Travaux groupe 1 niger

609 views
531 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
609
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
4
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Travaux groupe 1 niger

  1. 1. 1. Les principaux acteurs dans le processus politique et leurs rôles Acteur Rôle / Fonction - Coordination de la mobilisation et suivi de l’utilisation de l’aide auCC Etat/PTF développement - Suivi de la déclaration de Paris - Fourniture d’information sur la pauvreté au NigerSP-SDRP - Prise en compte des spécificités du secteur de DR - Orientations stratégiques - Orientations et prise de décisions politiqueCIP-SDR - Arbitrage et orientations stratégiques par rapport aux priorités nationales - Planification et coordination du suivi de la mise en œuvre des programmes et sous-programmesSE-SDR - Gestion de l’information du secteur - Fourniture de l’information au niveau supérieurCT-DR - Suivi des progrès des programmes et sous-programme de la SDRCadre de concertation sous-sectoriel - Echanges des données du sous-secteur,Etat/PTF - Orientations spécifiques - Validation des données du sous-secteurComité de Pilotage sous-sectoriel - Bilan de la mise en œuvre des politiques sous-sectoriels, perspectives, - Veiller à la cohérence des politiques sous-sectorielles avec la SDRPDGEPD - Suivi des programmes et projets de développement - Appui au DEP - Planification Maître d’œuvre, - Appui-conseil aux directions techniques pour les travaux de conception, planification,Cellule DEP/DS - Suivi-Evaluation des projets et programmes du Maître d’œuvre - Développer des bases de données spécifiques - Collecte et traitement des données du secteur - Fourniture de l’information sur les ressources humainesCellule DRFM/DRH - Appui à la gestion de l’information financière - Alignement aux priorités nationale - Fourniture d’information sur la mise en œuvreComité de Pilotage Projet - Planification des interventions - Mise en œuvre des opérations - Collecte de données de la mise en œuvre du projetMaître d’œuvre Projet - Renseignement sur les produits de la mise en œuvre - Données sur la performance du projet - Suivi de tendance de la pauvreté et des OMDINS, consultants, Personnes ressources - Coordination du système statistique national - Conduite d’enquête - Appui au DSCountryStat, ECOAGRIS -HCI3N 2. Les capacités nécessaires en termes d’analyse stratégique, de suivi évaluation et de gestion des connaissances pour la mise en place d’un nœud national SAKSSL’harmonisation des indicateurs à l’intérieur des pays et entre pays. 1
  2. 2. L’adaptation des outils pays et le développement des niveaux outils,pour prendre en charge les indicateurs du ReSAKSS.Le renforcement des capacités des cadres dans l’appropriation desindicateurs, la modélisation, l’analyse stratégique.L’appui dans la coordination des inter-acteurs et dans la coordinationavec les autres cadres de production et de gestion de l’information(CountryStat, ECOAGRIS…).La dotation en matériels adéquats (Matériels informatiques, Outilsréseaux, Mise en réseau des bases des données). 3. Quelles sont les capacités existantes pour l’analyse stratégique dans votre pays o Les institutions impliquées dans l’analyse stratégique et leurs rôles.En termes d’analyses stratégiques, les capacités sont globalementfaibles. Les structures impliquées sont consignées dans le tableau ciaprès : Acteur Rôle / Fonction - Planification et coordination du suivi de la mise en œuvre des programmes et sous-programmesSE-SDR - Gestion de l’information du secteur - Fourniture de l’information au niveau supérieurCadre de concertation sous-sectoriel - Echanges des données du sous-secteur,Etat/PTF - Orientations spécifiques - Validation des données du sous-secteurComité de Pilotage sous-sectoriel - Bilan de la mise en œuvre des politiques sous-sectoriels, perspectives, - Veiller à la cohérence des politiques sous-sectorielles avec la SDRP - Planification Maître d’œuvre, - Appui-conseil aux directions techniques pour les travaux de conception, planification,Cellule DEP/DS - Suivi-Evaluation des projets et programmes du Maître d’œuvre - Développer des bases de données spécifiques - Collecte et traitement des données du secteur - Fourniture de l’information sur les ressources humainesCellule DRFM/DRH - Appui à la gestion de l’information financièreComité de Pilotage Projet - Alignement aux priorités nationales 2
