ÉConomie Et DéVeloppement ( RéGime FrançAis)

12,321 views
11,903 views

Published on

Published in: Technology, Education
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
12,321
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
4,981
Actions
Shares
0
Downloads
78
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

ÉConomie Et DéVeloppement ( RéGime FrançAis)

  1. 1. Régime français (1608-1760): <ul><li>C.2 Quels sont les effets des activités économiques sur la société et le territoire en Nouvelle-France (Fresques, p150) </li></ul><ul><li>--------------------------------------------- </li></ul><ul><li>L’économie sous le régime français </li></ul><ul><li>France la métropole, la mère patrie </li></ul><ul><li> Elle a revendiqué (pris possession) du territoire </li></ul><ul><li>Nouvelle-France ou Canada la colonie territoire appartenant à la France </li></ul>
  2. 2. <ul><li>Des Français et des Autochtones découvrent que: </li></ul><ul><li>La fourrure </li></ul><ul><li>apporte des avantages (aide militaire, informations) aux 2 groupes </li></ul><ul><li>À partir de 1608 le commerce des fourrures amène les Français à établir une colonie permanente </li></ul><ul><li>Le moteur économique de la Nouvelle-France est: </li></ul><ul><ul><ul><li>Le commerce (la traite) des fourrures. </li></ul></ul></ul>
  3. 3. <ul><li>Mission de Champlain (1608): </li></ul><ul><ul><li>Explorer le St-Laurent </li></ul></ul><ul><ul><li>Contacter les Amérindiens </li></ul></ul><ul><ul><li>Recenser les richesses naturelles </li></ul></ul>
  4. 4. <ul><li>Pour maximiser les profits: </li></ul><ul><ul><li>Les Am é rindiens font l ’ essentiel du travail </li></ul></ul><ul><ul><li>Les compagnies ne transportent que très peu de colons </li></ul></ul><ul><li>La peau de castor sert à fixer les prix </li></ul><ul><li>Des exportateurs avec des marchands organisent des expéditions. </li></ul><ul><li>Les buts: </li></ul><ul><li>Explorer le territoire </li></ul><ul><li>Établir des relations commerciales avec les Amérindiens </li></ul>
  5. 5. Premières fondations : date ? fondateur ? motif ? * Ville-Marie deviendra rapidemment un transit pour le commerce des fourrures et sera baptisée Montréal en 1660. Endroit Année Fondateur Motif Québec 1608 De Champlain Économie (commerce des fourrures) Trois-Rivières 1634 De la Violette Économie (commerce des fourrures) Ville Marie* *Montréal 1642 De Maisonneuve Religieux (Christianiser les Amérindiens)
  6. 6. <ul><li>Emplacement des premiers postes de traite français </li></ul>
  7. 7. <ul><li>Commerce des fourrures et les Amérindiens </li></ul><ul><li>Les Français et leurs alliés amérindiens se rencontrent à chaque printemps à l’occasion des foires (Québec, Trois –Rivières et Tadoussac) </li></ul><ul><li>Les Hurons-Wendats y apportent des fourrures du bassin des Grands-Lacs. </li></ul>
  8. 8. <ul><li>Voir image (explo. Française) </li></ul><ul><li>Les Français ont des rivaux (XVII e siècle): </li></ul><ul><ul><ul><li>Les Hollandais et les Anglais qui fournissent armes et marchandises aux Cinq Nations iroquoises (Confédération iroquoise) </li></ul></ul></ul><ul><li>Les iroquois viennent à manquer de fourrures et s’attaquent aux Hurons. </li></ul><ul><li>De 1641 à 1701, les Français et leurs alliés amérindiens se battent entre les Cinq Nations. </li></ul><ul><li>Entre 1648 et 1652, les Iroquois détruisent la Huronnie et le réseau de traite des fourrures est brisé </li></ul><ul><ul><ul><li>C’est un coup dur pour l’économie de la Nouvelle-France. </li></ul></ul></ul><ul><li>Les Français doivent aller chercher les fourrures directement chez les nations amérindiennes. </li></ul>
  9. 9. <ul><li>1650- 1680 C’est le début des coureurs des bois (travailleur autonome) </li></ul><ul><li>Ils vendent, quelques fois, leurs fourrures aux Anglais. </li></ul><ul><li>Le gouverneur et l’intendant (Gouvernement royal) accordent des congés de traite (traiteur). </li></ul><ul><li>Le traiteur engage des voyageurs qui se rendent en territoire amérindien. </li></ul><ul><ul><ul><li>Les voyageurs sont des travailleurs salariés. </li></ul></ul></ul>
  10. 10. <ul><li>En 1665, le régiment de Carignan-Salières arrive dans la colonie pour protéger la population et assurer l’approvisionnement en fourrures. </li></ul><ul><li>1701 : grande paix de Montréal </li></ul>
  11. 11. Expansion du territoire <ul><li>Voies de pénétration en Amérique du Nord. (voir carte) </li></ul><ul><li>Baie d’Hudson </li></ul><ul><li>Golfe </li></ul><ul><li>du Saint-Laurent </li></ul><ul><li>3. Fleuve Hudson </li></ul><ul><li>4. Le Mississippi </li></ul><ul><li>Celui qui contrôle ces voies de pénétration contrôle le commerce des fourrures et l’Amérique du Nord. </li></ul>1 2 3 4
