• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Atelier 13 des RTB8 - Boutique d'offices et de sites; exemple de Bourges
 

Atelier 13 des RTB8 - Boutique d'offices et de sites; exemple de Bourges

on

  • 288 views

Les offices de tourisme recherchent à la fois des sources d’autofinancement et des moyens de valoriser leur identité locale ; la mise en place d’une boutique peut venir répondre à ses deux ...

Les offices de tourisme recherchent à la fois des sources d’autofinancement et des moyens de valoriser leur identité locale ; la mise en place d’une boutique peut venir répondre à ses deux enjeux. Comment relever les défis de création et de diffusion des produits, comment optimiser la gestion de ses stocks, comment organiser des opérations événementielles pour créer du flux dans votre espace ? Un atelier technique sur l’univers des boutiques.

Statistics

Views

Total Views
288
Views on SlideShare
288
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
3
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Atelier 13 des RTB8 - Boutique d'offices et de sites; exemple de Bourges Atelier 13 des RTB8 - Boutique d'offices et de sites; exemple de Bourges Presentation Transcript

    • GESTION DE BOUTIQUE Office de Tourisme de Bourges 26 / 11 / 2013
    • 1. ENJEUX 2. AMÉNAGEMENTS 3. OUTILS 4. RÉSULTATS -2-
    • BOUTIQUE : LES ENJEUX • POURQUOI CRÉ ER UNE BOUTIQUE a. POUR GÉ NÉ RER DES BÉ NÉ FICES b. POUR RÉ PONDRE À LA DEM ANDE DE NOS « VISITEURS & CLIENTS » c. POUR VALORISER UN TERRITOIRE SES CRÉ ATEURS, SES ARTISANS… d. POUR PROLONGER L’ACTE DE CONSEIL -3-
    • BOUTIQUE : LES AMÉ NAGEMENTS • LES PRINCIPES DE BASE a. CRÉ ER UN ESPACE DIFFÉ RENCIÉ b. ASSOCIER TOUTE L’É QUIPE À LA CRÉ ATION PUIS AU FONCTIONNEMENT c. NOMM ER UN RESPONSABLE -4-
    • BOUTIQUE : LES AMÉ NAGEMENTS • TRAVAUX EFFECTUÉ S EN 2010 : 80 000 € a. b. c. d. e. ESPACE GLOBAL : 67 m 2 BANQUE D’ACCUEIL : 15 m 2 BOUTIQUE : 28 m 2 50 mè tres liné aires de rayons 20 m2 surface de pose -5-
    • BOUTIQUE : LES AMÉ NAGEMENTS • L’ESPACE DOIT Ê TRE : a. b. c. d. e. PERSONNALISÉ - confortable, moquette au sol É CLAIRÉ - même en plein jour DIVERSIFIÉ - organisé par type de clientè les ERGONOM IQUE - stocks à proximité ABONDANT - piles de livres, rayons remplis -6-
    • UN ESPACE DIFFÉ RENCIÉ ET CHALEUREUX -7-
    • UNE CIRCULATION AISÉ E ENTRE RAYONS -8-
    • UN ESPACE TRÈS BIEN É CLAIRÉ -9-
    • UN ESPACE ORGANISÉ ET PANORAMIQUE -10-
    • UN ESPACE AVEC DES STOCKS À PROXIMITÉ -11-
    • …DES STOCKS ET DES « PANIERS À REMPLIR » -12-
    • DES RAYONS TOUJOURS BIEN REMPLIS -13-
    • DES LIVRES EN ABONDANCE… -14-
    • DES PRODUITS PRÉ SENTÉ S PAR CATÉ GORIES -15-
    • BOUTIQUE : LES OUTILS • BOUTIQUE = GESTION RIGOUREUSE MAIS FACILE AVEC UN LOGICIEL DE CAISSE ! a. Gestion des fournisseurs b. Gestion des produits c. Gestion des clients -16-
    • UN É CRAN TACTILE, UN LECTEUR… -17-
    • LES OUTILS : LE LOGICIEL DE CAISSE • CRÉ ATION D'UNE FICHE FOURNISSEUR -18-
    • LES OUTILS : LE LOGICIEL DE CAISSE • CRÉ ATION D'UNE FICHE FOURNISSEUR 6 / 11 / 2013 -19-
    • LES OUTILS : LE LOGICIEL DE CAISSE • CRÉATION D'UNE FICHE CLIENT -20-
    • LES OUTILS : LE LOGICIEL DE CAISSE • CRÉATION D'UNE FICHE CLIENT -21-