  3. 3. Acteur Rôle / Fonction - Fourniture d’information sur la mise en œuvre - Planification des interventions - Mise en œuvre des opérations - Suivi de tendance de la pauvreté et des OMDINS, consultants, Personnes ressources - Coordination du système statistique national - Conduite d’enquête - Appui au DSCountryStat, ECOAGRISHCI3N o Quelles sont les ressources existantes (humaines, techniques, organisationnelles, financières, etc.) qui font de l’analyse stratégique et où sont elles localisées ?En dehors de l’INS qui dispose des quelques outils d’analysesstratégiques, les autres structures (SE-SDR, DEP/DS) ne produisent quedes rapports narratifs. Et les institutions de recherche (INRAN, Facultéd’Agronomie) ne sont que des consultations. 4. Quelles sont les capacités existantes pour le suivi évaluation dans votre pays o Quelles sont les institutions impliquées dans le suivi évaluation et quels rôles jouent-elles ? Acteur Rôle / Fonction - Planification et coordination du suivi de la mise en œuvre des programmes et sous-programmesSE-SDR - Gestion de l’information du secteur - Fourniture de l’information au niveau supérieurCadre de concertation sous-sectoriel - Echanges des données du sous-secteur,Etat/PTF - Orientations spécifiques - Validation des données du sous-secteurComité de Pilotage sous-sectoriel - Bilan de la mise en œuvre des politiques sous-sectoriels, perspectives, - Veiller à la cohérence des politiques sous-sectorielles avec la SDRPDGEPD - Suivi des programmes et projets de développement - Appui au DEP - Planification Maître d’œuvre, - Appui-conseil aux directions techniques pour les travaux de conception, planification,Cellule DEP/DS - Suivi-Evaluation des projets et programmes du Maître d’œuvre - Développer des bases de données spécifiques - Collecte et traitement des données du secteur - Fourniture de l’information sur les ressources humainesCellule DRFM/DRH - Appui à la gestion de l’information financièreComité de Pilotage Projet - Alignement aux priorités nationale - Fourniture d’information sur la mise en œuvre 3
  4. 4. Acteur Rôle / Fonction - Planification des interventions - Mise en œuvre des opérations - Collecte de données de la mise en œuvre du projetMaître d’œuvre Projet - Renseignement sur les produits de la mise en œuvre - Données sur la performance du projet - Suivi de tendance de la pauvreté et des OMDINS, consultants, Personnes ressources, - Coordination du système statistique nationalChercheurs - Conduite d’enquête - Appui au DSCountryStat, ECOAGRISHCI3NSIMA du Ministère en charge duCommerce ;Réseau des Chambres d’Agricultures duNiger.Plate Forme Paysanne.Platte Forme des ONG Internationales.Chambre de Commerce d’Industrie etd’ArtisanatLa Structure Point Focal de suivi&évaluation du PNIA/PDDAA est leSecrétariat Exécutif de la Stratégie de Développement Rural du Niger.En effet, la charte nationale ECOWAP/PDDAA du Niger, signée le 30septembre 2009 par toutes les parties dont entre autre le Président duCIP et le Commissaire de la CEDEAO en charge de lAgriculture, préciseque la coordination et le suivi&évaluation du PNIA sont assurées par lesinstances de la SDR (Comité Interministériel de Pilotage de la SDR,Comité Technique Développement Rural, Secrétariat Exécutif de laSDR, les Cellules DEP/DS/DRFM/DRH des ministères sectorielles),l’INS, l’INRAN, le RECA. o Quelles sont les ressources existantes (humaines, techniques, organisationnelles, financières, etc.) qui font de le suivi évaluation et où sont elles localisées ?Au niveau du SE-SDR, il y’a une cellule suivi&évaluation, qui est en lienavec les cellules sous sectorielles formées par les DEP/DS/DRFM/DRH. 4
  5. 5. Les capacités en suivi&évaluation sont moyennes du fait de l’existenced’un dispositif de suivi&évaluation sectoriel (manuel de procédure, basedes données sectorielle, indicateurs validés, élaboration des rapports desuivi sectoriels). Mais la faible capacité se trouve au niveau des soussecteurs de l’agriculture et de l’élevage où le processus de planificationet de suivi&évaluation est très faible. Aussi, certains indicateurs du PNIAne peuvent pas être renseignés à l’état actuel (désagrégation desdonnées par composante…). 5. Quelles sont les capacités existantes pour la gestion des connaissances dans votre pays o Quelles sont les institutions impliquées dans la gestion des connaissances et quels rôles jouent-elles ? Secrétariat de Coutrystat : Conservation et Mise en ligne des données sectorielles. INS : NigerInfo : Conservation et Mise en ligne des données générale. o Quelles sont les ressources existantes (humaines, techniques, organisationnelles, financières, etc.) qui font de la gestion des connaissances et où sont elles localisées ?Existence d’un manuel de procédure, d’une base des donnéessectorielles, des bases des données sur pour les systèmesd’informations sur le marché (SIM).Existence d’un système d’informations sectoriel (avec un site Web, pourla diffusion de l’information).Rapportage sectoriel. 5

×