Your SlideShare is downloading. ×
0
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Rapport d'activité Pama 2013
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Rapport d'activité Pama 2013

921

Published on

Published in: Real Estate
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
921
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
9
Actions
Shares
0
Downloads
6
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Rapport d’activité 2013 -Stratégie et ambitions pour les 3 années à venir
  • 2. Dans un contexte marqué par la mondialisation du marché des biens d’équipement de la maison ... Le Pôle Aménagement de la Maison en Alsace (PAMA) s’est donnée pour ambition de rassembler les industriels de la filière autour de projets collaboratifs innovants, de faciliter le développement des produits à plus forte valeur ajoutée, d’accompagner les industriels sur des marchés stratégiques, de soutenir l’innovation et de développer des démarches de qualité mise en avant par des labels régionaux et le fabriqué en France. Le PAMA a validé collectivement sa feuille de route pour les 5 années à venir. Cette dernière a pour objectif de renforcer l’innovation par la rencontre, inciter la mutualisation des ressources et accompagner la mise en place d’une stratégie d’alliance pour renforcer la créativité dans l’offre et valoriser les savoir-faire emblématiques du « Fabriqué en France » afin de préserver un savoir-faire reconnu : le mot d'ordre fait désormais consensus.
  • 3. Le PAMA renforcera les actions déjà engagées, notamment l’accompagnent des entreprises* sur : Les marchés stratégiques qui affichent aujourd’hui une croissance insolente : marché des seniors / Silver Economie et de l’hôtellerie de luxe. Il s’agit de développer des produits à forte valeur ajoutée. Les facteurs de différenciation : accès aux matériaux innovants respectueux de l’environnement, résistants et offrant une fonctionnalité et une utilité pratique, à l’innovation par l’usage pour développer des produits mieux conçus en fonction des usages et par la personnalisation des produits pour répondre aux exigences du consommateur. La visibilité auprès des prescripteurs et de la presse spécialisée pour promouvoir le « Fabriqué en France ». *le secteur compte en Alsace 150 industriels. Le PAMA s’engage à rassembler la totalité des entreprises d’ici 3 ans. Indicateur : 20 adhésions / an.
  • 4. Le PAMA a créé en Septembre 2012, Innovathèque Alsace Grand-Est un centre de ressources en matériaux, process et systèmes. Il s’engage d’ici 5 ans à fédérer les acteurs autour de cet outil d’innovation et à faciliter l’accès aux entreprises du Grand-Est de la France. Indicateur : Fédération de nouveaux partenaires (cluster, centre technique,..) autour de la matériauthèque : 2 partenaires / an.
  • 5. Le PAMA a conduit plusieurs études et conférences entre 2010 et 2013 Il s’engage d’ici 3 ans à renforcer les compétences et les connaissances au sein des PME par la mobilisation d’experts extérieurs sur des sujets porteurs, notamment l’innovation par l’usage et l’intégration de nouveaux matériaux et procédés innovants pour contribuer à l’accroissement de la connaissance des entreprises alsaciennes, améliorer leur efficacité et renforcer les savoir-faire industriels locaux. Indicateur : 2 conférences / an
  • 6. Ambassadeur de l’excellence, du savoir-faire et des valeurs de l’Alsace et de la France le PAMA s’engage d’ici 5 ans à développer la notoriété du savoir-faire, de l’excellence et des valeurs de l’Alsace et de la France particulièrement sur les marchés stratégiques : seniors et hôtellerie de luxe. Indicateur : - Couverture médiatique ; presse spécialisée : 20 articles ou reportages / an, - Augmentation du chiffre d’affaires des entreprises - Mise en route des labels de qualité (label pose, HSH,..)
  • 7. Le PAMA est un groupement d’entreprises qui veut permettre à ses adhérents de développer un nouveau modèle économique fondé sur la stratégie d’alliance Il s’engage à ce titre à fédérer les entreprises et à les rassembler pour la création de nouvelles sociétés privées qui chasseront en meute les marchés stratégiques : hôtellerie de luxe et marché de seniors. Cette démarche originale du PAMA, pouvant servir d’exemple à d’autres acteurs... Indicateur : Création de deux stratégies d’alliances pour « chasser en meute » (une stratégie en France et une autre à l’étranger).
  • 8. Le PAMA est un groupement d’entreprises qui veut être opérationnel Il s’engage à développer un bouquet de services à ses adhérents et augmenter son auto-financement. Indicateur : Engagement du financement privé d’ici 2 ans à hauteur de 50 %.
  • 9. I PRESENTATION DU PAMA ET DE SON CHAMP D’INTERVENTION
  • 10. La filière de l’aménagement de la maison représente en Alsace : - 15 000 emplois, - CA cumulé supérieure à 3 milliards d’Euros, - 150 entreprises industrielles, issues de secteurs d’activités variés : Cuisine, Salle de bains : sanitaire, meuble, robinetterie… Chauffage : chaudières, convecteurs, cheminées, poêles, pompes à chaleur, panneaux solaires… Meuble meublant, Éclairage : lampes, luminaires intérieurs et extérieurs, Domotique, Matériaux de construction : isolants, briques, bois, béton, tuiles… Extérieur : piscines, pavés, dalles, clôtures, bardages et terrasses bois, récupérateurs d’eau de pluie, Fermeture : portes, fenêtres, volets, portes de garage, vérandas, portails, stores intérieurs et extérieurs, Revêtements : tapisseries, parquets, carrelages, pierres naturelles, plafonds tendus… Textile d’ameublement, Arts de la table : casseroles, couverts, vaisselle, Agencement, Literies, Escaliers, Fontaines, panneaux... Electroménager.
  • 11. II RESULTATS DES ACTIONS ENGAGEES 2013 ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT POUR 2014 - 2015
  • 12. 1. LE MARCHE DES SENIORS / SILVER ECONOMIE – RENOUVELLEMENT DE L’OFFRE PAR LE DESIGN ET L’ERGONOMIE LE MARCHE DES SENIORS / SILVER ECONOMIE – RENOUVELLEMENT DE L’OFFRE PAR LE DESIGN ET L’ERGONOMIE Le vieillissement de la population des pays développés est aujourd’hui une évidence. Les études montrent que : 60 % des personnes dépendantes vivent dans leur domicile, souvent inadapté. Ce chiffre pourrait monter à 70% à l’horizon 2030 – 2040, En 2050, un habitant sur trois sera âgé de 60 ans ou plus. Il y a donc là un nouveau marché pour les professionnels de l’aménagement de l’habitat. Pour accompagner les entreprises sur ce nouveau marché, le PAMA a développé un programme d’actions qui a apporté des résultats concrets.
