Your SlideShare is downloading. ×
0
Active Server Pages (ASP)
Active Server Pages (ASP)
Active Server Pages (ASP)
Active Server Pages (ASP)
Active Server Pages (ASP)
Active Server Pages (ASP)
Active Server Pages (ASP)
Active Server Pages (ASP)
Active Server Pages (ASP)
Active Server Pages (ASP)
Active Server Pages (ASP)
Active Server Pages (ASP)
Active Server Pages (ASP)
Active Server Pages (ASP)
Active Server Pages (ASP)
Active Server Pages (ASP)
Active Server Pages (ASP)
Active Server Pages (ASP)
Active Server Pages (ASP)
Active Server Pages (ASP)
Active Server Pages (ASP)
Active Server Pages (ASP)
Active Server Pages (ASP)
Active Server Pages (ASP)
Active Server Pages (ASP)
Active Server Pages (ASP)
Active Server Pages (ASP)
Active Server Pages (ASP)
Active Server Pages (ASP)
Active Server Pages (ASP)
Active Server Pages (ASP)
Active Server Pages (ASP)
Active Server Pages (ASP)
Active Server Pages (ASP)
Active Server Pages (ASP)
Active Server Pages (ASP)
Active Server Pages (ASP)
Active Server Pages (ASP)
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Active Server Pages (ASP)

1,849

Published on

Développement Web, ASP, Web dynamique

Développement Web, ASP, Web dynamique

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,849
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
27
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide
  • Le choix du langage se fait en fonction de ses capacités et de nos besoins. ASP ne marche pas seulement sur IIS, il marche aussi sur les serveurs Web Lotusou Netscape.. Ici on décrit ASP 3.0
  • Exemple de serveur : Microsoft IIS sous Windows NT Server 4.0 Microsoft Peer web services sous windows NT Wokstation 4.0 Microsoft Personal Web server sous windows 95, 98 Chili ASP! sous unix et linux Instant ASP! sur tout autre serveur
  • Une commande de script donne à votre ordinateur l'instruction d'effectuer une tâche quelconque, comme par exemple d'affecter une valeur à une variable renvoyer des données (généralement du code HTML) au navigateur du client
  • Un script ASP est interprété par le serveur, les utilisateurs ne peuvent donc pas voir le code source D ans la mesure où l'interprétation du code se fait sur le serveur, aucune modification n'est à réaliser sur les navigateurs Les scripts ASP, une fois interprétés par le serveur , ont donc pour effet de produire l'envoi de la réponse HTTP au navigateur, ainsi que des traitements éventuels effectués au niveau du serveur et non visibles dans le code résultant (connexion à une base de données par exemple).
  • Jscript : Chez Microsoft, nous en sommes à JScript® 5.1, qui d'après le créateur est le premier langage de script totalement conforme à ECMAScript. Même tableau que pour Netscape. JavaScript : JavaScript est un langage conçu par Netscape à partir de la syntaxe de Java. De ce grand frère, il garde son orientation objet, mais il a été conçu uniquement pour le Web, si bien qu'il est impossible de programmer une application JavaScript exécutable hors d'un navigateur.
  • La programmation orientée objet consiste à modéliser informatiquement un ensemble d'éléments d'une partie du monde réel (que l'on appelle domaine ) en un ensemble d'entités informatiques. Ces entités informatiques sont appelées objets . Il s'agit de données informatiques regroupant les principales caractéristiques des éléments du monde réel (taille, la couleur, ...)
  • Request.QueryString est une collecion représentant la chaine de requête (query string) qui a permis d'appeler la page ASP
  • On utilise les évènements pour définir des variables d’application (variables globales, variabls pour tous les utilisaturs en m ême temps quelque soit le visiteur et la page demandée) Il contient des informations susceptibles d'être accédés et modifiés par les utilisateurs connectés aux fichiers concernées (les fichiers formant une application)
  • Dans la mesure où l'objet Application peut être partagé par plusieurs utilisateurs, le rôle des méthodes Lock et Unlock est d'empêcher que plusieurs utilisateurs essaient simultanément de modifier une propriété.
