Tunis 2.0 : les fondamentaux de l'entreprise 2.0

2,315 views

Published on

Présentation sur les fondamentaux de l'entreprise 2.0 pour la plénière de Tunis 2.0 sur l'entreprise 2.0

Published in: Business
0 Comments
2 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
2,315
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
206
Actions
Shares
0
Downloads
34
Comments
0
Likes
2
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Tunis 2.0 : les fondamentaux de l'entreprise 2.0

  1. 1. Introduction à l’Entreprise 2.0 LeckoConseil en organisation et une marque de USEO SARLassistance opérationnelle à 149 rue Saint Honoré la conduite de projets 75001 Paris
  2. 2. Lecko en quelques motsUn cabinet de conseil en organisation et nouvelles @cboreetechnologies20% de nos ressources investies en R&D :Benchmark et modélisation des usages @aponcierAnalyse des solutions du marchéProduction d’études de l’état de l’art @nicolasgoinSerious GameAnimation pédagogique @arayroleIls nous font confiance : GDF Suez, Ifop,Assemblée Nationale, plusieurs ministèreset conseils généraux, Grand Lyon,Strasbourg, Saur, JC Decaux, …Retrouvez nous sur communaute.useo.frpour accéder à l’ensemble des études etressources partagées. 2
  3. 3. Vers l’entreprise 2.0 3
  4. 4. Ce sont les gens qui comptent, plus que latechnologie 4
  5. 5. Le web 2.0 est un éco-système social basé sur des outils etdes usages 5 5
  6. 6. Passer d’une entreprise 1.0 à 2.0 6
  7. 7. L’entreprise 2.0 : créer des dynamiques qui se trouve sur le web 2.0Des dynamiques:- Collaboratives,- Communautaires,- D’ouverture et de partage,- Transversales et ascendantes 7 7
  8. 8. Les 3 dimensions de l’entreprise2.0 se renforcent et complètent 8
  9. 9. Mettre les acteurs en réseau et placer laconversation autour du processus Placer la conversation autour du processus Fluidifier le déroulement du processusMettre les acteurs duprocessus en réseau Optimiser le processus 9
  10. 10. Les usages en Entreprise Mise en relation Coproduction Collaboration Discussion et concertation douce Partage de ressources Partage d’expertises et de ressources Gestion de Evaluation des expertises et des contributions Sollicitation du réseau Questions/ Réponses connaissance Faciliter la circulation de l’information, Constituer des fils d’expertise (Veille), Circulation de S’informer sur la vie interne, l’information Propager des alertes Créer des synergies Savoir qui fait quoi Trouver des opportunités de collaboration Networking Animation de communautés Ecouter ses clients et échanger avec eux Mettre en relation ses clients et leur permettre Relation client déchanger autour du produit Co-innover 10
  11. 11. Des gains pour les entreprises 11
  12. 12. Accroître la performance de l’entreprise « La contribution du management au XXe siècle : une productivité multipliée par 50 chez le travailleur manuel. La plus importante contribution que le management doive apporter au XXIe siècle ? Accroître à l’identique la productivité du travailleur du savoir. » Peter Drucker (Les défis du Management au XXIème siècle) “Si HP savait ce que HP sait, nous serions 3 fois plus profitables” Lew Platt – Former CEO of HP 12
  13. 13. Les principales raisons des entreprises pour collaborer 1 2 3 4 5 6 7 81 : Connecter les collaborateurs de manière transverse 2 : Faciliter l’accès aux experts3 : Accroître la productivité 4 : Gérer et capitaliser les connaissances5 : Favoriser l’innovation 6 : Réduire la duplication des efforts7 : Réduire les doublons de contenu 8 : Renforcer la cohésion d’équipe 20Adoption council : 13 FinalQ4Adoptionreport
