Polycopié de la formation

430 views
304 views

Published on

Published in: Education
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
430
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
14
Actions
Shares
0
Downloads
2
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Polycopié de la formation

  1. 1. FIPA - Festival International de Programmes Audiovisuels Stage "Documentaire et reportage" - Casino de Biarritz Intervention du mercredi 22 janvier 2014 ________________________________________________________________________________________ Le reportage vidéo dans la pratique pédagogique Lecture de reportage, écriture télévisuelle Objectifs Savoir lire le langage du reportage audiovisuel. Savoir décrypter l’information pour développer un point de vue analytique et critique sur les productions audiovisuelles. Découvrir le fonctionnement des médias. Ecrire à partir de supports divers permettant de développer des qualités d’imagination. Public Lycéens-Collégiens. Matériel Ordinateur (pas forcément relié à internet) et vidéoprojecteur équipé de bonnes enceintes. Déroulement Cette séquence s’organise en deux temps. La première séance est consacrée à la découverte du contenu du reportage et à son format. Les élèves apprennent d’abord à repérer les réponses aux questions essentielles (5W - QQOQCP : qui, quoi, où, quand, comment, pourquoi). Ils doivent ensuite compléter un tableau présentant la trame "classique" d’un reportage audiovisuel. Cette activité doit les conduire à comprendre que le format permet une meilleure intelligibilité de l’information présentée au spectateur-citoyen. Sujet Angle Reportage : …… (temps) Lancement Séquence 1 Interview 1 Séquence 2 Interview 2 Séquence 3 Interview 3 Point d’arrivée ou "pied" Questions Images Sons Reprise d’un tableau du fascicule de Vidéo-Bahut. 1
  2. 2. FIPA - Festival International de Programmes Audiovisuels Stage "Documentaire et reportage" - Casino de Biarritz Intervention du mercredi 22 janvier 2014 ________________________________________________________________________________________ La seconde séance a pour objectif la découverte des codes du reportage audiovisuel à partir du décryptage d’un reportage. Les fonctions de journaliste et de JRI (Journaliste Reporter d’Images) sont alors distinguées. Les élèves analysent un reportage à partir de la grille de décryptage suivante Combien de temps dure chaque plan ? Les plans sont-ils fixes ou y a-t-il des mouvements de caméras (travellings, panoramiques) ? Y a-t-il des zooms ? Le JRI bouge-t-il sa caméra sans le faire exprès ? Comment fait-il ? Surligne les valeurs de plan que tu as observées. Plan général Conseil : 10 secondes par plan au filmage, Conseil : ne prendre que des plans fixes. Conseil : appuyer son coude sur un mur, une table,… Plan d’ensemble Plan moyen Plan américain Plan rapproché Gros plan Surligne les angles de vue que tu as relevés. Nomme l’interviewé auquel cela correspond. Hauteur d'œil Plongée Une même scène a-t-elle été filmée en prenant des plans différents, en cadrant différemment ? Les lieux sont-ils identifiables ? Le JRI a-t-il fait des plans larges ? Cette règle a-t-elle été respectée dans les interviews de ce reportage ? Quand l’interviewé est à gauche, de quel côté se situe l’intervieweur ? Les personnes interviewées sont-elles face à la lumière et le JRI dos à la lumière ? Combien de réponses de l’interviewé sont finalement gardées ? Plan italien Très gros plan Contre-plongée Conseil : 30-40 plans pour illustrer le commentaire. Ne pas hésiter à filmer la même scène en changeant l’angle et le cadrage. Conseil : filmer plusieurs plans fixes généraux. Conseil : Les intersections de ces 4 lignes font ressortir les points forts de l’image. Il s’agit en fait des quatre points où l’œil va être le plus attiré, donc les régions où vous devez placer les éléments les plus importants de votre image (par exemple, les yeux d’une personne). Attention, à l’inverse, ne pas placer un détail qui n’a pas d’importance sur un point fort car ce dernier parasiterait le sens de l’image. NB: ce procédé permet de "faire entrer" le spectateur dans l’interview. Conseil : demander à l’interviewé de reprendre les mots de la question dans sa réponse car, au montage, on ne garde que la réponse pour gagner du temps. Attention à ne pas le laisser commencer sa réponse avant que la question ne soit terminée (problème de montage) Réalisé à partir de celui de