Caroline Pionnier, Chargé de mission TIC et webmarketing, Comité Départemental du Tourisme de Haute BretagneBretagne Paris20

1,547 views
1,485 views

Published on

Journée MARKETING 2.0 de PARIS 2.0
" La marque sur les réseaux sociaux : au delà des biens, le bien commun ".

Toutes les tables rondes en video = www.vimeo.com/parisdeuxzero
+ programme complet = paris20.PSST.pro

Table ronde : "Le nouvel e-tourisme : comment les internautes deviennent les meilleurs promoteurs des destinations touristiques"
- Valérie Escande, Responsable Internet, Comité Départemental du Tourisme du Tarn
- Philippe Pinault, Fondateur et Directeur Associé, Blogspirit, pour Blogs-de-voyages.fr et Expedia
- Benoît Cappronnier, Directeur routard.com
- Caroline Pionnier, Chargé de mission TIC et webmarketing, Comité Départemental du Tourisme de Haute Bretagne
- Raphaël Lucien, Country Manager France, Zoover

Table ronde organisée dans le THEATRE par Emeric Ernoult, président de AFFINITIZ : http://affinitiz.com/

Published in: Business
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
1,547
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
166
Actions
Shares
0
Downloads
16
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Caroline Pionnier, Chargé de mission TIC et webmarketing, Comité Départemental du Tourisme de Haute BretagneBretagne Paris20

