Campus mag 162 octobre 2011

1,535
-1

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,535
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
6
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Campus mag 162 octobre 2011

  1. 1. cinéma: interview de James mcavoy Le magazine des années étudiantes 162 Octobre 2011www.planetecampus.comDossier SpécialLogement étuDiantFo atmoin r m e i il eu sur l eFocusde la F i na n c Mode: Spécial accessoires Dvd 10 ans après, la peur retrouve son vrai visage ! OctObre campus mag / 1
  2. 2. Sommaire Musique 06 sayem cinéMa 10 Interview de James McAvoy,, livre 14 actualités 17 bONs plaNs iDF Mode 22 spécial accessoires ForMation 6 26 special Finance 30 lOgemeNt étuDiaNt Edito ah octobre… l’automne, ses feuilles mortes, les premières gelées matinales, les jours qui raccourcissent inexorablement… et la rentrée pour bon nombre d’étudiants (à la fac) ! après les galères des inscriptions, il est temps de se remettre à la page et de se plonger dans les manuels scolaires pour une nouvelle année. et pour que cette transition se fasse lemieux possible, rien de telle que la lecture du numéro d’octobre de campus mag ! au sommaire de ce mois-ci : de la musique, évidemment, avec l’interview de sayem, producteur de musique électro/hip hop à l’occasion de la sortie de son album a city gone mad w/ Fever. suivie par la rencontre avec James mcavoy qui nous parlera de son expérience dans X-men : le commencement, et d’un focus sur la sortie du DVD de scream 4. si tu ne sais toujours pas comment 24 faire pour être trader, le dossier formations en finance t’est destiné, et en prime un témoignage pour t’éclairer. en bref, tu trouveras aussi : de la mode et des tendances (spécial accessoires), des bons plans etc… bonne lecture !20 rue Voltaire 93100 montreuil - tél. 01 41 63 29 80 - redaction@campusmag.fr - Fax. 01 41 63 29 89Directrice de la publication Johanna Naonsecrétariat lydia Faribault l.faribault@campusmag.frOnt participé à ce numéro : Jean-michel cathelotte, mélissa idbazzi, Jonathan guez, Jonathan petro, Ovary,Docteur Flou, sarah riahi, Ornellalamberti, Françoise Krief, raphael Hudry, Fabienne prévotpublicité publicite@campusmag.frpôle culture : guillaume courchay g.courchay@campusmag.frpôle orientation : Karelle roussin karelle@campusmag.frpôle grande consommation: sabrina Dubois, sabrina@campusmag.frmaquette scOb maket@campusmag.frimpression Vic services© couverture crédit Jean-baptiste mondinoDépôt légal à parution. toute reprodution d’articles, d’annonces, publicités est formellement interdite et engage les contrevenants à despoursuites judiciaires.la rédaction décline toute responsabilité du contenu éditorial des magazines campus mag, campus mag culture,campus mag lycéecampusmag est édité par 2NK meDias, s.a.r.l au capital de 90 000 euros. gérant: paul Naon issN 1267-7876.
  3. 3. ZOOM ZOOM Par Jonathan Guez de partie de cette histoire repose non seulement sur l’effet qu’ont les films d’horreur sur mes personnages, mais aussi sur la place qu’occupe internet et les rapports entre le ci- néma et internet. robbie est celui qui peut faire le joint entre les deux générations. eric s’est beaucoup amusé avec son rôle. » scream 4 a été tourné pendant l’été 2010 à ann arbor, dans le michigan. le tournage a attiré nombre de fans de la série, qui espéraient apercevoir sidney, gale, Dewey ou ghostface. mais la force de scream et le plaisir que l’on en retire vien- nent d’abord de la surprise et tous ceux qui ont participé à la création du film ont gardé le secret sur les innombrables rebondissements et retournements de situation du film. cependant, Wes craven a prolongé l’expérience du tournage et a titillé la curiosité de ses légions de fans sur twitter. il s’est retrouvé ainsi à utiliser la technologie dont parle aussi le film. il se souvient : « Je tweetais tout le temps sur ce film. toutes ces nouvelles technologies modifient notre monde et les événements qui nous entourent. c’est un des thèmes importants du film. la nouvelle génération possède de tout nouveaux moyens de communiquer. » le directeur de la photographie peter Deming revient pourThriller américain de Wes Craven créer le style visuel particulier de scream 4, assurant ainsiavec Neve Campbell, Courteney Cox, David Arquette, Emma Roberts… l’unité visuelle à la suite du deuxième et du troisième film, qu’il avait également éclairés. Wes craven explique :« peter Deming est le socle sur lequel repose le style visuel global de notre film. il est arrivé à la moitié du premier scream, et ilDix ans ont passé et sydney prescott revient à Woodsboro apporte à la franchise la richesse et l’intensité de ses images.pour la promotion de son roman. là, elle retrouve Dewey et Nous avons utilisé des objectifs anamorphiques qui donnentgale tout en essayant de renouer le contact avec sa cousine une ampleur inégalée, les images remplissent l’écran, on lesJill. et, alors qu’un festival horrifique autour des films stab, dirait plus vraies et plus fortes que nature. tout est méticu-inspirés de l’histoire de sydney, est sur le point d’avoir lieu, leusement construit et structuré. c’est une chose magnifiqueghostface fait un sanglant retour ! que de provoquer la terreur ! On a constamment l’impressionsoyons clairs, ce quatrième opus est, de loin, le meilleur de de voir quelque chose de spécial. et cela est dû en grandela série depuis le premier. partie au travail de peter Deming. »pour autant, le film est loin d’être exempt de