Your SlideShare is downloading. ×
Le numérique : une mutation de la perception
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Le numérique : une mutation de la perception

3,553

Published on

Published in: Technology
0 Comments
7 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
3,553
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
11
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
7
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. L’ÊTRE ET L’ÉCRAN PRESSES UNIVERSITAIRES DE FRANCE WWW.ETRE-ET-ECRAN.NET LE NUMÉRIQUE : UNE MUTATION DE LA PERCEPTION www.stephane-vial.net Maître de conférences, Université de Nîmes Chercheur à l’Institut ACTE (UMR 8218, CNRS/Université Paris 1 stephane.vial@unimes.fr @svial
  • 2. I. INTRODUCTION
 PAR OÙ PRENDRE LE NUMÉRIQUE ?
  • 3. LE « PHARMAKON » NUMÉRIQUE « Dans toute technologie ou système, il y a simultanément deux tendances opposées, l’une est bonne, positive, émancipatrice et l’autre négative, prédatrice. » (Bernard Stiegler) φάρμακον, pharmakon, « poison, remède »
  • 4. POISONTOXIQUE ? Collecte déloyale d’informations, revente des données personnelles, traçabilité et surveillance, atteintes à la confidentialité et à la vie privée…
  • 5. REMÈDEVIVIFIANT ? Dynamisation du lien social, essor de l’économie du partage, démocratisation de l’accès au savoir, élargissement de la parole publique, succès des logiques participatives, recapacitation citoyenne…
  • 6. GOOGLE GLASS POUR LA POLICE
  • 7. OU POUR LES MUSÉES
  • 8. DRONE MILITAIRE
  • 9. OU DRONE SCIENTIFIQUE
  • 10. CONTRE LE « BLUES DU NET » De l’éthique critique des technologiques
 (décrire les effets toxiques du numérique) à l’éthique créative des technologies
 (développer concrètement l’innovation numérique
 en vue d’améliorer l’habitabilité du monde)
  • 11. HUMANISME NUMÉRIQUE (1) « L’humanisme numérique est l’affirmation que la technique actuelle, dans sa dimension globale, est une culture. » (Milad Doueihi, 2011)
  • 12. II. TECHNIQUE ET
 PERCEPTION
  • 13. PHÉNOMÉNOLOGIE La phénoménologie de la technique est l’étude de la technique considérée comme phénomène, c’est-à- dire comme une réalité qui s’offre à la perception, telle qu’elle « apparaît » ou se manifeste à l’homme, c’est-à-dire à l’usager, dans son expérience vécue.
  • 14. LA PHÉNOMÉNOTECHNIQUE Dans la physique moderne, le noyau atomique a d’abord existé comme une hypothèse avant d’exister comme un phénomène. Les scientifiques ont eu besoin de construire des accélérateurs de particules pour transformer la théorie en « réalité » observable, c’est-à-dire en « phénomène ».
  • 15. BACHELARD « La science atomique moderne est plus
 qu’une description de phénomènes,
 c’est une production de phénomènes. » La science « est par conséquent
 essentiellement une phénoménotechnique. »
  • 16. CONSÉQUENCE La technique a la capacité d’engendrer la phénoménalité, c’est-à-dire la possibilité d’apparaître ou d’apparaître comme réel.
  • 17. TECHNIQUES DIFFÉRENTES 
 PERCEPTIONS DIFFÉRENTES
 ÊTRE-AU-MONDE DIFFÉRENT
