Rapport 2012 duConsumer Electronics Show             de Las Vegas     Compte-rendu de visite du CES de Las Vegas 2012 – Ol...
Rapport de visite du Consumer Electronics Show 2012Janvier 2012A propos de l’auteur                    Olivier Ezratty    ...
The CES Report 2012 - English SummaryThis report published every year since 2006 is a condensed view of the year’s innovat...
Table des matières          The CES Report 2012 - English Summary ...........................................................
Sources audio................................................................................................................
Projection vidéo ............................................................................................................
IntroductionAvant de traiter du fond du sujet dans ce septième rapport de visite du Consumer Electronics Showde Las Vegas,...
rique. Par ailleurs, ce rapport fait aussi la part belle à divers gadgets, avec leur côté parfois déjanté.Le CES est aussi...
Quelques mots au passage sur les révisionsde ce document. Il contient sûrement des                             Restitution...
Tendances et marchésCette partie du Rapport CES 2012 est dédiée aux aspects marchés et macro-économiques du secteurdes loi...
Grandes tendancesCette première partie comprend une vision d’ensemble des tendances de l’industrie des loisirs nu-mériques...
Et Samsung n’était pas de la partie contrairement aux attentes. On trouve Google chez les construc-teurs chinois qui préfè...
et Panasonic avec pour chacun une application qui entoure une version réduite de la chaîne diffuséeen direct.Idem chez le ...
Les offres matérielles 4G / LTE se multiplient, tout du moins sur le marché américain, associées àcelles des opérateurs te...
PC/Laptop et celui des tablettes. L’interface Metro de Windows 8 est prometteuse mais il faudraattendre les produits finis...
Il faut citer celle dun petit français, la plateformede jeu dePawn qui permet d’associer des jeux desociété et des pions r...
traitements de nos appareils connectés comme pour la reconnaissance de la parole (Siri) ou le trai-tement de l’image (scan...
Les moteurs de cette intégration sont dans le désordre : le passage au tout numérique, le liant logi-ciel des solutions, d...
Les facteurs de forme dépendent du lieu et des applications, de la position (assise, debout, couchée)et de la variété des ...
Top des tendances par domaineEt voici le résumé en une page de tout le document. Difficile de faire plus court ! Vidéo et ...
Les zooms des anciens rapports du CESJ’essaye d’éviter de me répéter d’une année sur l’autre dans mes rapports CES success...
Portés disparus du CESVoici un petit rappel des technologies plus ou moins récentes qui ont disparu du CES au gré dutemps ...
Données de marchéDeux jours avant le salon, la Consumer Electronics Association présentait son traditionnel état dumarché ...
Il devrait représenter 22% en valeur du marché mondial. En Europe de l’Ouest, l’iPhone représen-tait sur Q4 2011 près de l...
Gagnants et perdantsD’une année sur l’autre, il est intéressant de voir ce qui a évolué dans le bon sens ou pas. D’abordav...
 Bénéficiant d’une croissance      Apple                         insolente, Apple est devenu le                         p...
   Toujours le roi des moteurs de recherche et une croissance qui reste respectable.      Google                        ...
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty

8,506

Published on

Rapport sur le CES 2012 de Las Vegas par Olivier Ezratty : http://www.oezratty.net/

Ce rapport se divise en 9 chapitres :
- Panorama complet des offres de TV connectées
- Rôle des smartphones et des tablettes dans l’ensemble des usages des loisirs numériques.
- Point sur les migrations de valeur en cours dans le marché de la photo numérique, ou certaines catégories d’appareils prennent le pas sur d’autres.
- Tour d’horizon des nouveautés dans le marché de l’audio.
- Point sur les technologies d’affichage
- Révolutions en cours dans les interfaces utilisateurs qui deviennent multimodales et multi-sensorielles.
- Evolutions marquantes dans les composants.
- Tour d’horizon des 42 sociétés françaises présentes au CES.
- Le meilleur et le pire du marketing avec son bêtisier.

Published in: Business
0 Comments
2 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
8,506
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
42
Comments
0
Likes
2
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Rapport du Consumer Electronics Show de Las Vegas 2012 par Olivier Ezratty

  1. 1. Rapport 2012 duConsumer Electronics Show de Las Vegas Compte-rendu de visite du CES de Las Vegas 2012 – Olivier Ezratty – Janvier 2012 - Page 1 / 244
  2. 2. Rapport de visite du Consumer Electronics Show 2012Janvier 2012A propos de l’auteur Olivier Ezratty olivier (at) oezratty.net , http://www.oezratty.net Conseil en Stratégies de l’Innovation 06 67 37 92 41 Olivier Ezratty conseille les entreprises dans l’élaboration de leurs busines plan, stratégies produits et marketing, avec une focalisation sur les métiers de l’image dans les médias numériques (TV, cinéma, photographie). Il leur apporte une triple expertise : technologique, marketing et management ainsi que la connaissance des écosystèmes dans les industries numériques. Il a réalisé depuis 2005 des missions diverses d’accompagnement stratégique pour Bouygues Télécom, SFR, SES Astra, LG Electronics, le groupe Pages Jaunes, Netgem, le groupe Skyrock, L’Oréal, le Crédit Agricole et Grou- pama. Ces missions couvrent par exemple : l’assistance à la création de roadmap produit, l’analyse de positionne- ment et de la concurrence, la définition technologique et marketing de stratégies d’écosystèmes et « d’innovation ouverte », l’assistance à la réalisation de business plans, l’animation de séminaires de brainstorming, ainsi que l’intervention dans des conférences et séminaires sur les tendances du marché. Il est aussi conférencier régulier sur ces différents thèmes. Il est aussi en contact régulier avec l’écosystème des startups au travers de différents rôles :  Expert, membre et président du comité d’agrément de Scientipôle Initiative.  Membre du comité d’investissement du fonds d’investissement Finaréa.  Membre du conseil d’administration de Darqroom, une startup du secteur de la photo numérique. Il est aussi professeur invité dans différentes écoles d’ingénieur et de commerce (Ecole Centrale Paris, Ecole des Mines de Paris, HEC, Rouen Business School) où il enseigne les stratégies et le marketing de l’innovation. En plus du Rapport du Consumer Electronics Show publié chaque année depuis 2006, il est l’auteur du Guide des Startups Hightech en France qui est devenu une référence en France pour les jeunes entrepreneurs. Le tout étant publié sur son blog « Opinions Libres » (http://www.oezratty.net). Olivier Ezratty débute en 1985 chez Sogitec, une filiale du groupe Dassault, où il est successivement Ingénieur Logiciel, puis Responsable du Service Etudes dans la Division Communication. Il initialise des développements sous Windows 1.0 dans le domaine de linformatique éditoriale. Entrant chez Microsoft France en 1990, il y acquiert une expérience dans de nombreux domaines du mix marke- ting: produits, canaux, marchés, communication et relations presse. Il lance la première version de Visual Basic en 1991 ainsi que Windows NT en 1993. En 1998, devient Directeur Marketing et Communication de Microsoft France et en 2001, de la Division Développeurs et Plate-forme dEntreprise dont il assure la création en France. Il quitte Microsoft en 2005 pour se lancer à son compte et se spécialiser dans les médias numériques. Olivier Ezratty est Ingénieur de l’Ecole Centrale Paris. Ce document vous est fourni à titre gracieux et est sous licence « Creative Commons » dans la variante « Paternité-Pas dUtilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France » Voir http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/Illustration de couverture : photo d’un bar dans l’hôtel Mirage. Compte-rendu de visite du CES de Las Vegas 2012 – Olivier Ezratty – Janvier 2012 - Page 2 / 244
