La veille de red guy du 11.09.13 foodmania

  • 577 views
Uploaded on

 

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
577
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3

Actions

Shares
Downloads
6
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Au menu cette semaine • L’actu mise à nu : – La Pay-TV marque le pas aux Etats-Unis – Facebook : le diagnostic après la cure – La Fnac passe au connecté • Point de vue : Foodmania • Innovations et tendances : – Un petit pois pour l’homme… – Vous êtes prié de jouer avec la nourriture – La webcam qui booste les échanges par Skype
  • 2. L’actu mise à nu
  • 3. La Pay-TV marque la pas aux USA • Aux USA, être abonné à la pay-TV n’est pas de tout repos, car les désaccords entre les opérateurs et les éditeurs de contenus sur le partage des revenus entraîne de constants changements dans la liste de chaînes disponibles. • C’est une des raisons qui explique la hausse du nombre de désabonnements qui a dépassé les 300.000 personnes au cours des 12 derniers mois, en hausse de 20%. Et 5 M d’américains ne regardent plus la TV qu’en streaming. Cliquer sur l’image pour voir l’article
  • 4. Facebook : la diagnostic après la cure • Il y a 15 jours, nous évoquions la cure de désintoxication radicale à FB inventée par 2 étudiants du MIT. • Nous avons retrouvé une étude de l’Université de Bergen prouvant que cette addiction se mesure facilement, en répondant à une demi-douzaine de questions (cf ci-contre). • La maladie affecte plus spécialement les jeunes, inquiets, socialement fragiles, et en particulier les femmes, les ambitieux structurés y étant plus immunes.Cliquer sur l’image pour voir l’article Vous passez beaucoup de temps à penser à FB. Vous avez de plus en plus envie d’utiliser FB. Vous utilisez FB pour oublier vos soucis personnels. Vous avez essayé de diminuer votre usage de FB sans succès. Vous devenez fébrile si on vous empêche d’utiliser FB. Vous utilisez tellement FB que cela impacte négativement votre boulot ou vos études. Les 6 questions-clés
  • 5. La Fnac passe au connecté • Après s’être diversifiée avec des rayons peu culturels et peu technologiques, la Fnac se recentre avec un univers dédié aux objets connectés. • En plus des bestsellers : accessoires de tablette et smartphone, smartwatches (la Galaxy Gear de Samsung ou la nouvelle Sony), le rayon accueillera des produits de santé et de bien-être connectés, de la domotique ou des drones civils… • Testés avec succès aux Halles, le rayon sera étendu nationalement fin sept.
  • 6. L’œil de Red Guy sur la baisse de la pay-TV aux USA • Les USA ne sont pas le seul pays où des désaccords existent entre fournisseurs d’accès (AT&T, Verizon, Time-Warner, etc) et producteurs de programmes. • Mais l’offre concurrente y est considérablement plus développée qu’en France. De fait, les abandonnistes des grands câblo-opérateurs ne se privent pas de passer à des solutions plus simples et moins chères : – Une antenne satellite permet de regarder encore plus de chaînes, dont une large part en freeview, – Les platines Blu-ray ou les consoles Playstation ou Xbox permettent d’accéder à Netflix ou Hulu, – L’offre Amazon Prime permet de voir en illimité des films et des séries en streaming. • En définitive, ces bisbilles commerciales ont un effet sur la fidélités des clients, mais aussi sur la stabilité des plans TV qui utilisent largement ce complément…
  • 7. Point de vue : Foodmania
  • 8. Pour mémoire • Cuisine (1155) ; du latin cocina, altér. de coquina, de coquere « cuire » • 1. Pièce dans laquelle on prépare et fait cuire les aliments (…) • 2. Préparation des aliments ; art d’apprêter les aliments de façon qu’ils soient propre à la consommation et agréables au goût ; spécialement, style culinaire : culinaire (art), gastrologie, gastronomie. In le Petit Robert de la langue française - 2011
  • 9. Vivre, c’est manger • Nous vous disions la semaine dernière que cette définition de la cuisine met en lumière deux de ses aspects bien distincts qui nous intéressent chacun de leur côté : - D’un côté la cuisine en tant que pièce de vie - De l’autre la cuisine en tant que pratique technique • Nous nous penchons cette semaine sur la seconde partie, la cuisine en tant que pratique technique qui réunit autour d’elle depuis quelques années une armée mondiale de foodistas aimant faire bonne chère, cuisiner et partager leur passion.
