Your SlideShare is downloading. ×
Campus Mag 180 - Juin 2013
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Campus Mag 180 - Juin 2013

4,814
views

Published on


0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
4,814
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
4
Actions
Shares
0
Downloads
6
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. 1 n°180Juin2013 Formation lesnouveauxmétiersàconnaitre. l’avenirdumarchédutravail enFrance. c’estenfinl’été! MODE SOCIÉTÉ CampusLe magazine des années étudiantes www.planetecampus.com JE VEUX DU BONHEUR l’album blues de l’année CAHIERSPÉCIAL FESTIVAL CHRISTOPHE
  • 2. 2 3 24 25 Le temps est venu de se prélasser au soleil, de sortir avec ses amis, de partir en vacances mais surtout de lire votre nouveau Campus Mag ! Rien que pour vous, nous sommes allés à la rencontre de Christophe Maé, qui nous parle de son nouvel album « Je veux du bonheur ». Une interview exclusive du chanteur pré- féré des français(es) ! Pour les nouveaux détenteurs du baccalauréat (que l’on félicite), une nouvelle page de votre vie commence. Pas de panique, dans ce nouveau numéro, on vous donne tous les conseils pour passer le cap. « Fais des études de commerce ! », c’est la phrase que nous avons tous entendu. Dans ce numéro de juin, la rédaction vous ouvre l’horizon en vous proposant des nouveaux métiers, atypiques, originaux et qui offrent de vraies débouchées. Au programme ce mois-ci : vos habituels bons plans, pour toujours être au courant des meilleures sorties de Paris. Soyez les plus beaux cet été, on vous délivre tous les looks de l’été les plus chics. En plus, Campus Mag vous guide à la découverte des festivals. De Paris, à Evreux, en passant par Cannes et la Belgique, on vous promet une liste des meilleurs festivals estivaux ! N’attendez plus et dévorez votre magazine fétiche... Sommaire C’estlesvacances! 20 RUE Voltaire 93100 Montreuil / Tél. 01 41 63 29 80 / redaction@campusmag.fr / Fax. 01 41 63 29 89. Direction de la publication : Johanna Naon. Ont participé à ce numéro: Kea-Michel Cathelotte, Mélissa Idbazzi, Jonathan Guez, Jonathan Petro, Ovary, Docteur Flou, Sarah Riahi, Ornella Lamberti, Françoise Krief, Marine Bépoix, Favienne Prévot, Grégoria Rubio, Emmanuelle Germain, Arno Bihet. Publicité : publicite@campusmag.fr. Pôle culture : Guillaume Courchay / g.courchay@campusmag.fr. Pôle orientation : Karelle Roussin / karelle@campusmag.fr. Pôle grande consomation : Sabrina Dubois / sabrina@campusmag.fr. Pole grand compte: Sabrina serin, sabrina-s@campusmag.fr. Couverture © D.R. Direction Artis- tique & illustrations : www.studio-allez.com Maquette: www.studio-allez.com. Dépot légal à parution. Toute reproduction d’articles, d’annonce, publicités est formellement interdite et engage les contrevenants à des poursuites judiciaires. La rédaction décline toute responsabilité du contenu éditorial des magazines Campus Mag, Campus Mag Culture, Campus Mag Lycée CAMPUS Mag est édité par 2NK MEDIAS, S.A.R.L au capital de 90 000 euros. Gérant: Paul Naon ISSN 12677876 Sommaire 6 04/05CHRISTOPHE MAÉ 11/12livreS 14Société L’avenir du marché du travail en France. 16Jeux horoscope 24/25MODE C’est enfin l’été ! 06/08Cinema–DVD 13Voyage en Idbus 15JeuxVidéos 17/22 festival 26/31Formation Les nouveaux métiers à connaitre. ADHEREZ AU PANNA KO ...... cʼest adhérer à un style de vie ! Le PANNA KO (Knock Out) est une nouvelle discipline du foot de rue qui nous vient de la Hollande où la technique (Dribble, ground-move, stratégie et tactique) et l'artistique ont plus de valeur que le fait de marquer des buts. Cʼest aussi adhérer à un style : Le Panna dispose de ses propres codes, langage, style de vêtements, musique, bref son propre style de vie. Lʼobjectif est dʼimpressionner lʼadversaire sans verser une goutte de sueur dans une atmosphère hip-hop. Au cours des matchs ultra- rapides de 3 minutes , celui qui passe le ballon entre les jambes de l'adversaire (panna = petit pont) , qui le récupère pour marquer un but, fait un Panna Knock Out et gagne le match ! Le Panna connait déjà un essor en France avec certains représentants de la 3S (Street Style Society) dont Séan, et Soufiane sont des maîtres en la matière ! Pour la Coupe du Monde Panna 2014 au Brésil, Panna Ko aux Pays-Bas rassemblera environ 20 pays et plus de 2 million de joueurs dans le monde. Calendrier des tournois Panna KO avec show «Coup dʼenvoi» en présence des champions dʼEurope. Région Rhône-Alpes : mi-novembre 2013 RégionAquitaine : mi-janvier 2014 Région PACA : mi-mars 2014 Région Nord Pas de Calais : mi-mai 2014 Paris : Finale Nationale tournoi ARGENT : - mi-juin 2014 Tout le monde peut participer aux tournois Panna 1 x 1 BRONZE pour se qualifier aux tournois ARGENT et OR et représenter la France à la Coupe du Monde Panna au Brésil en 2014. LE PANNA KNOCK OUT ARRIVE EN FRANCE ! Contact : Tél. 04 75 21 68 42 - pannakofrance@orange.fr - www.pannaknockout.com
  • 3. 4 5 Je suis donc parti avec ma famille à la Nouvelle-Or- léans et je me suis nourri de la bas, dans l’anonymat le plus total. Ça m’a permis de jouer de la musique dans la rue, sans me soucier de savoir si une caméra me filmait. Et ça m’a libéré ! Je crois même que c’est ma chanson préférée de l’album. Comment s’est faite cette colla- boration avec Mike Ibrahim ? C.M. : C’est vraiment la belle rencontre de l’album. On avait jamais travaillé ensemble... Et il m’a vraiment fait du bien ! On s’est rencontré dans un festival, Mike Ibrahim jouait avant moi aux Voix du Gaou il y a 4 ans. Il y chantait un morceau qui s’ap- pelle « amoureux de mon amie ». J’ai adoré cette chanson, le texte, tout ! Je l’ai donc abordé, juste avant mon passage sur scène. On s’est échangés nos coordonnées et puis quelques années plus tard il est venu me voir sur un de mes concerts. Je l’ai fait venir dans les loges et je lui ai de- mandé s’il voulait travailler sur ce troisième album. C’était le bon moment, et c’est un vrai auteur. Il y a plein de poésie dans ses textes. Il a réussi à amener une gravité, une profondeur à mes textes et ça a immédiatement collé. C’est surement l’album le plus aboutit des trois. Com- ment avez-vous travaillé pour ce dernier opus ? C.M.: Déjà, je ne veux plus travailler avec des per- sonnes a distance ! Je veux vraiment être avec, pouvoir échanger les avis, débattre. Je crois que mon cas s’aggrave ! Je deviens de plus en plus per- fectionniste, obsessionnel. Je ne lâche pas le truc si ça ne me correspond pas. Je peux même m’attarder une heure sur un seul mot. Le bon mot c’est juste celui qui me correspond. C’est pas forcement LE mot qui va chan- ger le texte. Les chansons, je les chante seul sur scène devant des centaines ou des milliers de per- sonnes. C’est pour ça que je suis si casse-pied ! On vous découvre dans des chansons plus sombres. C’était un côté de votre personnalité que vous vouliez montrer ? C.M.: « Je veux du bonheur » ce n’est pas seulement chanter le bonheur, c’est aussi savoir relativiser pendant les coups durs. Comme pour la chanson « Charly ». C’est une petite fille que j’ai rencontré pendant le Roi Soleil, elle venait presque tous les soirs me voir. Je me suis lié d’amitié avec elle et ses parents. L’année dernière elle a été atteinte d’une tumeur au cerveau et elle est décédée. Cette chan- son, ce n’est pas pour faire pleurer les gens. Je vou- lais prolonger son existence. Et puis je n’avais pas envie de raconter que ma vie. «A l’abri», c’est un morceau qui raconte la vie après l’ouragan Katrina. Certains quartiers de la Nouvelle-Orléans sont encore dévastés, mais les gens dansent et chantent. C’est ce que j’avais envie de faire dans l’album: mal- gré les moments difficiles, il faut profiter de la vie. Beaucoup de jeunes rêvent d’une carrière comme la votre, avez- vous un conseil à leur donner pour réussir ? C.M.: Il faut essayer de composer, de trouver une identité musicale, une originalité. Il faut aussi s’entou- rer et être convaincu que c’est tout ce qu’on peut faire de sa vie. Je me rappelle, une fois, j’avais dit a mes parents « Je suis musicien et je le resterai quoi qu’il arrive ». Je suis toujours resté convaincu que j’étais fait pour ça, que je voulais faire ce métier. Je fais de la