• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Les biomes
 

Les biomes

on

  • 6,807 views

 

Statistics

Views

Total Views
6,807
Views on SlideShare
6,712
Embed Views
95

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

8 Embeds 95

http://comuneros-histoiregeographie.blogspot.com 78
http://comuneros-histoiregeographie.blogspot.com.es 9
http://www.slideshare.net 2
http://comuneros-histoiregeographie.blogspot.ch 2
http://www.comuneros-histoiregeographie.blogspot.com 1
http://comuneros-histoiregeographie.blogspot.ca 1
http://www.edmodo.com 1
http://comuneros-histoiregeographie.blogspot.fr 1
More...

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Les biomes Les biomes Presentation Transcript

    • Les biomes
    • Définition Climat Flore Faune Biome Un biome est une vaste région géographique caractérisée par son climat, sa flore et sa faune. Un biome est un ensemble d’écosystèmes relativement similaires.
    • Distribution Biomes polaires :  Toundra  Forêt boréale Biomes tempérés :  Forêt tempérée  Forêt sclérophylle  Steppes Biomes tropicaux :  Désert  Savane  Forêt tropicale Biomes azonaux :  Forêt de montagne  Mangrove  Macaronésie
    • Altitude: 125 m Forêt tropicale Latitude: 3 ºS Température moyenne: 26,1 ºC Précipitations annuelles: 2 879 mm 200 400 190 380 180 360 170 340 160 320 150 300 140 280 130 260 Précipitations (mm) Températures (ºC) 120 240 110 220 100 200 90 180 80 160 70 140 60 120 50 100 40 80 30 60 20 40 10 20 0 0 J F M A M J J A S O N D La forêt tropicale est située dans les régions de la zone intertropicale soumises à un climat équatorial, caractérisé par des précipitations très hautes et régulières, des températures hautes et une amplitude thermique très basse.
    • Forêt tropicale La forêt tropicale est caractérisée par une formation végétale arborée haute et dense grâce à l’élevée humidité. Ses arbres peuvent atteindre des hauteurs de 30 à 50 m.
    • Forêt tropicale La forêt tropicale est le biome le plus riche en diversité : elle contient 70 % des espèces végétales connues malgré sa petite extension (6 % de la surface terrestre). On peut trouver 200 espèces d’arbres par hectare.
    • Forêt tropicale Pourtant, nous ne retrouverons que rarement deux individus de la même espèce dans un hectare. Cette diversité explique les difficultés de la exploitation économique des richesses de la la forêt tropicale (caoutchouc, ébène, médecines…).
    • Forêt tropicale Bien qu’elle soit un biome très riche, son sol est très pauvre. C’est l’énorme quantité de végétation en décomposition ce qui permet de maintenir sa diversité biologique ; alors, la déforestation de ces terrains pour les cultiver est inutile.
    • Forêt tropicale Puisque le sol est très pauvre en nutriments, les racines pénètrent très peu dans le sol. Alors, les racines des arbres les plus hauts se dotent souvent de contreforts pour s’y ancrer.
    • Forêt tropicale Orchidées Mousses Lianes Les épiphytes (mousses, lianes, orchidées…) sont les plantes qui poussent en se servant d'autres plantes comme support. Elles prospèrent dans les forêts tropicales grâce à la chaleur et à l'humidité ambiante.
    • Forêt tropicale La canopée est l'étage supérieur de la forêt. Elle est constamment occupée par différentes espèces d’animaux, dont un grand nombre y passe l’essentiel de leur vie.
