Le kit Max et Lili de la gentillesse - Psychologies.com
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Le kit Max et Lili de la gentillesse - Psychologies.com

on

  • 1,965 views

 

Statistics

Views

Total Views
1,965
Views on SlideShare
1,921
Embed Views
44

Actions

Likes
0
Downloads
1
Comments
0

2 Embeds 44

http://prettyzoely.wordpress.com 43
http://pinterest.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Le kit Max et Lili de la gentillesse - Psychologies.com Le kit Max et Lili de la gentillesse - Psychologies.com Document Transcript

    • 15 BONNES IDÉES DE GENTILLESSE Voici quelques idées toutes simples que tu pourras donner à ta maîtresse ou à ton maître pour mettre un peu plus de douceurdans la classe, lors de la Journée de la Gentillesse, le 13 novembre, et aussi toute l’année ! Tu lui diras que d’autres écolesles ont essayées avec succès, et qu’elles font partie du programme…1. LA FLEUR DES COMPLIMENTSLa maîtresse distribue à chaque L’enseignant aura rédigé avec lesélève un dessin représentant une élèves une liste dont ils pourrontmarguerite. Au centre de la fleur, s’inspirer. Chacun récupère ensuitel’enfant écrit son prénom. La feuille sa fleur et la lit à hautecircule ensuite dans la classe. Les voix, s’il le souhaite.autres élèves inscrivent dans chaque La maîtresse peut aussipétale une qualité de l’enfant : il est afficher toutes les fleursadroit, il est drôle, il joue bien au sur le « mur de lafoot, il sait garder un secret, etc. gentillesse ».
    • 2. L’AMI SECRET2. L’AMI SECRET 4. LE JEU JEU RÔLE 4. LE DE DE RÔLE Chaque élèveChaque élève tire L L tire hasard le lees élèves lisent le livre livre MaxLili Lili au au hasard es élèves lisent le Max et etprénom d’und’un autrel’observe en en veulent être gentils commentent prénom autre et et l’observe veulent être gentils et et commententcachette pendant une une journée. En passages où la gentillesse est est cachette pendant journée. En les les passages où la gentillessefin d’après-midi, il luiiloffreoffre des-des- mise défaut : celuicelui Lili triche fin d’après-midi, lui un un mise en en défaut : où où Lili trichesin, sin, poème ou une une chanson, où pour préparer le petit déjeuner, ce- un un poème ou chanson, où pour préparer le petit déjeuner, ce-il exprime les les qualités a remar- lui lui où fait fait croire à que les il exprimequalités qu’ilqu’il a remar- où elle elle croire à MaxMax que lesquées chezchez Ce «Ce « cadeau » peut fipréfèrent les durs, etc. etc. Puis ils quées lui. lui. cadeau » peut filles lles préfèrent les durs, Puis ilsrester secret, il peutpeut aussi être montré rejouentscène, la prolongent, la la rester secret, il aussi être montré rejouent la la scène, la prolongent,au resterestela classe, chanté ou lu à lu transforment. au de de la classe, chanté ou à transforment.haute voix.voix. haute Ils peuvent aussi interpréter une une Ils peuvent aussi interpréter scène inspirée de la vie réelle scène inspirée de la vie réelle : un: un enfant a été exclu d’und’un groupe parce enfant a été exclu groupe parce qu’ilqu’il jouait mal, autre a été la la jouait mal, un un autre a été ciblecible moqueries parce qu’ilqu’il était de de moqueries parce était bon bon élève, etc. élève, etc. 3. L’ANGE GARDIEN3. L’ANGE GARDIEN Pendant semaine, chaque élèvePendant une une semaine, chaque élèves’engage à être être gentil avecautre, s’engage à gentil avec un un autre,dontdont il aura pioché le nom. Il prend il aura pioché le nom. Il prend 5. LES LES DÉFISLA GENTILLESSE 5. DÉFIS DE DE LA GENTILLESSEde ses nouvelles, l’invite à jouer avecavec de ses nouvelles, l’invite à jouer L Llui, lle idéeendfendcen dasbdeobn,soitn, etc.a maîtresse propose à chaque élève u , l f dé en as c e es i e e c. a maîtresse propose à chaque élèveLe «Le « protégé » connaît pas pas son choisir un «un « défi gentillesse », si protégé » ne ne connaît son de de choisir défi gentillesse », siange gardien. Le vendredi, la maî-maî- possible dans domaine où iloù il es- ange gardien. Le vendredi, la possible dans un un domaine es-tresse demande aux aux enfants d’expri- time avoir besoins’améliorer : tresse demande enfants d’expri- time avoir besoin de de s’améliorer :mer mer leurs sentiments : leurs sentiments : - Résister aux provocations. - Résister aux provocations.- Était-il facile ou difficile d’être gentil ? -?Aider son voisin à fairefaire un exercice. - Était-il facile ou difficile d’être gentil - Aider son voisin à un exercice.