Your SlideShare is downloading. ×
0
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Cours "e-commerce" - Introduction
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Cours "e-commerce" - Introduction

6,852

Published on

Exposé présenté en mars 2012 aux étudiants en 2e Master à HEC-Ecole de gestion de l'Université de Liège

Exposé présenté en mars 2012 aux étudiants en 2e Master à HEC-Ecole de gestion de l'Université de Liège

Published in: Education
3 Comments
6 Likes
Statistics
Notes
  • Bonjour Mr, pourrais-je avoir les slides (les 3 parties) pour mon cours je suis etudient à l'université de carthage merci (aymenagro@live.fr)
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
  • pourrais-je avoir les slides (les 3 parties) pour mon cours
    je suis enseignant à l'université de lyon
    merci (mouradia17@hotmail.com)
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
  • Bonjour Mr,
    pourrais-je avoir les slides (les 3 parties) pour mon cours
    je suis enseignante à l'université de tunis
    merci
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
No Downloads
Views
Total Views
6,852
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
9
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
3
Likes
6
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Damien JACOB @retis damien@retis.be Formateur et consultant en e-Business & e-Commerce, agréé ‘RENTIC’ Professeur invité à HEC – Ecole de gestion de l’Université de Liège, à la HEPL, à la Haute Ecole Provinciale du Hainaut – Cordorcet et à l’Université de Strasbourg Les  clés  de  réussite   en  e-­‐commerce   ° retis www.retis.be CLÉS DE RÉUSSITE EN E-COMMERCE - (C) D. JACOB (2015)
  • 2. Ac#vités  professionnelles •  Consultant  indépendant   en  e-­‐commerce  et  e-­‐ marke5ng,  en  BE  et  FR       •  Agréé   •  Auteur  de     •  8  charges  de  cours  à   ° retis www.retis.be CLÉS DE RÉUSSITE EN E-COMMERCE - (C) D. JACOB (2015)
  • 3. •  Croissance  du  chiffre  d’affaires:   Ø  57  Md€  en  2014  (+11%)   •  Croissance  des  e-­‐shops:     Ø  +/-­‐  157  000  sites  en  France  fin  2014     (20  000  supplémentaires  en  1  an)   Ø  Au  moins  2/3  de  pure-­‐players       Boom  de  l’e-­‐commerce ° retis www.retis.be CLÉS DE RÉUSSITE EN E-COMMERCE - (C) D. JACOB (2015) Source  :  Etude  FEVAD  –  France  -­‐  2015  
  • 4. Chiffres  d’affaire  des  e-­‐shops  +  de  10  m€,   0,50%   de  1  à  10  m€,   3%   de  30K  à  1m€,   30%    -­‐  de  30  000  €,   66,50%   Baromètre  FEVAD  –  France  2014     66% des e-shops vendent … moins de 2500 € / mois ! 79% des e-shops enregistrent… moins de 3 transactions / jour ! ° retis www.retis.be CLÉS DE RÉUSSITE EN E-COMMERCE - (C) D. JACOB (2015)
  • 5. De  plus  en  plus  d’acteurs •  Le  5cket  d’entrée  est  de  plus  en  plus  bas   •  Par  contre,  il  est  de  +  en  +  difficile  d’être  rentable   Frais  d’inves5ssement  !   Frais  de  fonc5onnement  "   Ø  Guerre  des  prix          è  Faire  du  volume  /  se  spécialiser   ° retis www.retis.be CLÉS DE RÉUSSITE EN E-COMMERCE - (C) D. JACOB (2015)