musique pour les gens, pour m’amuser avec le public, pas pour me poser en terrasse à attendre qu’on me reconnaisse. Et j’espère que ça va durer ! « Je veux du bonheur », c’est le titre de votre album. Mais pour vous, c’est quoi le bonheur ? Christophe Maé : Pour moi c’est une façon de penser, il faut démarrer la journée avec le sourire ! Au départ, c’était un titre écrit par Serge Lama, je l’ai appelé et je lui ai dit : « J’aimerais avoir un mantra, un truc qui me donne la pêche et qui puisse donner la pêche à ceux qui m’écoutent ». Je voulais juste que ce soit une interlude, avec une phrase qui revienne 3, 4 fois dans l’album et j’ai reçu « Je veux de la bonne humeur, de la joie, qu’on m’éclate le cœur d’alléluias ». Cette phrase m’a touché, j’ai voulu aller passer une journée avec lui pour écrire. Finalement on a fait une chanson et c’est même devenu le titre de l’album ! Pour ce nouvel album, vous êtes parti aux Etats-Unis. Pourquoi avoir choisi la Nouvelle-Orléans ? C.M. : Je ne voulais pas aller là-bas pour ramener la couleur musical ! J’ai toujours eu ce rêve, de faire la route du blues. Et puis c’était le bon moment. Je suis passé du trop plein au trop vide. Après une tournée dans toute la France, se retrouver sans rien à faire, ça fait bizarre. Je n’arrivais même plus à composer. Avec ma famille on est donc par- tis dans le Sud des Etats-Unis. Quand je suis arrivé à la Nou- velle-Orléans j’ai eu un vrai coup de cœur. Un ma- tin, on prenait un café en terrasse et d’un coup, des centaines de per- sonnes sont arri- vées. Ils jouaient de la musique, ils chantaient. Il y avait des gamins et des anciens. On en a pris plein les yeux. J’ai eu un réel coup de cœur pour cette énergie communicative. Je suis vraiment tombé sous le charme, et j’ai écrit cette chanson dans la foulée. Finalement, tout le métissage et la musique que j’aime sont mélangés là-bas. C’est une musique ensoleillée, qui rappelle la joie de vivre. « Ma douleur, ma peine » évoque justement l’angoisse de la page blanche. Comment avez-vous réussi à dépasser cela ? C.M.: Ce qu’il s’est passé, c’est que je n’avais plus d’inspiration. Mais j’ai eu le syndrome de la page blanche sur le premier et le deuxième album. Pour celui-ci c’est encore différent. J’avais une sorte de pression car je savais qu’on m’attendait au tour- nant. J’avais trop le besoin de composer, d’écrire. Et d’un coup, en pleine nuit, j’ai eu la première phrase. Je regardais beaucoup de films pour m’ins- pirer. Mais j’ai réalisé que même après avoir écrit cette chanson, l’écriture ne venait pas naturellement. Rencontre Rencontre Charlotte Mispoulet Christophe Maé Son nouvel album made in New-Orleans Cela fait déjà deux ans que les fans attendent le troisième album de Christophe Maé. « Je veux du bonheur » s’inspire de la Louisiane et de sa musique cajun. Rencontre avec cet artiste talentueux et naturel. « Il faut démarrer la journée avec le sourire !» « Pour faire ce métier, il faut être convaincu que c’est tout ce dont on est capable de faire »
  • 4. 6 7 STRUCK Comédie dramatique américaine / Sortie le 19 juin Carson, lycéen geek et sarcastique, rêve de devenir journaliste. Mais pour intégrer la fameuse université de Northwestern, il lui faut un dossier béton, ce qui inclut la publication d’un magazine littéraire dans son lycée. Face au peu d’intérêt des autres élèves, il décide de les faire chanter pour les obliger à y écrire. Ecrit et interprété par un des héros de Glee (Chris Colfer écrit également le livre inspiré du film), cette perle d’humour noir, qui n’est pas sans rappeler Le Monde de Charlie, est à voir d’urgence. De Brian Dannelly / Avec Chris Colfer, Rebel Wilson, Allison Janney, Christina Hendricks, Dermot Mulroney… Cinéma SORTIES CINÉMA Par Jim Cathelotte LA FETE DU CINEMA Si le principe reste le même, le système change cette année. Oubliés la première place à tarif plein et le pass : maintenant, toutes les places sont à 3.50 euros dès la première, pour toutes les séances et dans toutes les salles de tous les cinémas. Et avec la météo actuelle, vous allez aimer aller au ciné sans vous rui- ner ! Du dimanche 30 juin au mercredi 3 juillet MAN OF STEEL(3D) Film fantastique américain / Sortie le 19 juin Une relecture moderne et spectaculaire de Superman (proche du récent reboot du comics) par le réalisateur de 300 et Watchmen, et sous la houlette des réalisateurs et scénaristes de la trilogie « Dark Knight ». Certains changements ne seront pas du goût de tous – Perry White est Noir, Jimmy Olsen devient Jenny Olsen – mais Man of Steel est sans conteste l’un des films de l’été et un excellent reboot pour la franchise. Le + Campus : Si Man of Steel a du succès, Warner « copiera » Marvel dans l’optique de faire un film Justice League (Superman, Batman, Green Lantern, Wonder Woman, Flash, Aquaman...). De Zack Snyder / Avec Henry Cavill, Amy Adams, Michael Shan- non, Russell Crowe, Kevin Costner… STAR TREK INTO DARKNESS(3D) Film de science-fiction américain Sortie le 12 juin Après un attentat, orchestré par John Harri- son, un agent de la Fédération, James Kirk et son équipage partent pour une véritable vendetta interstellaire, où rien n’est ce qu’il semble être. Si certains retournements de situation risquent de faire réagir les fans de la saga, Star Trek Into Darkness est un concentré d’adrénaline aux scènes d’action spectaculaires – conversion 3D réussie – qui n’oublie ni son histoire, ni ses person- nages. De la grande SF ! De J.J. Abrams / Avec Chris Pine, Zachary Quinto, Benedict Cumberbatch, Zoë Saldana… Féodor Atkine YAnnik LAndrein Avec LA pArticipAtion de eLodie Bouchez SéBAStien houBAni romAn koLinkA ninA meuriSSe YoLi FuLLer thomAS durAnd cAmiLLe GrAndviLLe ABeL JAFri pierre GirAud FrAnÇoiS hAuteSSerre Avec LA pArticipAtion de mAnu pAYet ScénArio, AdAptAtion et diALoGueS pierre GodeAu SASkiA de rothSchiLd produit pAr nAthALie GAStALdo et phiLippe GodeAu une coproduction LW production pAn-européenne Avec LA pArticipAtion de cAnAL + ciné + en ASSociAtion Avec A pLuS imAGe 4 indéFiLmS diStriBution SALLeS WiLd Bunch diStriBution imAGe murieL crAvAtte Son dominique WArnier, roLAnd voGLAire, chriStiAn FontAine montAGe thierrY derocLeS pierre GodeAu dAvid dAn décorS StéphAne tAiLLASSon coStumeS Judith de Luze 1er ASSiStAnt réALiSAteur Luc cAtAniA cAStinG conStAnce demontoY direction de production chArLotte ortiz SuperviSion muSicALe vALérie Lindon P a n - E u r o P é E n n E P r é s E n t E ©Pan-EuroPéEnnEPhotos:ChantalthominEDEsmazurEs Au cinémA Le 17 JuiLLet /JuLietteLeFiLm découvrez LA muSique du FiLm Sur Trentemøller Antony & The Johnsons Carl Craig Alexander… The Dø Soko DevenDra Banhart P a n - E u r o P é E n n E P r é s E n t E
  • 5. 8 9 DVD HAMBURGER FILM SANDWICH Parodie américaine de John Landis L’incroyable journée d’une chaîne de télé qui part en vrille. Ce chef- d’œuvre parodique de 1977 du réalisateur de The Blues Brothers est scénarisé par les créateurs des « Y a-t-il un flic » et « Y a-t-il un pilote » – les ZAZ : Zucker, Abrahams et Zucker qui jouent également dans le film. Cet hommage, « monty pythonesque » par son ton génialement absurde, est une pierre angulaire de la bonne parodie moderne (c’est ici que Les Nuls ont trouvé la célèbre « Carioca » !). DVD Carlotta. Bonus : version remasterisée, commentaires audio, bande annonce, making of, documentaire, introduction de John Landis Avec Marilyn Joi, Saul Kahan, David Zucker, Jim Abrahams, Jerry Zucker, Donald Sutherland… I AM Documentaire américain Après un accident qui a failli lui coûter la vie, le réalisateur Tom Shadyac (Ace Ventura, Bruce tout- puissant, le futur remake américain d’Intouchables…) part, caméra à la main, rencontrer des intellectuels, des scientifiques, des philo- sophes et des religieux pour leur poser deux questions : « Qu’est-ce qui ne va pas dans le monde actuel ? » et « Que peut-on faire pour améliorer la situation ? ». Un documentaire aussi fascinant qu’original. DVD Universal. Aucun bonus De et avec Tom Shadyac Avec Desmond Tutu, Lynne McTaggart, David Suzuki, Elisabet Sahtouris… LAPARADE Comédie dramatique serbe En voulant sauver son pitbull chéri et contenter sa capri- cieuse fiancée, un parrain des gangsters de Belgrade se voit obligé d’assurer la sécurité de la première Gay Pride de Serbie. Une rafraîchissante comédie dra- matique qui fleure bon l’espoir et l’optimisme. DVD Blaq Out. Bonus : entretien, débat, bande annonce De Srdjan Dragojevic Avec Nikola Kojo, Milos Samolov, Hristina Popovic… DJANGO UNCHAINED Western américain Sud des Etats-Unis, peu de temps avant la Guerre de Sécession. Un ancien dentiste allemand devenu chasseur de primes et un esclave qu’il a acquis tentent de retrouver la trace de la femme de ce dernier. Fun, référentiel et violent, tout simplement le nouveau chef-d’œuvre de tonton Quentin ! A noter que Amerigo Vassepi est interprété par Franco Nero, le Django original ! DVD/BR/Combo SPHE. Bonus : Documentaires (deux en plus sur BR) De Quentin Tarantino Avec Jamie Foxx, Christoph Waltz, Leonardo DiCaprio…
