• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Impacts et gains des réseaux sociaux d'entreprise
 

Impacts et gains des réseaux sociaux d'entreprise

on

  • 7,451 views

 

Statistics

Views

Total Views
7,451
Views on SlideShare
4,362
Embed Views
3,089

Actions

Likes
6
Downloads
170
Comments
1

14 Embeds 3,089

http://poncier.org 896
http://ecsp-sociallyperforming.eu 547
http://www.scoop.it 491
http://cairn4it.blogspot.com 407
http://www.documation.net 373
http://blog.documation.fr 244
http://www.nioogo.com 46
http://paper.li 44
url_unknown 18
http://www.alloboulotbobo.fr 12
http://www.linkedin.com 5
http://twitter.com 4
http://www.twylah.com 1
http://www.slideshare.net 1
More...

Accessibility

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel

11 of 1 previous next

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
  • Très belle prés ! Suis ravi de l'exemple pris avec Cisco qui corrobore ce que je pense depuis longtemps :-)
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Impacts et gains des réseaux sociaux d'entreprise Impacts et gains des réseaux sociaux d'entreprise Presentation Transcript

    • L’entreprise à l’épreuve des médias sociaux Club DRH : MEDEF 28/06/11 Conseil et assistance USEO SARLopérationnelle à la conduite 149 rue Saint Honoré de projets NTIC 75001 Paris
    • USEO en quelques motsUn cabinet de conseil en organisation autour desnouvelles technologies30% de nos ressources investi en R&D : Benchmark et modélisation des usages Analyse des solutions du marché Production d études de l état de l art Serious Game Animation pédagogiqueIls nous font confiance : GDF Suez, Ifop, JCD,Saur…Assemblée Nationale, plusieursMinistères et conseil généraux, Grand Lyon,Strasbourg, …Retrouvez nous sur communaute.useo.frpour accéder à l ensemble des études etressources partagées. 2
    • Usages et gains des RSE Conseil et assistance USEO SARLopérationnelle à la conduite 149 rue Saint Honoré de projets NTIC 75001 Paris
    • Maturation progressive des entreprises vis-à-vis des technologies de collaboration – Technologie=culture • Travail individuel Messagerie • Espace partagé • Espace personnel • Publication fermé • Apports du groupe individuelle contrôlée • Connexion entre les espaces personnels fermés Desktop Groupware Blog • Espace partagé • Espace ouvert • Publication de • Publication par les groupe • Espace ouvert collaborateurs • Publication • Propriété partagée • Repérer des individuelle expertises Réseau Wiki socialInspiré de Nathan Wallace, http://www.e-gineer.com 4
    • Matrice des potentiels sociaux 2011 Relation Networking Intelligence collective Mise en + relation +Transparence de l’activité Communautaire Dialogue Conversation Centré sur le document Centré sur la conversation 5
    • Ce sont les gens qui comptent, plus que la technologie 6
    • Accroître la performance de l entreprise « La contribution du management au XXe siècle : une productivité multipliée par 50 chez le travailleur manuel. La plus importante contribution que le management doive apporter au XXIe siècle ? Accroître à l identique la productivité du travailleur du savoir. » Peter Drucker (Les défis du Management au XXIème siècle) “Si HP savait ce que HP sait, nous serions 3 fois plus profitables” Lew Platt – Former CEO of HP 7
    • Les managers passent 2h/jour à rechercher de l information 50 % de l information trouvée n a pas d utilité 59 % ne voient pas d information interne qui soit utile 53 % disent qu elle n a pas de valeur 36 % disent qu il y en a trop, rendant difficile la recherche de la bonne informationTiré de la présentation de @ceciiil / Accenture : Survey 1000 middle managers US/UK –8 2007 Jan
    • Les principales raisons des entreprises pour collaborer 1 2 3 4 5 6 7 81 : Connecter les collaborateurs de manière transverse 2 : Faciliter l’accès aux experts3 : Accroître la productivité 4 : Gérer et capitaliser les connaissances5 : Favoriser l’innovation 6 : Réduire la duplication des efforts7 : Réduire les doublons de contenu 8 : Renforcer la cohésion d’équipe 20Adoption council : 9 FinalQ4Adoptionreport
    • Les usages en EntreprisePanorama des principaux usages des RSE Mise en relation Coproduction Collaboration Discussion et concertation douce Partage de ressources Partage d’expertises et de ressources Gestion de Evaluation des expertises et des contributions Sollicitation du réseau Questions/ Réponses connaissance Faciliter la circulation de l’information, Constituer des fils d’expertise (Veille), Circulation de S’informer sur la vie interne, l’information Propager des alertes Créer des synergies Savoir qui fait quoi Trouver des opportunités de collaboration Networking Animation de communautés Ecouter ses clients et échanger avec eux Mettre en relation ses clients et leur permettre déchanger autour du produit Relation client Co-innover 10
