Agriculture et Télécoms : le point sur les réseaux et les technologies

1,497 views
1,395 views

Published on

Ludovic CARLIER, responsable de programme innovation, R&D, d'Orange Labs. Il présente le lien existant et futur entre agriculture et Télécom.

Published in: Technology, Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
1,497
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
11
Actions
Shares
0
Downloads
33
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Agriculture et Télécoms : le point sur les réseaux et les technologies

  1. 1. Agriculture et Télécoms :le point sur les réseaux et lestechnologiesOrange LabsLudovic Carlier, Recherche & Développement05 Novembre 2011, Rencontres Qualiméditerranée 2010 diffusion libre
  2. 2. Introduction De quels réseaux disposent les acteurs de la filière agricole aujourdhui ? et demain ? Quelles nouvelles technologies portées par les acteurs télécoms peuvent trouver des applications dans la filière agricole ?2 Orange Labs – Rencontres Qualiméditerranée – 05/11/2010 Montpellier diffusion libre
  3. 3. Le point sur les réseaux3 Orange Labs – Rencontres Qualiméditerranée – 05/11/2010 Montpellier diffusion libre
  4. 4. Quels réseaux haut-débit en zone rurale ? Définitions : – Haut débit > 512 kbits/s (sens descendant) – Sens descendant = du réseau vers labonné – Sens remontant = de labonné vers le réseau – Très haut débit >> Haut débit ? De nombreuses technologies daccès haut-débit à Internet existantes mais inégalement disponibles : – Réseaux filaires : – Cuivre : ADSL, Re-ADSL, ADSL 2, VDSL… – Fibre optique : FTTH, FFTB… – Courant Porteur : PLT, BPL… – Réseaux sans fil : – Téléphonie mobile : 3G/4G – WiFi/WiMax – Satellite4 Orange Labs – Rencontres Qualiméditerranée – 05/11/2010 Montpellier diffusion libre
  5. 5. Le point sur les réseaux haut-débit : Avantage Inconvénient Aujourdhui DemainADSL2, Débit IP jusquà 16 Portée théorique 100% des NRA Question de la Mb/s. limitée à 6/9km du raccordés pour montée en débit.ADSL, NRA > très lié au 512kb/s mini, soitReADSL. Techno éprouvée, Traitement des réseau existant. 98,5 % population. réseau existant zones blanches. (95 % des accès haut- Voie remontante 2% lignes non débit en France). NRA-ZO. plus étroite. éligibles (650K).FTTH Débit IP jusquà Nouvelle Début 2010 : 7O Quel déploiement 100 Mb/s et infrastructure. 000 clients fibrés. en zone rurale ? symétrique.3G, 3G+ Débit IP jusquà Couverture liée au Explosion du trafic Dépl. 3G jusquà fin 14,4 Mbits/s en réseau mobile. 3G vs question de 2011. 3G+ à partager. lillimité. Phénomène de Accord Haut-débit en saturation en Fin 2009 – 3G mutualisation entre mobilité. certains points. Orange : 87% de la opérateurs (3900 population / 47% communes en + fin territoire. 2013).WiMax Débit IP jusquà 10 Techno jeune. Déploiements Concurrence avec Mbits/s à partager. récents. les autres réseaux. Chute du débit Couverture des hors ligne de vue. Manque de zones dombres. l(v)isibilité commercialeSatellite Jusquà 4Mbits/s Coût élevé pour du Subventions.5 Orange Labs – Rencontres Qualiméditerranée – bi-directionnel Couverture à 100%. 05/11/2010 Montpellier diffusion libre
  6. 6. Montée en débit et amélioration de la couverture Tendance dans les télécoms : augmentation continuelle des débits et baisse des coûts. Bandwidth Price p >100Mbits/sec LTE HSPA + HSDPA 14,4 HSUPA 5 Jusquà Jusquà 14,4 HSUPA Umts 900 Mbits/sec HSDPA 7,2 p/2 HSDPA 3,6 HSDPA 1,8 Exemple de UMTS lévolution des 380 kbits/sec Edge débits sur le 50 kbits/sec GPRS réseau mobile. 