  • 18. TECHNIQUES DIFFÉRENTES 
 PERCEPTIONS DIFFÉRENTES
 ÊTRE-AU-MONDE DIFFÉRENT
  • 19. L’ONTOPHANIE Tous les phénomènes sont phénoménotechniques.
 Il y a une technicité fondamentale de l’apparaître.
 C’est l’hypothèse de la phénoménotechnique générale ou « ontophanie ».
  • 20. « MÉTAPHYSIQUE DESTUYAUX » Les techniques ne sont pas seulement des outils, ce sont des structures de la perception. Dans le tuyau numérique, se joue rien moins que la complexité du rapport perceptif de l’homme au monde.
  • 21. « ONTOPHANY SHIFT » À travers les âges, les techniques nouvelles provoquent des changements d’ontophanie, comme les sciences nouvelles provoquent des changements de paradigme. Un changement d’ontophanie, c’est un renouvellement des structures techniques de la perception et, par suite, un renouvellement qualitatif de notre sens du réel et de notre manière de nous sentir-au-monde.
  • 22. UN EXEMPLE Regarder le ciel, un être naturel, ne constitue pas la même expérience perceptive selon l’environnement technique dans lequel on vit.
  • 23. « La Fée Électricité » (1937), Raoul Dufy via la Compagnie parisienne de Distribution d’Electricité
  • 24. I forgot my iPhone
  • 25. TECHNO-PERCEPTIF Les systèmes techniques sont avant tout des systèmes techno-perceptifs. Ils structurent au plan phénoménologique notre expérience du monde possible en créant un Umwelt perceptif dans lequel baignent toutes nos perceptions.
  • 26. TECHNO-TRANSCENDENTAL Il y a une technicité transcendantale de l’apparaître, c’est-à-dire une technicité a priori dans toute manifestation phénoménale ou « phanie ». Nos perceptions sont coulées dans des structures techno-transcendantales qui dépendent de la technique de l’époque.
  • 27. L’AUTRUIPHANIETÉLÉPHONIQUE Comtesse de Pange, Comment j’ai vu 1900.
 Elle raconte l’installation du téléphone dans l’hôtel particulier de ses parents, à Paris, vers 1896-1898, alors qu’elle est à peine âgée de dix ans.
  • 28. III. ONTOPHANIE
 NUMÉRIQUE
  • 29. LA PREUVE PAR LETRAUMATISME Le numérique a introduit un trauma phéno- ménologique dans notre expérience du monde en nous présentant des perceptions inédites, issues d’un monde inconnu. Nous avons appelé cela le virtuel.
  • 30. « DUALISME NUMÉRIQUE » Pour absorber le choc, nous avons eu besoin de croire en l’existence de deux mondes séparés. Nous avons cru à un « Second Self » (Turkle, 1984) et même à une « Second Life » (1999).
  • 31. « IRL OUT OFTHE URL » (1990s) N. Jurgenson (2012) a appelé Dualisme Numérique la croyance en l’existence de deux mondes séparés dont l'un serait virtuel/ numérique/en ligne et l'autre serait réel/physique/hors ligne. THEVIRTUAL (in the url)
 computer-simulated world
 based on software and abstraction
 cut off from the Body 
 far from theTruth
 red pill / inside-the-Cave
 SIMULACRUM OR COPY
 Cyberspace
 THE REAL (out of the url)
 physical-processed world
 based on tangible objects
 Body-grounded
 considered as theTrue world
 blue pill / out-of-the-Cave
 GENUINE OR ORIGINAL
 Real Life (IRL)

