Your SlideShare is downloading. ×
0
La veille de
Red Guy
du 23-04-2014
Vieille pub
(10.000 km)
Des point de vue
différents chaque
semaine
Au menu cette semaine
•  L’actu mise à nu :
–  Le marketing a de beaux jours devant lui
–  Sois normal et tais-toi !
–  Le...
L’actu mise à nu
Le marketing a de beaux jours
devant lui
•  Selon l’étude conjointe CSA du cabinet
EY et de LinkedIn auprès des dirigeants...
Sois normal et tais-toi !
•  Les cadres se soucient aussi de leurs
données personnelles, et ce dans le
contexte de leurs f...
Le Medef communique-t-il bien ?
•  Un récent sondage vient d’exprimer la
mauvaise opinion que nos concitoyens
ont de leur ...
L’œil de Red Guy sur le Medef
•  Le Medef se soucie sans doute assez peu des états
d’âme des Français à son égard. Mais l’...
L’image de la
semaine
L’équipededesignersdeLaJeuneRue
Point de vue :
La Jeune Rue
Zone
« J’ai vu ce matin une jolie rue dont j’ai oublié le nom
Neuve et propre du soleil elle était le clairon
Les directeu...
Les trucs food...
•  C’était le sujet prévu de la semaine.
•  Oui mais voilà, au milieu de toutes les nouveautés
gourmande...
La France encore audacieuse…
•  Jasper Morrison, José Lévy, Ingo Maurer, les frères
Campana, Patricia Urquiola, Tom Dixon,...
Kesako ?
•  Au coeur du IIIe arrondissement de Paris, entre la place de
la République et le Conservatoire National des Art...
Une rue « gourmandoculturelle »
•  Non content d’avoir envoyé une équipe de gourmands sourcer
dans la France entière les m...
Les inspirations Les métiers de bouche
Les designers
Le projet de La Jeune Rue
Les inspirations
•  Ce projet a, comme toute nouveauté, des précédents.
•  Il s’inscrit d’une part au coeur de l’engouemen...
Les food halls
•  Comment ne pas songer d’abord aux
food halls comme ceux de la Grande
Epicerie de Paris, d’Harrods et
For...
Les rues piétonnes et gourmandes
•  On songe aussi à nos bonnes vieilles
rue piétonnes, à Paris ou ailleurs, qui
font la p...
Les centres culturels pour foodistas
•  Du côté d’une culture adepte de
produits gourmands, on pense par ex.
au 104 ou à l...
L’exemple de la rue du Nil
•  La rue du Nil mérite une page à part : c’est la 1ère à Paris à avoir
servi de décor à un pro...
Métiers de bouches d’exception...
•  Mais revenons au projet de La Jeune Rue : la volonté
première de Cédric Naudon était ...
Le maraîcher
•  Ce sont les produits de Charles-Hervé
Gruyer, de la ferme bio du Bec-
Hellouin en Normandie (il a reçu en
...
La boucherie
•  On trouvera dans la boucherie, entre
autres, les produits de Jacques
Abbatucci, éleveur de vaches tigres e...
La boulangerie
•  Roland Feuillas, paysan boulanger de
Cucugnan (Aude), spécialiste des
variétés anciennes de blé, prendra...
... et designers de renoms
•  Ce qui fait la particularité et l’originalité de ce projet, au-
delà de la qualité du sourci...
Le restaurant de poisson
des Frères Campana
•  « L’ambition de donner l’accès aux
habitants à des produits vertueux, ceux
...
La pâtisserie de Nendo
•  « Nous avons imaginé un design
reflétant la palette colorée de la
pâtisserie avec des miroirs. N...
La fromagerie d’Eugeni Quitllet,
l’Espagne au rendez-vous.
•  « On ne peut faire quelque chose de
sérieux qu’en s’amusant....
Et enfin, l’associé qui donne des
ailes.
•  Le signe le plus fort de la crédibilité de
ce projet est l’implantation du 1er...
Bobo mais pas trop
•  Bien sûr, on entend déjà les protestations des puristes qui crient au
« Disneyland pour bobos » et à...
Innovations et tendances
Communiquer… en silence
•  Ce n’est pas tout à fait de la com, quoique : Eat, restaurant mode à Brooklyn,
organise des « d...
Heineken toujours plus green ?
•  Il n’y a pas que la nuit qui est verte chez Heineken. Sa tireuse David XL Green
consomme...
Cliquez sur l’image pour voir la vidéo
Snapzheimer
•  Alors que de plus en plus de marques intègrent Snapchat dans leurs m...
Index des liens
•  Le marketing a de beaux jours devant lui :
http://www.lefigaro.fr/emploi/2014/04/07/09005-20140407ARTFI...
La semaine prochaine
L’auto-design
Cette semaine à la une :Que de pubs moches aucinéma ce week-end : l’Officedu Tourisme d’Israël, topringard, les Pompes Fun...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

