Your SlideShare is downloading. ×
L’EMSI :
Ecole du numérique
de Grenoble Ecole de Management

Inspiring ideas and talent *
MANAGEMENT, TECHNOLOGIE & INNOVA...
L’Ecole de Management
des Systèmes d’Information (EMSI)
Le positionnement de l’EMSI à mi chemin entre la technologie, le m...
Le numérique
au centre de l’évolution
du monde

Des forces divergentes se développent : en concomitance
à la création de t...
Les thématiques
portées par l’EMSI
L’EMSI forme, en formation continue et en formation initiale, les acteurs du monde numé...
Le management des SI
à l’ère du big data

Cybercriminalité,
cyber défense, éthique

Pour que les organisations puissent vr...
Best Practices SI :
partenaire des Jeudis de l’Entreprise Digitale
Best Practices Systèmes d’Information, outil d’informat...
« Le fait de ne pas avoir d’obligation de résultat permet cette ouverture d’esprit et de travailler
sans censure. Le disco...
Partenariat avec l’Ensimag
« Data Scientist » et « Data Strategist » : quand une école de management spécialisée
sur le nu...
« Rejoindre un cursus de l’EMSI, c’est rencontrer et échanger avec des gens issus de domaines
management classiques. Ces d...
Vos interlocuteurs
à l’EMSI
Directeur

Renaud Cornu-Emieux
Renaud.cornu-emieux@grenoble-em.com

Entreprises et Ecoles
Auro...
Enquête placement 2013 :
quelques chiffres
88 % des diplômés trouvent un leur premier emploi en moins de 4 mois
41% des di...
Grenoble Ecole de Management
12, rue Pierre Sémard - BP 127
38003 Grenoble Cedex 01 - France
+ (33) 4 76 70 60 60

grenobl...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Stratégie de l'EMSI (Ecole du numérique de Grenoble Ecole de Management)

3,933

Published on

L'EMSI est l'école formant aux métiers du management du numérique de Grenoble Ecole de Management. Ce document présente sa stratégie.

Published in: Technology
0 Comments
2 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
3,933
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
41
Comments
0
Likes
2
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "Stratégie de l'EMSI (Ecole du numérique de Grenoble Ecole de Management)"