    • Forêt tropicale Bonobo Toucan Chimpanzé Renard volant Orang-outan Paresseux Gibbon La plupart des animaux de la forêt tropicale sont frugivores et adaptés à la vie arboricole : des primates (chimpanzés, gibbons, bonobos, orang-outangs…), des paresseux, des renards volants, des toucans…
    • Forêt tropicale Ocelot Jaguar Impala chassé par unLéopard Panthère noire (léopard mélanique) léopard Civette Les prédateurs sont de petite taille et capables de grimper aux arbres : la civette, l’ocelot, le jaguar et le léopard. Ils possèdent une bonne vision nocturne grâce à une couche réfléchissante située à l'arrière de la rétine.
    • Forêt tropicale Le léopard peut hisser ses proies ―dont la masse peut atteindre 100 kg ― dans les arbres à une hauteur de 5 m, à l'abri des charognards.
    • Forêt tropicale Caméléon Gecko Phasmes  Quelques espèces ont développé la capacité à changer leur couleur pour se fondre à leur environnement (mimétisme) : les caméléons, les geckos, les phasmes… Cette stratégie peut être aussi bien agressive que défensive.
    • Altitude: 1 624 m Savane Latitude: 1 ºS Température moyenne: 19 ºC Précipitations annuelles: 760 mm 100 200 90 180 80 160 70 140 Précipitations (mm) Températures (ºC) 60 120 50 100 40 80 30 60 20 40 10 20 0 0 J F M A M J J A S O N D La savane est située dans les régions de la zone tropicale soumises à un climat de savane, caractérisé par des températures hautes, une amplitude thermique très basse et une saison sèche.
    • Savane La savane est composée de plantes herbacées appelées graminées, qui peuvent dépasser 3 mètres de haut. Leurs racines ont plusieurs dizaines de centimètres de profondeur, ce qui leur permet de résister aux feux.
    • Savane Savane arbustive Savane armée Savane arborée Elle est plus ou moins parsemée d'arbres ou d'arbustes. Selon la densité des espèces ligneuses, on parle de savane arbustive, de savane armée ou de savane arborée. La transition se fait en général de manière progressive.
    • Savane Les arbres sont adaptés à la sècheresse. Par exemple, le large tronc du baobab (10 m de diamètre) peut contenir jusqu'à 10 000 litres d'eau pour résister la saison sèche.
    • Savane La forêt-galerie est une continuation de la forêt tropicale présente sur les rives de quelques cours d’eau de la savane. Le cours d’eau produit une espèce de microclimat plus humide qui permet de maintenir une végétation plus exubérante.
    • Savane Girafe Zèbres Éléphant Gazelle Impala Gnou La savane est le biome avec la biomasse animale la plus abondante de la Terre. On peut trouver nombreuses espèces de mammifères ruminantes : les zèbres, les éléphants, les girafes ou les antilopes (les gnous, les gazelles, les impalas…).
    • Savane Termitière Scarabée Termites Les insectes détritivores jouent un rôle très importante : les scarabées enterrent les tonnes de fumier des animaux et les termites, qui construisent de grands nids en terre mâchée, les termitières, aident la décomposition de l’herbe vieille et sèche.
    • Savane Guépard Crocodile Lion Les herbivores effectuent des migrations saisonnières importantes. Ils se rassemblent pour traverser les cours d'eau, qui représentent un terrain de chasse exceptionnel pour les prédateurs (les crocodiles, les lions et les guépards).
    • Savane Voici un exemple de la technique de chasse d’un crocodile du Nil.
    • Savane  La concurrence entre les déprédateurs pour les proies est souvent acharnée.
    • Altitude: 34 m Désert Latitude: 33 ºS Température moyenne: 22,7 ºC Précipitations annuelles: 154 mm 100 200 90 180 80 160 70 140 Précipitations (mm) Températures (ºC) 60 120 50 100 40 80 30 60 20 40 10 20 0 0 J F M A M J J A S O N D Le désert est située dans les régions de la zone tropicale soumises à un climat désertique, caractérisé par des températures très basses. L’évaporation es supérieure aux précipitations.
    • Désert Nopal La végétation, très rare, est xérophile, c’est-à-dire qui peut vivre dans des milieux très pauvres en eau. La plupart son cactus (par exemple, le nopal).
