La Transparence Des IE en RDC - Simon Tuma-Waku
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

La Transparence Des IE en RDC - Simon Tuma-Waku

on

  • 1,081 views

24 mai 2011 - Simon Tuma-Waku de la Chambre des mines de la fédération des entreprises congolaises sur...

24 mai 2011 - Simon Tuma-Waku de la Chambre des mines de la fédération des entreprises congolaises sur

"La Transparence des Industries Extractives en R du Congo : réussites, défis et perspectives d'avenir"

Statistics

Views

Total Views
1,081
Slideshare-icon Views on SlideShare
1,081
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
1
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    La Transparence Des IE en RDC - Simon Tuma-Waku La Transparence Des IE en RDC - Simon Tuma-Waku Presentation Transcript

    • LA TRANSPARENCE DES INDUSTRIES EXTRACTIVES EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO : REUSSITES ET DEFIS
      Simon TUMA-WAKU
      Membre du ComiteExecutif de l’ITIE/RDC
      Chairman de Kamoto Copper Company (KCC)
    • SOMMAIRE
      INTRODUCTION
      TRANSPARENCE ET LUTTE CONTRE LA CORRUPTION
      REUSSITES
      DEFIS DE L’AVENIR
      CONCLUSION
    • INTRODUCTION
      DEFINITION DE LA TRANSPARENCE :
      INDUSTRIES EXTRACIVES
      INDUSTRIES MINIERES
      INDUSTRIES PETROLIERES
      GOUVERNEMENT (REGIS FINANCIERES)
      SOCIETE CIVILE
      Interaction entre parties prenantes
    • LA TRANSPARENCE ET LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION
      LES INSTRUMENTS MIS EN PLACE:
      LE CODE MINIER
      LE REGLEMENT MINIER
      LE CODE PETROLIER
      L’ADHESION A LA FEC
      CODE D’ETHIQUE
      REGLEMENT D’ORDRE INTERIEUR
      L’ADHESION A L’ITIE (2005)
      LA REFORME FISCALE
      LE GUICHET UNIQUE
    • REUSSITES
      DECLARATIONS 2007 :
      INDUSTRIE MINIERE: CUIVRE ET COBALT
      INDUSTRIE PETROLIERE
      PERIMETRE
      Entreprises minières privées : 19/20
      Entreprises minières publiques : 2/2
      Entreprises pétrolières privées : 5/5
      TOTAL PERIMETRE ENTREPRISES : 26
      • Régis financières : (DGI ; DGDA ; DGRAD ; OCC) : 4/4
      TOTAL PERIMETRE REGIS: 4
    • REUSSITES (2)
      DECLARATIONS 2008-2009 :
      PERIMETRE  ENTREPRISES EXTRACTIVES:
      CUIVRE ET COBALT : 21 entreprises en production et11 entreprises en exploration ; TOTAL : 32
      PETROLE : 10 entreprises (privées) + 1 publique :
      TOTAL : 11
      OR ET DIAMANT : 4 entreprises d’exploration d’or et 2 entreprises de diamant (1 privée et 1 publique) : TOTAL : 6
      COMPTOIRS STANNIFERES : TOTAL: 23
      COMPTOIRS DE DIAMNTS : TOTAL: 7
      TOTAL PERIMETRE DES ENTREPRISES : 79
    • REUSSITES (3)
      REGIS FINANCIERES :
      DGI ; DGRAD ; DGDA ; OCC ; CEEC ; TOTAL: 5
      PROVINCIALES : KINSHASA ; BAS-CONGO ; KATANGA ; SUD KIVU ; NORD KIVU ; KASAI : TOTAL: 5
      TOTAL PERIMETRE REGIS FINACIERES : 10
    • REUSSITES (4)
      RENFORCEMENT DES CAPACITES :
      ATELIERS SUR LA FISCALITE ENTRE INDUSTRIES EXTRACTIVES ET REGIS FINANCIERES
      FORUM INTERNATIONALES DE L’ITIE A LUBUMBASHI
      VULGARISATION DU RAPPORT ITIE 2007 (PARLEMENT, PROVINCES);
      INTERACTION SOCIETE CIVILE – INDUSTRIES EXTRACTIVES
      LA PUBLICATIONS DES CONTRATS MINIERS SUR LE SITE WEB DU MINISTERE DES FINANCES (REVISITATIONS)
    • DEFIS POUR L’AVENIR 
      L’AMELIORATION DU NIVEAU DE LA POPULATION ;
      APPROPRIATION DU PROCESS ITIE PAR LA POPULATION ;
      UTILISATION RESPONSABLE DES PAYEMENTS ; par l’état –bonne affectation dans le budget national ou provincial (EDUCATION ; SANTE ; INFRASTRUCTURE, etc.)
      TRANSPARENCE DANS LES PETITES ET MOYENNES INDUSTRIES ET ENTREPRISES
      FORMALISE L’INFORMEL
      LA TRANSPARENCE DANS LA GESTION ET LA DECISION On demande de plus en plus souvent aux entreprises la transparence sur les décisions qu'elles prennent sur leur gestion, pas seulement sur des questions financières:
    • CONCLUSION :
      50 ans après l’indépendance, la RDC s’embarque dans la libéralisation de l’industrie extractive (minière, pétrolière et forestière).
      Cette politique de libéralisation a conduit a la mise en place d’instruments juridiques d’encadrement (codes, règlement) pour une meilleure gestion des revenus à payer a l'état.
      L’adhésion a l’ITIE en 2005, permet de renforcer cette libéralisation en y ajoutant le caractère transparent dans la gestion des revenus dus à l’état,
      Mais les retombées de ces revenus sur la population locale ou sont tirées les richesses des industries extractives se fait toujours attendre