  • 6. 10 11 « Au parfum de son maquis, de loin, les yeux fermés je reconnaîtrais la Corse. » Heureux est celui qui comme Napoléon 1er a eu la chance de fou- ler ce petit coin de paradis sur l’eau. Si vous avez une âme d’aventurier, il est recommandé de parcourir la Corse en voiture ou sur un deux roues afin de gravir des montagnes aux passages étroits. Vous pouvez commencer par Ajaccio, la capitale à la fois bruyante et éblouissante. Découvrez la vieille ville autour du port, avec ses maisons multicolores, ses rues pittoresques et sa vie grouillante aux terrasses de café, au marché où vous trouverez de bons produits locaux qu’il est possible de goûter. Les admirateurs de Napoléon, visiteront la Cathédrale Santa Maria Assunta, la Maison Bonaparte, ou encore le somptueux parc des Milelli avec ses potagers et son oliveraie. Enfilez votre maillot de bain et filez vers l’une des multiples plages du golf d’Ajaccio pour piquer une tête. Au coucher du soleil découvrez les îles Sanguinaires gagnées petit à petit par une couleur impressionnante. Laissez-vous tenter par Propriano et ses belles montagnes rocheuses, accueillant le maquis et surplombant des plages de sable fin. Rafraîchissez- vous avec une bonne glace de la Gelateria La Marine avant de partir pour une randonnée pédestre ou de barboter dans les eaux sulfureuses des bains de Baracci à l’Est de Propriano. En arrivant à Bonifacio, vous vous apercevrez que vos précédentes découvertes n’étaient qu’une phase préparatoire à une explosion de beauté avec ce bijou qui nous laisse bouche bée devant ses falaises crayeuses. Outre la Ville Haute à visiter (le Col Saint-Roch, le bastion de l’Étendard, le jardin des Vestiges, l’Église Sainte-Marie-Majeure, etc.), partez en excursion dans les calanques et grottes marines en bateau et investissez les fonds marins de la réserve naturelle des îles Lavezzi, un paradis pour les amoureux de plongée. Pour boire un verre et danser jusqu’au bout de la nuit, direction le B’52, puis le Lolla Palooza qui éprouve les danseurs chevronnés. Encore avide du charme corse ? Ne manquez pas Porto-Vecchio dont l’attracti- vité n’a d’égal que sa beauté. Faites un tour du côté de la dynamique place de l’Église et flânez entre les commerces et les terrasses de café avant de partir en randonnée ou de faire de la voile dans le club nautique Santa Giulia. Fiez-vous à votre instinct, prenez le large en direction des calanches rouges orangé de Piana, près de Porto, ou encore dégustez des mets typiques : prisuttu, coppa, brocciu, nicci, canistrelli, Liqueur du Maquis, et tant d’autres. La Corse a un potentiel inépuisable. Entre ses vieilles pierres, témoins d’un passé riche qui font de l’île un musée à part entière, ce joyau promet aussi de vous mettre en phase avec la nature. Les bonnes adresses du Routard  Hôtel Marengo: 2, rue Marengo, Ajaccio. 04-95-21-43-66. hotel-marengo.com  Ouv début avr- début nov. Réception au tél 9h-19h. Selon saison, doubles avec ou sans douche et w‑c privés 67-89 €. [WIFI] Une de nos adresses ajacciennes les plus anciennes et les plus fiables. Petit hôtel caché dans une cour intérieure, elle-même au fond d’une impasse, donc au calme, à proximité de la plage et du casino, juste au-dessus de la route des Sanguinaires. Les chambres, réparties entre la maison principale et l’annexe sur le côté, sont simples mais bien tenues, fonction- nelles, et dotées de tout le confort (téléphone, TV, AC, double vitrage...). Couleurs chaleureuses et un notable effort de déco. Certaines sont de plain-pied et donnent sur la cour et sa petite terrasse fleurie. Accueil prévenant. Magnolia Bakery : route des Sanguinaires.  04-95-21-12-07. roger.raccah@orange.fr  [HAN] Fermé dim soir et lun sf juin-sept. Plat du jour 14 € en sem et menu 27,50 €. Carte env 40 €. Digestif offert sur présentation de ce guide. Surplombant les flots, une bien agréable table de la mer. Salle coquette et lumineuse à la déco marine ou terrasse les pieds dans l’eau, service prévenant, et poisson frais bien cuisiné et sans artifices. Et des prix raisonnables, notamment pour le 2e menu avec sa pêche du jour, ou, en saison, ce beau denti au corail d’oursins. Bref, un bon rapport qualité-prix et une belle régularité. L’une des valeurs sûres d’Ajaccio appréciée des insulaires. U Stazzu : 1, rue Bonaparte. 04-95-51-10-80. Ouv lun-sam 9h- 12h, 15h-19h. De la charcuterie de Bocognano et plein d’autres bonnes choses provenant des meilleurs producteurs. Cesare Fuyumi Soryo / Motoaki Hara Naïf et studieux, Angelo da Canossa n’est guère armé pour la vie d’étudiant à l’universi- té de Pise, lieu d’intrigues et de tensions dans l’Italie de la Renaissance. Son innocence résistera-t-elle à sa rencontre avec Cesare Borgia, rejeton d’une famille à la réputa- tion sulfureuse, dont le père est sur le point d’accéder au Saint-Siège ? Rivalités entre les différentes factions de l’université, machina- tions politiques et luttes fratricides, Angelo va partager les années de formation d’un jeune homme en passe de devenir l’un des personnages les plus fascinants de l’Histoire. À ses côtés, il croisera le chemin de certains de ses contemporains les plus célèbres, de Christophe Colomb à Machiavel en passant par Léonard de Vinci… Chez Ki-oon, 7.90 euros Livres Tuerlesauvagepour sauverl’homme Seigneuret / Chevais-Deighton Pennsylvanie, 1903. Diplômé de Harvard et fils d’un influent pasteur, Jonas rejoint l’École Industrielle Indienne de Carlisle destinée à l’assimilation des Américains indigènes. Profondément humaniste, Jonas est intimement convaincu que leur intégration passe par l’éducation. Mais ses convictions sont rapi- dement ébranlées par le quotidien à l’école auprès de ses élèves, en particulier le jeune John Madock et la belle Élisabeth. Chez Bamboo,13.90 euros « Au parfum de son maquis, de loin, les yeux fermés je reconnaîtrais la Corse. » Faites le plein d’horizons époustouflants, pensez à la Corse ! Pour vous émerveiller devant des paysages de carte postale en Corse, vous n’aurez que l’embarras du choix. L’Île de Beauté regorge de pépites azur à l’intérieur desquelles on rêve de plonger pour sentir les caresses de l’eau sous un soleil approbateur. Cap sur un joyau de la mer Méditerranée offrant des couleurs et des saveurs qui mettent tous les sens en émoi. guide pratique: 13,20 euros le plus grand rendez-vous des fans de culture japonaise www.japan-expo.com Illustration:Aurore•©2012-2013SEFAEVENT·Tousdroitsréservés SEFAEVENT-EURLaucapitalde100000€·493919146RCSBOBIGNY .com
