• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Brochure VIR :Toute la lumière sur les vitrages - Comment faire le bon choix?
 

Brochure VIR :Toute la lumière sur les vitrages - Comment faire le bon choix?

on

  • 3,475 views

Le groupement VIR a réalisé une brochure ...

Le groupement VIR a réalisé une brochure
afin de vous permettre de choisir les solutions de vitrages adaptées
à vos besoins en toute connaissance de cause.
• VIR : VITRAGE À ISOLATION RENFORCÉE
• VITRAGE À ISOLATION RENFORCÉE DE TYPE SOLAIRE
• LES TRIPLES VITRAGES
• LES AIDES DE L’ÉTAT
• POINT SUR LA RÉGLEMENTATION

Statistics

Views

Total Views
3,475
Views on SlideShare
3,474
Embed Views
1

Actions

Likes
1
Downloads
37
Comments
0

1 Embed 1

http://www.linkedin.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Brochure VIR :Toute la lumière sur les vitrages - Comment faire le bon choix? Brochure VIR :Toute la lumière sur les vitrages - Comment faire le bon choix? Document Transcript

    • TOUTE LA LUMIÈRE SUR LES VITRAGES COMMENT FAIRE LE BON CHOIX ?
    • Le groupement VIR a réalisé une brochure afin de vous permettre de choisir les solutions de vitrages adaptées à vos besoins en toute connaissance de cause. • VIR : VITRAGE À ISOLATION RENFORCÉE • VITRAGE À ISOLATION RENFORCÉE DE TYPE SOLAIRE • LES TRIPLES VITRAGES • LES AIDES DE L’ÉTAT • POINT SUR LA RÉGLEMENTATION
    • Les Vitrages à Isolation Renforcée offrent de nombreux avantages. Leur utilisation deviendra la règle pour atteindre les objectifs fixés par la directive européenne et le Grenelle de l’Environnement sur la valorisation des performances énergétiques des bâtiments neufs et anciens. Cuidad de las Artes y de las Cienca, Valencia - Espagne. Architecte : Santiago Calatrav Neven Dumont, Cologne - Allemagne. Architecte : Hentrich Petschnigg und Partner
    • VIR : VITRAGE À ISOLATION RENFORCÉE Les VIR sont des vitrages dont l’isolation thermique est de deux à trois fois supérieure à celle d’un double vitrage traditionnel. Cet accroissement de performance est apporté par une fine couche transparente d’argent ou d’oxyde métallique déposée sur l’une des faces intérieures du double vitrage. Cette technologie équipe les fenêtres et baies destinées à tous types de bâtiments : individuels, collectifs ou d’activités. Extérieur / Intérieur Extérieur / Intérieur VIR : Position de la couche peu émise (FACE 3) Rayo nnemen t sola ire Rayo nnem ent in frarou ge VIR : Position de la couche Chau ffage peu émise (FACE 2) CONFORT D'ETE CONFORT D'HIVER Pour décrire le fonctionnement des VIR, il faut expliquer quels sont les 3 critères qui les caractérisent. Ces critères reposent sur la combinaison de trois coefficients qui vous permettront de mieux comprendre et ainsi de mieux choisir vos Vitrages à Isolation Renforcée. Comment faire le bon choix ? Le coefficient de transmission thermique (Ug) : plus il est faible, plus grande sera la réduction de consommation d’énergie pour le chauffage. Le taux de transmission énergétique ou facteur solaire énergétique (Fs) : il caractérise l’apport d’énergie solaire que le vitrage laissera passer. Un Facteur Solaire faible permettra aux grandes baies vitrées de ne pas transformer votre habitat en serre tout en laissant passer les rayons visibles du soleil pour une parfaite luminosité. De plus il permet de réduire les dépenses de rafraîchissement. Le taux de Transmission Lumineuse (TL) : il correspond à la quantité