  • 13. 1.1 Résultats obtenus en 2012 La thématique « seniors » a permis de « doper » l’innovation et la création de nouveaux produits à plus forte valeur ajoutée et renforcer la créativité dans l’offre (des produits design et ergonomiques) . Elle contribue à guider les entreprises alsaciennes vers une voie d’excellence : Gamme  : Diversification et élargissement de la gamme produits. Technique : Acquisition de nouveaux savoirs (ergonomie, actimétrie, …) qu’il sera possible de décliner dans d’autres gammes produits. Image   : Lancer des produits sur un marché en cours d’émergence confère une image dynamique aux entreprises. Effet de groupe : Limitation des risques financiers, effet de synergie entre les entreprises, mutualisation des moyens.
  • 14. Plusieurs actions collectives ont été menées :
  • 15. Action 1 Apporter la connaissance théorique du marché senior et PMR. Bilan : organisation de rencontres avec des experts (dix rencontres à ce jour).
  • 16. Action 2 Mise en relation entre industriels afin de développer de nouvelles innovations en commun. Bilan : plusieurs produits développés par les entreprises : meubles de salles de bains adaptés à tous de l’entreprise CEDAM utilisant la technologie sans fil et sécurisante d’ELSASS SMART TECHNOLOGY ; cuisines multi-générationnelles de L’ARCHE DU BOIS intégrant la technologie LED de ID LUMIERE.
  • 17. Action 3 Organisation du retour d’expérience par l’observation directe des produits en situation réelle, pour valider ou améliorer la conception des produits des entreprises. Bilan : le PAMA s’est associé avec la société CEG (Conseils et Expertises en Gérontologie), et plusieurs produits ont déjà bénéficié de l’expertise du CEG : meubles de salles de bains de la société CEDAM ; système de plinthes intelligentes intégrant des technologies d’éclairage et d’actimétrie de la société ECOMATIC ; canne qui tient debout toute seule de la société DENOVO-DESIGN.
  • 18. Action 4 Communication sur les produits et valorisation du « Fabriqué en France ». Bilan : le PAMA a créé une exposition baptisée “L’Appart à Part”. Cette dernière présente les innovations de 23 entreprises. Présentation en Alsace et à Paris.
  • 19. Action 5 Aide à la commercialisation des innovations. Bilan : le PAMA a engagé des discussions avec NEXITY, promoteur immobilier et acteur majeur de l’immobilier neuf, pour promouvoir les innovations de ses adhérents et les intégrer dans un projet de construction d’une résidence à Strasbourg, qui comporte 24 logements dédiés aux seniors. Le PAMA a également engagé des discussions avec la SIIHE (Société d’Investissements Immobiliers de Haguenau et Environs) pour l’intégration d’équipements PMR pour cinq logements.
  • 20. Bénéficiaires : 24 entreprises BARRISOL-NORMALU SAS BLUM France SARL BURGER SAS CARDIA-PULSE CEDAM DENOVO-DESIGN DIROY SAS DURAVIT SA ECOMATIC ELSASS SMART TECHNOLOGY EXTENZO AFC SAS HAGER SAS ID LUMIERE SAS INOVAME L’ARCHE DU BOIS MENUISERIE MONSCHIN METHOD IN THE MADNESS OSRAM SASU SALM SAS STEELCASE SA UHL BONAVENTURE INFORMATIQUE UBI.FR VARICOR SAS WEBER INDUSTRIES Z-INNOV SAS
  • 21. 1.2 Actions 2013 Afin d’accompagner les innovations de ses entreprises et les rendre accessibles au plus grand nombre, le PAMA conduit aujourd’hui plusieurs actions, notamment :
  • 22. La création d’un guide unique en France «Tendance Seniors n° 1» qui référencie les innovations disponibles pour les rendre visibles auprès des professionnels et du public.
  • 23. Objectifs de ce guide : Référencer les solutions des entreprises alsaciennes destinées aux seniors et aux PMR, Faire découvrir les marques des entreprises, les savoir-faire sur mesure, les nouveautés accessibles à tous (ergonomiques, modernes et design), pour simplifier et sécuriser la vie des personnes dépendantes, qu’elles soient âgées ou non, Valoriser les solutions et les bénéfices de ces produits et services pour tous, Sensibiliser tous les publics de l’existence de ces solutions et permettre une appropriation des équipements par tous et de construire une image valorisante, Modifier la nature du message en ayant une communication plus positive sur les technologies pour l’autonomie auprès du grand public, Offrir aux entreprises un support commercial et marketing qui permettra de faciliter la commercialisation de leurs produits et services, Aider les entreprises à devenir les leaders sur ce marché en France et en Europe.
  • 24. Messages de ce guide : Les industriels du PAMA misent sur le « Fabriqué en France ». Ils sont apporteurs de solutions, Ils proposent des offres destinées à tous, Ils veulent faire prendre conscience au grand public et aux professionnels que de nouvelles solutions existent, qu’elles sont bien concrètes et destinées à tous.
  • 25. Diffusion de ce guide : Cible : nationale : leaders d’opinion, médecins, organismes de l’Etat, régions et départements s’occupant de la question de la dépendance, promoteurs immobiliers, bailleurs sociaux, maisons de retraite et cliniques spécialisées et villages / résidences seniors…
  • 26. La création d’une vitrine du savoir-faire « pour tous ». Il s’agit d’équiper la maison BOOA de l’entreprise BURGER & Cie, une maison à ossature bois de plain-pied, avec les innovations des entreprises du PAMA. Cette dernière est ouverte aux professionnels et au public du 3 octobre au 15 décembre
  • 27. La création d’une base de contacts prospects 200 000 contacts ! Cibles •Promoteurs immobiliers, architectes, hôteliers •Associations (vieillissement) •Médecins • Hôpitaux
  • 28. Organisation de la semaine du Bien Vieillir et du Bien-Etre à Domicile Sous le haut patronage de Madame la Ministre Michèle DELAUNAY, Ministre Déléguée Chargée des Personnes Agées et de l'Autonomie
  • 29. Bénéficiaires : 17 entreprises BLUM France SARL BURGER SAS SCHMIDT BIEBER VARICOR ADJ PISCINES ES RHOTELEC SAS HAGER SAS ALSACE MEUBLE SASU /LEBED VIVAGO LCE CONFORT EXTENZO OXHOME WEBER INDUSTRIES VERONIQUE KLEIN DURAVIT
  • 30. 1.3 Perspectives de l’action Silver Economie 2014 - 2015
  • 31. Lancement de la 2ème édition de la Semaine du Bien Vieillir et du Bien-Etre à Domicile //action nationale Référencement des produits des entreprises dans le guide « Tendances Seniors n°2 », Participation à l’équipement d’une maison témoin BOOA « pour tous », Participation au salon expo silver economy, Paris
  • 32. Organisation de rencontres et d’ateliers de travail avec des experts : Ergonomes Ergothérapeutes médecins spécialisés en gériatrie associations de maintien à domicile pour renforcer les compétences et les connaissances au sein des entreprises.
  • 33. Organisation d’un programme de sensibilisation et de mobilisation... ...des industriels autour de la Silver Economie : animation de conférences par des experts spécialistes de la question.