  • OLE DB (Object Linking and Embedded DataBase) est en fait une API que se doivent de respecter tous les concepteurs de bases de données, pour la mise en oeuvre des pilotes (des drivers) OLE DB, s'ils souhaitent que leurs bases soient utilisables dans l'environnement Microsof t ADO ne permet pas de se connecter directement à une base de données particulière : cette API passe obligatoirement par OLE DB. Le seul réel lien entre ADO et la base est ce qu'on appelle la chaîne de connexion. Cette chaîne permet de simplement spécifier le pilote (le driver) qu'OLE DB se devra d'instancier. Ainsi via OLE DB, vous accéderez à la base de données souhaitée Il existe des pilotes (des drivers) OLE DB pour quasiment toutes les bases de données couramment utilisées. Vous ne devriez donc pas avoir de mal à trouver votre pilote, si vous ne l'avez pas déjà. Le plus simple est de se connecter sur le site Web de la société éditrice de votre base de données ODBC signifie Open DataBase Connectivity. Il s'agit d'un format défini par Microsoft permettant la communication entre des clients bases de données fonctionnant sous Windows et les SGBD du marché Le gestionnaire ODBC est présent sur les systèmes Windows. Il existe toutefois des implémentations sur d'autres plates-formes, notamment des plates-formes UNIX/Linux La technologie ODBC permet d'interfacer de façon standard une application à n'importe quel serveur de bases de données, pour peu que celui-ci possède un driver ODBC (la quasi-totalité des SGBD possèdent un tel pilote, dont tous les principaux SGBD du marché).
  • Transcript

    1. Web dynamique Introduction à ASP Saïd Radhouani Université de Genève avril 2005
    2. Le Web : Plus de besoins, plus de fonctionnalités <ul><li>Affichage de données en temsp réel (météo, bourse, aéroport, etc.) </li></ul><ul><li>Affichage de valeurs claculées (age, prix, etc.) </li></ul><ul><li>Apparition du commerce électronique </li></ul><ul><li> Web dynamique </li></ul>19 avril 2005 Saïd Radhouani - CUI
    3. Web statique / Web dynamique <ul><li>Page statique : </li></ul><ul><ul><li>les pages HTML publiées ne changent pas tant que le webmaster n'a pas effectué des modif. </li></ul></ul><ul><ul><li>tous les clients reçoivent la même page </li></ul></ul><ul><ul><li>la page est créée par le webmaster et stockée sur le disque dur du serveur </li></ul></ul><ul><li>Page dynamique : </li></ul><ul><ul><li>les pages HTML changent automatiquement sans intervention du webmaster </li></ul></ul><ul><ul><li>les clients ne recevoivent pas forcément la même page </li></ul></ul><ul><ul><li>la page est créée par le serveur pour un client particulier </li></ul></ul>19 avril 2005 Saïd Radhouani - CUI
    4. Pages dynamiques <ul><li>Exécution d'un programme sur le serveur et création de la page </li></ul><ul><li>La page html envoyée est générée dynamiquement </li></ul>19 avril 2005 Saïd Radhouani - CUI Navigateur web (client) <html> … </html> http://www. ...[paramètres] page html Serveur Web La page HTML est créée en fonction de la requête HTTP Le client reçoit la page dont le contenu est créé en temps réel Chaque client reçoit une page dont le contenu est dépendant de sa requête
    5. Démo <ul><li>http://www.gva.ch/fr/default.htm </li></ul><ul><ul><li>http://www.gva.ch/fr/main.asp </li></ul></ul><ul><ul><li>http://www.gva.ch/fr/inst/galerie.asp (Formulaire + ASP) </li></ul></ul><ul><li>http://fr.news.yahoo.com/meteo/ </li></ul>19 avril 2005 Saïd Radhouani - CUI
