Your SlideShare is downloading. ×
Jean-François Bolland
Jean-François Bolland
Jean-François Bolland
Jean-François Bolland
Jean-François Bolland
Jean-François Bolland
Jean-François Bolland
Jean-François Bolland
Jean-François Bolland
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Jean-François Bolland

455

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
455
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Jour 1Arrivée à L.A. Après ce long vol, nous bouillons d’impatience à l’idée de faire nos premierspas aux États-Unis et de découvrir le Golden State. Pour un amateur de cinéma et un fan demusique rock comme moi, c’est une destination de rêve. Mais par où commencer ? Après unbref passage à l’hôtel, direction les lieux mythiques de la ville, en commençant parHollywood et son célèbre panneau. Renommée du lieu oblige, Sunset Boulevard constituenotre deuxième étape. De là, nous découvrons successivement les quartiers de Beverly Hills etBel Air qui bordent l’artère fameuse que nous arpentons. Nous poursuivons ensuite notrelente descente vers l’océan en nous arrêtant au célébrissime Walk of Fame où nous posons surles étoiles de nos idoles, les Doors (après être passé au Whisky A Go-Go où leur carrière adébuté), Jimi Hendrix.Notre journée se termine alors que nous quittons Sunset Boulevard pour aller admirer lecoucher du soleil sur la superbe plage de Santa Monica. .
  • 2. Jour 2Nous quittons déjà Los Angeles pour entamer une remontée vers le nord de la Californie. Auprogramme de la journée : Santa Barbara, San Simeon, les superbes plages et les magnifiquesroutes longeant l’océan, mais aussi les nombreux parcs qui bordent la route, dont le LosPadres National Forest.Après une longue promenade dans cette nature à couper le souffle, nous nous arrêtonsquelques instants pour pique-niquer. Nous concluons cette étape en profitant des jolies plagesqu’offre le parc national. Nous nous dirigeons ensuite vers Santa Barbara et ses plagespeuplées de touristes avant de parvenir à l’Arroyo Burro Beach County Park pour un peu plusde sérénité, mais aussi pour y admirer un pur spectacle de la nature : les baleines quiapprochent de la côte. Arrivés à San Simeon, nous contemplons une fois encore le soleil secoucher sur la San Simeon Bay et sur une deuxième journée parfaite.
  • 3. Jour 3Départ à l’aube pour ce troisième jour. On prend la décapotable (oui tant qu’à faire, on a louéune belle bagnole) et on s’engage sur la célèbre Highway 1, comme dans les films, lescheveux au vent.Nous faisons quelques pauses pour admirer la vue superbe sur l’océan, au Ragged Pointnotamment et dans l’un des nombreux sites protégés. Une fois arrivés à Monterey, nouspassons jeter un coup d’œil au lieu où s’est tenu le fameux festival de Monterey de 1967. Unepetite promenade le long de la côte, sur la 17 Mile Drive et d’autres routes moins renommées,nous permet d’admirer les nombreux lieux dévolus à la faune sauvage.Après un détour par les plages intimes du littoral de la ville, nous faisons également uncrochet pour découvrir la Henry Miller Library. Pour de grands lecteurs comme nous, c’estune chance unique. Dernière étape de cette journée : San Francisco. De quoi clore en beautécette journée au cours de laquelle nous en avons pris plein les yeux !
  • 4. Jour 4La journée s’annonce chargée pour découvrir toute la ville. Nous commençons la journée parune ascension des collines de la ville en tramway, nous admirons les maisons coloréestypiques de San Francisco et nous nous arrêtons devant les célèbres lacets de Lombard Street.Après quelques photos, nous nous dirigeons vers le Golden Gate Park, puis vers le GoldenGate Bridge et sa vue imprenable sur la City by the bay d’où nous gagnons le parc national dumême nom.Les poumons remplis d’un air vivifiant, nous retournons dans le centre-ville et embarquonspour une visite marquante : la prison d’Alcatraz. La journée s’achève déjà alors qu’il y aencore tant de choses que nous aurions souhaité voir. Nous devons malheureusement fairel’impasse sur le San Francisco Museum of Modern Art ou sur Chinatown, que nous n’avonsqu’entr’aperçu. Nous regagnons notre hôtel après avoir fait un petit détour par le célèbrequartier d’Haight and Ashbury. Quelle journée !
