez poser, et à celles que posera le recruteur, pensez à vous fixer une fourchette des salaires, décidez de la façon dont vous vous habillerez. Sachez quels arguments présenter pour valoriser votre candidature. Pendant l’entretien Pensez à votre poignée de main : elle doit être ferme, sans excès. Souriez : le sourire aide à une communication détendue, rassurante pour votre interlocuteur. Regardez votre interlocuteur dans les yeux. Si vous avez affaire à plusieurs interlocuteurs, regardez-les à tour de rôle, même ceux qui ne parlent pas. Doc 5
  • 7. Formateur : Stéphane RISPAL Réussir un Entretien d’Embauche 6 Soyez courtois : attendez pour vous asseoir qu’on vous y invite, ne mâchez pas de chewing-gum ou de bonbon, laissez votre interlocuteur parler en premier, remerciez en partant. Si le téléphone sonne, faite signe pour proposer de sortir. Si une autre personne entre, saluez-la. Asseyez-vous à la bonne distance : vous avez le droit éventuellement de rapprocher votre siège, sans excès. Ayez une posture calme : sans croiser et décroiser les jambes, sans « tripoter » des objets ou des cheveux. Ecoutez attentivement et répondez aux questions de façon brève mais pas trop « sèche » Parlez assez fort, lentement et en articulant bien, sans exagérer. Demandez si vous pouvez prendre des notes. Posez, vous aussi, des questions (sur le poste, sur les tâches à accomplir, sur vos futurs collègues…). Les questions du salaire, des horaires, des avantages divers sont à poser en fin d’entretien. Evoquez vos compétences par des exemples précis, des preuves, des faits, le récit d’expériences réussies, des résultats obtenus. Notez le délai fixé pour la suite de l’entretien avec votre interlocuteur. Après l’entretien Repassez mentalement en revue votre entretien, pour être prêt à répondre à d’autres demandes de l’entreprise (en particulier, si vous devez envoyer un complément d’information), à un 2ème entretien… Si vous n’avez pas de nouvelles de l’entreprise le délai convenu, n’hésitez pas à la « relancer » Doc 5 Bis
  • 8. Formateur : Stéphane RISPAL Réussir un Entretien d’Embauche 7 Il est impossible de vous préparer à toutes les questions qui vous serons posées, mais vous pouvez avoir une idée sur la façon dont vous répondrez aux questions souvent posées. Lisez les exemples suivants de questions pour avoir une première idée de ce que l’on peut vous demander. Mais attention : ne mémorisez pas les réponses à ces questions. Votre recruteur peut avoir des questions très différentes et précises concernant le poste à pourvoir ; toutefois vous pouvez vous préparer en pensant : « si on me pose ces questions, comment vais-je répondre ? ». Mais n’ayez pas les réponses prêtes à chaque question, comme si vous lisiez un texte. Parlez moi de vous… Question classique qui va permettre à votre interlocuteur de se faire une opinion de vous. Présentez un bref résumé de votre parcours professionnel en indiquant votre formation, vos :principaux changement d’emplois et une ou deux réalisations : les plus marquantes. Avez-vous changé d’emploi fréquemment ? Il est normal de changer d’emploi quand on a des raisons valables comme : une réorganisation, un licenciement collectif dû à des difficultés financières, la vente de la société. L’apparition d’un handicap ou son évolution sont aussi des motifs réels. En revanche évitez les motifs de départ tels que : mauvaise entente avec l’ancien employeur, augmentation de salaire refusée, trop de contraintes, trop de travail. Evitez les histoires longues et négatives. Quel niveau de salaire recherchez-vous ? L’objectif de cette question est de savoir si vos attentes sont trop élevées ou pas assez pour l’entreprise. En citant un chiffre à ce stade du processus de recrutement, vous ne pouvez que vous causer du tort. Si vous donnez un chiffre inférieur à celui que le recruteur s’est fixé, vous risquez d’être embauché à un niveau inférieur à ce que vous auriez pu obtenir. Si vous indiquez un salaire plus élevé, il peut dépasser ce que le recruteur pensait vous offrir, ce qui l’amènera à décider qu’il ne peut vous embaucher à ce taux de salaire et il mettra fin à l’entrevue. La méthode la plus sage est d’éviter de donner un chiffre précis tant qu’il n’a pas été décidé que vous êtes la personne qui convient. Alors pas de précipitation.