    6. Pages dynamiques <ul><li>Utiliser un langage de script pour créer des pages dynamiques </li></ul><ul><li>Les scripts sont incorporés dans le document HTML </li></ul><ul><li>les scripts s'exécutent sur le serveur </li></ul><ul><li>Technologies : </li></ul><ul><ul><li>ASP ( Active Server Pages ) - Microsoft </li></ul></ul><ul><ul><li>PHP – Unix, Linux </li></ul></ul><ul><ul><li>CGI </li></ul></ul>19 avril 2005 Saïd Radhouani - CUI
    7. Interprétation d'un script ASP 19 avril 2005 Saïd Radhouani - CUI Script Page HTML Base de données Page ASP Interprète ------------ ------------ ------------ ------------ ------------ ------------ ------------ ------------ ------------ ------------ ------------ ------------ ------------ Navigateur web (client) <html> … </html> http://www.....asp page html Serveur Web
    8. La technologie ASP <ul><li>ASP ( Active Server Pages ) est un standard mis au point par Microsoft en 1996 </li></ul><ul><li>Il permet de développer des sites Web dynamiques </li></ul><ul><li>U ne page web ASP (fichier .asp ) aura un contenu pouvant être différent selon certains paramètres (des informations stockées dans une base de données, les préférences de l'utilisateur,...) </li></ul><ul><li>ASP est une technologie, ou plus exactement un environnement de programmation </li></ul><ul><li>Il permet de représenter sous forme d’ OBJETS les interactions entre le navigateur du client , le serveur web , ainsi que les connexions à des bases de données </li></ul>19 avril 2005 Saïd Radhouani - CUI
    9. La technologie ASP <ul><li>L es Active Server Pages s'inscrivent dans une architecture 3-tier, </li></ul><ul><li>U n serveur supportant les Active Server Pages peut servir d'intermédiaire entre le navigateur du client et une base de données </li></ul><ul><li>G râce à la technologie ADO ( ActiveX Data Objects ) on peut faire un accès transparent à la base de données, </li></ul><ul><li>L a technologie ADO fournit les éléments nécessaires à la connexion à un système de gestion de bases de données , à la manipulation des données grâce au langage SQL </li></ul>19 avril 2005 Saïd Radhouani - CUI
    10. La technologie ASP 19 avril 2005 Saïd Radhouani - CUI Source : commentcamarche.com
    11. Qu'est ce qu'un fichier .ASP <ul><li>Fichier .asp = fichier texte contenant toutes les combinaisons possibles des éléments suivants : </li></ul><ul><ul><li>Texte </li></ul></ul><ul><ul><li>Balises HTML </li></ul></ul><ul><ul><li>Commandes de script </li></ul></ul><ul><li>Les ASP sont intégrables au sein d'une page Web en HTML </li></ul><ul><li>Balises spéciales </li></ul><ul><li>Serveur : </li></ul><ul><ul><li>interpréter le code entre ces balises </li></ul></ul><ul><ul><li>renvoyer des données au navigateur </li></ul></ul>19 avril 2005 Saïd Radhouani - CUI
    12. ASP – Principe de fonctionnement <ul><li>Lorsqu'un navigateur (le client) désire accéder à une page dynamique réalisé avec la technologie ASP: </li></ul><ul><ul><li>L e serveur reconnaît qu'il s'agit d'un fichier ASP grâce à son extension </li></ul></ul><ul><ul><li>I l lit le fichier ASP </li></ul></ul><ul><ul><li>Dès qu 'il rencontre une balise indiquant que les lignes suivantes sont du code ASP, il ne lit plus les instructions mais il les interprète ! </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>une instruction => la transmettre à l'interpréteur </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>L'interpréteur exécute l'instruction puis envoie les sorties au serveur </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>A la fin du script, le serveur transmet le résultat au client (le navigateur) </li></ul></ul>19 avril 2005 Saïd Radhouani - CUI
