LE DESIGN,UNE PHILOSOPHIE« BY PRACTICE »où l’on définit le design en 12 propositions   www.stephane-vial.net   philosophe, ...
1.PENSER LE DESIGN
Le design est avant tout une pratique de la pensée, mais au XX e s. il n’y a pas eu de pensée du design          Le design...
2. BEAUX ARTSARTS APPLIQUÉS
Les philosophes ne se sont préoccupés      jusqu’ici que du beau et des beaux-arts  devenus arts plastiques (puis art cont...
3. DESIGNCULTURE
Les philosophes du  XX esiècle n’ont pas saisi quele design est l’émergence d’un nouveau genre culturelqui n’est pas réduc...
4.« DIZAJN »SIGNIFIANT
« Beautiful Designer Kitchens »              IKEA (juin 2010)  « C’est design » (so much, you know)    beau, élégant, dist...
5.DESIGNSIGNIFIÉ
Terme introuvable             définition rigoureuse inexistante             dans les dictionnaires de langue               ...
6.LA LANGUE DE MOLIÈRE    ET LE « DESIGN »
1930’s              Les premières agences américaines            imposent l’expression industrial design                  ...
7. DESIGNDÉFINITION
LE DESIGN COMME DOING (formalisation)  Latinisme — designare, « marquer d’un signe »     (de + signum, « dessigner » i.e. ...
LE DESIGN COMME THINKING (conceptualisation)      Anglicisme — to design, « concevoir »     selon un plan, une intention, ...
8.1850-1945 : DESIGN ET INDUSTRIALISATION
DU REJET À L’ASSOMPTION            William Morris, 1880’s-1890’sLes arts décoratifs pour sauver l’homme de l’industrie    ...
9.1945-1999 : DESIGN ET  CONSOMMATION
SOCIÉTÉ DE CONSOMMATION Les designers deviennent « un clergé de gens en colroulé noir avec des lunettes de designer qui tr...
10.2000-2100 : DESIGN ET    INNOVATION
RÉ-ENCHANTER LE MONDEÀ l’heure de la révolution numérique et de la troisième révolution industrielle (J. Rifkin), les desi...
11.  L’EFFET DE DESIGNUNE THÉORIE DU DESIGN
QU’EST-CE QU’UN GESTE DE DESIGN ? QUE VISE-T-IL ETQUE PRODUIT-IL ? QUEL ESTSON EFFET SUR LE MONDE ?
GESTE DE DESIGN      ↓EFFET DE DESIGN
LE DESIGN EST                UN EFFET• avant d’être un espace, un produit ou un service, le design est principalement un e...
UN EFFET DE DESIGN EST  UN EFFET D’EXPÉRIENCE• un effet de design est un événement qui se produit dans l’expérience d’un u...
EN RÉSOLVANT DES PROBLÈMES
EN SIMPLIFIANT DES CHOSES            Ù
EN APPORTANTDE LA POÉSIE
EN HYBRIDANTLES SUPPORTS
EN RÊVANTLE FUTUR
EFFET 1      « CALLIMORPHIQUE »• première dimension : l’expérience sensorielle (sensation)• un effet de design produit une...
EFFET II       « SOCIOPLASTIQUE »• seconde dimension : l’expérience pratique (usages)• un effet de design produit une expé...
EFFET III          « ONTOPHANIQUE »• troisième dimension : l’expérience ontique (l’être-au-monde)• inspiration de Bachelar...
DESIGN OU               PHILOSOPHIE ?   non seulement le design mérite d’être un objet  philosophique, mais il est peut-êt...
le design industriel est seulement           la forme originaire du design          tout peut être objet de designdesign d...
12.DESIGNVALEUR
Le design est une valeur d’enthousiasme        et d’enchantement, il nous porte       à voir en avant et croire en avantil...
< MERCI />« Le design, c’est l’art d’enchanterl’existence par les formes. »stéphane vial    contact@stephane-vial.net    f...
Le design, une philosophie "by practice" : où l'on définit le design en 12 propositions
Le design, une philosophie "by practice" : où l'on définit le design en 12 propositions
Le design, une philosophie "by practice" : où l'on définit le design en 12 propositions
Le design, une philosophie "by practice" : où l'on définit le design en 12 propositions
Le design, une philosophie "by practice" : où l'on définit le design en 12 propositions
Le design, une philosophie "by practice" : où l'on définit le design en 12 propositions
Le design, une philosophie "by practice" : où l'on définit le design en 12 propositions
Le design, une philosophie "by practice" : où l'on définit le design en 12 propositions
Le design, une philosophie "by practice" : où l'on définit le design en 12 propositions
Le design, une philosophie "by practice" : où l'on définit le design en 12 propositions
Le design, une philosophie "by practice" : où l'on définit le design en 12 propositions
Le design, une philosophie "by practice" : où l'on définit le design en 12 propositions
Le design, une philosophie "by practice" : où l'on définit le design en 12 propositions
Le design, une philosophie "by practice" : où l'on définit le design en 12 propositions
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Le design, une philosophie "by practice" : où l'on définit le design en 12 propositions

2,898

Published on

Conférence prononcée le 26 octobre 2012 lors du colloque "Lille Design for Change" à l'Imaginarium de Tourcoing, pour Lille Design et Design For Change.