défauts. une Wes craven entretient aussi des liens étroits avec les acteursfin un peu décevante, un manque de jusqu’auboutisme, de qui incarnent sidney, gale et Dewey. il raconte : « travaillersurprises et, soyons honnêtes, de frissons (le remontage par avec Neve campbell, courteney cox et David arquette ales producteurs y est pour quelque chose). mais, à côté de quelque chose de très familial. Je sais comment les ame-cela, le côté fun et référentiel du film ainsi que son casting ner à donner le meilleur d’eux-mêmes et eux savent tirer le(tant les « anciens » que la nouvelle génération) compensent meilleur de moi ! les personnages sont connus et ils sontlargement. On remerciera pour cela le retour, au scénar, de d’une grande richesse. J’aime travailler avec ces trois ac-Kevin Williamson, qui avait créé la série (même s’il a été viré teurs et je suis prêt à le faire n’importe quand et n’importeen cours de tournage par… vous l’aurez deviné, les produc- où ! »teurs).scream 4, ou scre4m si vous préférez, est malin dans sonanalyse du genre, et comme pour chaque film de la série,les « règles » d’un sous-genre du film d’horreur sont décor-tiquées. après le slasher pour le premier, les séquelles pourle second et les trilogies pour le troisième, ici, ce sont les re- les films scream ont toujours reposé sur l’ingéniosité, et mais nous n’oublions pas bien entendu celle qui nous a ac-makes, reboots et autres « réinventions » qui sont analysées, cela reste plus vrai que jamais pour ce nouveau chapitre. compagnés sur les trois précédents, et nous n’omettons pasainsi que, dans une moindre mesure, les « torture porns » Wes craven explique : « si vous voulez revenir, il faut le faire non plus de prendre en compte les dix ans de films nés de-(comme saw ou Hostel) et les films en forme de faux docu- avec quelque chose de fort qui en vaille vraiment la peine – puis. il fallait que nous soyons au moins aussi bons que ces DVD & BR M6/Warner. VOST/VF 5.1 (DTS pour BR), 16/9. Bo-mentaires (à la paranormal activity), le tout de façon aussi d’autant que les films précédents ont placé la barre très haut. films, et même meilleurs. » nus : bande annonce, commentaires audio, bêtisier, près demordante qu’incisive. avec scream 4, on s’adresse à une génération de jeunes fans, concernant la nouvelle génération, il explique : « une gran- vingt scènes coupées dont un début et une fin alternatifs.4 / campus mag OctObre OctObre campus mag / 5
  4. 4. MUSIQUE MUSIQUE Par Alexandre Par Marine Producteur inSPiré Par la hiP-hoP et l’électro, Sayem ravit la critique en Dubois. Bepoix 2007 avec Son Premier album Phonogénique. il revient avec Son deuxième album a city gone madSayem : w/ Fever, une b.o. d’un Film imaginaire où S’entremêlent Série b et SuPer hé- roS. le cd Sera accomPagné d’une b.d. d’artuS de lavilléon.un talent à SuivreQuel est ton parcours et quelles sont tes inspirations ? Dans la BD, il y a cet anti-héro, assis dans le métro et le regardJ’ai toujours baigné dans la musique, car mon père était dans la dans le vide. Il n’a pas de pouvoir, et il va vivre une situationculture rock. Grâce à lui, j’ai écouté beaucoup de chose. Mais, extraordinaire : les dernières 24 h d’une ville. C’est bien ça ?un peu comme en opposition à lui, je me suis intéressée au rap Initialement, je cherchais qui pouvait être mes personnages.puis au hip hop, et j’ai commencé la musique par le scratch. C’est un album assez autobiographique.Mais scratcher, ça fait mal à la tête et ça fait pas avancer grand-chose, donc je me suis dit, temps qu’à scratcher, je vais appren- Pourquoi, parmi les 11 personnages, l’un d’entre eux ressembledre à mixer. De fil en aiguille, j’ai fait des soirées à Toulouse qui à Artus de Lavilléon, et un autre à toi ?ont plutôt bien marché. J’ai ensuite découvert le trip-hop dans J’adore les films « choral ». Je suis partie sur 10 personnages aules années 95 et Dj Shadow, mon premier mentor. Dans le trip départ, je suis même allé jusqu’à 15. J’avais aussi 15 morceaux.hop, c’était du hip hop, mais avec des mélodies, et surtout de Pour finir, j’ai gardé les 11 personnages et les 11 morceaux lesl’émotion dans le musique. Et là, je me suis dit : « ouhaou ! Je plus cohérents. En fait, Artus a dessiné tout seul les dessins enveux faire ça ! ». J’ai sorti mon premier album en 2007, Phono- 48 h, et ce petit mal a pris tout ce qu’on s’était dit d’intime, etgénique, après avoir réalisé les musiques de deux pubs télé. les as mis dans le BD. Il y a donc Sayem, non pas la personne que je suis mais la personne que je représente, l’artiste. Artus l’aTon nouvel album A City Gone Mad w/ Fever sort le 10 octobre. pris comme fil conducteur pour la BD, et tous le monde peut seIl est accompagné d’une BD, ou plutôt de fanzines. Qu’est-ce représenter dans ce personnage.qu’un fanzine ?Moi, je parlerai plutôt de comics. C’est Artus qui tient plus à Qui sont les autres personnages de la BD ?utiliser le mot « fanzine », parce que la démarche n’est pas exac- Il y a un super héro qui ne veut plus être gentil et qui reste danstement la même que pour une BD. Au départ, le fanzine était les bas fond ; un employé model qui pète les plombs du jour © Emma Ledoyencréé par des fans pour un groupe en particulier, c’était une sorte au lendemain ; ces trois nanas qui veulent faire la fête et qui,de catalogue qui parlait du groupe et de ce qui passait autour après avoir consommé des substances illicites, sortent pour fairedu groupe. Ensuite, les fanzines étaient distribués