Biocoop analyse ecosysteme-quadrant partenaire
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Biocoop analyse ecosysteme-quadrant partenaire

on

  • 1,450 views

Analyse écosystème BIOCOOP avec un focus sur le Quadrant Partenaire

Analyse écosystème BIOCOOP avec un focus sur le Quadrant Partenaire

Statistics

Views

Total Views
1,450
Views on SlideShare
1,428
Embed Views
22

Actions

Likes
0
Downloads
6
Comments
0

2 Embeds 22

http://formation-toulouse.blogspot.fr 21
http://formation-toulouse.blogspot.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Biocoop analyse ecosysteme-quadrant partenaire Presentation Transcript

  • 1. Rapport d’Analyse Eco-systemeFocus Quadrant Partenaires • METHODOLOGIE • COLLECTE • ANALYSE QUALITATIVE & QUANTITATIVE • SYNTHESE
  • 2. Méthodologie I Collecte I Analyse qualitative et quantitative I SynthèseObjectifs PérimètreEffectuer une analyse de l’ écosystème de • Entreprise cible : BIOCOOP l’entreprise cible, notamment du paysage • Réseaux de partenaires (100% français) web social des Partenaires afin de définir • Paysage Médias une stratégie de medias sociaux efficace. Sociaux ....Approche et Méthodologie Ressources >>• Collecte : Toutes données, informations, études chiffrées sur la toile WEB des sites, blogs, forums, profils Facebook, Twitter… La collecte est réalisée à partir de requêtes liées au nom « Biocoop » et autres recherches et mots clés associés.• Analyse : Les articles, les commentaires sont analysés qualitativement et quantativement afin d’identifier les principaux acteurs (Influenceurs, ambassadeurs, …), évaluer la voix et tonalité de ceux-ci (négative, positive, neutre et ambivalente),etc. puis de structurer l’information en thématiques afin de d’avoir une bonne compréhension du paysage web social de l’entreprise, et plus particulièrement des partenaires.• Synthèse : Tous les éléments d’analyse seront synthétises dans une SWOT et serviront de ligne directrice a la définition de la stratégie de medias sociaux de l’entreprise cible.
  • 3. Méthodologie I Collecte I Analyse qualitative et quantitative I Synthèse How sociable?
  • 4. Méthodologie I Collecte I Analyse qualitative et quantitative I SynthèseLes Journalistes, Bloggeurs en parlent … Chiffres Clés• Ceux qui en parlent le plus, la presse (80%) et Biocoop• principalement en France• Mais aussi sur internet (blog, forums, groupes de discussions)
  • 5. Méthodologie I Collecte I Analyse qualitative et quantitative I SynthèseLes consommateurs aussi donnent leurs avis sur les produits, les magasins… http://www.ciao.fr/Biocoop__305568 http://www.vivre-bio.fr/biocoop-votre- http://www.pagesjaunes.fr/trouverlesprofessi avis-t2559.html onnels/rechercheClassique.do http://www.femininbio.com/forum/ven ez-temoigner-/tes-vous- consommateurs-biocoop.html http://www.testntrust.com/avis- http://www.yelp.com/biz/biocoop-paris consommateur-biocoop,o-byRelevance
  • 6. Méthodologie I Collecte I Analyse qualitative et quantitative I SynthèseLes Partenaires ont aussi leur mot a dire!« Sachez Christine que toutes les Biocoop nont pas signé pour cette campagne, certaines fautes de moyens il est vrai, mais dautres parce quelles ne voulaient pas de cette campagne nationale, avant même de savoir la forme quelle prendrait