  • 10. Rien de nouveau sous le soleil • Mais d’abord, un rapide tour d’horizon historique du culinaire. Car que cache cet engouement général ? Un simple phénomène de mode ? Quelles en sont les origines et vers quoi se dirige-t-on? Est-ce vraiment nouveau ? • La réponse est non, car les hommes se sont de tout temps passionnés pour l’art culinaire (au sens large). • On a retrouvé, par exemple, 35 recettes gravées sur des tablettes d’argile provenant de l’ancien royaume de Babylone (-1700 et -1600 av JC) dont une de « bouillon de mouton entier » aromatisé à la coriandre.
  • 11. Yummy... ou pas ! • Les habitudes culinaires ont évolué au fil des croyances mais les amoureux de la table et les cuisiniers (professionnels puis amateurs) ont toujours existé et témoigné de leurs recettes : – Le De Re Coquinaria d’Apicius faisait état de « méli-mélo de langues de rossignols et de flamants roses » ou encore – accrochez vos estomacs – de « murènes nourries à la chair d’esclaves », – Au Quattrocento italien, on pensait le sucre plus équilibré que le concombre, – Sans oublier la folie culinaire kitschissime des desserts d’Antonin Carême au XIXème siècle.
  • 12. Euphoria • Ce qui a changé aujourd’hui, c’est la généralisation massive d’un engouement quasi-euphorique pour la cuisine et les cuisiniers. • Les chefs sont portés aux nues, leur cuisine est étudiée, copiée, imitée, filmée et autres. • Celle de Mr et Mme Tout-le-monde s’enrichit allègrement : on voit fleurir les cours de cuisine comme l’Atelier des Chefs – en réel ou en ligne –, les émissions tv, les blogs et les stands dédiés a la cuisine (Gibert, FNAC, Truffaut et maintenant Amazon…) • La cuisine n’est plus réservée à une élite aristocratique ou bourgeoise.
  • 13. De la Fast food… • L’industrialisation de masse des Trente Glorieuses est passée par là. • Les modes de vie se sont fortement transformés : l’urbanisation et l’émancipation de la femme ont eu pour conséquence l’apparition des plats préparés, surgelés ou livrés et l’avènement du micro-ondes et de l’ère de la rapidité. • Simplifiée, désacralisée, la cuisine est devenue loisir et non plus seulement obligation.
  • 14. … au Slow food • Ce « fast », toujours prédominant, a provoqué en réaction une tendance au « slow », théorisée en Italie dans les années 80 et qui se généralise aujourd’hui. • Pour se retrouver et retrouver un mode de vie acceptable, on passe à un rythme différent. Entre la vitesse subie et la vitesse choisie, on s’invente un temps pour soi, le temps de la cohabitation d’internet et des plats mijotés.
  • 15. What’s the plan, Stan? • On peut étudier la foodmania sous le prisme de trois thèmes qui se complètent : - Les produits : ce que l’on mange - Les gestes : ce que l’on fait - Les médias : ce que l’on partage • Ces trois points permettront de mettre le doigt sur la nature et l’intensité de ce phénomène, dans l’offre comme dans la demande des consommateurs.
  • 16. 1. Les Produits
  • 17. Le goût d’abord ! • Comme nous l’évoquions la semaine dernière, on assiste à un retour marqué de l’envie de passer du temps en cuisine, pour soi et pour les autres, plutôt qu’au restaurant. • Le choix des produits revêt donc pour beaucoup une importance de plus en plus cruciale. • On ne veut pas gâcher ses bons petits plats ou ses salades composées avec des produits insipides et trop lisses.
