Your SlideShare is downloading. ×
Concours qualité 2010: Excellence dans les services publics
Concours qualité 2010: Excellence dans les services publics
Concours qualité 2010: Excellence dans les services publics
Concours qualité 2010: Excellence dans les services publics
Concours qualité 2010: Excellence dans les services publics
Concours qualité 2010: Excellence dans les services publics
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Concours qualité 2010: Excellence dans les services publics

217

Published on

Chavannes-Renens (ots) - Concours qualité 2010, organisé conjointement par la Société Suisse des Sciences Administratives (SSSA) et l'Institut de Hautes Etudes en Administration Publique (IDHEAP) Les …

Chavannes-Renens (ots) - Concours qualité 2010, organisé conjointement par la Société Suisse des Sciences Administratives (SSSA) et l'Institut de Hautes Etudes en Administration Publique (IDHEAP) Les administrations publiques suisses sont en ... / http://www.presseportal.ch/fr/pm/100005308/100614940/idheap

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
217
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'instruction publique, de la culture et du sport Office pour l'orientation, la formation professionnelle et continue LA CITÉ DES MÉTIERS ET DE LA FORMATION DE GENÈVE L’Office pour l’orientation, la formation professionnelle et continue (OFPC), rattaché au département de l’instruction publique, de la culture et du sport, a pour mission de développer et de promouvoir dans le canton de Genève l’orientation et la formation tout au long de la vie. Ses prestations sont offertes dans le cadre de cinq services, ayant chacun sa logique et son organisation propres pour l’accueil et l’information du public. Ceci peut engendrer un manque de visibilité des prestations offertes, un accès parfois difficile aux services, une utilisation partielle de toutes les ressources humaines et financières. Pour mieux répondre aux besoins du public et dynamiser son fonctionnement, l’OFPC a souhaité sortir de ce modèle marqué par un fort cloisonnement entre les services. Pour y parvenir, il a créé, avec la participation très active et indispensable de l’Office cantonal de l’emploi, rattaché au département de la solidarité et de l’emploi, la première Cité des métiers et de la formation de Suisse. Il s’agit d’un lieu ouvert, où le public est reçu par des spécialistes provenant d’institutions différentes pouvant donner des informations et des conseils sur tous les aspects liés à la formation et à la carrière professionnelle. Tout est organisé autour des besoins des usagers et pour faciliter l’accès le plus direct aux prestations. La Cité des métiers et de la formation de Genève réunit ainsi sur plus de 300 m2 des prestations regroupées autour de six grandes thématiques : l’information sur les métiers et les professions, l’information sur l’apprentissage, la construction d’un projet professionnel, la formation continue, le financement de la formation et l’emploi. Des professionnels rattachés administrativement à six entités différentes assurent ensemble des permanences au service du public, qui peut ainsi sur un même lieu, sans se déplacer, obtenir des conseils et des informations spécialisées. Le public n’a pas besoin de prendre rendez-vous, ni de décliner son identité. Aucune prestation n’est payante. La Cité des métiers et de la formation est ouverte du lundi au vendredi de 10h00 à 17h00 sans interruption. Depuis son ouverture en septembre 2008, la Cité des métiers et de la formation de Genève a accueilli plus de 35'000 personnes de tout âge. En collaboration avec de nombreux partenaires, elle a organisé plus de 150 événements sous forme d’expositions, d’ateliers thématiques destinés à des publics très divers, de présentations et démonstrations de métiers, de matinales pour les créateurs d’entreprise, de séances de recrutement réunissant jeunes cherchant un apprentissage et entreprises offrant des places. Contact et information : Grégoire Evéquoz Directeur général 079 308 21 88 022 388 44 25 gregoire.evequoz@etat.ge.ch