  • 34. Lancement d’un plan de formation... ...sur l’innovation dans la Silver Economie : comment construire ou évaluer un business plan et un modèle économique. Cette formation vise à transmettre les bases et les bonnes pratiques pour concevoir un business plan et un modèle économique démontrant le potentiel du succès d’un projet d’innovation sur le marché de la Silver Economie.
  • 35. 2. LE MARCHE – AMENAGEMENT DES HÔTELS 4 ET 5 * ET DES RESIDENCES HAUT DE GAMME – DEVELOPPEMENT DES PRODUITS A PLUS FORTE VALEUR AJOUTEE LE MARCHE DES SENIORS / SILVER ECONOMIE – RENOUVELLEMENT DE L’OFFRE PAR LE DESIGN ET L’ERGONOMIE L’hôtellerie et la restauration en France représentent un marché de 17 070 hôtels classés (soit 611 609 chambres). Le secteur a connu une augmentation de 33 % du nombre d’hôtels appartenant à des chaînes entre 2000 et 2010, principalement dans la catégorie 4 étoiles et plus, avec une croissance annuelle de 5 % des hôtels de luxe (5*****). Dans ce contexte, le PAMA s’engage à soutenir les entreprises pour se repositionner vers des produits innovants, originaux, sophistiqués en offrant une meilleure qualité pour répondre aux exigence de cette clientèle.
  • 36. 2.1 Résultats obtenus en 2012 Le PAMA a présenté sur un stand collectif le savoir-faire de quatorze entreprises au salon de l’hôtellerie « Equip’Hôtel 2012 », qui a eu lieu du 11 au 15 Novembre à Paris. Le stand collectif du PAMA « Home Suite Home » est imaginé comme une « concept suite », à l’image des « concept cars » du secteur automobile. Les 200 m² sont entièrement dédiés à l’hôtellerie de luxe. Le visiteur a découvert un concentré d’innovations et d’émotions. La mise en scène des produits et savoir-faire de quatorze entreprises alsaciennes ont exprimé l’authenticité, l’étonnement, l’humanité, tout en préservant la qualité et le confort. Bilan : 16 innovations développées en commun, par exemple : un lit-baignoire ; un dressing vitrine miroir ; une douche duo….
  • 37. Le PAMA a organisé le premier concours français d’architecture d’intérieur... ... dédié à l’hôtellerie de luxe, « HOME SUITE HOME AWARD 2012 », auquel participent 19 entreprises alsaciennes. Ce concours s’est adressé à l’ensemble des étudiants en architecture d’intérieur et aux diplômés de moins de deux ans. Il a permis de révéler de futurs talents en architecture d’intérieur dans le domaine de l’hôtellerie de luxe, et a permis aux candidats de travailler sur des produits innovants, en direct avec des industriels du PAMA. Cette action a pour objectif de rapprocher les industriels des architectes et de valoriser les savoir-faire français. Il s’agit pour eux d’inventer une suite d’exception du futur, de 90 m², pour l’hôtellerie de luxe.
  • 38. Les lauréats sont récompensés par les prix suivants : 1er prix : Le gagnant a mis en œuvre son projet dans une grande agence internationale d’architecture d’intérieur, SM Design à Paris, pour le compte d’un hôtel de luxe. Cette opération permettra de promouvoir le « made in Alsace ». 2ème prix : Le deuxième lauréat a effectué une mission d’un mois au sein de Bouygues Rénovation Privée. 3ème prix : Le troisième lauréat a effectué une mission de deux mois en Alsace au siège de deux adhérents du PAMA : BARRISOL et HAGER.
  • 39. Bénéficiaires : 11 entreprises OX-HOME Escaliers BECK DHJ International CTO CACTOSE BARRISOL-NORMALU BARRISOL-NORMALU DIROY SAS OSRAM SASU FONDIS SA HORUS SAS DENOVO-DESIGN SCHWITZER Frères SAS.
  • 40. 2.2 Actions 2013 Le PAMA mène un programme d’accompagnement pour structurer la dynamique d’Alliance engagée en 2012. Objectif de cette stratégie d’alliance : générer pour ses membres un chiffre d’affaires complémentaire que seuls, ces derniers ne seraient pas en mesure de capter. Le PAMA mène deux plans innovantes, pouvant servir d’exemple à d’autres acteurs : Structuration d’une stratégie d’alliance à l’export, Structuration d’une stratégie d’alliance en France.
  • 41. Structuration d’une stratégie d’alliance à l’export 14 Diagnostics au sein des entreprises ont été réalisés pour : Découvrir chaque société, son offre, son positionnement, son savoir-faire et ses atouts différenciateurs, Mettre à plat les défis majeurs auxquels doivent faire face les dirigeants et apporter un regard extérieur, Mesurer le degré de motivation et l’implication possible dans le cadre d’une dynamique d’alliance.
  • 42. Bénéficiaires : 13 entreprises OX HOME CTO CACTOSE ID LUMIERES MENUISERIE MONSCHIN ADJ ASKA ESCALIERS BECK SCHWITZER Frères DIROY, HORUS DOMO DESIGN RAVIX ECLAIRAGE WEBER INDUSTRIES ALYOS TECHNOLOGIE ET MEUBLE TROIS FONTAINES
  • 43. Des rapports confidentiels ont été transmis à chaque entreprise. Sur la base de ces rapports, le PAMA étudie la possibilité de monter une action collective pour perfectionner ses adhérents sur des sujets majeurs tels que le marketing du luxe par exemple. Le rapport restituant les conclusions des diagnostics a permis de statuer sur les suites à donner à cette initiative d’Alliance et sur la définition d’un socle fondateur de 5 entreprises qui seront porteuses de l’action à l’export.
  • 44. Bénéficiaires : 5 entreprises OX HOME DIROY HORUS CTO CACTOSE ALYOS Ces entreprises constitueront le SOCLE fondateur de la dynamique d’Alliance à l’export. Elles bénéficient : D’une offre « formalisée » par une gamme de produits avec néanmoins la possibilité de s’adapter à des demandes spécifiques, D’une taille et d’une organisation qui favorisent l’implication des dirigeants, D’une relative solidité de leurs fondamentaux, D’une ambition de développement à l’international, Les autres sociétés constitueront un second cercle rattaché au noyau fondateur, Il sera d’ailleurs sûrement possible d’associer un éventail plus large d’entreprises lors de manifestations ciblées et préparées par l’entité qui portera la dynamique d’Alliance en lien, bien entendu, avec les services et le soutien apportés par le PAMA.
  • 45. Actions en cours – 2014 : ces entreprises définieront les points suivants : La stratégie du projet, Son positionnement, Ses facteurs-clefs de succès, Son budget, Le plan d’actions à engager pour le mettre en œuvre, Les étapes suivantes à franchir, Les retombées pour la filière, le territoire… Création juridique.
