Maison ado bg 03 03 12

  • 1,231 views
Uploaded on

 

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
1,231
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
4

Actions

Shares
Downloads
1
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Maison  Départementale   des  Adolescents  de  la   Sarthe    Equipe  de  direc+on    Gilles  RONDEAU      Dr  Bertrand  GUIOUILLIER   15  rue  Gougeard   72000  Le  Mans    Tél.  :  02  43  24  75  74   Courriel  :  direc+on@mda72.fr   FMC  le  Bailleul  04  avril  2012  
  • 2. Une associationAssocia5on   de   la   loi   de   1901,   animée   par     le   Centre  Hospitalier   Spécialisé   de   la   Sarthe,   les   associa5ons  Montjoie,   Sauvegarde   Sarthe-­‐Mayenne,   et   avec   le  sou0en  financier  de  l’Agence  Régionale  de  Santé  de  Pays  de   Loire,   l’Etat,   le   Conseil   Général   de   la   Sarthe,   la   CAF  de   la   Sarthe,   la   Fonda5on   des   Hôpitaux   de   Paris,  Hôpitaux  de  France.  
  • 3. Les  membres  sont  répar5s  en  trois  collèges  :  N°1  :  composé  des  personnes  morales  qui  assurent  le  fonc5onnement  de  la  maison  des  adolescents    et  y  engagent  des  ressources  financières,  humaines  ou  matérielles  :   Le  Centre  Hospitalier  Spécialisé  de  la  Sarthe   L’associa5on  Montjoie   L’associa5on  Sauvegarde  72  
  • 4. Les  membres  sont  répar5s  en  trois  collèges  :  N°2  :  composé  des  personnes  morales  qui  apportent  une  par5cipa5on  financière,  qui  meVent  à  disposi5on  des  moyens  humains,  des  biens  immobiliers,  des  matériels  et  équipements  :     L’Etat,  et  les  services  déconcentrés   L’  Agence  Régionale  de  la  Santé   Le  Conseil  Général  de  la  Sarthe  
  • 5. Les  membres  sont  répar5s  en  trois  collèges  :  N°3  :  composé  des  personnes  morales  ou  physiques  qui  apportent  une  cau5on  morale,  une  exper5se,  et  portent  un  intérêt  par5culier  aux  missions  de  la  maison  des  adolescents.   La  mission  locale  de  l’aggloméra5on  mancelle   Madame  LAUDIERE  Cadre  Sup  de  santé  
  • 6. Les  missions/cahier  na+onal  des  charges    -­‐prendre  soins  des  adolescents  -­‐accueil:  -­‐des  adolescents  +  leur  famille    -­‐des  professionnels  -­‐structure  départementale,  visible,  iden5fiable,  de  proximité,  rapidité  d’accès,  con5nuité/réseau  .  