  • 6. Etude  sur  les  facteurs   d’échec  /  réussite     en  e-­‐commerce PRINCIPAUX  ENSEIGNEMENTS ° retis www.retis.be CLÉS DE RÉUSSITE EN E-COMMERCE - (C) D. JACOB (2015)
  • 7. 1. «  Pour  profiter  du  boom  de  l’e-­‐commerce,  il  faut   être  e-­‐commerçant  »   2. «  Avec  le  web,  plus  besoin  de  travailler  de  9h  à   18h  :  2h/jour  suffisent  »   3. «  10  000  €  d’inves>ssements  suffisent  pour   vendre  en  ligne  avec  succès  »   4. «  le  break-­‐even  sera  aHeint  en  9  mois  »   4  idées  fausses ° retis www.retis.be CLÉS DE RÉUSSITE EN E-COMMERCE - (C) D. JACOB (2015)
  • 8. Mauvais     calcul  de    rentabilité   Service     non  opQmal,  voire  défaillant   Mauvaises  fonda5ons   1)  Stratégie  inadéquate   2)  Prestataire  web,  tunnel  de  conversion,…   Etude  sur  les  principales  difficultés Enquête  de  www.reQs.be         auprès  de  72  e-­‐commerçants  en  Wallonie  et  en  Alsace   ° retis www.retis.be CLÉS DE RÉUSSITE EN E-COMMERCE - (C) D. JACOB (2015)
  • 9. 1.  Mauvaises  fonda5ons   Ø  Stratégie  inadéquate  de  posiQonnement  en  ligne   Ø  Illusions  d’eldorado:  «  facile  »   2.  Ecueils  pour  meQre  en  œuvre  le  projet  #  parfois  abandon   Ø  Prestataire  web  bricoleur  /  peu  impliqué   3.  L’e-­‐shop  n’inspire  pas  assez  confiance   4.  Service  non  op5mal,  voire  défaillant   5.  Rentabilité  :   Ø  Pas  assez  de  vente  et/ou  pas  assez  de  marge  bénéficiaire   Ø  Planning  d’invesQssement.  PaQence  pour  abeindre  ROI   6.  Difficulté  à  monter  en  puissance  pour  aQeindre  une  taille   cri5que  :    RH,  ges5on  financière,  exporta5on   ° retis www.retis.be CLÉS DE RÉUSSITE EN E-COMMERCE - (C) D. JACOB (2015) Principales  difficultés…
  • 10. Ø  Croire  qu’il  suffit  d’avoir  un  site  d’e-­‐commerce  pour  vendre  en  ligne,   sans  qu’il  faille  réfléchir  à  l’amont  à  une  stratégie.   Ø  S’imaginer  qu’il  aussi  facile  que  dans  le  commerce  classique   d’augmenter  d’entrée  de  jeu  ses  chances  de  succès.     Ø  Certes  il  existe  une  sorte  de  «  pas-­‐de-­‐porte  »,  mais  il  est  plutôt  de   nature  sémanQque  :  le  nom  de  domaine,  mais  surtout  le   posiQonnement  abeint  pour  des  mots  clés  dans  les  moteurs  de   recherche.  Or,  ce  dernier  est  parQculièrement  volaQl.   Ø  Croire  qu’il  est  possible  de  faire  tourner  son  e-­‐bouQque  à  parQr  d’un   transat  au  bord  de  la  plage  en  Polynésie,  en  y  consacrant  quelques   minutes  par  jour.   Ø  Enfin,  certains,  convaincus  qu’ils  vont  faire  un  carton,  ont  signé  un   accord  avec  leur  fournisseur.   Ø  Ils  s’excluent  de  vendre  d’autres  produits.  Par  contre  le  fournisseur   ne  se  gêne  pas  pour  proposer  les  mêmes  produits  à  d’autres…   1)  Se  lancer  avec  des  illusions ° retis www.retis.be CLÉS DE RÉUSSITE EN E-COMMERCE - (C) D. JACOB (2015)
