LE BULLETIN DE L'INFOLETTTRE DE L'AMBASSADE D'HAITI A MEXICO SEPTEMBRE 2013
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

LE BULLETIN DE L'INFOLETTTRE DE L'AMBASSADE D'HAITI A MEXICO SEPTEMBRE 2013

on

  • 905 views

Le but d'un bulletin est de communiquer une information spécialisée à un public ciblé.--- ...

Le but d'un bulletin est de communiquer une information spécialisée à un public ciblé.---

Depuis quelques années, on assiste à un renforcement considérable des relations entre Haïti et le Mexique, que ce soit au niveau politique, diplomatique, économique ou commercial. Dans le cadre de la coopération, le Mexique s’engage de plus en plus en Haïti en finançant des projets (construction de marchés publics, centres de santé, etc.) Parallèlement, les Mexicains continuent de prospecter les secteurs d’investissements productifs en Haïti...

Un bulletin intéressant!!!

Statistics

Views

Total Views
905
Views on SlideShare
905
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

LE BULLETIN DE L'INFOLETTTRE DE L'AMBASSADE D'HAITI A MEXICO SEPTEMBRE 2013 Document Transcript

  • 1. infolettre 30 septembre 2013 Le mot de l’ambassadeur AMBASSADE Depuis quelques années, on assiste à un renforcement considérable des relations entre AU MEXIQUELa longueur de cet article est Haïti et le Mexique, que ce soit au niveau policomprise entre 175 et 225 mots. tique, diplomatique, économique ou commerLe but d'un bulletin est de communiquer une information spécial. Dans le cadre de la coopération, le Mexicialisée à un public ciblé. Il constique s’engage de plus en plus en Haïti en fitue un bon moyen de lancer D ANS C E NUM É R O : votre produit ou service, de nançant des projets (construction de marchés gagner en crédibilité et d'affirmer publics, centres de santé, etc.) Parallèlement, les Mexicains continuent de votre identité auprès de vos p. 2 • l’ambassadeur Guy G. Lamothe confrères, membres, employés secteurs d’investissements productifs en Haïti. prospecter les SOMMAID ’ H A IT I RE :  Résumez bri èveme nt u n des princi pau x articles.  Résumez bri èveme nt u n des princi pau x articles.  Résumez bri èveme nt u n des princi pau x articles.  Résumez bri èveme nt u n des princi pau x articles. accrédité au Guatemala et au Belize ou fournisseurs. • Michoacán: Un état d’ opportunités DA NS CE NUMÉRO : • Signature d’un mémorandum d’accord entre le CTCEP et l’IFE Article inté2 rieur Conscient de Commencez par déterminer l’importance de l’éducation dans le développement d’un pays, P.3 votre public. Recensez toutes les aussi et surtout aider à la formation des jeunes haïtiens. le Mexique veut personnes intéressées par les Dans cette optique, 109 compatriotes sont arrivés au Mexique au cours du informations contenues dans votre publication, telles que pour étudier dans divers domaines. L’octroi de ces bourses est mois d’août les p.4 employés ou des acheteurs poun signal fort du tentiels de vos produits ou servi- Mexique dans le cadre d’un engagement à long terme en ces. Haïti. Deux autres groupes de boursiers sont attendus au Mexique en 2014 créer une Au total, ils seront 300 haïtiens à recevoir une formation universitai• L’ambassadeur Guy 2 Lamothe Vous pouvez et 2015. liste de G. Article intédistribution à partir de coupons- p.5 rieur inaugure le salon d’entrepreneurs réponse, de fiches-client,les carre, selon de termes de l’accord intervenu entre les gouvernements des deux de l’UCI Article inté2 tes de visite collectées dans des pays. rieur Article inté• 109 boursiers haïtiens commen3 p.6 rieur cent leurs études au Mexique • Article inté4 rieur Haïti présente aux activités p.7 culturelles auinté- 5 Article Mexique rieur • Sport : Le Valencia de Léogane Article inté6 rieur s’incline devant Cruz Azul de Mexico Et plus... p. 11 Satisfait de ce nouveau dynamisme de la coopération avec le Mexique, insufflé par l’ancien président Felipe Calderon et maintenu par l’actuel mandataire, Enrique Peña Nieto, le gouvernement Martelly-Lamothe s’apprête à décerner, à monsieur Calderon, la Haute Distinction Nationale au Grade de Grand Croix, plaque argent, de l’Ordre National “Honneur et Mérite”. C’est l’occasion pour moi d’adresser mes vifs remerciements au gouvernement mexicain, particulièrement au Secrétariat des Relations Extérieures et à l’Agence Mexicaine de Coopération Internationale pour le Développement (AMEXID). Guy G. Lamothe
