Réussir des exercices de prospective : méthodes et conseils
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Réussir des exercices de prospective : méthodes et conseils

on

  • 1,516 views

Hervé Hannin directeur de l'Institut des Hautes Etude de la Vigne et du Vin (Montpellier Supagro) et Patrick Aigrin (France Agrimer) présentent les grands principes de la prospective pour réussir ...

Hervé Hannin directeur de l'Institut des Hautes Etude de la Vigne et du Vin (Montpellier Supagro) et Patrick Aigrin (France Agrimer) présentent les grands principes de la prospective pour réussir cet exercice

Statistics

Views

Total Views
1,516
Views on SlideShare
1,500
Embed Views
16

Actions

Likes
2
Downloads
59
Comments
0

1 Embed 16

http://www.rencontres-qalimediterranee.fr 16

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Réussir des exercices de prospective : méthodes et conseils Réussir des exercices de prospective : méthodes et conseils Presentation Transcript

  • Rencontres QualimedRéussir des exercices de prospective : méthodes et conseils18 novembre 2011, Montpellier SupAgroHervé Hannin (IHEV/ Montpellier SupAgro)Patrick Aigrain (EPAT / France AgriMer)
  • Plan de la présentationI. Les grands principes de la prospectiveII. Les traits communs aux prospectivesIII. Les étapes d’une démarche prospectiveIV. Présenter une prospective en grands scénariosV. Décliner une prospective filière vers les entreprisesVI. Exploiter les scénarios à des fins stratégiques ( et managériales )
  • Plan de la présentationI. Les grands principes de la prospectiveII. Les traits communs aux prospectivesIII. Les étapes d’une démarche prospectiveIV. Présenter une prospective en grands scénariosV. Décliner une prospective filière vers les entreprisesVI. Exploiter les scénarios à des fins stratégiques ( et managériales )
  • Qu’est-ce qu’une prospective?Gaston Berger: l’idée d’une « science de l’homme à venir » [1955] deux écoles différenciées par leur niveau de « pragmatisme »: L’école française • « voir loin, large et profond » [Berger (1958)] ; • « une construction en devenir » [de Jouvenel (1999)]. L’approche anglo-saxonne, plus fonctionnelle : la « futurology» s’efforce de probabiliser les futurs possibles, « Foresight is a systematic process for exploring the future in order to determine policy options » [Chen, Chau, Zang (2002)].
  • Qu’est-ce qu’une prospective?« A partir d’un état décrit de la réalité actuelle (étudesynchronique), identifier et explorer les devenirs possibles decette réalité » (étude diachronique).La prospective est un exercice collectif qui consiste àéclairer l’avenir en imaginant des « futurs possibles » surbase de scénarios et de l’analyse de leurs conséquences.
  • Pourquoi une prospective ?Pourquoi une telle démarche ? Plus l’horizon de tempss’éloigne, plus la prévision est difficileL’avenir à long terme (15 – 20 ans) n’est pas prévisible ; prospective n’est pas prévision il peut être en partie construit,sur base de la volonté des acteurs et de leur organisation
  • Prévision & Prospective Etat présent Etat futur Etat initial Proche à long termePREVISION Ep Ef le plus probable Ei « toutes choses égales par ailleurs »Ex: Météorologie Ef1 Ef2PROSPECTIVE Ep Ef Ef3 Ei Ef4 Ex: Jules vernes le cône des possibles « prise en compte des signaux faibles »
  • Pourquoi une prospective ? Décider pour agir « ne rien décider est une décision (et souvent la pire) » Anticiper pour décider « Sans anticipation, pas de liberté d’action » Anticiper à temps: « Quand c’est urgent, il est déjà trop tard » ;• L’incertitude va croissant : accélération des évolutions techniques,mondialisation, interdépendance croissante, …)• L’exercice du pouvoir suppose un projet :explorer les futurs possibles pour repérer les marges de manœuvre• La prospective comme outil d’aide à la décision et à l’élaboration d’unestratégie (cf Godet [1985,1991] )
  • Pourquoi une prospectiveRéactivité - Proactivité Rendre plus favorable L’environnement Proactive socio-économique Réagir à ses états et à Stratégie ses évolutions Réactive
  • Comment utiliser une prospective ?Les scénarios permettent de « provoquer » les acteurs pourconstruire leur avenir; la pertinence des scénarios provoquedes attitudes réactives et proactives qui vont constituerune des bases des stratégies.