    • Désert Rat-kangourous Oryx Lapin Évidemment, les herbivores sont aussi très réduits en nombre. On peut trouver des antilopes (oryx) et des rongeurs (des lapins, des rats-kangourous…).
    • Désert Voici un exemple de rat-kangourous.
    • Désert Renard desde Gila Monstre Chacal Vipère Léopard sables à cornes Les prédateurs les plus important sont le renard des sables et le chacal (les léopards et les lions ont disparu à cause de l’homme). ll y a aussi beaucoup de reptiles venimeux : la vipère à cornes, le monstre de Gila…
    • Désert Hyène rayée Vautours  Quelques charognards qui habitent dans les déserts sont charognards, par exemple la hyène rayée et le vautour. On doit remarquer que les hyènes peuvent aussi chasser des proies.
    • Forêt Altitude: 609 m Latitude: 40 ºN sclérophylle Température moyenne: 14,2 ºC Précipitations annuelles: 438 mm 100 200 90 180 80 160 70 140 Précipitations (mm) Températures (ºC) 60 120 50 100 40 80 30 60 20 40 10 20 0 0 J F M A M J J A S O N D La forêt sclérophylle ou forêt méditerranéenne est située dans les régions de la zone subtropicale soumises à un climat méditerranéen, caractérisé par la présence d’une saison sèche en été.
    • Forêt sclérophylle Feuilles coriacés Les arbres sont adaptés à la haute insolation et la sècheresse de l’été (xérophiles) : des têtes larges pour faire de l’ombre ; des feuilles coriacés pour réduire la transpiration ; des racines profondes pour mieux profiter l’humidité du sol…
    • Forêt sclérophylle Chêne-liège Eucalyptus Chêne vert Les espèces les plus communes sont le chêne-liège, dotée d’une écorce très épaisse pour se protéger des feux estivaux, et le chêne vert, qui supporte les hivers plus froids. En Australie, l’arbre le plus typique est l’eucalyptus.
    • Forêt sclérophylle Étant-donné que la forêt sclérophylle n’est pas très dense, la lumière peut pénétrer facilement jusqu’au sol en permettant un riche sous-bois.
    • Forêt sclérophylle Maquis La dégradation de la forêt sclérophylle provoque l’apparition du maquis, une formation végétale plus basse qu'une forêt, constituée principalement d'arbrisseaux résistants à la sécheresse.
    • Forêt sclérophylle Liège (saca delCochons Toro corcho) Oronges Perdrix deLiège lidia La dehesa est un écosystème forestier utilisé pour l'élevage du bétail (des cochons et des toros de lidia) en plus des produits forestiers comme le liège, le bois, les champignons (oronges) ou le gibier (des lièvres, des perdrix, etc.).
    • Forêt sclérophylle Lynx Écureuil ibérique Chevreuil RenardAigle Sanglier Tesson Belette Lièvre roux On peut trouver des mammifères herbivores (le chevreuil, la lièvre, l’écureuil…) et omnivores (le sanglier, le tesson…). Les prédateurs les plus importants sont le renard roux, le lynx ibérique, la belette et l’aigle.
    • Forêt sclérophylle L’aigle royal, qui peut voir jusqu'à 500 mètres, est capable d’emporter de grosses proies.
    • Forêt sclérophylle Kangourou Ornithorynque Koala  L’isolement de l’Australie a permis la conservation d’un grand nombre d’endémismes, c’est-à-dire des espèces qui habitent dans une région géographique délimitée : l’ornithorynque, des marsupiaux (le koala, le kangourou…), etc.
    • Forêt Altitude: 66 m Latitude: 48 ºN tempérée Température moyenne: 10,5 ºC Précipitations annuelles: 607 mm 100 200 90 180 80 160 70 140 Précipitations (mm) Températures (ºC) 60 120 50 100 40 80 30 60 20 40 10 20 0 0 J F M A M J J A S O N D La forêt tempérée est située dans les régions soumises à un climat océanique ou chinois caractérisé par des précipitations plus hautes et régulières et un hiver plus froid.