  • 2. NOUVELLES ACCRÉDITATIONS POUR L’AMBASSADEUR GUY G. LAMOTHE Guy G. Lamothe, ambassadeur d’Haïti au Mexique depuis mai 2012, est désormais en charge des relations diplomatiques d’Haïti avec le Guatemala et le Belize à titre d’ambassadeur non résident avec siège à Mexico. GUATEMALA Le mardi 23 juillet 2013, l’ambassadeur Guy G. Lamothe a présenté ses lettres de créance au Président de la République guatémaltèque, Otto Fernando Perez Molina, aux cotés de sept autres ambassadeurs non résidents. « La décision du président Martelly d’avoir un ambassadeur auprès du Guatemala témoigne de la volonté d’Haïti de se rapprocher des pays de la région » a déclaré l’ambassadeur Guy Lamothe. L’ambassadeur Guy Lamothe et le président Otto Perez Molina À rappeler que le Guatemala est un des pays contributeurs en effectifs militaires à la mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti, MINUSTAH. BELIZE C’est au gouverneur général de Belize, Colville Young, que Guy Lamothe a présenté ses lettres de créances dans la capitale Belmopan, le mercredi 18 septembre. C’est pour la deuxième fois qu’Haïti est représenté au Belize depuis l'indépendance de ce pays qui a fêté le 21 septembre, ses 31 ans comme pays indépendant. L’ambassadeur Guy Alexandre avait démissionné de ce poste en 2003. En marge de la cérémonie de remise des lettres L’ambassadeur Guy Lamothe et le gouverneur général, Colville Young de créances, le nouvel ambassadeur non résident a émis le souhait que les relations entre Belize et Haïti se renforcent. Les autorités de Belize ont d’ailleurs manifesté le souhait de réaliser sous peu une visite en Haïti. Avec une population de 334 297 habitants, le Bélize, qui fait partie du Commonwealth britannique, est une monarchie constitutionnelle unitaire avec un régime parlementaire à tendance ministérielle, située en Amérique Centrale, au sud du Mexique et à l’est du Guatemala. Appelée autrefois Honduras britannique, c’est le seul pays anglophone d’Amérique Centrale, même si l’Espagnol demeure la langue la plus utilisée. PAGE 2
  • 3. MICHOACAN : UN ÉTAT D’OPPORTUNITÉS « Il existe de grands potentiels pour un développement des relations entre Haïti et l’état de Michoacán, et nous allons faire en sorte que des liens se tissent au niveau du commerce, de l’éducation et de l’agriculture » c’est ce qu’a déclaré l’ambassadeur d’Haïti au Mexique, Guy Lamothe, à la réunion Latinoamerica Emprende. Ce forum qui s’est déroulé dans la ville de Morélia, capitale de l’état de Michoacán, les 6 et 7 septembre 2013, réunissait entre autres, les présidents des chambres de commerce binationales établies au Mexique, des gens d’affaires, le gouverneur de Michoacán, Jose Jesus Reyna Garcia, et le ministre du Développement Économique de l’État, Juan Pablo Arriaga Diez. Après une présentation sur les opportunités d’affaires en Haïti, l’ambassadeur d’Haïti au Mexique Guy Lamothe s’est prononcé en faveur de la création d’une chambre de Commerce bilatérale entre Haïti et le Mexique. Le diplomate a aussi indiqué qu’Haïti était intéressé par la consolidation des relations commerciales avec le Mexique en général et avec l’état de Michoacán, en particulier. La réunion « Latinoamerica Emprende » a été l’occasion pour l’ambassadeur Lamothe de signer un accord cadre avec le COMDEPyME (Conseil Mexicain pour le Développement de la Micro, Petite et Moyenne Entreprise) afin d’initier les démarches