Your SlideShare is downloading. ×
La veille de Red Guy du 20.02.13 - la philosophie et les marques
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Saving this for later?

Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime - even offline.

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

La veille de Red Guy du 20.02.13 - la philosophie et les marques

710
views

Published on


0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
710
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
3
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Au menu cette semaine• L’actu mise à nu : – Enfin un moteur de recherche français… – Les Français sont impudiques – Amazon : les prix bas peuvent coûter cher !• Point de vue : la philosophie et les marques• Innovations et tendances : – À quoi peut bien ressembler une iWatch ? – Le sous-tasse qui recharge les mobiles – L’inventivité d’une étudiante en graphisme allemande
  • 2. L’actu mise à nu
  • 3. Enfin un moteur de recherche français…• Qwant, le moteur de recherche français lancé la semaine dernière dans une relative discrétion a déjà attiré plus de 100 000 curieux en quelques jours.• Un accueil encourageant quand on sait que des moteurs comme Bing ou Voila plafonnent à 1M de visiteurs quotidiens.• Concurrent de Google mais centré sur le web, le live, le shopping et le social, Qwant s’adresse plutôt aux internautes vagabondant sur le net qu’à ceux qui ont une recherche précise en tête.
  • 4. Les Français sont impudiques• McAffee, éditeur de logiciels de sécurité, a profité de la Saint-Valentin pour publier quelques statistiques sur les échanges de photos sexy via un smartphone.• Il en ressort que 80% des Français ont des photos intimes sur leur mobile et 55% les partagent avec leur partenaire (contre 1/3 des Anglais ou des Allemands).• Si 96% lui font confiance pour ne pas les dévoiler, 16% ont regretté de les avoir envoyées et 6% ont reçu des menaces qu’elles soient postées sur le net après une rupture.
  • 5. Amazon : les prix bas peuvent coûter cher • Après la polémique sur son évasion fiscale en Europe, Amazon est à nouveau sous les feux de la rampe en Allemagne. • Un reportage de la chaîne publique ARD lui reproche de faire appel à un prestataire qui exploite des travailleurs intérimaires venus de l’Europe de l’Est et du Sud : arnaque salariale, surveillance par des néonazis en uniforme, renvois abusifs... • Le groupe de Seattle a évidemmentCliquez sur l’image pour voir le reportage (en allemand) dénoncé ces pratiques ne correspondant pas à son éthique
  • 6. L’œil de Red Guy sur l’effet des prix bas• Comme pour un barrage sur le point de craquer, les signaux sur les risques suscités par une course aux prix bas s’accumulent : social, environnement, santé publique, moral, rares sont les domaines y échappant.• Il serait « angélique », comme le dit la une du Figaro de ce matin, de vouloir tout redresser d’un coup de baguette magique. Mais il est diabolique de l’ignorer !• Si, comme certains le réclament, on mettait au passif tous les maux créés par cette obsession, on serait sans doute dans cette fameuse décroissance qui fait hurler beaucoup. Pour un mieux-être général…• Des marques comme Système U ou, paradoxalement, Findus se piquent de substituer le Mieux au Plus. Et pourquoi pas toutes les autres ? Chiche !
  • 7. Point de vue :La philosophie et les marques
  • 8. Philosopher en marketant…• Ce sujet de veille peut paraître bien étrange…• Comment peut-on associer la philosophie – communément admise comme une compréhension du monde par la sagesse – et les marques, outils de marchandisation au service du capital ?• La philosophie, démarche désintéressée, parle d’habitude des grandes questions telles que la liberté, la morale, le bien, le vrai, le beau. Des préoccupations apparemment assez éloignées du petit monde des marques.
