Your SlideShare is downloading. ×
0
DEPISTAGEQUELS EXAMENS COMPLEMENTAIRESEN CABINET DE MEDECINE DE VILLE ?Fmc PSSL 08 janvier 2013        Dr P. STEPHANE     ...
La démence d’Alzheimer est une maladie.Vieillissement normal:        -il est anormal de perdre la mémoire envieillissant. ...
  Vieillissement   normal:       Lenteur d’apprentissage.       Mot sur le bout de la langue.       Difficultés à évoq...
  La   maladie d’Alzheimer:    Trois      stades:        1)  Stade préclinique        2)  Phase prodromale        3)  St...
1) pas pour guérir (on ne sait pas faire).2) surement pour aider:    Mettre  en place et accompagner un plan d’aide.    ...
  Permet   de poser un nom sur des symptômes   le plus souvent gênant pour l’entourage.  Permet de proposer des séances ...
les tests:       -le MMS.       -le test de l’horloge.       -le test des cinq mots.La biologie:       -sanguine tradition...
  Donne       une évaluation cognitive globale de la maladie d’Alzheimer mais aussi des autres démences.   C’est   dans ...
  Undéficit sensoriel visuel ou auditif peut  avoir un impact sur les performances au test.  Undéficit moteur au membre ...
Il existe des contraintes de temps préciséesdans les consignes de passation.   Orientation 10 secondes pour chaque répons...
  Les     trois mots:    Dire un mot par seconde.    On peut les répéter six fois au total en cas de     non réponse co...
  Le     calcul:    Onarrête après cinq soustractions et on compte    réponse exacte si le pas de 7 est respecté.    Il...
  LeMMS. ne permet pas un diagnostic  étiologique.  LeMMS ne permet pas de poser le diagnostic  de démence.  LeMMS perm...
  Une     fois le diagnostic de démence posé on considère:    Démence  légère: MMS de 25 à 22.    Démence modérée: MMS ...
  Apprentissage   trois mots (mêmes séries que   MMS).  L’étape de tâche interférente: épeler le mot   monde à l’envers....
  Classique,mais difficile car peu spécifique.  Permet de repérer un trouble de la   programmation.  Regarder la straté...
 Liste préétablie, comme pour le MMS  n’utiliser que les grilles validées comme  musée, limonade, sauterelle, passoire,  ...
  Les  scores:  Deux méthodes, une codée sur 10 et l’autre   sur 20  Si sur 10 on compte un point par bonne   réponse, ...
  Grille   d’évaluation à quatre items.  Lescore de détection est si différent de  zéro.                     DR P.STEPHA...
  Analyse  systématique de l’ordonnance et des   produits sans ordonnance.  Recherche de tous les anticholinergiques   c...
  Recherche   un syndrome démentiel   éventuellement curable.  le bilan doit comprendre NFS, iono,   créatinine, clearan...
  Deux      examens faciles d’accès et à demander de première intention:    La   tomodensitométrie cérébrale.    L’imag...
  La    tomodensitométrie cérébrale      Facile,      Pas chère      Examen rapide.         Mais INCONVENIENT il entr...
  Dans le cadre d’une consultation mémoire, il   n’est pas nécessaire de procéder à l’examen   avec injection.  Le scann...
  Examen  de choix dans l’exploration des   troubles cognitifs.  Montre:   la localisation et l’étendue des lésions    ...
  Mais   il existe des contre-indications:      Le port d’un pace maker      La claustrophobie      Les troubles du co...
  Surement   une histoire de vie pour la   mémoire biographique, et de plus cela   permet d’évaluer si le discours est   ...
La biographie aura permis aussi d’évaluer le   niveau scolaire.( ce qui n’est pas le niveau   intellectuel).  On prend ai...
  Tout dépend ensuite de ce que l’on veut faire   ou du temps dont on dispose pour le faire.  Si on a le temps 1h, 1h30 ...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Depistage alzheimer ps 08 01 13

816

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
816
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
11
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "Depistage alzheimer ps 08 01 13"