en vue de la création de la chambre de commerce. En marge de l’événement auquel participaient des gens d’affaires de l’État de Michoacán, l’ambassadeur Lamothe a eu plusieurs entretiens avec des entrepreneurs de divers secteurs notamment de la construction, du textile, et du tourisme auprès de qui il a promu l’ouverture d’Haïti aux investissements étrangers. «Haïti est décidé à favoriser les investissements. Après le tremblement de terre, nous avons perdu beaucoup de bâtiments, et nous invitons les entrepreneurs de Michoacán à investir en Haïti», a lancé l'ambassadeur. De gauche à droite : Le président du COMDEPyME, Jorge Bucio, le Gouverneur de Morelia, Jesus Reyna Garcia, l’ambassadeur Guy Lamothe à la signature de l’accord cadre. Le diplomate s’est également renseigné sur la production d’avocats, Michoacán étant un des plus gros exportateurs de ce produit à travers le monde. « Haïti aussi est une terre d'avocats et nous serions intéressés à ce que les producteurs haïtiens apprennent de l'expérience de Michoacán en matière de technologie dans ce domaine". M. Lamothe a par ailleurs eu un tête-à-tête avec le recteur de l’Université de Morelia (Universidad Michoacana de San Nicolas de Hidalgo) Salvador Jara Guerrero, pour étudier les possibilités de coopération avec Haïti. Un accord cadre est prévu entre l’ambassade d’Haïti au Mexique et la dite université qui compte 55.000 étudiants dans le but de lancer des échanges avec des institutions haïtiennes. PAGE 3
  • 4. MEMORANDUM D’ACCORD ENTRE LE CTCEP ET L’IFE Le Collège Transitoire du Conseil Électoral Permanent d’Haïti (CTCEP) et l’Institut Fédéral Électoral du Mexique (IFE) ont signé le jeudi 4 juillet 2013 à Mexico, un mémorandum d’accord qui formalise et renforce la coopération de 18 ans entre Haïti et le Mexique en matière électorale. Le document a été paraphé par Emmanuel Ménard, Président du CTCEP, Leonardo Valdes Zurita et Edmundo Jacobo Molina respectivement Président conseiller du Conseil Général et Secrétaire Exécutif de l’IFE, en marge d’un atelier international d’administration électorale organisé par l’IFE et auquel a pris part une importante délégation du CTCEP. Pour le Président du CTCEP Emmanuel Ménard « Cet accord témoigne de notre volonté de renforcer les acquis démocratiques et de perpétuer les idéaux de nos ancêtres. » Reconnaissant les avancées du Mexique dans l’organisation des élections, M. Ménard croit que l’institution qu’il préside va pouvoir bénéficier des connaissances, outils et expériences humaines de l’IFE. Pour sa part, le président de l’IFE, Leonardo Valdes Zurita, a insisté sur la volonté de l’IFE de continuer à travailler de manière conjointe avec le CTCEP dans le cadre d’échanges horizontaux d’expériences et de bonnes pratiques électorales. M. Valdes croit que les travaux réalisés dans le cadre de ce mémorandum d’accord contribueront à renforcer la démocratie dans les deux pays. Le mémorandum d’accord prévoit entre autres, des ateliers de formation de gestion électorale, des visites d’experts et d’autres types d’échanges selon les besoins du CTCEP. PAGE 4
  • 5. GUY LAMOTHE INAUGURE LE SALON D’ENTREPRENEURS DE L’UCI L’ambassadeur d’Haïti au Mexique, Guy Lamothe, a été invité par l’Université Cuautitlan Izcalli à inaugurer le mercredi 7 août 2013, le Salon d’entrepreneurs de l’institution organisé cette année autour du thème « recyclage et purification d'eau". Aux côtés du recteur de l’Université, le Dr. Juan Manuel Gutierrez Pilon et du président du Conseil d´administration du groupe éducatif PALMA, Abel Palma Mondragón, l’ambassadeur Lamothe a procédé au traditionnel coupé de ruban de l’événement qui en est à sa 12ème édition. L’objectif de ce salon est de promouvoir les projets enLa coopération trepreneuriaux d’étudiants entre les universités de l’Université Cuautitlan est un des Izcalli. mécanismes décisifs Dans ses propos de cirpour renforcer