    • ROI ou satisfaction ?  Cisco  considère  que  le  ROI  de  son   inves3ssement  dans  des  solu3ons   collabora3ves  est  de  900%  et  que  le   collabora3f  a  conduit  Cisco  en  2008  à   économiser  691  millions  $  et  accroître  sa   produc3vité  de  4,9%.       «  On  a  tendance  à  sures-mer  ce  qu on  peut   mesurer  et  sous-­‐évaluer  ce  qui  ne  peut   pas  l être  »   John  Hayes  directeur  marke3ng  d American   Express     11
    • Les gains du collaboratif en interne (étude McKinsey) Accroissement des revenus Accroissement de l’innovation Réduction du « time to market » Accès aux experts internesRéduction des coûts de communication Accès plus rapide à l’information 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 12
    • Des impacts sur l’organisation Conseil et assistance USEO SARLopérationnelle à la conduite 149 rue Saint Honoré de projets NTIC 75001 Paris
    • L’héritage managérial du XXe siècle s’oppose au collaboratif Barrières Barrières IlôtsHiérarchiques fonctionnelles déconnectés 14 Source: Martin Roulleaux-Dugage : Gérer la confiance
    • Les employés ne sont pas amenés à collaborer très souvent, s ils sont distants de plus de 15 mètresThomas Allen – MIT, 1977 35 30 20 15 10 5 30 40 50 60 15
    • Accélération de l’évolution des usages 2 ans 50 millions d’utilisateurs 4 ans 13ans 38 ans 3 ans 16
    • Le monde de l’entreprise ne peut ignorer le changement de culture générationnel Baby-Boomers Génération X (1946/1964) (1965/1977) Génération Y (1978/2000) Culture entreprise baby- boomers : • Hiérarchie, procédures, automatisation des tâches Culture entreprise génération X : •  Processus, compétences, équipes pluridisciplinaires Culture entreprise génération Y : Technologies •  Collaboration, réseaux, communautésOrganisations 17
    • De nombreux freins existent face au RSE Les freins Comportementaux Organisationnels Managériaux Techniques Structure Manque d’implication Inconscients hiérarchique du management Risques de sécurité Hostilité face aux nouvelles Complexité de la mise Manque de formation en oeuvre technologies Hostilité face aux nouvelles Pas de communication formes transversale d’organisation ROI difficilement évaluable Management centré sur l’individu et non le groupeSource: Entreprise 2.0 Management et collaboration à l’ère del’entreprise dynamique 18
    • La mise en place d’un RSE doit faire face à 5 défis •  Revisiter les éléments d’organisation pour faciliter leOrganisationnel travail en réseau/communauté •  Créer pour ses collaborateurs des incitations à Managérial travailler en réseau et sous la forme de communautés •  Développer le sentiment d’appartenance à desCommunautaire communautés •  Comprendre l’intérêt de chacun à participer à un Personnel fonctionnement en réseau •  Mettre en place un système qui facilite l’échange Technique d’information et la réflexion commune 19
    • Le RSE modifie les rapports entre les participantsLa connaissance de l’autre devient plus large : au delà de sa fonction, un collaborateur est également reconnu par ses expertises, ses contributions. Il développe une e-reputation.Une expression accessible à tous : Les canaux de communication ne sont plus limités, des espaces conversationnels publics sont mis en place où chacun peut engager une discussion librement.Une interactivité plus importante et un renforcement des contacts : Chacun peut rester en contact en suivant l’activité de ses collègues ou de sa communauté. Chaque collaborateur identifie autour de lui les collègues qui partagent les mêmes centres d’intérêt et les espaces conversationnels deviennent des lieux d’échanges où naissent de nouvelles synergies.La transparence : La possibilité de savoir qui est venu consulter une information. Plus globalement, l’activité de chacun est affichée : ses lectures, ses contributions, ses interactions 20
    • Impacts métier•  Nouvelle stratégie métier, évolution du processus,•  Nouvelle culture de management des hommes•  Nouvelles compétences : community management, curation, développement d’usage 21
    • N’ayez pas peur 22
    • Merci !Blog : http://poncier.org/blog,Anthony Poncier surTwitter, FB, Linkedin, Viadeo Ou plus simplement aponcier@useo.fr 23