  1. 1. L’EMSI : Ecole du numérique de Grenoble Ecole de Management Inspiring ideas and talent * MANAGEMENT, TECHNOLOGIE & INNOVATION * Faire naître des idées et des talents / Conception : kaelia - DIKOMO - Octobre 2013 - Crédit photo : Agence Prisme / P. Jayet J’innove donc je suis.
  2. 2. L’Ecole de Management des Systèmes d’Information (EMSI) Le positionnement de l’EMSI à mi chemin entre la technologie, le management et le business répond à une très forte demande des entreprises en termes de profils. Il est en droite ligne avec la mission de Grenoble Ecole de Management qui est de former des talents dans le domaine du management de la technologie et de l’innovation. La mission de l’EMSI : Eclairer les acteurs économiques et sociaux, Former les talents nécessaires aux entreprises pour qu’elles soient en mesure d’intégrer le numérique dans leur stratégie et/ou dans leur organisation. Pour se faire l’EMSI développe au sein de GEM différents types d’activités : - Les Jeudis de l’Entreprise Digitale - Gem Digital Day L’EMSI : les points clés En 2013, l’EMSI c’est : 168 étudiants 3 sites - Paris - Grenoble - Deauville 70 intervenants praticiens Près de 50 tuteurs pour stages et alternances 20 cas « fil rouge » proposées par des entreprises plus de 80 entreprises qui proposent des alternances Plus de
  3. 3. Le numérique au centre de l’évolution du monde Des forces divergentes se développent : en concomitance à la création de très gros acteurs économiques, un mouvement où l’argent n’est plus le centre prend de l’ampleur : le logiciel libre et Wikipedia en sont le fleuron. Ce qui est le moteur de ce modèle contributif, c’est le sens. Ne nous trompons pas, nous vivons une révolution de la même ampleur que celle du passage de l’oral à l’écrit et celle du passage de l’écrit à l’imprimé. Ceci génère des bouleversements sociaux, politiques, économiques… La géopolitique est également impactée pas ce mouvement de fond : la mondialisation a été rendue possible par la conjonction de deux faits majeurs : le développement du numérique et le très faible coût du transport. Sans porter de jugement, constatons les immenses changements en cours : nous ne vivons plus ensemble de la même manière qu’il y a 20 ans (début du développement du web) ; un décalage se crée entre l’instantanéité des échanges et la vitesse de nos institutions ; la multitude peut se faire entendre en coproduisant, en mettant en place de la collaboration, en discutant du fait qui autrefois était accompli. Enfin, la criminalité a aussi envahi le monde du numérique : blanchiment, arnaques, usurpation d’identité… Jeremy Rifkin – Les Rendez-vous du futur Entretien Michel Serres et Bernard Stiegler « Petite poucette – le monde a tellement changé que les jeunes doivent tout réinventer : une manière de vivre ensemble, des institutions, une manière d’être et de connaître… » - Michel Serres – éditions le Pommier – 2012 « Le temps est venu de passer d’un consumérisme toxique à une économie de la contribution » Bernard Stiegler - Geek Politics – Novembre 2011 http://blog.lesoir.be/geek-politics/2011/11/29/contribuer-pour-se-desintoxiquer-bernard-stiegler%C2%A0-«%C2%A0le-temps-est-venu-de-passer-d’un-consumerisme-toxique-a-une-economie-de-la-contribution%C2%A0»/#more-494 « La troisième révolution industrielle » Jeremy Rifkin, éditions Les Liens qui libèrent - 2012
  4. 4. Les thématiques portées par l’EMSI L’EMSI forme, en formation continue et en formation initiale, les acteurs du monde numérique en se focalisant sur trois axes majeurs : « entreprise ou société numérique » organisations instantanément des données personnelles L’Entreprise et la Société numérique Les Systèmes d’Information et le Web sont omniprésents dans les entreprises. Des entreprises se sont structurées et certaines génèrent des bénéfices autour de l’usage de ces nouvelles technologies au service du business. De nouvelles techniques, des nouveaux modèles d’affaire, de nouveaux modes d’organisation voire de nouveaux modèles contributifs sont apparus. Des Pure-Players ont construit l’ensemble de leur business ou de leur activité autour de ces nouveautés. Parallèlement, le Web est entré dans les entreprises classiques au sein des silos : il était fréquent et il est encore fréquent, de voir des entreprises avec une stratégie Web pour le marketing, une autre stratégie Web pour les RH et une troisième pour la e-boutique… La révolution numérique qui est en marche, met la donnée et l’information au centre des interactions et de la compétition économique. Dans les entreprises, les métiers sont maintenant en première ligne et la connaissance intime du client est primordiale. C’est même la connaissance intime en temps réel qui est un des principaux