gratuitement un carnage en munster. Il y a aussi une histoire d’amour, qui estau lycée ou dans la rue. C’était vraiment un truc de street, un- la mienne, où je me suis fait largué. C’est un dessin que j’aimederground. Mais pour moi, on ne peut pas vraiment appeler ces beaucoup où je suis assis sur le lit et la fille à côté de moi adessins des fanzines, parce qu’il n’a pas était fait par des fans ni presque disparu. On ne voit plus que ses jambes. C’est le deuilpour une distribution dans la rue. de perdre quelqu’un, et cette image disparait mois aprs mois… son intelligence. Avec la citation de T.S. Eliot, je pense qu’il com- Festival prendra. Et ce serait égocentrique si je disais comment il faut (avec une performance live de artus de lavilléon).D’où vient ce projet de BD et pourquoi avoir travaillé avec Artus Ce que nous appelons commencement est souvent la fin. La fin, comprendre mon œuvre. Au contraire, je veux faire un cadeau entrée librede Lavilléon ? c’est l’endoit d’où nous partons » T.S. Eliot. C’est la dernière aux lecteurs en leur disant « you are Sayem » et que chacun - 28 octobre : la cave au Poètes à roubaixL’idée m’est venue grâce à un poème de Jim Morrison, qui était phrase de la BD. A quoi fait-elle référence ? peut se faire sa propre opinion. Le plus important pour moi, Pour écouter son nouvel album :assez incroyable et très métaphorique entre l’homme et la ville. T.S. Eliot était un poète américain, et il était assez génialissime ! c’était de donner aux lecteurs une ambiance, le côté noir et http://soundcloud.com/you-are-sayemJ’avais envie de parler de cette ville qui devient folle de fièvre. Cette phrase correspondait bien à cette idée de perdre les pieds. blanc, un lieu, le quartier de Pigalle, des personnages, pourQu’est-ce que cette ville ? Qu’est-ce qu’il se passe ? Et je voulais On n’est pas loin de la schizophrénie dans cet album. C’est im- qu’ils puissent s’identifier et imaginer à leur guise.raconter les dernières 24 h qui part en sucette, en partant d’un portant que la BD se déroule dans un ordre chronologique, maisfilm choral : 11 histoires, 11 personnages, 11 morceaux de musi- que la tracklist soit à l’envers. Ce n’est pas pour faire compliquer.que. Artus, je l’ai connu à France Culture lors de la promotion de J’aime beaucoup ce côté de flash back, et le fond du problème sayem sera en concert : sayemmon premier album Phonogénique. J’ai été séduit par l’homme, est le même. La phrase est donc la clef pour comprendre cela. - 15 octobre : Panic room (101 rue amelot Paris) A City Gone Mad w/ Feveret lui aussi. On est restés en contact et un jour, je lui ai dit : (sayem + Friends) Disque Primeur« j’aimerai bien que tu essaie de mettre en image ce que j’ai Ne craignez-vous pas une incompréhension du public ? - 21 octobre à 19h15 : Galerie w www.youaresayem.commis en musique. » Ca peut arriver que le public ne comprenne pas, mais je crois à (44 rue lepic 75018 Paris) dans le cadre du mama http://twitter.com/youaresayem6 / campus mag OctObre OctObre campus mag / 7
  5. 5. MUSIQUE MUSIQUE Par Alexandre Par Arno Dubois. Byhet HERMAN DUNE : STRANGE METRONOMY : THE ENGLISH MOOSIC RIVIERA GREEN UNITED MUSIC / PIAS BECAUSE / WARNER Le duo Herman Dune fait Le troisième album de figure de pionnier dans Metronomy s’ouvre sur le cri l’histoire du folk hexagonal, des mouettes, le bruit des et rempile avec ce dixième vagues, un lointain souvenirFRIENDLY FIRES : PALA EMA : Past Life Martyred album « Strange Moosic ». de vacances anglaises, dontBEGGARS BANQUET Saints Pas forcément le renouveau on se rappelle avec une cer- Souterrain Transmissions / attendu dans la discographie taine nostalgie. La nostalgiePas de nouvelles des Friendly PIAS du duo mais toujours un est pourtant loin d’être unFires depuis bientôt trois ans. plaisir jubilatoire à écouter des traits de caractère deÀ se demander si on aurait La culture “White trash” tient ces jolies chansons. Joseph Mount, tête pensantela chance d’entendre une sui- en la personne de Erika M. Il aura fallu attendre trois et pilier de Metronomy. Aprèste à leur premier album, qui Anderson sa nouvelle égérie, ans pour que la paire David le succès de « Night Out »avait enchanté la critique et plus connue sous le nom de Ivar et Neman donne enfin qui verra le départ d’un desfait découvrir un des groupes EMA. Cette jeune américaine une suite à son précédent membres des débuts Gabrielles plus intéressants de ces qui fit ses premiers pas dans « Next Year In Zion ». Trois Stebbing (bassiste), Mountdernières années. Sachant la musique punk et noisy au longues années que l’un et s’entoure de nouveaux mem-que bon nombre d’artistes sein des très éphémères et l’autre ont mis à profit que bres et donne une nouvellene survivent pas au-delà du expérimentaux Gowns, a mis ce soit David par le biais dimension à Metronomy.premier essai, nos craintes le feu à la blogosphère il y a d’expositions de ses dessins « The English Rivera » estétaient amplement justifiées. peu avec son clip « Califor- ou Neman au sein du duo un album clairement plusLa sortie de « Pala » nous a nia ». À tout juste 28 ans, Zombie Zombie qui a rendu pop et plus dansant que sonà la fois redonné espoir et elle frappe fort et dérange un hommage plutôt réussi au prédécesseur, tourné versfait craindre le pire. Midnight avec ce premier album os- maître du cinéma fantastique la lumière et non plus versJuggernauts ou encore Cut cillant entre folk crasseux, John Carpenter l’an dernier. les vapeurs chimiques