Open Web

935 views

Published on

Situation rapide sur les besoins de l’internaute et les deux leaders en portabilité de données sociales

Origine de la portabilité dans le sens large du terme

Objets statiques (photos/vidéos) puis objets dynamiques (mashups) et pour finir objets sociaux.

La réponse de Google face au succès de la Facebook Platform

La réponse de Facebook face au développement d’Opensocial

Published in: Technology
0 Comments
2 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
935
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
42
Actions
Shares
0
Downloads
17
Comments
0
Likes
2
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Open Web

  1. 1. l’openweb, de nouvelles opportunités dans le socialmedia Raphaël Briner - Workshop transformeurs - Sierre - 30 janvier 09
  2. 2. Sommaire • Situation rapide sur les besoins de l’internaute et les deux leaders en portabilité de données sociales • Origine de la portabilité dans le sens large du terme • Objets statiques (photos/vidéos) puis objets dynamiques (mashups) et pour finir objets sociaux. • La réponse de Google face au succès de la Facebook Platform • La réponse de Facebook face au développement d’Opensocial
  3. 3. Côté user • L’internaute publie massivement du contenu et utilise les plateformes sociales comme un jeu MMo, soit durant des heures • Il prend conscience qu’il aimerait que son contenu soit visible au maximum et donc mobile. Or la majorité des plateformes restent fermées. • Il se trouve également confronté à la gestion multipliée de son profil, ses amis et codes d’accès.
  4. 4. Côté provider • Sous pression, les plus grands sites mondiaux membres du top10 ont cherché en 2008 à poser les bases permettant d’améliorer l’interopérabilité entre leurs services via des APIs normalisées. Une évolution technologique et conceptuelle qui devient incontournable en 2009 pour les activités sur des réseaux sociaux, sur google.com ainsi que sur les sites d’entreprises quel que soit leur secteur d’activité.
  5. 5. Les deux fronts Comment échanger les données, notamment sociales et non persistantes, entre les sites web ? • La réponse d’OpenSocial (le Challenger) et celle, de Facebook (le Defender) . ≠
  6. 6. Status 7. Wikipedia.org 2009 ? 1. Yahoo.com 2. Google.com 8. Facebook.com 3. Youtube.com 9. Blogger.com 4. Live.com 2009 ? 10. Yahoo.co.jp 5. Msn.com 2009 ? 11. Orkut.com 6. Myspace.com
  7. 7. API ? • Une API est une porte d'accès documentée aux bases de données. Elle permet à plusieurs serveurs d'interagir de façon asynchrone. Ainsi certains services web comme Flickr ou Twitter ont réussi à motiver des centaines de développeurs et autant de sociétés à développer des petites applications créant de la valeur ajoutée: géolocalisation, moteur de recherche, diaporama, échange de fichiers.
  8. 8. Ecosystèmes • Ces écosystèmes ont permis à d'autres services web de s'enrichir de données de différents types communément appelées « Mashups ». Ainsi, par exemple, des vues satellite sont couplées à certains articles de l’encyclopédie Wikipedia.
  9. 9. Décentralisation • Cette mobilité, la BBC l’a appelée décentralisation: des millions de graphiques dynamiques de Yahoo! Finance ou des vidéos de YouTube sont, par exemple, ajoutés manuellement à des blogs et à des pages personnelles de démarrage (iGoogle, Netvibes).
  10. 10. Widgets, gadgets, apps • Services que l'on retrouve répertoriés sous forme d'applications portables dans des bibliothèques de widgets, accessibles depuis des centaines de sites communautaires et qui, jusqu'en 2008, étaient essentiellement basés sur des médias (photos, vidéos, jeux, news ) donc sur des objets statiques et persistants.
  11. 11. Le levier social • Mais les plus grands sites sont d'abord des réseaux de mise en relation et de conversations faisant appel à des données sociales et non-persistantes. En réponse au succès de la Facebook Platform, c'est sur cette matière sociale que Google a créé fin 2007 une petite bible appelée Opensocial pour interconnecter les services en standardisant leurs APIs et permettre:
  12. 12. •l'échange de données sociales Moi, mes pour donner la possibilité aux utilisateurs de récupérer leur amis et ce profil, leurs amis et applications utilisées sur des réseaux. qui se passe •l'accessibilité aux données dans mon partagées ainsi qu'aux entourage notifications relatives.
  13. 13. Passe-moi ton flow • Les enjeux les plus importants se situent dans l'accessibilité quotidienne aux notifications et aux données liées. • La mise en retrait des applications sur Facebook au profit du newsfeed confirme cette importance ✓Scott Rafer, déc.08: “La Facebook Platform est morte”
  14. 14. le newsfeed... • un flux de données que Mark Zuckerberg se garde bien d'ouvrir entièrement ou même partiellement, que ce soit à travers un simple flux RSS ou une API. • Son dilemme : conserver sa longueur d’avance sur la concurrence sans mettre en péril le fonds de commerce constitué par sa gigantesque base de membres (130 millions).
  15. 15. Sa réponse Mark Zuckerberg: “Facebook Connect is our version of Facebook for the rest of the Web.”
  16. 16. Etat des lieux
  17. 17. Mes questions
  18. 18. Qui a besoin de portabilité et pourquoi ? Réponse: une communauté d’une marque peut bénéficier de la portabilité pour augmenter l’audience des groupes d’intérêt relatifs. Exemple groupe nutritionnel de chez Nestlé
  19. 19. Qui a déjà utilisé FBconnect ou Opensocial et dans quel contexte ? Réponse: peu de personnes dans la salle ont utilisé FB connect. Ils confondent d’ailleurs FB et FB connect.
  20. 20. Quels objets dans nos vies courantes peuvent devenir “social” ? Peu de réponses.... RB: Objets liés à la mobilité (voitures, trains, avions) Objets domestiques. Meilleure interopérabilité entre téléphones et plateformes sociales.
  21. 21. credits images Facebook event: Brian Solis http://www.flickr.com/photos/briansolis/ Chris Saad Data portability landscape http://www.chrissaad.com

×