facteurs clé de succès. Une vague de fond apparait : de stratégies Web en silos (RH, marketing, commercial, communication…), les entreprises vont vers des stratégies Web globales incluant l’ensemble des parties prenantes de l’activité de l’entreprise (clients, fournisseurs, acteurs internes, pouvoirs publics…). Dans le monde économique, les Pure-Players, aiguillons un temps de cette évolution, vont se trouver confrontés à des acteurs installés avec une force de frappe et des capacités financières beaucoup plus importantes qu’eux. Si on en croit les prospectives du Gartner, il ne devrait pas y avoir beaucoup d’autres leaders Pure-Players tels que Amazon. La capacité à tirer profit de ce monde du « big data » tout en intégrant les enjeux éthiques, va devenir un facteur clé de la compétitivité. Dans cette révolution, le leadership des dirigeants est primordial. Ce qui est en jeu, c’est un changement de paradigme et les dirigeants sont ceux qui ont les clés pour ne pas suivre le chemin de Kodak qui malgré une R&D très performante (Kodak a inventé l’appareil photo numérique) n’a pas vu ou n’a pas su s’adapter à la révolution en marche.
  5. 5. Le management des SI à l’ère du big data Cybercriminalité, cyber défense, éthique Pour que les organisations puissent vraiment créer de la valeur à partir du Big Data, elles doivent s’organiser pour générer des données de manière numérique, extraire et raffiner des informations, des mines de données dont elles peuvent disposer (data internes, externes, open data…) et définir des circuits pour distribuer ces informations vers les destinataires pertinents. Identifier de telles données, leur degré de fiabilité et leur pertinence est un des grands défis posé aux organisations par l’émergence du phénomène big data. Cette révolution numérique que nous vivons bouscule également les pratiques criminelles. Une multitude de formes de cybercriminalité s’est développée : escroqueries, attaques de site à des fin d’espionnage industriel, de captation de données personnelles, de détournement de fonds, d’altération de l’image… Par ailleurs le numérique est également un moyen d’amplifier des actes criminels. On identifie quatre grandes familles de capacités que les entreprises doivent maîtriser aujourd’hui : données. Ceci permet de garantir des performances encore plus élevées que les modèles centrés exclusivement sur l’intuition managériale. à gérer les projets et les équipes (identification des opportunités d’affaires basées sur les données obtenues en temps réel, transformation en un projet, gestion d’équipes multidisciplinaires). s’agit pour l’entreprise dans son ensemble, d’avoir une vision fine des flux de données disponibles et utiles, c’est à dire mettre en place une réelle gouvernance de l’information ! Ceci va au-delà d’une simple gouvernance des données. de mettre en place une urbanisation des systèmes d’information dans l’optique big data. Les Systèmes d’Information de l’entreprise se sont développés en couches, créant différentes strates au gré des évolutions qu’elles soient technologiques ou organisationnelles. Les solutions du marché visant à positionner la donnée au centre se développent, mais l’offre n’est pas encore globale. L’assemblage de systèmes existants et d’informatique « dans les nuages » est encore un challenge… La capacité à mettre en place un management des risques au sein de l’entreprise est capitale pour répondre à des enjeux de protection des actifs, des enjeux légaux, des enjeux d’image… La préservation de la confidentialité, de l’intégrité et de la disponibilité de l’information est un enjeu majeur. La compréhension de s différentes formes de cybercriminalité est également un élément important. Le numérique est également un enjeu très fort pour les états. Des politiques, offensives ou défensives, de cyber défense sont mis en œuvre. Des agences sont créées dans nombre de pays du monde. La géopolitique est affectée par le numérique. L’étude de l’impact du numérique sur l’évolution de l’ordre international politique, économique et idéologique est un élément clé de la compréhension des enjeux. Un comportement éthique des entreprises devient de plus en plus une demande sociétale. Il nous semble capitale de développer chez nos étudiants, la capacité de participer au développement de ce comportement éthique. Ce que peu produire le traitement des données à l’air du Big Data accentue, à juste titre, encore plus cette pression. Festival de géopolitique 2014 Cette thématique sera abordé lors du festival de géopolitique 2014 (du 3 au 6 avril 2014) de Grenoble Ecole de Management. La thématique du festival de cette année portera sur « Eurasie : avenir de l’Europe ? » Dans ce cadre, l’EMSI animera une table ronde qui mettra en perspective la taille de l’Eurasie et sa très faible influence dans le domaine du numérique : les data sont en Amérique du Nord, l’Eurasie n’a que très peu d’influence sur la gouvernance de l’Internet. Nous aborderons également la problématique de la confiance interne entre les composantes de l’Eurasie et la confiance externe que suscite cette entité.