  • 7. 12 13 En avril 2013, le réseau iDBUS s’est étendu entre le sud de la France et l’Italie, en créant une nouvelle liaison entre Marseille/ Aix-en-Provence et Milan, via Nice et Gênes. 3 nouveaux aller-retour quoti- diens sont désormais disponibles vers la péninsule italienne. Pour Maria Harti, Directrice Générale d’iDBUS, cette nouvelle offre permet aux habitants du sud de la France de voyager en toute simplicité vers l’Italie. « En arrivant dans cette région, iDBUS souhaite donner la possibilité́ aux voyageurs de la région PACA de se rendre en Italie de manière simple, confortable et écono- mique. Cette nouvelle façon de voyager, sûre et conviviale, offrira une alternative à ceux qui ont tendance à prendre leur voiture ». Voyager en Italie avec iDBUS, c’est aussi une façon d’éco- nomiser. Les prix sont toujours très attractifs et n’augmentent pas. Que vous réserviez plusieurs semaines ou quelques heures avant le départ, le prix reste le même ! Depuis Marseille vers Gênes, le Prix Mini est à 55 €. D’Aix-en-Provence vers Milan c’est 69 €. Un véritable bon plan pour découvrir ce magnifique pays qu’est l’Italie. Avec iDBUS, plus vous êtes nombreux, moins vous payez : le Tarif Tribu propose 4 places pour le prix de 3 ! Il permet de voyager en famille ou entre amis sans se ruiner. iDBUS fait tout pour faci- liter votre voyage. Les nouvelles stations sont installées à un empla- cement bien desservi et à proximité des com- merces : la gare routière Marseille Saint-Charles, la gare SNCF Aix-en-Provence Ville et l’aéroport Nice Côte d’Azur (Terminal 1). Plus qu’un a u t o c a r , iDBUS offre une qualité de voyage supérieure. Accès gra- tuit au Wifi embarqué, prises élec- t r i q u e s , espace pour s’installer... les voyageurs par- courent confortablement les kilo- mètres qui les séparent de leur destination. Avec 27 aller-retour quotidiens et 12 villes desservies dans 5 pays, iDBUS s’impose comme le nouveau moyen de transport de référence. De Paris ou Lille vers Londres, Bruxelles et Amsterdam. De Paris ou Lyon vers Turin, Mi- lan et Londres, de Marseille, Aix- en-Provence et Nice vers Gênes et Milan. Avec iDBUS voyagez en bonne compagnie ! Et n’oublions pas la bonne ambiance et la convivialité du chauffeur, appelé Capitaine, qui rendra votre voyage avec iDBUS encore plus agréable. Pour réserver allez sur www.idbus.com *Pour chaque liaison, au moins un bus par jour est proposé au Prix Mini 24, rue Salomon de Rothschild - 92288 Suresnes - FRANCE Tél. : +33 (0)1 57 32 87 00 / Fax : +33 (0)1 57 32 87 87 Web : www.carrenoir.com SNCF SNC_12_4869 IdBus_Logo_Positif_Pantone 04/04/2012 ÉQUIVALENCE PANTONES Ce fichier est un document d’exécution créé sur Illustrator version 10 ou ultérieure). PANTONE 206 C PANTONE 312 CPartez en Italie avec iDBUS ! Depuis juillet 2012, iDBUS vous propose une offre iné- dite de transport en autocar. Mais en autocar à haut niveau de service ! iDBUS met tout en œuvre pour ré- pondre à la demande de mobilité des Européens, en leur apportant tout le confort nécessaire à Prix Mini !* « Cette nouvelle façon de voyager, sûre et conviviale, offre une alternative à ceux qui prennent leur voiture. » applicationgratuite !
  • 8. 14 15 Commençons par faire un point sur les mesures prises par le gouverne- ment Ayrault. Un des outils mis en place sous la présidence de François Hollande est le contrat de génération qui incite les entreprises à embau- cher des jeunes arrivants sur le marché du travail tout en maintenant les seniors dans l’emploi. Le dispositif s’organise autour du transfert de com- pétences entre seniors et jeunes. Autre mesure phare concernant le marché du travail : l’accord de sécuri- sation de l’emploi ou de « flexisécurité » a été signé le 11 janvier 2013 après des mois de discussions et de négociations entre patronat et syndi- cats. Les négociations se sont soldées par la signature d’un ensemble de mesures –seuls FO et la CGT n’ont pas souhaité y prendre part. L’accord de « flexisécurité », qui s’inspire des modèles scandinaves, doit apporter (comme son nom le suggère) plus de sécurité aux salariés tout en ren- dant plus flexible le marché du travail pour les employeurs. Les patrons pourront par exemple recourir au temps partiel d’urgence en cas de très grandes difficultés économiques. Côté employés, parmi les avancées, on retrouve l’accès pour tous les salariés à une couverture santé de qualité ou encore l’amélioration des dispositifs de formation. Les entreprises seront également plus fortement incitées à embaucher en CDI. Marché du travail : quel avenir en France ?Le chômage concerne aujourd’hui plus de 10% des Français actifs et ce taux devrait atteindre 11,5% d’ici fin 2014. Les jeunes sont particulièrement en difficulté puisqu’un actif âgé de moins de 25 ans sur quatre est sans emploi. Erigée comme une des grandes priorités du quinquennat, la lutte contre le chômage s’est organisée autour de plusieurs outils d’ores et déjà déployés par le gouvernement. Néanmoins, l’inflexion de la courbe du chômage d’ici la fin de l’année est loin d’être un objectif réaliste. Voyons quelles sont les principales tendances à venir sur le marché du travail. Questiondesociété Lesprincipalesmesuresdel’année Et les jeunes dans tout ça ? Les secteurs qui recrutent ! Les prévisions et tendances à venir Alors que les chiffres du chômage font état d’une nouvelle hausse du nombre de demandeurs d’emploi au mois d’avril, le chef de l’Etat continue d’afficher son objectif d’inflexion de la courbe du chô- mage d’ici la fin de l’année. Pour- tant, à en croire les prévisions des différents organismes, le chômage devrait bel et bien augmenter en 2014. Il devrait même dépasser les 11% d’après l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), dépassant le record historique de 1997. Mais tant que l’activité écono- mique ne reprendra pas en France, le chômage ne pourra baisser de façon conséquente. D’après Mathieu Plane, économiste à l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), « le chô- mage devrait toucher 230 000 personnes supplémentaires en 2013, malgré les 70 000 emplois créés grâce aux politiques de l’emploi menées par le gouvernement ». La situation est plus incertaine pour 2014. La Commis- sion européenne a augmenté l’objectif budgétaire de la France, qui devra ramener son déficit à 3,6% en 2014 au lieu de 3%, réduisant ainsi l’intensité des politiques d’austérité. Cela pourrait laisser la place à une sortie de crise et donc à une baisse du chômage, selon Mathieu Plane. Nina Le Clerre En ce qui concerne les jeunes, définis statistiquement comme les 16-24 ans, la situation est particulièrement préoccupante. Plus d’unjeuneactifsurquatreestaujourd’huisansemploienFrance. Pour ceux considérés comme les plus éloignés du marché du travail, le gouvernement a mis en place des emplois sub- ventionnés, les emplois d’avenir. Ces contrats concernent les jeunes gens peu ou pas diplômés ou, à titre exceptionnel, des individus plus diplômés mais résidant dans une zone dite sensible. Le défaut de ce dispositif est qu’il s’applique principalement au secteur non marchand. Or, les contrats aidés dans le secteur public ou dans le milieu associatif ont montré par le passé qu’ils avaient des effets positifs à court terme mais qu’ils ne menaient généralement pas à un retour à l’emploi durable. Pour Mathieu Plane, « les jeunes sont particulièrement exposés au chômage parce qu’ils sont extrêmement représen- tés dans les contrats dits précaires (intérim, CDD, contrat d’apprentissage). Ils représentent donc la variable d’ajuste- ment principale des employeurs et sont donc les premiers touchés en temps de crise. Avec des politiques de l’emploi insuffisantes, la situation des jeunes restera dégradée l’année prochaine », conclut-il. Mais tout n’est pas perdu : malgré la crise économique, certains secteurs restent en demande de main d’œuvre. Les métiers de service à la personne vont se développer dans l’ave- nir. Avec le vieillissement de la population et l’essor de la natalité, les auxiliaires de vie, les assistants maternels, les infirmiers, les sages-femmes et les aides à domicile seront donc très recherchés. L’industrie aura de plus en plus besoin de compétences techniques ou d’ingénieurs, dans le domaine de l’informatique par exemple mais aussi dans des secteurs aussi variés que les travaux publics ou l’agroalimentaire. Et dans le secteur tertiaire, des postes de gestionnaires dans l’administration, dans la comptabilité ou dans la finance sont à pourvoir. Enfin, le secteur des nouvelles technologies et d’Internet recrute. Ce numéro de Campus Mag consacre d’ailleurs un dossier spécial à ces nouveaux métiers ! C M Y CM MY CY CMY K