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 Comment profiter de ces améliorations en zone rurale sachant que le 100% couvert est rare et très couteux (sauf service universel et satellite). Pour augmenter couverture et débit en zone rurale, une stratégie multi-réseaux et multi- opérateurs est indispensable. Quelques pistes : – Partage des infrastructures entre opérateurs. – Co-investissement opérateurs privés/collectivités territoriales et/ou mission dopérateur assurée par les collectivités territoriales. – Hybridation : exemple offre Orange (Internet/Voix par ADSL/TV par Satellite), routeurs multi-réseaux. Contradictions à régler : concurrence entre les réseaux (exemple de limpact de NRA- ZO/3G sur WiMax) et entre les acteurs (concurrents vs partenaires).6 Orange Labs – Rencontres Qualiméditerranée – 05/11/2010 Montpellier diffusion libre
  7. 7. Les Technos : Le Machine To Machine7 Orange Labs – Rencontres Qualiméditerranée – 05/11/2010 Montpellier diffusion libre
  8. 8. Le M2M : Quest-ce que cest ? – La communication de machine à machine (sans intervention humaine). – Internet des Objets, Réseaux de capteurs > 50 milliards dobjet en 2020. – 4 domaines leaders : Transport, Logistique, Santé, Home/City Automation. – Techno et marché désormais disponibles et prêts. Exemples : – Gestion de flottes de véhicules connectés. Appel durgence (E-call). – Gestion de léclairage, distributeurs de boissons automatiques, gestion des places de parking. Des technologies de communication très hétérogènes : – Réseaux privés/locaux : bluetooth, RFID, Zigbee, WiFi… et réseaux publics : GSM/GPRS, ADSL. – Les capteurs dans la maison communiquent entre eux en sans fil (ex: Zigbee) et sont connectés vers linternet via lADSL. – Les capteurs dans une voiture sont déjà connectés entre eux via un bus automobile et on ajoute un boitier GSM/GPRS pour lextérieur. – Les réseaux de capteurs sont imbriquées/interconnectés les uns dans/avec les autres et communiquent entre eux. clé interopérabilité sécurité consommations… Enjeux clés : interopérabilité, ouverture au tiers, sécurité, consommations…8 Orange Labs – Rencontres Qualiméditerranée – 05/11/2010 Montpellier diffusion libre
  9. 9. Le M2M : Réseau public sans fil essentiellement utilisé : GSM/GPRS (zone de couverture, coût modéré, débit suffisant). Quoi de neuf ? – des formats de carte SIM dédiés, – des services de gestion de la connectivité (Orange M2M Center), – des offres tarifaires adaptées. Pourquoi le M2M a du sens aujourdhui et demain dans lagriculture ? – Modem/SIM industriels et baisse des coûts, – Exemples de services : – Détection et suivi des vêlages, – Suivi de lutilisation de matériel dans les CUMA, – Capture et mise en réseau des données agronomiques et délevage, – Suivi de la traçabilité. Intérêt : gain de productivité, optimisation de la maintenance, nouveaux usages à inventer…9 Orange Labs – Rencontres Qualiméditerranée – 05/11/2010 Montpellier diffusion libre
  10. 10. Exemple dun camion communiquant Suivre le chargement dun camion en temps réel. antennas detect the contents of pallets and parcels stalled in the vehicle communication from RFID tags device sensors collects the data from the antennas provide additional and sensors, adds information, such as GPS positioning, and temperature, sends them using humidity, load weight mobile networks Benefits avoid installing RFID readers and EPCglobal middleware in fixed locations: the truck is the reader share traceability events with emitters and receivers of shipments –including shipping, receiving, but also transit, in-board inventory, misroutes, and theft attempts.10 Orange Labs – Rencontres Qualiméditerranée – 05/11/2010 Montpellier diffusion libre
  11. 11. Vos questions ? diffusion libre
  12. 12. Annexes12 interne Groupe–France Télécom Orange Labs Rencontres Qualiméditerranée – 05/11/2010 Montpellier diffusion libre
  13. 13. Exemple de la couverture 2G/3G Orange France dans lHérault. Source : ARCEP 12/200913 Orange Labs – Rencontres Qualiméditerranée – 05/11/2010 Montpellier diffusion libre