  1. 1. DEPISTAGEQUELS EXAMENS COMPLEMENTAIRESEN CABINET DE MEDECINE DE VILLE ?Fmc PSSL 08 janvier 2013 Dr P. STEPHANE 1
  2. 2. La démence d’Alzheimer est une maladie.Vieillissement normal: -il est anormal de perdre la mémoire envieillissant. -les oublis sont normaux à tous les âges dela vie. DR P.STEPHANE 2
  3. 3.   Vieillissement normal:   Lenteur d’apprentissage.   Mot sur le bout de la langue.   Difficultés à évoquer les noms propres.   Difficultés dans les doubles tâches.   Ralentissement du traitement de l’information. DR P.STEPHANE 3
  4. 4.   La maladie d’Alzheimer:   Trois stades: 1)  Stade préclinique 2)  Phase prodromale 3)  Stade de la démence 1)  Légère 2)  Modérée 3)  sévère DR P.STEPHANE 4
  5. 5. 1) pas pour guérir (on ne sait pas faire).2) surement pour aider:   Mettre en place et accompagner un plan d’aide.   Faire une demande d’exonération du ticket modérateur.   Faire une demande d’invalidité permet d’obtenir la carte de stationnement invalide civil et permet pour les personnes imposables sur le revenu de bénéficier d’une ½ part supplémentaire. DR P.STEPHANE 5
  6. 6.   Permet de poser un nom sur des symptômes le plus souvent gênant pour l’entourage.  Permet de proposer des séances d’information pour les aidants.  Permet pour les sujets les plus jeunes d’intégrer les cohortes des CMMR pour éventuellement entrer dans des études de pharmacologie. DR P.STEPHANE 6
  7. 7. les tests: -le MMS. -le test de l’horloge. -le test des cinq mots.La biologie: -sanguine traditionnelle. -un mot sur les bio marqueurs du LCR.L’imagerie: -tomodensitométrie cérébrale. -IRM. DR P.STEPHANE 7
  8. 8.   Donne une évaluation cognitive globale de la maladie d’Alzheimer mais aussi des autres démences.   C’est dans ce sens qu’il est recommandé par la HAS.   En France le mieux est d’utiliser la version consensuelle du Groupe de Réflexion sur les Evaluations cognitives (GRECO).   Les consignes de passation doivent être respectées de manière la plus stricte possible. DR P.STEPHANE 8
  9. 9.   Undéficit sensoriel visuel ou auditif peut avoir un impact sur les performances au test.  Undéficit moteur au membre supérieur également. DR P.STEPHANE 9
  10. 10. Il existe des contraintes de temps préciséesdans les consignes de passation.   Orientation 10 secondes pour chaque réponse.   Apprentissage 20 secondes.   Attention et calcul pas de limite de temps.   Rappel 10 secondes par réponse.   Langage dix secondes sauf la phrase 30 secondes.   Pour les praxies constructives 1 minute. DR P.STEPHANE 10
  11. 11.   Les trois mots:   Dire un mot par seconde.   On peut les répéter six fois au total en cas de non réponse correcte.   Trois versions pour les trois mots:   Citron-clé-ballon; cigare-fleur-porte; fauteuil-tulipe- canard.   Il n’y a pas d’indiçage. DR P.STEPHANE 11
  12. 12.   Le calcul:   Onarrête après cinq soustractions et on compte réponse exacte si le pas de 7 est respecté.   Il est nécessaire dans tous les cas de faire épeler le mot monde à l’envers même s’il n’est pas comptabilisé car il sert de tâche interférente. DR P.STEPHANE 12
  13. 13.   LeMMS. ne permet pas un diagnostic étiologique.  LeMMS ne permet pas de poser le diagnostic de démence.  LeMMS permet d’objectiver un déficit cognitif lorsque le score est considéré comme pathologique. DR P.STEPHANE 13
  14. 14.   Une fois le diagnostic de démence posé on considère:   Démence légère: MMS de 25 à 22.   Démence modérée: MMS de 20 à 16.   Démence modérément sévère: MMS de 15 à 10.   Démence sévère/ entre 9 et 3.   Enfin démence très sévère < 3. DR P.STEPHANE 14
  15. 15.   Apprentissage trois mots (mêmes séries que MMS).  L’étape de tâche interférente: épeler le mot monde à l’envers.  Rappel des trois mots sans indiçage.  Cotation un point par bonne réponse.  Seuil 4/6, si inférieur doute, et si supérieur à 4 considéré comme normal. DR P.STEPHANE 15
  16. 16.   Classique,mais difficile car peu spécifique.  Permet de repérer un trouble de la programmation.  Regarder la stratégie d’occupation de l’espace.  Regarder les chiffres choisis, romains ou arabes.  Placement des aiguilles et leur taille. DR P.STEPHANE 16