  • 9. … ou pour marketer ?• Ces préoccupations sont bien présentes, y compris sous forme inconsciente, chez les gens. Dès lors, il est légitime, voire salutaire, pour les marques d’analyser et d’intégrer ce qui structure les choix individuels dans tous les domaines.• La philosophie s’intéresse à tout et peut intéresser toutes les marques. Le premier livre de Michel Onfray, Le ventre des philosophes, ne s’intéressait-il pas aux liens entre la pensée et la panse ?…• Red Guy se propose cette semaine d’explorer, sans prétention, les réflexions que les grands courants philosophiques peuvent susciter auprès des marques.
  • 10. Le platonisme• Platon considère que le monde réel est celui des idées, par opposition au monde matériel, qui est celui de l’ignorance et de l’illusion.• On connait l’Allégorie de la Caverne : celle-ci représente le monde sensible (des ombres) et l’extérieur (vers lequel tend le philosophe) le monde des idées.• Ce courant devrait inciter le marketeur à s’affranchir des zones d’ombre qu’il pense être la réalité pour trouver des insights plus profonds et accéder ainsi au vrai des individus, donc à l’efficace...
  • 11. Le sophisme• Ennemis de Platon, les sophistes utilisent le langage comme instrument de persuasion, sans préoccupation éthique quant à la véracité de ce qu’ils avancent.• A l’inverse du philosophe, le sophiste recherche à maximiser son gain sans considérer la question de la vérité.• Du greenwashing aux allégations mensongères, la pub est bourrée de « sophistes ». Y compris à leurs dépens, comme l’actualité récente nous le rappelle : Apple et Foxconn, Amazon (cf p. 6), Findus, etc !
  • 12. Le cynisme• Cette école matérialiste anticonformiste, dont la figure marquante est Diogène, a marqué l’histoire de la philosophie par sa tentative de renversement des valeurs dominantes, prônant lhumilité face aux puissants de la Grèce antique.• Cette idée n’est pas sans nous rappeler la disruption de Jean-Marie Dru dont l’objectif est le détachement vis-à-vis des conventions les plus généralement admises sur un marché.• Si elle a une bonne vision stratégique, la marque cynique a de l’avenir.
  • 13. Le scepticisme• Sextus Empiricus : « Le scepticisme est la faculté de mettre face à face les choses qui apparaissent aussi bien que celles qui sont pensées, de quelque manière que […], du fait de la force égale quil y a dans les objets et les raisonnements opposés, nous arriverons […] à la tranquillité».• Ces « raisonnements opposés » sont ceux des consommateurs qui, grâce à l’émergence d’Internet et des réseaux sociaux, ont atteint une « force égale » à celle des marques. La force est dans l’équilibre, pas dans la page Facebook…
  • 14. L’épicurisme• Souvent mal compris, lépicurisme n’est pas une recherche effrénée de plaisir. C’est presque le contraire car Epicure pensait qu’il fallait éviter les sources de plaisir ni nécessaires ni naturelles.• L’horizon de cette philosophie est l’ataraxie (quiétude de l’âme) par la recherche de la vérité et de la sagesse.• Aujourd’hui le (vrai) sens doit prendre le dessus. Des marques comme Garnier se font l’écho de cette discipline : « Prends soin de toi »
  • 15. L’empirisme• Défendu par Bacon, Locke ou Hume, lempirisme regroupe les philosophies qui postulent que l’expérience sensible est l’origine de toute connaissance valide. Il s’oppose au principe qui veut que les idées soient innées.• Le marketing évolue depuis quelques années vers ce courant : l’expérience directe de la marque vaut autant, voire plus, que le discours publicitaire.• Pop-up store, marketing olfactif et sonore ou événements de marque baignent dans l’empirisme.
  • 16. L’utilitarisme• On doit cette doctrine éthique à 2 grands penseurs : Jeremy Bentham et Stuart Mill.• Elle fait de l’utile (ce qui sert au bonheur) le principe de toutes les valeurs, aussi bien dans le domaine de l’action que celui de la connaissance.• L’utilitarisme, et son jumeau le superficiel, est consubstantiel au marketing, car le bonheur est atteint par la consommation.• Certaines marques comme Free font le grand écart entre le forfait à 2 € (l’utile) et le blocage des publicités (le bonheur)...
