1
Préparez votre
concours avec
expersanté
voir en page intérieure
Rentrer
directement
en seconde année
de psychomotricité,...
2
En avril, ne te découvre pas d’un fil…mais ouvre plutôt ton dernier Campus mag’ !
Tu trouveras à l’intérieur tout ce qu’...
4 5
Comédie (France)
De Philippe Lacheau et
Nicolas Benamou
Avec Philippe Lacheau, Alice David,
Vincent Desagnat, Tarek Bo...
6 7
Dvd
6
Katniss et Peeta, les gagnants des 74ème
Hunger Games, sont obligés de repartir
dans l’arène pour les 75ème qui ...
8 9
Livres Livres
Une vie de bobo chômeur,
par Nathanaël Rouas
Campus Mag a choisi pour son coup de cœur du mois d’avril L...
10 11
Minimum
MEFISTO
docteur
Ito est un lycéen passionné de
photographie. Il passe ses journées à
prendre des clichés qu’...
12 1313
La réaction de l’Ukraine
Pourquoi ce bras de fer entre l’Ukraine et la Russie existe-t-il ? Qu’est-ce qui
peut bie...
14 1514
Mode Mode
PAR SARAH RIAHI
Parmilestendancesmodedeceprintemps2014,
lesweatserasansnuldoutel’unedespiècesqui
vacarto...
16 17
Jeuxvidéo
Le 30 mai 2014, rejoignez Estéban, Tao et
Zia dans leur quête des Mystérieuses Cités
d’Or sur Nintendo 3DS...
18 1918
Psycho
Après La Tragédie d’Hamlet en début de
saison, la troupe du Français nous offre une
nouvelle mise en scène ...
20 2120
BonsPlansIDF Beauté
Conseils de grand-mère :
On peut avoir le plus beau des rouges à lèvres, s’il ne tient
pas, il...
22 23
Les lauréats du concours 2014
1er PRIX dessin
Victor Remère (RV) - Ecole Nationale
Supérieure d’Art de Nancy (ENSAN)...
24 2525
L
a science identifie régulièrement de nouvelles
maladies et la civilisation produit sans cesse de
nouveaux dérègl...
26 27
Formation Formation
D
epuis la mise en place du dispositif LMD (Licence
Master Doctorat), le master est un grade uni...
28 29
Formation Formation
Une fois arrivé au niveau master,
c’est le moment de se décider
sur son avenir professionnel.
Et...
30 31
poisson Bon anniversaire les Poissons !
Horoscope-Jeu
Cancer Le mois d’avril est sous la
dominante des Poissons, mai...
32
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

CampusMag 188 - Avril 2014

3,403

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
3,403
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
4
Actions
Shares
0
Downloads
9
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

CampusMag 188 - Avril 2014

  1. 1. 1 Préparez votre concours avec expersanté voir en page intérieure Rentrer directement en seconde année de psychomotricité, c’est possible! RENSEIGNEZ-VOUS! Paramédical Comment choisir son orientation? En Alternance c’est possible Psychomotricien Campusmag n°188Avril2014 Le magazine des années étudiantes UKRAINE qu’attendlemonde pour réagir ? BeautéLes couleurs du printemps www.planetecampus.com FormationLes formations en Master prix canson Révélateur de jeunes talents Mode Çasweat! Art
  2. 2. 2 En avril, ne te découvre pas d’un fil…mais ouvre plutôt ton dernier Campus mag’ ! Tu trouveras à l’intérieur tout ce qu’il faut pour faire face au début des beaux jours : les nouvelles couleurs tendances de ce printemps 2014 si prometteur et les sweets, ces pulls de mi-saison aussi cool que « in » qui se doivent de faire partie de ton placard en ce début de saison. Mais le printemps, c’est aussi le renouveau, les remises en questions…Alors pourquoi ne pas se poser tranquillement et s’interroger sur le monde, sur la question de l’Ukraine par exemple ou encore réfléchir à son avenir dans cette période de renaissance… Campus mag’ répond à vos questions sur les masters ce mois-ci, qu’est-ce que c’est, pourquoi choisir un bac +5 ou dans quel cas est-ce réellement utile ? Pas de panique, vous trouverez toutes les réponses nécessaires pour faire éclore votre futur professionnel dans les meilleures conditions. Et parce que les fleurs ne sont pas les seules à s’épanouir au printemps, l’esthétique est aussi à l’honneur avec les créations artistiques incroyables des jeunes talents du prix Canson. Alors ouvrez vite votre Campus mag’, car même si en avril on ne se découvre pas d’un fil…on veut aussi faire ce qu’il nous plaît ! Sommaire Sommaire EDITO 04/07Cinema–DVD 12/13société 16jeuxvidéo 21beauté 25/25jeveux devenirun professionnel delasanté 29MONEMPLOI 08/11livres 14/15mode 17/20BonsPlans 22/23prixcanson 26/28Formation Les masters 30horoscope/jeu 20 RUE Voltaire 93100 Montreuil / Tél. 01 41 63 29 80 / redaction@campusmag.fr / Fax. 01 41 63 29 89. Direction de la publication : Johanna Naon. SecrétariatMarionMessana/marion@campusmag.fr.Ontparticipéàcenuméro:Kea-MichelCathelotte,MélissaIdbazzi,JonathanGuez,JonathanPetro,Ovary,DocteurFlou,SarahRiahi,OrnellaLamberti,Françoise Krief,MarineBépoix,FaviennePrévot,GrégoriaRubio,EmmanuelleGermain,ArnoBihet,JulieBreon,MarianGuillin,Manon Lefèvre-Mons.Publicité:publicite@campusmag.fr.Pôleculture:GuillaumeCourchay/ g.courchay@campusmag.fr. Pôle orientation : Karelle Roussin / karelle@campusmag.fr. Pôle grande consomation : Sabrina Dubois / sabrina@campusmag.fr. Pôle grands comptes : Sabrina Serin / sabrina-s@campusmag.fr. Couverture © ISRP Direction Artistique & illustrations : Cécile Courchay Maquette: www.studio-allez.com. Dépot légal à parution. Toute reproduction d’articles, d’annonce, publicités est formellement interdite et engage les contrevenants à des poursuites judiciaires. La rédaction décline toute responsabilité du contenu éditorial des magazines Campus Mag, Campus Mag Culture, Campus Mag Lycée CAMPUS Mag est édité par 2NK MEDIAS, S.A.R.L au capital de 90 000 euros. Gérant: Paul Naon ISSN 12677876 14 08 21 17
  3. 3. 4 5 Comédie (France) De Philippe Lacheau et Nicolas Benamou Avec Philippe Lacheau, Alice David, Vincent Desagnat, Tarek Boudali, Gérard Jugnot, Clotilde Courau… Sortie le 16 avril Cinéma Cinéma 3. 4. 5.2.Ce documentaire, aussi drôle qu’émouvant, raconte l’histoire de Harris Glenn Milstead alias Divine, garçon grassouillet de Baltimore devenu drag queen de renommée internationale grâce à sa collabo- ration avec le réalisateur culte John Waters. Ou comment un marginal devint égérie underground et révolu- tionna la culture pop. Documentaire (Etats-Unis) De Jeffrey Schwartz Avec John Waters, Ricki Lane, Tab Hunter, Michael Musto… Sortie le 26 mars Alors que Blu, Perla et leurs trois enfants vivent heureux à Rio, leurs amis humains, Tulio et Linda, découvrent des traces d’autres perroquets bleus dans la jungle amazo- nienne. Toute la petite famille part alors en expédition pour retrouver ses congénères. Ce second Rio reprend les éléments qui avaient fait la réussite du premier : humour, action, superbes images et musique entraînante. Animation (Etats-Unis) De Carlos Saldanha Avec (voix VF) Laetitia Casta, Lorant Deutsch, M. Pokora, Natalie Dessay… Sortie le 9 avril RIO 2 Instauré depuis plus de vingt ans, le permis à points devait responsabiliser les conducteurs. Finalement, c’est l’inverse qui se produit : les conducteurs se sentent de plus en plus les boucs émissaires d’un système répressif. C’est l’une des évidences de cet excellent documentaire tourné lors de stages de récupération de points aux quatre coins de l’Hexagone, par la réalisatrice de Trois hommes et un couffin. Documentaire (France) De Coline Serreau Sortie le 9 avril Tout est permis A lors qu’il devait fêter ses trente ans avec ses potes, Franck se voit obligé de jouer le baby-sitter pour son patron. Du coup, à sa grande surprise, ce sont ses potes qui débarquent chez son patron. Entre des amis idiots, un sale gosse à baffer et la fille de ses rêves, les choses dérapent. Devant autant au Jouet qu’à Very Bad Trip et Project X (40% du film est en found-footage), cette délirante comédie (déjà multi-récompensée) est à ne pas louper. 1.BABY SITTING I AM DIVINE Monica, gardienne d’une usine désaffectée, et Aldo, prof de natation dans une piscine sans eau, vivent chichement à Melaza, un village cubain à l’économie en berne. Pour arrondir leurs fins de mois, ils louent le soir leur maison à un mari infi- dèle. Mais quand la police découvre la manœuvre, ils se retrouvent dans une situation financière inex- tricable qui va les obliger à aller encore plus loin. Une belle histoire d’amour, émouvante, non dénuée d’espoir ni d’humour. Drame (Cuba/France/Panama) De Carlos Lechuga Avec Yuliet Cruz, Armando Miguel Gomez, Luis Antonio Gotti, Ana Gloria Buduén… Sortie le 16 avril melaza