  • 11. 31%  des  e-­‐shops  wallonnes     ont  rencontré  des  problèmes 15%   11%   9%   8%   6%   6%   Non  respect  des  délais   par  l'agence  Web   Lacunes  des   prestataires  au  niveau   technique   Manque  de  pédagogie   et  d'écoute  de  la  part   des  chargés  de  projet   Non  respect  des  devis   Non  respect  d'une   obligaQon  contractuelle   Autres  (documentaQon   technique,   idenQficaQon  des   besoins,  obligaQon  de   changer  de  prestataire,   etc.)  Source:  Baromètre  2012  de  l’AWT   ° retis www.retis.be CLÉS DE RÉUSSITE EN E-COMMERCE - (C) D. JACOB (2015)
  • 12. •  Beaucoup  de  sous-­‐traitants  ne  parviennent  pas  à   respecter  leurs  engagements  sur  le  plan  technique  et/ou   planning,  ce  qui  peut  avoir  des  conséquences  sérieuses   (par  exemple,  ouvrir  sa  bou5que  de  jouets  après  la   période  faste  de  fin  d’année).     •  Certains  prestataires  se  révèlent  être  «  bricoleurs  ».     •  D’autres  ne  s’impliquent  pas  vraiment  dans  le  projet,  et   encore  moins  dans  les  résultats  de  la  bou5que  en  ligne.   Ø  Ex:  l’e-­‐commerçant  est  séduit  par  le  look  du  site  d’e-­‐commerce   proposé,  mais  celui-­‐ci  est  mal  conçu  sur  le  plan  de  l’ergonomie  et   parfois  du  référencement  naturel,  non  intégré  avec  des  soluQons   externes  (paiement,  tracking  du  colis,  recommandaQons  des   produits  sur  les  réseaux  sociaux,…).  En  plus  le  site  n’est  pas  praQque   à  gérer  au  niveau  du  back-­‐office*,  donc  peu  efficace.     2)  Avoir  mal  choisi  son  ou  ses  prestataires   ° retis www.retis.be CLÉS DE RÉUSSITE EN E-COMMERCE - (C) D. JACOB (2015)
  • 13. •  Mal  affecter  ses  inves5ssements  ini5aux  en  temps  et   en  argent  et  sous-­‐es5mer  le  temps  nécessaire  pour   aQeindre  le  break-­‐even:     Ø  trop  miser  sur  la  plateforme  transacQonnelle  en  ligne,  pas  assez   en  markeQng  et  ne  s’être  pas  rendu  compte  qu’il  faut  consacrer   du  temps  presque  quoQdiennement  pour  mener  une  veille   compte  tenu  du  rythme  d’évoluQon  du  commerce  connecté.     Ø  en  e-­‐commerce  9  à  12  mois  (en  moyenne)  sont  nécessaires   pour  valablement  juger  de  la  direcQon  prise.     Ø  Des  bouQques  en  ligne,  pourtant  promebeuses,  car  bien   posiQonnées  sur  le  plan  stratégique  et  markeQng,  doivent   mebre  la  clé  sous  le  paillasson  faute  d’argent  frais.     3)  Vision  chrono-­‐stratégique  inadéquate:   ° retis www.retis.be CLÉS DE RÉUSSITE EN E-COMMERCE - (C) D. JACOB (2015)
  • 14. •  Parfois,  même  si  le  site  accueille  de  nombreux   visiteurs  et  est  bien  conçu  sur  le  plan  ergonomique,   peu  de  visites  sont  transformées  en  réelles   commandes.     Ø  Une  série  de  peQts  détails  sur  le  site  web,  rassemblés,  peut   donner  confiance  ou  au  contraire  inspirer  de  la  méfiance  au   consommateur.  Il  faut  les  travailler,  parallèlement  évidemment   à  la  notoriété,  qui,  elle,  se  construit  plutôt  en  dehors    de  la   plateforme  transacQonnelle.     Ø  En  plus  de  rassurer,  il  faut  parvenir  à  convaincre,  ce  qui  n’est   pas  aisé  via  un  canal  électronique,    car  on  ne  dispose  quasiment   que  du  sens  «  visuel  »  pour  faire  passer  le  message  et  de  moins   de  2  minutes,  c’est-­‐à-­‐dire  le  temps  que  l’internaute  accepte  en   moyenne  de  consacrer  à  parcourir  votre  catalogue   4)  Souci  insuffisant  de  créer     un  climat  de  confiance ° retis www.retis.be CLÉS DE RÉUSSITE EN E-COMMERCE - (C) D. JACOB (2015)