  • 7. Un service Accueil.  Ecoute.  Evalua5on.    Accompagnement.    Orienta5on.  Sou5en     Pour  adolescents,  parents  et   professionnels  
  • 8. Un conceptAccueil  rapide,  confiden5el  et  gratuit   Entre5en  individuel     et/ou  avec  les  parents   Entre5en  familial  
  • 9. Pour les adolescents 12-21ans la  Maison  des  Ados:   Souplesse  et  adaptabilité/âge   Cadre  contenant  et  rassurant   Etablir  une  rela5on/rupture   PermeVre  rencontre  ado+famille  
  • 10. Pôle   Pôle   Pôle   Accueil     Orienta5on   et     et   Réseau  Evalua5on   consulta5on  
  • 11. Pôle   Accueil   et    Evalua5on     Accueil    "Tout  venant"  de  1   à  3  RDV      Accès   Mamers  Rapide   Accueil    en  permanence   M.D.A.     Sillé  le  Guillaume   La  ferté  Bernard   Le  Mans   Sablé  /  Sarthe   St  Calais   La  Flèche   Château  du  Loir  
  • 12. Pôle   Accueil   et    Evalua5on     Accueil    "Tout  venant"  de  1   à  3  RDV      Accès  Rapide   Accueil    en  permanence   M.D.A.    Accès  Direct   Rendez  –  vous  médical  et    évalua5on  médico  -­‐psy  
  • 13. Prévention secondaire:-Signes d’alerte nonorganisés en syndrome-Rarement maladie
  • 14. Typologie desAdolescents
  • 15. Les collégiens-­‐Troubles  de  l’adapta5on,  intégra5on/6è  -­‐Troubles  de  sépara5on/parent  -­‐Ado  otage  de  conflits  parentaux+++  -­‐Ado  symptôme/dysfonc5onnements  familiaux  -­‐refus  scolaire  anxieux  -­‐TCA  -­‐addic5on  sans  produit  
  • 16. Cas clinique: dépression-­‐mère  traitée  pour  cirrhose  -­‐fille  14  ans,  ainée  va  mal,  déprimée,  angoisse/mère  -­‐mise  sous  AD  et  demande  Cs  /Mda  -­‐qui  demande  la  Cs?  -­‐>mère  +  fille  déprimées,  sou5en  réciproque  mais  dyade  est  isolé  -­‐père  lointain  -­‐frère=mauvais  objet,  bouc-­‐émissaire  désigné  -­‐fille  en  échec  scolaire  -­‐faible  réseau  amical  
  • 17. Cas clinique: dépression-­‐présenta5on  inhibée  et  triste,  +  anorexie  -­‐exprime  son  angoisse/peur  de  perdre  sa  mère  -­‐irritée  par  son  frère  -­‐s’es5me  écouter  par  son  père  l’inviter/prochaine  Cs  -­‐>rassurer/mère  -­‐>tenter  de  s’autoriser  qqes  sor5es=sépara5on+  -­‐aVen5on:iden5fica5on/mère  malade  -­‐frère  s’agite:  pourquoi?  Escalade  des  puni5ons  
  • 18. Cas clinique: dépression-­‐hypothèse:  fille  déprimée  et  frère  transgressif  mobilisent  leurs  parents/couple  conjugal  en  péril  -­‐2  ados  symptomes/dysfonc5onnement  familial  qui  traiter?  famille?    qui  demande  du  sou5en?  
  • 19. Les lycéens-­‐Troubles  de  l’adapta5on  et  intégra5on  sociale  -­‐Troubles  anxieux:  anxiété  sociale  -­‐Troubles  des  conduites  alimentaires  -­‐1ers  symptômes  de  décompensa5on  d’une  maladie  mentale  avant  déscolarisa5on  -­‐Addic5on  
  • 20. Cas clinique: Agressivité et violence-­‐ Ado  17ans,  agressif  à  domicile,  irritable  -­‐ en  échec  scolaire  -­‐ Pas  intégré  dans  son  nouvel  établissement  -­‐ A  arrêté  sport  -­‐ Isolé,  ne  voit  plus  ses  copains  -­‐ Conduit  par  sa  mère  
  • 21. Cas clinique: Agressivité et violence-­‐ Cs  seul,  en  anteflexion,  fuit  du  regard  -­‐ S’autodévalorise,  se  trouve  moche  -­‐ décrit  une  dysmorphophobie  -­‐ Es5me  n’avoir  aucun  avenir  =vision  néga+ve  de  lui-­‐même  et  du  monde  -­‐ Isolé/ses  pairs  -­‐ danger  -­‐ -­‐>entendre  sa  souffrance  -­‐ -­‐>suis-­‐je  fou?  rassurer  