  • 9. Formateur : Stéphane RISPAL Réussir un Entretien d’Embauche 8 Vous pouvez répondre : « il est difficile de parler de salaire sans connaître en détail le travail à accomplir et les responsabilités à tenir ». En tout cas, essayez d’apprendre la fourchette prévue pour mieux pouvoir vous situer. Que pensez-vous de votre supérieur hiérarchique ? Quels que soient vos vrais sentiments, restez positif : « c’est le genre de personne qui peut vous apprendre beaucoup de chose » ou « j’avais avec lui une bonne relation de travail ; nous agissions rapidement et avec efficacité ». Vous avez changé souvent d’emploi. Pourquoi ? Préparez bien votre réponse car le recruteur se demande si vous êtes une personne instable ou perpétuellement insatisfaite. Soulignez la cohérence de vos changements d’emploi. Vous pouvez dire que vous vouliez multiplier les expériences pour être plus performant et opérationnel. Quelles sont les raisons pour lesquelles vous avez quitté vos précédents emplois ? En fait le recruteur veut savoir si vous avez eu des difficultés qui pourraient se présenter à nouveau dans son entreprise. Aussi pensez à donner une réponse très claire sur les motifs de votre départ. Ne tenez pas de propos défavorables sur vos anciens employeurs. Il faut donner des explications tangibles et raisonnables de votre départ, sans manifester de ressentiment. Qu’est-ce qui vous stimule ? La réussite, une possibilité d’avancement, la chance d’apprendre, des collègues agréables,..Et bien sûr, la rémunération ! Qu’est-ce que vous n’aimez pas ? Attention, question piège : « Quand je suis en présence d’une situation désagréable, j’essaie d’y faire face tout de suite pour ne plus y penser ensuite ».
  • 10. Formateur : Stéphane RISPAL Réussir un Entretien d’Embauche 9 Quels sont vos objectifs à court, moyen et long terme ? Par cette question le recruteur essaie de savoir si vous envisagez sérieusement de rester dans l’entreprise ou si vous considérez l’emploi offert comme une situation temporaire. Vous devez donc essayer de l’assurer de votre intention de rester dans l’entreprise et d’y faire carrière. Alors faites coïncider votre réponse avec des objectifs qui peuvent être normalement réalisables au sein de l’entreprise où vous êtes candidat Pourquoi voulez-vous travailler dans notre entreprise ? Pour répondre correctement à cette question, informez-vous, auparavant, sur les produits de l’entreprise, sa politique salariale et les possibilités d’évolution de votre poste. Vous pourrez ainsi parler de la réputation des produits, du management, de la technologie avec la perspective d’accomplir un travail intéressant et de progresser. Pourquoi aurions-nous intérêt à vous engager ? Pour répondre à cette question, vous devez rapprocher les particularités du poste à pourvoir de vos réalisations précédentes et dire : « Ma venue dans votre entreprise vous sera profitable si j’ai l’occasion d’accomplir les mêmes missions ou plus ». Alors n’hésitez pas à énumérer vos qualifications et vos compétences. Êtes-vous un leader ? Donnez des exemples qui montrent comment vous avez observé les directives de vos supérieurs et de quelle manière vous avez dirigé vos subordonnés. C’est en sachant suivre des ordres qu’on devient un bon leader. Aimez-vous la compétition ? La compétition est une dynamique dans la mesure où elle ne sacrifie pas le reste de l’équipe. Si vous aimez la compétition associez cette particularité à l’effort de tout le groupe plutôt qu’à votre ambition personnelle. Recherchez-vous d’autres emplois en ce moment ? Si c’est le cas, dites la vérité mais sans donner de précisions. Dans le cas contraire dites simplement : « j’ai plusieurs projets en tête ». Que faite-vous de vos loisirs ? Soyez raisonnable. Ce n’est pas le moment de mentionner votre plaisir de jouer au billard ou à participer à des courses de moto, même si c’est vrai.
