Your SlideShare is downloading. ×
Monument aux morts de Joux-la-ville
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Saving this for later?

Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime - even offline.

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Monument aux morts de Joux-la-ville

943
views

Published on

Travail réalisé en 2011/2012 par S. Boursier, 1ère S. Lycée des Chaumes, Avallon.

Travail réalisé en 2011/2012 par S. Boursier, 1ère S. Lycée des Chaumes, Avallon.

Published in: Education

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
943
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Sur les traces des morts pour la France de la Grande Guerre dans l’Avallonais. A travers ce travail d’historien, vous allez chercher à comprendre comment la 1 ère guerremondiale fut une guerre brutale et violente pour les combattants et qui a marqué durablement les esprits. Le monument aux mortsLa loi du 25 octobre 1919 établit le principe de lérection dun monument dans chaque commune afin derappeler le lourd sacrifice consenti par les Français et de conserver la mémoire des soldats tombés durantla guerre.~ Étude du Monument aux morts de Joux-la-Ville (89) ~« Joux-la-Ville est un village français, situé dans le département delYonne et la région de Bourgogne. Ses habitants sont appelés les Joutiats etles Joutiates. La commune sétend sur 43,8 km² et compte 1 206 habitantsdepuis le dernier recensement de la population. Avec une densité de 27,5habitants par km², Joux-la-Ville a connu une nette hausse de 12,9% de sapopulation par rapport à 1999. Entouré par les communes de Précy-le-Sec, Nitry et Thory, Joux-la-Ville est situé à 29 km au Sud-Est dAuxerre laplus grande ville à proximité. La commune est proche du parc naturelrégional du Morvan à environ 15 km. » Source Texte : http://www.annuaire-mairie.frLa décision d’implantation du monument aux morts de Joux-La-Ville a été prise le 1er juillet 1921 soitquelques années après la fin de la première Guerre Mondiale. Son coût est denviron 8 000 Francs mais ilest en parti couvert grâce à la souscription publique et par subvention communale. Le 15 août 1921, lesculpteur Justin Monin de Dissangis est désigné comme le concepteur du monument. En effet ce fût leseul à avoir fait une offre. Le monument a été réalisé avec du calcaire. Le 2 juillet 1922 , le monument deJoux-La-Ville a été inauguré.Ci-contre :Monument aux morts de Joux-la-Ville (89) – 21 Février 2012 A. APPROCHEZ VOUS DU MONUMENT ET ESSAYEZ DE LEDECODER : 1. Où est placé le monument ?Le monument aux morts de la commune de Joux-La-Ville est situé au centre duvillage dans le parc de léglise, à lemplacement dun très ancien cimetière déplacéà la périphérie du village. Léglise se situe près de laxe routier départemental 11reliant Joux-La-Ville à LIsle-sur-Serein.
  • 2. Localisation :Source : Google Maps Source : Google Maps (Street View) Lien : Ici 2. Recopiez les inscriptions figurant sur le socleIl ny a pas dinscriptions sur le socle du monument aux morts, mais il y figure un rameau, une épéereprésentants la gloire et la paix. Toutefois, sur la face avant, sont gravés les dates « 1914-1918 » ainsique la phrase « A la mémoire glorieuse de ses enfants morts pour la France Joux-la-Ville reconnaissant »et les noms des défunts sur les faces latérales. On notera que les morts de la Seconde Guerre mondialen’apparaissent pas sur le monument. 3. Les symboles : relevez tous ceux que vous remarquez et essayer de deviner leur signification.Les symboles représentés sur le monument aux morts de Joux-La-Ville sont classés dans le tableau ci-dessous : Symboles Photos Significations Possibles Symbole laïque (1905). Rallie les différentes religions et personnes athées. (= croix aux catholiquesLa Croix de Guerre mais aussi décoration, un honneur officiel rendu aux combattants).
  • 3. Symbole du Messie, fin de la misère, des ténèbres, renouveau,Le Coq emblème du pays et de la victoire. Le coq gaulois est le symbole national de la France Symbole de la victoire sur la mort, dascension, deLa Palme régénérescence, de martyr et dimmortalité.La Couronne de Laurier Symbolisant la victoire.Le rameau dOlivier et lépée Symbole de paix et de gloire.Symbole de « lieu » :Le monument aux morts de la commune de Joux-La-Ville est délimité par une clôture en métal. Lespacedélimité par cette dernière est sacré. Il est strictement interdit dy pénétrer. Seuls le magistrat municipal,les anciens combattants et les enfants des écoles y sont autorisés.
  • 4. 4. Le soldat : décrivez son équipement. Vous le daterez par une recherche complémentaire.Le monument aux morts de Joux-La-Ville est dépourvu dune représentation dun soldat. Toutefois, les soldats, pluscommunément appelées « poilus » puisque ils navaient pas le temps de se raser ni de se laver lors de la guerre 14-18, étaient vêtus de manière inappropriés pour combattre au début de la guerre. En effet, ils portent un képi, ainsiquun uniforme composé dune veste bleue et dun pantalon rouge, ce qui les rend visibles. Contrairement auxAllemands qui eux, portaient des vêtements de teintes foncées. Les tenues ont donc peu à peu évolué pour êtremoins visibles par les ennemis. En l’occurrence, les uniformes deviendront de couleurs bleues foncés ; ils serontmis en place dès 1916. Un casque remplacera désormais