• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Stif ponctualité ratp et sncf idf pour le 1er trimestre 2013
 

Stif ponctualité ratp et sncf idf pour le 1er trimestre 2013

on

  • 5,228 views

 

Statistics

Views

Total Views
5,228
Views on SlideShare
1,397
Embed Views
3,831

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

4 Embeds 3,831

http://www.transports-en-commun.info 3827
https://www.google.fr 2
http://translate.googleusercontent.com 1
https://twitter.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

CC Attribution-NonCommercial-ShareAlike LicenseCC Attribution-NonCommercial-ShareAlike LicenseCC Attribution-NonCommercial-ShareAlike License

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Stif ponctualité ratp et sncf idf pour le 1er trimestre 2013 Stif ponctualité ratp et sncf idf pour le 1er trimestre 2013 Document Transcript

    • N° 1Juin 2013La qualité de serviceen chiffresBulletin de la ponctualitéMétroOffre aux heures de pointeTendanceObjectif contractuelSeuil minimal85 90 95 10096,589,89897,69792,694,794,495,99395,392,797,39295,595,995,898,394,69797,692,289,8101,4101,998,193,486,987,4TendanceObjectif contractuelSeuil minimal85 90 96,5 1009897,899,398,298,497,597,896,596,696,997,195,996,698,798,398,998,997,496,797,998,298,598,499,699,99897,597,697,69598,698,896,496Temps d’attente en heures creusesLa ponctualité sur les lignes exploitées par la RATPComment lire les graphiques ?L’indicateur d’offre aux heures de pointe donne le pourcentage du nombre réelde métros en circulation aux heures de pointe par rapport au service commandé. Lesmétros qui ne peuvent pas circuler aux heures de pointe compte-tenu des contraintesparticulières de cette période sont principalement reportés sur la période d’heurecreuse qui lui succède.L’indicateur de temps d’attente en heures creuses correspond au pourcentage devoyageurs ayant attendu moins que l’intervalle de référence.Moyenne janvier-avril 2013Moyenne janvier-avril 2012Ponctualité en progressionPonctualité en baissePonctualité stableTendance par rapportà la même période del’année 2012:• Le seuil minimal est le niveau en dessous duquel les transporteurs ont un malus.• L’objectif contractuel est le niveau qui permet aux transporteurs de bénéficier du bonusmaximum.• Entre ces deux niveaux, le bonus est progressif.2013Janvier - avril
    • Comment lire les graphiques ?Dès que l’objectif contractuel est atteint, les transporteurs bénéficient du bonus maximum.En dessous, ils ont un malus.La qualité de service ponctualitéRER A et BLa ponctualité sur les lignes exploitées par la RATP et la SNCFObjectif contractuel807570 85 90 95 1009485,984,382,4TendanceTendanceObjectif contractuel80 85 90 95 1009390,590Objectif contractuel80 85 90 95 10092,585,279,9Objectif contractuel8075757575707070 85 90 100959594,3TendanceObjectif contractuel70 75 80 85 90 95 10092,5Objectif contractuel70 75 80 85 90 9593Objectif contractuel70 75 80 85 90 9510010094Paris Nord CrépyParis Nord OuestLa Verrière –La DéfenseParisMontparnasseParis EstParis Sud EstParisSaint-Lazare SudParisSaint-Lazare Nord89,694,288,17794,877,993,477,491,889,288,590,284,98990,984,983Objectif contractuel807570 85 90 95 1009485,984,382,4TendanceTendanceObjectif contractuel80 85 90 95 1009390,590Objectif contractuel80 85 90 95 10092,585,279,9Objectif contractuel8075757575707070 85 90 100959594,3TendanceObjectif contractuel70 75 80 85 90 95 10092,5Objectif contractuel70 75 80 85 90 9593Objectif contractuel70 75 80 85 90 9510010094Paris Nord CrépyParis Nord OuestLa Verrière –La DéfenseParisMontparnasseParis EstParis Sud EstParisSaint-Lazare SudParisSaint-Lazare Nord89,694,288,17794,877,993,477,491,889,288,590,284,98990,984,983RER C,D et ELa ponctualité sur les lignes exploitées par la SNCFDans le cadre du nouveau contrat STIF-SNCF, les résultats 2011 et 2012 présentés icisont ceux transmis par la SNCF et élaborés avec un nouvel outil dont les modalités sonten cours d’analyse par le STIF.Les indicateurs des lignes RER et trains de banlieue mesurent le pourcentage devoyageurs arrivant à l’heure ou avec un retard de moins de 5 min à leur gare de desti-nation, sur l’ensemble de la ligne, pendant toute la journée.Les indicateurs des RER A et B sont communs à la RATP et à la SNCF qui les exploitentconjointement.- 2 -et la SNCFMoyenne janvier-avril 2013Moyenne janvier-avril 2012Ponctualité en progressionPonctualité en baissePonctualité stableTendance par rapportà la même période del’année 2012 :TrainLa ponctualité sur les lignes exploitées par la SNCFObjectif contractuel807570 85 90 95 1009485,984,382,4TendanceTendanceObjectif contractuel80 85 90 95 1009390,590Objectif contractuel80 85 90 95 10092,585,279,9Objectif contractuel8075757575707070 85 90 100959594,3TendanceObjectif contractuel70 75 80 85 90 95 10092,5Objectif contractuel70 75 80 85 90 9593Objectif contractuel70 75 80 85 90 9510010094Paris Nord CrépyParis Nord OuestLa Verrière –La DéfenseParisMontparnasseParis EstParis Sud EstParisSaint-Lazare SudParisSaint-Lazare Nord89,694,288,17794,877,993,477,491,889,288,590,284,98990,984,983