La veille de Red Guy du 23.04.14 - La Jeune Rue

641

Published on

Cette semaine, dans le menu de la veille :

L’actu mise à nu :
Le marketing a de beaux jours devant lui
Sois normal et tais-toi !
Le Medef communique-t-il bien ?

Point de vue : La Jeune Rue

Innovations et tendances :
Communiquer... En silence
Heineken toujours plus green ?
Snapzeihmer

Published in: Food
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
641
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
4
Actions
Shares
0
Downloads
2
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "La veille de Red Guy du 23.04.14 - La Jeune Rue"

  1. 1. La veille de Red Guy du 23-04-2014 Vieille pub (10.000 km) Des point de vue différents chaque semaine
  2. 2. Au menu cette semaine •  L’actu mise à nu : –  Le marketing a de beaux jours devant lui –  Sois normal et tais-toi ! –  Le Medef communique-t-il bien ? •  Point de vue : La Jeune Rue •  Innovations et tendances : –  Communiquer... En silence –  Heineken toujours plus green ? –  Snapzeihmer
  3. 3. L’actu mise à nu
  4. 4. Le marketing a de beaux jours devant lui •  Selon l’étude conjointe CSA du cabinet EY et de LinkedIn auprès des dirigeants d’entreprise, 1/4 de leurs collaborateurs auront un nouveau job dans 5 ans. •  Une analyse complémentaire LinkedIn sur 7.000 offres d’emploi dans 7 pays indique les compétences qui sont déjà plus expertes, donc plus recherchées. •  L’économie sociale et solidaire (+11%), la vente (+10%), la santé (+10%) et le marketing (+9%) ont le vent en poupe vs. le purchasing (-9%), le digital (-10%) ou le program management (-11%)Cliquez sur l’image pour lire l’article
  5. 5. Sois normal et tais-toi ! •  Les cadres se soucient aussi de leurs données personnelles, et ce dans le contexte de leurs futures embauches. •  Si 83% des Français estiment que leurs informations personnelles présentes sur internet peuvent avoir un impact sur leur vie professionnelle, les cadres sont 48% à se soucier fortement de ce problème, contre 31% des ouvriers seulement. •  Cette crainte illustre les nouveaux comportements de recrutement, où les réseaux sociaux ou le web sont des sources de jugement sur les candidats. SondageVivavoice-Yatedo
  6. 6. Le Medef communique-t-il bien ? •  Un récent sondage vient d’exprimer la mauvaise opinion que nos concitoyens ont de leur syndicat patronal : – 57% des Français ont une mauvaise opinion (84% à gauche, 61% au FN). – "Il défend davantage les grandes que les petites entreprises" (77%), "Il défend surtout les intérêts des plus riches" (69%) et "Il ne comprend pas les problèmes des salariés" (62%). – Quand ils le connaissent, 75% ont une mauvaise opinion de Pierre Gattaz. Cliquez sur l’image pour lire l’article SondageBVApubliéparLeParisien/Aujourd’huile20/04
  7. 7. L’œil de Red Guy sur le Medef •  Le Medef se soucie sans doute assez peu des états d’âme des Français à son égard. Mais l’opinion des gens, alimentée par les médias, les réseaux sociaux ou les échanges au café du commerce, structure leur comportement, entre autres dans la consommation. •  L’idée que les grandes entreprises étranglent les petites (cf les sujets récurrents sur le chantage de la grande distribution vs l’agriculture et les petits producteurs) ne sont pas favorables à des échanges dépassionnés entre des acteurs économiques clés. •  Est-ce un problème de communication ? Oui et non… Le Medef joue les bad guys, car il est le porte-parole du big business, quoi qu’il en dise. Mais la politique de la terre brûlée n’est jamais fertile car les grandes marques ont besoin des consommateurs… et des PME qui absorbent les à-coup et inventent à tour de bras. Alors ?
  8. 8. L’image de la semaine L’équipededesignersdeLaJeuneRue
  9. 9. Point de vue : La Jeune Rue
  10. 10. Zone « J’ai vu ce matin une jolie rue dont j’ai oublié le nom Neuve et propre du soleil elle était le clairon Les directeurs les ouvriers et les belles sténodactylographes Du lundi matin au samedi soir quatre fois par jour y passent (...) Voilà la jeune rue et tu n’es encore qu’un petit enfant... » Guillaume Apollinaire