  • 2. "Dr Avec l'int est aujou perspect Mais la principes Le Cons étrangère valeurs e suisses c sa nation forme de concrets Dans ce la citoyen Cette Ch 1. « F 2. « 3. « a 4. « e 5. « c La Chart cadre du bienvenu fournir a dans leu ainsi qu’u décentra personna canton e nouvelle Cette ac public plu un cahie la produc égaleme compléte réalisé e travail po milieux e L'approc des effet modèle d l'Europe classeme Contact:T roits civique troduction du urd'hui le ca ive citoyenne citoyenneté v s et de fondem seil d’Etat a es. Il considè essentiels de constituent un nalité. Cette e l’ordre jurid qui en décou sens, le cant nneté aux no harte compren « Fondement Faculté de dr « Mémento » « Bienvenue adresses utile « Programme existants ; « 4 saisons culturelle neu te est remise u programme ue dans les ux nouveaux r nouvel envi une réception alisés complèt alisées. Avec et les commu loi sur les étr ction est déso us large. Afin r spécial sera ction d'un su nt un public er le program en étroite col our l'intégratio et de représen he de la gouv ts positifs re de gouverna et de la Com ent internatio Thomas Facc 2300 Se es et intégra u droit de vote anton qui co e de la politiq va au-delà d ments qui doi annoncé en ère que c’es e nos instituti ne exigence q exigence req dique et dém ulent. ton de Neuch ouveaux arriv nd les cinq do t et principes roit constitutio », feuillet résu dans le can es ; e d’intégratio à vivre! » C uchâteloises. e à toute pers e d'accueil d villes et prin x arrivants dè ironnement. I n officielle d’a tent le dispos c la Charte d unes rempliss rangers. ormais comp n de rappeler a diffusé sous upport audiov c moins scol mme cantona llaboration av on des étrang ntants de com vernance neu connus au-d ance, effectué mmission euro nal. chinetti, Servi 0 La Chaux-d rvice de la ation – comp e au niveau c nfère le plus ue d’intégrat de l'octroi for vent être con 2007 son i t une des m ons démocra qui s’applique quiert davant mocratique he hâtel s’est en vants suisses ocuments suiv s de la Rép onnel de l’Uni mant les fond nton de Neuc n et de con Calendrier de sonne qui pr des nouveaux ncipales com ès leur install Il prévoit la re accueil par le sitif ainsi que de la citoyenn sent le mand plétée par un r les fondeme s forme d’enc visuel illustra arisé et des l d'intégration vec les parte gers, une com mmunautés ét uchâteloise q elà des fron ée dans le c opéenne, pos ice de la cohé e-Fonds. Tél. cohésion m prendre la c communal en s de droits c ion neuchâte rmel de droit nnus pour qu' ntention de manières les atiques. Le re e à toute pers tage qu’une elvétique, elle gagé dans u s et étrangers vants réunis ublique et ca iversité de Ne dements et p châtel », broc naissances c es principaux rend domicile x arrivants d munes neuc ation les out emise de doc es autorités p des visites g neté et le pr dat d'informa ne panoplie d ents et princip cart dans les ant les fonde s modules s n et les cour enaires conc mmission con trangères. qui adosse l'in tières nation cadre du pro sitionne la Ré ésion multicu .: 032 884 74 multiculturell citoyenneté n 1848 et ses civiques aux eloise est une ts civiques, e elle puisse êt renforcer l’in plus efficace espect de la sonne vivant posture pers e implique le ne démarche s, munie d'un dans une poc anton de Ne euchâtel ; rincipes du c chure recens civiques », d x rendez-vou e sur le territo dont le but e hâteloises. P tils nécessair cuments utile politiques. Des guidées et au rogramme d'a ation qui leur de mesures pes de la cito principaux qu ments de la pécifiques "c rs de français cernés, en pa nsultative du ntégration inte ales. En effe ogramme "Cit épublique et lturelle, av. L 4 42. E-Mail: t e pour l'exerc s extensions x étrangers-è e de ses cara elle implique tre pleinemen ntégration civ s de les inté Constitution dans ce pays sonnelle d’ac e contenu de e inédite de re ne déclaration chette: euchâtel », do anton ; ant les princ épliant de pr s régionaux oire cantonal est de dévelo Par ailleurs, c es pour se m s, l'envoi d'un s cours de fra tres prestatio accueil des n r est conféré additionnelles oyenneté à la uotidiens neu citoyenneté citoyenneté" s. L'ensemble articulier ave Conseil d'Eta erculturelle à et, une évalu tés intercultu canton de Ne éopold-Robe homas.facch cer pleineme ultérieures, N ères en Suis actéristiques m aussi un co nt exercée. vique des po égrer aux pri et de l’ordre s, indépendam cquiescement e celui-ci et emise d'une C n signée de r ocument éta cipales inform résentation d de la vie s l. Elle s'inscr opper une c ce programm mouvoir plus ne lettre de b rançais acce ons d’informa nouveaux arr é par l'article s pour sensi a population r uchâtelois. Pa permettra de seront élabo e de la dém ec la Commu at constituée à la citoyenne uation extern urelles" du C euchâtel en t ert 90, hinetti@ne.ch ent" Neuchâtel se. Cette majeures. ontenu de opulations incipes et e juridique mment de t de pure les effets Charte de réception. bli par la mations et des cours sociale et rit dans le culture de me vise à aisément bienvenue essibles et tions plus rivants, le 56 de la ibiliser un résidente, ar ailleurs, e toucher orés pour arche est unauté de de divers eté produit e de son Conseil de tête de ce .
