Généralités

1,652 views
1,307 views

Published on

0 Comments
2 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
1,652
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
55
Comments
0
Likes
2
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Généralités

  1. 1. Généralités sur la parasitologie et les maladies parasitaires
  2. 2. I – Définition et place de la parasitologie médicale I - 1 : parasite et parasitisme - parasite : - parasitisme I - 2 : Autres associations entre organismes - symbiose - mutualisme - commensalisme - prédatisme - parasitisme I - 3 : place de la parasitologie médicale I - 4 : importance de la parasitologie médicale
  3. 3. II – Modalités du parasitisme II – 1 : selon le degré d’adaptation parasitaire - des parasites facultatifs ou opportunistes ex. Candida albicans - des parasites obligatoires ou parasites vrais ex. Taenias N.B: cas particuliers des parasites égarés ou en impasse parasitaire ex. * syndrome de larva migrans viscéral Toxocarara canis * hydatidose Echinococcus granulosus cas particulier des parasites erratiques
  4. 4. II – 2 : selon la spécificité parasitaire pour son hôte - Définition - des parasites peu ou pas spécifiques (ubiquistes) ex. Trichinella spiralis - des parasites très spécifiques (sténoxémie) ex. oxyure - cette spécificité peut être variable selon le stade évolutif - Elle dépend de divers facteurs : écologiques, éthologiques, phylogéniques,métaboliques
  5. 5. II – 3 : selon la durée de la vie parasitaire - des parasites permanents : ex. Taenia ; ascaris ; oxyure - des parasites temporaires : * parasites définitifs : ex. Ankylostome * des parasites protéliens : - des parasites périodiques : ex. Arthropodes hématophages durant leurs repas
  6. 6. II – 4 : selon le cycle évolutif - Définition : - on distingue : * des parasites monoxènes ex. oxyure, ascaris * des parasites hétéroxènes - hôte définitif : HD - hôte intermédiaire : HI * actif (vecteur) * passif - hôte auxilliaire ou paraténique - le réservoir de parasites
  7. 7. II – 5 : selon la localisation chez l’hôte : - les ectoparasites - nuisants : ex. sangsues - agents pathogènes véritables ex. Sarcopte de la gale - dermatophytes - vecteurs de maladies parasitaires ex. phlébotomes dans les leishmanioses - les endoparasites ex. intestin : taenia, ascaris, oxyure sang : Plasmodium tissu : toxoplasme
  8. 8. II – 6 : selon le mode d’infestation * passif : - par contact direct : ex. poux, sarcopte, dermatophyte - par ingestion : ex. kystes d’amibes métacercaires de Fasciola hepatica * actif : - indirect - direct
  9. 9. III – Interaction hôte – parasite : III – 1 : interactions sur le parasite : - anatomique - biochimique - physiologique - immunologique III – 2 : interaction sur l’hôte - rôle pathogène - action spoliatrice - action traumatique
  10. 10. - action traumatique - action mécanique - action toxique - modification du comportement- Réactions tissulaires- Réponses immunes
  11. 11. IV – Pathologie parasitaireIV – 1 : Dénomination des parasites et des parasitosesIV – 2 : DéfinitionsV – Classification des parasites V – 1 : les parasites animaux - les protozoaires : * sporozoaires * rhizopodes * flagellés * ciliés
  12. 12. - les helminthes : * Nemathelminthes : * Platelminthes : . Cestodes . Trématodes - Arthropodes : * insectes * acariensV – 2 : les parasites fongiques - champignons filamenteux * dermatophytes * moisissures - champignons levuriformes
  13. 13. VI – Prophylaxie et lutte contre les parasites : VI – 1 : prophylaxie collective : - En détruisant l’agent pathogène chez le réservoir de parasites - En empêchant le contact entre l’agent pathogène et l’HI ou le milieu extérieur - En détruisant l’HI VI – 2 : prophylaxie individuelle

×