  • 18. Au supermarché… • Des marques utilisent l’âme de cuisinier de leurs clients pour se différencier : Boursin Cuisine, Francine et ses boules de pâte, Maggi, Seb… • Et au Brésil, la marque de mayonnaise Hellmann’s a équipé les chariots d’un supermarché d’écrans vidéo intelligents qui détectent les aliments vendus dans le rayon où se trouve le consommateur et lui proposent des recettes utilisant ces produits et, bien sûr, le sien aussi…
  • 19. … et maintenant chez soi • Avec internet, l’offre s’est adaptée à ceux qui n’ont pas le temps de courir les marchés ou les grandes surfaces mais tiennent à manger bon et sain. • Le leader Mon-Marché.fr livre à domicile des produits frais et variés sélectionnés avec soin chez des grossistes de Rungis ou chez de producteurs d’Ile-de-France (pour les locavores), ainsi qu’une large gamme de produits d’épicerie d’accompagnement.
  • 20. Et pour les fans de la mise en boite • Face à la montée des « box addicts », il existe de plus en plus de boxes qui se dédient à la nourriture; • Ainsi la Gourmibox distribue des produits gourmets et bio, la Marmibox, est au service de l’image – et du CA – de Marmiton. • Ou encore en vrac, Epicerie chic, Gastronomiz, Kitchen Trotter et du côté des boissons la Thébox ou le Petit ballon.
  • 21. 2. Les Gestes
  • 22. Vite fait ? Bien fait ! • La passion vouée par beaucoup à la cuisine se traduit aussi par un intérêt marqué pour tout ce qui touche aux gestes et à la technique. • On ne veut pas seulement cuisiner un bon produit, on veut aussi savoir comment le cuisiner avec style pour mieux le sublimer. • Il faut donc mieux maîtriser les codes : avec quels outils, de quelle(s) marque(s), en privilégiant quelles références…
  • 23. Les outils… • Le marché du petit électroménager est ainsi en plein essor depuis quelques années, avec une forte tendance de premiumisation de l’électroménager culinaire. • Les Français valorisent les innovations qui comportent une dimension quasi- professionnelle. • Les robots Kitchenaid ou Vorwerke, les machines café De’Longhi et autres machines à pain ont donc le vent en poupe ! La cuisine du future selon Whirlpool
  • 24. …et les aides • Et du côté web et technologies, de plus en plus de produits permettent au consommateur de faire venir à lui et jusque dans sa cuisine les infos, les recettes, grâce à des tutoriaux. • On peut citer en exemples la tablette Qooq, le site manger-bouger de La Fabrique à Menus qui donne des idées de repas pour la semaine ou encore Les Commis qui livrent à domicile en kit de quoi faire un repas gastronomique.
  • 25. 3. Les Médias
  • 26. Let’s share ! • Cette foodmania ne se cantonne pas à l’intimité d’une cuisine : à l’heure où tout se partage, on partage bien sûr, avec le monde entier, son savoir-faire et sa passion pour la cuisine. • Tout les médias, sans exception, participent de l’hystérie collective que provoque le contenu de nos assiettes. • L’ère du Food Porn (glamourisation visuelle du produit ou de l’acte de cuisiner issue de la pub) est bel et bien là !
  • 27. Sur internet… • Les blogs des foodistas se comptent par milliers : sur les 15 millions de blogs existant en France (75 millions aux USA), on recense aujourd’hui en France plus de 5000 blogs culinaire. Il y en a sûrement beaucoup plus encore. • En ajoutant les #instafoods qui alimentent le Food Porn – dans une version moins arty… –, on constate que le Digital Food a de beaux jours devant lui.