Published in: Technology
1 Comment
6 Likes
Statistics
Notes
  • Je suis une élève en L1 psycho et nous avons cours avec vous en UE design et je viens de m'inscrire sur google drive. Mais je ne sais pas comment sa marche surtout que je n'arrive pas à acceder au texte que vous nous avez dit de lire et sur la page où vous noter au fure et à mesure les liens. Pourriez vous m'en dire d'avantage sur mon adresse mail ci-jointe: kelouadg@etudiant.unimes.fr
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
No Downloads
Views
Total Views
2,898
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
5
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
1
Likes
6
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Le design, une philosophie "by practice" : où l'on définit le design en 12 propositions

  1. 1. LE DESIGN,UNE PHILOSOPHIE« BY PRACTICE »où l’on définit le design en 12 propositions www.stephane-vial.net philosophe, chercheur, enseignant, designer interactif (université paris 1 sorbonne, école boulle, lektum) @svial 26 OCTOBRE 2012 LILLE DESIGN FOR CHANGE
  2. 2. 1.PENSER LE DESIGN
  3. 3. Le design est avant tout une pratique de la pensée, mais au XX e s. il n’y a pas eu de pensée du design Le design n’a pas été constitué en objet philosophique : pourquoi ?
  4. 4. 2. BEAUX ARTSARTS APPLIQUÉS
  5. 5. Les philosophes ne se sont préoccupés jusqu’ici que du beau et des beaux-arts devenus arts plastiques (puis art contemporain) Ils ont complètement ignoré les arts décoratifset les arts appliqués, traités comme « arts mineurs » et devenus design (au rôle majeur !)
  6. 6. 3. DESIGNCULTURE
  7. 7. Les philosophes du XX esiècle n’ont pas saisi quele design est l’émergence d’un nouveau genre culturelqui n’est pas réductible à la culture de l’art, la culture de la technique ou la culture de l’ingénierie Le design est une culture sui generis
  8. 8. 4.« DIZAJN »SIGNIFIANT
  9. 9. « Beautiful Designer Kitchens » IKEA (juin 2010) « C’est design » (so much, you know) beau, élégant, distingué, chic, classemoderne, nouveau, original, branché, tendance décalé, bizarre, extravagant, fou L’effet Conrad Shop le design d’intérieur, un luxe bourgeois ?
  10. 10. 5.DESIGNSIGNIFIÉ
  11. 11. Terme introuvable définition rigoureuse inexistante dans les dictionnaires de langue « le design est une activité dont nous tolérons l’indéfinition » (J-L Frechin)les designers se (com)plaisent dans l’indéfinition du design chacun y va de sa formule ou de son bon mot
  12. 12. 6.LA LANGUE DE MOLIÈRE ET LE « DESIGN »
  13. 13. 1930’s Les premières agences américaines imposent l’expression industrial design 1950’s Jacques Viénot propose de traduire en français industrial design par esthétique industrielle (so french) 1971 L’Académie Française adopte le mot design (enfin) 1994La loi Toubon propose de remplacer design par stylique (rires) 2010L’INSEE propose de remplacer design par concept (problème) 2012 L’Académie Française préparerait un nouveau coup : remplacer design par desseign (au secours)
  14. 14. 7. DESIGNDÉFINITION
  15. 15. LE DESIGN COMME DOING (formalisation) Latinisme — designare, « marquer d’un signe » (de + signum, « dessigner » i.e. dessiner) Former des signes ou signer des formespar le dessin (plans, croquis, perspectives, zonings...)par le prototype (maquettes, patrons, wireframes...)
  16. 16. LE DESIGN COMME THINKING (conceptualisation) Anglicisme — to design, « concevoir » selon un plan, une intention, un dessein Élaborer un projet qui repose sur un concept créatif (une idée qui structure le projet)une pensée de l’expérience (une analyse des usages et des pratiques d’existence qui nourrit le projet)
  17. 17. 8.1850-1945 : DESIGN ET INDUSTRIALISATION
  18. 18. DU REJET À L’ASSOMPTION William Morris, 1880’s-1890’sLes arts décoratifs pour sauver l’homme de l’industrie Deutscher Werkbund, 1907L’alliance des arts décoratifs avec le standard industriel Peter Behrens, 1907 Directeur artistique de AEG Walter Gropius, 1919 Le Bauhaus, première école d’art et de design
  19. 19. 9.1945-1999 : DESIGN ET CONSOMMATION
  20. 20. SOCIÉTÉ DE CONSOMMATION Les designers deviennent « un clergé de gens en colroulé noir avec des lunettes de designer qui travaillent sur des petites choses » centrées sur l’esthétique, l’image et la mode (Tim Brown, TED, juillet 2009)