  3. 3. The CES Report 2012 - English SummaryThis report published every year since 2006 is a condensed view of the year’s innovations in theconsumer electronics space using the Consumer Electronics Show in Las Vegas as a milestone. Itcovers all CE product categories: TV, video, photography, audio, mobility, computing, gaming,home automation and greentechs. It also goes in depth in the components side of these offerings:processors, sensors, network and connectivity, display and user interactions.It can be viewed as a complement tool to blogs and media covering the CES which are usuallyproviding a product-by-product coverage. In this document, you get a global view of the whole con-sumer electronics world. For free.Content comes from various sources: the CES show visit itself, pictures taken on the show floor andin press conferences, vendors press kits, blogs and news sites and at last the invaluable “CES Daily”published by TWICE during the show. The report covers not only the wealth of stuff presented atthe CES, but also some specific offerings from the French market, particularly in the TV space,which is world-class due to the high penetration of IPTV. It also highlights the French CE industrypresence at the CES, how to get there and what can be learned from trying to reach the US andworldwide markets from the CES. The author also keeps an eye on the way CE companies do mar-ket their products, trying to decipher marketing messaging and communication styles, identifyingthe good, the bad and the ugly of marketing practices.This year’s edition is focused on the evolutions of connected televisions, on the whereabouts ofsmartphones, tablets and ebooks and on greentech solutions. It also extensively covers the iPhoneand iPad ecosystems. It describes extensively the progresses made in display technologies such asOLED, Sony’s Crystal LED and glasses-free 3D.The author of this report is Olivier Ezratty, a freelance consultant working with digital media com-panies and startups. He is particularly focused on the way companies can develop their third partyproduct ecosystems, from the technology as well as from the marketing and business standpoints.He is focused on digital TV, digital cinema and digital imaging. Olivier Ezratty English bio can befound on his blog.The report is published under Creative Commons and is available for free and as a PDF file in theauthor’s blog (http://www.oezratty.net). It’s published in French language although it can be auto-matically translated by services like Yahoo Babelfish. If you are interested to handle the translationof this document in another language, such as English or Spanish, don’t hesitate to get in touch withthe author. He will provide you with the Word version of the document to ease the translation pro-cess.The author is also providing customized presentations and versions of the CES Report in the formof conferences or brainstorming sessions for organizations willing to get a broad view of the trendsin the consumer electronics space and to improve their product and services strategies. This can bedone in English or French. Please contact the author to discuss your need, get a proposal and aquote. Compte-rendu de visite du CES de Las Vegas 2012 – Olivier Ezratty – Janvier 2012 - Page 3 / 244
  4. 4. Table des matières The CES Report 2012 - English Summary .................................................................................... 3 Table des matières ............................................................................................................................ 4 Introduction ...................................................................................................................................... 7 Pourquoi ce rapport ? .............................................................................................................. 7 Que contient-il ? ...................................................................................................................... 7 Pour qui ? ................................................................................................................................. 8 Comment est-il conçu… si rapidement ? ................................................................................. 8 Mes outils de travail ................................................................................................................ 9 Tendances et marchés .................................................................................................................. 10 Grandes tendances ......................................................................................................................... 11 Tendances du CES 2012 ......................................................................................................... 11 Marche inexorable de l’intégration ....................................................................................... 17 Top des tendances par domaine............................................................................................ 20 Portés disparus du CES .......................................................................................................... 22 Données de marché ........................................................................................................................ 23 Gagnants et perdants ..................................................................................................................... 25 Vue d’hélicoptère .................................................................................................................. 25 Vue qualitative ....................................................................................................................... 25 Vue chiffrée............................................................................................................................ 29 Inside the CES ................................................................................................................................ 30 Dimensions du salon .............................................................................................................. 30 Couverture média du CES ...................................................................................................... 32 Déclin ou pas ? ....................................................................................................................... 33 Visiteurs français .................................................................................................................... 35 Exposants français ................................................................................................................. 36 Pratiques marketing ...................................................................................................................... 42 Le meilleur ............................................................................................................................. 43 Le moins bon .......................................................................................................................... 45 Le pire .................................................................................................................................... 47 Produits et solutions ..................................................................................................................... 48 Vidéo et télévision........................................................................................................................... 50 Grandes tendances ................................................................................................................ 50 Télévisions connectées .......................................................................................................... 53 Solutions des opérateurs ....................................................................................................... 63 Media centers ........................................................................................................................ 68 Logiciels et services ................................................................................................................ 70 Lecteurs Blu-ray ..................................................................................................................... 79 Caméras vidéo ....................................................................................................................... 80 Photo numérique ............................................................................................................................ 87 Reflex ..................................................................................................................................... 90 Hybrides ................................................................................................................................. 92 Bridges ................................................................................................................................... 94 Compacts ............................................................................................................................... 95 Accessoires............................................................................................................................. 97 Audio ............................................................................................................................................. 105 Compte-rendu de visite du CES de Las Vegas 2012 – Olivier Ezratty – Janvier 2012 - Page 4 / 244