  6. 6. Best Practices SI : partenaire des Jeudis de l’Entreprise Digitale Best Practices Systèmes d’Information, outil d’information qui répond aux besoins de la communauté des DSI sur le partage des meilleures pratiques, s’appuie sur un réseau d’experts et des partenariats étroits. Depuis 2011, en partenariat avec Best Practices, les Jeudis de l’Entreprise Digitale proposés par l’EMSI, mettent en relation les acteurs de l’entreprise et de la Société numérique autour de thématiques sociétales, économiques ou managériales. Les Jeudis de l’Entreprise Digitale contribuent à la vie de cet écosystème en perpétuelle évolution. Les événements (6 à 8 par an) se déroulent généralement le jeudi en fin d’aprèsmidi (18h00 à 20h00) dans les locaux de GEM à Grenoble ou Paris. Ils sont fréquemment reportage sur la conférence est mis en ligne. Les Jeudis de l’Entreprise Digitale (JED) Voici quelques thèmes abordés depuis 2011: Le digital, levier de différenciation et d’industrialisation des services clients : enjeux et bonnes pratiques itSMF, Yvan Coutaz DGA Hardis, Brigitte Feist SG de BNP-Paribas et Benoit Meyronin titulaire de la chaire « Ingénierie des services) Enjeux du Big Data pour les entreprises et pour la Société (avec (avec Jean-François Fiorina – Directeur de l’ESC Grenoble) La stratégie d’Oracle : Changer les règles du jeu en simplifiant (avec Gilles d’Humières - Business Operations & M&A Senior Director at Oracle France) Retour du voyage d’étude à Barcelone au World Mobile Congress (par les étudiant du MS SI et Management) Crise de l’automobile et nouvelles mobilités urbaines : quelles perspectives ? (directeur général adjoint du cabinet de conseil SIA Partners) Sécurité des Systèmes d’Information et Protection des Données Personnelles (avec la CNIL et Mootwin) Après le CRM ??? à Deauville (avec Spectrum Group) 01, Patrice Desmedt - L’Usine Nouvelle, Jean-Claude Lewandowski (par les étudiant du MS SI et Management) e-SCM – e-sourcing Capability Model : futur référentiel pour l’externalisation ? (avec Marie-Noelle Gibon - Présidente d’Ae-SCM) Quel système d’information pour les stratégies e-commerce ? (avec Aymeric Moser, responsable marketing de Spartoo) GEM Digital Day Porté par la relation entreprise de GEM et par l’EMSI, école du numérique de GEM, le GEM digital day est, en une journée, l’opportunité pour les étudiants de découvrir qui sont les acteurs du digital, ce qu’ils font et comment ils en sont arrivés là. C’est aussi un bon moyen de découvrir les innovations, de ce qui fera le digital de demain. Cette année le GEMdd se déroulera le 5 décembre 2013, toute la journée à GEM.
  7. 7. « Le fait de ne pas avoir d’obligation de résultat permet cette ouverture d’esprit et de travailler sans censure. Le discours n’est pas formaté car les étudiants sont eux aussi des acteurs internes dans leur entreprise. Le fait que ce travail soit non rémunéré et sans engagement de résultat est une posture particulière très intéressante : il n’y a pas de limite (haute ou basse), ça peut permettre d’aller très loin, éventuellement au-delà du résultat qu’on avait imaginé. » Laurent Bieber - Chargé d’études en Pilotage et Expertise SI - SNCF Alternance : une démarche pédagogique Dès l’origine la plupart des cursus ont été mis en place avec de l’alternance, ainsi les étudiants sont plongés dans le bain et sont ainsi mieux à même de suivre un certain nombre d’enseignements pour lesquels une expérience professionnelle est indispensable. Bien comprendre les problématiques de conduite du changement nécessite d’avoir une expérience en entreprise, par exemple. 70 praticiens interviennent à l’EMSI L’EMSI : 10 ans d’innovation pédagogique L’EMSI a développé un réseau de praticiens qui participent à la pédagogie de l’EMSI, soit par des interventions, des responsabilités de modules ou encore par du tutorat. Ce réseau est à ce jour composé de près de 70 personnes. plébiscité par les entreprises et les étudiants Depuis près de 10 ans, l’EMSI est un laboratoire d’innovation pédagogique au sein de GEM. Un « cas fil rouge » est un vrai cas proposé par de vraies entreprises sur lequel va travailler un groupe de 4 à 6 étudiants de formation initiale ou continue pendant toute une année universitaire. Le deal avec l’entreprise est simple : il n’y a pas de flux financier et il n’y a aucune obligation de résultat ! L’expérience