  • 15. •  Les  difficultés  apparaissent  surtout  en  niveau  de  :   Ø  la  gesQon  des  paiements,     Ø  La  gesQon  des  approvisionnements  et  livraisons,     Ø  Parfois  également  au  niveau  du  service  à  la  clientèle     Ø  Ex:  suivi  en  plusieurs  langues,  gesQon  des  retours  de  produits, …   Ø  Il  faut  bien  tenir  compte  des  contraintes  juridiques  et   organisaQonnelles  propres  à  la  vente  à  distance.   5)  Ne  pas  servir  sa  clientèle  de  façon   op#male ° retis www.retis.be CLÉS DE RÉUSSITE EN E-COMMERCE - (C) D. JACOB (2015)
  • 16. •  Si  le  5cket  d’entrée  est  bas  pour  vendre  en  ligne  et  qu’il   est  assez  facile  de  faire  tourner  seul  une  e-­‐bou5que,  il  en   devient  autrement  lorsque  l’ac5vité  se  développe  au  point   que  les  fondateurs  ne  peuvent  plus  tout  assurer.     Ø  Il  faut  engager  pour  éviter  les  problèmes  de  service.   Ø  Certains  n’osent  pas  franchir  le  pas.  Ils  freinent  l’acQvité,  alors  que   des  concurrents  au  contraire  passent  à  la  vitesse  supérieure  et  font   évoluer  leurs  acQvités  en  foncQon  des  dernières  tendances  de  la   clientèle.     Ø  D’autres,  qui  ont  décidé  de  franchir  le  pas,  ne  parviennent  pas  à   gérer  cebe  montée  en  puissance,  au  niveau  de  la  gesQon  des   ressources  humaines  et  de  la  gesQon  financière.     Ø Un  développement  internaQonal  implique  par  exemple  des   équipes  mulQlingues,  une  gesQon  des  moyens  de  paiement,  une   applicaQon  correcte  des  taxes,  une  connaissance  des  habitudes  des   consommateurs  dans  chaque  pays  pour  établir  une  poliQque   markeQng  adaptée,…     6)  Difficultés  à  a]eindre  un  taille  cri#que ° retis www.retis.be CLÉS DE RÉUSSITE EN E-COMMERCE - (C) D. JACOB (2015)
  • 17. •  Stratégie  :     Ø  CannibalisaQon  entre  canaux  de  vente,  boycob  de  revendeurs,   pas  de  valeur  ajoutée  pour  l’offre  en  ligne,…   Ø  Mauvaise  esQmaQon  de  l’aire  de  chalandise   •  Plateforme:     Ø  Presque  tout  le  budget  iniQal  est  passé  en  développement  web   Ø  Très  beau  site,  mais  très  mal  conçu  pour  converQr   •  Ges5on  et  organisa5on  :       Ø  un  seul  canal  d’acquisiQon  client,     Ø  mauvaise  négociaQon  des  prix  d’achat,     Ø  sous-­‐esQmaQon  de  la  logisQque  et  du  SAV   Quelques  exemples  d’échec ° retis www.retis.be CLÉS DE RÉUSSITE EN E-COMMERCE - (C) D. JACOB (2015)
  • 18. Les clés de réussite en e-commerce