  4. 4. 6 7 Dvd 6 Katniss et Peeta, les gagnants des 74ème Hunger Games, sont obligés de repartir dans l’arène pour les 75ème qui regroupent les gagnants de tous les précédents jeux. Pendant ce temps, au sein des Districts, l’espoir renaît et la révolte gronde. Encore plus réussi que le premier, ce second opus développe personnages et action. DVD, Dbl. BR et Box Collector 6 disc (2DVD, 3BR dont la version IMAX & CD audio) Métropolitan. Bonus : commentaires audio, entretiens (+ making of de 145 min, documentaire, scènes coupées) Fantastique (Etats-Unis) De Françis Lawrence Avec Jennifer Lawrence, Josh Hutcherson, Liam Hemsworth, Woody Harrelson, Lenny Kravitz… HUNGER U n matin, les habitants d’une petite ville se réveillent coupés du monde sous un immense dôme transparent. Pour certains, c’est l’opportunité de gagner le pouvoir. Inspiré d’un roman de Stephen King, cette passionnante pre- mière saison est riche en rebondissements. Vivement la suite ! Box 4DVD/4BR Paramount Vidéo. Bonus : making of du pilote, documentaires, bêtisier, scènes cou- pées Série fantastique (Etats-Unis) Créée par Brian K. Vaughan d’après Stephen King Avec Mike Vogel, Rachelle LeFevre, Dean Morris… UNDER Saison 1 Du 1er mars au 30 juin 2014 ** Gamme scooter 125cm3 MBK 36,68€par mois* TTC seulement ! à partir de Vous allez enfin pouvoir vous faire plaisir ! TAEG fixe : 1,90%. Sans apport. Mensualités de 36,68€ Montant total dû : 2 200,80€ Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. *Offre de crédit accessoire à une vente de 500€ à 16 000€ sur une durée de 4 à 60 mois pour un achat de 500€ à 16 000€ au Taux Annuel Effectif Global fixe de 1,90%.Valable du 01/03/2014 au 30/06/2014. Exemple hors assurance facultative : pour un achat et un crédit accessoire à une vente de 2099€ sur 60 mois au TAEG fixe de 1,90%(taux débiteur fixe 1,88%), vous remboursez 60 mensualités de 36,68€, Intérêts : 101,80€, montant total dû 2 200,80€.Le coût de l’assurance facultative (Décès, Perte totale et Irréversible d’Autonomie et Maladie accident) souscrite auprès de Cardif AssuranceVie et Cardif Assurances Risques Divers, est de 2,51€/mois et s’ajoute au montant de la mensualité de l’exemple ci-dessus. Sousréserved’étudeetd’acceptationdudossierparBNPParibasPersonalFinance.Vousdisposezd’undroitderétractation.CetelemestunemarquedeBNPParibasPersonalFinance,1boulevardHaussmann75009Paris,Société Anonyme au capital de 453 225 976€, 542 097 902 RCS Paris. N° ORIAS : 07 023 128 (www.orias.fr). Publicité diffusée par YAMAHA MOTOR FRANCE dont les concessionnaires MBK apportent leur concours à la réalisation d’opérations de crédit sans agir en qualité de prêteurs. Offre valable dans tous les points de vente MBK participants à l’opération et uniquement sur les modèles Flame, Oceo, Flipper et Skycruiser 125 MBK. **LacatégorieBdupermisdeconduireautorisela conduitesurleterritoirenationald’unemotocyclettelégèreoud’unvéhiculedela catégorie L5eàconditionqueleconducteursoittitulairedecettecatégoriedepuisaumoinsdeuxansetqu’ilaitsuiviuneformationpratiqued’unedurée deseptheuresoupuissejustifierd’uneexpériencerécentedelaconduite(relevéd’assurance).Documentsetphotosnoncontractuels. Exemplepouruncréditaccessoireàuneventede2099€sur60mois ©LjupcoSmokovski-Fotolia.com www.mbk.fr THE DOME L’EMBRASEMENT GAMES
  5. 5. 8 9 Livres Livres Une vie de bobo chômeur, par Nathanaël Rouas Campus Mag a choisi pour son coup de cœur du mois d’avril Le Bomeur, ce livre qui s’adresse à tous les Français de 20 à 35 ans, et qui présente un phénomène de société par lequel tous sont presque obligés de passer. Nathanaël Rouas, jeune écrivain de 29 ans, a su utiliser son chômage pour en faire un atout. Attention, livre à lire absolument ! Le bomeur Cinquante nuances plus claires Ana et Christian ont tout pour être heureux : l’amour, la fortune et un avenir plein de promesses. Ana apprend à vivre dans le monde fastueux de son M. Cinquante Nuances, sans perdre son intégrité ni son indépendance, tandis que Christian s’efforce de se défaire de son obsession du contrôle et d’oublier son terrible passé. Mais bientôt, alors que tout semble leur sourire, le destin les rattrape et leurs pires cauchemars deviennent réalité... Un happy end est- il possible pour Christian Grey et Anastasia Steele ? Romantique, libératrice et totalement addictive, la trilogie Fifty Shades, dont Cinquante nuances plus claires est le dernier volume, vous obsédera, vous possédera et vous marquera à jamais. chroniques b.D N ew York, huit heures du matin. Alice, jeune flic parisienne, et Gabriel, pianiste de jazz américain, se réveillent menottés l’un à l’autre sur un banc de Central Park. Ils ne se connaissent pas et n’ont aucun souvenir de leur rencontre. La veille au soir, Alice faisait la fête avec ses copines sur les Champs-Élysées tandis que Gabriel jouait du piano dans un club de Dublin. Impossible ? Et pourtant... Les questions succèdent à la stupéfaction. Comment se sont-ils retrouvés dans une situation aussi périlleuse ? D’où provient le sang qui tache le chemisier d’Alice ? Pourquoi manque-t-il une balle dans son arme ? Pour comprendre ce qui leur arrive et renouer les fils de leurs vies, Alice et Gabriel n’ont pas d’autre choix que de faire équipe. La vérité qu’ils vont découvrir va bouleverser leur existence… Un suspense magistral qui vous happe dès les premières pages pour ne plus vous lâcher. Deux personnages inoubliables, emportés de surprise en surprise. Une lecture intense, additive, irrésistible. AliceetGabrieln’ontaucunsouvenirdelanuitdernière... ...pourtant,ilsnesontpasprèsdel’oublier. “ “ Il y a dix ans, un groupe de mercenaires appelé les Seven Deadly Sins s’est rebellé contre les Chevaliers Sacrés, la garde du royaume… Depuis, ils ont disparu et personne ne sait ce qu’ils sont devenus. Un beau jour, une mystérieuse jeune fille s’écroule dans la taverne de Meliodas, un garçon enjoué qui parcourt le monde en compagnie de son cochon loquace. Cette jeune fille n’est autre que la princesse Elizabeth qui désire ardemment retrouver les Seven Deadly Sins. En effet, ce sont les seuls à même de lutter contre les Chevaliers Sacrés, qui ont fait prisonnier le roi et qui asservissent toute la population du royaume ! Très vite, elle va découvrir que Meliodas n’est pas un simple patron de taverne mais un guerrier à la puissance exceptionnelle… Un shonen à suivre de prêt ! SevenDeadlySins CENTRAL PARK Quand Lola m’a ajouté sur Facebook, elle a checké mon profil. En 586 photos, 320 statuts et 1780 friends, elle en a déduit que j’étais un connard. Un connard prétentieux. Pour mes 1780 friends, j’ai une vie cool. Ils ne me voient pas bader le dimanche soir, seul chez moi devant mon ordinateur, une rediffusion de «Zone interdite» en fond sonore, et mon paquet de clopes vides sur la table basse. Je ne vais pas poster de photos de mon rendez-vous Pôle emploi à 9h30 à Belleville en plein hiver et de mon arrivée en scoot sous la pluie. En fait, j’ai un statut social virtuel cool. Et un vrai statut social de merde. Un portrait romanesque des 20-35 ans, génération qui n’a connu que la crise, mais qui n’a pas renoncé pour autant à la désinvolture. (Fifty Shades, Tome 3) Bomeur ? Bobo chômeur, une espèce de plus en plus répandue en ces temps de crise. Auteur : Nakaba Suzuki Editeur : Pika Prix : 6,95 euros Coupde cœur
  6. 6. 10 11 Minimum MEFISTO docteur Ito est un lycéen passionné de photographie. Il passe ses journées à prendre des clichés qu’il expose dans une salle spéciale du lycée. Incompris, traité à tort de dégoûtant et de pervers par les jeunes lycéennes, il se renferme petit à petit. Son seul ami est Saito, un adolescent qui lui est passionné de contenus sexuels et de vidéos perverses. Ce dernier invite Ito à regarder sa première vidéo porno. Mais Ito est gêné au plus haut point par cette situation. Un soir, seul devant son ordinateur et alors qu’il surfe sur la toile, Ito tombe sur un site assez étrange. Une seconde plus tard, sa tour explose, enclenchant le lecteur DVD automatiquement. Une jeune fille minuscule et dévêtue en sort comme par magie. Son nom est Haru Nishikujo, et la jeune fille ne sait pas ce qui lui arrive, ni ce qu’elle fait là. Ito décide de s’occuper d’elle, mais cela va bien vite lui attirer des ennuis lorsqu’il va être embarqué dans un jeu de vie ou de mort... Auteur : Maya Miyazaki Editeur : Glénat Prix : 7,60 euros M algré son jeune âge, Toriko, tente de maintenir à flots la petite entreprise de son père, aujourd’hui alcoolique. Dans sa classe, il y a deux camps : les enfants des employés de Yûhi, la grosse entreprise prestigieuse qui fabrique des robots, et les enfants des petits artisans du coin. Tout se complique pour la jeune fille lorsque Mine, le fils du directeur général du groupe Yûhi, commence à lui tourner autour. Elle s’attire alors les foudres des filles des salariés, tandis que les enfants des artisans s’imagine qu’elle «pactise avec l’ennemi» pour sauver son entreprise de la faillite. Heureusement que L’alpaga craquant de Mine est la pour détendre l’atmosphère ! Auteur : Kokoro Natsume Editeur : Soleil Prix : 7,99 euros Kurogane Girl the Alpaca Prince Livres Sur l’Île-prison, un jeune détenu sans identité est tenu à l’écart des autres prisonniers. Le bruit court qu’il est le J.boy, un robot appartenant à la plus puissante triade d’Asie, conçu pour jouer au billard. Tandis que la rumeur se répand, un homme accoste l’île. Il paraît que ce dernier avait l’habitude, dans sa jeunesse, de parier des territoires pour le compte de yakuzas lors de matchs de billard... Un tome 1 prometteur pour un seinen qui frappe très fort ! Le quartier de Shinjuku et ses environs se sont vus couper du reste du monde par la « secousse du diable ». L’endroit s’est transformés en un no man’s land sans foi ni loi où pullulent les monstres en tous genres. Dans cette cité où règne le chaos, une seule règle est de mise : on ne touche pas au docteur du monde des ténèbres ! Or on raconte que c’est dans cette Cité Démon que se trouveraient les « douze organes éternels ». Commence alors une lutte sans merci entre Méphisto, le séduisant docteur du monde des ténèbres, et Megged, un sorcier maléfique qui veut réunir lesdits organes pour ressusciter « dieu ». Auteur : Kairi Shimotsuki / Hideyuki Sakuchi Editeur : Tonkam Prix : 7,99 euros & J.boy Auteur : Jun’ichi Nojo Editeur : Delcourt Prix : 7,99 euros