  • 46. Structuration d’une stratégie d’alliance en France Le PAMA lance la création d’un espace d’exposition permanent de 400 m² en Alsace destiné à la promotion de la marque « HSH » et des marques de ses adhérents visant les marchés du haut de gamme et du luxe. Objectifs de l’action : Créer une dynamique régionale et fédérer tous les industriels positionnés sur le marché du luxe pour développer des projets collectifs, •Renforcer la visibilité de la marque « HSH » et des marques de ses adhérents auprès des architectes d’intérieur, de la profession de l’hôtellerie et de celle du bâtiment pour promouvoir le « Fabriqué en France », •Présenter de façon collective le savoir-faire des entreprises françaises alsaciennes dans le cadre d’un regroupement de compétences destiné au marché du luxe, •Mettre en avant la qualité et le savoir-faire des entreprises du PAMA, •Aider les entreprises à accéder et à développer des innovations par un regroupement de compétences et ainsi, à accéder à de nouveaux clients (prescripteurs).
  • 47. Actions en cours - 2013 : La création du showroom et la présentation des savoir-faire sur l’exposition collective, La communication sur les marques auprès de la presse spécialisée. Une agence de presse est chargée de la promotion de la marque « HSH » et des marques de ses adhérents, lors d’une campagne de communication nationale, L’accès à la Journée de Lancement et d’Animation « HSH » qui associera les architectes, les acheteurs privés et la presse. Au programme de cette journée : des rencontres entre les exposants, la presse et les prescripteurs ; une présentation produits par chaque entreprise ; une conférence sur les enjeux du marché de l’Hôtellerie de luxe et une conférence de presse, La communication des marques sur le site internet « HSH » (http://www.homesuitehome.pro) Valorisation des savoir-faire emblématiques du fabriqué en France.
  • 48. Bénéficiaires : 10 entreprises ARCHITECTURE DU BOIS DANISTEL SARL / LCE CONFORT ALSANEXT SARL OX-HOME SCHWITZER Frères WEBER INDUSTRIES PISCINES ES EPI FLOORING SOEDER VERONIQUE KLEIN
  • 49. 2.3 Perspectives de l’action haut de gamme 2014 – 2015
  • 50. Perspectives de l’action – stratégie d’alliance en France Organisation de rencontres mensuelles de HSH. Chaque rencontre sera animée par une entreprise, Organisation de petits-déjeuners thématiques et d’ateliers de travail, Organisation de rencontres acheteurs, Lancement des nouvelles collections de chaque participant ou d’un nouveau produit innovant au « 197.DESIGN », Organisation de la 2ème édition du concours d’architecture « Home Suite Home Award » avec les produits exposés, Faire venir une émission type Côté Maison (France 3), Intérieurs (Paris Première),… Organisation de voyages de presse dans les locaux des entreprises, Communication auprès de la presse spécialisée et des prescripteurs.
  • 51. Perspectives de l’action – stratégie d’alliance à l’export Structuration de la stratégie d’alliance Edition de supports de communication, Présence sur salons professionnels
  • 52. 3. 2. RECHERCHE DES AVANTAGES STRATEGIQUES POUR LA FILIERE BIENS D’EQUIPEMENTS DE LA MAISON POUR REPONDRE AUX EXIGENCES DES CONSOMMATEURS LE MARCHE DES SENIORS / SILVER ECONOMIE – RENOUVELLEMENT DE L’OFFRE PAR LE DESIGN ET L’ERGONOMIE
  • 53. 3.1 2. Accompagner les industries pour intégrer des matériaux résistants à la rayure – la durée de vie et la solidité du LE MARCHE DES SENIORS / SILVER ECONOMIE – RENOUVELLEMENT DE L’OFFRE PAR LE DESIGN ET L’ERGONOMIE est exigée par le consommateur produit L’aménagement de la maison est particulièrement sensible à la notion de vieillissement et d’usure : loin de l’effet « coup de coeur », le public achète généralement des produits qu’il juge faits pour durer. Ce sentiment est d’ailleurs exacerbé par les garanties accompagnant les produits : décennale sur les bâtiments, cinq voire dix ans sur les cuisines, piscines, vérandas, etc… Pourtant, qu’il s’agisse d’un meuble ou d’un élément d’aménagement extérieur, ces produits sont quotidiennement exposés à bien des risques : dans le premier cas aux chocs des déménagements ou aux rayures causées par des objets, et dans le second cas aux intempéries ou aux variations de température... Le rêve de tout fabricant mais aussi de tout consommateur, serait donc qu’en plus d’être solides, les matériaux composant les produits équipant la maison puissent s’auto-réparer en cas de dégâts. Fort de ce constat, le PAMA lance un programme d’accompagnement sur les finitions à hautes performances pour : Aider les entreprises dans la recherche de solutions techniques, Faire un travail de veille et prendre des contacts avec des fournisseurs et des partenaires, Faire le sourcing et l’approvisionnement des solutions identifiées par tests, Accompagner les tests individuels et les évaluations techniques.
  • 54. Le PAMA propose un plan d’actions, selon le secteur concerné : cuisine, salle de bains, fermetures, etc… 2. Le programme se déroulera en neuf phases : Phase 1 : Analyse des produits - Identification et sélection des produits à étudier. Phase 2 : Analyse du besoin - Rencontre individuelle dans chaque entreprise pour identifier les performances attendues et identifier le porteur de projet interne. Phase 3 : Veille tendance – Mise en place d’une veille sur les tendances décors de surfaces de différents marchés (automobile, multimédia, …). Phase 4 : Veille technologies innovantes – Mise en place d’une veille sur les technologies innovantes multi-secteurs. L’objectif étant de déterminer la faisabilité d’une déclinaison transversale de ces savoirfaire. Phase 5 : Choix des finitions à prototyper - Réunion de présentation des résultats de la veille aux partenaires industriels afin de sélectionner les finitions à étudier et/ou évaluer. Phase 6 : Approvisionnement pour test - Contact et négociation avec les différents fournisseurs pour approvisionner les matières ou pour mettre en place les process nécessaires à la réalisation d'expérimentations sur les produits des partenaires. Phase 7 : Expérimentation - Réalisation d'échantillons sur les supports fournis par les partenaires. Phase 8 : Evaluation - Tests sur les échantillons obtenus pour évaluer la performance physique, esthétique, économique et environnementale de la finition. Phase 9 : Restitution finale - Restitution finale devant le groupe projet : présentation des échantillons et des tests réalisés, description des résultats obtenus.
  • 55. Bénéficiaires : 2 entreprises SALM SAS, WM88
  • 56. Perspectives de l’action intégration des matériaux résistants à la rayure – 2014 - 2015 Un plan de relance sera mené pour sensibiliser les entreprises et les associer à ce projet.