- Était-ce une une source de fierté ? - Était-ce source de fierté ? - Ranger la classe, etc. etc. - Ranger la classe,- Ont-ils reconnu leur leur ange gardienElle Elle leur distribue dessin de ther-ther- - Ont-ils reconnu ange gardien ? ? leur distribue un un dessin de- Sont-ils devenus amisamis ? - Sont-ils devenus ? momètre. L’enfant fixe d’und’un rouge momètre. L’enfant fixe trait trait rouge son niveau en début de journée, puis puis son niveau en début de journée, d’und’un trait bleu le niveau atteintfien fin trait bleu le niveau atteint en n d’après-midi. A-t-ilA-t-il non non progres- d’après-midi. ou ou progres- sé ? sé ?tour tour de table permet à chacun Un Un de table permet à chacun de s’exprimer sur sur son de s’exprimerson défi.défi.
    • 7. LES LES MOTS QUI TOUCHENT 7. MOTS QUI TOUCHENT À À l’aide d’und’un dictionnaire,élèves l’aide dictionnaire, les les élèves travaillent sur sur vocabulaire de la la travaillent le le vocabulaire de gentillesse : définition, synonymes, gentillesse : définition, synonymes, antonymes, etc. etc. maîtresse leur leur antonymes, La La maîtresse demande de construire des des phrases demande de construire phrases avecavec mots. Certaines notions sontsont ces ces mots. Certaines notions très très proches : bienveillance, généro- proches : bienveillance, généro- 6. AUTOUR DESDES IMAGES 6. AUTOUR IMAGES sité, sité, coopération, etc. Quelles sont coopération, etc. Quelles sont les différences ? Les classer par ordre les différences ? Les classer par ordreÀ À la maison, les enfants découpent d’importance. la maison, les enfants découpent d’importance.des des photos de magazines qui Cet atelier plus pluscacecacepetits photos de magazines qui Cet atelier est est effi effi en en petitsévoquent la gentillesse ou la mé- mé- groupes, pour que chacun puisse évoquent la gentillesse ou la groupes, pour que chacun puissechanceté : concert de solidarité pourpour s’exprimer. volontaire se charge chanceté : concert de solidarité s’exprimer. Un Un volontaire se chargeles les victimes d’un tremblement de ensuitela synthèse. victimes d’un tremblement de ensuite de de la synthèse.terre, publicité pourpour une association terre, publicité une association humanitaire, personne âgée isolée,humanitaire, personne âgée isolée,etc. etc. lendemain, chacun décrit et et Le Le lendemain, chacun décritcommente son son image, et justifie son commente image, et justifie sonchoix. La maîtresse peutpeut réunir ces choix. La maîtresse réunir ces images dans un classeur en lesimages dans un classeur en les re- re-groupant par par thème (domaine d’in- groupant thème (domaine d’in- tervention, proximité géographique, 8. AUTOUR DE LA LITTÉRATUREtervention, proximité géographique, 8. AUTOUR DE LA LITTÉRATUREetc.) etc.) les afficher. Elle Elle profiprofite JEUNESSE ou ou les afficher. en en te JEUNESSEpourpour initier ses élèvesl’analyse initier ses élèves à à l’analyse d’images :d’images : L La maîtresse choisit un album ou ou a maîtresse choisit un album- À qui s’adresse la photo ? ? - À qui s’adresse la photo un roman sur le thème de la gentil- un roman sur le thème de la gentil-- Quel est son objectif ? ? - Quel est son objectif lesse (voir(voir la liste www.psycholo- lesse la liste sur sur www.psycholo-- Quelles sont sont les techniques utilisées gies.com). Elle Elle le lit avec élèves, - Quelles les techniques utilisées ? ? gies.com). le lit avec ses ses élèves, le commente avecavec eux, puis leur de- le commente eux, puis leur de- T DU RIR E mande de repérer les passages qui qui mande de repérer les passages DU RIZ E ANDIR expriment le mieux la gentillesse (avec expriment le mieux la gentillesse (avec POUR GR quels mots ?), d’analyser le compor- quels mots ?), d’analyser le compor- tement des personnages, d’imaginer tement des personnages, d’imaginer ce qu’ils auraient fait à place. Elle ce qu’ils auraient fait à leur leur place. Elle leur leur propose ensuite raconter un un propose ensuite de de raconter épisode de leur leur où eux-mêmes épisode de vie vie où eux-mêmes ont fait preuve de gentillesse, puis puis un ont fait preuve de gentillesse, un autre où quelqu’un montré gentil autre où quelqu’un s’ests’est montré gentil avecavec eux. Qu’ont-ils ressenti ? eux. Qu’ont-ils ressenti ?