  7. 7. 12 1313 La réaction de l’Ukraine Pourquoi ce bras de fer entre l’Ukraine et la Russie existe-t-il ? Qu’est-ce qui peut bien pousser Moscou à vouloir annexer la Crimée ? Quels sont donc les enjeux cachés de ce conflit qui fait aujourd’hui peur au monde entier ? Pour comprendre et répondre aux questions de société que le problème de l’Ukraine soulève, il faut d’abord saisir l’importance du territoire que représente la Crimée, autant historiquement que géographiquement, car il en découle des enjeux stratégiques. QuestiondesociétéQuestiondesociété PAR MARIAN GUILLIN A ujourd’hui occupée par les Russes, la péninsule de la Crimée sépare géographiquement la mer d’Azov de la mer Noire. Jusqu’ici, elle était connue pour deux choses principalement : Sébastopol, son port, et Yalta, lieu emblématique où Staline, Churchill et Roosevelt ont signé les accords de 1945. Et l’intérêt soutenu de la Russie pour la Crimée est en premier lieu historique. Un petit cours d’Histoire s’impose. La péninsule a été conquise en 1783 par les Russes sur l’empire Ottoman, et Moscou y mena une politique soviétique similaire à celle du peuple russe durant tout le XIXe siècle. Suite à la révolution de 1918, la Crimée intégra l’URSS. Finalement, en 1954, la Crimée est offerte par Nikita Khrouchtchev à l’Ukraine alors soviétique. Mais, à la chute de l’URSS, l’Ukraine saisit sa chance et proclame son indépendance. Ainsi, la Crimée n’est définitivement plus rattachée à la Russie. La situation politique en Occident, pour une population qui vient de sortir de l’oppression soviétique, fait rêver. L’Ukraine choisit alors la démocratie et donc implicitement l’Europe et non la Russie. Elle devient une république autonome avec sa propre constitution. Le pays met en place un parlement dont le siège se trouve dans la capitale, à Simféropol. Actuellement, la Crimée compte un peu plus de 2 millions d’habitants. Parmi eux, 90% sont russophones, un chiffre important justifié par les années d’occupation du régime soviétique dans la péninsule; 58% sont d’origine russe pour 22% seulement d’Ukrainiens. Les 12% restants sont Tatars, un petit pourcentage pour le peuple historique de la Crimée. En effet, après avoir subi un premier exode au XVIIIe siècle au moment de l’arrivée des Russes, ce peuple a été déporté en masse par Staline en 1944. Ce n’est qu’à la fin des années 80 que les Tatars retourneront sur le territoire de la Crimée. Evidemment, les Tatars ont peur du rattachement à la Russie et sont donc majoritairement favorables au gouvernement de Kiev. Et cette peur est réciproque car certains Russes craignent aussi un rattachement avec la péninsule. Historiquement parlant, on comprend alors l’importance qu’accorde Moscou à la Crimée. Mais d’un point devuestratégique,laRussien’ytrouve- t-elle pas aussi son compte ? En vérité, Vladimir Poutine et le gouvernement russe ne placent pas leurs pions sur la péninsule de façon anodine. Moscou est géo-stratégiquement intéressée par le port de Sébastopol, ce qui n’a rien d’étonnant quand on sait que le port abrite la flotte russe de la mer Noire et ce, depuis l’époque des tsars. Cette base portuaire offre un point d’accès à la mer Méditerranée et aux grands océans internationaux, ce qui représente une force non négligeable pour la Russie, notamment d’un point de vue économique. Et pour affirmer ce désir de rattachement, le gouvernement de Moscou a annoncé la reprise d’un vieux projet de construction : un pont reliant la côte russe à la Crimée, accessible jusqu’à maintenant uniquement par ferry. De plus, une des premières mesures mise en place par le gouvernement russe a été d’instaurer le rouble comme monnaie officielle en Crimée. Des symboles qui parle d’eux-mêmes. Le référendum, qui a remporté plus de 95% de votes en faveur du rattachement à la Russie de la péninsule, avait donc un but précis et stratégique, à la fois pour le nouveau pouvoir à Kiev mais surtout pour Moscou qui a voulu déguiser une annexion jugée illégale. Vladimir Poutine a d’ailleurs prouvé l’importance de cet enjeu en signant immédiatement un rattachement vivement contesté par l’Occident le 18 mars dernier. Dès le lendemain, la Cour constitutionnelle russe s’est elle aussi empressée de valider ce rattachement. Et si la Russie ne semble pas réellement se préoccuper des sanctions internationales qui pèsent sur elle, c’est peut-être parce que l’annexion de la Crimée représente la clef de voûte d’une renaissance pour l’ex-numéro deux mondial. Et qu’en pense le reste du monde ? Les réels enjeux du conflit L’Ukraineet le cas de la Crimée Un peu effacée par l’affrontement russo-américain, qui n’est pas sans rappeler le schéma sensible de la Guerre Froide, l’Ukraine a, cette fois-ci, décidé ne plus se laisser faire. Elle rejette elle aussi – affirmant une nouvelle fois sa position occidentale – le référendum organisé par Moscou qui, à ses yeux, « n’a rien à voir avec la démocratie ». Il est vrai que même si les habitants de Crimée semblent majoritairement être en faveur du rattachement de leur territoire à la Russie, le gouvernement de Vladimir Poutine a su faire pression sur les populations. L’occupation militaire russe de la péninsule ukrainienne a commencé le 28 février dernier quand Moscou est accusée d’invasion armée par Kiev. Le gouvernement recense alors 2 000 militaires armés russes, aérotransportés directement près de Simféropol. Le 1er mars, le ministre ukrainien de la Défense affirme que la Russie a encore augmenté son effectif militaire de 6 000 hommes en Crimée. Une invasion armée qui impressionne et qui a joué un rôle dans ce scrutin organisé dans l’urgence et sous la menace des forces d’occupation russes. L’Ukraine se dresse donc aujourd’hui catégoriquement contre ce rattachement qu’elle juge dangereux pour la démocratie. Le pays se réserve le droit de se saisir des biens de la Russie qui se trouvent en Ukraine ainsi que dans d’autres pays si celle-ci approuve la « nationalisation » des propriétés de l’Etat ukrainien en Crimée décidée par le Parlement séparatiste de la péninsule en début de semaine, a déclaré le ministre ukrainien de la Justice, Pavlo Petrenko. Mais les nouvelles autorités de Kiev semblent encore tout de même impuissantes face à Moscou. Tous s’accordent à le dire, le référendum sur le rattachement de la Crimée à la Russie est « illégal au regard du droit international ». Et cela ne paraît pas une réaction démesurée quand on sait que le référendum a été décidé à huis clos par le parlement de la Crimée, placé sous l’autorité prorusse, et organisé sans observateurs internationaux. Le tout dans un contexte menaçant d’occupation militaire russe et de propagande. Qui, hormis le Kremlin, pourrait reconnaître légalement ce scrutin qui s’apparente de plus en plus à un moyen détourné d’annexion ? Et, en réponse à cette attaque de la Russie, les sanctions tombent. La France a « condamné » l’intégration de la Crimée à la Russie et la Grande-Bretagne a, quant à elle, suspendu « toute coopération militaire » avec Moscou. L’Union européenne « ne reconnaît pas et ne reconnaîtra pas l’annexion de la Crimée et de Sébastopol », ont affirmé les présidents de la Commission européenne et du Conseil européen. Et l’OTAN considère même ce rattachement comme « la plus grave » menace pour la stabilité de l’Europe depuis la Guerre Froide. De l’autre côté de l’Atlantique, le Vice-président américain, Joe Biden, est le premier à condamner les actions de la Russie en les qualifiant de « confiscation de territoire » et les Etats-Unis ont annoncé des sanctions. Ainsi, des personnalités ukrainiennes et russes ont déjà été sanctionnées économiquement. Les dirigeants du G7 et de l’Union européenne se réunissent même pour débattre de la situation en Ukraine. Seule l’Allemagne, représentée par la chancelière Angela Merkel, semble plus mesurée et veut « privilégier le dialogue » avec la Russie sans participer à l’affolement général. Ces violations du droit international ne seront sans doute pas sans conséquence pour le gouvernement de Vladimir Poutine. Surtout que Moscou semble s’intéresser maintenant à la Transnistrie, enclave russophone en Moldavie. Mais, en vérité, la mobilisation générale et internationale face à cette crise ukrainienne indique une seule chose : l’expansion russe inquiète.