  14. 14. Nœud de Raccordement Abonné – Zone dOmbre - Création dun nouveau NRA avec une nouvelle liaison fibre ou xDSL. - Solution expérimentale suivie par lARCEP et le conseil de la concurrence. Source : CETE Ouest14 Orange Labs – Rencontres Qualiméditerranée – 05/11/2010 Montpellier diffusion libre
  15. 15. Té d’ France Télécom Orange investit 60 millions d’euros dans la ré l’ modernisation de son réseau : l’ADSL disponible pour plus de 99 % franç des foyers français en 2013Le Groupe donne aujourd’hui le coup d’envoi d’un programme triennal destiné à rendre possiblel’accès au haut débit ADSL à encore plus de foyers en neutralisant les équipements multiplexeursCette annonce illustre deux des axes stratégiques annoncés par Stéphane Richard, DirecteurGénéral de France Télécom Orange, début juillet 2010 lors de la présentation de conquêtes 2015 :conquête des réseaux et conquête du client qui passe notamment par une amélioration de la qualitéde service. Cette modernisation permettra, à l’issue de ce programme fin 2013, d’augmenter la partde lignes éligibles au haut débit de 98,6 % à plus de 99 %, hissant la France aux tous premiers rangsmondiaux pour la couverture haut débit de son territoire.Par ailleurs France Télécom Orange propose d’ores et déjà des solutions alternatives satellitairespermettant de porter ce taux à 100 % en métropole.Les multiplexeurs sont des équipements installés dans la boucle locale pour permettre d’offrir leservice téléphonique traditionnel utilisant le RTC (réseau téléphonique commuté) à un nombre declients supérieur au nombre de paires de cuivre (« lignes ») disponibles dans une zone donnée. Ceséquipements ont présenté un atout non négligeable lors du déploiement du réseau téléphonique etont ainsi contribué à assurer le service universel de téléphonie sur la totalité du territoire. Ilsprésentent néanmoins l’inconvénient de rendre inéligibles à l’ADSL les lignes qu’ils desservent. Laprésence de multiplexeurs constitue ainsi, avec la longueur des lignes, l’une des deux causesd’inéligibilité au haut débit.Le chantier de neutralisation des plus gros multiplexeurs, financé sur fonds propres, démarrera d’ici àla fin de l’année. Plus de 3 000 hommes et femmes de France Télécom Orange contribueront à ceprogramme qui permettra à plus de 86 000 nouveaux foyers d’accéder à l’ADSL à l’échéance 2013.Ces investissements constituent le premier volet du programme « qualité + », dédié à l’améliorationdu 15 Orange Labs – Rencontres Qualiméditerranée – 05/11/2010 Montpellier réseau dans le cadre de conquêtes 2015, et qui sera annoncé à la fin de l’année. diffusion libre
  16. 16. Lexique : ADSL : Asymetric Digital Subscriber Line Re-ADSL : Reextended ADSL VDSL : Velocity Digital Subscriber Line NRA-ZO : Nœud de Raccordement dAbonné – Zone dOmbre GPRS : General Packet Radio Service EDGE : Enhanced Data Rates for GSM Evolution HSDPA : High Speed Downlink Packet Access HSUPA : High Speed Uplink Packet Access LTE : Long-Term Evolutions WIMAX : Worldwide Interoperability for Microwave Access FTTH : Fiber To The Home, FFTB : Fiber To The Building PLT (Powerline Telecommunications), BPL (Broadband over Powerline)16 Orange Labs – Rencontres Qualiméditerranée – 05/11/2010 Montpellier diffusion libre
  17. 17. Sources documentaires : Site de lARCEP (Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes) : http://www.arcep.fr Analyse NRA-ZO : http://www.ant.developpement- durable.gouv.fr/article.php3?id_article=264 Point sur xDSL : http://www.ant.developpement- durable.gouv.fr/article.php3?id_article=16 Orange : Livre blanc M2M à télécharger : http://www.orange- business.com/fr/entreprise/contenus/mediatheque/livres- blancs/mtom-enjeux.jsp17 Orange Labs – Rencontres Qualiméditerranée – 05/11/2010 Montpellier diffusion libre

×