  • 5. Jour 5Éveillés à l’aube pour cette longue journée, nous quittons la superbe ville de « Frisco »,direction le Yosemite National Park et un grand bol d’air pur. Les paysages urbains laissentpetit à petit place à des décors différents : parfois verts, plutôt ruraux, parfois désertiques.Après plus de 200 km de route (un jet de pierre à l’échelle des État-Unis), parcourus bercéspar notre compilation « spécial Californie », nous arrivons au Yosemite. En raison du tempslimité, nous optons pour une découverte du parc en voiture, mais la magnificence de la naturenous oblige à préférer la marche afin de mieux admirer les innombrables merveilles querecèle le parc, à commencer par les célèbres chutes d’eau, El Capitan, Glacier Point et sonpanorama à couper le souffle, les séquoias géants, mais également tant d’autres splendeurs !Nous quittons à regret ces paysages enchanteurs pour reprendre la route vers Fresno, dans unenature toujours aussi belle, où nous attend un repos bien mérité.
  • 6. Jour 6La journée s’annonce longue avec 640 km au programme. Sans compter que la nuit risque dene pas être très reposante avec toutes les tentations qui nous attendent à Las Vegas. Lepaysage défile avec les kilomètres au gré des petites bourgades qui jalonnent la route. Aprèsune brève étape à Bakersfield, nous arrivons dans le désert Mojave avant de quitter laCalifornie pour la première fois de notre périple. Pour moi qui n’ai jamais vu le désert, quelspectacle que ces paysages de Western !Belle, mais monotone cette traversée du désert, toutefois rythmée par le Viva Las Vegasd’Elvis. Et quand on parle du loup ! Nous voici arrivés dans « la ville du péché ». Au programme : poker, blackjack et autres roulettes. On gagne, on perd (on ne dira pascombien), on se refait un peu et on ne voit pas le temps passer. C’est en contemplant encoreune fois la ville, ses enseignes extravagantes et ses lumières tapageuses depuis notre hôtel ques’achève cette sixième journée.
  • 7. Jour 7Nous laissons derrière nous Las Vegas et ses casinos et après une matinée de route, nous voicide retour à Los Angeles. Pour ce faire, nous empruntons la célèbre Route 66 et arrivons auSanta Monica Pier. Nous arpentons alors la côte pendant un moment avant de nous rendre aucélèbre Getty Center, pour une visite très intéressante au cours de laquelle nous admirons desœuvres superbes ainsi que l’architecture remarquable des lieux. C’est aussi pour observer lasplendeur du bâtiment que nous faisons un détour par le Walt Disney Concert Hall, une puremerveille devant laquelle nous nous immortalisons.Nous passons également quelques heures dans Rodeo Drive pour effectuer l’une ou l’autreemplette et continuons à nous balader dans la ville.Le soir venu, nous mangeons dans un excellent petit restaurant, avant de regarder unenouvelle fois le spectacle magique du soleil qui se couche sur l’océan.
  • 8. Jour 8Pour cette dernière journée, nous commençons par une visite des studios Universal. Quelspectacle de voir ces décors de films mythiques et toutes ces attractions spectaculaires :Jurassic Park, le Simpson Ride, un incontournable pour un fan de la série comme moi, maisaussi King Kong 3D ou Transformer 3D.Un incontournable du parc, la salle des effets spéciaux qui nous en apprend plus sur lesdessous de scènes bien connues du cinéma. Quand nous quittons les studios, l’heure a déjàtourné et nous n’avons plus le temps de visiter un autre parc d’attractions : Disneyworld, cesera pour la prochaine fois, car avec ce séjour, les chances sont grandes de vouloir remettre çadans un avenir plus ou moins proche. Nous terminons donc cette journée en flânant dans laville, parcourant notamment les quartiers de Venice et Chinatown avant de savourer nosdernières heures au pays de l’Oncle Sam sur la plage de Malibu.
  • 9. Jour 9Et voilà c’est fini ! Nous prenons l’avion dans la matinée avec un gros pincement au cœur.Dix jours c’est super, mais c’est bien trop court, on en veut encore nous ! Au moment dudécollage, nous regardons la ville rapetisser et nous remémorons les faits marquants de ceroadtrip formidable. Quel bonheur de découvrir ainsi les paysages fantastiques qu’offre laCalifornie, ses villes impressionnantes. Les yeux quelque peu embués, mais toujours pleinsd’étoiles (hollywoodiennes, ça va de soi), nous laissons derrière nous ce voyage inoubliable etaprès de nombreuses heures de vol, retrouvons notre petite Belgique. Bien petite, en effet àcôté des villes que nous venons de découvrir et des étendues immenses, désertiques ou vertesdont nous avons admiré les splendeurs. Que de souvenirs !

×