  1. 1. Stratégie 2.0 Comité Départemental du Tourisme Haute-Bretagne Ille-et-Vilaine 9 Mars 2010
  2. 2. CDT Haute-Bretagne Ille-et-Vilaine 26 Offices de tourisme et 5 Pays Touristiques en Ille-et-Vilaine Plus de de 13 millions de nuitées touristiques dont 11,1% en nuitées intra-départementales Un parc hôtelier important , beaucoup plus important que les campings, ce qui le différencie des autres départements bretons. Environ 5 millions d'excursions Saint-Malo et Rennes sont les deux premières villes d'excursions en Bretagne De grandes manifestations et festivals à plus de 100 000 visiteurs
  3. 3. Nos cibles Qui ? • Les seniors et les couples avec ou sans enfants. • Les touristes d’affaires/Liés aux événements sportifs et culturels. D’où? Principalement en : • France : IDF, Rhônes-Alpes et Grand Ouest • Pays d’Europe du Nord : Grande-Bretagne, Irlande, Allemagne, Pays Bas. Comment toucher nos cibles ? En interagissant à chaque moment dans leurs usages : • 1/3 des partants ont réservés sur le Net. • 64% des internautes fréquentent les réseaux sociaux en France. AVANT PENDANT APRES COLLECTER CONSULTER CONTRIBUER
  4. 4. Objectifs <ul><li>Etre présent là où nos internautes sont </li></ul><ul><li>Communiquer avec eux et dans notre réseau </li></ul><ul><li>Choisir un support par cible et un message par support </li></ul><ul><li>Augmenter la notoriété de la marque Haute-Bretagne </li></ul><ul><li>Donner une image : </li></ul><ul><ul><li>Dynamique du département </li></ul></ul><ul><ul><li>Attractive </li></ul></ul><ul><ul><li>Jeune </li></ul></ul><ul><ul><li>Sympathique </li></ul></ul>
  5. 5. Schéma de la stratégie
  6. 6. Les supports 2.0
  7. 7. <ul><li>Le CDT a créé pour l’instant 4 pages fan dont 2 réellement actives pour le moment : </li></ul><ul><li>http://www.facebook.com/tourismehautebretagne </li></ul><ul><li>http://www.facebook.com/geocachingbretagne </li></ul><ul><li>Idéal pour promouvoir, recruter, fidéliser </li></ul><ul><li>Annoncer des événements </li></ul><ul><li>Publication du blog et de twitter automatiquement </li></ul><ul><li>Ajout de photos </li></ul><ul><li>Rituel : La Photo du Jour </li></ul><ul><li>Engager la conversation </li></ul><ul><li>Et nos partenaires ? </li></ul><ul><li>Participent aux échanges </li></ul><ul><li>Ecrivent sur le mur de la page fan </li></ul><ul><li>Commentent des posts </li></ul><ul><li>Participent aux discussions </li></ul>Pourquoi Facebook ?
  8. 8. Pourquoi Facebook ? Identitaire Business Alimenter ses cibles en contenus spécifiques et affinitaires Qualifier des «bases de données» utiisateurs à travers les pages et les groupes Présenter toutes les facettes identitaires de la marque Viraliser le positionnement Agréger l’ensemble des contenus en un lieu de rencontre Socialiser les contenus et créer des nouveaux points de contacts Créer des opérations, jeux, etc pour des cibles prospects
  9. 9. Pourquoi Flickr ? <ul><li>Le CDT a créé 15 groupes sur Flickr et 17 albums. </li></ul><ul><li>2 exemples : </li></ul><ul><li>http://www.flickr.com/groups/bretagne-balneaire </li></ul><ul><li>http://www.flickr.com/groups/bretagne-historique/ </li></ul><ul><li>Publication des photos du CDT et de reportages photos (libres de droits) </li></ul><ul><li>Visibilité accrue de la destination Haute-Bretagne </li></ul><ul><li>Classification des photos + géolocalisation + TAG </li></ul><ul><li>Recrutement de photographes dans les groupes </li></ul><ul><li>Affichage des photos sur le site </li></ul><ul><li>Connecté à Facebook et Twitter </li></ul><ul><li>Et nos partenaires ? </li></ul><ul><li>Postent des photos dans les groupes du CDT </li></ul><ul><li>Intègrent sur leurs propres sites web </li></ul><ul><li>Commentent des photos </li></ul><ul><li>Participent aux discussions </li></ul><ul><li>Invitent des photographes locaux à publier </li></ul><ul><li>sur les mêmes supports </li></ul>
  10. 10. Pourquoi Flickr ? Identitaire Business Générer du trafic sur le site portail à travers la remontée automatique Acquérir des contenus alimentant le discours commercial Enrichir le discours de la marque de contenus existants Référencement naturel en search Affirmer la présence de la marque sur des niches identitaires Elargir la cible potentielle sur des thématiques affinitaires