constance, l’ambassadeur le système éducatif. Lamothe a salué la qualité des projets présentés et applaudi le travail des étudiants qui ont du faire preuve de persévérance et de créativité. « L’éducation est indispensable au progrès d’un pays et le fruit de vos travaux contribuera au rayonnement du Mexique.» a-t-il déclaré. Fidèle à la vision du gouvernement Martelly-Lamothe de faire de l’éducation une priorité, le diplomate en a profité pour exprimer son souhait de voir des étudiants haïtiens fréquenter l’Université Cuautitlan Izcalli qui offre une formation de grande qualité. À cet effet, l’ambassadeur Lamothe et les responsables de l’institution envisagent de signer un accord de coopération prévoyant des ententes spécifiques, en fonction des besoins, entre l’Université Cuautitlan Izcalli et des institutions haïtiennes. Juan Manuel Pilon, Guy Lamothe et Abel Palma Mondragón Pour sa part, le recteur Juan Manuel Gutierrez Pilon se montre déjà complètement ouvert à des alliances académiques avec Haïti. « La coopération entre les universités est un des mécanismes décisifs pour renforcer le système éducatif » a -t-il souligné. PAGE 5
  • 6. 109 BOURSIERS HAÏTIENS ENTAMENT DES ÉTUDES AU MEXIQUE Au cours du mois d’août, un premier groupe de 109 étudiants haïtiens est arrivé au Mexique dans le cadre du programme spécial de 300 bourses octroyées par le Mexique à Haïti. dans les différents états où ils doivent obtenir leur licence dans les secteurs choisis C’est pour la première fois que la ville de Taxco reçoit un si grand nombre d’étudiants a précisé le Directeur du Centre d’Enseignement pour Étrangers (CEPE), Roberto Paz Neri, qui se réjouit de l’arrivée des jeunes haïtiens. Intervenant à une cérémonie de bienvenue organisée à l’intention des boursiers haïtiens, il a tenu à leur prodiguer quelques conseils afin de tirer le maximum de leur séjour au Mexique. Des étudiants haïtiens posant avec l’ambassadeur Guy Lamothe et le Premier Secrétaire Marie-Ange Edouard à l’aéroport de Mexico Ces jeunes haïtiens vont réaliser des études universitaires, premier cycle, dans différents domaines tels que génie civil, génie électronique, biologie, architecture, administration, comptabilité publique, etc. Arrivés par petits groupes à Mexico, durant la deuxième quinzaine du mois d’août, les boursiers haïtiens ont été accueillis par les fonctionnaires de l’ambassade d’Haïti au Mexique qui les ont assistés dans les formalités au niveau du Secrétariat des Relations Extérieures avant de les conduire à Taxco. Dans cette ville, ils commencent leur programme par un cours intensif d’espagnol, avant de se rendre Le choix de Taxco, ville située dans l’état de Guerrero, a été fait par la Chancellerie mexicaine non pas par hasard, mais parce que c’est une ville où la croissance juvénile est très élevée mais aussi pour sa tranquillité, sa richesse culturelle et sa beauté architecturale ainsi que son climat qui rappelle celui des cotes haïtiennes. C’est aussi l’un des centres touristiques les plus importants de cet état. Elle est considérée par le Secrétariat du Tourisme comme ville Lumière et d’argent. Les étudiants sont logés dans un cadre familial afin qu’ils ne se sentent pas isolés et aient la possibilité de mieux assimiler la langue espagnole et la culture mexicaine. PAGE 6
  • 7. HAITI PRÉSENTE AUX ACTIVITÉS CULTURELLES AU MEXIQUE L’ambassade de la République d’Haïti, en partenariat avec des artistes et artisans de la communauté haïtienne du Mexique, participe régulièrement aux foires et festivals culturels organisés dans la zone métropolitaine. À Teoloyucan et Cuajimalpa, Farah Cadet, Luc Isaac et Johny Richmond ont exposé des produits du terroir. Quelques produits artisanaux d’Haiti exposés à Cuajimalpa TEOLOYUCAN Du 1er au 17 août 2013, des produits artisanaux et culinaires d’Haïti étaient à l’honneur à la première édition du Festival National des Traités de