  • 7. Méthodologie I Collecte I Analyse qualitative et quantitative I SynthèseUne communauté de fans en progression sur Facebook Chiffres Clés• 3698 fans• 5% en parlent (199 commentaires depuis 22 Mars 2010) Constats & Tendances Que dit-on! Biocoop parle de Biocoop! Informations liées aux produits, aux ouvertures de nouveaux « Ce mois-ci quinoa, purée de fruits et crème fraîche dans les biocoop. magasins, aux actualités lies au secteur de l’agriculture biologique, aux publicités avec image de leurs campagnes qui véhicule leurs valeurs et image Des consommateurs appréciant les nouveautés Quelques recettes explicitées parfois a travers des vidéos, informations sur les nouveautés a découvrir en magasin C’est parti je teste la confiture de prunes ! Inquiétudes des consommateurs sur origine et +infos produits Provenances lointaines des produits, respect écologique, étiquetage avec peu d’informations sur les produits, Ah bon aucun produit importé par avion ? «
  • 8. Méthodologie I Collecte I Analyse qualitative et quantitative I SynthèseDes produits de plus en plus critiqués par les consommateurs malgré des valeurs BIO Chiffres Clés• 5 thématiques se détachent: le prix, la place du local et proximité, l’environnement et l’éthique, la largeur de gamme, la qualité de produits Constats & Tendances Que dit-on! Trop cher! Un prix très élevé, comparativement a d’autres magasins spécialisés Bio, sur les sites e-commerce spécialisés, voire même dans les supermarchés ou « l’achalandage des rayons de produits Bio grandit de plus en plus. Produits provenant de + en + loin, au détriment des locaux! De plus en plus de marques provenant de destinations lointaines, des produits locaux qui disparaissent des rayons, des références qui ne se vendent plus > impacte directement image et valeurs de Biocoop Peu de promotions et de réductions lies récompensant la Fidélité Clients Une carte de fidélité qui n’apportent quasiment aucun avantages, compte tenu du fait qu’elle est dans certaines coopératives payantes sans autres avantages. Peu de transparence et d’informations sur les produits eux-mêmes Peu d’informations sur les étiquetages des produits, peu voire absence totale de connaissance des produits par les personnels «
  • 9. Méthodologie I Collecte I Analyse qualitative et quantitative I SynthèseUne campagne de communication controversée « De la com pour pas grand-chose » Chiffres ClésPlus de 100 commentaires de internautessur divers réseaux sociaux dont Facebook,Twitter et You tube principalement. Constats & Tendances Que dit-on! Des publicités produits a connotation « sexuelle » Objectifs était de présenter les fruits comme le corps d’une « « Moi je trouve cela lamentable comme pub. Montrer des culs pour vendre… Le bio defend quand meme une certaine ethique, un certain femme art de vivre… » Des critiques aussi sur les valeurs, l’ethique de Biocoop Il semble que vous soyez plus convaincu par Les producteurs en photos sont des acteurs principaux, ou lindustrie de la viande que par le comportement sont aussi les touts petits acteurs et producteurs locaux éthique de bon nombre de vos clients. Biocoop, une image de Grande Distribution, mais BIO! Provenances lointaines des produits, respect écologique, Il y a du business même en magasins "bio". Des étiquetage avec peu d’informations sur les produits choix + responsables seraient judicieux. «
  • 10. Méthodologie I Collecte I Analyse qualitative et quantitative I SynthèseInfluenceurs Chiffres Clés• 54% des informations publiées sur Biocoop sont issus de facebook et Twitter contre 14% pour les sites éditoriaux et 26% pour les autres medias sociaux.• Seuls 6% des forums en parlent; parmi les plus actifs: FemininBIO, VegeBIO, AuFeminin. Fac eb oo b k We F or um Tw itt ws e Ne r
  • 11. Méthodologie I Collecte I Analyse qualitative et quantitative I Synthèse Note: J’ai classe les principauxInfluenceurs Influenceurs sur un fichier Excel en fonction des informations suivantes: •Top Blogs, sites, forums, utilisateurs Twitter et Facebook •Nombre liens entrants et sortants •Visibilité sur Google (Page Rank) •Description
