Cours  Vision1 2
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
1,030
On Slideshare
1,030
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
24
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. II.2 Caractéristiques générales de la sensibilité visuelles
  • 2. II.2- Caractéristiques générales de la sensibilité visuelles A- Les stimuli efficaces B- Les seuils de sensibilité C- Adaptation à l’obscurité D- Le champ visuel E- L’acuité visuelle F- Résolution temporelle
  • 3. A- Les stimuli efficaces La lumière ne correspond qu’à une petite partie du spectre électromagnétique à laquelle l’œil est sensible. Chaque radiation du spectre électromagnétique se caractérise par sa longueur d’onde (  ). L’œil humain n’est sensible qu’aux longueurs d’onde comprises entre 400 et 700 nanomètres qui constituent donc le stimulus spécifique de la rétine. Longueurs d’ondes en m
  • 4. Les longueurs d’onde sont interprétées en terme de couleur! Le monde qui nous entoure apparaît comme coloré et nous pouvons distinguer 200 nuances colorées, correspondant à un seuil différentiel de 1,5 nm. Les couleurs correspondent à des longueurs d’onde particulières de la lumière. Certaines teintes telles que le pourpre ne correspondent pas à des longueurs d’onde du spectre. C’est subjectif! Cela ne correspond d’en partie à des phénomènes physiques. Violet Indigo Bleu Vert Jaune Orange Rouge 390 430 460 500 570 590 610 700
  • 5. 3 critères définissent une surface colorée: 1- la teinte : composante chromatique (  ) 2- la saturation : rapport entre la composante chromatique et la composante achromatique 3- la brillance : échelle de gris (du noir au gris)
  • 6. B- Les seuils de sensibilité Le système visuel nous renseigne plus sur la valeur relative que sur la valeur absolue. - Seuil absolu : 10-14 watt (quelques photons) au niveau de la fovea - Seuils différentiels : capacité à distinguer les niveaux de gris 30 à 40 - contrastes simultanés:
  • 7. C- Adaptation à l’obscurité Plus on reste longtemps à l’obscurité, plus le seuil diminue Eclairement de la région périphérique du champ visuel Eclairement de la région centrale du champ visuel Eclairement global du champ visuel
  • 8. D- Le champ visuel 180° axe horizontal/ 120° axe vertical = espace perceptible des 2 yeux
  • 9. D- Le champ visuel Hémichamps et tractus optique Hemichamp droit: tractus optique gauche Hémichamp gauche : tractus optique droit
  • 10. E- L’acuité visuelle F- Résolution temporelle Résolution spatiale L’acuité visuelle se définie comme le pouvoir séparateur de l’ œ il Défilement d’images toutes les 45 ms, 22 à 25Hz