  11. 11. Les trucs food... •  C’était le sujet prévu de la semaine. •  Oui mais voilà, au milieu de toutes les nouveautés gourmandes du moment, Red Guy a croisé la route d’un projet dont on a pu entendre l’écho dans le murmure des rumeurs de ces dernières semaines. •  Coup de foudre oblige, nous avons décidé de lui dédier entièrement ce point de vue. Son ampleur et son originalité, qui mêlent idées commerciales et génie créatif, méritent amplement qu’on s’y attarde longuement.
  12. 12. La France encore audacieuse… •  Jasper Morrison, José Lévy, Ingo Maurer, les frères Campana, Patricia Urquiola, Tom Dixon, Jaime Hayon, Marc Ange, Eugeni Quitllet, Michlele de Lucchi, Vincent Darré, Andrea Branzi, Paola Navone, Atelier Mendini, Oki Sato, etc. •  Quand le gotha du design mondial se mobilise autour d’un même projet, que celui-ci mêle gastronomie et design et qu’il se monte dans notre pays, si décrié par ses propres citoyens, impossible pour Red Guy d’y rester insensible ! Son nom ? La Jeune Rue.
  13. 13. Kesako ? •  Au coeur du IIIe arrondissement de Paris, entre la place de la République et le Conservatoire National des Arts et Métiers, Cédric Naudon, entrepreneur de son état et gourmand par nature, a acheté 36 boutiques dans les rues du Vertbois, Volta et Notre-Dame-de-Nazareth, et s’active à transformer le quartier, depuis plusieurs mois déjà, en paradis pour gourmands et fin gourmets. •  Une rue gourmande ? Rien de nouveau, nous direz-vous. •  Oui mais voilà, il est allé bien plus loin que l’idée d’une « simple » rue regroupant plusieurs échoppes de bouche.
  14. 14. Une rue « gourmandoculturelle » •  Non content d’avoir envoyé une équipe de gourmands sourcer dans la France entière les meilleurs produits de chaque artisanat de bouche, il est allé ensuite taper à la porte des plus grands designers mondiaux que nous citions plus haut pour leur demander de mettre en scène ses « boutiques-théâtres ». •  Allant même jusqu’à demander à Michele de Lucchi, designer végétarien, de s’occuper du design de sa boucherie... Qui a dit oui sans hésiter, tout comme la totalité, ou presque, de ses acolytes. •  Plongeons de plain pied (et à pleines dents), dans le détail de cette aventure - qui fait terriblement envie, avouons-le.
  15. 15. Les inspirations Les métiers de bouche Les designers Le projet de La Jeune Rue
  16. 16. Les inspirations •  Ce projet a, comme toute nouveauté, des précédents. •  Il s’inscrit d’une part au coeur de l’engouement quasi- planétaire (dont nous parlions dans nos veilles du 04 et 11 septembre dernier) pour tout ce qui touche à la nourriture et, plus particulièrement, à la « bonne » nourriture, c’est-à- dire aux produits locaux, frais, sains, goûteux... •  Il s’inspire aussi de certaines structures commerciales ou culturelles, déjà vieilles ou plus récentes, qui s’intéressent de près ou de loin à la nourriture.
  17. 17. Les food halls •  Comment ne pas songer d’abord aux food halls comme ceux de la Grande Epicerie de Paris, d’Harrods et Fortnum & Mason à Londres ou du Peck milanais ? •  Directement inspirée de ces lieux « haute-couture » de la gastronomie et de l’épicerie fine, La Jeune Rue place cette fois dans des échoppes indépendantes les métiers de « fine- bouche » que l’on peut trouver dans ces institutions.
  18. 18. Les rues piétonnes et gourmandes •  On songe aussi à nos bonnes vieilles rue piétonnes, à Paris ou ailleurs, qui font la part belle aux commerces de bouche. •  Ou encore à l’exemple de la rue de la Porte-Monnaie à Bordeaux. Celle-ci a été surnommée la Rue Gourmande depuis l’ouverture, par un entrepreneur de plus petite envergure que Cédric Naudon (mais tout aussi passionné), de 6 boutiques et restaurants dédiés aux produits gourmands.