  • 9. 16 17 Horoscope&Jeu CANCER Si vous êtes pris entre deux feux, n’essayez pas de jouer avec les deux. Vous risquez de vous brûler et si vous n’avez pas de chance, d’être le dindon de la farce. LION Le Soleil, astre de vitalité, va vous doter d’une excellente résis- tance de base. Bien sûr, il faudra par moments vous méfier de l’impact de Pluton, qui pourra vous pousser à des excès. TAUREAU Accordez-vous du repos à la maison et oubliez le monde extérieur. Profitez en pour laisser aller. Débranchez le téléphone et la sonnette et faites ce que bon vous semble. capricorne out va bien, vous êtes en forme et vos proches vous trouvent un peu trop agité. Contrôlez-vous et essayez de canaliser toute cette éner- gie. VIERGE Votre forme physique sera éblouissante. Vous ressentirez un grand bien-être et une intense joie de vivre. Vous bénéficierez aussi d’un grand enthousiasme et un moral à toute épreuve. Bravo ! poisson Vous allez avoir l’exceptionnelle chance de rencon- trer quelqu’un et de commencer avec lui une relation durable. Les étoiles de l’Amour brillent pour vous. Magnifique BELIER Ce sera le moment de plonger le nez dans vos comptes et de mettre au point de nouvelles stratégies financières. Si vous avez l’intention d’acquérir une maison ou un appartement, vous aurez des idées judicieuses. Balance Le système nerveux sera à ménager, car vous avez abusé de vos forces et vous vivez perpétuellement sur des charbons ardents. Par ailleurs, vous serez très réceptif aux maladies contagieuses ; aussi prenez les devants en vous faisant vacciner si l’on prévoit une épidémie, comme par exemple la grippe. SCORPIONUn petit échec pro- fessionnel vous obligera probablement à en revenir à des ambitions un peu moins éloignées de la réalité. Peut-être avez-vous eu tort de jouer une partie qui se révélait réellement au-dessus de vos capacités. SAGITTAIRE Votre parte- naire a besoin de toute votre atten- tion. Ne prenez pas ses désirs à la légère et montrez-vous compréhen- sif. Entreprenez quelque chose à deux. GÉMEAUX :Votre vie amoureuse ne sera pas dénuée de passion brûlante et vous procurera des émotions fortes. Pour- tant, avec l’appui de Pluton, vous ne perdrez pas la tête pour autant : vous saurez rester raisonnable. Horoscope&Jeu sudoku VERSEAU Sur le plan profession- nel, vous viserez haut, et vous aurez bien raison, car Jupiter vous soutiendra de tout son poids. Cependant, ne vous embar- quez pas dans des projets très ambitieux sans avoir soigneusement préparé votre affaire au préalable et pris d’importantes garanties. COGNACBLUES PASSIONSDu 2 au 7 juillet Cognac (16) Le Cognac Blues Passions, festival dédié au Blues, revient cet été. Mais la programmation de l’évé- nement ne se limitera pas au seul genre musical. Pendant ces 5 jours de festivités, la révélation de l’année Asaf Avidan, viendra régaler le public du Cognac Blues Passions, mais aussi la grande Erykah Badu tout droit venu d’outre-Atlantique, Rokya Traoré, la talentueuse Akua Naru avec sa musique mêlant jazz, rap et soul, mais aussi Ben Harper et Charlie Musselwhite. Côté Blues music, on retrouvera Syl Johnson et sa plus jeune fille Syleena, Lucky Peterson et Alice Russel aux inspira- tions folk, soul et gospel. www.bluespassions.com FOREZTIVAL Du 16 au 18 août Trelins (42) Le Foreztival vous invite à un événement placé sous le signe de la tolérance, la musique et de la convivialité. Pour cette 9ème édition, le festival de la Loire vous réserve un programme exceptionnel. 3 soirées de concerts et un festival de rue viendront rythmer les 4 jours de festivité. Côté programmation, on retrouvera La Rue Kétanou, Tha trickaz sera aussi de la partie. Le duo de DJ mariant avec brio beats et hip hop, Wailing Trees et Dope DOD (sous réserve) seront eux aussi présents. A noter aussi la présence du talentueux Kavinsky, déjà reconnu depuis son Teddy mais reconnu du grand public avec son EP Nightcall. Le dimanche après-midi Foreztival se transformera en véritable festival de rue au cœur du village de Trelins. Des manifestations musicales, dansantes et théâtrales viendront rythmer cet après-midi dominical. Quel que soit son âge, tout le monde doit pouvoir à un moment se retrouver dans cette manifestation. Festival Notreplaylist Riahana «Stay» Thelumineers «Ho Hey» BrunoMars «When i was your man» Macklemore&RyanLewis «Thrift Shop» Kavinsky «Roadgame» InfinityInk «Infinity» DaftPunk «One more time» MaiLan «Easy»
  • 10. 18 19 Peacock Society Niché au cœur du Parc Floral de Paris, un nouveau rendez-vous estival pour les adeptes de musique électronique est en préparation... Pendant deux jours, le jardin botanique accueillera les festivaliers pour participer à cet étrange événement musical. Dans la halle Eiffel du parc, vous découvrirez une scène indoor. A l’extérieur, dansez sur le grand dancefloor. En plus, les pavillons renfermeront de nombreuses surprises... Jeux en plein air, foodtruck, bars, on ne vous en dit pas plus ! Le 11 juillet, une soirée d’ouverture est prévue rien que vous les festivaliers et ce ... au Social Club ! Le 14 juillet, vous pourrez profiter du feu d’artifice annuel sur la terrasse du Wanderlust. De quoi com- mencer et finir en beauté ce festival atypique. Au programme, les organisateurs We Love Art et Savoir Faire, vous cajolent les oreilles : Clément Meyer & Tomas More, Apollonia, LOUISAHHH!!!, DJ Koze... et la liste ne s’arrête pas là ! Ricardo Villalobos, Adana Twins , Audion, Carl Craig, The Aikiu... Bref, du beau monde pour ce tout nouveau festival électro ! Pour cette nouvelle édition de Musiques en Stock, le festival tient à renouveler une programmation pointue et originale. Privilégiant la qualité artistique à la notoriété, le festival reste le n°1 en matière de tendance. Artistes reconnus et révélations montantes vous feront vibrer et danser. Musiques en Stock met tout en œuvre pour vous faire découvrir de nouveaux groupes, qui ont tout pour être de grands artistes. Avec des noms comme Lou Doillon, Archive, Patrick Watson, The Jon Spencer Blues Explosion, The Black Angels, Cold War Kids, Peau, The 1975 ou encore Daughter, Musiques en Stock promet cette année encore de belles découvertes musicales. En plus, le festival n’est pas centré que sur la musique. Gratuits, il permet à tous de se détendre, éco-citoyen il s’implique dans une logique de développement durable. C’est un vrai festival familial ! www.musiques-en-stock.com LaPlage organise un éventail d’événements tout au long de l’été ! Débutant par la fête de la musique, le festival s’achèvera en grande pompe avec la techno parade du 15 septembre ! Si vous êtes dans la capitale cet été, n’hésitez donc pas une seconde et venez participer aux après-midi clubbings, aux showcases, aux concerts gratuits en plein cœur du parc de la Villette, tout ça dans une ambiance ensablée et farniente ! LaPlage vous im- mergera dans un univers musical éclectique, avec au programme, indie rock, électro, pop, hip-hop, folk, techno, house et bass music ! Le légendaire groupe de Rap The Pharcyde sera de la partie mais aussi Busdriver, ou encore les français Flynt & Nemir. On retrouvera aussi Blue Box, Theorama, Theo Muller, Rich Aucoin, Kutmah, Gavlyn, et bien d’autres encore ! www.glazart.com/LaPlage MUSIQUESENSTOCKDu 3 au 6 juillet Cluses (74) Du 12 au 13 juillet Paris (75) ColdWarKids LAPLAGEDu 21 juin au 15 septembre Paris (75) LeCABARETVERTDu 22 au 25 août 2013 Charleville-Mézières (08) C’est le festival qui associe programmation éclectique et conscience écologique. A l’affiche, des artistes reconnus internationalement partagent la scène avec des groupes qui montent. Plaisir, qualité, émotion, c’est tout ce qu’on vous promet pour cette nouvelle édition du Cabaret Vert. L’éco-festival a connu une édition 2012 record, avec 75 000 festivaliers sur 4 jours. Asaf Avidan, Eels, Alt-J, Deeftones, Crystal Castles, Skip The Use... encore une fois, la programmation est au top. Mais attention, le Cabaret Vert n’est pas qu’un festival musical. La sensibilisation à l’environnement et à l’écologie tient une part impor- tante. Ainsi, nourriture et boissons sont de la région. En plus de la musique, découvrez les arts de la rue, la BD, ou encore le cinéma, avec une projection de plus de 100 films ! www.cabaretvert.com COULEURCAFÉDu 28 au 30 juin Bruxelles (Belgique) Couleur Café est un festival Bruxellois dédié à toutes les formes de musiques urbaines internationales. R&b, hiphop, world, dubstep, afro, soul, reggae, dub, dancehall, reggae- ton, latin, salsa, rock, électro, autant de styles musicaux que l’on retrouvera tout au long de l’événement. Les légendes vivantes Jimmy Cliff, Maceo Parker ou encore Salif Keita seront au programme de cette 24ème édition de Couleur Café. On retrouvera aussi Wyclef Jean, Aloe Blacc, Max Romeo & The Congo, Neneh Cherry, et Patrice. La programmation hip hop et rap s’annonce également de qua- lité avec Kery James, Joey Starr, Ceelo Green, Mos Def avec le Robert Glasper Band et le grand maître du Trip hop, Wax Taylor. Au total, 75 000 visiteurs sont attendus dans la capitale belge pour ces trois jours de festivités. www.2013.couleurcafe.be Festival