    13. Insertion de script <ul><li>Langage des scripts -> balisage spécifique. </li></ul><ul><li>L e langage utilisé pour écrire les scripts peut-être au choix : le VBscript ou bien le Jscript </li></ul><ul><li>Syntaxe : </li></ul><ul><li><SCRIPT language=&quot;VBScript|Jscript&quot; </li></ul><ul><li>[runat=&quot;server|client&quot;] </li></ul><ul><li>[src=&quot;url&quot;] > code du script </li></ul><ul><li></SCRIPT> </li></ul>19 avril 2005 Saïd Radhouani - CUI
    14. Insertion de script <ul><li>La balise language est obligatoire </li></ul><ul><ul><li>Définir le langage devant être utilisé lors de l'interprétation </li></ul></ul><ul><li>La balise runat est optionnelle </li></ul><ul><ul><li>Définir à quel niveau doit être interprété le script </li></ul></ul><ul><ul><li>Si la valeur = « server»  le serveur se chargera d'interpréter le code du script et renverra les réponses au navigateur </li></ul></ul><ul><ul><li>Si la valeur = « client»  le code sera renvoyé tel quel (sans interprétation) au navigateur, qui sera chargé d'interpréter le script </li></ul></ul><ul><li>La balise src est optionnelle </li></ul><ul><ul><li>Faire appel à une portion de code définie dans un fichier extérieur repéré par son emplacement (URL ou chemin relatif) </li></ul></ul>19 avril 2005 Saïd Radhouani - CUI
    15. Insertion de script <ul><li>ASP propose une façon simplifiée de définir un bloc de script : <% code du script %> </li></ul><ul><li>N e définit pas le type de langage à utiliser lors de l 'interprétation </li></ul><ul><li>A fin de définir le langage de script de la page , i l est nécessaire d' utiliser la commande <%@ LANGUAGE %> en début d u fichier </li></ul><ul><li>La syntaxe : <%@ LANGUAGE=&quot;LangageDeScript&quot; %> </li></ul><ul><ul><li>LangageDeScript : le langage de script qui sera utilisé dans la suite du fichier </li></ul></ul>19 avril 2005 Saïd Radhouani - CUI
    16. Exemple de script <ul><li>Écrit en VBScript </li></ul><ul><li><%@ LANGUAGE=&quot;VBSCRIPT&quot; %> </li></ul><ul><li><HTML> </li></ul><ul><li><HEAD> </li></ul><ul><li><TITLE>Exemple de script ASP</TITLE> </li></ul><ul><li></HEAD> </li></ul><ul><li><BODY> </li></ul><ul><li><% FOR i = 1 to 10 %> Bienvenue <% Next %> </li></ul><ul><li></BODY> </li></ul><ul><li></HTML> </li></ul><ul><li> Répéter 10 fois l'affichage de la chaîne Bienvenue </li></ul>19 avril 2005 Saïd Radhouani - CUI
    17. Exemple de script <ul><li>Le même code écrit en JScript </li></ul><ul><li><%@ LANGUAGE=&quot;JSCRIPT&quot; %> </li></ul><ul><li><HTML> </li></ul><ul><li><HEAD> </li></ul><ul><li><TITLE>Exemple de script ASP</TITLE> </li></ul><ul><li></HEAD> </li></ul><ul><li><BODY> </li></ul><ul><li><% for(i=1;i<=10;i++){%> </li></ul><ul><li>Bienvenue </li></ul><ul><li><% } %> </li></ul><ul><li></BODY> </li></ul><ul><li></HTML> </li></ul>19 avril 2005 Saïd Radhouani - CUI
    18. Exemple de script <ul><li><% If Time > = #12:00:00 AM# And Time < #12:00:00 PM# </li></ul><ul><li>Then greeting = &quot; Bonjour ! &quot; </li></ul><ul><li>Else greeting = &quot; Hello ! &quot; </li></ul><ul><li>End If %> </li></ul><ul><li><FONT COLOR=&quot;GREEN&quot;> <%= greeting %> </FONT> </li></ul><ul><li>U n utilisateur qui affiche ce script avant 12:00 (midi dans le fuseau horaire du serveur Web) voit apparaître Bonjour  ! </li></ul><ul><li>Un utilisateur qui affiche ce script à midi pile ou après midi, voit apparaître Hello ! </li></ul>19 avril 2005 Saïd Radhouani - CUI