deCopy s’étant pour le moins hip-hop décharné, ambiance Même si « Strange Moosic » cette scène « Nu Rave » àviandés, on pouvait attendre anxiogène et sentiment de ne change pas fondamen- laquelle on a peut-être trople pire venant des Friendly vide angoissant. Mais ce talement et que certains de vite associé Metronomy. ToutFires. Et ce n’est heureuse- qui frappe le plus dans cet ses détracteurs pourraient y de « The English Rivera » etment pas le cas même si ce album, c’est cette sensation trouver comme une impres- son intro à la Gainsbourg, endeuxième opus risque de de déconstruction perma- sion de tourner en rond par passant par « She Wants »surprendre les aficionados nente, de destruction du son moments, Herman Dune fait premier single et premierde la première heure. La par le son lui-même. On et fera toujours du Herman tube de cet album, ou encoreformule évolue peu, certes, sent la rage prête à exploser Dune. Pas de révolution sous « Everything Goes My Way »mais ce nouvel LP est digne à chaque instant qui dévore le soleil de Portland où a été et « Corinne » qui rappellentd’une plongée dans les plus les morceaux qui compo- enregistré cet album, et où parfois les ambiances etgrands carnavals brésiliens, sent ce « Past Life Martyred le duo franco-suédois s’est les gimmicks des albumsavec toujours cette même re- Saints », comme « Coda » entouré d’Adam Selzer qu’on précédents, tout nous donnecette : faire danser les gens. ou encore « Milkman ». Un connaît pour son travail avec envie de partir en vacancesOn pense parfois aux Talking album insaisissable, brûlant des artistes comme She & et de glisser dans notreHeads qui puisaient déjà et diabolique qui ferait Him ou M. Ward. C’est peut- iPod « The English Rivera »,dans la sono mondiale il y a presque passer PJ Harvey être pour dépoussiérer son BO parfaite pour un étéplus de vingt ans. « Pala » pour une sorcière de conte image un peu trop appuyée ensoleillé.est un pari risqué mais réussi Disney. EMA est impudique, folk que ce nouvel essaiavec de vrais tubes comme électrique et aime déranger. dégage une énergie plus« Live Those Days Tonight » La blondinette se pose en rock, qui permet au groupeou encore « Show Me The digne héritière de groupes de renouer avec le succès deLight ». À l’arrivée, il aura comme Sonic Youth ou Giant. Une chose est sûre,fallu attendre trois longues encore Velvet Underground. ces deux-là ont tracé leurannées, mais quel bonheur La noirceur a quelque chose sillon loin des diktats d’uned’avoir pu passer l’été avec de sublime parfois, EMA en industrie musicale toujoursce disque, de la plage au est la preuve. en attente de « the next bigdancefloor ! thing ».8 / campus mag OctObre OctObre campus mag / 9
  6. 6. CInéMa dvd Par J.Guez J-M.Cathelotte X-men: leFaiTES ENTRERFaBRicE EBOUEL’un des comiques del’année, qui a rempli les commencementsalles de théâtre et de Découvrez la genèse de l’équipe mythique des X-Men ! Action, enjeux histori-cinéma, arrive en DVD. ques et suspens sont les ingrédients de ce superbe opus.Fabrice Eboué, ancien À l’occasion de la sortie en DVD du prequel de la grande saga, nous avonsdu Jamel Comedy Club,présente son one man show pu obtenir l’interview de James McAvoy, qui tient le rôle de Charles-Xavierhilarant sur des sujets qui (alias Professeur X).fâchent. Euthanasie, suicide,tueurs en série, religion... Vous êtes connu pour être un vrai geek. Les premiers X-Men traitaient du conflit idéo-L’humoriste ne boude pas C’était un rôle de rêve pour vous ? logique qui opposait Charles et Erik. Est-ceson plaisir à plaisanter sur Bizarrement, je connaissais davantage le que tout a commencé ici ?des sujets délicats et nous dessin animé X-Men que la bande dessinée Oui. Je pense que Charles est un peu plusentraîne dans un délire (comics). Les bandes dessinées n’étaient terre à terre. Ce n’est pas nécessairementde vannes pertinentes. À pas vraiment à la mode parmi mes amis ou sa mission de faire le bien. Il ne voit pas sadéguster entre amis. en Ecosse et à Glasgow où j’ai grandi. Avec mission comme une intégration de l’espèceEn bonus, un docu-fiction un des mes amis, on regardait beaucoup le mutante au reste de l’humanité. C’est plutôtamusant sur sa tournée en dessin animé et Gambit était mon personnage quelque chose en réaction aux intentionsprovince. préféré. Il était très cool. agressives de personnes comme Shaw et, finalement, Erik. Dans ce film, Charles ne Est-ce que vous vous êtes inspiré de son fait pas tellement la distinction entre lui interprétation ? et le reste de l’humanité. Durant toute sa Pour être honnête, pas tellement. Ce qui vie, il a considéré qu’il était un être humain est intéressant c’est de voir comment ils simplement doté de capacités spéciales. Oui, sont devenus ce qu’ils sont. J’ai cherché à c’est une mutation, mais se définit-il pour comprendre qui était le personnage dépeint autant comme un mutant ? Probablement pas. et conçu par Bryan Singer et Patrick Stewart. C’est un grand bond en avant et le fait qu’ilsMORNiNG Le personnage est un peu comme un moine. commencent à se faire appeler les mutantsGlORY Il est désintéressé, c’est une sorte de saint. a aussi à voir avec l’identité raciale. C’estComédie américaine de Je pense que c’est un bon leader. Il est le quelque chose de nouveau pour eux.Roger Michell. Avec Harrison directeur et le chef des X-Men. L’idée était deFord, Diane Keaton. proposer quelque chose de différent, à l’op- Comment avez-vous obtenu le rôle ?Jeune et jolie, Becky