montre que si l’entreprise joue le jeu dans 90% des cas elle en tirera un bénéfice. Lors du jury de 2012, l’un des membres du jury, consultant dans un grand cabinet, a indiqué que si le travail présenté par un groupe d’étudiants de formation continue pour le compte des Galeries Lafayette avait été fait par son cabinet, ça aurait été facturé… 60 000 €. Sans atteindre systématiquement ce niveau, un « cas fil rouge » c’est toujours des pistes d’innovation. Grâce à un partenariat, les résultats de certains « cas fil rouge » sont publiés dans la revue Best Practices SI. Un étudiant définit bien la philosophie d’un « cas fil rouge » pour l’entreprise : « Nos idées n’ont pas à être systématiquement bonnes, elles ont juste à soulever des idées inédites chez notre commanditaire. » En règle général les entreprises proposent des sujets plutôt prospectifs, les sujets dont on se dit : « si on avait le temps on réfléchirait bien à ça ! ». Nous y affectons des étudiants de formation initiale ou de formation continue selon la nature du sujet proposé. En 2012 et 2013, plus de 25 « cas fil rouge » ont été menés par les étudiants de l’EMSI Grenoble proposés par des entreprises aussi variées qu’Adira, Business Design Innovation, Business Geographic, Capgemini, Galeries Lafayette, Senalia Union, SNCF, Veolia, VEP… Recherche appliquée : recueil des bonnes pratiques Best Practices SI, partenaire de l’EMSI, publie régulièrement dans sa revue les meilleurs cas fil rouge de l’EMSI. Un ouvrage compilant ces cas fil rouge est publié (parution au 18 novembre 2013), à l’occasion du Comité Scientifique et Pédagogique de l’EMSI.
  8. 8. Partenariat avec l’Ensimag « Data Scientist » et « Data Strategist » : quand une école de management spécialisée sur le numérique (Grenoble EM – EMSI) et une école d’ingénieur en informatique et mathématiques (Grenoble INP – Ensimag) s’allient pour construire un programme de formation qui ne fasse aucun més et attendus par nos entreprises partenaires. Renaud Cornu-Emieux – Directeur de l’EMSI / Yves Denneulin – Directeur de l’Ensimag Ensimag : un partenariat pour une filière au cœur des problématiques du numérique. Un cursus post Master, intitulé « Big Data : analyse, management et valorisation responsable » verra le jour pour la rentrée 2014 avec le soutien de partenaires industriels de poids : Antidot, AXA, Euro Disney, Cegid, Cigref, Data Publica, HP, IBM, Inria, Itris Automation, Laser-Cofinoga, Michelin, Oracle, La Poste et SAS. EMSI : des partenariats pédagogiques… et professionnels Pour mieux répondre aux besoins des entreprises, l’EMSI a développée au-delà des partenariats GEM EEMI : un partenariat pour former des talents de niveau Master comprenant les enjeux du numérique et du web. A la rentrée 2013, un cursus de l’EMSI : « Manager des SI » - parcours Web ouvre dans les locaux de l’EEMI à Paris à la Bourse. EM Normandie : un partenariat pour déployer en Normandie le cursus « Manager des SI » de l’EMSI. Depuis la rentrée 2011, il est possible de suivre la dernière année du cursus « Manager des SI » à Deauville sur l’un des trois campus de l’EM Normandie. HEC Montréal : les étudiants de 1ère année de « Manager des SI » de l’EMSI ont la possibilité de partir un semestre à Montréal pour suivre des enseignements sur le management des SI et obtenir une certification SAP. ESIEA : un partenariat pour former des doubles compétences Ingénieur-Manager. Depuis 2008, l’EMSI accueille en dernière année de son cursus « Manager des SI », des étudiants de dernière année de l’ESIEA qui auront ainsi une double compétence, les étudiants peuvent continuer sur le MS « SI et Management » EPITECH : un partenariat pour faire travailler ensemble étudiants informaticiens et étudiants managers. des cas fil rouge dans le cadre de leurs cursus respectifs. Les entreprises Au delà des nombreux partenariats entreprises mis en œuvre par GEM, l’EMSI a signé des partenariats spécifiques ou développe des actions (cas fil rouge, gros volume d’alternants…) avec un certain nombres d’entreprises ou d’organismes professionnels : ADIRA, Antidot, AXA, Cegid, CGI, CIGREF, Data Publica, Euro Disney, Galeries Lafayette, Grilog, HP, IBM, Itris Automation, Laser Cofinoga, Louis Vuitton, Michelin, Oracle, Orange, La Poste, SAS, Schneider Electric, SIA Partners…