  21. 21. 10.2000-2100 : DESIGN ET INNOVATION
  22. 22. RÉ-ENCHANTER LE MONDEÀ l’heure de la révolution numérique et de la troisième révolution industrielle (J. Rifkin), les designers doiventredevenir des « penseurs de systèmes » (Tim Brown) moins soucieux d’être des auteurs d’objet que des créateurs d’expériences et de solutions nouvelles
  23. 23. 11. L’EFFET DE DESIGNUNE THÉORIE DU DESIGN
  24. 24. QU’EST-CE QU’UN GESTE DE DESIGN ? QUE VISE-T-IL ETQUE PRODUIT-IL ? QUEL ESTSON EFFET SUR LE MONDE ?
  25. 25. GESTE DE DESIGN ↓EFFET DE DESIGN
  26. 26. LE DESIGN EST UN EFFET• avant d’être un espace, un produit ou un service, le design est principalement un effet qui advient dans un espace, un produit ou un service.• le design n’est pas un étant mais un événement il n’est pas « une chose qui est » mais « une chose qui arrive » (Kenya Hara)• il n’est pas une propriété des choses mais une incidence ou un retentissement sur les choses
  27. 27. UN EFFET DE DESIGN EST UN EFFET D’EXPÉRIENCE• un effet de design est un événement qui se produit dans l’expérience d’un usager, i.e. d’un sujet humain• un effet de design transforme un usage brut en une expérience-à-vivre qu’un sujet peut éprouver et qui améliore son expérience d’exister• soit en résolvant des problèmes, soit en simplifiant des choses, soit en proposant de nouvelles possibilités, soit en apportant de la poésie ou du plaisir
  28. 28. EN RÉSOLVANT DES PROBLÈMES
  29. 29. EN SIMPLIFIANT DES CHOSES Ù
  30. 30. EN APPORTANTDE LA POÉSIE
  31. 31. EN HYBRIDANTLES SUPPORTS
  32. 32. EN RÊVANTLE FUTUR
  33. 33. EFFET 1 « CALLIMORPHIQUE »• première dimension : l’expérience sensorielle (sensation)• un effet de design produit une expérience-à-vivre qui passe par la forme : une forme issue du design peut être spatiale, volumique, textile, graphique ou interactive• l’effet de design est callimorphique car il produit une « prime de séduction » (Freud), i.e. un supplément désinteressé de plaisir lié à la perception de la beauté formelle (expérience sensorielle)
  34. 34. EFFET II « SOCIOPLASTIQUE »• seconde dimension : l’expérience pratique (usages)• un effet de design produit une expérience-à-vivre destinée aux autres = les usagers : le design modifie les usages, les manières de faire, les comportements et les modes de vie, il réinvente les pratiques d’exister• l’effet de design est socioplastique car il transforme les pratiques sociales (il est un art de la « sculpture sociale » selon Bernard Stiegler)
  35. 35. EFFET III « ONTOPHANIQUE »• troisième dimension : l’expérience ontique (l’être-au-monde)• inspiration de Bachelard : la « phénoménotechnique »• l’expérience est une construction phénoménotechnique : elle a l’âge de nos dispositifs techniques ; la technique est une structure a priori de la perception ou une matrice ontophanique• l’effet de design est ontophanique car il crée l’environnement phénoménotechnique de notre existence : la pâte du monde dans lequel nous vivons est le fruit du design
  36. 36. DESIGN OU PHILOSOPHIE ? non seulement le design mérite d’être un objet philosophique, mais il est peut-être lui-même unenouvelle sorte de philosophie : une philosophie « bypractice », une discipline totale qui réfléchit le monde et agit sur lui en intégrant en un seul geste (créatif)les logiques de l’art, de la science, de la technique, de l’entreprise et des sciences humaines
  37. 37. le design industriel est seulement la forme originaire du design tout peut être objet de designdesign d’espace, design de produits, design textile, design numérique, design urbain, design social... l’architecture est désormais une composante du design
  38. 38. 12.DESIGNVALEUR
  39. 39. Le design est une valeur d’enthousiasme et d’enchantement, il nous porte à voir en avant et croire en avantil est le nouvel instrument du changement sociétal et du ré-enchantement du monde « Le design, c’est l’art d’enchanter l’existence par les formes » (Court traité du design, p. 118)
  40. 40. < MERCI />« Le design, c’est l’art d’enchanterl’existence par les formes. »stéphane vial contact@stephane-vial.net facebook.com/stephane.vial twitter.com/svial

×