Your SlideShare is downloading. ×
Conférence Raymond Chabot
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Conférence Raymond Chabot

563

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
563
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
12
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Construire et gérer vos relations
    Le Web 2.0 et les réseauxsociauxnumériques
  • 2. Résumé de la présentation
    Le réseautage social numérique, un phénomènemondial;
    Des outils pour construire et maintenir des relations d’affaires;
    Passage des marchés de masses aux marchés de niches;
    La portée de Linkedin et Facebookdans un contexted’affaires;
    Raymond Chabot Grant Thornton et l’utilisation des réseauxsociaux;
    Plusieurs raisons d’être surLinkedin;
    Les règles du jeu;
    La recette pour réussir;
    À évitersur les réseauxsociaux;
    Période de questions;
    Durée : 1 heuresuivid’unepériode de questions de 30 minutes
  • 3. Qui suis-je?
    Stratège Web
    Président de l’agence interactive PloggMédia
    Un passionné des gens et du Web
    Co-fondateur du concept Plogg.ca – 15 000 Sherbrookois par mois
    11 ans dans le domaine, déjà!
  • 4. Êtes-vous prêt?
    Ok go!
  • 5. Le réseautage social
    Activité humaine qui remonte à des milliers d’années et qui a vue le jour lors de la rencontre de deux personnes qui a permis à l’autre de progresser. Notamment sur le plan commercial.
  • 6. Aujourd’hui on parle de réseautage social « numérique ».
    Le but est le même : « construire des relations »
    Référence : The FacebookEra de Clara Shih
  • 7. Les réseaux sociaux numériques sont une extension du monde réel et inversement
    Amenervos contacts dansunerencontre physique.
    Amenervos contacts physiques survotreréseauvirtuel.
  • 8. Vous ne savez pas qui pourra vous être utile dans le futur…
    Notaire, partenaire de tennis, dentiste, professeur de golf, médecin, peintre.
  • 9. Un ami qui « connaît » le client que vous prospectez
    Les réseauxsociauxnumériquesrendent visible les relations et vousdonnentaccès à n’importe qui.
  • 10. Les sites de réseaux sociaux« un phénomène mondial »
    Référence : comscore.com, data passeport
  • 11. La portée de cesréseaux
    Chine : 1,33 milliards d’habitants
    Inde : 1,187 milliards d’habitants
    Facebook : 500 millions d’habitants
    États-Unis : 310 millions d’habitants
    Indonésie : 237 millonsd’habitants
    Brésil : 193 millions d’habitants
    14. Allemagne : 81 millions d’habitants
    15. Linkedin : 80 millions d’habitantsprofessionnels
    Référence : The FacebookEra de Clara Shih
  • 12. Facebooket Twitter représentent à euxseul 22% du temps passé sur Internetsur 2 milliards d’internautes
    Les moteurs de recherchereprésentent 11,33%
    Référence : Nielsen Company
  • 13. Les réseauxsociauxsontutilisés par 40% des entreprisesde la planète
    https://www.regus.presscentre.com/Resource-Library/Social-Media-1cf.aspx
  • 14. Qu’est-ce que le « réseautage social numérique? »
    Explication en vidéo
  • 15. Six degrés de séparation « mapping des relations »
  • 16. Utiliser les réseaux des clients
    Référence : FacebookEra – Clara Shih
  • 17. Utiliser les « amis des amis »
    Référence : FacebookEra – Clara Shih
  • 18. Utiliser les réseaux des employés
    Référence : FacebookEra – Clara Shih
  • 19. Linkedin vous permet voir jusqu’à 3 niveaux
    500 contacts vous offre un accès à 125 000 personnes.
  • 20.
  • 21.
  • 22. Les Sites Web les plus populaires de la planète
    Google
    Facebook
    Youtube
    Yahoo
    Live.com
    Baidu.com (moteur de recherchechinois)
    Wikipedia.org
    Blogger.com
    Blogspot.com
    Twitter
    QQ.com
    msn.com
    27.Linkedin.com
    Référence : http://www.alexa.com/siteinfo/linkedin.com
  • 23. https://www.regus.presscentre.com/Resource-Library/Social-Media-1cf.aspx
  • 24. L’important ce n’est pas ce que vous connaissez mais bien QUI vous connaissez
    Les réseauxsociauxnumériquesviennentrenforncercette idée.
  • 25. Linkedin et Facebook permettent de garderune « trace » des gens que vous rencontrez
    Classer par intérêts, passions, activités, professions, etc.Un carnet d’adressemaisaussi un moteur de recherche de relations.
  • 26. « Imaginez dans 10 ans la portée de votre réseau de contacts…  »
    Des relations, ça se construit à long terme.
    C’estpourquoi, ilfaut commencer maintenant.
    Référence : The FacebookEra de Clara Shih
  • 27. Passage au Web 2.0
    Vous êtes un média, vous êtes un participant
    dans la création de l’information.
    Ex : Youtube, Facebook, Flickr, Linkedin n’existe pas sans votre participation.