  • 57. 3.2 Accompagnement des entreprises pour intégrer de nouveaux matériaux innovants, respectueux de l’envionnement / promotion de la matériauthèque Le PAMA s’engage pour offrir aux entreprises du secteur de l’habitat, un lieu d’inspiration et d’innovation par la création d’une matériauthèque. En effet, le PAMA et Innovathèque, la matériauthèque de l’Institut Technologique Forêt, Cellulose, BoisConstruction, Ameublement (FCBA), se sont associés et ont créé une matériauthèque itinérante. Il s’agit de développer un centre de ressources en matériaux, destiné à rassembler les professionnels en région autour des projets liés aux matériaux innovants et s’ouvrir à des projets en Lorraine, en Allemagne et en Suisse. Ce centre de ressources en matériaux, systèmes et process a été inauguré le 28 juin 2013. Qu’ils soient à base de papier-carton, de cuir, de polymères, en métal, composites, en verre ou en bois, agro-sourcés, recyclés/recyclables, plus de 2 000 échantillons de différentes tailles, rangés dans des classeurs transparents alignés sur des étagères mobiles, composent cette matériauthèque baptisée « Innovathèque Alsace Grand-Est ». Les procédés innovants de transformation ou d'embellissement (gravure à cœur de plaque de verre, impression numérique...), les savoir-faire de la région Grand-Est sont également présentés et expliqués avec pédagogie
  • 58. Innovathèque Alsace Grand-Est a été pensé comme un lieu de démonstration, mais aussi d’expertises techniques, d’accompagnement et de conseils au profit des entreprises. C’est un outil qui permettra aux industriels de s’ouvrir à d’autres matériaux et à détourner leurs usages. Il permet aux entreprises, designers et architectes de toujours être au fait des nouveautés et de les inclure dans la réflexion autour des futurs produits.
  • 59. Innovathèque Alsace Grand-Est est mobile et pourra se déplacer à la demande du client (industriel, architecte,..), et installer un ou deux modules dans les locaux d’une entreprise, ou bien déplacer l’ensemble des modules (2 000 matériaux) au bénéfice d’un bassin d’emploi. Le reste du temps, Innovathèque Alsace-Grand Est sera accessible au siège du PAMA, à Schiltigheim, dans l’agglomération de Strasbourg.
  • 60. Innovathèque Alsace Grand-Est s’adresse à un très large public en raison du réseau particulièrement dense de professionnels qui oeuvrent dans le monde de l’équipement, du concept à la réalisation. La diversité de ces métiers concernent à la fois l’habitat mais également le bureau, l’avion, le train, l’automobile : les fournisseurs et les transformateurs de matériaux ; les professions créatives : architectes, architectes d’intérieur, designers, les écoles d’ingénierie, de design, d’architecture et le monde de la recherche. Pour être au plus près des entreprises, Innovathèque Alsace Grand-Est se déplacera et stationnera dans plusieurs bassins industriels : 2 déplacements / an sont prévus.
  • 61. Perspectives de l’action-promotion de la matériauthèque – 2014 - 2015 Promotion d’Innovathèque Alsace Grand-Est et accompagnement des entreprises pour accéder à son programme d’expertise, Référencement des matériaux, process et/ou systèmes innovants des entreprises, Organisation de conférences sur un thème d’intérêt, faisant intervenir des experts, Organisation de petits-déjeuners d’échanges, (Des rencontres de 1h30 seront organisées autour d’une thématique d’innovation) Location partielle de la matériauthèque par une entreprise, (L’espace de la matériauthèque sera proposé pour des séminaires d’entreprises. Son environnement inspirant et ses matériaux pourront servir de support. Animation par l’expert de l’équipe) Veille spécifique, (L’entreprise souhaite se différencier et optimiser la conception de ses projets par l'intégration de nouveaux matériaux et process. En se basant sur son cahier des charges, l'équipe de la matériauthèque effectue une veille technologique sur mesure restituée sous forme de dossiers imprimé et/ou numérique, pouvant être accompagné d'échantillons matériaux sur demande. Ce dossier est constitué d'un nombre défini de fiches techniques personnalisables, contenant chacune la description, les caractéristiques, les performances, les photos des matériaux... ainsi que les contacts des fournisseurs)
  • 62. Formations,(Un programme de formations sur des thèmes d’actualité liés aux matériaux sera proposé et renouvelé chaque année) Action de « speed consulting » (1 h à la matériauthèque), (Propositions de consultations matériaux personnalisées sur rendez-vous d'une durée d’1 heure. L’entreprise peut ainsi profiter, en exclusivité, de l'espace de consultation (la matériauthèque et la bibliothèque) avec son équipe de conception et découvrir des milliers de références matériaux (échantillons, documentation et contacts fournisseurs) Accompagnement de projet, (Accompagnement en éco-conception, analyses de cycles de vie, accompagnement méthodologique d’innovation par l’usage, conception ergonomique)…
  • 63. En 2014, Innovathèque Alsace Grand-Est s’engage à valoriser la filière bois locale dans le but d’inciter à utiliser le bois à travers de nouveaux traitements et transformations. Innovathèque Alsace Grand-Est s’engage à promouvoir les produits à vocation écologique, les démarches d’économie circulaire, intégrant le recyclage des matières premières et des déchets dans le cadre de la Responsabilité Elargie du Producteur (REP). Innovathèque Alsace Grand-Est s’engage à organiser une action collective sur la recyclabilité des matériaux : il s’agit de réaliser un programme d’accompagnement avec pour objectif de développer des produits et aménagements 100% recyclés/recyclables et la réalisation d’un appartement mobile (démonstrateur). Innovathèque Alsace Grand-Est s’engage à se déplacer dans les locaux de la société Vitra en Allemagne. Innovathèque Alsace Grand-Est s’engage à se déplacer en Alsace
  • 64. 3.3 Soutenir l’innovation par l’observation des usages pour développer des produits mieux conçus en fonction des usages
  • 65. Le PAMA a conduit en 2012 une étude d’observation des consommateurs dans leur habitat. Cette étude a permis aux entreprises participantes à l’action collective de : Connaître les usages en situations réelles dans les habitats des français en fonction des espaces de vie, Apporter les connaissances sur les usages des produits des entreprises du PAMA, Analyser l’adaptation des espaces de l’habitat aux situations de vie. Les observations des familles montrent d’une manière globale que les comportements d’usages sont une source inépuisable de renouveau et de créativité.
  • 66. Actions – 2013 Le plan consiste à organiser des séances d’accompagnement à l’utilisation et l’exploitation de données de l’étude de manière créative et collaborative, en groupe de travail, chez chaque industriel. L’équipe VICA (Veille, Innovation, Conception, Amélioration Continue) du FCBA a mis au point des méthodologies permettant d’accompagner des industriels dans la recherche créative et collaborative de solutions d’usages pour répondre aux besoins détectés lors des observations sur le terrain. Ces méthodes se basent sur la compréhension des scénarii d’usages réels dans la vie de tous les jours des consommateurs et la co-élaboration en groupe de travail avec les équipes des entreprises de la construction de scénarii idéaux. Cet accompagnement individuel a pour but de faciliter l’émergence de concepts innovants pour améliorer les usages des produits, détecter de nouvelles fonctionnalités, voire imaginer de nouveaux concepts à partir de ces données d’analyse des usages. Cet accompagnement permet, en amont des processus de conception, d’imaginer de nouvelles façons de concevoir, vendre et présenter des nouveaux produits faisant sens pour l’utilisateur.