  • 19. Etre  bon  commerçant  (et  digne  de  confiance)   Ø Saisir  les  aQentes  de  la  clientèle   Ø Négocier  les  achats   Ø Bien  accueillir  le  e-­‐chaland  et  meQre  en  scène  son   offre   Ø Rassurer   Ø Fidéliser   1)  Bonnes  ressources  humaines ° retis www.retis.be CLÉS DE RÉUSSITE EN E-COMMERCE - (C) D. JACOB (2015) Enquête  de  reQs.be     auprès  de  72  e-­‐commerçants  en  Wallonie  et  en  Alsace  
  • 20. Etre  bon  commerçant  (et  digne  de  confiance)   Ø  savoir  bien  saisir  les  abentes  de  la  clientèle,     Ø  parvenir  à  bien  négocier  auprès  des  fabricants  /  grossistes  les   condiQons  d’achat  des  produits  souhaités,     Ø  savoir  bien  accueillir  le  chaland  dans  sa  bouQque  en  ligne  avec   un  site  opQmisé  sur  le  plan  ergonomique,     Ø  être  capable  de  bien  mebre  en  scène  son  catalogue,     Ø  veiller  à  rassurer  le  chaland  à  toutes  les  étapes  du  processus   devant  l’amener  à  acheter,     Ø  et  enfin  parvenir  à  fidéliser.   1)  Bonnes  ressources  humaines Enquête  2012  de  reQs.be     auprès  de  72  e-­‐commerçants  en  Wallonie  et  en  Alsace   ° retis www.retis.be CLÉS DE RÉUSSITE EN E-COMMERCE - (C) D. JACOB (2015)
  • 21. 2)  Bonne  stratégie  de  posi#onnement •  Positionnement bien identifié, distinctif •  Capacité à étendre sa zone de chalandise •  Flexibilité
  • 22. Pecheur.com  :     leader  vente  ar#cles  de  pêche
  • 23. Ya-­‐Too
  • 24. Tasset.com  :  Magasin  de  musique ° retis www.retis.be CLÉS DE RÉUSSITE EN E-COMMERCE - (C) D. JACOB (2015)
  • 25. •  Ne  doit  pas  être  confondu  avec  «  se  spécialiser  »:     Ø  Il  ne  s’agit  pas  de  ne  vendre  que  des  produits  d’un  domaine   parQculier.     Ø  Si  ses  100  produits  sont  tous  repris  dans  le  catalogue  de  50   000  produits  proposés  par  un  e-­‐commerçant  déjà  bien  établi   et  qui  a  probablement  plus  de  poids  pour  négocier  des  bons   prix  d’achat  auprès  des  grossistes,  ce  n’est  pas  gagné…     •  La  différencia5on  ne  se  joue  donc  pas  uniquement  au   niveau  de  la  nature  de  l’offre,  ni  du  prix,  mais   globalement  de  l’expérience  client.   Ø  Celle-­‐ci  s’exprime  souvent  au  niveau  du  service,  étant  donné   que  les  produits  sont  de  plus  en  plus  standardisés  à  l’échelle   mondiale.  Elle  doit  être  différente,  si  possible  unique  et   facilement  associable  à  l’appellaQon  de  la  bouQque  en  ligne.     Se  différencier ° retis www.retis.be CLÉS DE RÉUSSITE EN E-COMMERCE - (C) D. JACOB (2015)
  • 26. •  Pourquoi  ?  Quoi  ?  A  qui  et  où  ?   Ø  Nouveau  canal  de  vente  ?    Fidéliser  ?   Ø  Avrer  de  nouveaux  clients  ?    ExportaQon  ?   Ø  Offrir  un  autre  service  (ex:  personnalisaQon,  livraison  à   domicile,…)  ?   •  Comment  ?   Ø  Vendre  en  direct,  sans  intermédiaire  ?   •  Se  posi5onner  par  rapport  à  la  concurrence   Bien  définir  sa  stratégie  de    posi#onnement   en  ligne ° retis www.retis.be CLÉS DE RÉUSSITE EN E-COMMERCE - (C) D. JACOB (2015)