Vidéo-Bahut, Jeune Journaliste Reporter d’Image (JRI) et de http://www.absolut-photo.com/cours/composition/c Une troisième séance peut être organisée pour approfondir la maîtrise des codes d’écriture du reportage audiovisuel. Elle peut s’articuler autour de la comparaison de deux reportages portant sur un même sujet et ayant adopté un même angle. Elle pourrait alors aboutir sur une réflexion portant sur l’intérêt et les limites de ces codes d’écriture. Cette troisième séance peut aussi être dédiée à l’écriture d’un reportage imaginaire à partir d’un sujet en lien avec les programmes disciplinaires. Ressources Blog : stagedocumentaireetreportagefipa2014.wordpress.com 2
  3. 3. FIPA - Festival International de Programmes Audiovisuels Stage "Documentaire et reportage" - Casino de Biarritz Intervention du mercredi 22 janvier 2014 ________________________________________________________________________________________ Les reportages à l'école : (im-)possibles ? Objectifs Savoir lire le langage du reportage audiovisuel. Savoir décrypter l’information pour développer un point de vue analytique et critique sur les productions audiovisuelles. Savoir apprendre à identifier, classer, sélectionner et hiérarchiser l’information. Savoir rechercher l’information utile, l’analyser, la trier, la hiérarchiser, l’organiser, la synthétiser. Créer, produire, traiter, exploiter des données. Savoir construire une narration et organiser des images animées en vue de réaliser une production multimédia. Utiliser sa liberté d’expression. Public Lycéens-Collégiens. Matériel Caméscope (si possible équipé d’une sortie micro) / appareil-photo numérique Enregistreur numérique (éventuellement) Ordinateur (recherches, montage et mixage) Logiciel de montage gratuit (ex : WMM) Micro (enregistrement de la voix off, du commentaire) et micro-casques Déroulement Dans un premier temps, les élèves sont formés à la lecture puis à l’écriture télévisuelle (cf. fiche "Lecture de reportage, écriture télévisuelle"). Ils choisissent ensuite un sujet tout en examinant sa faisabilité pratique. Ils effectuent en parallèle des recherches leur permettant de cerner leur sujet et de bien le comprendre afin d’améliorer la pertinence de leurs propos et des questions posées aux interviewé(e)s. Ils complètent un tableau présentant leur sujet, leur angle et la trame de leur reportage. Les élèves doivent ensuite réfléchir au choix des personnes pouvant répondre à leurs questions. Ils prennent contact avec elles et fixent des dates de rendez-vous. Ils élaborent en parallèle un emploi-dutemps du tournage permettant d’éviter… de perdre du temps. Viennent enfin les étapes de montage et de mixage. Il est important de fixer des dates-butoir pour chaque étape afin d’éviter le délitement et la chronophagie d’une étape par rapport aux autres. Il est possible de mener ce projet dans le cadre du dispositif Vidéo-Bahut ou au fil d’une progression disciplinaire. Ressources CLEMI de Bordeaux, rubrique "Vidéo-Bahut". Blog : stagedocumentaireetreportagefipa2014.wordpress.com 3
  4. 4. FIPA - Festival International de Programmes Audiovisuels Stage "Documentaire et reportage" - Casino de Biarritz Intervention du mercredi 22 janvier 2014 ________________________________________________________________________________________ Nom :…………………………………………..Prénom :…………………………………………. Classe : ………… (Auto-)évaluation par compétences du reportage sur l’exercice des libertés (4e) Compétences Auto-évaluation (rouge : non acquis, jaune : en voie d’acquisition, vert : acquis) C.5.4. Avoir des connaissances et des repères de la culture civique. J’ai compris comment fonctionnent les libertés dans une démocratie. C.5.8. Mobiliser ses connaissances pour donner du sens à l’actualité. J’ai utilisé mes connaissances médiatiques (réaliser un reportage) et mes connaissances en Education civique (définition de citoyen appliquée à mon sujet) C.5.14. Être capable de porter un regard critique sur un fait. J’ai été capable de parler de mon sujet avec un certain recul (j’ai pensé aux droits qu’il donnait mais aussi aux devoirs qu’il impliquait et dans quel but) C.5.9. Lire et employer différents langages : texte. J’ai cité au moins une fois le Règlement Intérieur dans mon propos C.1.5. Manifester, par des moyens divers, sa compréhension de textes variés. J’ai réalisé une infographie pour résumer ou renforcer mon propos. C.5.15. Manifester sa curiosité pour l’actualité. Je suis