  5. 5. Sources audio....................................................................................................................... 106 Amplification ........................................................................................................................ 110 Enceintes .............................................................................................................................. 111 Casques ................................................................................................................................ 116 After-market des iP* ............................................................................................................ 117 Accessoires........................................................................................................................... 123 Ordinateurs personnels ............................................................................................................... 124 Desktops .............................................................................................................................. 125 Laptops................................................................................................................................. 126 Netbooks .............................................................................................................................. 129 Tablettes .............................................................................................................................. 130 Scanners ............................................................................................................................... 134 Impression normale ............................................................................................................. 136 Impression 3D ...................................................................................................................... 137 Mobilité et communication .......................................................................................................... 139 iPhone .................................................................................................................................. 140 Android ................................................................................................................................ 141 Windows Phone ................................................................................................................... 144 eBooks.................................................................................................................................. 144 Equipement automobile ...................................................................................................... 145 Accessoires mobiles divers .................................................................................................. 150 Jeux................................................................................................................................................ 153 Consoles ............................................................................................................................... 153 Accessoires........................................................................................................................... 154 Lifestyle ......................................................................................................................................... 157 Tranches de vie .................................................................................................................... 157 Lieux de vie .......................................................................................................................... 159 Usages divers ....................................................................................................................... 164 Domotique ........................................................................................................................... 172 Robots .................................................................................................................................. 173 Greentechs ........................................................................................................................... 174Composants................................................................................................................................. 181 Processeurs ................................................................................................................................... 182 Technologies ........................................................................................................................ 182 Processeurs pour PC ............................................................................................................ 183 Processeurs embarqués pour set-top-boxes et TV connectées .......................................... 184 Processeurs embarqués mobiles ......................................................................................... 187 Stockage ........................................................................................................................................ 192 Disques durs......................................................................................................................... 192 SSD ....................................................................................................................................... 193 Mémoire flash ...................................................................................................................... 194 Connectivité .................................................................................................................................. 195 Réseaux locaux et Wifi ......................................................................................................... 195 Câblage ................................................................................................................................ 197 DLNA .................................................................................................................................... 198 Capteurs photographiques .......................................................................................................... 200 Capteurs petits formats ....................................................................................................... 200 Capteurs grands formats ..................................................................................................... 201 Capteurs vidéo ..................................................................................................................... 202 Affichage ....................................................................................................................................... 203 Ecrans plats .......................................................................................................................... 203 Compte-rendu de visite du CES de Las Vegas 2012 – Olivier Ezratty – Janvier 2012 - Page 5 / 244