de lumière qui passe à travers le vitrage. En effet l’avantage premier des VIR est cette capacité à isoler son habitat en laissant passer la lumière naturelle, synonyme de grand confort. Les VIR disposent d’un large choix de transmission lumineuse. Aujourd’hui en France, l’offre commerciale des fenêtres intègre généralement des VIR. L’orientation des baies, leurs tailles, la région est déterminante dans le choix des vitrages : • au Nord et à l’Est : la baie vitrée doit être performante en terme d’isolation thermique pour permettre un bon confort l’hiver • au Sud et à l’Ouest : la baie sera isolante thermiquement mais devra aussi avoir une bonne protection solaire afin d’éviter les surchauffes dans les bâtiments et limiter les besoins en climatisation pour un bon confort d’été.
    • La région : la France est divisée en 4 régions qui définissent à titre indicatif les températures maximales observées. (Le tableau ci-dessous vous permet de mieux vous orienter dans votre choix) 62 59 80 76 02 50 60 08 VE1 32°C 14 27 95 55 57 51 29 22 61 28 78 91 77 10 54 67 VE2 35°C 35 53 88 56 52 49 72 41 45 89 70 90 68 VE3 38°C 44 37 21 85 36 18 58 71 39 25 VE4 42°C 79 86 03 23 01 74 17 87 69 16 63 42 73 19 38 24 15 43 33 26 07 05 46 48 47 12 40 04 82 30 84 06 32 81 31 34 13 83 64 2B 65 11 09 2A 66 Nord Est Sud Ouest Fenêtre Baie Fenêtre Baie Fenêtre Baie Fenêtre Baie VE1 CH CH CH CH TS TS TS TS VE2 CH CH CH CH TS CE TS CE VE3 CH CH CH TS CE CE CE CE VE4 CH CH CH CE CE CE CE CE CH : VIR Confort d’Hiver - TS : VIR Toute Saison - CE : VIR Confort d’Été Le marché français est orienté vers 3 types de vitrages isolants qui ont un coefficient thermique Ug = 1,2 W/m2.K 1. VIR confort d’hiver (CH) Lumière élevée : TL > 75% Thermique : Ug = 1,1W/m2.K Pas de protection solaire Fs (g) ≈ 60% 2. VIR toute saison (TS) Lumière moyenne : TL > 70% Thermique : Ug = 1,1W/m2.K Protection solaire moyenne Fs (g) ≈ 40% 3. VIR confort d’Été (CE) Lumière basse : TL > 50% Thermique : Ug = 1,1W/m2.K Protection solaire performante Fs (g) ≈ 30
    • VITRAGE À ISOLATION RENFORCÉE DE TYPE SOLAIRE Les vitrages à contrôle solaire filtrent l'énergie solaire qui pénètre à l'intérieur d'un bâtiment tout en renvoyant une grande partie de sa chaleur. Les espaces intérieurs restent donc lumineux et beaucoup plus frais que s’ils étaient habillés de verre normal. Le verre à contrôle solaire économise l’énergie des installations de rafraîchissement tout en limitant les risques de surchauffe. Les VIR solaires permettent de bénéficier d’une partie de l’énergie solaire gratuite l’hiver et économisent ainsi une partie des dépenses de chauffage. Le verre à contrôle solaire incorpore des couches invisibles de matériaux spécifiques qui laissent pénétrer la lumière du soleil tout en réfléchissant la chaleur. Le facteur solaire du vitrage, varie en fonction de : • la quantité de chaleur qui traverse le verre et pénètre à l’intérieur du bâtiment. Par exemple : un vitrage à facteur solaire de 0,40 laisse passer 40% d’énergie solaire. La plage des facteurs solaires VIR est actuellement de 65% à 25% • la quantité de chaleur réfléchie UN VITRAGE ADAPTÉ À CHAQUE SITUATION : • Lorsqu’un bâtiment n’a pas ou peu de façades exposées aux rayonnements solaires, on privilégiera la réduction d’énergie par le chauffage. En effet, les VIR confort d’hiver permettent de récupérer beaucoup d’apports solaires en hiver tout en étant performant thermiquement et donc de réduire les consomma- tions de chauffage. • Lorsque le bâtiment est exposé au rayonnement solaire, les VIR solaires sont les plus intéressants car ils permettent de respecter une température ambiante confortable et préservent le confort en été. Lorsque ce même type de bâtiment exposé, est climatisé, les VIR solaires sont la solution la plus favorable pour réduire les consommations en rafraîchissement. Double Vitrage ITR et contrôle solaire Doc Vitragevir
