ATELIER 2         « TIREZ PROFITS DE VOS DONNÉES POUR DE    NOUVEAUX SERVICES EN AGROALIMENTAIRE (TIC)    : OAD, E-COMMERC...
Introduction➔   Constat lors de la préparation de cet atelier :➔   Différentes réflexions et remarques orientent le périmè...
Bref panorama des                             projets innovants en                                        région LR➔ Quali...
Projets suivis par le                                         département                                      Agroaliment...
Projets suivis par le                                     département TIC➔ Sur351 projets depuis 2009, 24 ont été retenus ...
Synthèse de l’analyse                                                                 sectorielle« Le terme même OAD est u...
Du coté de nos                                                                         laboratoiresLes coordonnées GPS ser...
Quelques technologies                          déjà appliquées sur le                                 marché AGRO➔   En mo...
SYNTHESE➔ Les  grandes tendances de la recherche privé   et public pour le « TIC AGRO » 2011 :– La recherche intègre les c...
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Introduction à l'atelier Tirez profits de vos données pour de nouveaux services en agroalimentaire (TIC) : OAD, e-commerce, collaboratif, Qr-Code, etc

223
-1

Published on

Franck Berthu (Transferts LR)

Published in: Technology
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
223
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Introduction à l'atelier Tirez profits de vos données pour de nouveaux services en agroalimentaire (TIC) : OAD, e-commerce, collaboratif, Qr-Code, etc

  1. 1. ATELIER 2 « TIREZ PROFITS DE VOS DONNÉES POUR DE NOUVEAUX SERVICES EN AGROALIMENTAIRE (TIC) : OAD, E-COMMERCE, COLLABORATIF, QR-CODE… »INTRODUCTION PAR FRANCK BERTHU
  2. 2. Introduction➔ Constat lors de la préparation de cet atelier :➔ Différentes réflexions et remarques orientent le périmètre de l’atelier sur la valorisation des données avec plusieurs questions : Quelles données et pour qui ? Comment les valoriser ? et pour quelles applications ?➔ l’aspect « collaboratif » est ressorti des échanges avec la possibilité de « récolter » des données pour les valoriser, que ce soit en btob ou en btoc.➔ Le fil conducteur se dessine donc sur la valorisation des données avec cet aspect « collaboratif » (partage de l’information), traitement OAD avec un objectif de faire communiquer les données.➔ Plan proposé pour cet atelier➔ - Bref panorama des projets innovants en région LR➔ - Les grandes tendances de la recherche public régionales➔ - Témoignages des entreprises pour faire ressortir les besoins et freins actuels pour optimiser les outils TIC existants au service du secteur Agro
  3. 3. Bref panorama des projets innovants en région LR➔ Qualification de la source➔ Sur plus de 1000 projets suivis par Transferts LR depuis 2009 dont 295 dans le département Agroalimentaire et 351 du département TIC : 46 ont été retenus comme « TIC-AGRO »➔ TIC-AGRO : Toutes technologies TIC appliquées au secteur Agro
  4. 4. Projets suivis par le département Agroalimentaire➔ Sur 295 projets depuis 2009, 22 ont été retenus TIC-AGRO➔ 7 technologies TIC ont été identifiées : • Multimédia, OAD, WEB, interopérabilité, Capteurs, Serious game, Mobiquité
  5. 5. Projets suivis par le département TIC➔ Sur351 projets depuis 2009, 24 ont été retenus TIC-AGRO➔ 6 Technologies TIC ont été identifiées : • OAD ou «environnements décisionnels » , WEB, e- commerce, Mobiquité, ERP, SIG
  6. 6. Synthèse de l’analyse sectorielle« Le terme même OAD est un peudésuet, les termes récents sont ➔4 grandes tendances :plutôt environnementsdécisionnels, BI »… • Outils d’Aide à la décision Mme Teissseire – Directeur de recherche –TETIS- Cemagref • E-commerce et WEB • Mobiquité • interopérabilité
  7. 7. Du coté de nos laboratoiresLes coordonnées GPS seront le ➔ Les services d’informations mobiquitaires. Lesvecteur de la traçabilité »… coordonnées GPS, La reconnaissance d’image M. Tisseyre – Montpellier supagro- cemagref embarquée, la reconnaissance vocale, feront du Smartphone un véritable outil de traçabilité. (ExLa tendance va vers l’utilisation du le QR code)smartphone et de la ➔ Les environnements décisionnels pourrontgéolocalisation »… répondre aux besoins émergent de l’agricultureMme Bellon – Directrice UMR ITAP- complexe jusqu’à la gestion des molécules Cemagref imposées la règlementation des intrants.Site internet, fichier Excel ou csv, ➔ la communication entre systèmes, valorisationbases de données disponibles sur des données : Web sémantique, OAD,internet créés une jungle des interopérabilité, e-commercedonnées... Le web de données est ➔ Un sujet semble fédérateur de ces besoinsun axe de recherche» M. Scharff-équipe TATOO-LIRMM notamment l’interropérabilité des systèmes ouverts sur le WEB : Le WEB de données ➔ Cette technologie permettra de rendre communicant les systèmes en s’appuyant sur des standards de facto (RDF) avec un langage commun « Sparql »
  8. 8. Quelques technologies déjà appliquées sur le marché AGRO➔ En mobiquité le « QR code », le GPS :➔ Conséquence de la diminution de la qualification des vendeurs par rapport aux exigences des clients le QR code basé sur la reconnaissance d’image permet un accès aux informations du produit simplement avec un smartphone…➔ Interopérabilité :➔ la nouveauté réside dans la capacité a faire communiquer des sources externes voire internet. Des changements culturels obligatoires pour publier ses données. Des initiatives nationales et régionales tentent de répondre aux besoins : Opendata, Innotis, google recipe…➔ Les OAD :➔ Le besoin d’outils décisionnels se renforce pour des besoins plus globaux avec des sources multicanaux, des volumes de données qui augmentent et un délai de réponse plus court.➔ On passe du reporting à la prédiction➔ Notamment pour la gestion des intrants et de l’irrigation, mais aussi pour la gestion de la production ou des ventes. Nécessite du calcul intensif pour les gros volumes.
  9. 9. SYNTHESE➔ Les grandes tendances de la recherche privé et public pour le « TIC AGRO » 2011 :– La recherche intègre les coûts des systèmes notamment concernant lescapteurs encore trop couteux. Le traitement d’image semble être unesolution.– On constate une dérive des projets R&D appliqués au secteuragroalimentaire au profit de l’agriculture voire de l’environnement.– L’utilisation du smartphone comme outil de traçabilité et d’accès auxservices de données à distance semble être pérenne.– Un effort particulier sur l’interroperabilité des systèmes ouverts dans leslabos informatiques. Naissance du « WEB de données » dans les prochainesannées et de nouveaux standards.– Les OAD deviennent les « environnements décisionnels » capable devaloriser de gros volumes de données avec des formats hétérogènes(internet). Tendance au NoSQL

×