  6. 6. Projection vidéo ................................................................................................................... 215 Affichage 3D ......................................................................................................................... 217 Ecrans pour ebooks.............................................................................................................. 222 Télécommandes, interfaces et capteurs ...................................................................................... 223 Télécommandes ................................................................................................................... 223 Claviers ................................................................................................................................. 224 Souris ................................................................................................................................... 226 Gestuel ................................................................................................................................. 226 Eye tracking.......................................................................................................................... 229 Cerveau ................................................................................................................................ 229 Tactile................................................................................................................................... 229 Son ....................................................................................................................................... 231Annexes ....................................................................................................................................... 232 Glossaire des loisirs numériques ................................................................................................. 233 Sources d’information ................................................................................................................. 240 Historique des révisions du document........................................................................................ 243 Compte-rendu de visite du CES de Las Vegas 2012 – Olivier Ezratty – Janvier 2012 - Page 6 / 244
  7. 7. IntroductionAvant de traiter du fond du sujet dans ce septième rapport de visite du Consumer Electronics Showde Las Vegas, voici quelques éléments d’information sur son origine, sa forme et son processus decréation. Sept ans… âge biblique et âge de raison tout à la fois !Pourquoi ce rapport ?Ce rapport est né en 2006 après ma première visite du CES. J’ai adopté une approche éditoriale àl’opposé de ces nombreux blogs à grand trafic qui diffusent des flots continus d’informations sur lessorties de produits – une photo ou une vidéo et quelques lignes de texte, mais sans vue d’ensemble.Je m’étais dit qu’il y avait matière à traiter de manière transversale, globale et avec du recul lesnouveautés de ce secteur d’activité plein d’innovations. Histoire d’échapper à l’instantané perma-nent qui remplit nos agrégateurs d’informations.Ce rapport peut aussi vous donner l’envie d’aller au CES voire d’y exposer. Il y a bien peu de sa-lons de cette envergure dans le monde. C’est une expérience marquante pour qui s’intéresse àl’électronique grand public et aux nouveaux usages du numérique. Ce rapport ne remplace pas pourautant une visite au CES. Chaque visiteur en retire un regard qui lui est propre et est lié à son sec-teur d’activité. Le vôtre serait immanquablement différent du mien.Et ça marche puisque je constate qu’un nombre croissant de nouveaux français se rendent au CES,en tant que visiteurs ou exposants.Si vous êtes industriels, la visite du CES peut aussi être le moyen d’y développer votre business.Quitte même à y devenir exposant, l’un des moyens de prendre pied sur l’incontournable marchéaméricain. D’où la partie de ce rapport qui décrit la présence française sur le salon.Que contient-il ?Ce rapport fait un point d’ensemble de l’industrie des loisirs numériques. Il tire parti de ma visite duCES mais aussi de ma veille technologique pendant toute l’année passée. Il couvre plusieurs sec-teurs : les médias numériques (télévision, photo, audio), la mobilité avec les smartphones et les ta-blettes, la micro-informatique, la domotique, les jeux tout comme les usages et les greentechs dansleur lien avec le numérique (énergie, batteries, photovoltaïque, transports). A la fois parce que jem’intéresse à tous ces domaines et aussi parce qu’ils sont maintenant tous reliés les uns aux autres.Je m’intéresse ici à de nombreuses dimensions des innovations du secteur : les usages, la complexegénéalogie et imbrication des technologies allant des composants électroniques jusqu’aux logicielset contenus, aux modèles économiques, aux standards, aux stratégies industrielles ainsi qu’aux lo-giques d’écosystèmes.Je cherche aussi à distinguer les phénomènes « moutonniers » de l’industrie des signaux faibles, àsavoir les technologies qui pourraient devenir « mainstream ». C’est toujours une science inexacte.Il faut examiner l’équilibre entre le marketing des fournisseurs, la structure de leurs écosystèmes,les leurres, les fausses bonnes idées, les technologies qui ne sont pas sèches tout comme les facteursde blocage de l’innovation (sociétaux, économiques, industriels).Il faut aussi décrypter l’équilibre délicat entre usages, design et ergonomie et entre possibilitéstechnologiques et modèles économiques. Et aussi identifier les cas où les modèles économiques etles stratégies protectionnistes des grands acteurs (contenus, télécoms, constructeurs) accélèrent ou,le plus souvent, ralentissent la propagation d‘innovations, comme dans le cas de la télévision numé- Compte-rendu de visite du CES de Las Vegas 2012 – Olivier Ezratty – Janvier 2012 - Page 7 / 244
  8. 8. rique. Par ailleurs, ce rapport fait aussi la part belle à divers gadgets, avec leur côté parfois déjanté.Le CES est aussi le salon du superflu et de l’absurde de notre société de consommation !Comme en 2011, j’ai organisé ce rapport pour distinguer clairement les éléments de marché, lesproduits et solutions et enfin les composants associés qui très souvent sont à cheval sur plusieurssecteurs. Tendances et Sous- Tendances Données Acteurs Salon Marketing marchés traitance Tendances Consommation Création Produits et TV & Du PC au Photo Audio mobile Jeux Lifestyle Logiciels et solutions vidéo contenus Accessoires Connec- Composants Processeurs Stockage Affichage Capteurs Interfaces tivité Sources Annexes d’information GlossaireDans chaque partie concernant les produits et solutions, nous commencerons par les grandes ten-dances dans les offres, puis les détaillerons par catégorie en distinguant les outils de consommationet les outils de création de contenu le cas échéant, et enfin, couvrirons les logiciels, les contenus etles accessoires divers.Pour qui ?Ce rapport est destiné à un large public intéressé par les loisirs et médias numériques : profession-nels du secteur de l’électronique de loisir et de l’informatique (médias, télécoms, constructeurs,éditeurs, grande distribution), entrepreneurs et investisseurs des industries numériques, acheteursdans la grande distribution à l’affût de nouveautés, le monde étudiant et enseignant, et les politiques,élus et agents de l’Etat et des collectivités territoriales intéressés par l’innovation dans ce secteur etla prospective associée. Paradoxalement, il intéresse aussi beaucoup les français qui exposent auCES ou le visitent. Les premiers n’ont généralement pas le temps de le visiter et les seconds le visi-tent rarement intégralement comme je le fais.Seule contrainte : disposer de temps pour se poser, sachant que vous pouvez très bien lire unique-ment les chapitres liés aux domaines qui vous intéressent (vidéo, audio, photo, etc). Voire, si vousêtes vraiment très pressés, vous contenter de regarder les images ! C’est fait pour cela ! .Comment est-il conçu… si rapidement ?Cela nécessite une bonne préparation, de l’organisation et une forte concentration pendant trois se-maines. Je rédige ce rapport en utilisant plusieurs sources d’information : le suivi régulier del’actualité sur les sites d’information et la presse, en visitant le CES avec des rencontres approfon-dies sur quelques stands, en rencontrant toute l’année les entreprises du secteur ou en travaillantpour elles comme consultant.Je passe une bonne semaine à Las Vegas : quatre jours du salon qui sont à peine suffisants pour enfaire le tour, et les deux jours qui précèdent sont dédiés à des conférences de presse d’exposants. Larédaction de ce rapport est concentrée dans les deux semaines qui suivent le CES, après mon retouren France. Compte-rendu de visite du CES de Las Vegas 2012 – Olivier Ezratty – Janvier 2012 - Page 8 / 244