  • 27. Plusieurs  casqueQes  nécessaires  :   •  Commerçant  !!!   Ø  A  l’amont:   Ø  Dénicher  les  bons  produits  et  bons  fournisseurs   Ø  Négocier  les  prix  d’achats   Ø  Vendre     Ø  Faire  venir  les  prospects  è  e-­‐Marketeur   Ø  Mebre  en  scène  l’offre;  avoir  le  sens  du  client  pour  converQr     Ø  Servir  ,  fidéliser  è  e-­‐LogisQcien  (stock,  livraison,  service   après-­‐vente)   •  Configurateur  de  programme:     Ø  Nécessité  de  soulever  le  capot  parfois   Pour  faire  du  bon     «e-­‐commerce  »… ° retis www.retis.be CLÉS DE RÉUSSITE EN E-COMMERCE - (C) D. JACOB (2015)
  • 28. 3)  Bonne  organisa#on   « Multi front-office », mais « uni back-office » ° retis www.retis.be CLÉS DE RÉUSSITE EN E-COMMERCE - (C) D. JACOB (2015)
  • 29. Les  6  étapes  d’un  projet  e-­‐commerce Plan  stratégique   Plan  tacQque   Choix     Plan  financier   Mise  en  oeuvre   Développement  
  • 30. Les  6  étapes     d’un  projet  e-­‐ commerce 1.  L’étude  de  posi5onnement  et  le  plan   stratégique:   Ø Définir  et  cadrer  son  projet  (objecQfs,  cibles,…)    et   adopter  une  stratégie  de  posiQonnement   2.  Le  plan  tac5que  :     Ø relever  les  5  défis  du  «  parcours-­‐client  »  :  Bien  avrer   le  chaland,  le  séduire,  le  convaincre  de  commander,  le  servir  et  le   fidéliser  è  établir  l’argumentaire  commercial  et  les  acQons  à   entreprendre   3.  Les  choix  clés:     Ø faire  les  bons  choix  de  dénominaQon,  de   plateforme,  de  prestataires  (plateforme,   markeQng,  paiement,  logisQque),…   4.  Le  plan  financier  :     Ø Etablir  son  budget  et  son  échéancier  :   développement,  markeQng,  service   5.  Le  lancement   6.  Le  développement  :  bien  meQre  en   œuvre  sa  plateforme:     Ø bien  gérer  au  quoQdien  l’acQvité  en  ligne  et   l’amplifier     ° retis www.retis.be CLÉS DE RÉUSSITE EN E-COMMERCE - (C) D. JACOB (2015)
  • 31. Plan  tac#que  :  Les  5  phases  à  soigner ° retis www.retis.be CLÉS DE RÉUSSITE EN E-COMMERCE - (C) D. JACOB (2015)Extrait  du  livre  «  e-­‐Commerce:  Les  bonnes  praRques  pour  réussir  »  
  • 32. 1.  Akrer  le  chaland  à  regarder  «  sa  vitrine  »  plutôt  que   d’autres  è  (e-­‐)MarkeQng  pour  générer  du  trafic   2.  Séduire  :  Le  pousser  à  ouvrir  la  porte  du  magasin  en  ligne   (être  bien  achalandé.  Bien  mebre  en  scène  des  produits)     è  «    (e-­‐)  Marchandising  »   3.  Convaincre  :  L’inciter  à  conclure  la  transacQon  (passage  en   caisse  simple).  Eviter  qu’il  remebe  son  achat  à  plus  tard   4.  Servir  :  Lui  laisser  une  bonne  impression  pour  qu’il   recommande  le  vendeur  à  ses  connaissances  et  soit  disposé   à  revenir   5.  Fidéliser  :  L’inciter  à  renouveler  une  transacQon.   Reconnaître  le  client  lors  des  commandes  suivantes   Plan  tac#que  :  Les  5  phases  à  soigner ° retis www.retis.be CLÉS DE RÉUSSITE EN E-COMMERCE - (C) D. JACOB (2015)Extrait  du  livre  «  e-­‐Commerce:  Les  bonnes  praRques  pour  réussir  »   Avrer   Séduire   Convaincre   Servir   Fidéliser  
