• Save
Les Gains ThéOriques De L’éChange
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Les Gains ThéOriques De L’éChange

on

  • 3,192 views

Les gains théoriques des échanges internationnaux

Les gains théoriques des échanges internationnaux
avantages absolus
avantages relatifs
dotations factorielles

Statistics

Views

Total Views
3,192
Views on SlideShare
3,189
Embed Views
3

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

1 Embed 3

http://www.slideshare.net 3

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Les Gains ThéOriques De L’éChange Les Gains ThéOriques De L’éChange Presentation Transcript

  • Les gains théoriques de l’échange.
    • Adam Smith
    • David Ricardo
    • Les dotations factorielles
  • Les gains théoriques de l’échange. Adam Smith : Les Etats se spécialisent sur les productions sur lesquelles ils bénéficient d'un avantage absolu
  • Les gains théoriques de l’échange. Adam Smith : Avantages absolus = les entreprises nationales produisent à un coût de production inférieur à celui d'une entreprise étrangère View slide
  • Les gains théoriques de l’échange.
    • Adam Smith
    • Pourquoi ?
    • ressources naturelles
    • une avance technologique
    View slide
  • Les gains théoriques de l’échange. Adam Smith Conséquence : chaque nation doit chercher à se spécialiser dans les secteurs pour lesquels elle dispose de cet avantage absolu
  • Les gains théoriques de l’échange. Adam Smith
  • Les gains théoriques de l’échange.
    • Adam Smith:
    • Pour obtenir 1 unité de vin et 1 unité de textile :
    • L’Angleterre doit fournir 12 heures de travail.
    • Le Portugal doit fournir 9 heures de travail.
  • Les gains théoriques de l’échange. Adam Smith
  • Les gains théoriques de l’échange. Adam Smith Si l’Angleterre se spécialise dans le textile, (ils mettent seulement 4 heures pour produire 1 unité et le Portugal met 6 heures) elle va donc produire 3 unités de textile (12 heures disponibles et il faut 4 heures pour produire une unité).
  • Les gains théoriques de l’échange. Adam Smith Le Portugal va se spécialiser dans le vin et va en produire 3 unités (9 heures disponibles et il faut 3 heures pour produire 1 unité).
  • Les gains théoriques de l’échange. Adam Smith Au final, pour la même quantité de travail : la production totale = 3 unités de textile (au lieu de 2) 3 unités de vin (au lieu de 2)
  • Les gains théoriques de l’échange. David Ricardo : Selon Adam Smith, le pays le plus compétitif produirait l'ensemble des biens de production. CE QUI EST IRREALISTE
  • Les gains théoriques de l’échange. David Ricardo va démontrer que les Etats ont toujours intérêt à échanger , même si l'un est plus compétitif que l'autre dans tous les domaines
  • Les gains théoriques de l’échange. David Ricardo : U n pays dispose d'un avantage relatif quand son coût de production est le moins éloigné de celui du pays le plus compétitif.
  • Les gains théoriques de l’échange. David Ricardo :
  • Les gains théoriques de l’échange. David Ricardo : le Portugal est moins productif que la Grande-Bretagne dans les deux productions.
  • Les gains théoriques de l’échange.
    • David Ricardo :
    • Mais pour produire :
    • le textile, il doit fournir 50% de travail en plus
    • le vin, il doit fournir « SEULEMENT » 
    • 17% de travail en plus
  • Les gains théoriques de l’échange. David Ricardo : Le Portugal va donc se spécialiser dans le vin.
  • Les gains théoriques de l’échange.
    • David Ricardo :
    • Pour obtenir 1 unité de vin et 1 unité de textile :
    • L’Angleterre doit fournir 12 heures de travail.
    • Le Portugal doit fournir 13 heures de travail.
    • 2 unités de vin et 2 unités de textile sont donc obtenues en travaillant 25 heures.
  • Les gains théoriques de l’échange.
    • David Ricardo :
    • Si l’Angleterre se spécialise dans le textile, pour
    • produire 2 unités, elle doit travailler 8 heures .
    • Le Portugal se spécialise alors dans le Vin et pour produire 2 unités, il doit travailler 14 heures .
    • Au total, pour la même production, les 2 pays réunis doivent fournir 22 heures de travail .
  • Les gains théoriques de l’échange. Les dotations factorielles : Dû aux apports de Hecksher, Ohlin et Samuelson.
  • Les gains théoriques de l’échange. Les dotations factorielles : Explique la spécialisation par l’abondance ou la rareté des facteurs de production (capital, travail, MP).
  • Les gains théoriques de l’échange. Les dotations factorielles : Les pays tendent à exporter les biens dont la production nécessite majoritairement les facteurs dont ils sont dotés avec plus d’abondance .
  • Les gains théoriques de l’échange.
    • Les dotations factorielles :
    • les pays du Nord ont un avantage comparatif dans les secteurs intensifs en travailleurs qualifiés
    • les pays du Sud ont un avantage
    • comparatif dans les secteurs intensifs en
    • travailleurs non qualifiés
  • Les gains théoriques de l’échange. Les dotations factorielles : les pays du Nord vont produire plus de biens intensifs en travailleurs qualifiés.
  • Les gains théoriques de l’échange. Les dotations factorielles : Les pays du Nord en se spécialisant vont créer une rareté relative du travail qualifié Augmentation de son prix
  • Les gains théoriques de l’échange. Les dotations factorielles : Les prix des facteurs tendent à s’égaliser et donc les salaires des non qualifiés au Nord ont tendance à s’aligner sur les salaires du Sud .
  • Les gains théoriques de l’échange.
    • Les hypothèses :
    • Ricardo :
    • Un facteur de production, le travail est immobile entre les nations mais mobile entre les secteurs.
    • Les prix tendent à s’aligner sur les coûts de production (situation de concurrence parfaite).
  • Les gains théoriques de l’échange.
    • Les hypothèses :
    • HOS :
    • Les facteurs de production sont immobiles entre les nations mais mobile entre les secteurs.
    • Les prix tendent à s’aligner sur les coûts de production (situation de concurrence parfaite).