  • En résumé• Les méthodes prospectives sont des « machines » à raconter des histoires • possibles • non probabilisables • qui ont vocation à aider à la décision stratégique• La méthode prospective mobilisée varie selon le temps et la disponibilité desacteurs.• La frontière entre prospective et stratégie varie selon les méthodes et lanature des demandes formulées, de la recherche du futur le plus consensuel, àla mise à jour des enchaînements d’hypothèses les plus vraisemblables.Certes rigoureux, un exercice de prospective n’est pas un exercice scientifiqueau sens strict du terme… on évoque parfois « l’art de la prospective »
  • Plan de la présentationI. Les grands principes de la prospectiveII. Les traits communs aux prospectivesIII. Les étapes d’une démarche prospectiveIV. Présenter une prospective en grands scénariosV. Décliner une prospective filière vers les entreprisesVI. Exploiter les scénarios à des fins stratégiques ( et managériales )
  • Les points communs aux différentes méthodesUne attention particulière est apportée à la définition de la questionL’approche est pluridisciplinaire (avec des degrés d’intégration variables) etsystémique.Une première phase « rétrospective documentée »Une attention particulière est apportée, non seulement aux tendances lourdes,mais aussi aux facteurs de rupture, signaux faibles…Les scénarios sont des enchaînements d’hypothèsesLes scénarios vont éclairer, voire accompagner la décision stratégique
  • Plan de la présentationI. Les grands principes de la prospectiveII. Les traits communs aux prospectivesIII. Les étapes d’une démarche prospectiveIV. Présenter une prospective en grands scénariosV. Décliner une prospective filière vers les entreprisesVI. Exploiter les scénarios à des fins stratégiques ( et managériales )
  • Quelques méthodes utilisées en prospective La méthode SYSPHAMM M. Sébillotte INRA exDADP (à travers l’exemple & Vins Les étapes de la prospective Vignes de la prospective « Vignes et vins de France-2003) Méthodologie prospective : construire des scénarios qui serviront de support à la construction de stratégies (de recherche, et/ou pour la filière)Phase 1 La représentation commune du système le repérage de processus en œuvre (passé et présent)Phases 2&3 la définition d’hypothèses ConfrontationPhase 4 la matrice des relations entre hypothèses aux Experts l’agrégation des hypothèses enPhase 5 microscénarios, puis en scénariosPhase 6 La construction de microstratégies, puis agrégation en stratégies
  • Les étapes de la prospective (source INRA-ex DADP) 1. La représentation commune du systèmePourquoi des représentations communes- l ’acquisition d’une représentation commune du système est unephase décisive de la démarche prospective. Elle n’est jamais achevéetotalement mais : • elle permet un dialogue entre experts sans « négociation » • elle donne le même sens aux mêmes mots • elle permet de progresser dans la connaissance du système par la transdisciplinarité • elle peut devenir une plate-forme commune de débat et de connaissances
  • Quelques aspects de la mise en œuvre de la méthode SYSPHAMM l’exemple de la prospective « Vignes et vins de France-2003) Mobilisation de la démarche systémique et principes de représentationUn système échangeant avec son environnement:- de la matière- de l’énergie,- et de l’information⇒ traduire ces flux généraux dans le contexte des filières(à titre d’exempledans le contexte vitivinicole, nous l’avions traduit par 4 flux adaptés:de matière : de la collection de cépages (ressource génétique) au vins busFinancier (pour énergie): interne à la filière / en relations avec sonenvironnement immédiat / avec les K. extérieurs jusqu ’aux externalitésd’informations (générales ou sectorielles), en distinguant finalement 2groupes: - réglementaire - autres informations
  • Les étapes de la prospective (source INRA-ex DADP) 2. Le repérage des processusPourquoi et comment ?Les exposés et débats entre experts sont enregistrés et analysés : ilsfont apparaître des évolutions en coursUn processus est une expression minimale de cetteévolution, partégée par l’ensemble des experts(après débat critique)