Teoloyucan. Organisée par la mairie de Teoloyucan, ce festival marquait la commémoration du 99ème anniversaire de la signature, en août 1914, des traités par lesJ. Richamond, H. Loiseau, G. Lamothe, F. Cadet et des autorités de Cuajimalpa quels, l’armée fédérale se rendit aux constitutionalistes. Le programme incluait, entre autres, des activités académiques et civicomilitaires. La participation d’Haïti se situait dans le cadre des échanges internationaux impliquant des activités artistiques et culturelles. Ont également pris part à cet événement, de nombreux autres pays de l’Amérique Latine, de l’Europe et de l’Asie. Le stand d’Haiti à Teoloyucan CUAJIMALPA La variété et la qualité des productions haïtiennes artisanales et culinaires ont pu également être appréciées à la Foire Internationale des Artisans “IMPULSANDO ” les vendredi 30 et samedi 31 août 2013 à Cuajimalpa. Cette activité, dont c’était la première édition, est une initiative de la mairie de Cuajimalpa de Morelos qui vise à créer des échanges entre le Mexique et d’autres pays au niveau de la culture et des traditions. Le maire de Teoloyucan et son épouse visitant le stand d’Haiti Le public à la foire de Teoloyucan PAGE 7
  • 8. LE SYSTÈME DE SANTE PUBLIQUE D’HAÏTI PRESENTÉ AU CONGRÈS ANNUEL DES FACULTÉS DE MÉDECINE MEXICAINES C’est autour du thème « Santé publique en Haïti » que le médecin haïtien Pierre Mitchel Aristil est intervenu au congrès annuel des facultés de médecine mexicaines au gymnasium de l’Université Populaire Autonome de l'État de Puebla, UPAEP, du 6 au 8 juin 2013. Ce congrès annuel est l’occasion pour les académiciens et étudiants des facultés de médecine des universités privées du Sud et du Centre du Mexique d’acquérir des connaissances essentielles liées à la pratique de la médecine générale. Dressant le tableau du système sanitaire haïtien, le Dr. Aristil a mis l’accent sur ses défis mais aussi sur les progrès réalisés par le gouvernement haïtien pour son amélioration, en particulier après le séisme de 2010. Originaire des Cayes où il a fait ses études secondaires au collège Horace Pauléus Sanon et au collège Saint-Jean, le Dr Aristil a poursuivi sa formation en Médecine au Mexique et au Canada. Il est aujourd’hui une personnalité importante de l’UPAEP où il assure la coordination du Département de Sciences Cliniques de la Faculté de Médecine. Il est également médecin en chef de la clinique de Prédyalise de l'hôpital des médecins spécialistes du gouvernement de l’état de Puebla. LA PHYSICIENNE HAÏTIENNE GUERDA MASILLON, HONORÉE Guerda Massillon, physicienne haïtienne établie au Mexique, a reçu une distinction de l'International Journal of Medical physics, Clinical Engineering and Radiation Oncology 2012-2013 pour son travail de recherche intitulé "Energy dependence of the new Gafchromic EBT3 film: Dose response curves for 50KV, 6 and 15 MV Xray beams" à la "North American Chinese Medical Physicists Association de Indianpolis." Après avoir obtenu une licence en Physique à l’École Normale Supérieure de Port-au-Prince, Guerda Masillon est arrivée au Mexique pour se spécialiser dans une des branches les plus prometteuses, la physique médicale. Avec un Ph. D dans cette discipline, elle est aujourd’hui chercheuse à l’Institut de Physique de l’Université Nationale Autonome du Mexique, IFUNAM. Son domaine d’étude, la radiation, constitue le champ fondamental pour le traitement contre le cancer. Née à de Bassin Bleu, Haïti, Guerda Massillon est une des fiertés de la communauté haïtienne à Mexico. PAGE 8