    • LES OUTILS : LE LOGICIEL DE CAISSE • CRÉATION D'UNE FICHE CLIENT -22-
    • LES OUTILS : LE LOGICIEL DE CAISSE • CRÉATION D'UNE FICHE PRODUIT -23-
    • LES OUTILS : LE LOGICIEL DE CAISSE • CRÉATION D'UNE FICHE PRODUIT Par défaut, création automatique d'un code produit mais possibilité de rentrer le code barre à 13 chiffres figurant sur certains articles pour le scanner. -24-
    • LES OUTILS : LE LOGICIEL DE CAISSE • CRÉATION D'UNE FICHE PRODUIT Possibilité de gérer différents tarifs en fonction du client, de la saison, des quantités 6 / 11 / 2013 -25-
    • LES OUTILS : LE LOGICIEL DE CAISSE • CRÉATION D'UNE FICHE PRODUIT Possibilité de gérer un stock mini ou un stock maxi -26-
    • LES OUTILS : LE LOGICIEL DE CAISSE • CRÉATION D'UNE FICHE PRODUIT Possibilité de créer un produit composé de plusieurs produits déjà enregistrés -27-
    • LES OUTILS : LA VENTE • SAISIE D’UNE VENTE a. Touche du clavier tactile b. Scan du code barre c. Saisie manuelle du code -28-
    • LES OUTILS : LA VENTE • ENREGISTREMENT D'UNE VENTE : Sélection du vendeur 6 / 11 / 2013 -29-
    • LES OUTILS : LA VENTE • ENREGISTREMENT D'UNE VENTE : sélection du mode de règlement CB, chèques, virement,… ; facturation, remise… -30-
    • LES OUTILS : LA VENTE • ENREGISTREMENT D'UNE VENTE : articles sans code les plus utilisés et raccourcis vers claviers à entrée multiples tels "Visites Cathédrale”… -31-
    • LES OUTILS : LES STATISTIQUES • LA TOUCHE X/Z : à partir du module de vente directe pour vérifier la caisse le soir par exemple 6 / 11 / 2013 -32-
    • LES OUTILS : LES STATISTIQUES • STATISTIQUES GÉNÉRALES : en fonction de critères : plage de dates, n° de caisse, vendeur, critères prédéfinis… -33-
    • LES OUTILS : LES STATISTIQUES -34-
    • BOUTIQUE : LES RÉ SULTATS • INDICATEURS 2012 a. Chiffre d’affaires : 149 000 € HT, soit 167 000 € TTC b. Marge bé né ficiaire HT : 51 300 € (35%) c. Ré sultat analytique : + 5 000 € -35-
    • BOUTIQUE : LES RÉ SULTATS • INDICATEURS 2012 a. b. c. d. 80 fournisseurs 500 ré fé rences 18 000 clients / 80 000 visiteurs Taux de captation : 22,5%, soit plus d’une personne sur 5 qui achè te e. Ticket moyen : 9,20 € TTC -36-
    • UNE PROGRESSION PAR PALIERS • Chaque ré organisation a entraî né une hausse de chiffre d’affaires Evolution du Chiffre d'Affaires HT de la boutique 160000 150000 140000 130000 120000 110000 100000 90000 80000 70000 60000 50000 40000 30000 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 -37- 2012
    • LA RÉ PARTITION DES VENTES Souvenirs 26% Ouvrages 39% Artisanat 4% Enfants 5% Produits régionaux 26% -38-
    • BOUTIQUE : LES RÉ SULTATS • LES RÈGLES D’OR POUR PROGRESSER, IL FAUT : a. b. c. d. e. f. Actualiser ré guliè rement les prix Proposer de nouveaux produits Enrichir sa ligne de produits siglé s Suivre la mode et les saisons Faire dé guster : gâ teaux, bonbons… Mettre en scè ne, valoriser, bouger… -39-
    • BOUTIQUE : LES RÉ SULTATS INDUITS • UNE BOUTIQUE, C’EST AUSSI : a. b. c. d. e. L’apprentissage d’un second mé tier La diversification des tâ ches La version “palpable” de l’accueil Un lieu de mise en scè ne et de cré ativité Un vrai levier de dé veloppement é conomique pour l’Office et ses partenaires fournisseurs ! -40-
    • BOUTIQUE : LES RÉ SULTATS MERCI DE VOTRE ATTENTION -41-