  • Les étapes de la prospective (source INRA-ex DADP) 3. Les hypothèses Hypothèse = processus incertain dans l’avenir qui est décrit par un couple recto / versoExemple : retenir l’hypothèses « la consommation française diminue » veutdire :Le fait que « la consommation française diminue » (recto)ou au contraire que « la consommation française se stabilise ou augmente» (verso) pourrait induire des conséquences déterminantes pour l’avenirdu système étudié
  • D’une représentation structurelle statique à l ’animation du système... Le traitement des processus pour faire émerger des hypothèses commentaires de chacune des flèches ou Plan Plan Plan Plan infor- compartiments pour mettre en dynamiquefinancier produit régle- mation mentaire 700 processus initiaux ramenés à Acteurs 400 processus soumis aux experts Groupe Groupe Groupe Pratiques Création de Consommation techniques valeur Sélection de 90 processus importants pour le futurPositionnement de ces Sélection des 60 processus jugés prioritaires par les processus sur une experts représentation Existence de trous, c’est à dire d’éléments du systèmesimplifiée du système non couvert par des processus « importants pour le futur ». suggestions de nouveaux processus pour combler ces Noyau permanent trous et recyclage des processus « signaux faibles » &Cellule d’animation Sélection finale et rédaction de 104 hypothèses
  • Les étapes de la prospective (source INRA-ex DADP) 4. L’agrégation des hypothèsesLe remplissage d’une matrice influences – dépendances …… et le traitement des influences - dépendances
  • INRA-DADP mars 02 PA/HH/MS Le traitement des relations entre hypothèses pour faire émerger des microscénarios La réalisation de l’hypothèse H3 influe, mais on ne peut préciser dans quel sens privilégié, sur l ’occurrence de l’hypothèse Influe sur H2 H1 H2 H3 H4 H5 H6 H7 H8 H1 0 0 0 0 0 0 0 H2 0 +/- 0 0 0 + 0 H3 0 0 0 0 0 0 0 H4 0 - 0 0 0 0 0 H5 0 0 0 0 0 0 0 H6 0 0 + 0 + 0 0 H7 0 + 0 0 0 0 0 H8 - 0 0 0 0 - 0 La réalisation de l’hypothèse H1 La réalisation de l’hypothèse H5 influe négativement sur influe positivement sur l ’occurrence de l’hypothèse H8 l ’occurrence de l’hypothèse H6Pour le CNAM : les hypothèses élémentaires n’ont pas de versus et lors du remplissage de la matrice o nenote pas des sens d’influence mais des forces d’influence (1 : peu important, 2 moyen, 3 élevée, P pourpotentiel ce qui correspond à une manière de prendre en compte les signaux faibles en les valorisant à 4lors des traitements matriciels).
  • Le traitement des relations entre hypothèses pour faire émerger des micro-scénarios + H3 H5 H1 +/- + Les agrégats: des + H7 H2 H6 hypothèses plus liées + entre elles qu’avec le - - - reste du système…. H4 H8 + H55 H23 H42 + + - - H12 - H100 - H27 + + +H76 H61 - + H104 INRA-DADP mars 02 PA/HH/MS
  • Les étapes de la prospective (source INRA-ex DADP) 5. Les scénariosChaque agrégat d’hypothèses peut engendrer plusieurs scénariosLe choix d’une hypothèse motrice = d’entréedeux histoires = microscénarios :Une histoire commençant par le recto+ une histoire commençant par le verso(plus de 2 histoires par agrégat si plusieurs hypothèses motrices
  • Quelques détails concernant la méthode SYSPHAMM et sa mise en œuvre (à travers l’exemple de la prospective « Vignes et vins de France-2003)Phase 4 : la matrice des relations entre hypothèses : Un agrégat : desfaire émerger des microscénarios (2) hypothèses plus liées + entre elles qu’avec le H3 H5 H1 reste du système…. +/- + + H7 H2 H6 + Exempled’hypothèse - - - H4 H8motrice par +laquelle on H55 H23 H42 choisit de + + débuter - l’histoire - H12 - H100 - Dans chaque agrégat, à H27 + partir des moteurs (successivement envisagés + + en recto et verso) et en H76 H61 - + H104 Exemple tenant compte des signes, raconter des histoires : d’hypothèse résultante les micro-scénarios (phase 5)
  • Les adaptations et prolongements apportés à la méthode SYSPHAMM après sa mise en œuvreRéaction traditionnelle à la présentation d’un tel exercice aux professionnels :« c’est intéressant, mais comment s’en sert-on? »:2 demandes plus ou moins explicites:• Beaucoup de micro-scénarios… Comment les assembler et mettre à jour unnombre limité d’histoires globales balayant l’ensemble du système ?⇒ Générer des grands scénarios à partir de la méthode SYSPHAMM• Comment passer d’une prospective MACRO (filière vignes et vins de France dansl’exemple cité) à une prospective MESO ou MICRO, sans tout réinventer?⇒ Equiper le changement d’échelle