  9. 9. Quelques mots au passage sur les révisionsde ce document. Il contient sûrement des Restitutions personalisées du CES 2012erreurs ou imprécisions, voire de graves ou- Ce rapport est toujours diffusé gratuitementblis. Pendant quelques semaines après sa sur le blog « Opinions Libres ». Le modèleparution, je tiens compte de tous les retours économique associé est une sorte de Free-de ce genre et réédite le PDF sur mon blog. mium : la version PDF est gratuite et les resti-Qu’ils figurent en commentaire du blog ou tutions orales et personnalisées sont payantes.que vous m’ayez contacté directement paremail. Pour une bonne traçabilité, la liste des Je peux présenter les principaux éléments demodifications apportées au Rapport est four- ce rapport dans des conférences et réunions denie à la fin du fichier, avec leur date et leur travail internes à votre organisation. Le tout enposition dans le document. le personnalisant en fonction de votre activité et des questions que vous vous posez sur les évolutions du marché. Je peux aussi créer desMes outils de travail éditions sur mesure de ce rapport en fonctionJe suis parti cette année au CES avec un net- de votre activité.book Asus 1025PX de 2011 équipé de Win- Voici quelques exemples de questions quidows 7. Cela reste un outil mobile excellent peuvent être traitées à cette occasion :lorsque l’on prend des notes dans les confé-  Comment évolue le marché des TV connec-rences. Je n’ai pas à me plaindre de lenteur tées et des set-top-boxes ? Quelles sont leset je profite d’une autonomie d’environ 8 attentes et comprtements des consomma-heures bien pratique en avion ou la journée. teurs ? Quel rôle vont jouer les tablettes ?J’ai aussi un iPad 2, mais plutôt pour prendredes notes ou lire divers documents et surfer  Quelles sont les stratégies des opérateurssur Internet, mais pas pour mettre en forme dans le monde ? Comment évoluent lesl’information dense qui se trouve dans ce modèles économiques et de fidélisation ?rapport ! Je serais peut-être avec un ultra-  Quels standards peuvent émerger ou êtrebook hybride laptop-tablette l’année pro- encouragés ? Quelles stratégies et tactiqueschaine ! peuvent-être mises en œuvre pour attirer les développeurs d’applications ?Ce rapport est édité sous Word 2010 et géné-ré en PDF par le même logiciel. Côté prises  Quel peut-être l’impact de Google, Apple etde vues, j’ai toujours un Canon EOS 5D Microsoft dans ces marchés ?Mark II et ses optiques. Cette fois-ci, j’ai  Quelles sont les migrations de valeur danssurtout utilisé le très polyvalent 24-70mm le monde des loisirs numériques ? Quel rôle2.8, toujours de Canon. Je récupère mes pho- les smartphones, tablettes et consoles de jeutos en RAW avec Adobe Lightroom 3 qui vont-ils jouer ?tourne convenablement sur mon netbook  Quelles tendances peut-on anticiper en ob-aussi surprenant que cela puisse paraître, servant de près le marché des composantsmais je réalise le gros des traitements une (processeurs, écrans, stockage, réseaux) ?fois rentré chez moi sur un desktop à based’un Intel Core i7 quadcore et deux écrans  A quelle vitesse les nouvelles technologies24 pouces, bien plus confortables. Mes pho- comme le 4K et la 3D vont-elles s’imposertos de ce CES 2012 sont publiées sur le site sur le marché ?français Darqroom. N’hésitez pas à me contacter pour planifier uneMaintenant, c’est à vous d’activer vos neu- telle restitution et en obtenir un devis. Desrones ! formules de sponsoring sont également envi- sageables en complément.Très bonne lecture, Vous en tirerez parti directement et contribue-Olivier Ezratty, janvier 2012 rez financièrement à la pérennité de ce travail apprécié du plus grand nombre. Compte-rendu de visite du CES de Las Vegas 2012 – Olivier Ezratty – Janvier 2012 - Page 9 / 244
  10. 10. Tendances et marchésCette partie du Rapport CES 2012 est dédiée aux aspects marchés et macro-économiques du secteurdes loisirs numériques. Nous allons y résumer les grandes tendances dans les offres et les usages,évoquer quelques ordres de grandeur du marché et faire un inventaire des grands acteurs et de leursituation.Nous ferons ensuite un tour du salon qu’est le CES avec ses participants et ses exposants, notam-ment français qui sont de plus en plus nombreux depuis quelques années.Nous traiterons aussi des pratiques marketings des exposants qu’il est intéressant d’observer avecun peu de recul. Le meilleur et le pire du marketing est toujours croustillant ! Compte-rendu de visite du CES de Las Vegas 2012 – Olivier Ezratty – Janvier 2012 - Page 10 / 244
  11. 11. Grandes tendancesCette première partie comprend une vision d’ensemble des tendances de l’industrie des loisirs nu-mériques en prenant le CES comme « photographie » de l’offre. C’est l’endroit des analyses « ma-cro » et par grand acteur industriel.Tendances du CES 2012Voici donc quelques grandes tendances qui étaient observables cette année au CES, et plus généra-lement tout au long de l’année 2011 et en ce début 2012. Ce n’est qu’une vue d’hélicoptère… desept pages ! Le détail est dans le reste du rapport !TV connectées2012 devait être une année charnière pour les TV connectées, plus mises en avant par les construc-teurs que la 3D sauf chez Panasonic. Après ce CES, l’impression se dégage que les lignes de forcene bougeront finalement pas beaucoup. Les offres évoluent dans le bon sens, mais chacune dansleur silo.Ce marché de la TV connectée reste en effet très fragmenté. Les constructeurs proposent chacunleur plateforme et leur magasin d’applications. Ils multiplient les partenariats dans les contenus avecpar exemple Panasonic avec Disney, LG Electronics avec ESPN et Samsung avec Rovio (AngryBirds). Sans compter les partenariats entre constructeurs et opérateurs satellite, câble et télécoms,notamment chez Samsung qui est ainsi associé à Dish Network, DirecTV, Comcast et Verizon.Ces efforts troublent les consommateurs qui ne souhaitent pas choisir leur TV en fonction des con-tenus auxquels elle donne accès. Heureusement, les offres de vidéo à la demande (VOD) qui comp-tent le plus sont largement disponibles sur ces TV, celles de Netflix et YouTube en tête.Le nombre d’acteurs dans le logiciel pourTV connectée croît aussi sans cesse. Il y aaussi Ubuntu qui s’y met !C’est un marché où pour l’instant personnen’arrive à s’imposer. Pas même Google, quiest encore bien à la peine. On a certes puvoir Google TV sur des écrans LG Electro-nics, en plus de Sony et Vizio, mais c’estun support en catimini que nous offrent cesconstructeurs, un peu comme lorsque cesmêmes constructeurs supportent timide-ment Windows Phone 7. Compte-rendu de visite du CES de Las Vegas 2012 – Olivier Ezratty – Janvier 2012 - Page 11 / 244
  12. 12. Et Samsung n’était pas de la partie contrairement aux attentes. On trouve Google chez les construc-teurs chinois qui préfèrent intégrer Android que Google TV, car il est gratuit et ne nécessite pas designer de contrat avec l’américain1. Mais Android nécessite d’y ajouter une interface utilisateur, cequi à son tour est source de fragmentation.Seul un acteur transversal semble tirer son épingle du jeu : Microsoft. Grâce à la XBOX 360 qui estdevenue de facto une set-top-box appréciée des opérateurs2. Avec Verizon en tête aux USA, maisaussi Orange et Canal+ en France ou Sky au Royaume-Uni. Ce Microsoft qui faisait peur à tous lesopérateurs a finalement été retenu comme partenaire stratégique. Il fait moins peur que Google caril se positionne plus comme partenaire technologique que comme un vampire du marché publici-taire de la TV !Les interfaces graphiques des TV connectées restent toujours très approximatives. Les constructeursessayent de s’améliorer avec l’ajout de la commande gestuelle voire vocale et l’augmentation de lapuissance des processeurs qui équipent ces TV, avec notamment des dual core voire quadcore chezSamsung. Ce nest cependant pas bien convainquant en létat. Cependant, les innovateurs peuventsortir de nulle part. Telle cette iFeelSmart, cette petite startup française issue d’Orange Vallée etinstallée dans une suite en bordure du salon. Elle y présentait l’interface utilisateur la plus avancéepour TV connectées et autres objets connectés.En attendant, la TV se trouve dangereusement concurrencée par le « second écran » quest la ta-blette, qui est plus ouverte et moins régulée que la TV. Elle sert à piloter la TV connectée, on ytrouve les fonctions de personnalisation (réseaux sociaux, recommandation, guides de programmeset bientôt de la publicité ciblée) voire on y consomme directement les contenus. Face à ce mouve-ment, les chaînes de TV sont soit avant-gardistes (comme M6) soit prudentes (comme TF1). Quandles migrations de valeur vont inexorablement s’accélérer dans les usages, le réveil va être brutalpour les chaînes !2012 sera une année en demi-teinte pour les TV