  • 67. Cet accompagnement se déroule en quatre temps : 1 2 3 4 Livraison et présentation des résultats de l’étude, Préparation des ateliers – Identification du focus d’intervention pour chaque entreprise, Animation des ateliers, co-élaboration des scénarii, et formulation de concept, Accompagnement dans l’expérimentation.
  • 68. 1 livraison des résultats de l’étude : images et rapports d’analyse
  • 69. 2 Préparation des ateliers – Identification du focus d’intervention pour chaque entreprise Au cours de cette phase, il s’agira d’identifier avec l’entreprise le focus d’intervention en atelier d’émergence et d’accélération de l’innovation sur la base de : Positionnement actuel du marché de l’entreprise, Sa stratégie d’évolution ou de repositionnement, La typologie de produit, la politique produit de l’entreprise, son offre actuelle et future, La constitution du groupe créatif pour la réalisation des ateliers, Positionnement technique attendu des inputs à l’issue des ateliers.
  • 70. 3 Animation des ateliers, co-élaboration des scénarii, et formulation de concept Il s’agit d’accompagner chaque industriel dans la recherche créative de solutions innovantes aux problématiques d’usages par l’organisation de workshop créatif interne dans leur entreprise. Ces ateliers workshop permettront d’identifier des pistes de solutions ou nouvelles fonctions permettant d’améliorer les produits de l’entreprise. Ils seront animés à partir de la méthode des scénarii d’usages (scénarii réels et scénarii projetés) dans une ambiance créative et propice à l’émergence de pistes de solutions sur une journée complète. Les idées de concepts seront formalisées à l’issue de la séance et sélectionnées par l’entreprise. Une séance supplémentaire d’une demi-journée permettra d’enrichir le scénario d’usages du concept sélectionné.
  • 71. 4 Un accompagnement dans l’expérimentation Il s’agit d’accompagner chaque industriel dans l’expérimentation auprès d’une population d’utilisateurs, qui sera à définir, les nouveaux produits/usages identifiés et sélectionnés lors des ateliers d’émergence et d’accélération. L’expérimentation consiste à implanter soit le produit ou l’offre de produit : en situation d’usage réelle : chez des particuliers parmi la communauté d’utilisateurs du FCBA, ou au sein de la plateforme de tests en condition réaliste du living lab. du FCBA auprès d’utilisateurs de la communauté FCBA. ou en situation d’usage virtuelle en fonction de la complexité du projet et/ou de la facilité d’identification du terrain d’expérimentation. Bénéficiaires : 4 entreprises SALM SAS, WM88, BLUM et CEDAM
  • 72. Perspective de l’action innovation par l’usage 2014 – 2015 Un plan de relance sera mené pour sensibiliser les entreprises et les associer à cette action.
  • 73. 3.4 Développer la personnalisation pour mettre en œuvre des produits riches en innovations par le design et la création Le PAMA lance un programme d’actions pour capitaliser sur les points forts existants en région (production personnalisée et gestion de la relation clients) afin de développer un savoir-faire en décoration personnalisée ou en très petites séries sur des surfaces de meubles, de fermetures, de parquets, d’agencements, voire d’appareils électroménagers, d’arts de la table ou encore d’éléments architecturaux…
  • 74. Actions – 2013 Cartographie des compétences disponibles, Conférences d’informations et de sensibilisation.
  • 75. Perspectives de l’action développer la personnalisation – 2014 - 2015 Rapprocher les experts du textile des entreprises du PAMA pour développer de nouveaux produits personnalisés : intégration du textile technique Lancement d’une action d’accompagnement, piloté par un désigner pour faire émerger de nouveaux produits
  • 76. 3.5 Intégration de l’électronique dans les équipements de la maison pour soutenir la transition vers le numérique et le développement des produits de demain L’intégration de nouvelles fonctionnalités dans des produits existants constitue un paradigme d’innovation important : intégration de LEDs dans les produits (cuisines, escaliers, stores…), intégration de capteurs photovoltaïques sur des stores ou vitrages, intégration d’équipements électroniques et de dispositifs de commande dans les volets, les portails, les portes de garage, literie, et la robinetterie.
  • 77. Action– 2013 La PAMA a organisé une conférence pour sensibiliser les industriels et leur apporter des informations sur les possibilités existantes et identifier les projets pour le montage. Perspectives de l’action intégration de l’électronique 2014 – 2015 Accompagnement au développement d’un nouveau produit : l’expertise technique et le suivi de projet, Organisation des séminaires technico-économiques, des ateliers sur les problématiques du logiciel embarqué, Organisation des sessions de formation sur les NTIC et l’utilisation du web pour aider les cadres et dirigeants à maitriser les NTIC dans l’objectif d’attirer et fidéliser le client, de créer de nouvelles sources de revenus et d’améliorer leur productivité, Lancement d’un programme de formation pour le personnel des entreprises pour les accompagner dans la transition vers le numérique.
  • 78. 3.6 Rechercher des complémentarités entre produits Perspectives de l’action 2014 - 2015 Lancer des appels à projets innovants sur des thématiques transversales à même de stimuler l’innovation produits, sur le modèle du groupe cuisine initié par la DRIRE en 2005-2006. Exemples de thèmes : Harmonisation cuisine / salon, Rénovation rapide de la maison, « Seniorisation » de la maison, Jardin intégré, Hôtel de demain, maison passive / équipements de la maison … Objectifs de l’action : Stimuler l’innovation en réfléchissant sur les interrelations entre les produits de la filière, Aller vers des offres groupées.
  • 79. 3.7 Créer un Label : alsace terre de conception et de fabrication des équipement de demain
  • 80. La vision / convictions de ce label Le secteur de l’habitat a besoin de : Cohérence et de qualité, Authenticité, Réinventer l’hospitalité, Etonnement, Proximité, Humanité, Créer la « rencontre ». On veut à la fois les meilleures idées (innovation) et une solution intégrée : Une ligne directrice fiable, L’industriel alsacien veut marquer les esprits de ses clients. Qu’attendent-t-ils des alsaciens ? Rien (ne les étonne) – donc il faut étonner à travers des produits de qualité : La fuite vers l’exception est infinie.
  • 81. Le marché recherche l’émotion de l’hospitalité authentique (authentique = cohérent avec la culture, sans mensonge, un accueil véritable).
  • 82. Missions / convictions L’authenticité est un talent, L’authenticité crée la préférence : l’authenticité c’est la quête de celui qui « a tout », Créateur d’atmosphère – polysensoriel, heimlich, charme, Faire de chaque « passage » une rencontre (avec soi), Un environnement authentique : dimension identitaire précieuse qui contribue à mon épanouissement en renforçant ma propre identité, A chaque passage, être transcendé… (émotion), Ligne – lien – continuité, et singularité : chacun peut exister avec sa propre identité, Permettre d’être « reçu », avec humanité, « chez quelqu’un », Permettre de s’approprier le sacré, l’unique : le temps d’un « passage », Créer des environnements authentiques qui contribuent à l’épanouissement du client en renforçant sa propre identité.