  • 9. Des professionnels de l’agriculture s’informent sur la filière de la mangue au Mexique Dans le cadre de la redynamisation de la filière de la mangue en Haïti, une importante délégation conduite par le Secrétaire d’État à la production végétale, Fresnel Dorcin, a séjourné à Nayarit, au Mexique, au début du mois de juillet 2013. Il s’agissait pour les seize membres de la délégation, profes sionnels de l’agriculture impliqués dans la production et la manipulation après la récolte des mangues, de renforcer leurs capacités dans le domaine. Ces cadres des ministères de l’Agri culture et du Commerce, représentants d’ONGs et de l’IICA, À Mexico City, les membres de la spécialistes en industrie de la mangue et presdélégation ont eu une réunion de suivi tataires d’assistance technique, ont eu, au avec l’ambassadeur Guy Lamothe à cours de la mission, des échanges avec des l’aéroport avant leur départ pour professionnels œuvrant dans différents segHaïti. ments de la production, de la transformation, de la commercialisation et du système technologique de prise en charge post-récolte de la mangue au Mexique. La délégation a pu aussi visiter des vergers, de centres d’emballage, de centres de collecte, de déshydratation et de congélation, etc. Le projet Mango Chain Development in Haiti, unit des experts mexicains et américains avec l’appui de l’Institut Interaméricain de Coopération pour l’Agriculture, IICA, pour la formation des producteurs haïtiens en termes de bonnes pratiques agricoles et de post-récolte. La filière de la mangue représente aujourd’hui, une des priorités du gouvernement. Les exportations de la mangue Francisque à elles seules, génèrent plus de 10 millions de dollars par année, en plus des emplois stables dans les zones tant rurales qu’urbaines. PAGE 9
  • 10. CONFERENCE: MIGRATION HAÏTIENNE AUX ÉTATS-UNIS ET AU CANADA L’immigration haïtienne aux États-Unis et au Canada a commencé depuis le 18ème siècle et a joué sa partition au développement de ces grandes puissances, c’est ce qui ressort de la conférence prononcée à l’Université Nationale Autonome du Mexique, UNAM, le 27 septembre dernier par Glodel Mezilas, Conseiller à l’ambassade d’Haïti au Mexique, Docteur en Philosophie – Études Latinoaméricaines. Des immigrants haïtiens qui se sont hautement distingués: Jean-Baptiste Pointe du Sable reconnu comme le Père de Chicago Michaelle Jean Gouverneure Générale du Canada entre 2005 et 2010 Devant les étudiants du Centre de Langues pour Étrangers de l’UNAM, Mr. Mezilas s’est attelé a présenter l’historique de cette migration, remontant à l’époque coloniale. Un contingent de 300 haïtiens, parti du Cap-Français, le 15 août 1779, s’est rendu à Savannah en vue de participer à la guerre d’indépendance américaine, a rappelé M. Mézilas tout en précisant qu’Henry Christophe, qui allait devenir Roi d’Haïti, faisait partie de ce groupe. En avril 1781, un autre contingent de 732 haïtiens participait à la bataille de Floride. Monsieur Mezilas a mis l’accent sur l’apport de certains haïtiens qui ont su se distinguer aux États-Unis. Entre autres, Jean Baptiste Pointe du Sable (1745-1818), qui après avoir participé à la guerre d’indépendance américaine, joua un grand rôle dans le développement de Chicago. Reconnu comme le Père de Chicago par les autorités de cet État, en 1968, il a vu construire en son honneur, le Musée du Sable de l’Histoire Afro Américaine. En 1987, le service postal américain a émis un timbre à son effigie et une statue de cet haïtien a également été érigée, en 2009, à Michigan Avenue. Pour ce qu’il s’agit du Canada, la première grande vague d’Haïtiens à y avoir immigré remonte à la chute du président Elie Lescot en 1946. Dans les années 50, beaucoup de jeunes haïtiens ont choisi d´étudier au Québec. Aujourd’hui, quelques 100 000 haïtiens vivent au Québec. Certains ont su se démarquer, parmi lesquels ont peut citer, entre autres, Michaelle Jean, Gouverneure Générale du Canada entre 2005 et 2010 et Dany Laferriere, écrivain récipiendaire du prix Médicis en 2009. PAGE 10