  • 28. Avant, nous lisions ce qu’on nous disait de lire.Maintenant nous sommes les créateursde l’information
    Le pouvoir est aux gens. À vous de le prendre.
  • 29. En 2006, Time Magazine décerne « La personnalité de l’année » Vous
    « Les internautes générant du contenu sur Internet. »
    BarackObama a gagné ce prix en 2008.
  • 30. « Vous n’êtes pas qui vous croyez être.Vous êtes ce que Google dit que vous êtes »
    - Mitch Joel – Six pixels of separation
  • 31. « Vous êtes ce que vous publiez en ligne»
    - Philippe Marchesseault
  • 32. Veille stratégique personnelle
    Google Alert
    www.123people.ca
  • 33. Bernard Sévigny
    Né le 18 décembre
    Aime 93.7 Rythme FM, Biblairie GGC, Bianca Battistini,, etc.
    Courriel : bernard.sevigny@usherbrooke.ca
  • 34. ValérieMorissette
    CGA – Université de Sherbrooke 2004 à 2009
    Ami en commun avec moi : Denis Hébert et Christian Paquet
    Intérêt à : missions de conseil, nouveaux projets, appels à expert, opportunités d'affaires, demandes de références, reprendre contact;
    Née le 26 juillet 1980, en couple
    Écolesecondaire à Disraeli
    Intérêt pour La Fête du Lac des Nations ,
    S’estachetée un spa le 5 septembredernier
    N’aime pas le froid
    Soeur : Julie Morissette
  • 35. Statistiques Facebook
    Plus de 500 millions d’utilisateurs actifs;
    50% se connectent chaque jour;
    Moyenne de 130 amis par personne;
    30 milliards de contenu sont publiés chaque mois;
    Référence : http://www.facebook.com/press/info.php?statistics
  • 36. Statistiques Facebook encore…
    20 pays dans lequel 1% de la population a joint Facebookdurant le dernier mois;
    La Russie et le Chine n’aime pas Facebook;
    Référence : http://www.insidefacebook.com/2010/09/16/a-look-back-at-facebooks-third-quarter/
  • 37. Linkedin en statistiques
    Linkedin, c’est80 millions de membresdans200 pays.
    Un nouveau membrerejoint le réseautous les secondes.
    La moitié des membressontsituésen dehors des États-Unis.
    Les 500 plus importantesentreprises des E-U. ont des dirigeantssurLinkedin.
    Cen’est pas un jouet pour les adolescents.
    Référence : http://press.linkedin.com/
  • 38. 47 122 professionnels dans le secteur manufacturier au Québec
    https://www.linkedin.com/directads/
  • 39. 3412 professionnels dans le secteur manufacturier de l’automobile au Québec
    https://www.linkedin.com/directads/
  • 40. Quels sont vos objectifs?
    Qui désirez-vousjoindre?
    Quelestvotre mission?
  • 41. « Anticiper l’évolution du monde des affaires »
    - Raymond Chabot Grant Thornton
  • 42. «  Prendre les changementscommeuneoccasion d’affaires»
    - Raymond Chabot Grant Thornton
    »
  • 43. «  Créer de la valeur, générer la croissance et la partager»
    - Raymond Chabot Grant Thornton
    »
  • 44. «  Affirmer notreengagementdans la communautéd’affaires»
    - Raymond Chabot Grant Thornton
  • 45. « Beaucoup de créativitédans les solutions proposées »
    - Raymond Chabot Grant Thornton
  • 46. Pourquoi être sur Linkedin?
    Être plus efficace à gérer vos relations professionnelles;
    Rester en contact avec des clients;
    Retrouver des gens (université, cégep, secondaire);
    S’assurer que vos clients se rappellent que vous existez;
    Trouver des clients, des partenaires et des collaborateurs;
    Faire de la veille stratégique;
    Vous faire connaître et faire connaître votre entreprise;
  • 47. Développer votre réseau de contacts à partir de vos contacts existants
    Accéder aux réseaux de contacts de vos clients, employés, partenaires, fournisseurs, etc.
  • 48. Veille stratégique« suivre l’actualitéde vos clients, prospects et compétiteurs »
    Exemple : Que font Deloitte & Touche?
  • 49. Accélérer le processus de construction des relation d’affaires
    - Confiance, notoriété, expertise, recommandations
  • 50. Bâtir la confiance grâce aux recommandations de vos clients
    Utiliser la fonctionrecommandationsurLinkedin.
    Facile, rapide, moinsgênant, incitatif et interactif.
  • 51. “Christian est quelqu'un de passionné, de motivant et motivé, pour qui les défis sont une source de stimulation. Son énergie contagieuse et sa personnalité chaleureuse font de lui un être exceptionnel avec qui travailler devient un véritable plaisir. Faites confiance à Christian et vous n'en serez pas déçus...” 12 juillet 2010
    Patrick Hardy, Chef d'entreprise , Environnement PH inc.était dans une autre entreprise quand il/elle a travaillé avec Christian
  • 52. “Homme d'idées et d'action... voici ce qui décrit le mieux Christian. Intègre, passionné et très compétent, il saura vous aider dans le développement de vos affaires et dans l'atteinte de vos objectifs !” 27 mai 2010
    François Desmarais, directeur général , La Chambre de commerce de Fleurimont
  • 53.