  • 3. Corps Police un pa La police nombreus Corps de collaborat entre elle Police e Ce parte populatio santé phy réelle ouv Dès lors connaissa réflexions par deux  D p  U p Une amé Depuis le de 350 s concrets en forte d Au terme documen ce parten A ce stad même ch concrètem s de polic e & milie artenariat e de Lausann ses années de e police laus tion et de tra es. et milieu des nariat d’un ge n par les deux ysique et men verture vers la , ces deux ances et d’éc s ont abouti à modes de col De fréquentes projet et de dé Un nombre particulièreme élioration vi e début de cet stages ont ét ont été obser décompensatio e de chaque é ts sont ensuit nariat de façon de, nous const haîne sociale ment amélioré ce de La eu des so t engagé ne, dans le ca es partenariat sannois et le nsparence, q s soins: un p enre nouveau x organisation ntale des citoy a cité. pôles se son changes de po une améliora llaboration : s rencontres p évelopper une considérable ent de briser le isible de la q tte expérience té effectués e rvés, comme p on. échange, les s te analysés et n la plus efficie tatons que les e et qu’une d é la qualité de ausanne, oins / de é au prof adre de sa p s qui renforce s milieux de ui ont amené partenariat n u vise à renfo ns. C'est ainsi yens lors de s nt rapprochés oints de vue q tion notable d permettant aux e réflexion com de stages es a priori resp qualité de la e, unique en S entre les colla par exemple u stagiaires étab t partagés par ente possible. s collaborateur diminution no la prise en ch projet la relatio fit du cito philosophie de ent véritableme es soins ont é de profonds novateur orcer la qualit que la police ses interventio s et ont dév qui ont mené de la concertat x représentan mmune permettant d pectifs a prise en ch Suisse et activ aborateurs de une prise en c blissent un bila r les deux inst rs des deux in otable des p harge du citoye Plt Alain Go on institu oyen e proximité, a ent son action fait preuve d s changemen té de la répo a mieux pris e ons, alors que veloppé une à la mise en tion et de la c ts de la police d'ancrer la r harge du cit vement soute es deux instit charge plus ra an de stage q titutions afin d nstitutions ont réjugés récip en-patient. orka – Police d alain. utionnell a développé e n au profit du c d’importants ts dans leur m nse et de la en compte les e le milieu des relation emp n application d oordination da e et du milieu éflexion dans toyen nue par les A tutions. De no apide et plus qu’ils remetten de continuer à accru leur sen roques a été de Lausanne – gorka@lausan le forme et entretient citoyen. Depu efforts d'ouve manière de fo prise en cha s éléments tou s soins a man preinte de pa d’idées novat ans l’action, n des soins de s la pratique Autorités politiq ombreux effe efficace des p nt à leur hiéra à développer e ntiment d'appa é constatée, – Responsable nne.ch – 079/ lle à depuis de is 1999, le erture, de onctionner arge de la uchant à la nifesté une artage de rices. Ces notamment "piloter" le e et plus ques, plus ets positifs personnes rchie. Ces et à piloter artenir à la ce qui a e du projet /898.73.47
  • 4. ww De gé au Les g a 100 et à b décri d’adr depu Des Jusq liées parco effet princ sécu impo nuclé sur l’ peuv Une geo.a acce orga moye d’ach sous offert dispo Conf Les Le po cons plus utilisa trouv au m Les g geo.a et leu rense cons ww.geo.ad epuis peu éoinformat ussi aux ci glaciers dis 0 ans? Où l beaucoup d ivent les ca resses post uis peu au t informatio qu'à 80 pour à de l'infor ours du com là que les c cipaux doma urité, le com ortante à la v éaires, les z ’évolution d vent être ob plateforme admin.ch, la essible au p nismes fédé en d’un visu heter des gé s forme de c ts par le gé onibles ont fédération e profanes y ortail s’adre struite de ma récentes. L ateurs et ut veront dans moyen de se géodonnée admin.ch pe ur achat dir eignements sultées libre dmin.ch: la Confédé tion. Ce gé toyennes e paraissent- l'eau destin d'autres que ractéristiqu tales ou d'a travers de w ons à profu r cent de to rmation géo mbattant. Au citoyennes aines de l’e mmerce et bi veille de vo zones de pr e notre pay tenues au t e accessib a plate-form ublic. On y éraux. 