tente posé de cela. Ne faisons pas de lui un moine. De nulle part, j’ai été appelé par Matthew, medésespérément de trouver demandant juste si je voulais venir et lire leun job de productrice télé. Donc ce Charles-là est un peu arrogant ?Lorsqu’on lui propose de Oui, il fanfaronne pas mal. Il est assez content Film de science-fictionrécupérer une émission sur de lui, vraiment. Il a moins d’égo dans les de Matthew Vaughn,le déclin elle n’hésite pas. autres films et le présenter avec un peu avec James McAvoy,Mais ça ne va pas être de plus d’égo était assez intéressant. Il n’abuse Michael Fassbendertout repos... Une comédie pas de ses pouvoirs mais il lit par exemple et Kevin Bacondifférente, qui montre les les pensées des femmes s’il pense qu’elles Sortie le 19 octobre encoulisses des plateaux télé. s’intéressent à lui. Il va lire les pensées d’une DVD et Blu-Ray chez Fox.Et nous y découvrons un fille, trouver sa boisson préférée et ensuite la Bonus : Cinq scènesHarrisson Ford et une Diane commander pour elle, ce genre de trucs. Et, coupées des entraîne-Keaton au top de leur forme! à partir d’un moment, son égo se brise petit ments des nouveauxDu bonheur. à petit. mutants.10 / campus mag OctObre Septembre campus mag / 11 OctObre campuS 13
  7. 7. CInéMa dvd bOUQUIn Par J.Guez Par Jonathan Pretro J-M.Cathelotte THE TREE OF le Secret liFE Drame américain de de Marie- Terrence Malick, avec Brad Pitt, Jessica Antoinette Chastain, Sean Penn de Roland Goeller WE NEEd TO TalK aBOUT Le réalisateur culte met l’Histoire, la grande, en cache toujours une autre : la petite « Selon elles » KEviN en scène la confrontation histoire, qui, elle, nous laisse découvrir des humains plus que de Sylvie Dubin Le 28 septembre idéologique d’un père Prix de la nouvelle 2010 de la ville d’Angers Drame américain de Lynne Ramsay strict et d’une mère qui des rôles, auxquels on peut Subtil, habile, sur le fil Avec Tilda Swinton, John C. Reilly, Ezra Miller n’est qu’amour et don de alors s’identifier . l’auteur, grâce à la maîtrise de la nouvelle, nous emmène ici au Kevin est le dernier-né d’une famille heureuse. très vite, il se soi. L’opposition de la voie ici , l’auteur nous laisse voir cœur d’histoires de femmes, parfois originales, souvent doulou- distingue des autres enfants en devenant violent et agressif. ses de la « Nature » face à la une reine aussi mal aimée que reuses. mais c’est son style qui fait vraiment la différence. parents ne savent plus quoi faire... voie de la « Grâce » que méconnue, »l’autrichienne ». en effet, chaque nouvelle a un ton propre et particulier, adapté présentée au dernier festival de cannes, cette claque vit cette famille est liée à prisonnière des apparences, elle au récit. tout repose sur la finesse de l’écriture, son dynamisme cinématographique montre principalement la mère de Kevin, la quête spirituelle de tout n’a pas su user de l’indispensa- et la subtilité de l’histoire. Je devrais plutôt dire sur l’ambiguïté après un drame supposé. par de nombreux flashbacks, le à chacun : Terrence Malick ble hypocrisie diplomatique . de l’histoire . spectateur s’enfonce de plus en plus dans l’horreur humaine du parvient ainsi à brillamment On se retrouve dans une double seule la chute nous permet d’en comprendre tout le sens, là destin de Kevin... passionnant et formidable. joindre l’intime à l’universel. lecture de situations, à travers où l’auteur veut nous emmener, le message délivré depuis le Palme d’Or au dernier les pensées intimes de marie- premier mot. festival de Cannes. antoinette et du comte Fersen alors on se dit : “lise, bien sûr, c‘est lisa… la grue, bien sûr, BiENvENUE à BORd Bonus : Making of ; à la croisée de leur histoire et de l’Histoire .le comte qui fut, aussi un instrument de chantier. »alors la clé de voûte apparaît 5 octobre Interviews ; Portfolio et tout le récit nous revient éclairé de ce regard lucide mais Comédie française d’Eric Lavaine, de 28 pages dit-on, son grand amour. jamais cynique, bienveillant mais aussi bien réel. avec Franck Dubosc, Valérie lemercier, gérard Darmon chacun, aux dires de son le titre le dit bien : « sans elles ». peut-être un autre sens : par vengeance contre son patron qui la quitte et la licencie, la personnage , et hors des « sans ailes » ? DrH d’une compagnie de croisières décide de choisir le pire carcans protecteurs, se révèle Paru aux éditions Siloé Pour en savoir plus : www.siloe.fr candidat possible pour le prochain voyage. ambiance garantie ! plus fragile, plus sensible que comédie très agréable, bienvenue à bord utilise parfaitement ne l’autorise son rang. au fil ses comédiens. si Dubosc a quelques répliques un peu des mots et sous nos yeux, ils lourdingues, il sait, le reste du temps, nous faire rire ou nous deviennent plus humains. le ton est choisi et laisse deviner UNE COMÉDIE DE ÉRIC LAVAINE toucher vraiment. lemercier et Darmon sont excellents, évidemment, et le tout est vraiment dépaysant, grâcenotamment à une belle photographie et à une écriture hilarante. à quel jeu de dupes les puis- sants se sont, de tout temps, Enma livrés. RiO la fin de ce récit, ouverte, laisse Auteur : Masaki Monoya Editeur : Kana Prix : 6.75 Animation euros place à notre imagination. et « par-delà l’espace et le temps, pour accomplir sa USA KillER EliTE De Carlos Saldanha si…. une double révolution s’amorce : destinée de juge, pour les bons, les mauvais, les vieux et les jeunes, fut envoyée la fille des enfers ». action Avec (voix) Lorànt Deutsch/ celle