    19. Exemple de script <ul><li>Inclusion de texte HTML dans une instruction </li></ul><ul><ul><li><FONT COLOR=&quot;GREEN&quot;> </li></ul></ul><ul><ul><li><% If Time > = #12:00:00 AM# And Time < #12:00:00 PM# Then %> </li></ul></ul><ul><ul><li>Bonjour ! </li></ul></ul><ul><ul><li><% Else %> </li></ul></ul><ul><ul><li>&quot; Hello ! &quot; </li></ul></ul><ul><ul><li><% End If %> </li></ul></ul><ul><ul><li></FONT> </li></ul></ul>19 avril 2005 Saïd Radhouani - CUI
    20. Exemple de script <ul><li>Date courante : <%=date%> </li></ul><ul><li>Date et heure co urantes : <%=now%> </li></ul><ul><li>Heure courante : <%=time%> </li></ul>19 avril 2005 Saïd Radhouani - CUI
    21. Les objets de base des Active Server Pages <ul><li>Les ASP sont basées sur des objets manipulés par le serveur et permettant de réaliser de nombreuses applications : </li></ul><ul><ul><li>I nteractions entre le navigateur du client , le serveur web , ainsi que les connexions à des bases de données </li></ul></ul><ul><li>Il existe 7 objets : </li></ul><ul><ul><li>Application </li></ul></ul><ul><ul><li>ObjectContext </li></ul></ul><ul><ul><li>Request </li></ul></ul><ul><ul><li>Response </li></ul></ul><ul><ul><li>Server </li></ul></ul><ul><ul><li>Session </li></ul></ul><ul><ul><li>ASPerror </li></ul></ul>19 avril 2005 Saïd Radhouani - CUI
    22. Les objets de base des Active Server Pages <ul><li>Chaque objet a : </li></ul><ul><ul><li>Les collections : une structure de données (une sorte de tableau) contenant un ensemble de valeurs repérées par une clé </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Chaque objet peut contenir plusieurs collections de variables </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Une valeur d'une collection d'un objet est accessible par la syntaxe suivante : objet.collection(&quot;clé&quot;) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>eg. Request.form rassemble le contenu d’un formulaire </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Les propriétés : une valeur spécifique directement accessible </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>On accède à une propriété d'un objet ASP par la syntaxe objet.propriete </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Les méthodes : des fonctions standards associées à un objet, permettant de manipuler des valeurs passées en argument. </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>La syntaxe d'une méthode : objet.methode(arguments) </li></ul></ul></ul>19 avril 2005 Saïd Radhouani - CUI
    23. L'objet Request <ul><li>Récupérer les informations que le navigateur a transmises au serveur dans la requête HTTP </li></ul><ul><li>Rassembler dans différentes collections le message HTTP que le navigateur a envoyé </li></ul><ul><ul><li>ex: un objet qui contient dans une collection spéciale le contenu du formulaire que l'on aura envoyé </li></ul></ul><ul><li>Exemples : </li></ul><ul><ul><li>Request. Form(&quot;champ&quot;) : récupère la valeur associée à un champ d'un formulaire </li></ul></ul><ul><ul><li><% var lenom = Request(&quot;nom&quot;); %> </li></ul></ul><ul><ul><li>Bonjour <%=lenom %> </li></ul></ul><ul><ul><li>IP = Request.ServerVariables(&quot;REMOTE_ADDR&quot;) : permet de stocker dans une variable, l'adresse IP d'un visiteur </li></ul></ul><ul><ul><li>IP = Request.ServerVariables(&quot; HTTP_USER_AGENT&quot;) : marque du navigateur client </li></ul></ul><ul><ul><li>variable = Request.QueryString(“var1”) : récupérer le contenu de var1 </li></ul></ul>19 avril 2005 Saïd Radhouani - CUI