  • 83. Positionnement L'accueil chaleureux (ancré dans la culture) de l’Alsace fait du bien dans la maison et dans l’espace de vie, Accueil, Authenticité, Qualité, Fiabilité, Long terme, Innovation, Brassage culturel, Savoir être, S’adapter à l’évolution des comportements d’achat : recherche d’expérience, points de ventes attractifs, Combiner esthétique et fonctionnalité dans les équipements, Intégrer des éléments différenciateurs (matériaux, composants…), Prendre en compte le développement durable dans la conception des produits.
  • 84. Les clients se disent…. L’Alsace a des valeurs et une authenticité que je ne lui connaissais pas et qui peut m’inciter à revisiter mon projet. La qualité Alsace (et la durabilité), conjuguées avec une vraie capacité d’innovation, me donnent envie de tester avec eux de nouveaux concepts d’accueil – exclusifs. L’Alsace a toujours su accueillir les gens de passage : ils ont le savoir-faire et le savoir-être qui leur permettent de faire vivre l’hospitalité autrement.
  • 85. 3.8 Créer un label de pose « qualité Alsace » Il s’agit de capitaliser sur l’image de sérieux alsacien pour créer un label de pose « qualité Alsace », en mettant l’accent sur le savoir être du poseur chez le client (respect des délais, minimisation de la gêne liée aux travaux, nettoyage en fin de chantier…).
  • 86. Objectifs de l’action : pouvoir proposer une qualité supérieure perçue pour se différencier des grandes surfaces si elles se lancent sur le marché (ou quand elles s’y lanceront ?) : Rassurer le client sur la pose, Renforcer l’image des produits de la filière, Développer la qualité de pose.
  • 87. 3.9 Création d’un annuaire de compétences ... ...afin de réaliser une cartographie des compétences régionales qui valorisent le label « Fabriqué en France ».
  • 88. 3.9 Création d’un annuaire de compétences ... Le pôle a répondu à l’Appel à Projet fabriqué en France, en collaboration avec le PLAB - Se repositionner vers des produits plus originaux et sophistiqués -Développer d’autres atouts que celui des prix : politique de qualité mise en avant par des labels (Vosges terre textile) ou des certifications (Ecogriffe) et le fabriqué en France, utilisation de matières naturelles, éco-conception, recyclage, souplesse de la production capable de répondre à des commandes de petites séries, nouveaux process de fabrication et de logistique
  • 89. Signature d’une convention avec Alsace Innovation La convention entre PAMA et AI a été signée le 3 juillet dernier Plusieurs actions collaboratives : Optimiser les échanges entre Alsace Innovation et le PAMA Détecter les projets innovants de la filière (mise en relation avec AI : Escaliers Beck, Alsanext et Schwitzler Frères) Analyser les projets Accompagner les projets innovants Transmettre aux adhérents de PAMA les bonnes pratiques en matière d’innovation Soutenir le concours Alsace Innovation permettant de mettre en valeur des projets innovants en Alsace : Le pama a remis le prix (adhésion au pama pour 2014) à 3 entreprises : AGRILINE, INOVAME et SEWOSY
  • 90. Le bilan de ce partenariat par Alsace Innovation ...afin de développer l’innovation au sein des adhérents
  • 91. Un partenariat efficace avec la CCI export La CCI Export fait le bilan … ...pour accompagner les adhérents à l’export
  • 92. Rappel (résultats enquête 2012) Feuille de route 2014 Les raisons qui motivent les entreprises pour adhérer au PAMA  Pour trouver de nouvelles idées et monter en compétence 21 Pour rencontrer d’autres entreprises enquête auprès de ses 58 adherents. 17 et échanger sur les bonnes Le PAMA a realisé en juin 2012 une pratiques 17 Pour identifier de nouveaux axes de développement 16 31 réponses partie d’une communauté professionnelle qualifiées Pour faire 14 Pour conquérir de nouveaux marchés 12 Il yPour rencontrer 80 questions d’ordre avait environ des donneurs classées en 3 volets : 12 Pour développer de nouvelles gammes de produits et/ou services 12 Pour : innovation et transfert communiquer sur/votre activité performance 11 renforcer votre visibilité et de technologie accroître la Volet 1 Pour trouver des 11 des entreprises clients Pour rencontrer des prescripteurs 8 Pour trouver les moyens de concourir à des appels à projets locaux / Volet 2 : innovation commerciale et marketing / soutenir la promotion nationaux / internationaux 8 commerciale commune Pour bénéficier d'un service de veille 5 Pour établir des relations avec des acteurs scientifiques et académiques 4 Volet 3 : valorisation de l’image de l’aménagement de la maison en Alsace Pour obtenir des soutiens financiers publics 3 Pour trouver des expertises nouvelles (finance, secteur et des entreprises 2 / renforcer la communication et la visibilité du marketing, RH, juridique) Pour renforcer vos connaissances dans le domaine de la propriété alsaciennes intellectuelle
  • 93. Ambitions du PAMA pour les 5 années à venir : Feuille de route 2014 1) Faciliter l'accès à de nouveaux marchés stratégiques, difficilement accessibles titre individuel, par la mutualisation des coûts et la mise en place des stratégies d’alliance : silver economie, hôtellerie et aménagement des résidences haut de Le PAMA a realisé en juin 2012 une enquête auprès de ses 58 adherents. gamme. 31 réponses qualifiées les adhérents pour devenir des leaders sur ce marché en Enjeu : accompagner France et en Europe Il y repositionner 80 questions classées originaux et:sophistiqués, à plus forte vale Se avait environ vers des produits plus en 3 volets ajoutée et de développer d’autres atouts que celui des prix Volet 1 : innovation et transfert de technologie / accroître la performance des entreprises créativité dans l’offre par l’observation des usages 2) Renforcer la Enjeu : Se repositionner vers des produits mieux conçus en fonction des usages, Volet 2eninnovation commerciale et marketing / soutenir la promotion riches : innovations non technologiques (design, création). commerciale commune Créer un centre d’innovation par l’usage Volet 3 : des laboratoires d’expérimentation 3) Créer valorisation de l’image de l’aménagement de la maison en Alsace / renforcer la communication et la visibilité du secteur et des entreprises alsaciennes en place des lieux de tests et d’innovation Enjeu : Mettre Création d’une une maison BOOA pour tous (une maison mobile ?), hôtel de demain,..