  • 33. Les  enjeux  en  fonc#on  des  5  séquences  du   parcours  d’achat   ° retis www.retis.be CLÉS DE RÉUSSITE EN E-COMMERCE - (C) D. JACOB (2015) E-­‐shop   Magasin  physique   Akrer   Mesurable   Pas-­‐de-­‐porte   Pas-­‐de-­‐porte   Séduire   Comparable  (…  mais  parfois  sous-­‐esQmé  en  ligne)   Convaincre   Cri5que   (1  sens  sur  5;  méfiances:  Qui  ?   Données  ?,  Paiement  ?   Fiabilité  livraison  et  SAV  ?)   A  priori  rassurant  :   Contact  humain,  matérialité   du  magasin  et  de  l’offre     Servir   Cri5que     (livraison  aval  +  gesQon   des  retours)   Fidéliser   Plutôt  aisé  
  • 34. Ressources  u#les LISTE  SUR  :  HTTP://WWW.RETIS.BE/RESSOURCES   ° retis www.retis.be CLÉS DE RÉUSSITE EN E-COMMERCE - (C) D. JACOB (2015)
  • 35. Liste  des  présenta#ons  proposées  par   RETIS •  E-­‐Commerce  :  Etat  des  lieux  en  Belgique   •  E-­‐Commerce  :  StaQsQques  sur  les  usages     •  Pourquoi  vendre  en  ligne  ?  Qui  sont  les  e-­‐ commerçants  ?   •  E-­‐Commerce  :  les  facteurs  de  réussite   •  L’e-­‐Commerce  n’est  pas  un  eldorado  !   •  E-­‐Commerce  BtoB   •  Le  commerce  connecté  :  store-­‐to-­‐digital  et  digital-­‐ in-­‐store   •  E-­‐commerce  :  les  étapes  pour  lancer  son  projet   •  E-­‐commerce  :  Bien  définir  son  posiQonnement   stratégique  et  son  plan  financier   •  E-­‐Commerce  :  avrer  des  visiteurs  sur  son  site   •  E-­‐commerce  :  séduire  l’internaute  et  l’inciter  à   mebre  dans  le  panier   •  E-­‐Commerce  :  rassurer  et  converQr  l’internaute  en   client   •  E-­‐Commerce  :  Bien  servir  le  client  et  le  fidéliser     •  E-­‐Commerce  :  Bien  choisir  un  nom  de  domaine   •  E-­‐Commerce  :  Bien  choisir  un  prestataire  web   •  E-­‐Commerce  :  Bien  choisir  une  plateforme  de  vente  en   ligne   •  E-­‐Commerce  :  Etablir  un  cahier  des  charges   •  E-­‐Commerce  :  Bien  choisir  les  moyens  de  paiement  et   les  prestataires   •  E-­‐Commerce:  Bien  choisir  les  moyens  de  livraison  et   les  prestataires   •  E-­‐Commerce  :  Se  préparer  au  lancement     •  RéglementaQon  e-­‐commerce  en  Belgique   •  Développer  l’e-­‐Commerce  à  l’internaQonal     Plusieurs  présenta5ons  sont  disponibles  en  libre  accès  sur   www.prospec5c.net.  Elles  peuvent  aussi  être  obtenues   auprès  de  go@re5s.be         ° retis www.retis.be CLÉS DE RÉUSSITE EN E-COMMERCE - (C) D. JACOB (2015)
  • 36. •  Dossier  pra5que   «  Facteurs  de  réussite   en  e-­‐ commerce  »  (extrait  de   «  mise  en  place  d’un   projet  e-­‐business  »)   Ø de  Damien  Jacob   §  6  pages     §  Disponible  auprès  de   damien@reQs.be     •  Ar5cle  en  ligne   Ø hbp://www.reQs.be/facteurs-­‐de-­‐ reussite/     ° retis www.retis.be
  • 37. E-­‐Commerce:  Les  bonnes   pra5ques  pour  réussir   Ø de  Damien  Jacob   §  352  pages     §  Editeur  :  Edipro   §  CollecQon  :  e-­‐Management   §  ISBN:    978-­‐2-­‐87496-­‐228-­‐8   Ø Vente  en  ligne   hbp://www.edipro.eu   ° retis www.retis.be CLÉS DE RÉUSSITE EN E-COMMERCE - (C) D. JACOB (2015)
