Your SlideShare is downloading. ×
Coutumes et fêtes d'automne -Vulcan,Valea Jiului
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Coutumes et fêtes d'automne -Vulcan,Valea Jiului

398
views

Published on


0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
398
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
2
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Fêtes et coûtumes d'automne de notre région: la Vallée du Jiu Şcoala Generală cu clasele I-VIII nr. 6 Vulcan Roumanie
  • 2. 14 septembrie Fête de la Sainte Croix ou Exaltation de la Sainte-Croix  
    • Le 14 septembre c’est la date qui annonce la fin de l’été et le début de l’automne et elle fête la croix ,  l'instrument de torture en bois où fut cloué Jésus-Christ  . Les principales coutumes et pratiques de changement de la saison chaude(l’été) avec une saison froide (l’automne) sont concentrés autour de l’ équinoxe d'automne et se manifestent à l’occasion de quelques fêtes réligieuses ou populaires qui arrivent au maximum à la fête de la sainte Croix .
    • Cette journée marque le début de la collecte de la vigne .Elle est nommée aussi la Journée des Serpents parce qu’on croit que les serpents et d’autres reptiles commencent à reculer vers leurs cachettes souterraines où ils restent jusqu’au printemps.
    • Dans les villages les gens croient encore que les serpents, avant de se retirer, ils se réunissent,ils s’enroulent et ils produisent une perle appelée "pierre précieuse", utile pour la guérison de toutes les maladies.
  • 3.
    • On cueillit les dernières plantes médicinales (boz,micşunele, la belladone , n ă valnic )que les gens portent à l’église avec des bouquets de fleurs et de basilic pour être placées autour de la croix pour être bénies.
    • Les plantes bénies sont gardées à la maison,près des icônes ou d'autres lieux protégés, étant utilisés pour guérir les maladies. On considére que les fleurs se plaignent maintenant l’une à l'autre parce qu'ils sèchent et meurent et celles qui ont prospéré après ce jour (Brandusa d’automne) ont été considérées fleurs des morts.
  • 4. La fête de la magie, des fantômes et des incantations
    • La Nuit de la Saint-André est une nuit de plus belles.C'est une nuit où les fantômes,les loups-garous,les morts ont le droit de se promener librement dans le monde . Chargée par la magie et la foi, le sacre et le profane , semblant être retirée des histoires effrayantes et captivante s que nos grands-parents nous racontaient , la fête de Saint-André combine à la fois repères païenne et chrétienne. Les adultes n'ont plus le temps de dire aux enfants ou aux petits-enfants des vieilles légendes.
    La Nuit de la Saint André
  • 5.
    • L’esprit authentique roumain avec ses peurs et ses craintes de la mort et de la vie , avec le désir infatigable de trouver l’amour , avec des pieuses prières qui s’élèvent près des incantations archaïques , avec des rituels,des malédictions ou avec le désir naif de se protéger contre les fantômes qui ne retrovuent pas leur tranquillité , cet esprit est surpris d ans toute sa complexité dans la signification de cette fête.
  • 6. Les « strigoi »
    • Afin de préserver leur propriété,surtout les paysans ont l’habitude d’enduire avec de l’ail les pieux du portail,les fenêtres,le seuil des portes.On dit que les « strigoi »(revenants,esprits des morts qui ne sont aps encore arrivés dans l’autre monde après l’enterrement ou qui s’y refusent),ils dansent aux carrefours des routes jusqu’au chant du coq.
  • 7. La Toussaint est une fête catholique, célébrée le 1er novembre, au cours de laquelle l'Église catholique romaine honore tous les saints, connus et inconnus.Dans notre région comme partout en Roumanie ,on fête les morts avec des chandelles et bougies allumées dans les cimetières et le fleurissement des tombes (symbolisant la vie heureuse après la mort).On donne aussi à manger et boire aux pauvres .Des larmes,des pensées,des prières pour les personnes qu’on a connu et qui n’existent plus que dans nos souvenirs,voilà ce qu’on voit devant les croix en pierre,en fer ou en bois qui surveille les tombeaux. Partout en Roumanie, des milliers de personnes se rassemblent, jeunes et vieux dans l'espoir que ceux qu’on a aimé seront placés dans un endroit plein de lumière et de verdure.La tradition dit que si un tombe reste abandonné,sans fleurs ou chandelles,alors les personnes qui sont enterrées là ne trouveront jamais leur repos éternel. 1 no v embre - Ziua mortilor-Luminatia/Luminatiile La Fête des morts
  • 8.
    • Les personnes qui habitent dans d’autres villes ou même dans d’autres pays retournent tous les ans ,en respectant ce coûtume qu’ils connaissent depuis toujours.En effet,cette fête est un pretexte contre l’oubli parce qu’on fait la commémoration des défunts mais aussi un pretexte pour que les familles se réunissent.
    • Dans les maisons, dans les églises et dans les cimetières, cette fête réunit la parenté pour offrir aux morts familiaux des lumières, des libations et des nourritures. Ces dernières vont de la simple coliva – une préparation à base de blé bouilli, de sucre et de noix pilées qui avec la tsouïca , l’eau de vie de prunes, est l’accompagnement obligé de tous les temps du rite – à des repas complets et même à des festins pris sur les tombes ou tout près, car il convient en ces occasions de « manger avec les morts », à leur table.
  • 9. Halloween en Amérique, Fêtes des morts en Roumanie!
    • Nu-i spun Halloween, iar distracţia specifică sărbătorii atât de populare la americani este aproape necunoscuta. Pentru ardeleni începutul lui noiembrie înseamnă "Ziua Morţilor" sau "Luminaţia".
    • "Ziua Morţilor" înseamnă rugăciuni şi lumânări puse la mormintele celor dragi. Seara, toate cimitirele din Transilvania sunt scăldate in lumina lumânărilor. Deşi la origine este o tradiţie catolică, acum şi ortodocşii aprind candele la morminte.
    • Se spune ca astfel sufletele morţilor coboară pe pământ pentru a-şi vedea rudele. De sute de ani, oamenii se întâlnesc în prima zi din noiembrie la căpătâiul celor dragi. Este ziua în care sunt pomeniţi morţii, iar copiii primesc bomboane, mere şi biscuiţi fără să strige "trick or treat" şi fără să meargă din casa în casa costumaţi în făpturi înspăimântătoare, aşa cum se întâmplă în străinătate. Aici, timp de câteva ore, oamenii cântă şi se roagă alături de preot la fiecare mormânt în parte.

×