    • Forêt tempérée Chêne pédonculé Sous-bois Le chêne pédonculé est un arbre à feuilles caduques, c’est-à- dire qui tombent en automne, avant la saison froide. Il est à bois dur et de croissance très lente (200 ans). Le sous-bois est formé de mousses et de fougères.
    • Forêt tempérée Ours brun Castor Martre  La faune est similaire à celle de la forêt sclérophylle, mais plus variée (le castor, la martre...) à cause de l’abondance de l’eau. Les animaux sont adaptés à l’hiver à travers de l’augmentation de la taille (la lièvre) ou de la léthargie (l’ours brun).
    • Altitude: 550 m Steppe Latitude: 49 ºN Température moyenne: 2,8 ºC Précipitations annuelles: 298 mm 80 160 70 140 60 120 50 100 Précipitations (mm) Températures (ºC) 40 80 30 60 20 40 10 20 0 0 J F M A M J J A S O N D -10 -20 -20 -40 La steppe est située dans les régions tempérées soumises à un climat de steppe caractérisé par des précipitations basses et une amplitude thermique très haute.
    • Steppe La savane est composée de graminées et plus ou moins parsemée d'arbres ou d'arbustes. Selon les caractéristiques des espèces ligneuses et leur densité, on parle de steppe arborée, de steppe buissonnante, de steppe épineuse...
    • Steppe Le terme de steppe est utilisé exclusivement pour les paysages herbeux dans les régions tempérées (les régions herbeuses dans la zone tropicale sont nommées savane).
    • Steppe Nandou Bison Guanaco Coyote Puma Cerf Les espèces animaux sont très réduites en nombre à cause de l’agriculture et l’élevage : le bison, le guanaco, le nandou, le puma, le coyote, le cerf…
    • Steppe  Voici un exemple de puma en train de chasser un cerf.
    • Altitude: 73 m Forêt boréale Latitude: 46 ºN Température moyenne: 4,2 ºC Précipitations annuelles: 1 142 mm 80 160 70 140 60 120 50 100 Précipitations (mm) Températures (ºC) 40 80 30 60 20 40 10 20 0 0 J F M A M J J A S O N D -10 -20 -20 -40 La forêt boréale (nommée Taïga en Asie) est située dans les régions subpolaires soumises à un climat continental froid caractérisé par des précipitations hautes et un hiver très froid.
    • Forêt boréale La forêt boréale est une formation arborée qui comprend 30 % de la surface de la planète. Au contraire de la forêt équatoriale, elle est caractérisé par la prédominance de une seule espèce végétal, les conifères, ce qui favorise l’exploitation forestière.
    • Forêt boréale Pin Aiguilles dede pin Aiguilles Sapin sapin Les conifères (pins, sapins…) sont parfaitement adaptés au climat : leurs aiguilles, couvertes d’une couche cireuse, les protègent du gel ; leur forme conique fait glisser la neige ; leur bois est mou pour résister la variation des températures…
    • Forêt boréal Les racines des conifères sont peu profondes pour éviter le pergélisol, le sous-sol gelé en permanence, puisque ni les racines ni les animaux ne peuvent le pénétrer. Il peut être épais de plusieurs centaines de mètres.
    • Forêt boréal Le pergélisol peut contenir une grande quantité de méthane, un gaz à effet de serre très inflammable.
    • Forêt boréal Lièvre arctique Rat musqué Élan Lemming Renne Cônes Loirs On peu trouver des mammifères herbivores : l’élan et le renne, qui se nourrissent des mousses et des lichens ; la lièvre arctique, le loir et le lemming, qui se nourrissent des cônes des arbres ; et le rat musqué, qui habite sur les rives des fleuves.