  • 54. Générer de bouche à oreille« faites parler de vous par les autres »
    Le marketing le moins cher et le plus efficace qui soit.
    Vousévitez les courrielsimpertinents.
  • 55. Rappelez vous que : Facebook et Linkedin sont des graphes sociaux des relations de millions de personnes et de leurs intérêts
    Vousavezaccès à toutescesinformationsinstantanément.
  • 56.
  • 57. Le premier appel « moins risqué »« moins d’appel mais de bons appels »
    Les réseaux sociaux permettent d’adapter le message à la personne puisqu’on récupère des informations avant de lui téléphoner et on répond à ses besoins avec notre offre. Il y a beaucoup plus de chances qu’elle réponde positivement.
    Référence : FacebookEra – Clara Shih
  • 58. Un message personnel et pertinent« une conversation privilégier »
    Grâce aux informationsreceuilliesprécédemmentsurLinkedinou/et Facebookvousavez des sujets pour favoriser la conversation.
    Référence : The FacebookEra de Clara Shih
  • 59. La vente c’est « sociale »
    Les gens font des affaires avec des gens en qui ils ont confiance.  Les bons vendeurs sont des bâtisseurs naturels de relations .
    « La vente c’est du réseautage social »
    - Geoffrey Moore
    Référence : FacebookEra – Clara Shih
  • 60. D’où l’utilité du « namedropping »
    Plus vous connaissez de gens plus vous pouvez placer ces noms comme référence dans vos rencontres de vente. Vous augmentez la confiance rapidement.
    Référence : FacebookEra – Clara Shih
  • 61. Tout çavous fait peur?
    • Intrusion dansvotre vie privée
    • 62. Contact harcelant
    • 63. Divulgation d’informations
    • 64. Accès à vos contacts
    Référence : The FacebookEra de Clara Shih
  • 65. Le marketing des réseaux sociaux
    Ça commence par se trouver au même endroit que vos clients.
    Référence : The FacebookEra de Clara Shih
  • 66.  sont de bons endroits pour réseauter
    Référence : The FacebookEra de Clara Shih
  • 67. Avant de sauter sur ces réseaux…
    Qu’avez-vous à offrircomme valeur ajoutée?
    Êtes-vous prêts à participer?
    Avez-vous du temps ou des ressources?
    Comment allez-vous mesurer le succès?
    Assurez-vousd’avoirunebonne photo de vous.
    Référence : The FacebookEra de Clara Shih
  • 68. Les règles du jeu
    Donner le contrôle à la conversation;
    Tous peuvent créer du contenu;
    Il faut écouter avant d’agir;
    Il faut s’engager dans la conversation;
    Le contenu est ROI;
    Transparence et honnêteté;
  • 69. Comment faire pour réussir?
    Être présentet professionnel;
    Ce n’est plus le plus riche qui gagne, c’est celui qui s’investitpersonnellement;
    Expérimenter pour innover;
    N’ayez pas peur de faire des erreurs;
  • 70. Que feriez-vous en conférence à la chambre de commerce?
    « Faite de même sur les réseaux sociaux »
  • 71. Quelques conseils
    Aimer les gens et aimer son travail;
    Avoir desobjectifs précis;
    Être patient et constant (peu à peu toutes les semaines);
    Donnez et vous recevrez;
    Informer, démystifier, dénoter et commenter dans votre secteur d’activité etc.
  • 72. À éviter
    Tout faire en même temps;
    1h30 par semaine;
    Ne pas répondre;
    On vous questionne et vous ne répondez pas.
    Vous obstiner en ligne;
    Éviter de perdre la face en ligne.
    Penser à vendre à tout prix;
    Évitez l’autopromotion, il y a déjà suffisamment de publicité.
    Faire un coup de vent;
    Discuter et disparaître.
    N’avoir aucun objectif en tête;
    Vous finirez rapidement par perdre votre temps.
  • 73. Respecter les lois
    Tout ce que vous écrivez sur les réseaux sociaux peut être retenu contre vous.
    Tout est transparent, tout est enregistré quelque part.
  • 74. “Commercial organisations that have not yet dipped their toe in the water with professional social networking would be well advised to do so, unless they wish to become marketing laggardsand lose out to their more nimble competitors. “
    - Regus Media
    https://www.regus.presscentre.com/Resource-Library/Social-Media-1cf.aspx
  • 75. « Si vousprenez un coke, vous ne prenez pas un pepsi»
    - Seth Godin
  • 76. L’attentionestdifficile à obtenir, soyez pertinent
  • 77. Merci
    Ajoutez moi comme contact je peux sans doute vous être utile.
    Plogg.ca
    Facebook
    LinkedIn
    Twitter
    Tél. : 819-340-1934
    pm@ploggmedia.com
  • 78. Questions?

×