20 p ualiseur de éodonnées cartes pixel, oportail, on le label de et ne donne y trouvent a esse autant anière trans L’accès dire tilisatrices d la rubrique ervices web es peuvent ermet un ac ectement a s sur les coû d’émolume Le géop ération offr oportail n’e et aux citoy ils vraiment ée à produi e la géoinfo es d'un pay utres critère www.geo.ad sion. utes des dé graphique. ujourd’hui, t et les citoye xistence tel ien d’autres otations (par rotections d ys (les glacie travers du g le au publi me de la géo trouve plus ortails thém cartes il est . Les donné , d’images, trouve par qualité de la par conséq aussi leur b aux profan sparente et ct au traver directement e „Géoservic . t être cons ccès public uprès de l’o ûts. Grâce à ents. Eidgenö und Spo armasu Bundes portail de re un accès est pas de yens. t? Quelle ét ire de l’éne rmation per ys sous la fo es. Un accè dmin.ch, le écisions tou Trouver ce tout est plus ens trouver ls que l’env s. La recher r exemple: q e la nature, ers par exe géoportail d c. oinformation s de 60 jeux matiques sp t possible d ées spatiale des donnée r exemple d a Confédér quent pas a bonheur. es qu’aux p la page d’a rs de mots c à l’informat ces“ des int ultées san à l’ensemb office conce à geo.admi össisches Depar ort (VBS) isse samt für Landes e la Conf s public à s stinés aux tait la grand rgie est-elle rmet de rép orme de coo ès centralisé géoportail d chant les c es informatio s facile ave ont une ma vironnement rche de telle quels sont l , les transpo emple) ou de e la Conféd n, des géod x de donnée écialisés so de voir, d’im es sont disp es vectoriel es cartes h ration. Le po accès aux g professionn accueil mon clés facilite tion recherc terfaces pou s émolume ble des donn erné Le port n.ch, les do tement für Verte stopografie swis fédératio sa plateform seuls prof deur de mon e prélevée? ondre. Les ordonnées, é à cette inf de la Confé itoyennes e ons relevait c www.geo asse d’inform t, la populat es informati es emplace orts etc…) es zones d’ dération. données et d es provena ont liés à ge primer, de c ponibles, à d les, etc…Pa istoriques. T ortail fédéra éodonnées els. La page tre en prem la recherch chée. Les p ur télécharg ents. nées de l’ad tail donne a onnées peuv eidigung, Bevölke sstopo on est en me de la fessionnels n lieu de rés C’est à ces géodonnée , de noms d formation e édération et les citoye t jusqu’à pré o.admin.ch. mations liée tion, la sant ions est plu ements des D’autres in ’habitat de l des géoser nt de divers eo.admin.ch commande différentes é armi les se Toutes les al est géré p s de tiers. e de naviga mier les don he et condu professionne ger les géod dministratio aussi des vent égalem erungsschutz n ligne s, mais sidence il y s questions es de lieu, st ouvert ns sont ésent du C’est en es aux té, la s s centrales formations la faune rvices est s h. Au r ou échelles, rvices données par la ation est nées les it les els données n fédérale ment être s