    24. L'objet Response <ul><li>Créer la réponse HTTP qui sera envoyée au navigateur </li></ul><ul><li>Manipuler l'ensemble des informations à destination du navigateur </li></ul><ul><ul><li>=> Écrire dynamiquement du code HTML à partir du code ASP </li></ul></ul><ul><li>Exemple : </li></ul><ul><ul><li>Response.Write(&quot;Hello&quot;) : é crit une chaîne de caractères </li></ul></ul><ul><ul><li><% IP = Request.ServerVariables(&quot;REMOTE_ADDR&quot;) </li></ul></ul><ul><ul><li>Response.Write(&quot;votre adresse IP est : &quot; + IP) %> </li></ul></ul>19 avril 2005 Saïd Radhouani - CUI
    25. Exemple avec la méthode GET <ul><li>GET => transmettre la variable via l'URL de la page qui doit la recevoir </li></ul><ul><li><% </li></ul><ul><li>var1 = &quot;toto » </li></ul><ul><li>Response.Redirect(&quot;page2.asp?var1=&quot; & var1) ' Si on veut faire une redirection vers page2.asp </li></ul><ul><li>Response.Write(&quot;<A href=&quot;&quot;page2.asp?var1=&quot;&quot;&quot; & var1 & &quot;>mon lien</A>&quot;) ' Si on veut faire un lien vers page2.asp </li></ul><ul><li>%> </li></ul><ul><li>=> page2.asp reçoit le contenu de var1 via l'URL. Cette variable peut alors être récupérée et utilisée de la façon suivante : </li></ul><ul><li><% </li></ul><ul><li>... </li></ul><ul><li>var1 = Request.QueryString(&quot;var1&quot;) </li></ul><ul><li>... </li></ul><ul><li>%> </li></ul>19 avril 2005 Saïd Radhouani - CUI
    26. L 'objet Application <ul><li>Une application représente un ensemble de fichiers .asp situés dans un même répertoire (et ses sous répertoires) </li></ul><ul><ul><li>=> l’ensemble des fonctions réalisées par les pages ASP </li></ul></ul><ul><li>L'objet Application représente l'application Web : </li></ul><ul><ul><li>gros container qui contient des données dynamiques valables pour tous les visiteurs du site à tout instant </li></ul></ul><ul><ul><li>eg. le nombre de visiteurs en cours par exemple </li></ul></ul><ul><li>Contient des informations susceptibles d'être accédées et modifiées par les utilisateurs connectés aux fichiers concernées (les fichiers formant une application) </li></ul><ul><li>Permet de partager des informations entre plusieurs utilisateurs d'une application </li></ul>19 avril 2005 Saïd Radhouani - CUI
    27. L 'objet Application - exemple <ul><li><% </li></ul><ul><li>Application.Lock Application(&quot;NumVisits&quot;) = Application(&quot;NumVisits&quot;) + 1 Application.Unlock %> </li></ul><ul><li>Cette page d'application a été visitée <%= Application(&quot;NumVisits&quot;) %> fois ! </li></ul><ul><li>L a variable d'application NumVisits contient le nombre d'accès enregistré pour une page spécifique </li></ul><ul><li>La méthode Lock est appelée afin que seul le client actuel puisse accéder ou modifier NumVisits </li></ul><ul><li>L'appel de la méthode Unlock permet ensuite aux autres utilisateurs d'accéder à l'objet Application </li></ul>19 avril 2005 Saïd Radhouani - CUI
    28. L'objet Session <ul><li>Une session est un environnement propre à chaque visiteur du site (eg. Boite email) </li></ul><ul><li>Définir des variables spécifiques à chaque utilisateur </li></ul><ul><ul><li>eg. le login et le mot de passe, la liste des articles qu'il est en train de commander sur un site marchand, etc. </li></ul></ul><ul><li>Le serveur Web crée automatiquement un objet Session, lorsqu'une page Web de l'application est demandée par un utilisateur qui n'a pas encore de session </li></ul><ul><li>Les informations stockées dans l'objet Session ne sont pas annulées lorsque l'utilisateur passe d'une page à une autre dans l'application  : </li></ul><ul><ul><li>elles persistent pendant toute la durée de la session de l'utilisateur (p ar défaut, les sessions expirent au bout de 20 minutes) </li></ul></ul><ul><li>Le serveur détruit l'objet Session lorsque la session expire ou lorsqu'elle est abandonnée </li></ul>19 avril 2005 Saïd Radhouani - CUI