connectées parce que les lignes ne vont pas beau-coup bouger. Le principal bouleversement pourrait être la très attendue arrivée d’Apple sur ce mar-ché ! Elle secouera le cocotier de l’industrie, poussera les concurrents à prendre plus sérieusementen compte le design de leurs interfaces utilisateurs. Et elle poussera certains à consolider leurs ef-forts de plateformes applicatives.Réseaux sociauxIls sont omniprésents dans les coucheslogicielles des produits présentés. Celase trouve dans les mobiles, les ta-blettes et les TV connectées.Facebook passe du statut de plate-forme de recommandation à celui deplateforme média. De son côté, Twit-ter devient l’outil d’échange en directsur les programmes TV.Facebook et Twitter font leur appari-tion dans les TV connectées Samsung1 Tout du moins en version de base. Si le client souhaite accéder à l’Android Market Place, la box ou la TV devra être certifiée parGoogle. Une tâche que les constructeurs chinois laissent volontiers aux intégrateurs ou opérateurs de ces matériels de commodité.2 Ce n’est pas le cas de la Sony PS3 qui a pourtant des caractéristiques lui en donnant la capacité. La raison est probablement liée àl’approche commerciale. Sony a moins réussi à faire de sa console un produit utilisé en réseau. Et par ailleurs, il a des relations moinsétroites que Microsoft avec les opérateurs télécoms et autres. Compte-rendu de visite du CES de Las Vegas 2012 – Olivier Ezratty – Janvier 2012 - Page 12 / 244
  13. 13. et Panasonic avec pour chacun une application qui entoure une version réduite de la chaîne diffuséeen direct.Idem chez le chinois Haier (ci-dessus). L’intégrité de son signal est respectée. Verra-t-on cela enFrance au lieu d’applications où le programme TV est invisible comme sur la Freebox Révolution ?AffichageOn notait la part plus belle donnée aux télévisions 4K qui devraient être commercialisées en 2012,notamment chez LG Electronics et Sharp. La production audiovisuelle démarre dans ce formatcomme nous l’avons vu lors de la visite de l’IBC 2011 d’Amsterdam. Les contenus vont donc arri-ver derrière. Hollywood est en train de numériser, si ce n’est pas déjà fait, ses catalogues de filmsargentiques en 4K. Les films à effets spéciaux sont facilement remastérisables en 4K.Cette migration vers le 4K prendra évidemment du temps : au moins une demi-douzaine d’années.Elle ressemblera au passage au « Full HD » (1920x1080) à partir de son malheureux intermédiairedu « HD Ready » dans le milieu des années 2000 (1280x720), sans compter l’historiquePAL/Secam qui précédait.L’OLED continue de faire des siennesavec les premiers écrans grand format(55 pouces) dans cette technologie,démontrés par LG Electronics (ci-contre) et Samsung. La qualité d’imageest la meilleure du marché et en plusces écrans sont très économes en éner-gie ! La grande question étant la longé-vité des écrans et la capacité à les pro-duire à un coût raisonnable. Il sembleque des progrès aient été faits de cecôté-là.On attend aussi l’arrivée d’écrans trèshaute résolution (2560x1600) pour lestablettes qui pourraient intégrer l’iPad 3 et les tablettes Android courant 2012. Mais on n’en voyaitpas au CES.Enfin, la picoprojection fait des progrès à la fois en résolution (720p) et en luminosité (plus deLED), que ce soit chez 3M (LCOS), Microvision (Laser) ou Texas Instruments (DLP).De son côté, la 3D semble en déclin relatif. Quelques constructeurs ou spécialistes comme StreamTV Networks s’évertuent à créer des solutions « sans lunettes » mais aucune n’est véritablementsatisfaisante. D’autres comme LG Electronics tablent sur le format 4K pour améliorer la qualité desimages 3D. Et pour cause, leur technologie qui exploite un filtrage polarisant divise par deux la ré-solution de l’écran. Donc, en la doublant, on rattrape le coup. Ce que n’ont pas à faire les technolo-gies utilisant le filtrage temporel avec des lunettes dites actives - chez Samsung ou Panasonic - maisqui ont d’autres défauts.MobilitéC’est le changement dans la continuité, à savoir, une flopée de smartphones sous Android, mainte-nant en version 4.0, des processeurs quadcore qui remplacent les dual core au point que l’on parlemaintenant de « superphones ». On observe avec circonspection l’arrivée des processeurs AtomMedfield dual core chez LG Electronics dans des tablettes et smartphones. Cela reste anecdotique,Intel étant à la peine dans ce marché avec un retard dans la basse consommation des processeurs.Les formats de smartphones se diversifient. Samsung a sorti son Galaxy Note, de taille intermé-diaire entre smartphone et tablette. On en voit aussi au format cinémascope. Compte-rendu de visite du CES de Las Vegas 2012 – Olivier Ezratty – Janvier 2012 - Page 13 / 244
  14. 14. Les offres matérielles 4G / LTE se multiplient, tout du moins sur le marché américain, associées àcelles des opérateurs tels que ATT, Verizon et Sprint.Les smartphones prennent progressivement le dessus surles « feature phones » et les places de marchéd’applications sont les outils de mesure de la santé des pla-teformes mobiles.Android a dépassé iOS en parts de marché à l’échelle mon-diale et Windows Phone 7 n’arrive pas à trouver sa placeau soleil malgré ses qualités indéniables. On le voyait es-sentiellement sur les stands de Microsoft et de Nokia.De son côté, RIM avait lair bien moribond, échaudé parses pertes de parts de marché et par léchec de sa tablettePlayBook lancée au CES 2011 et dont une nouvelle versionétait annoncée sur ce CES.Côté tablettes, l’iPad domine toujours ce marché. Il y atoujours autant de tablettes au CES sous Android, qui pas-sent aussi sous Android 4.0. Il n’est pas évident d’identifiercomment elles se différencient tellement elles se ressem-blent. Les tablettes Android deviennent des produits decommodité dont la baisse des prix est inexorablement en-clenchée, ce d’autant plus que c’est une foire d’empoigne pour les composants qui les équipent avecdes offres très compétitives comme les processeurs du chinois RockShip, qui exposait commel’année dernière.Le CES est surtout intéressant pour son incroyable richesse d’accessoires pour l’iPad et l’iPhone. Ily a énormément de “crapware”, bien entendu, mais pas mal de sociétés sont véritablement inno-vantes dans le domaine, même si souvent, ce n’est qu’avec quelques bouts de plastique recyclé !Vous en aurez comme lannée dernière un bon inventaire dans le Rapport du CES.Tout ceci est le révélateur d’une véritable lame de fond en termes de transfert de valeur. De plus enplus d’appareils numériques confient plus ou moins volontairement leur interface utilisateur auxtablettes. Ils se dépouillent ainsi d’une partie de leur valeur propre et se banalisent. C’est ce qui esten train d’arriver aux télévisions, dans l’audio et dans la domotique. Cela va évidemment aussi ré-duire le rôle des télécommandes traditionnelles, y compris multifonctions. Et cela pourrait aussitoucher l’univers de la photo numérique. Le même transfert de valeur a lieu des appareils numé-riques vers les services du cloud.Les ebooks suivent quant à eux le chemindes tablettes pour devenir plus généra-listes, notamment avec le Fire d’Amazonqui a lancé la tendance fin 2011. Amoyen terme, les tablettes et les liseusesd’ebooks ne feront plus qu’une seule ca-tégorie de produit. Les éléments déclen-cheurs seront les écrans à encre électro-nique couleur supportant la vidéo. Il yavait très peu de nouveautés sur lesebooks sur le CES. A part le françaisBookeen qui présentait ses nouvelles ta-blettes Odyssey dotées d’une technologie accélérant la vitesse de changement des pages.Il y avait aussi les premières tablettes sous Windows 8, ce dernier arrivant en bêta en février 2012.Avec un enjeu clé : faire en sorte que ces tablettes associent le meilleur des deux mondes : celui du Compte-rendu de visite du CES de Las Vegas 2012 – Olivier Ezratty – Janvier 2012 - Page 14 / 244