  12. 13. <ul><li>L’exploration française due au commerce des fourrures a pour conséquence (voir carte) </li></ul><ul><ul><li>Territorial : Expansion (agrandissement) du territoire afin de chercher de nouvelles sources d’approvisionnement de fourrures. </li></ul></ul>
  13. 14. <ul><li>2. Social (démographique): </li></ul><ul><ul><li>Les compagnies ne respectent pas leur obligation de peupler la Nouvelle-France. </li></ul></ul><ul><ul><li>Le commerce des fourrures ne nécessite que des hommes. </li></ul></ul><ul><ul><li>Les colons pourraient devenir des concurrents. </li></ul></ul><ul><ul><li>À partir des années 1650, ne peuvent plus s’appuyer sur les Hurons pour s’approvisionner début d’un peuplement diversifié </li></ul></ul>
  14. 15. <ul><li>3. Militaire: </li></ul><ul><li>Affrontements avec les colonies anglaises (fourrures, territoire) </li></ul><ul><li>Au cours du XVII e siècle, la France et l’Angleterre vont s’opposer régulièrement en Amérique du Nord. </li></ul><ul><li>En 1713, la France perd la baie d’Hudson, l’Acadie et Terre-Neuve aux mains de l’Angleterre. (voir carte) </li></ul><ul><li>Les Français encaissent des pertes économiques importantes: </li></ul><ul><ul><li>Fourrures </li></ul></ul><ul><ul><li>pêcheries </li></ul></ul>
  15. 16. Autres activités <ul><li>La pêche, la traite des fourrures et l’agriculture sont les principales occupations de la population en Nouvelle-France. </li></ul><ul><ul><li>Avant l’arrivée de Jacques-Cartier (1534), des pêcheurs français viennent pêcher la morue au large de Terre-Neuve. </li></ul></ul><ul><ul><li>Cette activité se poursuit tout au long du Régime français. </li></ul></ul><ul><ul><li>L’agriculture est l’activité économique qui occupe le plus grand nombre de personnes. </li></ul></ul><ul><ul><li>Au début, les colons pratiquent une agriculture de subsistance (subvenir à leurs besoins). </li></ul></ul><ul><ul><li>La culture du blé représentent les 2/3 des grains récoltés. </li></ul></ul><ul><ul><li>Au XVIII e siècle, l’agriculture prospère et les seigneuries vendent leurs surplus à la ville, aux postes de traite ou exportés. </li></ul></ul><ul><ul><li>Pour ce faire, on inaugure le Chemin du Roy qui relie Québec, Trois-Rivières et Montréal (1737). </li></ul></ul>
  16. 17. Politique mercantiliste <ul><li>Mercantilisme politique économique </li></ul><ul><li> but: enrichir la métropole. </li></ul>Métropole Colonie Accumuler des métaux précieux Fournir les matières premières Exporter (vendre) des produits finis (produits manufacturés) Acheter les produits venant de la métropole Ne jamais concurrencer la métropole
  17. 18. <ul><li>Conséquences du mercantilisme sur la Nouvelle-France </li></ul>Politique économique ------------------ A) mercantilisme Commerce des fourrures Territoire ----------------- B) agrandissement Relations avec les Amérindiens -------------------- Alliances Type de colonie développé -------------------------- C) colonie-comptoir
  18. 19. Diversification économique/1663-1760 <ul><li>Jean-Talon, intendant nommé par Louis XIV, tente de diversifier l’économie de la Nouvelle-France en mettant en place: </li></ul><ul><ul><li>Tannerie, brasserie, scierie </li></ul></ul><ul><ul><li>Chantier naval au Québec </li></ul></ul><ul><ul><li>Forges du Saint-Maurice </li></ul></ul><ul><li>Talon met en place le commerce triangulaire </li></ul><ul><li>Malgré tous les efforts déployés, le commerce des fourrures demeure le moteur de l’économie. </li></ul>
  19. 20. Obstacles au développement <ul><li>La politique mercantiliste de la France: </li></ul><ul><ul><li>Met un frein à la diversification économique. </li></ul></ul><ul><ul><li>La colonie ne doit jamais concurrencer la métropole. </li></ul></ul><ul><li>Les difficultés du transport ( distances, hiver) </li></ul><ul><li>Le manque de main-d’œuvre qualifiée et de capitaux </li></ul><ul><li>Le volume des ventes dans la colonie reste limité par le peu de population en Nouvelle-France. </li></ul><ul><li>La balance commerciale de la colonie st presque toujours déficitaire </li></ul><ul><ul><li>Les importations (achats) dépassent les exportations (ventes) </li></ul></ul>
  20. 21. <ul><li>Conséquences du mercantilisme suite… </li></ul><ul><li>La balance commerciale de la colonie est presque toujours déficitaire </li></ul><ul><ul><li>Les importations (achats) dépassent les exportations (ventes) </li></ul></ul>

×