La veille de Red Guy du 23.07.14 - L'inbound marketing

692 views
628 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
692
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
290
Actions
Shares
0
Downloads
6
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

La veille de Red Guy du 23.07.14 - L'inbound marketing

  1. 1. Au menu cette semaine • L’actu mise à nu : – Google chez Apple – Un petit coup d’œil dans le rétro – Certains découvrent l’intégration • Point de vue : L’Inbound marketing • Innovations et tendances : – Un radar à marques aux Galeries Lafayette – Un arrêt de bus en Lego devant Hamleys – Un Coke bien frais en plein soleil
  2. 2. L’actu mise à nu
  3. 3. Google chez Apple • Lancé à l’automne dernier, Ingress sera le premier jeu vidéo de Google disponible sur iPhone. • Très atypique, ce jeu, qui consiste à collecter de la matière extraterrestre, oblige les joueurs à se déplacer dans le monde réel et à entrer en contact physique avec d’autres joueurs pour nouer des alliances. • Inspiré par Google Maps, Ingress tient plus du jeu de piste que de World of Warcraft ou Second Life auxquels certains l’ont comparé. Cliquez sur l’image pour lire l’article Wikipedia
  4. 4. Un petit coup d’œil dans le rétro • L’événement est suffisamment rare pour être salué : les éditions Bauer (Maxi, Maxi Cuisine) lancent en France un nouveau concept de magazine. • Baptisé Rétro, ce magazine, comme son nom l’indique « couvre » l’actualité des stars et des célébrités… depuis les années 50. • Mis en place tout l’été, ce périodique vise une diffusion modeste de 100 000 exemplaires et passera progressivement mensuel si ses résultats de ventes sont concluants. Cliquez sur l’image pour lire l’article
  5. 5. Certains découvrent l’intégration • L’agence de RP Weber Shandwick vient de révéler les résultats d’une étude sur l’évolution des activités de marketing et de communication. • L’étude observe la convergence entre ces métiers et note le nombre croissant (+35% en 2013) de responsables de com qui sont appelés à des fonctions marketing, du fait de l’évolution techno- logique et des besoins de contenu. • L’évolution qui les concerne le plus est la porosité grandissante entre la force de la marque et la réputation corporate. La recette de l’intégration selon Weber Shandwick : - Envisager l’intégration comme un avantage stratégique - Commencer par définir une vision et une mission commune - Évangéliser en profondeur et auprès d’une large cible - Piloter le processus - Agir vite mais de façon réfléchie - Ne pas laisser ses réussites passer inaperçues
  6. 6. L’œil de Red Guy sur l’intégration • Alors que l’intégration célèbre cette année son 20ème anniversaire, les « spécialistes » français brillent à nouveau par la lenteur de leur prise de conscience. • La promptitude des agences de pub françaises, à la fin des années 2000, à rebaptiser « communication intégrée » un cocktail de 360° et de cross-média à tendance digitale n’a bien sûr pas arrangé les choses. Elles y ont trouvé un double bénéfice : donner l’impres- sion d’être en phase avec l’évolution du monde… tout en laissant bien la création publicitaire au centre ! • Les agences anglo-saxonnes ont compris depuis longtemps que c’est le lien étroit entre la stratégie de com et le marketing qui fait la différence. De ce fait, la convergence entre marque et corporate est une évidence, ce qui nécessite une totale transversalité et des process rigoureux. De l’intégration, en somme…
  7. 7. Point de vue : L’inbound marketing
  8. 8. Le marketing (outbound) est mort… • Rendons-nous à l’évidence : le livre de recettes du marketing de grand-papa ne marche plus. • Chaque semaine, de nouvelles études nous montrent que les gens se détournent massivement des messages publicitaires : la plupart des gens détournent leur attention lors des publicités TV, sont exaspérés par les pubs radio, de plus en plus de gens se désinscrivent des bases d’emailing, les taux d’ouverture étant au plus bas…
  9. 9. … pour deux raisons ! • La fin de ce marketing traditionnel, qui exclut de la réflexion le contexte dans lequel la cible reçoit le message, n’est plus efficace en raison de deux phénomènes : – La sphère réceptive des cibles est sursaturée : une personne est exposée chaque jour à 2000 messages en moyenne (et les moyens de les bloquer sont de plus en plus nombreux) – Les habitudes de recherche d’information ont évolué : avec Internet, les moteurs de recherche, les réseaux sociaux, les blogs, l’accès à une information qui les intéresse est facilité.