  • 28. … à la télévision… • Les émissions culinaires poussent comme des champignons. • Après Un Diner Presque Parfait, Julie Cuisine et Chef la recette ! avec Cyril Lignac • Existent aujourd’hui Top Chef, Master Chef, Cauchemar en cuisine, Bons pas petit plats, Le meilleur pâtissier, Le meilleur boulanger, Norbert et Jean, Le Gâteau de mes rêves… • La cuisine et les cuisiniers sont devenus sexy ! ChristopheMichalak
  • 29. … sur nos smartphones… • Sur nos smartphones aussi, les foodies ont leur compte. • Des applications permettent de trouver des recettes (Marmiton ou 750g), d’autres des restaurants (Trip Advisor, Yelp, ou encore Foodreporter et Foodspotting), ces derniers « étant alimentés par les photos des internautes eux-mêmes (le food porn démocratisé…) quand d’autres enfin indiquent où trouver les bons burgers ou les bons brunchs (Burgerquest ou Oubruncher)…
  • 30. … et sur papier • Quant au marché du livre de cuisine, il est florissant ! • 16 596 livres de cuisine se sont vendus en 2012 (soit 3,37% du CA), un chiffre important dans le marché hyper fragmenté de l’édition. • Et les magazines se sont eux aussi fortement renouvelés, avec des nouveaux titres comme Fricote, YAM, Thuries, Grand Seigneur, Omnivore…
  • 31. Un médium du XXIè siècle • Après l’avoir fuie pour se libérer du joug des aînées, les femmes retrouvent la cuisine avec plaisir, mais par choix et en famille ou entre amis. Et les hommes s’y sont mis aussi. • Si le fast food restera probablement roi encore longtemps, ce n’est pas contradictoire avec l’envie croissante de cuisiner, chez soi ou ailleurs. • On se sent fier et maître de soi grâce à toutes les aides apportées par le web créatif ou les fournisseurs. On partage ses recettes, ses idées, ses repas, ses découvertes avec la terre entière : la cuisine est un médium du XXIè siècle !
  • 32. Quelques chiffres • Chaque foyer français est équipé en moyenne de 12 appareils de petit électroménager (planetoscope). • 70% des cuisiniers amateurs choisissent de se connecter à internet pour trouver l’inspiration, 55% se tournent vers les livres (Kelkoo). • Le CA du livre culinaire a plus que doublé entre 2005 et 2010, passant de 43,1 millions à 90 millions d'euros. • Il se vend plus de 900 000 machines à pain par an (planetoscope). • Les photos de nourritures sont devenues de vraies stars sur les réseaux sociaux, ce sont les clichés les plus postés sur Facebook et il existe sur Instagram 10 millions de clichés associés au mot-clé « food », contre 6,4 millions seulement pour les chats, meilleurs amis du net (20minutes).
  • 33. « Dis-moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es. » J-A. Brillat-Savarin * * (1755-1826) illustre gastronome français auteur notamment de la « Physiologie du goût »
  • 34. Innovations et tendances
  • 35. Vous êtes priés de jouer avec votre nourriture • … pas uniquement pour rester dans notre thématique. Pixelate est un jeu vidéo basé sur la consommation de nourriture conçu par deux étudiants en design du Royal College of Art à Londres. Cliquez sur l’image pour voir la vidéo
  • 36. Un petit pois pour l’homme… • … un gros poids pour l’humanité. Le concours Génération Pub proposait cette année le thème du gaspillage alimentaire, au cœur des problématiques environnementales. Cliquez sur l’image pour connaître les lauréats
  • 37. La webcam qui booste les échanges par Skype • L’iCam d’Amaryllo est une webcam qui permet d’échanger en HD via Skype, offrant une rotation à 360°, une vision en infra-rouge et 32GB de stockage. Bien que bleu-blanc-rouge, elle n’est pas française, mais américaine. Cliquez sur l’image pour accéder au communiqué de presse
  • 38. Index des liens • La pay-TV marque le pas aux USA : http://www.forbes.com/sites/netapp/2013/08/15/future-media-cable-tv/ • Facebook : le diagnostic après la cure : http://www.uib.no/en/news/36380/new- research-about-facebook-addiction • « Un petit pois pour l’homme… : http://generationpub.fr/cms/ • Vous êtes priés de jouer avec votre nourriture : http://vimeo.com/70272971 • La webcam qui booste les échanges par Skype : http://www.prlog.org/12196394- amaryllo-debuts-icam-hd-worlds-first-hd-skype-wireless-ip-camera.html
  • 39. La semaine prochaine