  • 11. SPORT: LE VALENCIA FC DE LÉOGANE S’INCLINE DEVANT CRUZ AZUL DE MEXICO 3-0 Le Club Deportivo Cruz Azul de Mexico a battu le Valencia FC de Léogane par 3 buts à 0 au cours d’un match entrant dans le cadre de la ligue des Champions de la Concacaf, au stade Azul à Mexico City. En dépit de la défaite haïtienne, la véritable vedette de la rencontre aura été le gardien de FC de Léogane, Frandy Montrévil, qui a dévié plus d’une dizaine d’attaques de l’équipe adverse. La performance de Montrévil a été appréciée par le public qui a fortement applaudi chacune de ses interventions. Le 28 août dernier, l’équipe haïtienne avait perdu un premier match face au CD Cruz Azul 2-1 au stade Sylvio Cator à Port-au-Prince Avec cette seconde défaite, Haïti met fin à sa participation à la compétition et se place en dernière position alors que Cruz Azul se démarque comme leader du groupe 3. Le CD Cruz Azul a déjà remporté la ligue des Champions de la Concacaf à cinq reprises entre 1969 et 1997. Le Club détient également huit titres dans le championnat du Mexique. PAGE 11
  • 12. *** EN BREF *** HAÏTI GOÛTE AUX SAVEURS DU MEXIQUE Une délégation de chefs cuisiniers mexicains était en Haïti au cours du mois de septembre 2013 afin de partager leurs expériences culinaires et les saveurs du Mexique avec leurs homologues et le public haïtiens. Des Chefs Mexicains (Photo: Le Nouvelliste) Une exposition gastronomique s’est également déroulée le dimanche 15 septembre à l’hôtel Oasis à Pétion-ville. Initiatives de l’Ambassade du Mexique à Port-au-Prince, ces activités, se situent dans le cadre du 203ème anniversaire du début de la guerre de l'Indépendance du Mexique. UNE MISSION DE L’ILCE EN HAÏTI Une délégation de l’Institut Latino américain de la Communication Éducative, ILCE, a séjourné à Port-au-Prince du 26 au 30 août, en vue d’explorer de nouvelles pistes de coopération avec Haïti. La délégation a eu des réunions de travail avec, entre autres, les responsables du Ministère de l’Éducation Nationale, du PSUGO et de la Télévision Nationale d’Haïti. L’ILCE, travaille en étroite collaboration avec les autorités et les organismes des pays de l'Amérique Latine afin de renforcer l'éducation dans la région. L'Institution a promu et développé plusieurs projets et initiatives qui contribuent au développement de l'éducation et de la société à travers l'utilisation des technologies de l'information et de la communication. LA PNH FÊTE AVEC LA PF DE MEXICO Une délégation de la Police Nationale d’Haiti (PNH), conduite par le Directeur General, Godson Orélus, a effectué le voyage à Mexico pour participer aux festivités marquant le quatrevingt-cinquième anniversaire de la Police Fédérale PF de Mexico, le 13 juillet 2013. De gauche à droite: Jn Yonel Trécile, Guy Lamothe, Godson Orélus et Normil Rameau PAGE 12
  • 13. 1 2 4 3 5 6 7 1: La délégation du CTCEP et G. Lamothe à l’IFE 2: Emmanuel Ménard et Leonardo Valdes 3: Yonel Trécil, Guy Lamothe et Normil Rameau 4: L’ambassadeur Guy Lamothe et le Gouverneur Général de Belize Colville Young 5: L’amb. G. Lamothe, le Prés. du Guatemala O. Perez et le Min. Des Aff. Étrangères F. Castro 6: Le vice chancelier du Guatemala Hector Espinoza, et l’ambassadeur Guy Lamothe 7: Le Prés. de la Chambre de commerce de Guatemala City, l’ambassadeur Lamothe, et Carolina Valdez du Min. des Aff. Étrangères PAGE 13
  • 14. 1 3 2 6 5 7 4 1. Le coordonateur académique, Antonio Galvan, le recteur Manuel Gutierrez, et un étudiant de l’UCI, le Conseiller Sophia Désir et l’ambassadeur Guy Lamothe. 2. (2e à dr) Guy Lamothe et d’autres participants à la foire de Cuajimalpa 3. Match Valencia de Léogane et Cruz Azul 4. (2e à g) Guy Lamothe avec les organisateurs et invités d’honneur au forum Latinoamerica Emprende 5. L’ambassadeur Guy Lamothe et le Gouverneur de Morelia Jose Jesus Garcia 6. Des étudiants haïtiens accueillis à l’aéroport par L’ambassadeur Guy Lamothe et le 1er secrétaire Marie Ange Édouard 7. Guy Lamothe intervenant au forum Latinoamerica Emprende 8. Shallale Figaro (à gauche) Farah Cadet (en bleu) et des visiteurs à la foire de Teoloyucan 8 PAGE 14