  8. 8. 14 1514 Mode Mode PAR SARAH RIAHI Parmilestendancesmodedeceprintemps2014, lesweatserasansnuldoutel’unedespiècesqui vacartonnerleplus.Imprimé,oversize, grungeousportswear,lesweatestle must-havedecemoisd’avril! 1.Asos39euros,2.CompaniaFiantastica 35euros,3.Kookai35euros,4.Asos 84euros,5.ClaudiePierlot125euros,6. ClaudiePierlot95euros,7.Topshpop32 euros,8.Topshpop52euros,9.LesPrairies deParis139euros. 1 2 3 5 4 8 6 9 7
  9. 9. 16 17 Jeuxvidéo Le 30 mai 2014, rejoignez Estéban, Tao et Zia dans leur quête des Mystérieuses Cités d’Or sur Nintendo 3DS et PC ! Adapté de la série animée culte qui a passionné des générations d’enfants, les Mystérieuses Cités d’Or reviennent dans un nouvel opus « Mondes Secrets ». Cette nouvelle saison permet aux joueurs d’incarner alternativement Estéban, Tao ou Zia et de les faire collaborer afin de résoudre de nombreuses énigmes qui nous plongent dans un jeu d’aventure et d’énigmes à travers l’univers et l’ambiance de la deuxième saison. Ils vont se frayer un chemin à travers toute la Chine, de la jungle de Guilin, à la Grande Muraille en passant par la cité Interdite. Au fil de leur quête, des séquences animées permettent de découvrir pas à pas l’aventure extraordinaire des trois célèbres héros. Un jeu pour tous les âges ! Editeur:NamcoBandaiGames PAR docteur flou DeceptionIV:BloodTiesCe jeu de stratégie-action met en scène la trompeuse Laegrinna, qui triomphe de ses adversaires en les piégeant avec l’aide de trois démons qui représente chacun un aspect différent de la cruauté : tourment sadique, mort élaborée et déchéance humiliante. Les joueurs auront ainsi l’occasion de découvrir ce qu’on ressent en jouant du côté du mal en incarnant Laegrinna, un fragment animé de l’âme d’un démon emprisonné. Celle-ci combat ses adversaires en les attirant dans différents pièges machiavéliques, allant des planches à ressort aux chutes de rochers en passant par les peaux de banane et les baignoires qui tombent du ciel. Les seules limites aux pièges que les joueurs peuvent mettre en place sont celles de leur imagination, pour des résultats aussi torturés que burlesques. Editeur:TecmoKoeiEurop BonsplansIDF Festival Rossini L’humoriste Florent Peyre est de retour à Paris à L’Européen pour un one-man show intitulé « Tout public ou pas » pendant lequel il passe en revue de nombreux personnages, un sorti d’un film muet, Super Mario, un mafieux imposteur et un psychopathe ! Autant de sensations que celles que vous avez sans doute découvertes lors de ses nombreux passages dans « On n’demande qu’à en rire » de Laurent Ruquier sur France 2 ou dans « Vendredi tout est permis » d’Arthur sur TF1. L’Européen 5 rue Biot, Paris 17ème Loc. : 01 43 87 97 13 L’humoriste Florent Peyre à l’Européen à Paris Les joueurs pourront présenter leurs combinaisons de pièges les plus réussies aux autres joueurs sur Internet et les mettre au défi de battre leurs plus beaux combos dans la version PlayStation 3. La version PlayStationVita propose des fonctions supplémentaires, notamment le mode Cross Play et un système de sauvegardes partagées entre les versions PS3 et PS Vita, en plus de la possibilité d’utiliser l’écran tactile pour sélectionner et activer les pièges. Dans Reaper Of Souls, nul ne peut échapper à la mort - Le nouveau chapitre de Diablo, la série mythique de Blizzard Entertainment, est enfin disponible ! Un nouveau champion, le croisé, rejoint les cinq classes déjà disponibles dans Diablo III : le barbare, le chasseur de démons, le féticheur, le moine et le sorcier. Avec son armure impénétrable et ses armes infligeant un montant de dégâts faramineux, le croisé dispose d’une puissance de destruction incroyable et canalise toute la puissance du courroux divin pour châtier les légions démoniaques. Ecrasez les hordes démoniaques grâce à vos armes bénies et redécouvrez le monde de Sanctuaire. Les plus grands héros du monde des mortels ont répondu à l’appel et ont rejoint la croisade contre la Mort. Les joueurs Windows et Mac du monde entier ont commencé la lutte contre Malthaël, et vous ? Allez vous rejoindre la marche sacrée contre l’ange de la mort ? Editeur:BlizzardEntertainment DiabloIII: ReaperOfSouls LesMystérieusesCités d’OrMondesSecrets Un printemps très rossinien nous attend avec trois opéras majeurs du compositeur italien en version scénique et deux autres en version concert. Belle ouverture de programme avec Otello, ossia Il moro di Venezia (1816), rarement représenté, avec Cecilia Bartoli (quasiment une première production scénique parisienne pour la célèbre mezzo !) dans le rôle de Desdemona, et John Osborn dans celui d’Otello. Même s’il s’éloigne parfois de l’œuvre de Shakespeare, le livret traite du racisme dont souffre Otello, de la jalousie et de la trahison. Mise en scène de Moshe Leiser et de Patrice Caurier Suivra le fameux Barbier de Séville, créé la même année qu’Otello (Rossini n’a que 24 ans), son chef-d’œuvre absolu ! C’est la mezzo Ruth Rosique qui s’attaquera aux célèbres vocalises de Rosine, Jean-Claude Malgoire assurera la direction musicale et la mise en scène est de Christian Schiaretti et Arnaud Décarsin. Et, en mai, une nouvelle production de Tancredi, un mélodrame héroïque composé en 1813, sera présenté. Otello : du 7 au 17 avril - Le Barbier de Séville : les lundi 28 et mardi 29 avril - Tancredi : du 19 au 27 mai Loc. : 01 49 52 50 50 - www.theatrechampselysées.fr au Théâtre des Champs-Elysées
  10. 10. 18 1918 Psycho Après La Tragédie d’Hamlet en début de saison, la troupe du Français nous offre une nouvelle mise en scène de cette comédie succulente de Shakespeare, signée Muriel Mayette-Holtz, l’administratrice générale du lieu. L’époque élisabéthaine, friande de pièces de divertissement, a vu naître ce chef-d’œuvre en 1595 ; chef-d’œuvre qui nous transporte au-delà du réel, dans le monde de la nuit, domaine des dieux et des fées, des rêves, des sortilèges, des fantasmes mais aussi de l’amour et du désir, omniprésents dans l’œuvre. C’est cet univers merveilleux que rend de façon admirable la mise en scène qui utilise la salle et le plateau et des costumes extravagants et démesurés, des chants et musiques originaux, de l’humour et une scénographie... de rêve ! Splendide ! Salle Richelieu - Jusqu’au 15 juin - www.comedie-francaise.fr Into the Woods au ChâteletComédie musicale de Stephen Sondheim, livret de James Lapine Vous avez forcément été bercés par les contes de fées, du Petit Chaperon rouge à La Belle au bois dormant en passant par Cendrillon. L’originalité de l’œuvre Into the Woods est d’avoir imaginé une histoire dans laquelle des célèbres personnages de contes de fées se retrouvent dans un même lieu : une forêt. On y croisera donc aussi un loup et une sorcière, un prince et une princesse. Le tout avec la pétillance et l’humour de la musique de Sondheim ainsi que l’ingéniosité du metteur en scène Lee Blakeley. Théâtre du Châtelet Du 1er au 12 avril Loc. : 01 40 28 28 40 à la Comédie Française D eux sacs poubelle dans les mains, j’ai dévalé les escaliers. J’étais en retard, évidemment, puisque je n’ai jamais eu le temps d’être à l’heure. CQFD. J’ai couru en direction du métro, allumé une cigarette et foutu la langue dans mon thermos. J’ai pesté parce que c’était trop chaud, parce que c’était la même chose tous les matins, parce que j’avais déjà mal aux pieds. Parce que la vie, parce que la merde. J’ai fouillé mes deux poches de cul à la recherche de ma carte de transport et aperçu mon grand brun tout en vert avec ses journaux à la main. Comme tous les matins, je me suis approchée, j’ai pris mon Metro, j’ai dit merci et essayé de deviner mon horoscope avant de le découvrir. Et comme tous les matins, sous sa casquette, il m’a demandé ce que je buvais en me souhaitant une bonne journée. Je bois comme hier. Gémeaux. Une belle daube. Puis il a crié : attends. Je l’ai regardé, interloquée. Oui ? Il a simplement dit : « Demain, c’est mon dernier jour ». J’ai hésité entre le « J’en n’ai rien à carrer » et le « Bonne continuation ». Je me suis contentée de sourire, en essayant d’ouvrir la bouche et en fermant ma gueule. Puis j’ai bougé la tête, comme pour dire non. Un genre de « Non ne pars pas, c’est plutôt bien de se croiser tous les matins ». Mais comme dire non avait peu de sens, et parce qu’il n’aurait pas compris, je suis partie en vitesse les yeux rivés sur les titres de ce 27 septembre en pensant : le monde va mal et moi guère mieux. Toute la journée, j’ai lu et relu mon journal comme s’il allait me donner le prénom de mon bel inconnu et son adresse postale. Evidemment, à la dixième lecture, j’ai fait la gueule avant d’entreprendre de faire mes comptes : 107 Metro empilés dans un coin de ma chambre. Comme une boîte à souvenirs, une boîte à ex, comme certaines filles conservent des billets de train, un rasoir ou un vieux tee-shirt sponsorisé. Je me suis assise sur mon tas de papier et j’ai réfléchi. Je me suis dit que c’était beaucoup, 107 matins. Ça faisait 107 sourires, 107 « Tu bois quoi ? », 107 « Comme hier », 107 « bonne journée », 107 « merci » et à peu près la moitié d’horoscopes dégueulasses. 