de deux cœurs et celle usa Jesse Eisenberg, Lætitia telle est la destinée de la jeune enma, venue prendre d’une nation qui ne sera plus les os de ceux qui tuent impunément. lorsqu’elle De gary mcKendry Casta/Anne Athaway, Will i. jamais la même . avec Jason statham, clive Owen, robert de Niro, Dominic am, Jamie Foxx… ne parvient pas à retirer le squelette entier du purcell, yvonne strahovski… Paru aux éditions Siloé corps du meurtrier, enma sait que les os restants sortie le 26 octobre 2011 Un perroquet d’une espèce Pour en savoir plus : www. prouvent que cette personne était malgré tout aimée rare quitte le Minnesota siloe.fr de quelqu’un. et cela finit par l’affecter... un manga 1980. Danny, ancien agent des Forces spéciales, est obligé de avec sa maîtresse, pour au rythme crescendo qui nous transporte à travers reprendre du service pour sauver son ami et mentor, Hunter. Rio, afin de le faire se l’Histoire en nous laissant entrevoir la folie humaine mais pour cela, il devra affronter le redoutable sas britannique reproduire avec une femelle sous toutes ses formes. et les Feather men, des anciens du sas devenus de riches de son espèce, mais ils hommes influents, complotant dans l’ombre. inspiré de faits sont enlevés. L’aventure réels (le livre éponyme de ranulph Fiennes a fait scandale à commence. Magnifique, drôle et entraînant, Rio « Qu’allons-nous faire de vous ? » sa sortie), ce thriller d’action alterne scènes spectaculaires et intrigues politiques complexes, le tout dans un superbe est un spectacle de haute style visuel s’inspirant des polars des 70’s. porté pas son trio voltige dans lequel on De marie et édouard et Hennezel révélateur, porteur de valeurs. Deux générations face à face. d’acteurs (statham/de Niro/Owen), Killer elite fait froid dans le aurait juste voulu un peu une réflexion pleine de tact et d’humanité sur ce tabou qu’est la vulnérabilité du grand âge. dos au vu de la probable véracité des faits, autant qu’il nous en plus de Salsa et moins de met plein les yeux. Will i. am (en VO). Sortie le 25 août 2011 Aux éditions Carnets Nord 368 pages12 / campus mag OctObre
  8. 8. bOUQUIn bOUQUIn Par Jonathan Pretro Par Jonathan Pretro peace Maker Auteur : Ryuji Minagawa Edi- teur : Glénat Prix : 7.50 euros Non, le western n’est pas mort Sale fric ! partez à la rencontre de Hope 101 petits secrets de cinéma qui font les grands films emerson, un as de la gâchette De victor santos et brian azzarello, chez delcourt, 14.95 euros phoenix, qui cache bien son jeu. son attitude nonchalante et sa tome 2 tout a commencé comme dans un rêve pour richard junkin: joueur de Neil Landeau Explicatif, instructif malchance au jeu en font un de football américain de génie, le chemin de la gloire lui tendait les c’est un réalisateur de cinéma et de télévision qui nous livre ici 101 secrets de fabri- véritable looser. pourtant, lors- bras… mais, patatra, voilà qu’une vilaine blessure au genou va l’em- cation. secrets d’écriture, du scénario au montage , en passant par la mise en scène De frédéric peynet et jean- qu’il s’agit de combattre pour pêcher de rejouer et le faire renoncer définitivement à sa carrière. , la direction d’acteurs , le cadrage , le montage , le son , le décor , le sens comique charles gaudin, chez soleil la justice, Hope n’a pas dit son reconverti en vendeur de voitures, il enchaîne les revers plus que ou dramatique . tous les amoureux du cinéma apprécieront ces pensées et conseils productions, 13.50 euros dernier mot et compte bien ho- les fortunes. commence alors la descente aux enfers. le graphisme avisés, et autres astuces de pro. trente ans après, l’histoire re- norer la mémoire de son père, est époustoufflant et le noir et blanc magnifique. commence… mais n’en disons le célèbre peace emerson. De- petits secrets pour grande différence… pas davantage de ce deuxième puis que la bande des crimson Des dessins et des schémas rendent tout cela facilement compréhensible .Des réfé- opus d’une série promet- executers ont découvert son rences cinématographiques, et pas des moindres , complètent cela . teuse qui confirme planche existence, notre antihéros aura Des citations de grands réalisateurs nous font mieux comprendre à quoi , parfois , après planche l’imagination bien du mal à passer inaperçu. tient le septième art. et le talent sans limites de tous à vos mangas, la chasse à ses auteurs. fiction, réalité, l’homme est ouverte... seul le génie n’est pas explicable , comme toute magie … catacombes, thriller, paranormal : tous les Paru chez Dunod tome 2 : ingrédients sont réunis pour envoyer le lecteur dans l’autre l’ogre, le dimension. zazou, la méninGite c : Pensez resistance et jack ma- à vous Faire vacciner ! De michel chevereau i, chez glénat, 13.50 euros la méningite c est une maladie grave affectant le cerveau, dont la bactérie se trouve nin et son amant ont dis paru dans les généralement au fond de la gorge et dans le nez. et elle peut être mortelle. Voici donc alors que son pèreprofondeurs des cat acombes, jeanne se démène corps et rophe. résolue à âme Manuel de conduite a quelques conseils pour lutter contre le méningocoque de type c, cette bactériepour trouver une exp lication à cette catast battre de toutes ses forces, notre héroïn e réalise même l’usage du motocycliste dangereuse.se résistance. jusqu’au jour où debutant V es pour lades missions secrèt s ces très sombres en personne dan ous pensez ne pas être concerné par la méningite c ? découvert, il faut amener en urgence