    29. L'objet Session - exemple <ul><li>Si le login et le mot de passe sont corrects, on stocke ces données et la date de début de session dans des variables de session </li></ul><ul><li><% </li></ul><ul><li>... </li></ul><ul><li>Session(&quot;debut&quot;) = now() </li></ul><ul><li>Session(&quot;login&quot;) = login </li></ul><ul><li>Session(&quot;mot_de_passe&quot;) = mot_de_passe </li></ul><ul><li>... </li></ul><ul><li>' Pour utiliser ces variables, on procède comme suit </li></ul><ul><li>Response.Write(&quot;Login : &quot; & Session(&quot;login&quot;)) </li></ul><ul><li>%> </li></ul><ul><li>Attribuer une durée de vie aux sessions : Session.Timeout = 5 (en minutes) </li></ul><ul><li>Détruire un objet Session : Session.Abandon() </li></ul>19 avril 2005 Saïd Radhouani - CUI
    30. Les évènements <ul><li>On peut les séparer dans le fichier global.asa </li></ul><ul><li><SCRIPT language=&quot;VBScript&quot; runat=&quot;server&quot;> </li></ul><ul><li>' Evénement de démarrage d'application : l'application démarre, il faut initialiser le compteur de visiteurs </li></ul><ul><li>Sub Application_OnStart </li></ul><ul><li>Application(&quot;visiteurs&quot;) = 0 </li></ul><ul><li>End Sub </li></ul><ul><li>' Evénement de fin d'application </li></ul><ul><li>Sub Application_OnEnd </li></ul><ul><li>code VBScript </li></ul><ul><li>End Sub </li></ul>19 avril 2005 Saïd Radhouani - CUI
    31. Les évènements - suite <ul><li>' Evénement de début de session : on dit quand la session a commence et on incrémente le compteur de visiteurs courants </li></ul><ul><li>Sub Session_OnStart </li></ul><ul><li>Session(&quot;debut&quot;) = now() </li></ul><ul><li>Application.Lock </li></ul><ul><li>Application(&quot;visiteurs&quot;) = Application(&quot;visiteurs&quot;) + 1 </li></ul><ul><li>Application.UnLock </li></ul><ul><li>End Sub </li></ul><ul><li>' Evénement de fin de session : on décrémente le compteur de visiteurs courants </li></ul><ul><li>Sub Session_OnEnd </li></ul><ul><li>Application.Lock </li></ul><ul><li>Application(&quot;visiteurs&quot;) = Application(&quot;visiteurs&quot;) - 1 </li></ul><ul><li>Application.UnLock </li></ul><ul><li>End Sub </li></ul><ul><li></SCRIPT> </li></ul>19 avril 2005 Saïd Radhouani - CUI
    32. L'objet Server <ul><li>I l contient les informations propres au serveur web </li></ul><ul><li>Gérer (sans administrer) quelques paramètres du serveur Web et instancier les objets de l'utilisateur </li></ul><ul><li>Fournir l'accès à des méthodes et à des propriétés sur le serveur </li></ul><ul><li>Exemples : </li></ul><ul><ul><li>Server.CreateObject : créer un objet </li></ul></ul><ul><ul><li>Server.ScriptTimeOut = x </li></ul></ul><ul><ul><li>x = l' intervalle de temps (en secondes) pendant lequel un script peut être exécuté avant qu'il ne dépasse le délai (arr êt automatique par le serveur) </li></ul></ul>19 avril 2005 Saïd Radhouani - CUI