107 Metro, c’était suffisant pour me motiver à tenter quelque chose dès le lendemain matin, finalement. Et puisque je n’allais pas les revendre. Alors le 28 septembre, tôt, j’ai couru jusqu’à la boulangerie. J’ai acheté un pain au chocolat, j’ai glissé dans le sachet un petit papier avec mon numéro de téléphone et j’ai marché tête droite jusqu’au métro en allumant une cigarette, plutôt fière de moi. Je lui ai tendu le sachet, il m’a souri très grand en disant merci, il a ouvert, retiré le pain au chocolat pour croquer dedans et fait une boule avec le papier. J’ai murmuré « de rien » et balancé « à bientôt peut-être ». En partant, je me suis retournée une seconde pour jeter un œil à la poubelle située à trois mètres de lui, la peur au ventre. Le lendemain, même heure, en passant sur les lieux, il n’était pas là. Il n’était plus là. Aucune surprise. Sauf celle d’entendre mon téléphone et de lire : il est comment mon remplaçant ? Tu me raconteras ça autour d’un verre ? Et c’est autour d’un verre et après 108 Metro que tout a démarré. BonsplansIDF Le songe d’une nuit d’été Lavez votre conscience en même temps que vos légumes Votre conscience en prend un coup dès que vous mordez dans un Big Mac mais votre budget ne vous permet pas de manger bio à tous les repas ? Si vous aimez cuisiner et que vous défendez les valeurs écologiques sans avoir le courage cependant de vous engager dans Greenpeace, le réseau AMAP vous propose une alternative sur mesure. Ces Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne organisent des livraisons hebdomadaires, dans toute la France et sur plusieurs campus, de paniers bios à des prix plus qu’abordables. Les prix variant entre 5 et 10 euros, vous pourrez adopter sereinement “l’écolo attitude”. Et plus de 60 AMAP existent rien que dans la ville de Paris : un des centres de livraison est forcément à proximité de chez vous. Vous n’avez donc pas d’excuse pour tenir (enfin) une de vos bonnes résolutions ! Pour plus d’infos, consultez le site du réseau AMAP : www.reseau-amap.org Carte des centres de livraison : www.avenirbio.fr Est-ceque tuseraslà demaincategories: Billets Parce que rire est bon pour la santé et qu’on ne devrait pas avoir à débourser un centime pour se faire du bien, foncez au Paname Art Café et offrez-vous un bon fou rire réparateur pour pas un sou! Depuis le 6 janvier et jusqu’au 26 avril prochain, le Winter Comedy Club présente tous les vendredis et samedis soirs des humoristes qui ont marqué les murs de Paris cette année aux côtés des dernières découvertes du moment. Profitez donc du dernier mois de représentation autour d’un verre car, oui, une consommation est obligatoire pour assister au spectacle. Mais, après tout, boire un verre et rigoler, n’est-ce pas tout ce qu’on demande le week-end ? Du 6 janvier au 26 avril Tous les vendredis et samedis à 22h30 - Entrée libre Le Paname Art Café - 4 rue de la Fontaine au Roi, Paris 11ème - Métro : Goncourt Fouriregratuit auWinterComedy
  11. 11. 20 2120 BonsPlansIDF Beauté Conseils de grand-mère : On peut avoir le plus beau des rouges à lèvres, s’il ne tient pas, il ne sert pas à grand-chose. Pourtant, il existe un truc qui permet de bien le faire tenir : il suffit de passer un crayon à lèvres sur toute la surface de ces dernières avant de passer ensuite le rouge à lèvres qui durera ainsi plusieurs heures. Quand on veut faire tenir un rouge à lèvres longtemps, il faut passer du fond de teint sur les lèvres, passer ensuite de la poudre par-dessus et mettre le rouge à lèvres. Enfin, prendre un mouchoir en papier et pincer entre les lèvres pour sortir le surplus puis passer une autre couche de rouge à lèvres. Selon la légende, ce fut Vénus, la déesse de la beauté et de l’amour, qui fut la première à se colorer les lèvres avec le jus de cerises sauvages pour pouvoir conquérir le fameux Pâris pour remporter le titre de Miss Olympe… Maquillez vos lèvres ! PAR SARAH RIAHI SISLEY 28,90 e TOO FACED 21 e TOO FACED 17 e BENEFIT 33 e URBAN DECAY 18 e DIOR 31,50 e MARC JACOBS 26,95 e GIORGIO ARMANI 32,50 e LADURÉE 31 e DR BRANDT 29 e SHISEIDO 25e COFFRET SMASHBOX 29e Mélangez les jaunes d’œufs avec le sucre puis incorporez le mascarpone peu à peu. Mettez sur le feu les fraises Tagada® avec un peu d’eau puis mélangez jusqu’à dissolution complète des bonbons. Lavez les fraises fraîches puis placez-les dans un plat. Ajoutez les fraises Tagada® fondues par dessus puis le mélange au mascarpone. Mettez le tout au réfrigérateur au moins deux heures (une nuit, c’est l’idéal). • 500 g de mascarpone • 4 jaunes d’œufs • 100 g de sucre • 300 g de fraises • 1/2 paquet de fraises type fraises Tagada® INGRÉDIENTS PRÉPARATION RECETTE TiramisuauxfraisesetfraisesTagada® playlist1. Magic- Coldplay 2. Rather be-Clean Bndit 3. Ester rada – Life Happens 4. Fakear – Made in Japan 5. Love letters metronomy 6. Are you want to be – Foster the people 7. Marilyn monroe – Pharell williams 8. When it is alright – Juun, Sam smith 9. Scream- Paolo nutini 10. Siren –Cher lloyd Adepte du freestyle, du speedrunning ou encore fan de Yamakasi ? Vous aussi, vous avez un jour pensé que sauter de toit en toit ce serait quand même plus sympa que de prendre l’escalier ? L’art du déplacement vous fascine mais, honnêtement, pour sauter d’un immeuble il faudrait qu’on vous pousse ? Eh bien, venez à la deuxième édition d’Xtreme Gravity le dimanche 27 avril à la Villette pour une journée qui s’annonce spectaculaire et où seuls vos yeux se jetteront de mur en mur! Ce championnat de l’art du déplacement se déroulera dans le péristyle de la Grande Halle de la Villette, transformé pour l’occasion en immense terrain de jeu pour acrobates urbains. Au programme, un show d’ouverture à 14h30, un concours de speedrunnig et de freestyle en trois tours à partir de 15h, une remise de prix et, enfin, un show de clôture dès 18h. Alors, accrochez-vous et courez à cet événement fort en adrénaline devenu un véritable point de rencontre des « traceurs » du monde entier. Le petit plus ? Le jury sera présidé par Malik Diouf, un membre des Yamakasi ! Xtreme Gravity Europe Dimanche 27 avril de 14h à 18h30 La Villette - Péristyle de la Grande Halle (plein air) Evènement gratuit Voici un évènement que tous les gourmands attendent : pour célébrer les vingt ans de succès du Salon du Chocolat, le Grand Palais a décidé de présenter un tour d’horizon cuturel et mondial de la fève de cacao ou comment le chocolat a influencé les arts. Un sujet délicieux accompagné de spécialistes de la chocolaterie et de la pâtisserie qui vous feront déguster leurs créations cacaotées. Au total, près de 250 exposants internationaux se réuniront pour vous faire découvrir la dimension artistique d’un mets exotique qui comble déjà vos papilles. Un événement à croquer à pleines dents ! «Chocolat, patrimoine universel» Grand Palais de Paris Du 17 au 21 avril Vous maîtrisez parfaitement l’art du combat à l’oreiller en plumes depuis que vous avez dix ans et l’enfant qui sommeille en vous n’a qu’une envie: se réveiller, prendre le polochon qui se trouve sous sa tête et s’éclater avec des grands garnements qui ne veulent plus dormir ? Eh bien, tous à vos pyjamas et rendez-vous au Pillow Fight Day ! L’année dernière, à Saint-Lazare, plus d’une centaine de participants étaient venus régresser à grands coups de duvets moelleux. L’édition 2014 se déroulera le 5 avril prochain dès 15h sur la place de la République et donnera naissance à une flash mob déjantée en plein coeur de Paris. Cette année, les organisateurs vous lancent un nouveau défi : vous devez monter des équipes déguisées pour l’occasion (animaux, super-héros, accessoires loufoques, etc.) Laissez donc libre cours à vos rêves de gamins et montrez de quoi vous êtes capable avec votre oreiller sous la main ! Et gare à ceux qui croiseront votre polochon ! Samedi 5 avril à 15h Place de la République - Métro : République Evènement gratuit, ouvert à tous Bataille de polochons géante à République devientdel’art chocolatQuandleLes Yamakasi en vrai Des lèvres bien maquillées sont des lèvres maquillées longtemps. Le maquillage des lèvres a deux objectifs : aviver la couleur naturelle et corriger les éventuels inesthétismes, mais pour cela il faut avoir les bons produits !
