• Save
paris 2.0 = Le marketeur instrumentalise les désirs, le designer accompagne la réalisation des envies par dominique sciamma, directeur "Design de Systèmes et Produits » STRATE COLLEGE
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share

paris 2.0 = Le marketeur instrumentalise les désirs, le designer accompagne la réalisation des envies par dominique sciamma, directeur "Design de Systèmes et Produits » STRATE COLLEGE

  • 1,405 views
Uploaded on

INTERVENTION = Le marketeur instrumentalise les désirs, le designer accompagne la réalisation des envies. ...

INTERVENTION = Le marketeur instrumentalise les désirs, le designer accompagne la réalisation des envies.
dominique sciamma, directeur "Design de Systèmes et Produits » STRATE COLLEGE

Souvent les entreprises conçoivent leurs marques comme des identités "toutes casquées", comme des choses, alors qu'il s'agit d'autant d'opportunités relationnelles. Pour parler des marques, leurs propriétaires, leurs managers, y voient un "ADN" à quoi se raccrocher. Avec ces façons de penser par la "génétique" de la marque, ne sommes nous pas en train de nous enfermer dans une conception seulement patrimoniale ?
Est-ce que notre combat commun, à nous tous, créatifs, planneurs stratégiques, responsables de marketing, de médias, d'agences de publicité, de communication, n'est pas plutôt de relier les marques à la société, de relier les marques aux impacts qu'elles créent ?
Bref de permettre aux marques de réunir, de favoriser les liens et les interactions ?

Il n'y a pas que les medias qui soient interactifs, il y a surtout des gens qui interagissent en utilisant ces moyens de communication. Et on les oublie encore beaucoup trop souvent.

C'est en se mettant à leur portée en étant accessible et en cherchant à leur être utile que les conditions de l'interaction seront réunies. Parce que c'est eux les acteurs des médias et les créateurs de ces liens.

En effet, on qualifie de Web 2.0 les interfaces permettant à l'ensemble des utilisateurs du web d'interagir avec le contenu des pages, et entre eux.

La formule de l'interactivité serait peut être la suivante....

INTERACTIONS 2.0 = DES CONTENUS x DES RESEAUX x DES GENS

Tous les médias leur permettent désormais non seulement d'accéder à l'information mais aussi de partager l'information et d'agir ensemble de façon coordonnée = d' INTERAGIR (interaction = "inter agir"). On parlait ainsi il y a de nombreuses années d'EMPOWERMENT...sans jamais parvenir à traduire ce mot...les moyens de cet empowerement sont maintenant arrivés.

C'est pourquoi les annonceurs cherchent à créer des expériences de marque interactives, à recontextualiser leurs produits dans une situation d'usage et coller à ce que vivent leurs clients au quotidien.

A charge donc aux responsables de marketing et communication de donner envie aux gens d’interagir autour de leur marque en lui redonnant du sens, en proposant des idées qui enclenchent des dynamiques collectives.

Oublions la création des liens entre la marque et les GENS, créons des hyper liens entre les gens et les produits de la marque ! Les anglais parlent de BRAND UTILITY = rendre service à chaque point de contact à 360° et accompagner la réalisation des projets.

Si on se place donc du coté des usagers de la marque, ce qu'on va essayer de faire percevoir et de maximiser, c'est ce que les designers et les ergonomes appellent "l'utilisabilité ou usabilité" = « le degré selon lequel un produit peut être utilisé, par des utilisateurs identifiés, pour atteindre des buts définis avec efficacité, efficience et satisfaction, dans un contexte d’utilisation spécifié ».

Ainsi, un nouveau mode de communication centré sur les CONTENUS se développe dont la logique est justement de proposer du « contenu » avec une vraie utilité pour le consommateur = le BRANDED CONTENT.

Ces contenus éditoriaux, ces programmes divertissants, ces services ne sont plus simplement diffusés dans les grands médias, ils sont aussi mis a disposition des consommateurs sur des plateformes d'accès de façon à ce qu'ils puissent les actionner via le RESEAU internet, TV, mobile de leur choix...quand ils veulent, 24h/24. Ce sont eux qui activent ces contenus pour réaliser leurs projets et qui vont les diffuser sur leurs réseaux sociaux à leurs proches....