  • 22. Cas clinique: Agressivité et violenceEtat  Dépressif  Majeur  -­‐recherche  un  atcd  familial  -­‐quelles  ressources  familiales?  demande  CsPsy  ou  hospit  -­‐rechercher  son  adhésion  -­‐TT=  AD  +  AP  faible  dose  
  • 23. Les orientationsUtilisation des ressourcesfamilialesApproche systémique
  • 24. Evalua5on  de  la  situa5on   Synthèse  de  la  probléma5que  Proposi5on  et  élabora5on  d’une  réponse   Orienta5on  interne  ou  externe  
  • 25. Pôle   orienta5on   et   Permanence   Prise  en  consulta5on     Correspondante   charge  en   de  la  défenseur   groupe   des  enfants     Synthèse  des  accueils     Permanence   et  des  évalua5ons   Rdv  Médical,   d’un  avocat   pour  orienta5on.   psycho    -­‐   infirmier  -­‐   média5on   Orienta5on  en  Interne     Synthèse   Aide  à  la   pluri-­‐   fonc5on   ins5tu5ons   Permanence  de     parentale   Contr’addic5on  
  • 26. Pôle   orienta5on   et   Associa5on  consulta5on     C.M.P.   Sanitaire  et   C.M.P.P.   Sociale   Synthèse  des  accueils     Mission   et  des  évalua5ons   Locale   pour  orienta5on.   Orienta5on  en  Externe   Médecins   Libéraux   Hospitalisa5on   CHM  ou  CHS  
  • 27. Pour les parentsla  Maison  des  Ados,  c’est   aussi  pour  les  parents   lorsqu’ils  ont  un  souci   avec  leur  adolescent  
  • 28. Parents  inquiets  par  situa5on  de  CRISE  :  -­‐conflitsrupture/dialogue  -­‐agressivitéviolence  -­‐isolement  et  repli  -­‐refus  scolaire  -­‐refus  alimentaire  
  • 29. Une  situa5on  de  blocage,    de  conflits  majeurs  parents-­‐ado,  des  inquiétudes  pour  leur  adolescent,    qui  les  conduisent    à  consulter  des  professionnels  
  • 30. Cas clinique: Idées suicidaires-­‐mo5f  Cs:  idées  suicidaires    -­‐demande  Cs  urgente  formulée  par  les  parents  -­‐tension  familiale  évidente  -­‐père  exprime  sa  colère/insultes  -­‐mère  demande  une  solu5on  mais  ne  relaie  pas  et  sou5ent  peu  son  mari  -­‐ado  16ans  tendu,  réponses  brèves,  adaptées  -­‐pas  d’addic5on  -­‐résultats  scolaires  stables  -­‐bon  réseau  amical,  de  pairs  
  • 31. Cas clinique: idées suicidaires-­‐  Cs  ado  seul  -­‐meilleur  contact  mais  ne  voulait  pas  venir  -­‐réponses  plus  longues,  cohérentes  -­‐ne  supporte  plus  son  père  qui  le  traite  comme  un  gamin  -­‐      »  j’ai  voulu  leur  faire  peur»  mais  pas  d’idées  suicidaires  -­‐pas  affects  dépressifs  
  • 32. Cas clinique: idées suicidaires-­‐ Recherche  résonances/adolescence  des  parents  -­‐ Recherche  une  posi5on  commune  parentale  -­‐ Expression  des  aVentes  de  chacun  pour  vivre  ensemble  -­‐ Accord  sur  un  point  d’aVen5on  pour  mieux  vivre  ensemble  
  • 33. Cas clinique: idées suicidaires-­‐ Père  a  pris  conscience     que  fils  n’était  plus  un  enfant   -­‐>personnalité  différente  -­‐ Fils  est  resté  en  retrait,  an  aVente  de  changement  -­‐ Nombre  d’ado  qui  ont  des  idées  de  suicide,  a  plus  un  désir  de  vivre  que  de  mort  -­‐ Un  ado  seul  n’existe  pas  
  • 34. Une dimension Départementale   Partenariale   À  l’inten5on  des  professionnels  Construc5on  d’un  réseau  