  12. 12. 22 23 Les lauréats du concours 2014 1er PRIX dessin Victor Remère (RV) - Ecole Nationale Supérieure d’Art de Nancy (ENSAN) Il témoigne : Je cherche à représenter des icônes contemporaines, identifiables tout de suite et capables de rassembler au-delà des clivages de genre, culture et classe sociale. Dans leur transposition, mes travaux apportent ou ôtent certaines qualités pour transformer et acquérir d’autres significations. Commentaire du jury : « Les dessins de Victor Remère ont une écriture particulière. Il brode, file et défile, tire et tend des traits avec force, finesse et émotion quel que soit l’outil utilisé. » Julie Perin 2ème PRIX Audrey Monico - Université Paul Verlaine Metz Coup de cœur du public Mathieu Gruet - Ecole Nationale Supérieure d’Art de Bourges 1ER PRIX peinture sur papier Fotima Sharipova (Fotima) - École Nationale Supérieure d’Arts de Paris-Cergy (ENSAPC) Elle témoigne : À travers ma vision décalée, je parle de la société, de la politique et, globalement du statut de l’image dans l’art. Pensées, inconscient, émotions, rêveries : le papier est porteur de messages. J’ai choisi de travailler l’huile sur papier pour lui donner une nouvelle jeunesse. Commentaire du jury : « Fotima Sharipova entraine le spectateur à percevoir plus loin que ce qu’il voit et où l’imagination de celui-ci est mise à contribution, une belle manière de le rendre moins spectateur, plus actif devant ses œuvres. » Didier Gourvennec Ogor. 2ème PRIX Juliette Riguetti - Ecole Supérieure d’Art et de design Marseille-Méditerranée Coup de cœur du public Fang Dong - Ecole des Beaux-Arts de Quimper 1er PRIX photographie Jeanne Ménétrier (Joan) - Université de Toulouse II Le Mirail Elle témoigne : « J’ai réalisé l’intégralité des séances au domicile de mes modèles et je me suis servie de leur intérieur et de leur univers pour accueillir mes histoires. J’aime beaucoup l’univers sombre et mystérieux de Bill Henson et, celui de Francesca Woodman, très proche du mien, que j’ai découvert après avoir commencé cette série. » Commentaire du jury : La photographe Jeanne Ménétrier mêle admirablement vitesse des poses et ambiance fétide, design moderne et confort oriental, nu et nature morte — et échappe à bien des clichés de l’art de la photo. Hector Obalk 2ème PRIX William Farges - Université de Toulouse II Le Mirail Coup de cœur du public Christopher Hart - Université de Picardie Jules Verne (Amiens) Art Art P our la quatrième année consécutive, Canson organise son prix Art School, un grand concours réservé aux étudiants en art d’Europe francophone. Plus de 1 000 candidatures ont été reçues cette année et la cuvée 2014 déborde de jeunes talents qui ont su se démarquer. Venus des quatre coins de la France, ces artistes en devenir ont su convaincre par leurs techniques, leurs inspirations, leur vision du monde et leur vision d’eux même. Très différentes, leurs œuvres nous font découvrir leurs univers, parfois complexes, parfois beaux et parfois violents, colorés ou en noir et blanc. Libres, ils abordent des thèmes variés pour le plaisir de nos yeux; travail autour de l’anatomie comme des scènes d’intérieurs théâtrales ou encore des portraits, une vision de l’Histoire et même parfois de leur propre histoire… Avec cette 4e édition du Prix Canson Art School, Canson poursuit son engagement auprès de la jeune création contemporaine. Présidé par le célèbre critique d’art Hector Olbak, le jury de professionnels a du prendre la décision difficile de sélectionner deux lauréats dans les trois catégories du concours : dessin, peinture sur papier et photographie. Les membres de latribudesartistes.com ont quant à eux voté pour leur « Coup de cœur ». Ainsi, dix jeunes artistes auront la chance de voir leur talent récompensé par une bourse ou du papier Canson. Mais ils profiteront surtout d’une visibilité médiatique incroyable grâce à une exposition qui débutera le 21 mars au 59 rue de Rivoli. L’entrée est libre alors foncez donc encourager ces graines d’artistes a qui l’avenir promet tant ! LAUREAT PRIX FAÇADE « Les sardines » de Clémentine Guivarc’h encadrée par Caroline Krzykowiak. - Ecole Jean Trubert Pour la 2ème année consécutive, le Prix Canson® Art School, en parallèle du concours individuel, comporte un second volet : le « prix façade », décerné à un étudiant et son établissement. Cette année, c’est Clémentine Guivarc’h de l’Ecole Jean Trubert, encadrée par son professeur Caroline Krzykowiak qui remporte le privilège d’exposer son œuvre monumentale sur près de 70 m2 sur la façade du 59 Rivoli, du 20 février 2014 au 13 avril 2014. Pour imaginer cette œuvre, Clémentine Guivarc’h s’est appuyée à la fois sur l’environnement de la Rue de Rivoli et sur l’esprit du 59, tout en respectant un format spécifique. C’est grâce à ce format très étroit que l’inspiration lui est venue : Le 4ème édition du Prix Canson mérite nos art-plaudissements ! Toutes mes idées se retrouvaient véritablement coincées, serrées, alors quoi de mieux que des sardines pour s’adapter à cette contrainte et me permettre de communiquer ! ».Informations pratiques z Œuvre monumentale exposée sur la façade du 59 Rivoli. Du 20 février au 13 avril 2014. z Exposition collective des lauréats à la galerie du 59 Rivoli. Du 21 mars au 13 avril 2014 z Entrée libre et gratuite de l’exposition. TLJ de 13h à 20h, sauf le lundi. ©PascalBaril/PlanèteBleueImages “
  13. 13. 24 2525 L a science identifie régulièrement de nouvelles maladies et la civilisation produit sans cesse de nouveaux dérèglements, la population s’accroît et vieillit et les besoins de santé publique sont sans cesse plus nombreux. Dans ce contexte, les opportunités professionnelles des soignants sont innombrables. C’est l’assurance pour chacun de construire un parcours individuel où il trouvera son épanouissement et sa sécurité. « Bon, je sais que je veux être un ou une professionnelle de santé, mais alors sur quelles bases choisir son futur métier ? » Tournons-nousverslesauxiliairesdemédecineparmilesquels les infirmiers, les ergothérapeutes, les psychomotriciens, les orthophonistes et les kinésithérapeutes. Tous travaillent en équipe pluridisciplinaire, et sur prescription médicale. Tous visent au rétablissement de la santé, à amoindrir les séquelles d’un traumatisme ou d’une déficience, à améliorer la qualité de vie et le confort de personnes fragiles ou en situation de handicap. Pour vous déterminer vis- à-vis d’une profession, il faudra chercher des correspondances avec votre personnalité, vos centres d’intérêts. “Pourvousdéterminervis-à-visd’uneprofession, il faudra chercher des correspondances avec votre personnalité, vos centres d’intérêts.” h Dans les professions de la réadaptation, si vous pensez que l’important pour quelqu’un c’est qu’il dispose du maximum de ses fonctionnalités motrices, qu’il puisse être agile, habile, physiquement fort, vous pencherez plus facilement vers la kinésithérapie aux innombrables possibilités. h Peut-être êtes-vous littéraire et appréciez la langue, la qualité de l’expression orale, de la prononciation et de la diction, la musique de la grammaire et de l’orthographe. Vous donnez aussi de l’importance à la récupération des fonctions d’expression orales ou écrites pour la restauration de l’autonomie des personnes. Alors très certainement ce magnifique métier qu’est l’orthophonie est fait pour vous. h Si vous pensez que c’est par l’activité qu’on se reconstruit ou qu’on se développe, que l’adaptation de l’environnement est une formidable façon de faire retrouver de l’autonomie à des personnes à mobilité réduite ou déficientes sensorielles alors l’ergothérapie vous conviendra. h Enfin si vous donnez de la valeur à l’équilibre entre le corps et le psychisme, vous aimez avoir une approche globale de la personne. Vous avez le sentiment qu’une personne ne se réduit pas à une somme de fonctions, mais que l’identité, la sensibilité individuelle sont essentielles à appréhender et à mobiliser pour qu’une personne se développe ou récupère des fonctions altérées, alors très certainement la passionnante et créative psychomotricité vous tend les bras. Zoom Née il y a près de 40 ans, la psychomotricité est une profession leader dans le monde paramédical. Présente aujourd’hui dans la plupart des domaines de santé, ce tout le long de la vie. Son objectif est de prévenir et soigner des troubles d’origine physique et/ou psychique affectant le sujet dans son quotidien, que ce soit au travers de sa relation aux autres ou de sa capacité d’adaptation à son environnement et ses contraintes. Le corps, tant dans sa dimension physique et psychique, est le sujet central et la modalité d’action thérapeutique principale de son intervention. Le psychomotricien a recours à diverses médiations thérapeutiques tirant leurs origines dans les exercices de maîtrise du mouvement, les méthodes de relaxation et autres activités artistiques ou d’expression corporelle telles que la danse. Son champ d’action s’étend du nouveau-né à la personne âgée en passant par les périodes de l’enfance, de l’adolescence et de l’âge adulte. Focus sur lapsychomotricité: unmétierquidonnedusens Zoom Soigner, c’est de la relation d’aide, une éthique et un ensemble théorique et pratique spécifique à chaque profession. Se tourner vers les personnes en situation de fragilité, par leur âge (bébé, enfant ou personne âgée), leur pathologie (maladie, traumatisme…), leur hérédité (maladies génétiques), leur mal-être (douleur physique ou psychique), etc., c’est la dimension principale de ces métiers. professionneldesantéje veux devenir un comment choisir ? L’ISRPCréé il y a plus de 40 ans, l’Institut Supérieur de Rééducation Psychomotrice est le plus important Institut de Formation en Psychomotricité de France. Il forme de futurs psychomotriciens à Paris et à Marseille. Membre du Pôle Euro Universitaire de Santé, l’ISRP s’est agrandi et s’est installé dans de nouveaux locaux de plus de 2500 m² à la Porte de Saint Cloud. Mais l’ISRP c’est également une formation ouverte à tous grâce à l’alternance ou aux bourses. Quelques chiffres de l’alternance en psychomotricité. Une demande en constante évolution. • La première promotion en 2008-2009 comptait 6 alternants. • En 2013-2014, 145 contrats sont signés à Paris et 40 à Marseille et qui bénéficient de l’alternance et reçoivent ainsi un salaire, sans payer de frais de formation. La psychomotricité s’est considérablement développée ces dernières années pour répondre aux besoins importants en professionnels exprimés dans les différents plans de santé publique gouvernementaux offrant ainsi des perspectives professionnels exceptionnelles : Au-delà du Diplôme d’Etat, l’ISRP propose également des programmes de formations post-Bac de type Master (Master International en Psychomotricité en partenariat avec l’université de Murcia (Espagne) ; Master Diapason en convention avec l’université Paris Ouest). L’ISRP est également une école internationale, agréée Erasmus, qui permet à ses étudiants de participer aux programme d’échanges universitaires et qui accueille chaque année des étudiants étrangers en son sein. Partenaire de nombreuses universités étrangères (Europe, Continent Américain, …), elle offre la possibilité de riches échanges aux étudiants et enseignants. La psychomotricité est une profession d’avenir, accessible, en plein développement, qui offre une activité professionnelle variée, au contact des patients de tous âges, permettant au psychomotricien de mettre en œuvre toute sa capacité de création. Vous pouvez entrer directement en seconde année si vous disposez de certains diplômes (licence staps, licence psycho, etc ..) Demandez votre dossier. Contact : ISRP 19-25 rue Gallieni 92100 Boulogne Billancourt – 01 58 17 18 50 infos@isrp.fr - www.isrp.fr https://www.facebook.com/isrp.ifp 7 fois plus d’offres en 10 ans. Plus de 400 offres recensées sur les seuls mois de septembre à décembre 2013