  • 11. Formateur : Stéphane RISPAL Réussir un Entretien d’Embauche 10 Combien d’heures une personne doit-elle passer à son travail ? Autant qu’il est nécessaire à sa bonne réalisation. Pensez-vous être trop qualifié pour le poste ? Si vous avez beaucoup d’expériences et si l’entreprise qui recrute pense engager une personne plus jeune, vous pouvez répondre : « Je pense que mon expérience me permettra d’être plus efficace, plus rapide ». Avez-vous effectué auparavant ce type de travail ? A cette question vous ne devez jamais répondre « non ». En fait, l’objectif du recruteur est de savoir si vous serez capable d’apprendre à faire le travail dans un temps raisonnable. Il vous faut signaler toutes vos expériences professionnelles qui laissent supposer que vous êtes en mesure d’apprendre rapidement à exécuter les différentes tâches de l’emploi. Avez-vous des questions ? Cette question marque souvent la fin de l’entretien. Il est inutile d’essayer d’obtenir des renseignements complémentaires au sujet de l’emploi, car vous donneriez involontairement l’impression que vous n’êtes pas sûr de vouloir l’obtenir. Alors essayez de conclure votre entretien par une phrase comme : « Non, je n’ai pas de question à poser. Votre description de l’entreprise et des exigences de l’emploi sont très claires ». Quels sont vos points forts ou vos atouts, mais aussi vos points faibles ou vos points de vigilance? Cette question permet au recruteur de vérifier si vous êtes capable de vous évaluer avec objectivité. Il faut répondre avec honnêteté et parler aussi des points qui vous semblent perfectibles.
  • 12. Formateur : Stéphane RISPAL Réussir un Entretien d’Embauche 11 GRILLE D’EVALUATION FORMATIVE Cette grille est faite pour évaluer le candidat lors d’un entretien d’embauche Suite à cette entretien répondez à ces questions : Pas tout oui non à fait le candidat se présente au recruteur. Le candidat est souriant et courtois. Le candidat est plutôt tendu, stressé. Le candidat est plutôt détendu, à l’aise. Le candidat écoute avec attention les questions qui lui sont posées. Le candidat répond aux questions. qui lui sont posées. Le candidat regarde son interlocuteur. Les réponses faites par le candidat sont claires. Le candidat est cohérent dans son discours. Le candidat répond avec hésitation aux questions. Le candidat demande au recruteur de reformuler sa question, afin de mieux la comprendre. le candidat s’exprime avec ses mains. le candidat a une position favorable à une bonne écoute. le candidat utilise souvent les mêmes mots. les mêmes expressions.
  • 13. Formateur : Stéphane RISPAL Réussir un Entretien d’Embauche 12 lors de l’entretien le candidat montre des signes d’agacements ou d’impatiences ( pieds qui bouges, expression du visage, tapotement des doigts sur la table etc…). Le candidat a parfois été déstabilisé par les questions. Le candidat a utilisé de bon arguments pour être retenu par le recruteur. Le candidat a bien mis en évidence ses compétences professionnelles. Lorsque le recruteur fait des objections, le candidat réagit en reconnaissant ses lacunes, mais en enchaînant sur d’autres points forts de sa candidature. Le candidat s’est exprimé d’une façon positive (il n’a pas évoqué de regrets, de critiques concernant ses ancien employeurs). Le candidat répond aux questions posées sans « long discours » et sans répondre seulement par « oui » ou par « non ». Le candidat parle avec facilité de son handicap.