  • 94. 4) Promotion de la Matériauthèque Enjeu : Impliquer acteurs : pôles, grappes Feuille detous lesde ces 2014 route organisations et écoles pour rendre l’outil accessible aux adhérents Promouvoir les matériaux, process et systèmes des adhérents Encourager les produits à vocation écologique, les démarches d’économie circulaire Le PAMA a realisé en juin 2012 une enquête auprès de ses 58 adherents. Exporter cet outil : son déplacement en Lorraine 31 réponses qualifiées la notoriété du pôle et de ses adhérents auprès des 5) Développement de prescripteurs et la presse spécialisée Il y avait environ 80 questions classées en 3 volets : Enjeu : mise en route des labels d’excellence (HSH, Pose,..) qui s’appuieront sur Volet 1 : innovation et transfert devaleurs de l'Alsace l'excellence du savoir-faire et des technologie / accroître la performance des entreprises Faire de la qualité « made in France/made in Alsace » un réel facteur de différenciation et donc un avantage compétitif nouveau Volet 2 : innovation commerciale et marketing / soutenir la promotion commerciale commune 6) S’ouvrir à d'autres territoires pour vendre son expertise / son bouquet de services (silver economie, HSH, matériaux résistants à la rayure, matériauthèque, …) : Lorraine, de Volet 3 : valorisation de l’image …. l’aménagement de la maison en Alsace / renforcer la communication et la visibilité du secteur et des entreprises Enjeu : Mutualisation des actions avec le PLAB alsaciennes 7) Élargir son champs d’intervention vers les espaces de vies
  • 95. Indicateurs de performance : 1) Augmentation du nombre des adhérents Septembre 2012 : 58 Septembre 2013 : 84 Septembre 2014 : 110en juin 2012 une enquête auprès de ses 58 adherents. Le PAMA a realisé Septembre 2015 : 150 Feuille de route 2014 31 réponses qualifiées 2) Augmentation du nombre des bénéficiaires de différentes actions pour permettre à tous les industriels80 questions classées en à la dynamique lancée par le pôle. Il y avait environ alsaciens de s'accrocher 3 volets : Exemples de dossiers : Volet 1 : innovation et transfert de technologie / accroître la performance - Silver eco : aujourd'hui 10 entreprises qui s’engagent dans la silver economie ; en des entreprises 2014 : 30 ; en 2015 : 40 !…., - HSH : Miseinnovationdes sociétés communes pour une prospection commune, Volet 2 : en place commerciale et marketing / soutenir la promotion mettre en place un label de qualité, augmentation des CA des adhérents, commerciale commune augmentation des CA à l’export, … - Plan d’action : Observation des usages : 2013 : 3 entreprises ; 2014 : Alsace Volet 3 : valorisation de l’image de l’aménagement de la maison en 6 entreprises ; 2015 : 10 entreprises la visibilité du secteur et des entreprises / renforcer la communication et - Plan d’action Matériaux résistants à la rayure alsaciennes 2013 : 2 entreprises ; 2014 : 4 entreprises ; 2015 : 8 entreprises - Personnalisation des produits : émergence de nouveaux produits/innovations qui intègrent le textile, électronique, matériaux composites, …
  • 96. Feuille depasserelles et2014 entre les adhérents du 3) Création de route de synergies pôle : nombre de partenariat aboutis 4) Création de passerelles et de synergies entre Pama et l’ecoLe PAMA a realisé en juin 2012 une enquête auprès de ses 58 adherents. système : nombre de projets menées en commun: 1/an 31 réponses qualifiées 5) Organisation d'événements destinés à accroitre la culture et les connaissances questions classées en 3 volets : Il y avait environ 80 mutuelles des entreprises et à améliorer leur visibilité. 1 événement / et Volet 1 : innovationan transfert de technologie / accroître la performance des entreprises 6) Augmentation de l’auto-financement de la grappe : 50 % privé d’ici innovation commerciale et marketing / soutenir la promotion Volet 2 : 2015 commerciale commune Volet 3 : valorisation de l’image de l’aménagement de la maison en Alsace / renforcer la communication et la visibilité du secteur et des entreprises alsaciennes
  • 97. Septembre 2012, le PAMA fédère 58 adhérents Feuillele de fédère 82 adhérents. route 2014 Septembre 2013, PAMA Afin de mettre à jour les résultats de l’enquête menée en juin 2012, pama a lancé en juin – septembre 2013 une enquête auprèsuneses adhérents pour concertation et validation Le PAMA a realisé en juin 2012 de enquête auprès de ses 58 adherents. des actions prioritaires 31 réponses qualifiées Un questionnaire a été soumis aux 80 adhérents du PAMA. Il y avait environ 26 réponses qualifiées 80 questions classées en 3 volets : Il y avait environ 40 actions collectives classées en 4 volets : Volet 1 : innovation et transfert de technologie / accroître la performance des entreprises Volet 1 : innovation et transfert de technologie / accroître la performance des entreprises Volet 2 : innovation commerciale et marketing / soutenir la promotion Volet 2 : innovation commerciale et marketing / soutenir la promotion commerciale commerciale commune commune Volet 3 : valorisation de de l’aménagement de la maison la Alsace renforcer la Volet 3 : valorisation de l’imagel’image de l’aménagement de en maison/en Alsace / renforcer la communication et et des entreprises alsaciennes communication et la visibilité du secteurla visibilité du secteur et des entreprises alsaciennes Volet 4 : Réseautage et échange sur les bonnes pratiques
  • 98. Actions retenues pour 2014 Feuille de route 2014 Le PAMA a realisé en juin 2012 une enquête auprès de ses 58 adherents. 31 réponses qualifiées Il y avait environ 80 questions classées en 3 volets : Volet 1 : innovation et transfert de technologie / accroître la performance des entreprises Volet 2 : innovation commerciale et marketing / soutenir la promotion commerciale commune Volet 3 : valorisation de l’image de l’aménagement de la maison en Alsace / renforcer la communication et la visibilité du secteur et des entreprises alsaciennes
  • 99. Feuille de route 2014 Le PAMA a realisé en juin 2012 une enquête auprès de ses 58 adherents. 31 réponses qualifiées Il y avait environ 80 questions classées en 3 volets : Volet 1 : innovation et transfert de technologie / accroître la performance des entreprises Volet 2 : innovation commerciale et marketing / soutenir la promotion commerciale commune Volet 3 : valorisation de l’image de l’aménagement de la maison en Alsace / renforcer la communication et la visibilité du secteur et des entreprises alsaciennes
  • 100. Feuille de route 2014 Le PAMA a realisé en juin 2012 une enquête auprès de ses 58 adherents. 31 réponses qualifiées Il y avait environ 80 questions classées en 3 volets : Volet 1 : innovation et transfert de technologie / accroître la performance des entreprises Volet 2 : innovation commerciale et marketing / soutenir la promotion commerciale commune Volet 3 : valorisation de l’image de l’aménagement de la maison en Alsace / renforcer la communication et la visibilité du secteur et des entreprises alsaciennes
  • 101. Feuille de route 2014 Le PAMA a realisé en juin 2012 une enquête auprès de ses 58 adherents. 31 réponses qualifiées Il y avait environ 80 questions classées en 3 volets : Volet 1 : innovation et transfert de technologie / accroître la performance des entreprises Volet 2 : innovation commerciale et marketing / soutenir la promotion commerciale commune Volet 3 : valorisation de l’image de l’aménagement de la maison en Alsace / renforcer la communication et la visibilité du secteur et des entreprises alsaciennes

×