  • 11. 20 21 Festival Festival Hiroko ito - yves jamait didier lockwood & marcel azzola juan josÉ mosalini - olivier manoury - william saBatier Fanny vicens - domi emorine - Gwenola maHeuX et Bien d’autres... www.nuitsdenacre.fr LESVOIXDUGAOUDU 16 au 26 juillet / Six-Fours-Les-Plages (83) Dans le cadre paradisiaque due l’île du Gaou, reliée à Six-fours-Les-Plages par une passerelle, profitez d’un programme haut en couleurs où s’exprimeront tous les genres musicaux. Pour le rock, comptez sur la présence des Arctic Monkeys pour vous faire danser, Alpha Blondy et Raggasonic représenteront la mu- sique reggae. Du côté de la pop, Saez et Lou Doillon partageront la scène pour des lives d’exception. Les fans d’IAM seront conquis avec un concert excep- tionnel. Bref, vous l’aurez compris, une fois n’est pas coutume, aucune raison de rater ce festival si riche en couleurs musicales. Depuis cinq ans déjà, les organi- sateurs se démènent pour faire venir les artistes du moment. Ils pensent aussi aux groupes qui émergent en leur proposant de jouer dans le grand festival. Ainsi, découvrez Alpes, Temenik Electric ou encore Iraka. Les stars confirmés et les nouveaux talents par- tagent les 2 scènes pour vous faire vivre 10 jours de pur plaisir. www.voixdugaou.fr BirdyNamNam Un nom original pour le « plus petit des festivals » ! Avec toujours une programmation à tendance rock’n’roll, le festi- val Chiens à Plumes fêtes ses 17 printemps. Cette année encore, la programmation à du chien... Birdy Nam Nam, Archives, School is Cool, Ska-P, La Rue Ketanou ou encore Erotic Market et Jacques Higelin. Dans un décor de rêve, autour d’un lac, ce festival musical n’a pas fini de nous faire baver ! www.chienaplumes.fr CHIENSAPLUMES Du 9 au 11 août Langres (52) AVOINEZONEBLUES Du 4 au 7 juillet / Avoine (37) Le Blues, c’est cette musique qui réunit toutes les gé- nérations. Ce festival ne s’adresse pas uniquement à un public de puristes qui ne digèrent que le blues «100% made in Deep South ou Chicago». Il se veut pluraliste, et intergénérationnel, son ambition est de développer l’Esprit Blues, c’est à dire la « Blu- es Attitude », en accueillant des artistes très divers pratiquant des genres dérivés du Blues. A l’affiche cette 14ème année : Little Bob Blues Bastard, Les Cobrass, The Jacquets, BB Brunes, Blues Brothers, Zucchero et de nombreux autres ! www.avoine-zone-blues.com NUITSDENACREDu 12 au 15 septembre Tulle (19) Avec ses 26 printemps, le festival des Nuits de Nacre est un événement culturel et musical centré autour de l’accordéon. Pour cette 26ème édition, Hiroko Ito, la plus française accordéoniste sera l’artiste fil rouge 2013. A l’affiche ? Yves Jamait & Samuel Garcia, Didier Lockwood, Marcel Azzola, Juan Jose Mossalini, Fanny Vicens, Rémi Sallard et de nombreux autres musiciens se relayent pendant 4 jours. Dans la ville, la rue, le théâtre et même aux terrasses des cafés. Au total, 90 concerts et anima- tions vous seront proposés tout au long du festival. Mais attention ! Les Nuits de Nacre dépoussière l’image de l’accordéon : Rock, musique actuelle, jazz musette ou manouche, chansons et musiques du monde seront joués par cet instrument mythique et si « frenchy ». Cette année, la thématique : Invitations Plurielles. Rencontre inattendues et improbables. Le tout pour des musiques originales et surprenante. Toutes les cultures de l’accordéon seront réunies aux Nuits de Nacre. MUSIQUESD’ICIET D’AILLEURS Du 6 juillet au 4 août Châlons-en-Champagne (51) Déjà 22 ans que ce festival original et astucieux existe. C’est une vraie expérience qui se vit chaque année à Châlons-en-Champagne. Favorisant la découverte musi- cale, le festival Musiques d’ici et d’ailleurs ne mise pas sur les grosses têtes d’affiche mais plutôt sur les nouveaux artistes, qui méritent que l’on parle d’eux. La richesse du festival s’exprime sur une scène pluriculturelle, véritable tremplin musical pour les nouveaux talents, mais aussi opportunité pour le public de s’ouvrir à la diversité des genres musicaux. Cette année, allez à la rencontre de Mister Valaire, Scarecrow, Cadavreski, La Villa Genette, The Beez et de nombreux autres ! Soyez attentif, la star de demain se cache peut-être parmi ces nouveaux talents ! www.musiques-ici-ailleurs.com FRANCOFOLIES Du 12 au 16 juillet La Rochelle (17) 5 jours 5 nuits 100 concerts exceptionnels Mêlant grosses têtes d’affiche comme M, Patrick Bruel, avec artistes plus underground, les Franco reste un événement incontournable de l’été ! Avec des artistes actuel, ou des des plus expérimentés, la ligne de conduite du festival reste le talent qu’il soit d’hier ou d’aujourd’hui. Il y en aura donc pour tous les goûts et tous les styles. M, Orelsan, Raphael, Cali, Lou Doillon, Olivia Ruiz, Gaetan Roussel, Saez, Benjamin Biolay, Emily loizeau, Woodkid, Yael Naim… Baden Baden Tryo, Granville, Nemir, la rumeur. DU 16 AU 26 JUILLET 2013 SANTANA • ARCTIC MONKEYS IAM • GORAN BREGOVIC THIRTY SECONDS TO MARS ALPHA BLONDY SAEZ• LOU DOILLON STEPHAN EICHER • SUPERBUS • MILES KANE VADEL • ROVER • RAGGASONIC • RASPIGAOUS • 1995 www.jt-crea.com La ville de Six-Fours présente Location : points de vente habituels www.voixdugaou.fr
  • 12. 22 23 Festival Pour ses 15 ans, les Solidays croient plus que jamais en l’amour. Avec un grand A. Le festival caritatif vous offre une programmation exception- nelle, pleine de surprises et d’exclusivités. Du 28 au 30 juin, le festival vous régale avec une pro- grammation internationale. 2ManyDJs vous offrira un mash-up en exclu qui promet d’être explosif. -M- a organisé une « Mojo Party » avec des invités surprises. L’ambiance est assurée ! Placée sous le signe du « rock chic », de « l’électro choc » et du « groove décomplexé », c’est une quinzième édition du festival à ne rater sous aucun prétexte. Saez, Naive New Beaters, Mai Lan, Breakbot Live, Goose et de nombreux autres artistes sont à l’affiche. Côté groove, l’emblématique Maceo Par- ker, la diva Alice Russell et l’illustre Tété mettront le feu à l’audience. La scène hip-hop sera assurée avec OrelSan, et Raggasonic ravira les amateurs du reggae. Toujours pas convaincu ? C2C, Bloc Party, David Guitta, Asaf Avidan, Wax Tailor, Dub Inc., Kery James, The Wombats complètent l’affiche. Com- ment résister à une programmation aussi éclec- tique ! Les artistes vont tout donner pour Solidarité Sida et vous offrir un spectacle unique. Solidays :InLoveWeTrust Du 28 au 30 juin Paris Longchamps (75) Créé en 2009, le Festival Beauregard s’affirme au- jourd’hui comme un événement musical incontournable ! Dans le cadre enchanteur du château de Beauregard entouré par un parc aux arbres majestueux, le festival met à l’honneur l’éco-responsabilité et le vivre-ensemble. Côté musique, -M- vous emmènera dans son univers poétique et singulier, Wax Taylor & The Dusty Rainbow Experience vous raviront avec leur beat électro hip hop, et le mythique groupe New Order offrira son unique scène française au festival Beauregard. On attend aussi avec impatience les extravagants Smashing Pumpkins, Bloc Party, The Lumineers, le talentueux Benjamin Biolay, le “black Jacques Brel” Oxmo Puccino, C2C, Skip The Use, le jeune prodige Jake Bugg ou encore la belle Olivia Ruiz. Venez donc nombreux dans l’agglomé- ration Caennaise, assister à ce festival à la programmation réjouissante et éclectique ! www.festivalbeauregard.com FESTIVALBEAUREGARDDu 5 au 7 juillet Hérouville Saint-Clair (14) LESEUROCKÉENNESDu 4 au 7 juillet Belfort (90) Vous les attendiez avec impatience, les Euroc- kéennes reviennent pour une année encore plus incroyable. Pour ses 25 ans, le festival de Belfort vous offre une programmation de folie. Le festival français, qui est l’un des plus renom- més d’Europe vous offre, sur cinq scènes, un défilé d’artistes. C’est l’occasion de retrouver Jamiroquai, Asaf Avidan, Alt-J, Wax Tailor, Bloody Beetroots, Woodkid, Phoenix, Busy P., Lou Doillon... Bref, vous l’aurez compris, cette année encore, le festival Les Eurockéennes vont vous faire rêver ! Du très lourd vous attend ! www.eurockeennes.fr LouDoilon