  14. 14. 26 27 Formation Formation D epuis la mise en place du dispositif LMD (Licence Master Doctorat), le master est un grade universitaire qui correspond à un niveau bac + 5. La formation dure deux ans : ce qu’on appelait auparavant la maîtrise correspond maintenant au master 1. Il est suivi d’un master 2 qui, lui, correspond aux anciens DEA et DESS. Et grâce à cette nouvelle organisation des diplômes universitaires français, le master s’est taillé une place de choix dans le champ de l’enseignement supérieur. Actuellement, il couvre plus de 2 500 spécialités professionnelles, plus de 1 300 en recherche, sans compter les 1 800 masters indifférenciés. Suite logique de la licence générale (bac+3), le master couvre de très larges domaines de compétences: Sciences Humaines et Sociales (EDNH, Epeige…), Lettres, Arts (Ecoles de Condé, Ecole supérieure d’art Françoise Conte...), Sciences (Ensia…), Commerce (ESGCI, AMOS Sport Business School…), Gestion (ESG Management School…), Finance (ESGF…), Technologies, etc. Il ne vous sera pas difficile de trouver chaussure à votre pied vu le nombre de possibilités que vous aurez en choisissant la voie du master. Pour les étudiants titulaires d’une licence et qui prolongent leurs études dans la même filière, l’accès au master 1 est acquis de droit. Mais l’entrée en master 2 est souvent sélective. Le plus souvent, le master se décline en deux types : le master professionnel et le master recherche. Le premier doit préparer l’étudiant à être opérationnel au sein d’une entreprise et le second implique une finalité de recherche via un doctorat. Mais, actuellement, les universités préfèrent qu’il n’y ait pas trop de différences entre les deux masters et permettent aux étudiants, grâce aux parcours ouverts, de changer d’orientation selon les compétences qu’ils se découvrent, lors des stages notamment. Ainsi, ils se dirigeront plus naturellement vers la recherche ou le marché de l’emploi. Les mastersVous venez d’obtenir votre licence et vous vous laisseriez bien tenter par un master seulement, voilà, vous êtes complètement perdu, noyé sous des flots de domaines, de types de cursus et de spécialités possibles ? Et vous tournez en rond sans savoir si cette filière est vraiment faite pour vous, si elle correspond à vos projets d’avenir ? Pas de panique, Campus Mag vous sort la tête de l’eau et répond à vos questions. Qu’est-ce qu’un master ? Pourquoi emprunter ce cursus ? Comment choisir entre professionnel et recherche ? Est-ce un diplôme valorisant sur le marché de l’emploi ? Voici un petit guide qui vous permettra d’y voir plus clair, un peu comme une bouée de sauvetage au beau milieu de l’océan des masters. JULIE BREON Pour commencer, qu’est-ce qu’un master ?? Avec une licence universitaire, il est difficile d’intégrer immédiatement la vie active car le contenu de ce premier cycle est très théorique et n’a pas pour objectif de former à un métier. Poursuivre ses études avec un master pro permet donc de se spécialiser dans un premier temps mais surtout de se professionnaliser. Cette expérience s’obtient au fil des stages ou alors en passant par un cursus en alternance. En sachant que l’accès à certaines formations ou métiers est soumis à l’obtention d’un master 1 ou 2, obtenir en parallèle une professionnalisation tout en participant à des travaux de recherche est un véritable atout sur le marché du travail. Le master professionnel offre une formation complète et reconnue qui facilite l’emploi. En règle générale, le master recherche implique une orientation professionnelle dirigée vers l’enseignement ou la recherche. Mais pas exclusivement puisque ce type de formation implique autonomie, esprit d’initiative et capacité d’analyse et de synthèse. Des atouts très utiles et valorisés dans le monde concurrentiel du travail. Et pour poursuivre logiquement votre parcours en thèse, il faudra passer par une école doctorale qui vous mènera vers un bac +8. Beaucoup de diplômés s’engagent dans des organismes publics (comme par exemple le CNRS), parapublics ou privés (recherche appliquée, recherche fondamentale) en France, mais aussi souvent à l’étranger. Le MSc : Le Master of Science est une spécialisation scientifique de haut niveau pouvant s’apparenter à un DEA. Le MBA : Le Master of Business Administration est une formation de haut niveau en management à vocation professionnelle. Le DNM : Le Diplôme National de Master est délivré par le ministère français de l’Education nationale. Seuls certains masters bénéficient du DNM, les autres sont des diplômes d’établissements homologués. Le MSc-Mastère : C’est un master habilité par la Conférence des Grandes Écoles, de niveau bac+5. Le MS ou Mastère Spécialisé : Diplôme préparé en un an après un master, le MS est donc un post-master, équivalent à bac+6. Ce diplôme, fortement spécialisé, est accrédité par la Conférence des Grandes Écoles. Le diplôme N + i : N + i signifie «national» et «international». Il s’agit d’un cursus aménagé pour que les étudiants étrangers puissent obtenir un diplôme d’ingénieur français en deux ans. Le diplôme d’ingénieur : Les formations françaises d’ingénieur ont excellente réputation et sont considérées comme les meilleurs masters dans le domaine scientifique et technique. Le Master par alternance : C’est un mode de formation qui alterne entre des périodes de cours et des périodes en entreprise, sur une durée de deux ans. L’élève cumule deux statuts, celui d’étudiant et celui de salarié. Le double diplôme international : C’est l’obtention de deux diplômes de master, l’un en France, l’autre à l’étranger, pendant la même période : diplôme de l’ESA et MSc de l’université étrangère. Aujourd’hui, on différencie les masters selon leur finalité : master professionnel ou master recherche. Mais il existe cependant beaucoup de masters qui ne correspondent à aucun de ces profils. Ils repré- sentent des spécialités souvent de haut niveau ou des spécificités du cursus ou du diplôme différentes selon les écoles. De quoi être perdu ! Voici une liste qui vous permettra de ne plus vous noyer dans les abréviations et de savoir (enfin) de quoi on vous parle ! Abréviations et types de masters, Qu’est-ce que la Conférence des Grandes Écoles ? Il s’agit d’une association regroupant des écoles d’ingénieurs et un tiers des écoles de commerce recon- nues par l’Etat et délivrant un diplôme national de niveau bac +5. Lemasterrecherche:lathèseoul’emploi? ( ( au secours ! faire un master professionnel ? Pourquoi
  15. 15. 28 29 Formation Formation Une fois arrivé au niveau master, c’est le moment de se décider sur son avenir professionnel. Et les possibilités semblent infinies quand on sait que les masters peuvent se cumuler et s’enchaîner sans limite. Le danger de ce type de cursus est un CV trop scolaire qui vous catégorisera aux yeux des entreprises comme un éternel étudiant. La première chose à faire, avant de chercher désespérément le meilleur master, est de faire le point sur vos attentes. Pour faire ce choix, il faut que vous restiez cohérent avec votre projet professionnel, même si ce dernier peut toujours changer en cours de parcours, et être guidé par un besoin de compétences qui s’accorde avec vos objectifs. Une méthodologie universelle n’existe pas : posez-vous simplement les bonnes questions. Vous aimez la théorie ou les travaux pratiques? Travaillez- vous mieux seul ou en groupe? Quelles matières vous intéressent? Ne vous fiez pas simplement à vos résultats mais plutôt à ce qui vous plaît d’étudier dans votre filière. Interrogez-vous sur les types de débouchés professionnels. Et restez professionnellement actif : faites des stages ou encore informez-vous dans les salons étudiants. Une fois que vous aurez choisi le type de master et le domaine d’études qui vous correspond, il faudra alors choisir parmi toutes les propositions concurrentes. Pour sélectionner une formation particulière, intéressez-vous en premier lieu à son contenu (programme, volume horaire, centre de recherche, professeurs, etc.) L’environnement culturel, matériel et pédagogique est aussi un facteur décisif (Qui va me former ? Le matériel est-il performant ? Quelles autres spécialisations sont proposées ?) Vérifiez aussi la reconnaissance et la notoriété de l’établissement (Reconnaissance académique ? Professionnelle ? Diplôme reconnu par l’Etat ?) Ayez toujours une longueur d’avance et demandez- vous quels liens professionnels votre formation pourra vous apporter (Mise en relation avec des professionnels ? Niveau de salaire de sortie moyen ? La formation propose-t-elle assez de stages ?) L’aspect international est aussi à prendre en compte (Combien de langues ? La pratique est-elle assez développée ? Professeurs étrangers? Possibilités d’échanges Erasmus ?) Il faut également penser au rythme de la formation (Continue ou non ?), au critère géographique et enfin à l’aspect financier (Est-ce vraiment un investissement à long terme ?) En effet, le prix d’une année dans certaines écoles peut parfois freiner les candidatures. Et c’est là que la bataille universités/grandes écoles commence. La question ne se pose pas dans tous les domaines : Lettres et Médecine, par exemple, sont l’apanage des universités. Le Commerce ou les Sciences, par contre, se retrouvent dans les deux secteurs : le privé des grandes écoles et le public des universités. Les moyens des écoles spécialisées font souvent de l’ombre aux universités qui, pour contrer le phénomène, ouvrent de plus en plus de masters spécialisés. Mais en règle générale, les experts de l’orientation et de l’éducation expliquent que les « très » grandes écoles apportent à leurs étudiants un avantage déterminant sur le marché de l’emploi. Les grands groupes tels que C3 Alternance, les écoles du groupe IONIS ou encore du groupe IGS présentent aussi de nombreux avantages: un large choix d’orientations, une vision nouvelle et jeune tournée vers l’étranger, des enseignements innovants, des promesses d’embauche, etc. Les spécialistes de l’éducation émettent cependant plus de doutes concernant les « moins » grandes écoles qui, sans savoir-faire de recherche, sont parfois beaucoup plus chères que l’université qui possède des qualités non négligeables et parfois même dans certains cas supérieures. Ouimais, ducoup, comment choisir? Quand le master devient obligatoire Il est rare dans le système éducatif français de ne trouver qu’une voie à suivre pour parvenir à travailler dans un domaine. Seulement, il existe certains corps de métiers où l’obtention d’un diplôme de master est une condition prérequise pour y accéder, comme les métiers de l’enseignement notamment. Les étudiants qui se destinent au métier de professeur doivent