    • Forêt boréal Les loirs sont réputés pour leur période de sommeil hivernal, de jusqu’à six mois à cause du long hiver. L’expression « dormir comme un loir » a été construite à partir de l'observation du loir.
    • Forêt boréal Chasse de l’ours Kodiak kodiak Loup Tigre de Grizzly Sibérie Loutre Les prédateurs les plus importants sont les suivants : les loups, qui n’ont pas encore disparu de ce biome ; les ours, comme le kodiak ou le grizzly ; la loutre, dont la fourrure est très recherchée, ;et, en Sibérie, le tigre de Sibérie.
    • Forêt boréal  Le tigre de Sibérie ou tigre de l’Amour a une fourrure épaisse, ce qui lui permet de supporter les baisses de températures hivernales. C'est le plus grand félidé au monde : c
    • Altitude: 9 m Toundra Latitude: 71 ºN Température moyenne: -12,5 ºC Précipitations annuelles: 113 mm 50 100 40 80 30 60 20 40 Précipitations (mm) Températures (ºC) 10 20 0 0 J F M A M J J A S O N D -10 -20 -20 -40 -30 -60 -40 -80 -50 -100 La toundra est située dans les régions circumpolaires soumises à un climat de toundra caractérisé par des températures très basses (tous les mois son inférieurs à 10 ºC).
    • Toundra La toundra en été Lichens La couche de sous-sol sans pergélisol est trop fine pour permettre la croissance des arbres, puisque leurs racines ne peuvent pas pénétrer dans le sol; alors, la végétation n'est plus représentée que par des mousses et des lichens.
    • Toundra Bœuf musqué Toutes ces plantes ont une croissance ralentie en raison des conditions climatiques extrêmes : ils mettent plusieurs ans à pousser. Alors, les herbivores (le lemming, l’élan, le renne ou le bœuf musqué) doivent migrer périodiquement pour se nourrir.
    • Toundra Étangs de Moustique la toundra Nénuphar En été, on produit une explosion de vie : le dégel de la couche la plus superficielle du sol provoque la formation d’étangs et l’apparition d’une importante végétation palustre (par exemple, nénuphars) qui attire beaucoup de moustiques.
    • Toundra Volée Cygne d’oies Migration des cygnes En été, beaucoup d'oiseaux migrateurs (cygnes, oies…) voyagent sur de longues distances, principalement depuis les zones tempérées, vers la toundra, qui offre l'avantage d'avoir des jours plus longs que les zones méridionales.
    • Toundra Renard polaireHermine en hiver Renard polaire en été Les prédateurs portent souvent une fourrure épaisse et blanche en hiver pour se camoufler, ainsi qu'une grosse couche de graisse pour se protéger du froid. Les carnivores sont représentés par l’hermine et le renard polaire.
    • Toundra Éléphantpolaire marin OursPhoque Morse Au nord de la toundra, la végétation disparait complètement à cause du froid ; pourtant, l’ours polaire peut encore se nourrir grâce à la présence de nombreux mammifères aquatiques (phoques, éléphants marins, morses, etc.).
    • Toundra Krill Ces mammifères aquatiques se nourrissent du krill, le nom générique de petits crustacés qui habitent l’océan Arctique. Il es au centre d’une importante chaîne alimentaire, dont dépendent aussi oiseaux, poissons et certains cétacées.
    • Toundra  L’ours polaire est les plus grand des carnivores terrestres : il peut atteindre les 900 kg pour une taille de 3 mètres de long. Voici un ours polaire en train de chasser une morse.