  • 38. E-­‐Commerce:  De  la   stratégie  à  la  mise  en   œuvre  opéra5onnelle   Ø de  Henri  Issac  et  Pierre   Volle   §  514  pages     §  Editeur  :  Pearson   (3e  édiQon  –  févr  2014)   §  CollecQon  :  Pearson   EducaQon   §  ISBN:    978-­‐2-­‐7440-­‐7678-­‐7  
  • 39. •  www.re5s.be    et  www.prospec5c.org     •  6  autres  blogs  à  ne  pas  rater  :     Ø  hbp://www.richcommerce.fr/  (blog  du  consultant   www.fredcavazza.net)   Ø  hbp://www.markeQngonthebeach.com,  animé  par  le  centre   public  de  compétence  en  TIC  «  Technofutur  TIC  »)   Ø  hbp://www.wizishop.com  (blog  alimenté  par  l’équipe  de   concepQon  de  la  plateforme  Wizishop)   Ø  hbp://www.capitaine-­‐commerce.com  (blog  alimenté  par  le   consultant  Olivier  Sauvage)     Ø  hbp://www.info-­‐ecommerce.fr  (blog  alimenté  par  le  consultant   Benoît  Gaillat)   Ø  hbp://www.conseilsmarkeQng.com  (blog  alimenté  par  le   consultant  Frederic  Canevet)   Blogs CLÉS DE RÉUSSITE EN E-COMMERCE - (C) D. JACOB (2015) ° retis www.retis.be
  • 40. •  A  voir  sur  hQp://www.re5s.be/temoignages     Témoignages ° retis www.retis.be CLÉS DE RÉUSSITE EN E-COMMERCE - (C) D. JACOB (2015)
  • 41. Accompagnement-­‐expert     de  votre  e-­‐commerce ° retis www.retis.be CLÉS DE RÉUSSITE EN E-COMMERCE - (C) D. JACOB (2015) www.re5s.be    
  • 42. Accompagnement  expert  de  votre  e-­‐commerce  :     1.  Conseils  et  accompagnement  pour  le  lancement     (ou  le  reposiQonnement)  d’un  business  sur  le  web   2.  Aide  à  la  sélecQon  :   §  de  prestataires  (agences  web,  systèmes  de  paiement,  logisQciens,…)   §  de  plateformes  d’e-­‐commerce.   3.  Mission  d’audit,  d’opQmisaQon  (contenu,  conversion   web)  et  de  mise  en  conformité  juridique                                                          Expert  agréé  en  e-­‐commerce.  Subside  de  80%  sur  les                honoraires  (pour  les  PME  et  indépendants  en  Wallonie)   www.re#s.be     Facilitateur  indépendant  en  e-­‐business ° retis www.retis.be CLÉS DE RÉUSSITE EN E-COMMERCE - (C) D. JACOB (2015)
  • 43. Synthèse E-­‐commerce  :  Les  clés  de  réussite   ° retis www.retis.be CLÉS DE RÉUSSITE EN E-COMMERCE - (C) D. JACOB (2015)
  • 44. 1.  Bonnes  ressources   Ø  Etre  un  bon  commerçant.   Ø  Rassurer,  puis  construire  sa  notoriété.   2.  Bon  posi5onnement   Ø  Bien  idenQfié  et  dis5nc5f.   Ø  Capacité  à  étendre  sa  zone  de  chalandise.   Ø  Flexibilité.   3.  Bonne  organisa5on   Ø  MulQ  front-­‐office,  mais  uni  back-­‐office.   Les  3  clés  de  la  réussite   (en  résumé) ° retis www.retis.be CLÉS DE RÉUSSITE EN E-COMMERCE - (C) D. JACOB (2015) Enquête  de  reQs.be     auprès  de  72  e-­‐commerçants  en  Wallonie  et  en  Alsace  
  • 45. Contact : •  damien@retis.be •  http://linkedin.com/in/damienjacob •  @retis Blog du livre : www.retis.be Diaporama : www.prospectic.net ° retis www.retis.be CLÉS DE RÉUSSITE EN E-COMMERCE - (C) D. JACOB (2015)

×