  • 13. 24 25 Les meilleurs spots pour bronzer Le parc des Buttes-Chaumont : ça monte et ça descend dans tous les sens. 19ème Les berges de la Seine : un peu moins de verdure, mais très sympathique avec une ambiance de bord de mer. 1er Le jardin du Luxembourg : incontour- nable jardin parisien et jardin très étudiant ! 6ème Le parc Atlantique : un jardin surpre- nant, insolite et secret au-dessus de la gare Montparnasse. 15ème La butte Montmartre : farniente buco- lique en haut de la butte Montmartre. La piscine Emile-Anthoine : tranquillement installée au sein du solarium donnant sur la Tour Eiffel. Rue Jean-Rey, 15ème Les jardins de l’Elysée, le 14 juillet. Auseptièmeétagedu 34 rue Ravignan, installé sur le balcon circulaire avec vue sur tout Paris. 18ème 9 Avec la venue de l’été (il viendra un jour, il ne faut pas désespérer), on peut se permettre de sortir les imprimés fleuris et les couleurs vives. Voici donc notre petite sélec- tion pour profiter de l’été 2013 ! 2 PAR SARAH RIAHI L’été peut arriver à tout moment ! 1. Zara 19,99 euros 2. Mango 19,99 euros 3. The Kooples 135 euros 4. Mango 49,99 euros Mode Mode 3 4 6 7 1 Dehaut... ...enbas! 8 5. Topshop 49 euros 6. Kookai 75 euros 7. Eden 65 euros 8. Mango 29 euros 9. Ted Baker 59 euros Du côté des accessoires... 5
  • 14. 26 27 Mon stage... en tant que web designer Margot Soubiran a vingt ans. Cette passionnée de natation synchronisée joue aussi de la flûte traversière depuis douze ans. Elle aime voyager pour découvrir de nouvelles cultures. D’ailleurs, elle part bientôt en Australie, pour un stage de six mois. En attendant ce départ très attendu, Margot revient sur son stage en tant que web designer. Directement après mon bac ES, que j’ai obtenu en 2011, je suis entrée à l’IPAG, une école de commerce post-bac. Ce choix m’a paru être le bon, l’université n’étant pas faite pour moi ! Après le bac, j’avais encore besoin d’être encadrée par des professeurs. A vrai dire, je n’ai pas toujours voulu travailler dans le commerce. J’ai passé plusieurs concours, comme beaucoup de personnes qui veulent entrer dans ces écoles. J’ai aussi envisagé d’entrer en école de communi- cation. J’ai d’ailleurs passé le concours d’entrée de l’ISCOM. Finalement, je me suis tournée vers l’école de commerce. Ce que j’aime à l’IPAG, c’est le cursus scolaire qui est proposé, les matières sont approfondies. En plus, en troisième année, un semestre est consacré au stage à l’étranger ! Pour ma part, je vais partir six mois à Sydney dans une agence immobilière en marketing et web marketing. J’ai commencé mon stage en web design en janvier. Je ne connaissais pas vraiment ce métier quand j’ai accepté le poste ! C’était à Marseille, dans une agence de communication – Vozidéo – qui a été créée en 2004. Elle n’est composée que d’une res- ponsable et d’un salarié. J’ai été chargée de refaire le site d’un client qui voulait aussi créer deux blogs, très différents l’un de l’autre. Pour cela, j’ai dû cher- cher des idées de design, refaire l’arborescence du site – c’est-à-dire revoir la structure et l’organisation du site Internet. J’ai aussi retaillé des images pour créer des bannières et des logos. Je regrette de ne pas avoir eu plus de responsabilités mais la durée du stage (deux mois et demi) ne le permettait pas. C’est un métier assez complexe, il y a des méthodes de travail spécifiques qu’il faut apprendre. C’est assez compliqué de trouver un stage en géné- ral. Pour ma part, j’ai eu de la chance, je l’ai trou- vé via mes relations personnelles. Les entreprises cherchent souvent des stagiaires pour six mois et en école, les stages sont de deux à trois mois. En revanche, dans le domaine de la web communication, comme il y a beaucoup de petites agences, c’est assez facile d’en trouver un mais, encore une fois, les entreprises cherchent des sta- giaires pour une longue durée, le temps de les former. Le web design est un secteur très intéressant ! Même si je ne compte pas en faire mon métier, j’ai appris beaucoup de choses. On voit la concurrence entre les différentes agences, les techniques de travail, les supports informatiques et les différentes idées. En plus, comme je suis souvent sur Internet, ce stage m’a permis de voir comment sont créés les sites. On se rend vite compte que le moindre détail sur une page n’est pas là pour « faire joli » et n’est pas mis là par hasard : il y a toute une démarche, une étude. Enfin, pour exercer ce métier, il faut absolument ai- mer l’ordinateur et pouvoir passer la journée collé dessus ! Evidemment, il faut aussi avoir un esprit créatif, des idées de design et savoir rédiger des textes accrocheurs. Il faut bien choisir son stage, cela permet de se rendre compte de la réalité de la vie professionnelle et de commencer à faire son réseau. Nina Le Clerre Formation les nouveaux métiers à connaitre « un semestre est consacré au stage à l’étranger ; je vais partir six mois à Sydney. » DEVENIR PROFESSEUR OU CPE Des formations sur site ou à distance à Antony, Cergy, Évry, Gennevilliers, Saint-Germain-en-Laye Ces formations feront partie de l’offre pour la future École supérieure du professorat et de l’éducation – ÉSPÉ de l’académie de Versailles. Université de Cergy-Pontoise Des informations sur www.versailles.iufm.fr rubrique « pré-inscriptions »
  • 15. 28 29 Après l’obtention d’un bac ES, je me suis inscrit à l’université pour une licence d’Administration Eco- nomique et Sociale (AES). Ce cursus avait l’avantage d’offrir un large choix d’orientations grâce à la diversité des matières abordées : droit (affaires, social, fiscal), comptabilité, marketing, communication, économie. Par la suite, je me suis intéressé de près aux nouvelles technolo- gies et à la communication pour lesquels des idées de projets me trottaient en tête. J’ai tout naturel- lement choisi d’intégrer l’école du Celsa qui proposait un nou- veau diplôme : le Master 2 pro- fessionnel Médias Informatisés et Stratégies de Communication. C’est seulement en Master 2 que j’ai effectué mon premier stage mais il a été déterminant pour ma carrière. C’est dans une agence de marketing mobile Nemo Agency (un des pôles du Mobile Network Group, pre- mière société de marketing, de publicité et de technologie mo- bile intégrée et cotée en France) que j’ai eu cette première expé- rience. Ce stage de neuf mois en tant que chef de projets mar- keting mobile a été très enrichis- sant. Je découvrais réellement le monde de l’entreprise, ses objec- tifs de chiffre d’affaires et toute la gestion des relations humaines. De plus, il concrétisait un projet de longue date qui était de tra- vailler dans le marketing mobile, encore balbutiant à l’époque. Lors de mon arrivée au sein de Nemo Agency, je devais accom- pagner l’équipe commerciale dans leurs recomman- dations stratégiques auprès de prospects et clients et développer les actions de communica- tion de l’agence. Grâce à une bonne connaissance et une appétence pour les nou- veaux outils de communication digitaux, j’ai pu créer et dévelop- per la présence de l’agence sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, SlideShare, YouTube, Dailymotion. Nous avons donc mis en place une cellule com- munity management au sein de l’agence… dont je suis devenu le community manager. Mon res- ponsable de l’époque m’a dit : « Si tu veux un poste, à toi de le prendre ». Et je l’ai écouté. À la suite de ce stage, j’ai été embau- ché en CDI en tant que chef de projet marketing mobile et com- munity manager ! Aujourd’hui, la structure et mon rôle ont évolué avec le marché. Je travaille tou- jours pour le Mobile Network Group mais cette fois-ci en tant que consultant « Stratégies Mo- bile et Social Media ». Mon rôle est d’accompagner les marques sur les stratégies d’acquisition et de fidélisation client qu’elles doivent mettre en place sur le mo- bile. Doivent-elles développer un site mobile