    • LES TRIPLES VITRAGES Un Triple Vitrage est constitué de deux verres à couche peu émissifs et d’un verre clair ou extra clair au centre. Les verres sont séparés par deux espaces hermétiques remplis d’argon, gaz plus isolant que l’air. Les économies d’énergies sont maximales et la conception de bâtiments à grandes surfaces vitrées est possible. Les Triples Vitrages offrent une isolation thermique 9,5 fois supérieure à celle d’un simple vitrage et 5 fois supérieure à celle d’un double vitrage classique. Leur coefficient de transmission thermique (Ug) avec argon peut atteindre 0,6W/(m2.K) contre 3W/(m2.K) pour un vitrage isolant classique. La grande transparence et la forte isolation thermique du triple vitrage le destinent aussi bien aux bâtiments traditionnels à grande surface vitrées qu’aux projets prestigieux. C’est la solution optimale qui combine confort et économie d’énergie. Le Triple Vitrage devient la référence pour les maisons à basse consommation d’énergie ou maisons passives. Un vitrage présentant de nombreux avantages : - un haut niveau de transmission lumineuse autorisant un important apport de lumière naturelle (70%) ; - un aspect neutre en réflexion et en transmission ; - la possibilité de combiner d’autres fonctions : isolation acoustique, sécurité des biens et des personnes, contrôle solaire, protection de l’intimité. • bilan énergétique très favorable - les apports solaires compensent les faibles pertes de chaleur ; - forte diminution des coûts de chauffage (électricité, gaz, fuel, bois) ; - réduction de l’émission de gaz à effet de serre (CO2). • un confort absolu - homogénéité d’isolation thermique entre paroi vitrée et paroi opaque ; - suppression de la sensation de paroi froide, à proximité de la paroi vitrée ; - utilisation maximale de l’espace - possibilité de vitrer large. Maison particulière Doc Vitragevir
    • LES AIDES DE L’ÉTAT Il existe de nombreuses aides. Les travaux en matière de rénovation effectués par un professionnel bénéficient d’une TVA allégée à 5.5%. Les travaux de votre résidence principale en matière d’isolation et de chauffage donnent droit à un crédit d’impôt. Concernant les dépenses d'isolation thermique des parois vitrées performantes le taux est de 25% depuis 2005. Ce taux est porté à 40% si les travaux concernent un logement construit avant le 1/1/1977 et si les travaux sont entrepris dans les 2 ans qui suivent l’achat. L’installation doit être réalisée au plus tard le 31 décembre de la 2ème année qui suit celle de l'acquisition du logement. Pour les travaux entrepris en 2008 et en 2009 (déclaration de revenus en 2009 et 2010) les niveaux de performances exigés pour les fenêtres sont : Matériaux d’isolation des travaux engagés en 2008 travaux engagés en 2009 parois vitrées PVC Uw ≤ 1,6 W/m2.K Uw ≤ 1,4 W/m2.K 2 Fenêtres ou portes-fenêtres Bois Uw ≤ 1,8 W/m .K Uw ≤ 1,6 W/m2.K Alu Uw ≤ 2 W/m2.K Uw ≤ 1,8 W/m2.K Vitrages à isolation renforcée Ug ≤ 1,5 W/m2.K (vitrages