Ces contenus remettent en cause la séparation traditionnelle entre espaces publicitaires et programmation. Ils génèrent une audience propre et

More in: Business
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
1,405
On Slideshare
1,405
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
6
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Faire Part du XXI ème Siècle Dominique SCIAMMA Directeur du Développement et de la Recherche
  • 2. Il y a 130 ans...
    • Dieu est Mort !
    • Friedrich NIETZSCHE 1844-1900
    • Dieu est mort !
    • Dieu reste mort !
    • Et c'est nous qui l'avons tué !
  • 3. … en 2020
    • Le Marketing est Mort !
    • Itah Sowiloï 1955-2040
    • Le Marketing est mort !
    • Le Marketing reste mort !
    • Et c'est nous qui l'avons tué !
    • Et c’est bien…
  • 4. D’une mort à l’autre…
    • Quel lien entre ces deux morts ?
    • Y a-t-il un Serial Killer ?
    • Quel plan met-il en œuvre ?
    • Remontons le temps….
  • 5. XIX ème Siècle
  • 6. XIX ème Siècle : Energies de faire
    • Exploiter l’énergie du charbon
  • 7. XIX ème Siècle : Energies de faire
    • Exploiter l’énergie du charbon
    • Exploiter l’énergie humaine
  • 8. XIX ème Siècle : Energies de faire
    • Exploiter l’énergie du charbon
    • Exploiter l’énergie humaine
    • Au service d’une minorité
  • 9. XIX ème Siècle : Energies de faire
    • La Figure centrale du siècle est l’Ingénieur !
  • 10. XIX ème Siècle : Energies de faire
    • Face à l’ingénieur, le designer émerge, et hésite entre :
    • Résistance
    • Accompagnement
  • 11. XX ème Siècle
  • 12. XX ème Siècle : L’objet du désir
    • Faire des masses les consommatrices de leur propre production
  • 13. XX ème Siècle : L’objet du désir
    • Faire des masses les consommatrices de leur propre production
    • En comprenant les mécanismes du désir
  • 14. XX ème Siècle : L’objet du désir
    • Faire des masses les consommatrices de leur propre production
    • En comprenant les mécanismes du désir
    • Et en les instrumentalisant au service d’un système
  • 15. XX ème Siècle : L’objet du désir
    • La Figure centrale du siècle est le Marketeur!
  • 16. XX ème Siècle : L’objet du désir
    • Le fameux « triangle de l’innovation » (Ingénieur – Marketeur – Designer) est consacré
  • 17. XX ème Siècle : L’objet du désir
    • Le fameux « triangle de l’innovation » (Ingénieur – Marketeur – Designer) est consacré
    • Le Design supplétif du Marketing ?
  • 18. XXI ème Siècle
  • 19. XXI ème Siècle : Nos vies sont à nous
    • Un Savoir diffusé ? Mieux, créé !
  • 20. XXI ème Siècle : Nos vies sont à nous
    • Un Savoir diffusé ? Mieux, créé !
    • Un Pouvoir approprié
  • 21. XXI ème Siècle : Nos vies sont à nous
    • Un Savoir diffusé ? Mieux, créé !
    • Un Pouvoir approprié
    • Des expériences de vie revendiquées
  • 22. XXI ème Siècle : Nos vies sont à nous
    • La figure centrale du siècle est le Designer !
  • 23. Filons la métaphore…
    • XIX ème siècle : ton énergie !
  • 24. Filons la métaphore…
    • XIX ème siècle : ton énergie !
    • XX ème siècle : tes désirs !
  • 25. Filons la métaphore biologique
    • XIX ème siècle : ton énergie !
    • XX ème siècle : tes désirs !
    • XXI ème siècle : ta libre pensée !
  • 26. Ou, comme dirait Daft Punk :
  • 27. Ou, comme dirait Daft Punk :
    • DOING
  • 28. Ou, comme dirait Daft Punk :
    • DOING
    • BUYING
  • 29. Ou, comme dirait Daft Punk :
    • DOING
    • BUYING
    • LIVING
  • 30. Merci
    • [email_address]