• Like

Loading…

Flash Player 9 (or above) is needed to view presentations.
We have detected that you do not have it on your computer. To install it, go here.

2010 made in marseille

  • 689 views
Uploaded on

marseille vue sur l'angle de l'humour

marseille vue sur l'angle de l'humour

More in: Business
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
689
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
9
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Made in Marseille Le parler Marseillais est bruyant, coloré, imagé, grassement poétique, chantant et surtout s’accompagne d’une gestuelle indissociable au Verbe. Ainsi, il est fort difficile d’écrire en Marseillais car il manquera toujours le son et l’image ! Mais curieusement, si l’on regarde Marseille en images, tout un chacun et mêmes les Estrangers , entendent aisément le son qui va avèque ! Chats Marseillais
  • 2. Les boissons du coin C’est bien connu, à Marseille il fait toujours beau et chaud même si on se pèle les amandons et qu’il nous tombe des chavanes mouillées ou glacées ! Alors on s’hydrate avèque nos boissons typiques, of corse ! Vous connaissez tous le Pastaga pour le pratiquer aussi mais la bière du cabanon est moins connue, vu que les cabanons sont exclusivement made in Marseille !
  • 3. Le Fada Cola Celui-là, vous le connaissiez pas, avouez-le ! Quand je vous dis qu’à Marseille, on fait pas comme tout le monde ! On se fait emboucaner par dégun ! Encore moins par les Américains avèque leur coca-cola mondialisé, non mais ! Du coup, même nos collègues Corses qui sont encore plus régionalistes que nous, s’y sont mis !
  • 4. Le roi Pastaga Le proverbe Mieux vaut avoir la maladie de Parkinson que celle d’Alzheimer car il est préférable de renverser un peu son Pastis que d’oublier de le boire ! Celui-là quand on le boit, avèque ou sans orgeat, on refait le monde à l’endroit et à l’envers, le son monte, les mains s’agitent et les images humoristiques grasses ou pas, se bousculent au portillon !
  • 5. La signalétique Marseillaise Il est certain qu’après un ou plusieurs Pastagas … Eh bé , on n’a plus les idées bien claires surtout si on ponctue travail et pauses travail, de cette boisson rafraîchissante !
  • 6. Les commerces Marseillais L’humour commerçant n’est pas rare par chez nous, il suffit d’ouvrir les yeux !
  • 7. Marseille et l’OM C’est une véritable histoire d’amour, qu’on aime ou pas le foot, tout le monde a son avis sur l’équipe, les joueurs, l’entraîneur, les résultats… Et attention si l’OM démérite car le Marseillais pousse la critique à son extrême comme tout le reste d’ailleurs ! Que je t’aime que je te déteste, que je t’encense que je te casse… L’OM est le sujet intarissable des terrasses tout particulièrement avant, après et pendant les matchs. On devient tous un peu fada du teston ! Radiographie de l’encéphale du supporter de l’OM lambda
  • 8. A Marseille, il fait toujours bleu… C’est pas tout à fait la franche vérité… ça mouille comme partout ailleurs mais moins souvent et surtout, on fait dans le condensé ! Au mois d’Octobre dernier, on a fait fort avec 15mn de pluie pour trois mois de volume ! C’est un peu le dosage du Pastis ! Un volume d’alcool pour trois volumes d’eau !
  • 9. A Marseille, il ne neige JAMAIS ! La preuve, j’suis en T-shirt ! C’est la Pacaille mais on s’éclate !
  • 10. Mais d’habitude, Marseille c’est plutôt comme ça !
  • 11. Môssieur Mistral le tout puissant… On est toujours en train de se plaindre de lui ! Et qu’il est trop froid, trop chaud, trop violent, trop fréquent… Pourtant, sans lui, nous serions emboucanés par toutes les pollutions qui nous cernent ! Il nous fait le grand ménage, nous nettoie le ciel pour lui rendre son bleu originel. Môssieur Mistral c’est Notre Sauveur incarné qui nous sculpte les paysages et la végétation. Boudie ! Ça décoiffe grave…
  • 12. Malheureusement, comme partout ailleurs, à Marseille nous avons aussi nos malades ! Ils profitent des gentillesses de Môssieur Mistral pour nous mettre le feu, au vrai sens du terme… Et le Sauveur de notre Paradis devient notre plus grand ennemi… Dès que son souffle se fait trop violent, on tremble de voir nos pinèdes, nos garrigues partir en fumées… Là, à Marseille on rigole plus ! Et c’est la peine de mort, ni plus ni moins, qu’on exige pour ces malades de l’allumette ! Les flammes de l’enfer… Incendie de l’été dernier aux portes de Marseille… Si ça continue, c’est tout ce qui va nous rester comme végétation !
  • 13. Marseille la contestataire… Vous comprenez bien qu’avèque la chaleur du soleil, des incendies et avèque Notre culture latine exacerbée… Hé bé , on ne peut qu’avoir le sang chaud ! Et quand on s’énerve, ça s’entend jusqu’à la capitale, tellement qu’on parle fort ! Souvent avec humour et dérision mais faut pas trop nous chercher quand même, on n’est pas des têtes d’aïl ni même des enfants de cœur !
  • 14. Un phénomène contagieux Tout le monde le sait, à Marseille, on parle avèque les mains. Ces mains, elles ont tendance à grossir le trait de nos explications… C’est pas qu’on exagère ! On a simplement le geste large et généreux. Alors en période de conflits, c’est pas fait pour arranger nos limonades ! Surtout si le phénomène est contagieux !
  • 15. Un sang chaud très mélangé Par chez nous, on est habitué aux mélanges des genres, c’est comme qui dirait rentré dans les mœurs et coutumes… Les gens habillés côtoient les trop vêtus, les peu vêtus ou les tout nus. Tout se passe bien, tant que la liberté des uns n’empiètent pas sur la liberté des autres.
  • 16. Marseille la tranquille Vous comprenez bien qu’avèque tous ces ingrédients, la ville peut parfois paraître comme « sulfureuse » aux yeux des non-initiés mais dans l’ensemble la vie dans la ville Bleue n’est pas plus pire qu’ailleurs ! Comme on parle fort et qu’on se fait plus mieux entendre, on parle de longue de nous et comme l’étiquette pègue un peu, on parle de nous bien souvent de façon mauvaisement exagérée par ceux-mêmes qui nous envient ! (En Marseillais dans le texte) Y’a pas plus tranquille comme ville !
  • 17. Marseille l’insolite Y’a qu’ici qu’on voit ça ! Tias raison ! Un commissariat dans un hôtel, J’suis trop fort ! C’est trop ressemblant… un méga nettoyage de fesses,
  • 18.  
  • 19. L’insolite, on l’exporte même à l’étranger !
  • 20. Tout ça pour vous dire, que Marseille c’est la plus belle ville du monde ! Vous voulez que je vous en raconte une bonne sur Marseille ? Pas besoin ! Y’z’ont compris ! Touch’pa s à Marseille ! Et tiauras pas d’embrouilles ! FIN