  19. 19. Les centres culturels pour foodistas •  Du côté d’une culture adepte de produits gourmands, on pense par ex. au 104 ou à la Cité de la Mode et du Design à Paris, qui font tous deux la part belle à la foodmania. •  Le 104, qui abrite aussi de bonnes adresses de restaurants pour les gourmands, s’intéresse ainsi depuis longtemps au design culinaire, •  Et la Cité de la Mode hébergeait il y a une semaine le tout nouveau festival de street food, Super Barquette.
  20. 20. L’exemple de la rue du Nil •  La rue du Nil mérite une page à part : c’est la 1ère à Paris à avoir servi de décor à un projet de la sorte, qui ne mêle pas encore design et gastronomie mais qui, depuis quelques années, se peuple de restaurants et de boutiques gourmandes. •  Tenue d’une part par Terroir d’Avenir, qui a ouvert une épicerie, une boucherie et une poissonnerie, toutes approvisionnées en produits ultra frais, et d’autre part par le chef Grégory Marchand, à la tête de la gamme de restaurants Frenchie, cette rue était bien annonciatrice du projet de La Jeune Rue. D’ailleurs, un boulanger sera bientôt de la partie !
  21. 21. Métiers de bouches d’exception... •  Mais revenons au projet de La Jeune Rue : la volonté première de Cédric Naudon était d’abord de faire de l’endroit une « rue gourmande », et si le projet s’est ensuite étendu à des idées plus artistiques, il reste avant tout dédié à la bonne chère. •  Pas n’importe laquelle, on l’a dit, car Cédric Naudon ne voulait que le meilleur, mais surtout, au juste prix : voici quelques exemples de ce que l’on pourra bientôt y goûter, pour se mettre en appétit...
  22. 22. Le maraîcher •  Ce sont les produits de Charles-Hervé Gruyer, de la ferme bio du Bec- Hellouin en Normandie (il a reçu en 2013 le trophée d’Agriculture Durable de Haute-Normandie) qui fourniront bientôt l’épicerie et les restaurants de La Jeune Rue. •  Avec plus de 800 variétés de fruits et légumes qui « croissent dans ses jardins dans un respect absolu de l’environnement », il place la barre très haut.
  23. 23. La boucherie •  On trouvera dans la boucherie, entre autres, les produits de Jacques Abbatucci, éleveur de vaches tigres et figure de l'agriculture bio en Corse. •  La vache tigre, issue de l’authentique souche bovine corse, et repérable par sa robe « bringée », est le fruit d’une longue sélection de bovins qui contribue à préserver et renouveler cette race corse. •  Un autre bel exemple... Attendons de voir les prix...
  24. 24. La boulangerie •  Roland Feuillas, paysan boulanger de Cucugnan (Aude), spécialiste des variétés anciennes de blé, prendra en charge la confection du pain, fait avec une farine de blé spécialement cultivé pour l’occasion, qui sera moulu directement à Paris. •  Selon les propres mots de l’artisan- boulanger « non, ce projet n’est pas simplement un truc de bobos qui s’amusent avec la nature ». •  On veut y croire.
  25. 25. ... et designers de renoms •  Ce qui fait la particularité et l’originalité de ce projet, au- delà de la qualité du sourcing (qui est, somme toute, monnaie courante dans une ville comme Paris), c’est bien le lien très étroit qui s’y crée entre plaisirs de la table et créations artistiques. •  Voici quelques-uns des projets de ces designers de renommée mondiale qui ont accepté de se prêter à l’exercice.
  26. 26. Le restaurant de poisson des Frères Campana •  « L’ambition de donner l’accès aux habitants à des produits vertueux, ceux qui font la cuisine française, sans intermédiaires, nous a immédiatement séduits. » •  Les Frères Campana, qu’on ne présente plus, résument bien ici l’essence même du projet. •  On a hâte de jeter un œil à la déco de leur restaurant de poisson qui sera sûrement, comme à leur habitude, haut en couleurs.
  27. 27. La pâtisserie de Nendo •  « Nous avons imaginé un design reflétant la palette colorée de la pâtisserie avec des miroirs. Nous avons installé un tapis roulant, comme aux restaurants de sushi. » •  Oki Sato, le designer qui se cache derrière Nendo, est une figure incontournable du design contemporain. Le lieu qu’il a conçu pour La Jeune Rue est un écrin très luxueux, comme « une boite à bijoux », mais qui reste ludique.