    33. ASPError / ObjectContext <ul><li>L'objet ASPError permet de recueillir des informations sur les erreurs survenues lors de l'exécution du code ASP de la page. </li></ul><ul><li>Exemple : </li></ul><ul><ul><li>Server.GetLastError : récupérer une erreur </li></ul></ul><ul><ul><li>ASPError.Line : renvoie le numéro de la ligne du fichier .asp qui a généré l'erreur </li></ul></ul><ul><li>L'objet ObjectContext permet de contrôler les éventuelles transactions avec le serveur </li></ul><ul><li>Déclarer @Transaction sur la première ligne du script ASP </li></ul><ul><li>Une transaction est une opération qui réussit ou échoue de manière globale. </li></ul><ul><li>Exemple : </li></ul><ul><ul><li>Mise à jour des bases de données de façon fiable </li></ul></ul><ul><ul><li>Une transaction bancaire (si la position du compte passe au dessous de 0) </li></ul></ul>19 avril 2005 Saïd Radhouani - CUI
    34. Les objets de ASP 19 avril 2005 Saïd Radhouani - CUI Source : http://www.egs-howto.com
    35. Connectivité aux base de données 19 avril 2005 Saïd Radhouani - CUI
    36. Connectivité aux base de données <ul><li>ADO - Activex Data Object : une technologie permettant d’accéder à des bases de données, notamment par le biais de s pages Web </li></ul><ul><li>Intégrer des fonctions de gestion de bases de données dans des sites </li></ul><ul><li>Simple boites noire : </li></ul><ul><ul><li>à l'intérieur : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>contient des mécanismes spéciaux permettant d'effectuer certaines fonctions et de réaliser certaines t â ches </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>comment se connecter à des bases de données ODBC (Open Data Base Connectivity) ou à des sources de données OLE DB (Object Linking and Embedded DataBase) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>comment naviguer dans les enregistrements d'une base, comment réaliser des requêtes et mettre à jours des bases de données </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>à l'extérieur, </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>procure des interfaces permettant d'utiliser toutes ces fonctions sans avoir à connaître les mécanismes spécifiques nécessaires à la réalisation directe des opérations </li></ul></ul></ul>19 avril 2005 Saïd Radhouani - CUI
    37. Principe de fonctionnement <ul><li>Pour un développeur web, il suffit de : </li></ul><ul><ul><li>Insérer un objet ADO dans sa page ASP </li></ul></ul><ul><ul><li>Spécifier une source de données et commencer à communiquer avec cette source </li></ul></ul><ul><li>Il faut avoir une base de données et des fichiers ASP stockés sur le serveur </li></ul><ul><li>Il faut configurer la base de données : dire à l'ADO où il pourra trouver les informations concernant la configuration de votre base de données et ses drivers </li></ul>19 avril 2005 Saïd Radhouani - CUI
    38. Principe de fonctionnement <ul><li>Une fois la BD est configurée, on peut commencer à écrire les scripts ASP qui vont accéder à la base de données et la manipuler </li></ul><ul><li>Première étape : créer la connexion </li></ul><ul><ul><li>Créer une instance d'un objet ADOB.Connection en utilisant Server.CreateObject </li></ul></ul><ul><li>Une fois, la connexion est établie, on peut commencer à interroger la base de données </li></ul><ul><li>Deuxième étape : créer un deuxième objet ADO appelé Recordset </li></ul><ul><ul><li>Cet objet contient l'ensemble des valeurs retournées par la requête SQL </li></ul></ul><ul><ul><li>Il comprend des méthodes qui permettent d'afficher les lignes et les enregistrements qu'ils contiennent, de modifier le contenu de la base de données, etc. </li></ul></ul>19 avril 2005 Saïd Radhouani - CUI

    ×