  17. 17.  Liste préétablie, comme pour le MMS n’utiliser que les grilles validées comme musée, limonade, sauterelle, passoire, camion. En cas de difficulté d’apprentissage, remontrer la liste et demander de reconnaître le mot « oublié » en donnant l’indice, il y avait un ustensile de cuisine par exemple. Utiliser une tâche intercurrente non verbale. DR P.STEPHANE 17
  18. 18.   Les scores:  Deux méthodes, une codée sur 10 et l’autre sur 20  Si sur 10 on compte un point par bonne réponse, qu’elle soit libre ou indicée.  Si sur 20 on compte 2 points pour chaque réponse libre et un 1 point si aidée.  Sur 10 le seuil est <10  Sur 20 le seuil est <13. DR P.STEPHANE 18
  19. 19.   Grille d’évaluation à quatre items.  Lescore de détection est si différent de zéro. DR P.STEPHANE 19
  20. 20.   Analyse systématique de l’ordonnance et des produits sans ordonnance.  Recherche de tous les anticholinergiques cachés. (ditropan, céris et autres, tricycliques etc.  Recherche de la prise de benzodiazépines prise cachée ou avouée.  Si ces produits sont utilisés, se poser la question du bien fondé du maintien de la prise. DR P.STEPHANE 20
  21. 21.   Recherche un syndrome démentiel éventuellement curable.  le bilan doit comprendre NFS, iono, créatinine, clearance de la créatinine, albumine, calcium, TSH, statut vitaminique folates, B12, sans oublier la vitamine D3, dont on sait qu’un dosage inférieur à 10 microgramme/litre entraîne une baisse de 3 points au MMS. DR P.STEPHANE 21
  22. 22.   Deux examens faciles d’accès et à demander de première intention:   La tomodensitométrie cérébrale.   L’imagerie par Résonnance Magnétique Nucléaire. DR P.STEPHANE 22
  23. 23.   La tomodensitométrie cérébrale   Facile,   Pas chère   Examen rapide.   Mais INCONVENIENT il entraîne un taux de radiation important. DR P.STEPHANE 23
  24. 24.   Dans le cadre d’une consultation mémoire, il n’est pas nécessaire de procéder à l’examen avec injection.  Le scanner montre:   Une atrophie cortico sous corticale, corticale,   Une hydrocéphalie à pression normale,   Éventuellement des lésions de leucoaraïose,   Un processus tumoral,   Une dyssimétrie ventriculaire,   Un hématome sous dural chronique DR P.STEPHANE 24
  25. 25.   Examen de choix dans l’exploration des troubles cognitifs.  Montre:   la localisation et l’étendue des lésions vasculaires.   Le volume hippocampique.   L’existence ou non d’HPN, HSD.   Les micro saignements.   Les tumeurs et les signes inflammatoires qui les accompagnent. DR P.STEPHANE 25
  26. 26.   Mais il existe des contre-indications:   Le port d’un pace maker   La claustrophobie   Les troubles du comportement car il faut rester 30 à 35 minutes allongé calmement avec un heaume sur le visage   La présence de corps métalliques dans l’organisme.   Etc. DR P.STEPHANE 26
  27. 27.   Surement une histoire de vie pour la mémoire biographique, et de plus cela permet d’évaluer si le discours est informatif, si il existe des digressions, un manque du nom ou un manque du mot. De plus, le plus souvent, le fait de les faire parler d’eux leur donne le sentiment d’ exister et cela les met plus à l’aise.  On profite aussi de la biographie pour la mémoire épisodique. DR P.STEPHANE 27
  28. 28. La biographie aura permis aussi d’évaluer le niveau scolaire.( ce qui n’est pas le niveau intellectuel).  On prend ainsi connaissance d’éléments traumatisants.  On repère aussi l’importance de la plainte de mémoire si elle existe. Si elle n’existe pas, le comportement de l’accompagnant est lui révélateur. DR P.STEPHANE 28
  29. 29.   Tout dépend ensuite de ce que l’on veut faire ou du temps dont on dispose pour le faire.  Si on a le temps 1h, 1h30 on fera l’ensemble biographie, MMS, 5 mots, horloge etc.  Si on est pris par le temps les 3 mots sont fiables.  Dans tous les cas tenir compte de la plainte de mémoire, il existe des malades avec 29 ou 30 de MMS. DR P.STEPHANE 29
  1. A particular slide catching your eye?

    Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

×