  • 12. Méthodologie I Collecte I Analyse qualitative et quantitative I SynthèseDes partenaires principaux bien identifies Chiffres Clés• BIOCOOP, un réseau d’acteurs indépendants, militants, engagés• 325 magasins BIOCOOP• 9 sociétaires, groupements de producteurs agricoles, dans une démarche de construction de filières « Ensemble pour plus de sens »
  • 13. Méthodologie I Collecte I Analyse qualitative et quantitative I SynthèseDes partenaires actifs a travers La voix des ambassadeurs BIOCOOP Des événements externes (foires, conférences, …) Des événements dans les magasins
  • 14. Méthodologie I Collecte I Analyse qualitative et quantitative I SynthèsePartenaires, gagnants ou perdants? Quels places aux partenaires demain? Qu’en est-il aujourd’hui? Qu’en pensent-ils?
  • 15. Méthodologie I Collecte I Analyse qualitative et quantitative I SynthèseSWOT – Quadrant partenaires Forces Faiblesses • 1 Réseau de 350 magasins en France er • Disparités des représentations locales et • Des ambassadeurs bien identifies des activités selon la région, le magasin • Image de solidarité, de respect et partage • Difficultés a identifier, localiser les petits de valeurs BIO magasins du réseau et autres petits • Implication de petits producteurs locaux producteurs Opportunités Menaces • • BIOCOOP, modèle Grande Distribution/ BIOCOOP, modèle Grande Consommation? Distribution/ Consommation? • Faible taux engagement avec ses • Multiplicité et Nombre d’ambassadeurs communautés (clients, partenaires…) • Maintien, développement des liens • Détérioration, rupture des liens avec les avec les petits producteurs locaux petits producteurs locaux En aparté, question sur: BIOCOOP, vers un modele Grande Consommation ou Grande Distribution? Menace ou Opportunite?
  • 16. Méthodologie I Collecte I Analyse qualitative et quantitative I SynthèseSWOT générale - écosystème BIOCOOP Forces Faiblesses • Positionnement de N-1er Réseau BIO en France • Des produits restent très chers • Largeur de l’offre produit BIO et écologiques • Des personnels peu formés et peu • Avis restent majoritairement positifs vs valeur BIO malgré des critiques de + en + sur son expérimentés pour répondre aux clients dans les positionnement marche magasins • Image de défenseur du mieux vivre BIO, des petits • Disparités entre les magasins (état, offre…) >> locaux, de l’environnement impact - sur l’image générale de BIOCOOP Opportunités Menaces • BIOCOOP, modèle Grande Distribution/ • BIOCOOP, modèle Grande Distribution/ Consommation? Consommation? • Faible taux engagement avec ses communautés • Voix et représentation des ambassadeurs (clients, partenaires…) • Evènements internes et externes • Perte identité initiale, image positive liées a l’ éthique et au respect des valeurs BIO • Tendances a la hausse du marche BIO sur • Déséquilibre entre la représentation des marques l’interet et la consommation des produits en provenances de l’ étranger vs marques locales BIO, écologiques • Concurrence des acteurs de Grande distribution, • Maintien, développement des liens avec des petits magasins spécialisés BIO en terme de les petits producteurs locaux prix, de profondeur de l’offre et aussi d’image et valeurs véhiculées par les enseignes En aparté, question sur: BIOCOOP, vers un modele Grande Consommation ou Grande Distribution? Menace ou Opportunite?
  • 17. Méthodologie I Collecte I Analyse qualitative et quantitative I SynthèseCes 2 articles sont 2 bons résumés pour moi du challenge futur de BIOCOOP http://www.viadeo.com/hub/forums/detaildiscussion/? containerId=00228g2q5pbht2cu&action=messageDetail& Et vous, quelle messageId=0021s9ucs8adq5ja&forumId=00226yl6mescjf conclusion? 80 Discutons-en?http://blog.intotheminds.com/biocoop-potential-for-improvement/ http://blog.intotheminds.com/biocoop-potential-for-improvement/