  9. 9. « Rejoindre un cursus de l’EMSI, c’est rencontrer et échanger avec des gens issus de domaines management classiques. Ces débats, ces partages d’expériences très enrichissants permettent à la sortie de l’école de dialoguer et d’être compris par tous au sein d’une entreprise. Ces formations vous apporteront le point de vue métier qui feront de vous le manager remarquable que les entreprises recherchent » François Videau – Assistant PMO chez Steria - promotion 2011 « Manager des SI » : Recrutement : Bac +3 ou Bac +4 (en admission parallèle) Année 1 : au choix, alternance ou « temps plein » avec échange à HEC Montréal et certification SAP Année 2 : alternance Cursus proposé à : Grenoble (Année 1 et 2), Deauville (Année 2) « Manager des SI – parcours Web » : Recrutement : Bac +3 ou Bac +4 (en admission parallèle) initiale de l’EMSI Année 1 : alternance Année 2 : alternance Cursus proposé à : Paris (Année 1 et 2) dans les locaux de l’EEMI « MS SI et Management » : Recrutement : Bac +5 Label : Mastère Spécialisé de la Conférence des Grandes Ecoles Alternance Cursus proposé à Grenoble « MS Internet Strategy & Webmanagement » : Recrutement : Bac +5 Label : Mastère Spécialisé de la Conférence des Grandes Ecoles Stage Cursus proposé à Grenoble en Anglais « Manager des SI » : Recrutement : à partir de Bac +2 avec 5 ans d’expérience professionnelle continue de l’EMSI une fois par mois sur un an Cursus proposé à Grenoble et Paris « MS SI et Management » : Recrutement : Bac +5 et Bac +4 avec 3 ans d’expérience professionnelle Label : Mastère Spécialisé de la Conférence des Grandes Ecoles un an Cursus proposé à Grenoble et Paris et Cybercriminalité » Cinq sessions les jeudis, vendredis et samedis, une fois par mois de janvier à mai 2014 Cursus proposé à Paris
  10. 10. Vos interlocuteurs à l’EMSI Directeur Renaud Cornu-Emieux Renaud.cornu-emieux@grenoble-em.com Entreprises et Ecoles Aurore Besson En charge des partenariats entreprises et écoles pour l’EMSI (alternance, cas fil rouge…) Aurore.besson@grenoble-em.com Programmes de niveau Master (Grenoble et Paris) Blandine Bongard Pour suivre l’actualité des thématiques de l’EMSI Responsable des programmes Blandine.bongard@grenoble-em.com Fanny Rabouille Responsable des programmes Fanny.Rabouille@grenoble-em.com Cybercriminalité et Géopolitique Scolarité et contractualisation Ana Rodrigues-Neves Responsable scolarité Ana.rodrigues-neves@grenoble-em.com Numérique, entreprise et Société Recrutements étudiants Brigitte Henni Mastères Spécialisés et formation executive : Brigitte.henni@grenoble-em.com Sophie Cycumar « Manager des SI » - Grenoble « Manager des SI – parcours Web » - Paris Sophie.cycumar@grenoble-em.com Education, Internet et Big Data Alexia Dupas Alexia.dupas@grenoble-em.com
  11. 11. Enquête placement 2013 : quelques chiffres 88 % des diplômés trouvent un leur premier emploi en moins de 4 mois 41% des diplômés travaillent en Rhône Alpes 41% des diplômés travaillent en Ile de France 18% des diplômés travaillent ailleurs en France ou à l’étranger 30% des diplômés travaillent dans une entreprise de plus de 50000 salariés 35% des diplômés travaillent dans une entreprise entre 500 et 50000 salariés 35% des diplômés travaillent dans des entreprises de moins de 500 salariés Pour un praticien, pourquoi intervenir à l’EMSI ? sud pour des filiales de constructeurs de matériels Réseaux dans le management stratégique de l’information, la sécurité des SI et l’Intelligence Economique, il intervient à l’EMSI. Thierry, pourquoi ce choix d’intervenir auprès d’étudiants ? La formation dispensée se doit d’être en parfaite adéquation avec les besoins concrets des entreprises mais, en tant que consultant en entreprises, il est primordial aussi de bien comprendre les attentes des étudiants qui seront les managers de demain. Le fait d’enseigner à l’EMSI permet ainsi d’appréhender au mieux les attentes de ces différents acteurs en exigeant d’être au plus près de leurs besoins actuels et à venir en termes de compétences. Qu’enseignez-vous ? Le cours ‘’Innovation & Veille’’ fournit un éclairage sur les différentes pratiques d’entreprises qui déploient des approches innovantes autour du management des SI ainsi que sur l’écoute de leur marché au travers de cellules de veille. Que leur apportez-vous ? L’un des objectifs est de permettre aux étudiants d’acquérir une double compétence managériale et technologique. Mon métier de consultant me permet d’apporter aux étudiants des notions d’anticipation et de pilotage du changement, la compréhension et l’intégration des enjeux des différents métiers et la maitrise des enjeux technologiques dans un environnement en perpétuelle mutation. Enfin, comment percevez-vous cette génération ? J’ai fortement apprécié dès mon arrivée le comportement des étudiants. Leur sens de l’écoute et la richesse de leurs personnalités sont des points que je retiens avec attention. Grenoble 5ème ville la plus innovante au Monde dans le top 15) 1ère ville en France (L’Etudiant) 65000 étudiants
  12. 12. Grenoble Ecole de Management 12, rue Pierre Sémard - BP 127 38003 Grenoble Cedex 01 - France + (33) 4 76 70 60 60 grenoble-em.com

×