intervenu(e) régulièrement en classe. J’ai regardé des reportages du Journal Télévisé (JT) chez moi pour approfondir les méthodes apprises en classe et cela m’a donné des idées pour mon reportage. C.1.1. Adapter son mode de lecture à la nature du texte et à l’objectif poursuivi J’ai lu mon texte en mettant le ton et en donnant l’impression que je ne lisais pas ! C.1.8. Rédiger un texte bref, cohérent et ponctué, en réponse à une question ou à partir de consignes données. J’ai placé le texte lu dans le reportage en annexe (j’ai écrit normalement mon texte, j’ai été à la ligne à chaque fois que je changeais de séquence ou d’interview, j’ai écrit les interviews en gras, j’ai choisi un interligne large). C.6.1. Principaux droits de l’Homme et du citoyen Je connais les principales libertés et je suis capable de les énumérer si le professeur me le demande. C.6.6. Fonctionnement et rôle de différents médias. J’ai compris comment regarder et réaliser un reportage télévisé. C.4.3. Utiliser les logiciels et les services à disposition J’ai utilisé le logiciel de traitement vidéo pour le montage et le mixage. C.4.9. Traiter une image, un son, une vidéo. J’ai coupé des plans pour qu’ils durent de 3 à 7 secondes chacun J’ai laissé un temps court après les séquences et les interviews ("respiration") C.4.7. Participer à des travaux collaboratifs en connaissant les enjeux et en respectant les règles J’ai partagé le travail avec mon camarade. J’ai rendu un travail que je considère comme accompli. C. 7.4. Être autonome dans son travail : savoir l’organiser, le planifier, l’anticiper, rechercher et sélectionner des informations utiles J’ai complété l’emploi-du-temps donné par le professeur. J’ai réalisé au moins 6 interviews. J’ai effectué des recherches personnelles pour ce reportage. 4 Evaluation du professeur
  5. 5. FIPA - Festival International de Programmes Audiovisuels Stage "Documentaire et reportage" - Casino de Biarritz Intervention du mercredi 22 janvier 2014 ________________________________________________________________________________________ Le choc des images et le poids du son Objectifs Avoir une attitude critique et réfléchie vis-à-vis de l’information disponible. Savoir décrypter l’information pour développer un point de vue analytique. Savoir évaluer la part de subjectivité ou de partialité d’un reportage. Avoir conscience de la place des médias et de leur influence dans la société. Savoir construire son opinion personnelle et pouvoir la remettre en question, la nuancer par la prise de conscience de la part d’affectivité, de l’influence de préjugés, de stéréotypes. Découvrir la diversité et le rôle des médias. Public Lycéens-Collégiens. Matériel Ordinateur (pas forcément relié à internet) et vidéoprojecteur équipé de bonnes enceintes. Salle informatique dans laquelle le logiciel gratuit Windows Movie Maker est installé sur les ordinateurs. Micro-casques. Déroulement Le choc des images Lors d’une première séance, les élèves sont invités à relever les réponses aux questions essentielles à partir de l’écoute d’un reportage dont l’image a été masquée. Ils imaginer ensuite le reportage en décrivant une trentaine de plans (contenu, cadrage, angle de vue,…) illustrant les propos entendus. Enfin, il peut être intéressant de leur demander de modifier les « images imaginées » soit pour renforcer l’effet du commentaire, soit pour le minimiser (on peut alors diviser la classe en deux parties). Cette activité permet de réinvestir les connaissances vues dans "Lecture de reportage, écriture télévisuelle". La seconde séance débute elle aussi par l’écoute d’un reportage sans images. Les élèves sont ensuite invités à relever les images renforçant le commentaire et à expliquer de quelle manière à partir du visionnage du reportage complet. Dans la seconde partie de la séance, les élèves doivent modifier certains plans, certains angles,… en fonction de la ligne éditoriale d’un journal virtuel fournie par le professeur. Il faut que l’information reste juste, tende à l’objectivité mais que l’importance de la définition d’une ligne éditoriale soit comprise. Cette séance se clôt par une réflexion sur la presse d’opinion. Il peut être intéressant de prolonger cette étude de l’image dans le reportage par le visionnage d’un "marronnier" journalistique. Les élèves sont alors invités à relever les plans qu’ils s’attendaient à voir et 5