    • Altitude: 2 m Mangrove Latitude: 21 ºN Température moyenne: 25,3 ºC Précipitations annuelles: 3 899 mm 600 1200 570 1140 540 1080 510 1020 480 960 450 900 420 840 390 780 Précipitations (mm) Températures (ºC) 360 720 330 660 300 600 270 540 240 480 210 420 180 360 150 300 120 240 90 180 60 120 30 60 0 0 J F M A M J J A S O N D La mangrove est située dans certaines régions des côtes basses tropicales. Le climat peut être équatorial, de savane ou de mousson, caractérisé par des températures très hautes et une amplitude thermique très basse.
    • Mangrove La mangrove se développe sur le littoral dans des zones calmes et peu profondes. On trouve aussi des mangroves à l’embouchure de certains fleuves ; le plus grand ensemble de mangrove du monde est le delta du Gange et du Brahmapoutre.
    • Mangrove Les palétuviers sont les principales espèces végétales de la mangrove. Ils sont adaptés à un milieu hostile : des variations de la marée (inondations), une salinité élevée, un sol instable, une faible oxygénation du sol à cause de la vase…
    • Mangrove Palétuvier immergé Feuille de palétuvier Les palétuviers sont halophiles, c’est-à-dire adaptés aux eaux salées. Par exemple, ils ont des racines imperméables qui filtrent le sel ou peuvent sécréter le sel par les feuilles, qui sont couvertes de cristaux blancs de sel.
    • Mangrove basse Pneumatophores à la marée haute Racines échasses Les racines aériennes des palétuviers sont adaptées à l’ennoiement régulier de leur base dans l’eau : elles ont des racines échasses pour pousser au-dessus du niveau de la mer et des pneumatophores pour respirer.
    • Mangrove La mangrove est une excellente barrière naturelle entre l'océan et la côte, particulièrement pendant les ouragans, qui peuvent provoquer une montée subite des eaux sur les rivages. Elle est aussi une excellente protection face aux tsunamis.
    • Mangrove Ibis rouge Macaque Grenouille Crabes-violonistes Nasique La plupart des animaux de la mangrove sont adaptés à la vie arboricole, comme les singes (le macaque, le nasique…) et les oiseaux (l’ibis rouge), ou amphibie, comme les crustacés (le crabe-violoniste), les grenouilles ou certains poissons.
    • Mangrove Périophtalme sur un sur la l’eau Périophtalme palétuvier Périophtalme dans vase Le périophtalme est un poisson amphibie qui peut vivre provisoirement à l'air libre, sur la vase, ou grimper dans les branches des palétuviers. Ses yeux protubérants tournent dans tous les sens et de manière indépendante l'un de l'autre.
    • Mangrove Tigre TigreBuffle blanc Chat pêcheur du Bengale Sur les ries des fleuves de la mangrove on peut trouver des félidés comme le chat pêcheur ou le tigre du Bengale, qui sont excellents nageurs. Le tigre de Bengale peut tuer l'équivalent de 30 buffles par an.
    • Mangrove Le tigre de Bengale, dont le poids peut atteindre les 280 kg, est un animal très dangereux. Voici un exemple.
    • Mangrove CrocodileTortue marin VaranPython malais Il y a beaucoup de reptiles habitués à la vie aquatique , comme la tortue, le varan malais, le python, un serpent constricteur de 7 m de long et le crocodile marin, le plus grand reptile vivant, qui peut atteindre les 1 200 kg et les 8 m de long.
    • Mangrove Les pythons sont serpents constricteurs qui tuent leurs proies par constriction en les enserrant dans leurs anneaux, au contraire de nombreux autres serpents qui utilisent leur venin.
    • Mangrove  Voici un exemple de crocodile marin en captivité.
    • Altitude: 1 560 m Montagne Latitude: 46 ºN Température moyenne: 2,8 ºC Précipitations annuelles: 999 mm 80 160 70 140 60 120 50 100 Précipitations (mm) Températures (ºC) 40 80 30 60 20 40 10 20 0 0 J F M A M J J A S O N D -10 -20 -20 -40 Le biome de montagne est situé dans certaines régions situées à une altitude très élevée (2 000 m dans la zone intertropical). Le climat montagnard est souvent caractérisé par des précipitations hautes et une température plus basse.