la casquette peu utile.Les uniformes que portent les soldats français lors de cette première guerre mondiale sont similaires à ceux utiliséslors de la guerre qui opposa la France à lAllemagne (Guerre de Prusse) en 1870. Source Image : http://www.atelier-arachnee.frLuniforme du poilus était composé de divers éléments représentés ci-dessus.Sur lillustration (ci-dessous), on retrouve comme dit précédemment, les divers éléments constituants luniforme.. => Soldats français Source Photo : http://www.cheminsdememoire.gouv.fr et http://www.muad.com 5. Les morts : Combien ? Comment sont-ils classés ?Durant la Première Guerre Mondiale, au total il y a eu près de 20 millions de morts, 21 millions deblessés et un nombre important de disparus. Au total près de 40 millions de personnes ont subidirectement les méfaits de la guerre, dont 10 millions de civils tués et 10 millions de militaires. En effet,
  • 5. certains cadavres nont jamais étaient retrouvés, il en reste probablement sous terre, sur les champs debatailles.A Joux-La-Ville, il a été dénombré 32 décès et disparus durant cette guerre. Toutes ces victimes étaientdomiciliées dans cette commune. Sur le monument aux morts, les soldats sont classés par ordrechronologique de leur décès ou par ordre alphabétique. 6. Les grades apparaissent ils ? Pourquoi ?Les grades n’apparaissent pas sur les monuments aux morts puisque les hommes sont égaux devant la loiet devant la mort. B. HISTORIQUE DU MONUMENT 1. Qui l’a fait construire ?La commune et les habitants sont à lorigine de la construction du monument auxmorts. 2. Comment a été financé le monument ?Le monument aux morts de Joux-La-Ville a été financé par des subventionscommunales et des souscriptions publiques. En effet, les citoyens et la communesouhaitent rendre hommage à leurs morts. Les municipalités créent donc des comitésqui collectent de largent pour lérection de monuments aux Morts. 3. Le monument choisi est-il : Une œuvre originale et unique ?Le monument aux morts de Joux-La-Ville nest pas unique en son genre. En effet, cemonument représente un obélisque surmonté dun coq gaulois. Ce modèle est très répandu car il coûtaitpeu cher.De plus, il est disposé à Joux-la-Ville, près de léglise, de la place et de lancienne mairie détruiteaujourdhui. Autrefois, les monuments tels que ceux-ci étaient principalement installés près de lieuxpublics ou monuments communaux. Dautre part, le sculpteur a conçus dautres monuments à l’identique;on peut prendre lexemple de la commune de Saint-Martin des Champs dans lYonne en Puisaye(Source Photos: http://www.saintmartin89.fr)(Cf : question 5). Ces monuments aux morts sous forme dobélisquessont donc très repandus. On en conclut également que l’œuvre de Joux-la-Ville nest pas unique. Enfin,cette œuvre de commémoration possède tous les symboles caractéristiques des Monuments aux Morts.
  • 6. 4. Une œuvre stéréotypée et assez commune ?L’œuvre et assez stéréotypée, on en trouve dans d’autres communesproches et souvent de même forme (obélisque). Au contraire, certainesvilles comme Avallon choisissent d’élever un mur formantune stèle monumentale (Photo Ci-Contre ~ Source :http://queutchny1418.canalblog.com).>> Lien vers un site représentant des monuments aux morts de lYonneavec le point commun davoir tous la forme dobélisque.(http://queutchny1418.canalblog.com/archives/2010/08/22/index.html ). 5. Qui est l’auteur du monument ?Le 15 août 1921, le sculpteur Justin Monin de Dissangis (Commune situéeà 8 kilomètres) est désigné comme le concepteur du monument. En effet cefût le seul à avoir fait une offre. Le 2 juillet 1922 , le monument de Joux-La-Ville a été inauguré. 6. La commune de Joux-La-Ville comptait 909 habitants en 1911(dernier recensement avant la guerre)(Insee). Lors de la première guerre il y a eu 32 victimes. Donc, il y a eu environ 3,5 % de victimes. 32/909 * 100 = 3,5Relevez deux noms de soldats morts pour la France de la grande guerre, et noter les indicationscomplémentaires s’il y en a. Pour les élèves originaires de la commune, vous pouvez rechercher unpatronyme de votre généalogie. • BOURDILLAT André • COLLIN Henri Sans le monument.... Avec le monument.Source : http://massangy.free.fr Source : http://www.notrefamille.com C. QUEL SENTIMENT S’EN DEGAGE ?Devenu fête nationale en 1922, le 11 novembre est à la fois un jour de joie, celle de la commémoration del’Armistice, de la fin de la guerre, et un jour de deuil.Le monument de votre commune montre-t-il ces deux aspects ?
  • 7. Les décorations et symboles inspirent le patriotisme, elles rendenthommage aux soldats qui se sont sacrifiés pour la France commele souligne l’inscription sur la face avant «A la mémoire glorieusede ses enfants morts pour la France Joux-la-Ville reconnaissant ».L’épée symbolise la douleur de la perte d’un être aimé mais aussila victoire militaire et politique d’une France unie. Ces monumentsérigés au centre des villes nous font parvenir le souvenir de cettetragédie et nous transmettent un message de prévention afind’éviter que cela ne se reproduise. Les anciens combattantscroyaient pourtant quil sagissait de la « Der des Der ». Le jourde deuil est représenté par la liste des morts. Le jour de joie estreprésenté par le coq qui représente la victoire et la fierté. Monument aux morts dAvallon (89) Source : profcdj.pagesperso-orange.fr