  6. 6. FIPA - Festival International de Programmes Audiovisuels Stage "Documentaire et reportage" - Casino de Biarritz Intervention du mercredi 22 janvier 2014 ________________________________________________________________________________________ ceux qui les ont surpris. Cette séance peut également se terminer par un débat portant sur les stéréotypes et une réflexion sur l’existence d’une culture imagière commune. Au lycée, il peut être intéressant de demander aux élèves de réaliser le montage d’un reportage à partir de rush et ce en respectant, une fois encore, une ligne éditoriale d’un journal virtuel donnée par le professeur. Le poids du son Après avoir commencé le cours par le visionnage d’un reportage sans son, la classe débute par un remueméninge permettant d’identifier l’effet du reportage sur les spectateurs qu’ils sont. Les élèves sont ensuite amenés à relever tous les mots d’un champ lexical renforçant cet effet au cours d’un second visionnage accompagné du son. A l’occasion d’une seconde séance, les élèves sont conduits à rédiger le commentaire d’un reportage dont le son aura été retiré au préalable. Ils doivent écrire ce commentaire à partir d’une dépêche d’agence d’information réalisée par le professeur et l’enregistrer à l’aide du logiciel Windows Movie Maker ("enregistrer la narration"). Au lycée, il peut être intéressant d’insister sur une écriture de commentaire objective mais partiale permettant de mieux comprendre la notion de ligne éditoriale et de presse d’opinion. Il est intéressant de mener cette activité dans deux classes d’un même niveau avec deux reportages différents. Après enregistrement des commentaires dans chaque classe, le professeur sélectionne deux reportages aux commentaires opposés. Les élèves de chaque classe visionnent les reportages de leurs camarades de l’autre classe. Les élèves ont alors pour tâche de relever les réponses aux questions essentielles – qui sont identiques – et les différences de traitement. Cette activité peut être prolongée par une réflexion portant sur le relativisme vis-à-vis des médias d’informations et un débat sur l’intérêt de la presse d’opinion, dans le cadre de l’ECJS par exemple. Ressources Blog : stagedocumentaireetreportagefipa2014.wordpress.com 6
  7. 7. FIPA - Festival International de Programmes Audiovisuels Stage "Documentaire et reportage" - Casino de Biarritz Intervention du mercredi 22 janvier 2014 ________________________________________________________________________________________ Quelques pistes pour le webreportage à base vidéo Objectifs Adopter une attitude réfléchie dans l’utilisation des outils interactifs. Savoir lire et utiliser différents langages (images fixes, images animées, textes, sons). Savoir apprendre à identifier, classer, sélectionner et hiérarchiser l’information. Savoir construire une narration et organiser des images animées pour réaliser une production multimédia. Public Lycéens-Collégiens. Matériel Caméscope ou appareil-photo numérique (carte-mémoire conséquente) Ordinateur (recherches, montage et mixage) Logiciel de montage gratuit (ex : WMM) et micro-casques Déroulement La forme du webreportage peut constituer une solution idoine pour évaluer la restitution de connaissances et de compétences acquises à l’occasion d’un voyage scolaire ou d’un projet annuel par exemple. Il faut commencer par expliquer la démarche du projet et ses objectifs pédagogiques aux élèves car leur intérêt manifeste pour les médias provoque souvent une sous-estimation de l’implication nécessaire. Il faut ensuite mettre en place un premier emploi-du-temps général (temps de recherche, temps de réflexion, temps de tournage, temps de montage). Les élèves commencent par effectuer un travail de recherche au CDI, sur internet, sur le sujet choisi. Au cours de ces recherches, ils doivent être amenés à comprendre que les différents médias se complètent. C’est aussi le temps des premières prises de contact et des premiers repérages de lieux. Il s’agit de prendre contact avec d’éventuels interviewés mais aussi avec le public auquel s’adresse le reportage. La notion de cible doit être alors précisée. Connaître ce public (élèves, communauté éducative ou scolaire, concitoyens) permet de cerner ses (mé-)connaissances, ses attentes, ses surprises. Cette étape est primordiale pour obtenir un résultat à la hauteur des espérances. Les élèves mettent ensuite en commun un résumé de leurs recherches et sur leur connaissance du public. A partir de ce bilan, ils élaborent