    • Montagne 0 ºC 5 ºC 10 ºC 10 ºC 20 ºC L’orographie de ces régions peut aussi altérer la distribution végétal à cause de l’effet Föhn, créé par la circulation d’une masse d’air au-dessus d’une montagne qui provoque une différence de température entre les côtés de la montagne.
    • Montagne Cliserie des N S Pyrénées-orientales 2 000 m ALPIN 1 000 m MONTAGNARD BASAL Chêne-vert Chêne-pédonculé Hêtre Conifères Prés La végétation climacique (groupement végétal stable déterminé par l'environnement climatique) est distribuée sur plusieurs étages : basal, montagnard et alpin. Ces étages peuvent être représentes à travers d’une cliserie.
    • Montagne Cliserie de N S Sierra Nevada 2 000 m ALPIN 1 000 m MONTAGNARD BASAL Maquis Chêne-vert Chêne-pédonculé Prés La végétation climacique (groupement végétal stable déterminé par l'environnement climatique) est distribuée sur plusieurs étages : basal, montagnard et alpin. Ces étages peuvent être représentes à travers d’une cliserie.
    • Montagne Cliserie de la N S Cordillère Cantabrique 2 000 m ALPIN 1 000 m MONTAGNARD BASAL Chêne-vert Chêne-pédonculé Hêtre Prés La végétation climacique (groupement végétal stable déterminé par l'environnement climatique) est distribuée sur plusieurs étages : basal, montagnard et alpin. Ces étages peuvent être représentes à travers d’une cliserie.
    • Montagne Vigogne Alpaga Yak Lama Les animaux sont bien adaptés à l’altitude (au-dessus 5 000 m) grâce à leur fourrure, leur ample capacité pulmonaire et à la quantité énorme de globules rouges de leur sang. On peut trouver le yak (Tibet), le lama, l’alpaga et la vigogne (Andes).
    • Montagne Condor Our à collier du Tibet Ours à collier Les prédateurs sont aussi bien adaptés à l’altitude. Les exemples les plus importants sont l’ours à collier du Tibet, adapté à la vie arboricole, et le condor, une espèce d'oiseau charognard qui vit dans les Andes.
    • Montagne Gorille de montagne Montagnes de Virunga ( 4 507 m) L’isolement de certaine montagnes permet parfois l’existence d’endémismes, c’est-à-dire des espèces animales ou végétales qui ne se trouvent que dans une aire très limitée. Un exemple est le gorille de montagne.
    • Macaronésie La macaronésie (‘îles fortunées’ en grec) est un ensemble d’archipels de l’océan Atlantique. Elle regroupe îles Canaries, l'archipel de Madère, les Açores, les îles Sauvages et les îles du Cap-Vert.
    • Macaronésie La macaronésie partage une flore et une faune analogues. Jadis nombreuses, ces espèces, considérées endémismes, n’ont survécu que dans ces archipels grâce à leur isolement età leurs particularités climatiques.
    • Macaronésie Cliserie du N S Teide 2 000 m SUPRACANARIE 1 000 m CANARIE Alizé 750 m TERMOCANARIE 500 m INTERMÈDE BASAL Cardón Sabine Laurisylve Pin canarie Arbrisseaux La flore de la Macaronésie est très influencée par l’altitude et l’alizé, qui provoquent la formation de microclimats. Ces particularités favorisent la présence d’endémismes et reliques, espèces survivantes d'un groupe autrefois prospère.
    • Macaronésie Chauve-souris Canaries des oreillard Serin Lézard géant Pinson bleu La faune, de petite taille, est aussi caractérisée par les endémismes. Les plus importants sont les reptiles (le lézard géant), les oiseaux (le pinson bleu ou le serin des Canaries) et quelques mammifères petits (le chauve-souris oreillard).