E-réputation : 50 chiffres clés à connaître

9,896 views
9,913 views

Published on

Découvrez les chiffres clés les plus importants autour de l'e-réputation. Pour plus de ressources autour de l'e-réputation, visitez Reputationvip.com.
http://www.reputationvip.com/fr/les-50-chiffres-cles-a-connaitre-sur-le-reputation

Published in: Marketing
1 Comment
5 Likes
Statistics
Notes
No Downloads
Views
Total views
9,896
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
4,838
Actions
Shares
0
Downloads
141
Comments
1
Likes
5
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

E-réputation : 50 chiffres clés à connaître

  1. 1. contact@reputationvip.com www.reputationvip.com 01 84 16 13 20 50 CHIFFRES CLÉS À CONNAÎTRE SUR L’E-RÉPUTATION 50 CHIFFRES CLÉS À CONNAÎTRE SUR L’E-RÉPUTATION
  2. 2. 2,7 milliards de personnes peuvent voir ce qui est publié sur Internet. *Union Internationale des Télécommunications (2013)
  3. 3. 92,7% des Français utilisent Google comme moteur de recherche. *ATT Internet (2014)
  4. 4. 1,8 milliard d’euros, c’est l’estimation du marché mondial de l’e-réputation en 2011. *Digimind (2011)
  5. 5. E-réputation et entreprisesE-réputation et entreprises
  6. 6. 40% des entreprises considèrent l’e-réputation comme le risque numéro 1. *Deloitte (2013)
  7. 7. 61% des entreprises disent contrôler leur e-réputation. *Deloitte (2013)
  8. 8. 83% des entreprises auront une crise d’e-réputation d’ici 5 ans. *Radically Transparent (2008)
  9. 9. 80% de ce qui se dit au sujet d’une marque sur Internet ne provient pas de la marque. *Radically Transparent (2008)
  10. 10. 74% des consommateurs se renseignent sur Google avant d’acheter un produit ou un service. *Weber shandwick & Krc research (2012)
  11. 11. 60% des internautes préfèrent cliquer sur les autres résultats de recherche que sur le site web de l’entreprise. *Digital Firefly (2013)
  12. 12. 64% consultent les avis et notes des autres internautes avant de réaliser un achat. *Etude Médiamétrie/NetRating/FEVAD (2012)
  13. 13. 90% des internautes font davantage confiance à leurs amis et 78% aux internautes inconnus qu’à la publicité de la marque (16%). *Global Online Consumer Survey (2011)
  14. 14. 30% des « bad buzz » sont relayés dans l’heure qui suit. *Etude Freshfields Bruckhaus Deringer (2013)
  15. 15. 40% des entreprises n’ont pas de plan d’urgence pour réagir aux « bad buzz ». *Etude Freshfields Bruckhaus Deringer (2013)
  16. 16. 21 heures, c’est le temps moyen avant qu’une entreprise communique suite à une crise. *Etude Freshfields Bruckhaus Deringer (2013)
  17. 17. 90% des crises durent moins de 72 heures mais peuvent laisser des traces indélébiles. *lecercle.lesechos.fr, Marc Chauchat (2014)
  18. 18. 53% des entreprises touchées par un « bad buzz » n’ont pas retrouvé leur cours de bourse initial 1 an plus tard. *Etude Freshfields Bruckhaus Deringer (2013)
  19. 19. 74% des internautes apprécient quand l’entreprise s’engage sur les réseaux sociaux. *Emarketer.com (2013)
  20. 20. 64% des internautes font confiance à la marque lorsqu’elle interagit avec leurs amis. *Emarketer.com (2013)
  21. 21. E-réputation et particuliersE-réputation et particuliers
  22. 22. 85% des internautes disent faire attention aux traces qu’ils laissent sur la toile et sur Google. *Baromètre Echo, agences Scanblog et Openminded (2011)
  23. 23. 71% des Français « googlisent » leurs relations. *Baromètre Echo, agences Scanblog et Openminded (2011)
  24. 24. 59% des internautes passent plus de 12 heures par semaine sur internet, et 23% surfent sur leur smartphone. *Baromètre Echo, agences Scanblog et Openminded (2011)
  25. 25. 77% s’informent et partagent sur Internet, 62% communiquent et 25% créent du contenu. *Forrester Research – Groundswell (2013)
  26. 26. 41% des mécontentements s’expriment d’ailleurs à égalité sur Facebook et Twitter. *Selon les résultats d’une analyse de contenu de Nicolas Vanderbiest « la gestion de crise de l’e-réputation des entreprises » (2013)
  27. 27. 11% seulement s’expriment sur un blog et 7% sur Youtube. *Selon les résultats d’une analyse de contenu de Nicolas Vanderbiest « la gestion de crise de l’e-réputation des entreprises » (2013)
  28. 28. E-réputation et emploiE-réputation et emploi
  29. 29. 90% des recruteurs « googlisent » les candidats. *Microsoft (2010)
  30. 30. 48% des recruteurs et DRH prennent la décision de vous engager ou non grâce à Internet. *Regionsjob (2013)
  31. 31. 33% des recruteurs ont déjà écarté un candidat suite à des traces négatives trouvées en ligne. *Regionsjob (2013)
  32. 32. 31% des recruteurs ont engagé un candidat suite à des traces numériques positives. *Regionsjob (2013)
  33. 33. 79 % des personnes contactées par un recruteur l’ont été sur Viadeo et 43 % sur Linkedin (contre 3% sur Facebook et 1% sur Twitter). *Regionsjob (2013)
  34. 34. 8% des entreprises ont licencié quelqu’un pour avoir abusé des médias sociaux. *Regionsjob (2013)
  35. 35. 42% des internautes utilisent également Google pour faire des recherches sur leurs collègues et leurs patrons. *Harris Interactive (2011)
  36. 36. 45% ont d’ailleurs trouvé des éléments les décourageants de travailler avec. *Harris Interactive (2011)
  37. 37. Suivez @reputationvip pour en savoir plus sur l’e- réputation !
  38. 38. contact@reputationvip.com www.reputationvip.com 01 84 16 13 20 Maîtrisez votre e-réputationMaîtrisez votre e-réputation grâce au tableau de bord Reputationvip.comgrâce au tableau de bord Reputationvip.com

×