le sujet infecté à l’hôpital elle devra retourner De denis couvent, fane et bar2, chez vents d’ouest, 12.50 euros Détrompez-vous ! cette maladie grave, pouvant être et prévenir toutes les personnes susceptibles d’avoir été souterrains… en véritables pros du guidon, bar2 (à qui l’on doit joe bar team) létale, est transmise par des personnes porteuses du en contact avec lui. en effet, cette maladie peut avoir des et denis couvet nous ont concocté une vraie bible du motocy- méningocoque de type c, une bactérie très dangereuse conséquences dramatiques (séquelles importantes) et, dans cliste. avec humour et dérision, ces barjots géniaux nous pro- se trouvant dans le fond de la gorge et dans le nez. comment le pire des cas, entraîner la mort dans les 24 à 48 heures diguent conseils et astuces en tous genres pour le plus grand cette maladie se transmet-elle ? par des contacts directs, suivant l’apparition des symptômes. cependant, sachez qu’en bien de tous, y compris des plus néophytes d’entre nous. prolongés et rapprochés avec la salive d’une personne 2008, en France, 21% des méningites bactériennes étaient contaminée (éternuements, baisers, toux, etc.) des méningites c soit 145 cas sur les 689 cas de méningites bactériennes (source : iNVs). Les jeunes adultes et les adolescents sont les premiers concernés Une solution : le vaccin l’heritage du diable, tome 2 : le secret les jeunes adultes et les adolescents sont plus susceptibles la meilleure façon d’endiguer cette maladie reste la du mont saint-michel d’être contaminés par le méningocoque de type c, voilà pourquoi il est important que vous lisiez ce qui suit. les vaccination, surtout des populations à risque, c’est-à-dire des jeunes. ainsi, en vous protégeant, vous protégez aussi les autres De paul gastine et jérôme felix, chez bamboo, 13.50 euros symptômes ressemblent à ceux d’une grippe : fièvre, maux de et surtout les plus jeunes comme vos petits frères et petites france, 1938. l’allemagne hitlérienne gronde et l’europe toute entière se prépare à trembler. tête, vomissements, courbatures, nuque raide, photophobie... sœurs. ce vaccin est remboursé pour les enfants et les jeunes alors que les proches du führer cherchent à mettre la main sur un tableau datant du xviie siècle, en cas d’apparition de ces symptômes, il vous faut consulter adultes de 1 à 24 ans et est très bien toléré. constant, un jeune français, fait des pieds et des mains afin de retrouver juliette, sa dulcinée. immédiatement. si, malheureusement, il s’avère que vous une bien belle romance, sur fond de cataclysme à l’échelle planétaire. êtes contaminé par le méningocoque de type c, le scénario catastrophe commence : lorsqu’un cas de méningite c est Pour en savoir plus : http://www.lameningite-c.fr14 / campus mag OctObre OctObre campus mag / 15
  9. 9. MULTIMEdIa Par Docteur FlouCrazy MaChines eleMenTs - XboX 360 – Ps3C razy machines elements est le nouvel épisode de la série crazy machines, des puzzle games dont le but est de créer des réactions en chaîne de folie avec différents objets pour atteindre les objectifs de chaque mission. Dans cet épisode, les joueurs disposentde nombreuses nouvelles fonctions, en plus des quatre éléments tels que la machine ànuages, l’éolienne, le lance-flamme... trois modes de jeu solliciteront vos cellules grises, ThéâTre : type. pourtant, elle y croyait (réservation auprès de la Fnac) www.alhambra-paris.comvotre ingéniosité et votre créativité afin de créer de véritables merveilles de réactions en pour douze. et elle est là, sur pour en savoir plus : http:// pour voir les autres dateschaîne obéissant aux lois de la physique. la réalisation manque cependant de qualité au André le scène, pour témoigner de cette www.lesentierdeshalles.fr/ de concerts : http://www.niveau de la manipulation des éléments de jeu et les réactions sont parfois capricieuses. MAgnifique journée spéciale, au cinglant infoconcert.comc’est une idée très originale pour tous les âges, procurant un grand plaisir dans la réalisation goût de ‘dé-fête ‘. ConCerTs :des casse-têtes et l’observation de la résolution des réactions en chaîne. pour sauver leur petit théâtre Joséphine pense qu’elle SAYeM en de la destruction, le maire d’un est une fille comme toutes SuSHeelA rAMAn COnCerT grATuiT Child of eden – Ps3 – XboX 360 village du gers et sa femme les autres filles, simple en COnCerT À À lA gAlerie W C hild of eden est un jeu à grand spectacle sonore et visuel plongeant le joueur au décident de monter une pièce (antinomie), calme (antiphrase), l’AlHAMBrA le À PAriS centre d’une bataille pour sauver le projet lumi, une mission visant à reproduire une retraçant l’épopée héroïque du confiante (gros mytho), maudite 12 OCTOBre producteur inspiré par le personnalité humaine à l’intérieur d’eden, l’archive de toutes les mémoires humaines. chevalier saint-germaine. ils (mouais). elle aimerait réussir après 4 albums et hip-hop et l’électro, sayem le projet est envahi par un virus inconnu et le joueur est alors chargé de sauver eden. le engagent alors un comédien sa vie et, pour ça, elle a un plan: 200 000 exemplaires vendus ravit la critique en 2007 avec créateur n’en est pas à son coup d’essai étant donné qu’il est aussi à l’origine de rez, un OVNi professionnel en provenance 1) être mince (en oubliant que dont l’album «salt rain» « phonogénique », son premier ludique comparable à child of eden qui avait beaucoup fait parler de lui sur ps2. le design de paris pour interpréter le Joséphine