ou une application? Si oui, pour quels terminaux : smartphones et/ou tablettes ? Quel OS mobile : iOS (Apple), Android (Google), Blackberry 10 ou Windows Phone 8 ? Ensuite, je les aide à définir le contenu et la communication associée sur les réseaux sociaux, sur les moteurs de recherche mobile, etc. Le mobile est un secteur très porteur car il y aura bientôt plus d’utilisateurs se connectant à Internet via leur smartphones et tablettes que via un PC. Google annonce que d’ici la fin de l’an- née, ils auront plus de requêtes effectuées via un terminal mobile que via un PC. Facebook et Twit- ter ne se présentent plus comme des réseaux sociaux mais comme des « Mobile Companies ». Le nouvel enjeu des stratégies de marques se situe dans le mobile et les réseaux sociaux. Deux uni- vers que les marques ont dû mal à appréhender car c’est encore assez nouveau pour elles. Par ail- leurs, il n’y a pas de marketing mobile mais toutes les formes de marketing à adapter au mobile en tâchant de comprendre et d’appréhender ses spécificités. Les deux conseils que je donne- rais aux étudiants désireux de s’orienter dans ce domaine : être curieux et avoir du bon sens. Il faut toujours être en alerte sur les nouveautés : lire des articles spé- cialisés, tester des applications et comprendre pourquoi ils ont fait ce choix-là… Les marketeurs n’ont jamais rien inventé, mais ils ont toujours recy- clé ce qu’ils se faisaient aupara- vant. C’est ce qui va se produire sur le mobile et les réseaux so- ciaux. Bref, il y a encore tout à transformer grâce au mobile ! Mon premier emploi... en tant que consultant marketing mobile Egide, 29 ans, nous raconte le parcours qui l’a mené jusqu’à son premier emploi en marketing mobile. Il occupe actuellement le poste de consultant marketing mobile et réseaux sociaux, et nous explique les spécificités de ce secteur en évolution. Nina Le Clerre Formation les nouveaux métiers à connaitre CAHIER SPÉCIAL PARAMÉDICAL PSYCHOMOTRICIEN Une profession leader dans le monde paramédical DEVENEZ PSYCHOMOTRICIEN EN ALTERNANCE C’EST POSSIBLE www.isrp.fr
  • 16. 30 31 Lesnouveaux métiers àconnaître Formation Formation les nouveaux métiers à connaitre les nouveaux métiers à connaitre Nina Le Clerre L’apparition et la démocratisation des nouvelles technologies font partie des changements majeurs de ces der- nières années. Pour s’en rendre compte, il suffit de comparer notre mode de vie à celui de nos parents ! Nous avons grandi avec Internet, utilisons en grande majorité des smartphones, vivons à l’ère du tout numérique. Or, toutes ces mutations sont à l’origine d’une multitude de nouvelles activités et donc de nouvelles professions. Campus Mag passe en revue, pour vous, les nouveaux métiers à connaître ! Lesnouvellestechnologies Le premier secteur auquel on pense, quand on s’inté- resse aux nouveaux métiers, est celui des nouvelles technologies. Côté Web, on voit émerger de nombreuses activités depuis quelques années. Le développeur web s’occupe de créer des logiciels et des applications, le référen- ceur web est celui qui saura rendre plus visible un site sur les moteurs de recherche. Mais dans d’autres domaines tels que le commerce, la communication ou la publicité, le Web est aussi à l’origine de nouvelles professions. Par exemple, le développement du e-commerce entraîne l’apparition des e-CRM (electronic Customer Rela- tionship Management), des chargés de clientèle spé- cialisés web. Au niveau du marketing également, les activités doivent s’adapter lorsqu’elles s’opèrent sur le Web, sur les téléphones portables ou sur les supports numériques en général. Ainsi, le responsable de la stratégie mobile est spécialisé dans l’élaboration de diagnostic et de stratégie marketing sur le support mo- bile et le web marketer s’occupe plus largement des stratégies sur le Web. Le digital brand manager est celui qui s’occupe d’accroître le capital de la marque sur les supports numériques. L’apparition des smart- phones est aussi une aubaine puisque le développe- ment d’applications est devenu une activité avec un grand potentiel. Enfin, le Web appelle à une nouvelle façon de faire de la communication. Le métier de community mana- ger consiste à utiliser les outils du Web, comme les ré- seaux sociaux, pour fédérer un ensemble d’internautes autour d’un produit, d’une marque ou encore d’un événement. Une entreprise peut aussi avoir besoin des services d’un consultant e-réputation spécialisé dans la veille des informations circulant sur une marque. Les nouvelles technologies ont également bousculé le monde du design et de l’art. La direction artistique peut ainsi s’exercer uniquement sur le Web, comme les métiers du design – on parle alors de web design. Mais vous pouvez également vous spécialiser dans le design de jeux vidéo dont les graphismes sont de plus en plus élaborés. Enfin, de nouveaux métiers de gestion et d’informa- tique apparaissent autour des systèmes d’informa- tion des entreprises. Ces systèmes corres- pondent à l’ensemble des ressources, des procédures et des données qu’une entre- prise détient et qu’elle peut avoir besoin de stocker. Or, avec la numérisation de ces systèmes d’information, des risques spécifiques appa- raissent. Pour y faire face, de nouveaux postes sont créés autour de la sécurité. De plus, de nouvelles activi- tés se développent également autour des données des entreprises (base de données clients, de transactions commerciales, etc.) et notamment autour des big data qui sont des données de grande échelle. Le data mi- ning, qui consiste à rendre les données inintelligibles, la data analyse et la science des data en général sont donc des métiers qui seront amenés à prendre de plus en plus d’importance dans les prochaines années. Néanmoins, certaines mutations que l’on consi- dère comme des progrès ont parfois des consé- quences négatives. Certains métiers émergent donc pour venir corriger ces conséquences. Ces dernières décennies, avec la dérégulation de la finance, on a vu émerger beaucoup de scandales et de dérives. Depuis quelques an- nées, les gouvernements et les institutions ten- tent de mieux encadrer ces métiers. Le chargé de conformité est une nouvelle profession qui consiste à s’assu- rer du respect des règlementations finan- cières. Dans les res- sources humaines, le consultant en risques psychosociaux est là pour faire face à un des maux de notre so- ciété actuelle, le stress au travail. Le responsable de la diversité, lui, s’occupe de lutter contre la discrimination. Mais nos nou- veaux modes de consomma- tion (et donc de production) ont surtout de nombreuses conséquences sur l’environ- nement. Avec ces dérives, de nombreux métiers sont apparus dans le secteur écologique. Depuis quelques années, la responsabilité sociale d’entre- prise (RSE) se développe en France. Ce terme de RSE désigne l’effort, souvent au ni- veau environnemental, fait par une entreprise pour prendre en compte la société dans laquelle elle évolue et les différentes parties prenantes de son activité (consomma- teurs, salariés, etc.). Ce secteur est à l’ori- gine de nouveaux métiers, comme l’expert RSE. Plus globalement, les enjeux écologiques ont fait naître un éventail de métiers notamment dans le domaine scien- tifique. L’ingénieur en énergies renouvelables, l’ingénieur d’études en efficacité énergétique, l’ingénieur sites et sols pollués, l’expert bilan car- bone sont des professions nées avec la prise de conscience écologique de ces dernières années. Ces métiers récents peuvent avoir de forts dé- bouchés et ne sont pas encore très répandus. Il peut donc être intéressant de choisir ces voies. De plus, ils sont souvent associés à de profondes mutations sociétales encore en cours. Que ce soit dans les énergies renouvelables, dans la RSE ou dans les nouvelles technologies, ces nouveaux métiers sont directement en lien avec les évolu- tions profondes de nos sociétés. Les exercer peut donc être particulièrement enrichissant ! Deplus,denouvellesactivitésse développentégalementautourdes donnéesdesentreprises Cesdernièresdécennies,avec ladérégulationdelafinance, onavuémergerbeaucoupde scandalesetdedérives. De nouveaux métierspour corriger les dérives de notre société
  • 17. 32