  10. 10. Place à l’inbound marketing • L’outbound consiste à essayer de trouver le client, l’inbound propose quant à lui une démarche plus réaliste et efficace : être trouvé par lui. • Ce parti-pris est d’autant plus intéressant qu’un client qui croise une marque dans un contexte de recherche d’information sera plus attentif et disposé à recevoir les messages qu’elle émettra. • Les nouveaux moyens de communication à disposition des marketeurs permettent d’entrevoir une multiplicité de dispositifs de communication.
  11. 11. Quelques propriétés Outbound • Appel à froid • Emails à froid • Publicité intempestive • Perspective nombriliste Inbound • Référencement naturel • Blog • Attraction • Perspective consommateur
  12. 12. Une méthodologie séquentielle
  13. 13. L’inbound marketing est une affaire de contenu… • La démarche d’inbound marketing vise à combiner tous les leviers de trafic et de conversation afin de maximiser sa présence digitale et les chances d’être trouvé. • Le contenu est donc le cœur de cette démarche : qu’il s’agisse de blogs, d’outils interactifs, de photos, d’infographies, de vidéos, de podcasts, de présentation, d’eBooks…, tout contenu doit pouvoir trouver sa place au sein du dispositif imaginé par le marketeur. • C’est à cette condition que la cible trouvera des messages pertinents à chaque étape du parcours client.
  14. 14. … et de contexte • Mais ce contenu n’a d’intérêt que dans la mesure où il est délivré dans un contexte de communication adapté. • C’est en publiant le bon contenu, au bon endroit, au bon moment, que le marketing devient à la fois utile à la cible et performant pour l’entreprise. TempsLieu Contenu
  15. 15. Canaux de l’inbound : moins chers • Contrairement à l’outbound marketing qui s’exprime notamment par l’envoi, à coup de routages coûteux, de messages pas toujours bien ciblés, son opposé permet de réaliser des campagnes plus pertinentes, mieux intégrées. • Pour le grand public, l’association des trois piliers que sont le référencement naturel, les réseaux sociaux et le blogging rapporte plus de leads (à budget équivalent) que le triptyque mailing-télémarketing-événement. Source : State of inbound Marketing, HubSpot, 2012
  16. 16. Pourquoi adopter d’inbound marketing ? • Ce qui fonde l’intérêt de l’inbound marketing : – On l’a vu en introduction, l’outbound tel que certains le pratiquent encore fonctionne de moins en moins bien… – La marque qui adopte l’inbound marketing n’étant pas perçue comme intrusive par le récepteur, ses messages passent d’autant mieux – Les canaux utilisés dans une démarche d’inbound sont souvent moins coûteux – La démarche est plus respectueuse du consommateur.
  17. 17. Comment mettre en place l’inbound Marketing ? • De la même façon que l’intégration, l’inbound Marketing exige une vraie discipline et une capacité d’orchestration des forces à mobiliser : – La rédaction d’articles par des (vrais) rédacteurs, – La promotion des contenus par des attachés de presse, – L’animation et la gestion de la présence digitale par les community managers, – Le développement du site Internet et le suivi de son référencement par les développeurs web, graphistes et spécialistes du référencement naturel.
  18. 18. • Pour résumer l’inbound marketing en parodiant La Fontaine : Rien ne sert de matraquer, il faut intéresser à temps !
  19. 19. Innovations et tendances
  20. 20. Un radar à marques aux Galeries Lafayette • Les Galeries Lafayette viennent de sortir une appli qui permet de géolocaliser les marques présentes en magasin et de construire des itinéraires en fonction de celles souhaitées. A Haussmann uniquement, pour le moment. Cliquez sur les images pour lire l’article
  21. 21. Un arrêt de bus en Lego devant Hamleys • 100 000 briques de lego ont été nécessaires pour construire un abribus sur Regent Street, à proximité du célèbre magasin de jouets Hamleys, dans le cadre de la Year of the Bus de Transport for London*. Cliquez sur les images pour lire l’article
  22. 22. Un Coke bien frais en plein soleil • Coca-Cola Colombia et son agence de pub ont conçu une glacière, avec l’International Center of Physics de Bogota, qui associe un toit végétalisé et la chaleur solaire. Enfin une pub vraiment utile… Cliquez sur les images pour voir la vidéo
  23. 23. Index des liens • Google chez Apple : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ingress • Un petit coup d’œil dans le rétro : http://www.lesechos.fr/tech- medias/medias/0203656318241-lallemand-bauer-media-mise-sur-le-people-avec- retro-1026500.php • Un radar à marques aux Galeries Lafayette : http://www.ladepeche.fr/article/2014/07/16/1919582-les-galeries-lafayette- haussmann-lancent-leur-appli-de-geolocalisation.html • Un arrêt de bus en Lego devant Hamleys : http://www.london24.com/news/quirky- london/lego_bus_stop_brightens_up_regent_street_1_3652284 • Un Coke bien frais en plein soleil : http://www.brandsynario.com/videos/coca- cola-biocooler-in-colombia
  24. 24. La semaine prochaine

×