  • Plan de la présentationI. Les grands principes de la prospectiveII. Les traits communs aux prospectivesIII. Les étapes d’une démarche prospectiveIV. Présenter une prospective en grands scénariosV. Décliner une prospective filière vers les entreprisesVI. Exploiter les scénarios à des fins stratégiques ( et managériales )
  • Les adaptations et prolongements apportés à la méthode SYSPHAMM après sa mise en œuvreMéthode pour générer des macro-scénarios à partir de la méthode SYSPHAMM Un exemple avec 3 agrégats initiaux (principe de compatibilité/exclusion et de pertinence) Agrégat n°1 Msc 1.1 Msc 1.2 Msc 1.3 Msc 1.4 (2 moteurs) Agrégat n°2 Msc 2.1 Msc 2.2 (1 moteur) Agrégat n°3 Msc 3.1 Msc 3.2 Msc 3.3 Msc 3.4 (2 moteurs)
  • Plan de la présentationI. Les grands principes de la prospectiveII. Les traits communs aux prospectivesIII. Les étapes d’une démarche prospectiveIV. Présenter une prospective en grands scénariosV. Décliner une prospective filière vers les entreprisesVI. Exploiter les scénarios à des fins stratégiques ( et managériales )
  • Les adaptations et prolongements apportés à la méthode SYSPHAMM après sa mise en œuvreMéthode pour équiper le changement d’échelle (effectivement mise en œuvredans des exercices ultérieurs) : Le « bouturage – greffage » Représentation matricielle de la démarche Hypothèses de la matrice générale non retenues Hyp. de la matrice générale retenues 2: Traduction en hypothèses de la question spécifique Hypothèses spécifiques issues des WP 1: Sélection de la matrice générale 3 : Remplissage de la nouvelle matrice• A partir de la nouvelle matrice ad hoc ainsi élaborée, reprise de la méthode SYSPHAMM
  • Plan de la présentationI. Les grands principes de la prospectiveII. Les traits communs aux prospectivesIII. Les étapes d’une démarche prospectiveIV. Présenter une prospective en grands scénariosV. Décliner une prospective filière vers les entreprisesVI. Exploiter les scénarios à des fins stratégiques ( et managériales )
  • Conclusions sur les potentialités d’une démarche prospectiveAu niveau MACRO (filière) :Prospective : Imaginer des futurs possibles d’unenvironnement d’entreprises (filière au sens large)Prospective stratégique : aide à la compréhension mutuelledes acteurs, servir une réflexion politique organisée et ladécisionEx. Prospective Vignes-Vins INRA 2003Prospective Fruits Légumes Interfel 2011
  • Conclusions sur les potentialités d’une démarche prospectiveAu niveau méso : région, interprofession,…Prospective : Imaginer des futurs possibles d’uneorganisation ou territoireProspective stratégique : aide à la compréhension mutuelledes parties prenantes, servir une réflexion politique organiséeet la décisionEx. Prospective VinseoStratégie : bâtir des plans d’actionEx. Prospective VV-LR, Interprofession 30 novembre 2011
  • Conclusions sur les potentialités d’une démarche prospectiveAu niveau micro : l’entrepriseProspective : Imaginer les futurs possibles d’une entrepriseProspective stratégique : que voulons-nous ? :Stratégie (construire) et Management (construire ensemble)Stratégie : bâtir les plans d’action à long terme dès maintenantEx. Coop de Buzet 2010
  • Conclusions sur les potentialités d’une démarche prospectiveAu niveau MACRO : filière nationaleProspective : Imaginer des futurs possibles d’un environnement d’entreprisesProspective stratégique : aide à la compréhension mutuelle des acteurs, servirune réflexion politique organisée et la décisionAu niveau méso : région, interprofession,…Prospective : Imaginer des futurs possibles d’une organisation ou territoireProspective stratégique : aide à la compréhension mutuelle des partiesprenantes, servir une réflexion politique organisée et la décisionStratégie : bâtir des plans d’actionAu niveau micro : entrepriseProspective : Imaginer des futurs possibles d’une entrepriseProspective stratégique : que voulons-nous ? Stratégie / ensemble ? ManagementStratégie : bâtir les plans d’action à long terme dès maintenant…
  • De la prospective à lastratégie : une grille de lecture des différents exercices Fabriquer des possibles possibles Prospective des enjeux et intéressants Ce qui peut advenir conséquences aux attitudes souhaitables ou menaçants Prospective les plus choisis stratégique vraisemblables, Ce qu’on peut faire accessibles, stratégies Stratégie et plans effectifs Ce qu’on va faire d’action…