  28. 28. La fromagerie d’Eugeni Quitllet, l’Espagne au rendez-vous. •  « On ne peut faire quelque chose de sérieux qu’en s’amusant. » •  Tel est la devise du designer catalan qui a imaginé un écrin de marbre blanc, dont le meuble en bois de 6 mètres de longueur présentera les meilleures pâtes au lait cru et autres pâtes fleuries. •  Quant à son compatriote Jaime Hayon, qui fut choisi pour designer le Sergent Recruteur (le restaurant de l’Ile-Saint- Louis qui déclencha ce projet), il dessine un club japonais et les meuneries.
  29. 29. Et enfin, l’associé qui donne des ailes. •  Le signe le plus fort de la crédibilité de ce projet est l’implantation du 1er concept store mondial du magazine de lifestyle anglais Wallpaper. •  Alimenté par l’initiative Wallpaper* Handmade montée avec le Salon de Milan, ce concept store vendra des des objets exclusifs liés au monde culinaire et conçus par des grands (ou jeunes) designers. •  Quand la bible mondiale du design se mouille…
  30. 30. Bobo mais pas trop •  Bien sûr, on entend déjà les protestations des puristes qui crient au « Disneyland pour bobos » et à la gentrification du quartier... •  Certes, il y a un peu de ça, mais le projet n’en reste pas moins remarquable car vraiment inédit. En effet, si la nourriture est sur le devant de la scène depuis quelques années déjà, personne ne l’avait liée de façon aussi fusionnelle à des designers d’une telle renommée, s’associant habituellement à des projets éphémères ou à la création de boutiques de luxe. •  Mêler le très beau et le très bon et les rendre accessibles à tous (si les prix restent, comme prévu, au juste niveau) est un projet audacieux, humain… et « so frenchy » ! Il reste à lui souhaiter le succès qu’il mérite.
  31. 31. Innovations et tendances
  32. 32. Communiquer… en silence •  Ce n’est pas tout à fait de la com, quoique : Eat, restaurant mode à Brooklyn, organise des « dîners silence ». Une sonnerie de mobile ou un froissement de page de magazine et vous finissez votre dîner sur le trottoir !... Cliquez sur les images pour lire l’article
  33. 33. Heineken toujours plus green ? •  Il n’y a pas que la nuit qui est verte chez Heineken. Sa tireuse David XL Green consomme 2 fois moins d’énergie et diffuse moins de gaz à effet de serre. Une belle com. Petit hic toutefois : le récipient est jetable… Cliquez sur les images pour lire l’article
  34. 34. Cliquez sur l’image pour voir la vidéo Snapzheimer •  Alors que de plus en plus de marques intègrent Snapchat dans leurs moyens de communication, la Fondation Médéric Alzheimer en fait un usage intelligent avec l’opération digitale #Snapzheimer…
  35. 35. Index des liens •  Le marketing a de beaux jours devant lui : http://www.lefigaro.fr/emploi/2014/04/07/09005-20140407ARTFIG00008-la- revolution-des-metiers-dans-les-entreprises-est-en-marche.php •  Le Medef communique-t-il bien ? : http://www.bfmtv.com/economie/gattaz-medef-nont-pas-cote-aupres- francais-758965.html •  Le dossier de presse de La Jeune Rue : http://data.over-blog-kiwi.com/0/24/76/38/20140123/ob_5d8f9c_la-jeune- rue-dossier-de-presse-janvier-2014.pdf •  Communiquer… en silence : http://gothamist.com/2014/02/19/yoga_dinner.php#. •  Heineken toujours plus green ? : http://www.environmentalleader.com/products/heineken-david-xl-green/ •  Snapzeihmer : http://youtu.be/ADs5TwQzgto
  36. 36. La semaine prochaine L’auto-design
  37. 37. Cette semaine à la une :Que de pubs moches aucinéma ce week-end : l’Officedu Tourisme d’Israël, topringard, les Pompes Funèbresde Paris, effectivement tristesà mourir, etc. ! The medium isthe message… si le messageest bon. Sinon, il vaut mieuxchanger de média. ! Pour vous désinscrire, cliquez ici 01 43 26 64 07 eric@redguy.fr
  1. A particular slide catching your eye?

    Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

×