  • 32. The Matrix (1999)
  • 33. LEVIRTUEL EST MORT,
 VIVE LE NUMÉRIQUE ! En 20 ans, nous avons appris à vivre dans et avec le « cyberespace ». Nous avons acquis de nouvelles habitudes perceptives.Aujourd’hui, nous sommes habitués au virtuel et aux interactions en ligne, elles sont devenues banales et routinières. Nous avons appris à considérer comme réel ce qui est affiché sur l’écran. Nous avons compris que le virtuel est réel.
  • 34. https://www.academia.edu/3179860/_2014_Contre_le_virtuel_une_deconstruction
  • 35. 1998 cyberprof @ voila.fr
 ANONYMAT ET DOUBLE IDENTITÉ
 avatar, pseudonyme... (forums, IRC)
 Nous interagissions en ligne avec des gens que nous ne connaissions pas hors ligne et dont nous ne savions rien
 THÉORIE DU « SECOND SELF » ! 2014 vial.stephane @ gmail.com TRANSPARENCE ET UNIQUE IDENTITÉ
 photo de profil, prénom, nom... (réseaux sociaux) Nous interagissons en ligne principalement avec des personnes que nous connaissons et rencontrons plus ou moins régulièrement et don nous savons beaucoup de choses (données en ligne). ’SINGLE SELF’
  • 36. ‘We aren’t friends until we are Facebook friends’ (N. Jurgenson)
  • 37. DIGITAL ONTOPHANY (irl in the url)
 digital-centered global environment
 based on pervasive computing
 online and offline mix of everything
 theTruth is no more a problem
 impossible to separate the 2 aspects
 REAL WORLD
 Augmented Reality
 VIRTUAL (in the url)
 computer-simulated world
 based on software and abstraction
 cut off from the Body 
 far from theTruth
 red pill / inside-the-Cave
 SIMULACRUM OR COPY
 Cyberspace
 REAL (out of the url)
 physical-processed world
 based on tangible objects
 Body-grounded
 considered as theTrue world
 blue pill / out-of-the-Cave
 GENUINE OR ORIGINAL
 Real Life (IRL)
 ONTOPHANY SHIFT
  • 38. « IRL INTHE URL » (2000s +) Monisme Numérique (#TtW13, #TtW14) Nous vivons désormais dans « l’ontophanie numérique », un nouvel environnement (Umwelt) techno-perceptif qui est numériquement centré et fondamentalement hybride, à la fois numérique et non-numérique, en ligne et hors ligne, sur écran et hors écran, qui forme un seul et même monde, i.e. une seule et même substance continue : la réalité. Et celle-ci a toujours été augmentée.
  • 39. L’ONTOPHANIE NUMÉRIQUE Elle repose sur 11 catégories phénoménologiques :
 nouménalité (1), idéalité (2), interactivité (3), virtualité (4), versatilité (5), réticularité (6), reproductibilité instantanée (7), réversibilité (8), destructibilité (9), fluidité (10) et ludogénéité (11).Ces catégories définissent la manière dont le numérique, comme matière calculée, structure nos perceptions et les coulent dans un Umwelt numérico-perceptif constant.
  • 40. EXEMPLE : LA RÉVERSIBILITÉ Dans le numérique, tout peut être annulé. Ctrl-Z or -Z. Pour l’usager, cela est surnaturel. À l’image de la mort, rien n’est réversible dans l’univers. Excepté le numérique. « Maman, Contrôle Z ! »
  • 41. IV. LA PREUVE
 PAR LE DESIGN
  • 42. @volumique Etienne Mineur is an award-winning creative director at ‘Les ÉditionsVolumiques’, a French design studio inventing new Games andToys, ‘focusing on the relationship between the tangible and the digital.’
  • 43. Les éditions volumiques 2010 (i)Pirate, your smart phone is the pawn étienne mineur | @volumique | volumique.com/v2/en
  • 44. Les éditions volumiques 2010 étienne mineur | @volumique | volumique.com/v2/en a new kind of hybrid board game
  • 45. SpellShot (official video published by Hasbro) étienne mineur | @volumique | volumique.com/v2/en
  • 46. LE RÉSERVOIR À SOUVENIRS Le Réservoir à souvenirs est un projet de design social. Il permet de recréer du lien social entre des générations différentes, entre les habitants d’un même quartier. Il relie présent et passé pour un mieux vivre son quartier. Il rappelle que la ville n’est pas faite que de monuments, de grandes histoires, de grands Hommes mais d’une multitude de petites histoires partagées. Il favorise l’appropriation au quartier par les habitants et le mieux vivre ensemble.
  • 47. LE RÉSERVOIR À SOUVENIRS Clément BONET
 Diplômé du Master Design Innovation Société
 Université de Nîmes http://vimeo.com/86058782
 bonet.clement@gmail.com
  • 48. Presses Universitaires de France, 335 pages www.etre-et-ecran.net ! ! ! ! ! ! ! stephane.vial@unimes.fr fb.me/stephane.vial @svial

×