à faible émissivité) Doubles fenêtres (seconde fenêtre sur la baie) avec un Ug ≤ 2 W/m2.K double vitrage renforcé BON À SAVOIR • Pour un même contribuable et une même habitation, le montant des dépenses ouvrant droit au crédit d'impôt ne peut excéder la somme de 8 000 € pour une personne seule. • Il peut être majoré en fonction de la situation familiale : 16 000 € pour un couple sans enfant + majorations de plafonds par enfant à charge (400 € pour le premier, 500 € pour le second & 600€ à par- tir du troisième enfant). • La base de calcul porte sur le prix d’achat TTC des équipements et des matériaux, hors main d'œuvre. L'installation doit être réalisée par une entreprise et une facture portant mention des caractéristiques requises dans l'arrêté doit être établie pour les services fiscaux, la TVA à 5.5% est incluse dans le calcul. NB : En cas d'aide publique supplémentaire pour l'acquisition de l'équipement (conseil régional, ANAH…), le calcul du crédit d'impôt se fait sur les dépenses d'acquisition des équipements, déductions faites des aides publiques, selon les modalités d’inscription fiscale.
    • POINT SUR LA RÉGLEMENTATION BÂTIMENT NEUF La Réglementation Thermique 2005 vise à améliorer d'au moins 15 % la performance énergétique des bâtiments neufs et l’usage des énergies renouvelables. Elle vise également à limiter le recours à la climatisation. Pour les fenêtres, les différents coefficients de référence Uw sont : - 2,1 W/(m2.K) pour les bâtiments tertiaires en zone H1, H2 et 2,3 W/(m2.K) en zone H3 - 1,8 W/(m2.K) pour les logements en zone H1,H2 et 2,1 W/(m2.K) en zone H3 Avec une valeur limite à ne pas dépasser «garde fou» = 2,6 W/ (m2.K) La règlementation distingue 2 types de locaux : - les bâtiments CE1 dont la consommation énergétique de référence ne prend pas en compte le fonctionnement des systèmes de refroidissement ; 62 - les bâtiments CE2 dont le bon fonctionnement nécessite 76 80 59 02 des systèmes de refroidissement. H1a 50 14 27 60 95 08 55 57 51 78 29 61 91 77 H1b 54 67 H2a 56 22 35 53 28 10 52 88 68 72 45 89 41 70 90 44 49 37 21 85 H2b 36 18 58 39 25 • Zones climatiques RT 2005 Hiver/Eté 79 86 23 03 H1c 71 01 74 17 87 69 16 63 42 73 19 38 24 15 43 33 26 47 46 12 48 H2d 07 05 BÂTIMENTS EXISTANTS 40 H2c 32 82 81 30 84 04 06 64 65 31 34 H3 13 83 2B 11 09 • Réglementation pour les travaux réalisés élément par élément 66 2A En cas de changement de fenêtres, depuis le 1/11/2007, une performance minimale est exigée. Fenêtre coulissante, Uw = 2,6 W/m2.K Autres fenêtres, Uw = 2,3 W/m2.K Et dans tous les cas, le vitrage doit avoir un Ug inférieur à 2 W/m2.K • Réglementation pour les travaux des bâtiments de plus de 1 000m2 construits après 1948 Un texte règlementaire proche de la RT 2005 est entré en application depuis mi-2008. Il concerne tous les cas de rénovation 'légère', moins de 1000 m2 ou plus de 1000 m2 lorsque le coût des travaux est < 25% de la valeur du bâtiment. A compter du 1er avril 2008, la RT sur l'existant traite différemment les bâtiments de plus de 1000 m2 (construits après 1948) engagés dans des travaux de rénovation 'lourde' (coût de la rénova- tion supérieur à 25% du coût du bâtiment). Les niveaux d’exigence réglementaires sont proches de ceux des constructions neuves.
    • Pour toute information complémentaire www.vitragevir.fr 114 rue la Boétie -75008 PARIS Tél. +(33)142 65 60 02 Fax +(33)142 66 23 88 E-mail : contact@vitragevir.fr