  15. 15. PC/Laptop et celui des tablettes. L’interface Metro de Windows 8 est prometteuse mais il faudraattendre les produits finis pour en apprécier les qualités à l’usage.Un symptôme de l’importance de la connectivité, cet article de comparaison des aéroports US pourles geeks dans PCWorld.PhotoCe marché est caractérisé par le déclin descompacts et la montée en puissance des ap-pareils « hybrides ». Ceux-ci cumulent lesavantages des compacts (prix, poids, compa-cité) et des réflex (grands capteurs, objectifsinterchangeables). Avec notammentl’annonce du Fuji X-Pro1, très impression-nant par sa qualité d’image que j’ai pu tester(ci-contre).Certains annoncent même la mort prochainedes appareils réflex « à miroir », trop coû-teux et lourds, et dotés de mécaniques qui enralentissent le fonctionnement. Cela sembleinéluctable et nous verrons quelles technologies permettront de confirmer ou pas cette migration devaleur.Autre phénomène marquant dans la photo, le déclin des cadres photos au profit des tablettes. On nevoyait quasiment plus de cadres photos au CES contrairement aux années passées ! C’est un signequi ne trompe pas ! Les tablettes dont le prix baisse inexorablement ont plein d’avantages que n’ontpas les cadres photos actuels.Et on ne peut pas oublier le cas de Kodak, en faillite, mais qui disposait tout de même d’un stand auCES ! Un beau symbole de ratage d’une révolution technologique alors que la R&D de cette sociétéétait pourtant bien dotée. C’est un peu le Rank-Xerox de la photo, qui avait pourtant une bonneR&D interne mais n’a pas sorti les bons produits à temps !Micro-informatiqueLe CES était le salon des « ultrabooks », ces laptops qui singent le Macbook Air, d’un Apple quin’est présent ni au CES, ni dans aucun salon. Ils s’appuient sur la dernière génération de proces- seurs Intel à basse consommation. Ils sont très fins, le record étant aux alentours de 13mm chez Sam- sung et Acer. La mise en avant de ces ultrabooks se fait au détriment des netbooks qui avaient fleuri depuis 2007. Au CES, on peut toujours aussi admirer les PC sur- gonflés pour gamers. Par contre, il n’y a toujours pas d’offres en masse de PC sous Linux, malgré la présence pour la première fois d’Ubuntu, au fond du South Hall. Windows a encore la dent dure mal-gré toutes les vagues qui auraient pu le décimer depuis une quinzaine d’années.JeuxL’interface gestuelle est reine maintenant que la Wii et la Kinect ont pris leurs marques. Le jeu estun marché plus grand que celui du cinéma, il ne faut pas l’oublier.On trouvait quelques accessoires pour le jeu mais relativement peu de nouveautés de ce côté-là. Compte-rendu de visite du CES de Las Vegas 2012 – Olivier Ezratty – Janvier 2012 - Page 15 / 244
  16. 16. Il faut citer celle dun petit français, la plateformede jeu dePawn qui permet d’associer des jeux desociété et des pions réels dont la position,l’orientation et la hauteur sont détectés par lesystème (ci-contre).AudioC’est un domaine contrasté. Le CES présentaitune foultitude de produits communicants, no-tamment sans fil - Wifi et/ou Bluetooth, etd’accessoires pour les produits d’Apple auxquelss’ajoutaient une nouvelle génération de stationsd’accueil audio pour smartphones sous Android.Le standard AirPlay d’Apple de diffusion de la musique entre appareils numériques donned’ailleurs du plomb dans l’aile aux solutions haut de gamme de gestion numérique de la musique.Le son multicanal reste un must pour profiter des DVD et Blu-ray mais la qualité des solutions évo-lue bien peu. On est plutôt dans le règne du son ATAWAD : anytime, anywhere et any device, doncbanalisé mais pas très qualitatif.Le marché de la hi-fi haut de gamme dont l’échantillon présent au CES est assez varié a l’air detoujours vivoter à l’ère artisanale, voire dans le passé. Les stands d’enceintes hi-fi du Venetianmontraient cependant que les fournisseurs avaient un peu changé leur fusil d’épaule. Ils présentaientmoins leurs enceintes haut de gamme à $150K l’unité, mais plutôt des modèles de milieu degamme. Mais pas au point d’élargir réellement le marché adressé.Réseaux et domotiqueIl y a surtout l’arrivée du Wifi 802.11ac qui fait monter le débit théorique à 1,35 Gbit/s, vu notam-ment chez Netgear. Et aussi des solutions à base de courants porteurs de nouvelle générationHomeplug qui montent également à 1 Gbit/s. Ces technologies sont adaptées au partage de vidéostout azimut dans le réseau local et aussi au très haut débit qui commence à alimenter les foyers en100 Mbits/s. Et enfin à la consommation de TV qui est de plus en plus multi-écrans. Chez Netgear,on note le rôle plus important donné au logiciel avec leur outil de monitoring de réseau local. Onvoit aussi arriver des câbles HDMI optiques – permettant de grande longueur - et sans boitiercomme les années précédentes. Toute l’électronique de conversion HDMI-optique est intégrée dansles prises.Il faut aussi signaler la part croissante des appareils photo et des caméras vidéo qui supportent leWifi et permettent ainsi d’alimenter en temps réel le cloud et les réseaux sociaux. Pour un meilleurmonde ? Cela dépend des points de vue !Dans la domotique, on côtoie toujours les mêmes standards et écosystèmes réseaux ZWave,HomePlug et ZigBee. On note le rôle de pilotage pris en charge par les smartphones et tablettes,notamment sous iOS, au détriment de matériels propriétaires. Y compris pour ouvrir sa porte degarage !Il y a aussi des offres de cloud dans le domaine, comme ailleurs. Le cloud était un pipeau visible surpas mal de stands ! Pipeau car mis à toutes les sauces sans que cela ait le même sens d’un fournis-seur à l’autre. Il y a d’abord les services de cloud personnel pour sauvegarder ses données, notam-ment les plus volumineuses. On assiste au couplage entre matériel et services de cloud chez lesconstructeurs, notamment de PC, une approche qui date déjà de quelques années et fut introduiteavec les premiers netbooks. Les contenus streamés audio et vidéo relèvent aussi conceptuellementdu cloud. Et évidemment tous les services de l’Internet tels que les réseaux sociaux sont intégrésdans la notion de cloud, surtout lorsque ceux-ci sont reliés entre eux. Le cloud décharge aussi les Compte-rendu de visite du CES de Las Vegas 2012 – Olivier Ezratty – Janvier 2012 - Page 16 / 244
  17. 17. traitements de nos appareils connectés comme pour la reconnaissance de la parole (Siri) ou le trai-tement de l’image (scanners 3D sur smartphones). Le cloud se retrouve aussi dans les services de e-santé qui collectent les données de différents capteurs biologiques pour produire des rapports parta-gés entre les patients et leurs docteurs.On note de manière anecdotique mais symbolique l’apparition de prises murales pour la chargeUSB de vos appareils mobiles.GreentechsCôté greentechs, la captation de l’énergie solaireest de plus en plus exploitée, notamment pour re-charger nos mobiles, mais aussi des lampes depoche, des radios, tablettes et autres accessoires.Certains produits ou dispositifs captent la chaleurou l’énergie mécanique dans le même but. D’autresse chargent sans contact et par induction, mais cen’est pas forcément très économe en énergie.On voit aussi de plus en plus de piles à combus-tible, maintenant adaptées aux mobiles.Enfin, les produits “verts” se multiplient, telles cescoques d’iPhone réalisées à base de poudres de bois ainsi que des pieds pour caméras et appareilsphoto en bois, tous d’origine allemande.Usages spécialisésDans les usages spécialisés, il y a toujours pleind’applications présentées au CES. La E-santé sedéveloppe pas mal et est toujours bien à l’honneursur le CES (North Hall). La cuisine est aussi de lapartie.Le marché de l’automobile semble toujours encroissance même si je n’ai pas noté d’innovationparticulière cette année, à part chez quelques star-tups. Mais un très grand nombre de constructeursautomobiles exposaient ou même intervenaientdans les keynotes du salon, témoignage du rôlecroissant du numérique dans l’expérience du conducteur et de ses passagers.Marche inexorable de l’intégrationVoici une petite réflexion sur cette tendance historique à l’intégration dans les produits numériques.Elle a fait l’objet d’un débat animé au sujet des tablettes et des liseuses d’ebooks dans le blog Opi-nions Libres.Le point est le suivant : le marché du numérique a tendance à voir à la fois proliférer des objets nu-mériques de toutes sortes mais en même temps, ces objets deviennent de plus en plus généralistes,par le phénomène d’intégration à la fois dans les couches matérielles et les couches logicielles.Les éditorialistes du « CES Daily », ce quotidien distribué aux participants du salon et aussi dispo-nible en ligne, évoquent la notion de « crossover products », quand des catégories de produits mor-dent sur les fonctionnalités d’autres produits (ci-dessus). Et ils l’appliquent aux tablettes, à l’audio,aux produits embarqués dans la voiture et à la vidéo. Compte-rendu de visite du CES de Las Vegas 2012 – Olivier Ezratty – Janvier 2012 - Page 17 / 244