effectivement obtenir un master en plus de leur concours (CAPES, CRPE, CAPLP, etc.) Le Droit, le Commerce ou encore les études scientifiques d’ingénieurs nécessitent également un niveau master minimum pour accéder à des fonctions importantes. En règle générale, il est rare que l’obtention d’un master soit perçue comme une surqualification à condition d’avoir aussi une dimension professionnelle dans son CV. Le master reste un diplôme valorisé dans des domaines très variés. Un ami préparait un autre master dans un autre IUP dont il me vantait les mérites. J’avais un peu peur de pas avoir le niveau car il fallait avoir de solides bases en économie et en finance. J’ai obtenu un entretien avec la directrice de la formation, qui était en parallèle la prof d’anglais de l’IUP. Comme j’ai un bon niveau d’anglais, j’ai fait l’entretien en anglais et, finalement, ça m’a sauvé. J’ai donc intégré deux jours avant la fin des inscriptions un autre IUP pour préparer un master en Stratégie d’Entreprise et Développement International et j’ai vraiment aimé, même si à la base ce n’était pas ce qui m’intéressait. Je valide donc mon master 2 et, finalement, j’ai fait six ans d’études qui ne s’accordent pas spécialement mais qui ont comme fil conducteur le marketing. D’abord au niveau général puis avec une spécialisation dans le domaine de l’événementiel sportif, enfin avec une spécialisation dans les marchés internationaux. A la fin de ma dernière année, j’ai su que je voulais travailler dans le marketing, que ça m’intéressait vraiment. L’avantage de ce domaine, c’est qu’il permet de travailler n’importe où. On a autant besoin du marketing chez Nike pour vendre des baskets que chez Vico pour vendre des chips donc, en gros, c’est un emploi tout terrain, il faut juste ne pas avoir peur de se lancer dans des domaines qu’on ne connaît pas. Ainsi, lorsque j’ai vu que Monaco Telecom recrutait un assistant chef de produit marketing, je n’ai pas hésité, même si l’industrie des Telecom ne me disait rien du tout. Ils demandaient un master 2 en Marketing, pas d’expérience particulière, un vrai emploi de junior. J’ai la chance d’avoir commencé avec un super manager, jeune, qui m’a laissé beaucoup de liberté tout en m’encadrant pour me donner les bases de ce secteur. Qui dit “liberté” dit “erreurs” bien sûr, et j’ai eu pas mal de moments de solitude. Pas facile de présenter des plans d’action à des collègues qui ont l’âge de ton père, difficile d’avoir de la crédibilité. Mais après m’être pris quelques murs, j’ai réussi à anticiper de plus en plus et j’ai bien progressé. Au fil du temps, je me suis imposé et, maintenant, beaucoup de mes collègues me sollicitent pour avoir des infos, des avis. C’est assez gratifiant. Je suis passé au bout de deux ans au statut de chef de produit. Au quotidien, je fais de la gestion de marché : je gère les bases clients de Monaco Telecom sur tous ses métiers, fixe, Internet, TV, mobile et, pour le moment, ça me plaît. Je monte des plans marchés, je fixe des objectifs, je veille à ce qu’ils soient atteints via différentes stratégies que je monte et que je mets en action. Ma formation m’a donné toutes les armes pour maîtriser les outils marketing mais je pense que mon master m’a aidé à être ouvert d’esprit et à bosser dans un secteur d’activité que je ne connaissais pas. Quelques années auparavant, je n’aurais peut-être pas osé passer le cap. Interview étudiant en master Interview diplômé master premier emploi J e m’appelle Pierre, j’ai 23 ans. Après un bac ES un peu par défaut, je me suis dirigé vers des études de droit. J’ai obtenu en trois ans une licence générale en Droit et Sciences Politiques à l’université de Nice Sophia Antipolis. Dans la mesure où il était difficile d’obtenir des stages en rapport avec mon cursus et afin d’éclaircir mon projet professionnel, j’ai pris l’initiative de faire un stage dans un cabinet d’avocats sur Cannes. Un peu mieux renseigné sur cette profession, j’ai passé un master 1 en Droit privé et Sciences criminelles, puis un master 2 en Gestion des contentieux privés à Nice également. Au cours de cette année de Master 2, j’ai découvert ce que l’on appelle « les modes alternatifs de règlement des conflits », notamment la médiation. A l’heure actuelle, je suis un second master 2 en Communication et Médiation d’entreprise à l’institut IFOMENE, situé à l’Institut Catholique de Paris. Je suis également inscrit à l’Institut d’Etudes Judicaires de l’université Panthéon Assas Paris II en vue de passer l’examen d’entrée à l’école d’avocat. J’ai compris au cours de mes études de Droit que l’on apprenait essentiellement le contentieux judiciaire alors que la négociation et l’amiable sont au cœur de la profession d’avocat. J’ai pris la décision de me former à certaines techniques de communication et de négociation afin de mieux cerner la demande et les intérêts du client, en évitant une procédure devant un tribunal. N’ayant pas l’âme d’un plaideur, je souhaiterais travailler dans un cabinet d’avocats orienté dans la négociation d’affaires. J’ai obtenu des stages de deux fois deux mois grâce à mes contacts. Je les ai choisis pour me situer dans mes études et me rassurer vis-à-vis de la direction que je prenais. J’ai pu apprendre à rédiger des actes juridiques comme les assignations, les citations, à faire des recherches juridiques, à participer à des audiences, à réaliser des études de dossiers, à découvrir la négociation, la procédure et le règlement amiable des conflits. A l’heure actuelle, je me prépare pour un stage de six mois en cabinet d’avocats spécialisé dans le droit du travail sur Paris. Je l’ai obtenu par le biais d’une candidature spontanée. Ma chargée de stage est formée à la négociation et essaie de régler le contentieux à l’amiable dans la mesure du possible. Le master 2 que j’effectue cette année est inter et multidisciplinaire. Les étudiants sont d’univers professionnels différents, il y a même des personnes en reconversion. Personnellement, j’ai pu choisir un stage dans le domaine qui correspond à mon projet professionnel. Ayant pour objectif de passer le concours du barreau, je souhaitais rester dans un mouvement qui garde une certaine logique. Même si je dois avouer que l’idée de faire un stage dans le domaine de la gestion de crise en entreprise m’a séduit. Je m’appelle Kevin et j’ai 28 ans. Mon parcours post- bac est plutôt chaotique à vrai dire. Après un bac STT ACC (Sciences et Techniques du Tertiaire option Actions et Communications Commerciales), j’ai fait un DUT Techniques de Commercialisation à Nice. J’ai enchaîné sur un IUP en Management du Sport où j’ai passé deux ans avant de m’apercevoir que ce n’était vraiment pas une formation solide, selon moi. Je me suis retrouvé avec une licence en Management du Sport qui n’allait me servir à rien vu que je ne voulais plus me spécialiser dans le domaine du sport. Autant dire que je ne me voyais pas me présenter sur le marché du travail comme ça, sans expérience. STAGE
  16. 16. 30 31 poisson Bon anniversaire les Poissons ! Horoscope-Jeu Cancer Le mois d’avril est sous la dominante des Poissons, mais ce n’est pas pour autant que vous naviguerez sur des eaux calmes ! Uranus boostera votre envie d’entreprendre. Audacieux, vous vous aventurerez sur des territoires encore inexplorés, mais il faudra compter avec Mars qui s’oppose à vous et provoquera des résistances. Balance Ça commence fort avec une nouvelle Lune (le 1er) bénéfique dans le secteur de vos projets. Elle annonce une période de progression active, d’autant plus que Jupiter fait partie de la fête. Votre confiance en vous sera amplifiée, vous vous sentirez prêt à réaliser de grandes choses. Seul le 3ème décan risque d’être un peu ralenti la semaine du 10. Capricorne Un mois en demi- teinte avec Mercure, votre planète, qui sera votre alliée la première quinzaine puis qui vous compliquera la vie le reste du mois – d’autant plus qu’avec Neptune et le Soleil en Poissons vous risquez d’avoir la tête ailleurs. Planifiez vos réunions et rendez-vous avant le 18 car après, vous aurez du mal à vous faire entendre. En revanche, sentimentalement, Vénus vous chouchoutera ! Lion Un mois plutôt agréable à vivre. Les premiers jours du mois, le Soleil, trigone à Jupiter dans votre signe, vous offrira de belles opportunités d’évolution. Mercure prendra la suite dès le 18, en dynamisant votre réflexion. Côté sentiments, il sera difficile d’échapper à l’opposition de Pluton si vous êtes en couple : des remises en question s’imposeront. Gémeaux Le début du mois pourrait être le témoin d’une affaire oubliée qui remonte à la surface... Il est possible que ce soit une bonne nouvelle comme une nouvelle un peu plus contrariante (tout dépendra de votre thème natal). Quoi qu’il en soit, ce mois-ci, vous devrez faire un effort de communication. Évitez de vous emporter et considérez sérieusement les faits avant de réagir. Sagittaire Ce mois-ci, vous devrez accorder une importance toute particulière à Neptune qui continue de vous chercher querelle ! La vigilance s’imposera dans vos relations. Ne croyez pas tout ce que l’on vous dit et faites un effort pour vous montrer plus coopératif. Pluton vous soutiendra dans vos entreprises professionnelles et vous aidera à voir ce que l’on vous cache. Scorpion Ce mois d’avril vous obligera à prendre des décisions fermes, ce que vous avez toujours du mal à réaliser. Mais, cette fois-ci, vous ne pourrez pas vous éclipser, il faudra faire face aux conflits, en particulier dans le domaine relationnel et sentimental si vous êtes en couple. Le domaine professionnel vous apportera davantage de satisfactions, avec Mercure qui vous soufflera une idée de génie ! Vierge Le ciel astral de ce mois d’avril vous fera profiter de plusieurs de ses atouts. Dans l’ensemble, le climat sera plus détendu. Vous vous sentirez plus en phase avec vous-même, ce qui vous donnera envie d’aller vers les autres et de communiquer. Bélier Deux points importants sont à considérer ce mois-ci, en ce qui vous concerne : l’opposition de Jupiter à votre signe et à Pluton, et le carré de Mars, rétrograde dans le secteur professionnel. Ces aspects peuvent signifier un problème en relation avec la loi, l’administration ou encore des engagements non tenus. VerseauDès le 6, vous accueillez Vénus, qui rejoint Mercure. Autant dire que les bouffées d’oxygène seront toutes pour vous ! Un mois où les bons moments seront nombreux et vous feront vite oublier les quelques contrariétés liées au travail (en particulier la deuxième semaine) en raison du carré saturnien. Taureau Un mois magnifique si vous êtes artiste ! Mais, même si vous ne l’êtes pas, vous ne vous plaindrez pas : l’inspiration ne vous quittera pas. Neptune, le Soleil et Mercure dans votre signe vous assurent du répondant, de la créativité et le désir d’exister par vous-même, de vous exprimer et, enfin, d’apprendre à dire plus souvent non ! Un mois d’avril sympathique qui augure d’un printemps agréable à vivre. Le Soleil et Jupiter seront vos deux principaux amis. La chance et la vitalité ne vous laisseront pas tomber. En grande forme, vous serez apte à réaliser de grandes choses. Vos compétences seront plébiscitées et vous pourriez connaître votre heure de gloire. Votre secteur amoureux sera coloré de romantisme.
  17. 17. 32

×