tuerait un enfant récompensé par le prix de la album remixé par Krazy visuel et sonore de child of eden et le type d’expériences originales pouvant être vécues sur rôle du chevalier aux côtés des pour un cookie) révélation de l’année aux bbc baldhead et les Naive New Kinect ou ps move justifient à eux seuls l’investissement. On peut reprocher le manque de comédiens amateurs que sont 2) savoir ce qu’elle veut ou music awards voilà quasiment beaters. il officie aussi à la contenu (seulement cinq mondes et un mode histoire assez court) mais si l’on a accroché au les employés municipaux. ce qu’elle ne veut pas pour une décennie, la chanteuse tâche pour cassius ou miss jeu alors il ne sera pas rare d’y rejouer pour essayer de nouvelles façons de venir à bout des ce spectacle est absolument commencer ou ce qui serait anglo-indienne susheela Kittin. niveaux afin de générer une nouvelle expérience interactive. génial : de l’humour, de bien, mais pas toujours raman revient en France avec ses bandes-son pour les très bon acteurs, des possible maintenant (ou plus « Vel », un nouvel album folk publicités de la coupe dudeus eX: huMan revoluTion Ps3 – XboX – PC rebondissements, des décors tard) teinté de soul, et délicatement monde de rugby et Nokiad ans Deus ex: Human revolution, vous jouez adam Jensen, un spécialiste de la sécurité assez comiques et un accent 3) savoir dire ‘oui ‘et ‘non ‘ en relevé de musique propulsent son univers sur tous trié sur le volet afin de superviser la défense de l’une des entreprises de biotechnologie du sud plutôt amusant ! mais un seul mot. traditionnelle indienne. les petits écrans du monde. les plus expérimentales en amérique. mais lorsqu’une escouade des forces spéciales la pièce ne tombe pas non plus mi-princesse, mi-bouchère, susheela raman a simplement sayem revient en 2011 avecs’infiltre dans le complexe pour tuer l’équipe de scientifiques que vous surveillez, tout ce dans le ridicule du stéréotype elle fait le grand écart entre créé une musique du monde, son deuxième album, uneque vous pensiez connaître sur votre travail et votre employeur est remis en question. À une parisien-méridional. On rit de le XiXe et XXi siècle. trop de une musique de son monde… b.O. d’un film imaginaire oùépoque où les avancées scientifiques augmentent les capacités cognitives et physiologiques bon cœur à la performance des décalages, d’idéaux passés, et elle donnera un concert le 12 s’entremêlent série b et superdes athlètes, des soldats et des espions, des gens agissent dans l’ombre pour s’assurer acteurs. Vous ne verrez pas le Joséphine, désabusée par tous octobre à l’alhambra (paris). héros loosers. il construit àque l’humanité suive une certaine voie dans son évolution. et c’est au sein de cet immense temps passer ! ces gens qui ne fonctionnent pour en savoir plus : http:// coups de beats et à grandscomplot que vous vous retrouvez impliqué. Doté d’une histoire incroyable, d’une liberté mise en scène par Didier caron. pas tout à fait comme elle,d’action permettant une rejouabilité importante du jeu et d’ambiances graphiques et sonores avec marie Hélène lentini, dépasse l’entendement.impeccables, Deus ex est sans aucun doute l’investissement obligatoire pour tout joueur Didier caron, Didier constant, alors Joséphine ose. chanter,souhaitant rester scotché des heures devant son écran, le casque sur les oreilles. Jean Fornerod et Xavier faire rire (ou pleurer), danser Letourneur. (gracieuse ou pas), taper sur MATiN el shaddai: asCension of MeTaTron Théâtre Michel des bambous (et c’est numéro PLAyLiST Du d éveloppé par une équipe de renommée — takeyasu sawaki (Devil may cry) et masato 38, rue des Mathurins. Paris un). Kimura (Okami, Viewtiful Joe) — el shaddaï: ascension of metatron plonge les joueurs 8ème les tableaux illustrent deux elona dans une histoire riche inspirée par les événements décrits dans le « livre d’enoch », Loc. : 01 42 65 35 02 fantasmes ou trois doutes, I’m From Barc – airplanes adphones Tarif étudiant le mercredi entre un pianiste et un Local Natives – He le un apocryphe de l’ancien testament. Dans le jeu, les joueurs prennent le rôle d’enoch et e – Zebra name is troub Pour en savoir plus : www. guitariste (pas toujours de Beach Hous ost Keren Ann – My doivent exploiter ses compétences de combat dans le maniement des puissantes armes – is these a gh on – 17 theatre-michel.fr/ bonne volonté). Heureusement Band Of Horses Kings Of Le y célestes, sous la direction des archanges vigilants. c’est alors qu’il pourra purifier les âmes urch of the The Prick – He des anges Déchus et ainsi épargner le monde du Déluge ordonné par le ciel. le contexte qu’il y a la vie, ses ascenseurs, Elysian Fields – ch Lilly Wood And JOSePHine OSe la crème glacée, un 90c, et un Holy Family it’s ok du jeu est donc clairement inspiré d’écrits religieux prenant place dans une histoire épique d has a start et au-delà de la perception des simples humains. De nombreux moments épiques vous voisin sur qui tomber... Editors – an en Cutie – soul satisferont si vous accrochez à el shaddai. si de plus vous appréciez le fait de jouer dans un Hier, Joséphine a eu 25 ans. au sentier des Halles Death Cad For environnement artistique poussé, alors n’hésitez pas à acheter ce jeu, mais n’espérez pas un mais avant-hier, Joséphine s’est 50, rue d’aboukir. paris 2ème meets body jeu qui comblera votre besoin de fun. fait larguer. Oui, par un pauvre tarifs : de 10 à 15 euros16 / campus mag OctObre OctObre campus mag / 17

×