  • 17. Le pragmatisme• Pour les pragmatiques, penser une chose, c’est prendre en compte tout ce qu’elle implique d’un point de vue pratique.• La vérité n’existe pas a priori et se révèle par l’expérience. Seules les implications donnent du sens aux choses pensées. Testimoniaux et démonstrations produits sont issus de cette école de pensée.• Seul hic, l’expérience doit être concluante. BP qui avait opté pour un branding très green avant la marée noire de 2010 a été rattrapé par le pragmatisme : la posture était usurpée et l’expérience l’a démontré !
  • 18. L’existentialisme• Les actions de l’homme ne sont pas le fruit d’un déterminisme philosophique, moral ou idéologique, mais le résultat d’une volonté agissante.• Lexistentialisme voit dans chaque individu une personne maître de ses actes, de son destin et des valeurs qu‘elle adopte.• La pensée existentialiste incite la marque à se forger un destin : ce n’est pas parce qu’elle fabriquait des ordinateurs qu’elle ne peut pas proposer demain des mobile, des baladeurs MP3, des tablettes ou des montres (cf p. 23) !
  • 19. Les marques à l’écoute de la philosophie• Dans La République, Platon appelait de ses vœux une cité idéale à la tête de laquelle siégerait un philosophe-roi, désintéressé par le pouvoir et donc capable d’en bien user. Cette hypothèse est bien peu probable sur le plan politique.• Pourquoi ne pas imaginer que le marketing reprenne ce flambeau et crée une relation apaisée entre les marques et les gens ? S’il comprend que ceux-ci continuent à obéir à des schémas ancestraux, même si leurs comportements revêtent les oripeaux de la modernité, il peut trouver dans la philosophie les leviers pour créer cette harmonie post- moderne.
  • 20. La philosophie au service des marques• La philosophie dessine les grandes pulsions de la vie, réel et virtuel confondus. Au fur et à mesure que la technologie se pique de mettre en équation les comportements humains, le besoin croît d’anticiper les évolutions au-delà du pavlovisme ambiant. C’est pourquoi les planners stratégiques sont plutôt des littéraires que des scientifiques !...• Sans rêver à la naissance de philosophes-marketeurs, on peut espérer que les marques s’intéressent un peu plus à l’héritage des centaines d’années de compréhension des comportements humains qui sont derrière nous !
  • 21. Innovations et tendances
  • 22. À quoi peut bien ressembler une iWatch ? Cliquez sur l’image pour voir la galerie de photos• La rumeur du lancement d’une iWatch par Apple a enflammé le web. A quoi pourrait-elle ressembler ? Les Appleologues s’en sont donné à cœur joie. Voici un florilège des fantasmes.
  • 23. Le sous-tasse qui recharge les mobiles Cliquez sur l’image pour voir le site• La société américaine Epiphany Labs espère commercialiser début 2014 un sous-tasse pour boisson chaude qui utilise cette chaleur pour recharger un téléphone mobile.
  • 24. L’inventivité d’une étudiante en graphisme allemande NY biotopes Myummie Wobbles TV Rub Go Green Plush TV Elementary Don’t stop the music Cliquez sur les images pour voir les vidéos• Regardez la fausse pub pour des confiserie et quelques autres friandises vidéo réalisées par une étudiantes allemande en graphisme surdouée.
  • 25. Index des liens• YouTube lance une chaîne de TV hertzienne en Angleterre : http://www.telegraph.co.uk/finance/newsbysector/mediatechnologyandtelecoms/media/9860880/Google-to- launch-YouTube-on-TV.html• Les Français impudiques : http://www.challenges.fr/high-tech/20130205.CHA5889/du-danger-de-s-envoyer- des-photos-intimes-pour-la-st- valentin.html?utm_source=outbrain&utm_medium=widget&utm_campaign=obclick&obref=obnetwork• Amazon : les prix bas peuvent coûter cher : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=o1mVpdY8gjI• À quoi peut ressembler une iWatch ? : http://mashable.com/2013/02/10/apple-smart-watch-concepts/• Le sous-tasse qui recharge les mobiles : http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-2277095/How-cuppa- charge-phone-The-battery-booster-powered-hot-cup-coffee-cold-beer.html• Lena Steinkühler – NY Biotopes : http://vimeo.com/58449984; Myummie : http://vimeo.com/39134394 ; Wobbles : http://vimeo.com/52529919 ; TV Rub : http://vimeo.com/25277993 ; Go Green : http://vimeo.com/49615798 ; Plush TV : http://vimeo.com/29314267 ; Elementary : http://vimeo.com/40149854 ; Don’t stop the music : http://vimeo.com/38840696
  • 26. La semaine prochaine