    • 9. LE DÉBAT PHILO 10. LA CHARTE DE LA GENTILLESSELa maîtresse organise un débat surle thème de la gentillesse.- Qu’est-ce que la gentillesse pourles enfants, pour les adultes ?- Pourquoi est-ce une qualité impor-tante ?- Quels sont les obstacles qui l’em-pêchent de se manifester ? À l’issue de ce débat, les élèves- Que pourrait-on imaginer pour peuvent rédiger une Charte de lal’instaurer à l’école, à la maison ? gentillesse que chacun – enseignantLes enfants s’expriment à tour de compris – s’engage à respecter :rôle, uniquement s’ils le désirent, - Être poli et patient avec les autres.sans s’interrompre ni se critiquer, - Rendre service au moins une foisun bâton de parole à la main. Un par jour à quelqu’un.« maître du temps » veille au respect - Aider les élèves en difficulté, etc.du temps de parole, un « scribe » fait Cette Charte est différente du règle-la synthèse du débat. ment de classe. Elle peut prévoir des récompenses pour les plus gentils.
    • 11. LE PROJET SOLIDAIRE 13. LES MOTS QUI FÂCHENT L e débat peut aussi déboucher sur un L a maîtresse accroche dans la classe un « projet collectif concret, à dé nir tous tableau de coopération ». Dans la colonne ensemble : la création d’un spectacle de gauche, les élèves s’inscrivent pour pour une maison de retraite, une demande d’aide : apprendre la l’organisation d’une kermesse pour division à deux chi res, construire un EUR collecter des fonds destinés à MÊME PAS P ! pont en Kappla, réussir mes tirs au but… TIL D’ÊTRE GEN construire un puits au Sahel, l’envoi de Dans celle de droite, d’autres élèves cartes postales à des enfants hospita- proposent leurs compétences. Ils ont une lisés… semaine pour le faire. L’échange de « services » a lieu la semaine suivante, à un moment déterminé par la maîtresse. 12. LE TABLEAU DE COOPÉRATION La maîtresse accroche dans la classe colonne de gauche, les élèves 10 un « tableau de coopération ». Dans la s’inscrivent pour une demande d’aide : BONNES IDÉES apprendre la division à deux chi res, construire un pont en Kappla, réussir DE GENTILLESSE mes tirs au but… Dans celle de droite, d’autres élèves proposent leurs compétences. Ils ont une semainesimples que tu pourras donner Voici quelques idées toutes pour le faire. L’échange de « services » mettre un peu plus de douceur à ta maîtresse ou à ton maître pour 14. LE TOUR DU MONDE DES danslieu classe, lors de la Journée de la PROVERBES le 13 novembre, a la la semaine suivante, à un Gentillesse, moment déterminé par la maîtresse. diras que d’autres écoles et aussi toute l’année ! Tu lui L a maîtresse étudie avec ses élèves les ont essayées avec succès, et qu’elles font partie du programme… des proverbes ou citations du 1. LA FLEUR DES COMPLIMENTS monde entier, qui évoquent la solidarité, le respect mutuel, laL responsabilité : On a souvent besoin a maîtresse distribue à chaque L’enseignant aura rédigé avec les d’un plus petit que soi, L’habit ne faitélève un dessin représentant une élèves une liste dont ils pourront pas le moine… (liste disponible surmarguerite. Au centre de la fleur, s’inspirer. Chacun récupère ensuite le Guide du maître de Mon agendal’enfant écrit son prénom. La feuille sa fleur et la lit à haute Coop, voir ci-dessous). Les enfantscircule ensuite dans la classe. Les voix, s’il le souhaite. expriment ce que leur inspirentautres élèves inscrivent dans chaque La maîtresse peut aussi cesmaximes, à quelles situationspétale une qualité de l’enfant : il est afficher toutes les fleurs elles leur font penser et quelsadroit, il est drôle, il joue bien au sur le « mur de la comportements ils penseraientfoot, il sait garder un secret, etc. gentillesse ». adopter, s’ils y étaient confrontés.
    • 15. LES JEUX DE LA COOPÉRATION LES MOTS QUI TOUCHENT 7.L e débat peut aussi déboucher sur un projet collectif concret, à dé nir tousensemble : la création d’un spectacle pour une maison de retraite, l’organisationd’une kermesse pour collecter des fonds destinés à construire un puits au Sahel,l’envoi de cartes postales à des enfants hospitalisés…Un grand merci à Corinne Alberti, enseignante ; Claire Brenet, coauteuredes agendas coop de l’O ce central de la coopération à l’école (OCCE) ;Yolaine de Brichambaut, Véronique Guérin et Marc Thiébaud, formateurs ;Jacques Fortin, pédiatre; Danielle Levanah Hadjes Rivera, médiatrice del’Éducation nationale ; Brigitte Liatard et Françoise Raguin, de l’associationMédiActeurs nouvelle génération ;8. AUTOUR DE rédacteur en chef de Guy Boubault, LA LITTÉRATURENon-Violence actualité ; Les éditions Calligram ; Serge Bloch pour ses JEUNESSEillustrations. E T DU RIR DU RIZ E ANDIR POUR GR