  • 5. 2/2 Le géoportail de la Confédération est géré par l’office fédéral de topographie swisstopo, sur mandant de l’organe de coordination de la géoinformation au sein de la Confédération. On trouve le fondement de ce mandat dans la nouvelle loi fédérale sur la géoinformation et ses ordonnances qui imposent de rendre public au travers d’une infrastructure de données géographiques la majorité des géodonnées relevant du droit fédéral. Informations complémentaires: David Oesch Responsable du projet geo.admin.ch COSIG, Office fédéral de topographie swisstopo 031 963 23 15 david.oesch@swisstopo.ch Liens: Géoportail fédéral: http://www.geo.admin.ch Visualiseur de cartes: http://map.geo.admin.ch Suivez nous sur Twitter: http://twitter.com/swiss_geoportal
  • 6. Créat d’ass Histo L’entré des p formu comm Pour réside comm sollicit Dès 2 qui on déterm traitem person Buts Les co une é une ré mis en caisse frança rensei La cr consid efficac les do voire n L’intro europ centra une e appro Conta  Mo ch  Co tion d’un urance-ch orique ée en vigue personnes a laires adm munauté eur mémoire, ence est co me d’autres tent des pre 002, la CCN nt débouché miner de m ment rapide nnes fronta ontrôles eff quité sur le égion déter n place per e cantonale ais. Ils perm ignements t éation d’un dérablement cité et en ef onnées sont national. oduction pr éenne oblig alisation de entité susce priée qui pe act Monsieur Pas hômage (CC oordonnées centre d hômage (C eur des acc a nécessité inistratifs d ropéenne (f les règlem ompétent p pays limi estations de NAC a instau és sur la sig manière co e et sans lières. fectués lors e marché d rminée, dan mettent un e neuchâte mettent en transmis. n centre d t les acteur fficience. Ce t exclusivem rochaine d’ gera le sec cette prest eptible de ermet de va scal Guillet CNAC) – Ave téléphoniq Caisse can e compét CNAC) et cords bilatér é la mise destinés au ormulaire E ents relatif pour l’indem trophes, in e chômage. uré des con gnature d’u onjointe les erreur des s de l’établi e l’emploi e ns le cas pr traitement eloise d’ass n outre de de compéte rs susceptib e centre pe ment des él ’outils infor o à définir tation. En q répondre à aloriser les e t – Directeu enue Léopo ues et e-ma ntonale neu tence ent Pôle-empl raux et en en place x organes E301). fs aux acc mnisation d ntervient po ntacts privilé une convent s pratiques s demandes ssement de et d’observe résent, le c t rapide et a surance-chô garantir u ences à L bles d’interv ermettrait ég éments rée rmatiques une nouve qualité d’org à ce nouve expériences eur de la ca old-Robert 1 ail : 032 88 uchâteloise d re la cais loi (France particulier d de process d’exécution ords bilaté es frontalie our toutes égiés avec tion de colla s approprié s déposées es formulai er l’évolutio anton de N approprié d ômage (CC n standard a Chaux-de enir dans le galement de els et fiables performant elle stratégi gane de sur eau mandat s positives f caisse canto 11a – 2302 L 89 67 90, pa d’assurance sse canto e) de l’accord sus permet n de l’assu raux prévo ers. Cela si les perso les instance aboration d ées permett auprès de res E301 p on des cond Neuchâtel. D es demande NAC) ou d de qualité e-Fonds pe e processus e disposer d s. Ce conce s au nivea ie qui, à te veillance, le t. Notre pr faites à ce jo onale neuch La Chaux-de ascal.guillet@ e-chômage onale neuc sur la libre ttant l’élab urance-chôm oient que l ignifie que onnes conc es officielles dès 2008 ; c tant par la e Pôle-Emp permettent ditions de t De plus, les es que cela par les é sur le co ermettrait s et ainsi de d’un observ ept peut êtr au de la c erme, provo e seco doit rojet est un our. châteloise d de-Fonds t@ne.ch châteloise e circulation boration de mage de la e pays de la France, ernées qui s françaises ceci afin de a suite un ploi par les de garantir travail dans s processus a soit par la partenaires ontenu des de réduire e gagner en vatoire dont re régional, commission oquera une déterminer ne réponse d’assurance- e e a e , i s e n s r s s a s s e n t , n e r e -

×