  14. 14. ROI ou satisfaction ? Cisco considère que le ROI de son investissement dans des solutions collaboratives est de 900% et que le collaboratif a conduit Cisco en 2008 à économiser 691 millions $ et accroître sa productivité de 4,9%.« On a tendance à surestimer ce qu’on peut mesurer et sous-évaluer ce qui ne peut pas l’être » John Hayes directeur marketing d’American Express 14
  15. 15. Des impacts sur l’organisation 15
  16. 16. Impacts métier• Nouvelle stratégie métier, évolution du processus,• Nouvelle culture de management des hommes• Nouvelles compétences : community management, curation, développement d’usage 16
  17. 17. L’héritage managérial du XXe siècle s’oppose au collaboratif Barrières Barrières IlôtsHiérarchiques fonctionnelles déconnectés 17 Source: Martin Roulleaux-Dugage : Gérer la confiance
  18. 18. Les employés ne sont pas amenés à collaborer très souvent, s’ils sont distants de plus de 15 mètresThomas Allen – MIT, 1977 35 30 20 15 10 5 30 40 50 60 18
  19. 19. Le monde de l’entreprise ne peut ignorer le changement de culture générationnel Baby-Boomers Génération X (1946/1964) (1965/1977) Génération Y (1978/2000) Culture entreprise baby- boomers : •Hiérarchie, procédures, automatisation des tâches Culture entreprise génération X : • Processus, compétences, équipes pluridisciplinaires Culture entreprise génération Y : Technologies • Collaboration, réseaux, communautésOrganisations 19
  20. 20. De nombreux freins existent face au RSE Les freins Comportementaux Organisationnels Managériaux Techniques Structure Manque d’implication Inconscients Risques de sécurité hiérarchique du management Hostilité face aux Pas de ROI difficilement Complexité de la mise nouvelles communication évaluable en oeuvre technologies transversale Hostilité face aux Manque de Management centré sur nouvelles formes formation l’individu et non le groupe d’organisationSource: Entreprise 2.0 Management et collaboration à l’ère del’entreprise dynamique 20
  21. 21. La mise en place d’un RSE doit faire face à 5 défis • Revisiter les éléments d’organisation pour faciliter leOrganisationnel travail en réseau/communauté • Créer pour ses collaborateurs des incitations à Managérial travailler en réseau et sous la forme de communautés • Développer le sentiment d’appartenance à desCommunautaire communautés • Comprendre l’intérêt de chacun à participer à un Personnel fonctionnement en réseau • Mettre en place un système qui facilite l’échange Technique d’information et la réflexion commune 21
  22. 22. Faire évoluer la culture de l’organisationPasser du stockage au collaboratif en ligne Passer du mail au partage Conduite du changement 22
  23. 23. Créer de nouveaux réflexes dans l’organisation Individuels Collectifs • Donner avant de • Réseaux recevoir • Communautés • Aller au delà du contrat • Collaboratif • Expérimenter 23 23
  24. 24. Faire émerger le collaboratif Mettre en Former au Avoir lesVouloir coopérer Savoir coopérer Pouvoir coopérer place un management moyens contrat qui collaboratif et techniques, favorise cette faire évoluer humains et culture l’organisation financiers collaborative pour mettre pour en œuvre pérenniser cette culture cette culture 24 24
  25. 25. Management 2.0 Creative Long tail• Ecoute active commons • Former nos • Je suis la somme des• Confiance collaborateurs individus• Evaluation bi-latéral • Respecter la paternité • Les laisser s’auto- • Intégrer des profils • On contrôle les d’une réalisation former atypiques résultats, pas les gens • Laisser l’auteur la • Recruter un potentiel, • Leur permettre d’être défendre pas une expérience atypiques Management Wisdom of Beta communautaire crowdInspiré de la présentation de Sandrine Szabo à Paris 2.0 25 25
  26. 26. Pour en savoir plus http://www.slideshare.net/poncier/livre-blanc-sur- lentreprise-20 26 26
  27. 27. N’ayez pas peur 27
  28. 28. MerciVotre contact LeckoAnthony Poncieraponcier@lecko.frEgalement sur Twitter,Linkedin, Facebook 28

×