la trame générale de leur webreportage. Ils définissent une série de reportages le composant et leur nature (vidéo, texte, son). Les élèves se répartissent les reportages mais un groupe doit être responsable de "l’écriture linéaire" du webreportage (réflexion sur la mise en forme des reportages dans le webreportage, rédaction des textes de transition et de présentation de chaque reportage,…). Il faut alors préciser l’emploi-du-temps concernant la répartition du matériel (l’utilisation d’appareils-photos numériques personnels rend caduque cette étape). Le travail d’écriture constitue l’étape suivante. Il s’agit de sélectionner parmi les informations relevées, de les hiérarchiser et de poser – au sens propre comme au figuré – les questions auxquelles devra répondre le reportage (listage). Les élèves du groupe responsable de l’écriture linéaire doivent régulièrement faire le point avec les responsables de chaque groupe pour préciser leur propre récit. Le tournage a ensuite lieu. Le montage et le mixage sont des étapes à mener en groupe avec un suivi hebdomadaire (cf. la fiche "Les reportages à l'école : (im-)possibles ?".) La mise en forme et la mise en ligne des reportages est assurée par les élèves du groupe responsable de l’écriture linéaire. 7
  8. 8. FIPA - Festival International de Programmes Audiovisuels Stage "Documentaire et reportage" - Casino de Biarritz Intervention du mercredi 22 janvier 2014 ________________________________________________________________________________________ Une info, des supports : le reportage dans le cadre de la SPME Objectifs Avoir une attitude critique et réfléchie vis-à-vis de l’information disponible. Adopter une attitude réfléchie dans l’utilisation des outils interactifs. Savoir lire et utiliser différents langages (images fixes, images animées, textes, sons). Avoir conscience de la place des médias et de leur influence dans la société. Savoir identifier une source (date, titre, lien vers la ressource, auteur, diffuseur, hébergeur). Découvrir la diversité et le rôle des médias. Public Lycéens-Collégiens. Matériel Web et classe Déroulement On peut inviter les élèves à s’interroger sur leurs relations aux supports médiatiques dans une première activité : combien en recensent-ils chez eux (nature et quantité) ? Quels supports médiatiques utilisent-ils chaque jour ? Quels supports utilisent-ils en fonction des moments de la journée (matin, dans la journée, soir, nuit) ? Combien de fois par jour sont-ils en contact avec l’information ? Quels sont les avantages et les inconvénients de chaque support selon eux ? Dans un second temps, les élèves réalisent une infographie sur page A3 simulant une page intérieure de journal (en noir et blanc donc) qu’ils adaptent ensuite pour un site web (réflexion sur les couleurs et la lumière : créer un blog sur blogpeda.ac-bordeaux.fr) et, enfin, pour un smartphone (contraintes de couleurs, de taille,…) Au cours d’une seconde séance, les élèves sont amenés à réfléchir à la stratégie économique et médiatique de BFMTV. Cette chaîne d’information continue est déjà la plus présente dans les espaces publics français. Elle déploie en outre sur les supports médiatiques une stratégie appelée stratégie des points de contact. Pour comprendre cette stratégie, il est demandé aux élèves de recenser tous les comptes de BFMTV en menant une Enquête Google. Il leur faut également préciser la nature de ces supports : site web, hébergeurs vidéo (YouTube, Dailymotion), twitter, site replay. Ceci permet de dresser le constat de la multiplication des supports. En classe informatique, le professeur se rend sur le site web de la chaîne d’information continue et clique sur "Direct". Il présente l’objectif aux élèves : suivre une information en temps réel. Dès qu’une nouvelle apparaît à l’écran (qu’elle soit dite ou écrite sur un bandeau par exemple), les élèves sont invités à se lancer à sa poursuite sur les supports précédemment cités. Il leur est demandé de relever le nombre et l’heure des publications sous forme d’articles, de vidéos, de twits… concernant la même information et ce pour chaque support. Cette activité peut être prolongée en dehors du temps de classe. Les élèves doivent enfin repérer les invariants (règle des 5W) et les différences en fonction de chaque support et analyser les avantages et les inconvénients de chaque point relevé. Ressources Blog : stagedocumentaireetreportagefipa2014.wordpress.com 8

×