  11. 11. Pourquoi Twitter ? <ul><li>http://www.twitter.com/hautebretagne </li></ul><ul><li>Sur Twitter : </li></ul><ul><li>Actualités en temps réel, idéal pour l’événementiel </li></ul><ul><li>Dynamisme, réactivité </li></ul><ul><li>Entrer en relation avec des partenaires / des clients </li></ul><ul><li>Annoncer des offres, promotions, bons plans </li></ul><ul><li>Annoncer des jeux concours, recrutement de prospects </li></ul><ul><li>Générer du trafic sur le site portail et les sites de nos partenaires </li></ul><ul><li>Améliorer le référencement naturel </li></ul><ul><li>Connecté automatiquement au blog « Eclats de Bretagne » </li></ul><ul><li>Et nos partenaires ? </li></ul><ul><li>Proposent plus d’actualités événementielles au CDT </li></ul><ul><li>Proposent leurs animations, jeux concours… </li></ul><ul><li>Récupèrent des flux pour leurs propres pages Facebook </li></ul><ul><li>Possibilité de connecter leurs propres blogs dessus </li></ul>
  12. 12. Pourquoi un Blog ? <ul><li>« Eclats de Bretagne » http://www.eclatsdebretagne.com </li></ul><ul><li>Engagement de 1 billet par semaine </li></ul><ul><li>Enrichir le discours de la marque Haute-Bretagne </li></ul><ul><li>Proposer des contenus différents </li></ul><ul><li>Valoriser l’expérience et l’expertise </li></ul><ul><li>Affirmer la présence sur les univers affinitaires </li></ul><ul><li>Améliorer le référencement naturel </li></ul><ul><li>Elargir le discours commercial </li></ul><ul><li>Elargir les cibles potentielles </li></ul><ul><li>Générer du trafic sur le site portail </li></ul><ul><li>Connecté à Facebook, Twitter, Flickr </li></ul><ul><li>Et nos partenaires ? </li></ul><ul><li>Deviennent expert de leur territoire en contribuant </li></ul><ul><li>Commentent les billets </li></ul><ul><li>Répondent aux internautes sur leurs billets </li></ul><ul><li>Intègrent sur leurs propres sites web (possibilité </li></ul><ul><li>de filtrer uniquement leurs billets) </li></ul>
  13. 13. Blog Eclats de Bretagne http://www.eclatsdebretagne.com
  14. 14. Structurer la démarche <ul><li>Rien n'est fait au hasard </li></ul><ul><li>Tous les supports ont : </li></ul><ul><li>Un objectif précis (en lien avec le plan marketing) </li></ul><ul><li>Des cibles précises </li></ul><ul><li>Des messages et un comportement adapté </li></ul><ul><li>Tous sont reliés au site web www.bretagne35.com </li></ul><ul><li>Facebook Connect sur le site pour faciliter la liaison </li></ul><ul><li>Poster l'ensemble des offres à partir du site sur son profil Facebook </li></ul><ul><li>Insertion des photos Flickr dans les univers du site </li></ul><ul><li>Insertion des vidéos pour les offres </li></ul><ul><li>Liaison étroite entre le blog et le site </li></ul>
  15. 15. Principaux obstacles <ul><li>Consacrer du temps humain à l'animation </li></ul><ul><li>Bien comprendre les enjeux du 2.0 avant de se lancer </li></ul><ul><li>Réticence des nouveaux outils par rapport à la com traditionnelle </li></ul><ul><li>Multiplication des supports et donc risque de dispersion si mauvaise coordination </li></ul><ul><li>Peur des résultats et du ciblage marketing </li></ul>
  16. 16. Résultats <ul><li>Chaque support a des objectifs quantitatifs et qualitatifs précis (nombre de tweets, contenu des publications...) </li></ul><ul><li>Tout est mesurable et mesuré ! </li></ul><ul><li>Twitter : 1250 tweets et 725 suiveurs </li></ul><ul><li>Facebook : 1125 fans </li></ul><ul><li>Blog : 1 billet par semaine + 1000 visiteurs unique en plus par mois </li></ul><ul><li>Flickr : + 4700 photos vues (289 photos déposées) </li></ul><ul><li>Dailymotion : + 530 vidéos vues (19 vidéos déposées) </li></ul><ul><li>Réalisation de tableau de bord en fin de mois </li></ul>
  17. 17. Avant le lancement <ul><li>Bien comprendre le 2.0 </li></ul><ul><li>Trouver le potentiel compétence au sein du CDT </li></ul><ul><li>Cibler les affinités des équipes internes </li></ul><ul><li>Informer et communiquer sur le 2.0 auprès des partenaires </li></ul><ul><li>Expliquer la démarche et inclure l'ensemble des collaborateurs </li></ul><ul><li>Choisir des outils simples à utiliser </li></ul>
  18. 18. A refaire <ul><li>Prendre son temps pour bien structurer la démarche </li></ul><ul><li>Lier la démarche 2.0 à la stratégie globale de la marque </li></ul><ul><li>Impliquer les équipes internes et les partenaires dès le début du projet </li></ul><ul><li>Communiquer et informer sur les choix et les outils </li></ul><ul><li>Former les équipes et les partenaires </li></ul>
  19. 19. Evolutions <ul><li>Avoir une personne dédiée à 100% sur l'animation des communautés, la rédaction de contenus web, et favoriser davantage d'interactivité </li></ul><ul><li>Multiplier les intervenants sur les supports en fonction de leurs affinités (interne et partenaires externes) </li></ul><ul><li>Associer systématiquement ces nouveaux outils à la communication et aux actions webmarketing (jeux concours, e-mailing, recrutement...) </li></ul><ul><li>Trouver d'autres concepts pour faire vivre et dynamiser les communautés (exemple : la photo du jour) </li></ul>

×