  • 35. Pôle  Réseau   Maison  Départementale  des   Adolescents  de  la  Sarthe   Réunion  de   réflexion   Tête  de   avec   réseau   partenaires   autour  de   socio-­‐ l’adolescence   éduca5fs  sur   des  situa5ons   difficiles   Travail  de   Tête  de  réseau   recherche,     autour  de   Interven5on,   l’adolescence   Forma+on,   …  
  • 36. En  interne.     Permanence   Permanence   de  Madame   d’un  avocat   Alline  -­‐  Lacoste   Permanence  de     Contr’addic5on  En  cours…  Permanence  d’une  conseillère  conjugal  et  familiale  
  • 37. Services     MDA  de  la  région   Sanitaires  :   des  Pays  de  la   CMP;  CMPP;     Loire;   Santé   Scolaire   I.A.  Sarthe   Professionnels   Libéraux   Avocats;                                                                          Médecins;   Associa5ons   Socio-­‐ éduca5ves   Etat   Collec5vités;   Autres  réseaux   Ins5tu5ons;   RESSAD;  E.P.E.  Fil  santé   REAPP;  RGS;  jeune   Fédéra5on  Rx                       PaysdeLoire  
  • 38.          Bilan  d’ac5vité  au  31  décembre   4  000   3  666   3  500   3  000   2009   2  500   2010   2  000   2011   1  500   1  588   1  119   1  000   1  104   500   633   499   0   Nombre   File  ac5ve   dentre5ens  
  • 39. En  2011  Type  dentre+en   2%   3%   62   114   Entre5ens  ado   seul   Entre5ens  ado   et  parents   41%   Entre5ens  ado   1498   54%   et  5ers   1992   Entre5ens   Parents  
  • 40. En  2011   Répar++on  par  âge  et  par  sexe   350   300   309   250   271   239   Total   200   182   193   Filles   150   138   149   Garcons   100   108   133   116   101   50   74   90   55   46   0   12  ans  et   entre  13  et  14   entre  15  et  16   entre  17  et  18   19  ans  et  plus   moins   ans   ans   ans  Une  file  ac5ve  de    1119  jeunes  dont  619  filles  et  500  garçons  
  • 41. Pourcentage  du  nombre  dentre5ens   En  2011   9  à  10    11  et  plus   7  à  8   2,69%   1,74%  5,37%   1   5  à  6   13,11%   26,86%   !   3  à  4   2   28,59%   21,64%  
  • 42. En  2011  Pourquoi  un  seul  Rdv:  -­‐ados  en  repérage  et  informa5on  -­‐ados  hos5le  -­‐remobilisa5on  rapide  familiale  -­‐orienta5on  d’emblée  vers  partenaire  
  • 43. La provenance En  2011  
  • 44. Points d’Accueil Périphériques et d’Evaluation Mamers   Sillé  le  Guillaume   La  ferté  Bernard   Le  Mans   Sablé  /  Sarthe   St  Calais   La  Flèche   Château  du  Loir  
  • 45.  Ac5vité  sur  les  Points  d’accueil   En  2011  180   161  160   136   133  140  120   109  100   80   File  ac5ve   60   53   48   50   Nbre  dentre5ens   44   38   40   19   23   20   8   0   2010   2011   2010   2011   2010   2011   Mamers   Château   La  Flèche  
  • 46. Une équipe Educateurs,  Infirmiers,  Psychologues,  Thérapeute  Familiale,  Assistante  sociale  médiatrice  familiale,  Médecin  Psychiatre   une  Secrétaire,  un  Directeur.    
  • 47. Perspec5ves  Préven5on  primaire  vers  :    Popula5ons  fragilisées      Popula5ons  ayant  des  conduites  à  risque      Accueil  permanence  Contr’addic5on    Informa5on  forma5on  grand  public    Préven5on  secondaire  :      Consolida5on  du  fonc5onnement  actuel  sur  Le  Mans    Groupe  de  guidance  parentale    Travail  de  réseau    Anima5on  du  réseau  –  Santé  scolaire    Coordina5on  pédiatrie  /  ELPP  et  service  de  psychiatrie  
  • 48. www.mda72.fr   et