  18. 18. Les moteurs de cette intégration sont dans le désordre : le passage au tout numérique, le liant logi-ciel des solutions, des interfaces utilisateurs graphiques polyvalentes, la réduction du nombre deboutons physiques pour gérer tout cela, des capteurs de plus en plus nombreux et le besoin naturelde diminuer le nombre d’appareils mobiles que l’on a sur soi.Le schéma qui suit résume à lui seul ce phénomène d’intégration. En voici quelques exemples : Les GPS se vendaient en masse il y a quelques années. Comme les composants GPS ne coûtent rien et que le reste n’est qu’une affaire de logiciel et de connectivité, le marché des GPS dédiés se fait progressivement absorber par celui des smartphones. Implacable ! Une visite du stand Garmin permettait de s’en rendre comporte : l’affluence n’y était pas bien grande ! Autre symp- tôme : les autoradios 2012 chez Kenwood, JVC et Pioneer délèguent maintenant la fonction de navigation aux smartphones. Plus précisément, ils sont capables d’afficher ces applications, en mode déporté des smartphones. Bref, les nouveaux autoradios/PND deviennent des périphé- riques des smartphones et plus le contraire ! Les appareils photo compacts et les caméscopes, surtout les caméscopes de poche, sont main- tenant en déclin au profit également des smartphones. Pourquoi ? Parce que la qualité des photos et des vidéos prises avec les smartphones s’améliore sans cesse et est largement suffisante pour la plupart des consommateurs. Elle est couplée avec les fonctionnalités de connectivité des smartphones et leur intégration avec les réseaux sociaux. Une photo tout juste prise est immédia- tement partagée sur Facebook (modulo les risques sociétaux que cela génère). Et l’intégration du Wifi dans ces appareils arrive bien tardivement pour ralentir cette migration de valeur. Les appa- reils photos et caméras sont fossilisés car leur plateforme logicielle n’évolue pas et on ne peut pas y installer d’applications, à fortiori connectées. Je pense qu’à terme cela pourrait changer et que certaines gammes d’appareils photos seront construites sur des plateformes ouvertes du type Android. Les tablettes qui absorbent certains des usages de trois appareils en même temps : l’écran de TV, les liseuses et les cadres photos. Là encore, la portabilité, l’interface utilisateur multi-touch et la richesse applicative ont raison des appareils spécialisés qui ne suivent pas. Les chaînes hi-fi intégrées ont depuis longtemps pris le dessus sur les chaînes à éléments sépa- rées. Avec les HTiB (home theater in a box), l’intégration s’est poursuivie avec l’intégration d’un lecteur de DVD, devenu Blu-ray, et du son multicanal 5.1 voire 7.1. Sans compter Netflix, dans le cas des USA.Ce raisonnement ne s’applique cependant pas dans tous les cas de figure. Il y a une multiplicationd’appareils numériques dans le foyer, malgré le fait qu’ils deviennent de plus en plus généralistes. Compte-rendu de visite du CES de Las Vegas 2012 – Olivier Ezratty – Janvier 2012 - Page 18 / 244
  19. 19. Les facteurs de forme dépendent du lieu et des applications, de la position (assise, debout, couchée)et de la variété des usages. La marche inexorable de l’intégration Radio Radio-réveil Réveil matin Machines à traitement de texte PC / Mac Chaine hifi à Media éléments séparés Chaines intégrées Center HTiB Lecteur CD Lecteurs DVD/Blu-ray Smart TVs Media players / Netflix Compact camera Caméscopes Réflex SD camera HD camera Feature & Walkman MP3 player smartphones Pocket camcorders GPS + Maps Lecteur Autoradio Personal Navigation K7 audio Devices ebooks Cadres photos Tablettes TV Media Center Console de jeu Set-top-box Contre exemples de l’intégration Ordinateur personnel Tablette Gateway Set-top-box triple-play STB TVParfois, des catégories d’appareils se désintègrent. C’est le cas de la set-top-box triple play qui étaitau départ un tout en un et s’est scindée depuis en deux boitiers : une gateway et une set-top-boxpour la TV, cette dernière étant amenée à terme à disparaître car les TV et les consoles de jeu elles-même deviennent des outils intégrés et généralistes qui permettent de se passer de set-top-boxes.L’autre désintégration est le remplacement du PC par les tablettes pour certains usages. On a ainsiun appareil moins généraliste qui remplace un appareil plus généraliste. C’est essentiellement dû àla portabilité et à l’interface tactile. Mais le PC pourrait revenir dans la danse par le truchement delaptops hybrides avec écran tablette et clavier, le tout sous Windows 8 voire MacOS et Linux. Compte-rendu de visite du CES de Las Vegas 2012 – Olivier Ezratty – Janvier 2012 - Page 19 / 244
  20. 20. Top des tendances par domaineEt voici le résumé en une page de tout le document. Difficile de faire plus court ! Vidéo et télévision Affichage  Offres de contenus des constructeurs.  Ecrans OLED 55 pouces LG et Samsung.  La tablette est le second écran de choix.  Sony Crystal LED. Voire le nouveau premier écran.  4K qui pointe du nez.  Marché des TV connectées très fragmenté.  Pico-projection 720p.  Google TV ne s’impose toujours pas.  Ecrans Retina-like pour tablettes.  XBOX 360 devient une set-top-box secon- daire pour bon nombre d’opérateurs. 3D relief Audio  3D sans lunettes qui s’améliore.  AirPlay et DNLA partout.  4K utilisé pour améliorer la 3D sans lu-  Toujours autant d’accessoires audio des nettes. iPhone et iPad.  3D sur mobiles. Mobilité Photo numérique  Mobiles/tablettes 4G / LTE.  Hybrides prennent le pas sur les réflex.  Android leader et migration vers la 4.0.  Fuji Xpro-1, un des meilleurs hybrides.  Quadcores ARM.  Cadres photos tués par les tablettes.  Windows Phone 7 patine encore malgré ses  Lytro fait sa révolution. 50K applications.  Canon 1DX et Nikon D4 pour les pros. Composants Télécommandes et interfaces  Nombreux capteurs et usages associés,  Interfaces multimodales associant gestuelle, surtout dans la santé et le fitness. parole, gyro, notamment dans les TV  Intel Ivy Bridge pour les Ultrabooks.  La reconnaissance des gestes va faire son  Intel Medfield pour revenir dans la course apparition dans les laptops et tablettes. des mobiles et tablettes.  Qualcomm et ARM dans les mobiles. Ordinateurs personnels Réseaux et domotique  Le laptop devient l’Ultrabook.  Wifi 820.11ac, jusqu’à 1 Gbit/s.  Netbooks en déclin, tablettes en croissance.  HDMI optique.  Premières tablettes et hybrides Windows 8.  Pilotage par smartphones et tablettes au dé- triment de plateformes propriétaires. Jeux Greentech  Commande gestuelle généralisée.  Encore plus d’appareils avec cellules photo-  Jeux HTML (Zynga). voltaïques.  Tablette ePawn pour les jeux de plateau.  Smart-metering sur plateformes ouvertes.  Piles à combustible pour recharge de mo- biles. Compte-rendu de visite du CES de Las Vegas 2012 – Olivier Ezratty – Janvier 2012 - Page 20 / 244
  21. 21. Les zooms des anciens rapports du CESJ’essaye d’éviter de me répéter d’une année sur l’autre dans mes rapports CES successifs. Celui-ci est le septièmedu genre. Les précédents contenaient des « zooms » qui sont en général toujours d’actualité et que vous pouvezencore consulter. Ils sont consultables à partir du blog « Opinions Libres » surhttp://www.oezratty.net/wordpress/telecharger/publications/.Rapport CES 2012 – 244 pages La marche inexorable de l’intégration (page 17) Les portés disparus du CES (page 21) Le plan marketing des exposants (page 37) Décryptage des technologies OLED et Crystal LED (page 208)Rapport CES 2011 – 246 pages Le rétro éclairage LED des écrans LCD (page 55) Les techniques de la vidéo La résolution des capteurs d’appareils photo.Rapport CES 2010 – 204 pages Le rétro éclairage LED des écrans LCD (page 55) Les techniques de la vidéo en relief (pages 70) Les écrans des ebooks (page 65)Rapport CES 2009 – 192 pages Les fonctionnalités d’un guide de programme (page 30) La vraie résolution des caméscopes grand public (page 46) Les fabricants d’écrans plats (page 52) Les capteurs des appareils photo numériques (page 114) L’impression 3D (page 135) La vidéo surveillance (page 149) Le plan aérien du salon (page 170)Rapport CES 2008 – 178 pages Les consoles de jeu (page 130) Les robots domestiques (page 146)Rapport CES 2007 – 164 pages Chaine de valeur et régulation de la télévision numérique (page 15) Le place shifting (page 28) La bataille du DVD haute définition (page 34) Le HDMI (page 39) Rétro éclairage CCFL et LED (page 48) Les barres de son (page 67) L’autocalibrage du son (page 88)Rapport CES 2006 – 61 pages Les résolutions de la haute définition (page 9) La radio satellite (page 30) Les appareils multifonction (page 56) Compte-rendu de visite du CES de Las Vegas 2012 – Olivier Ezratty – Janvier 2012 - Page 21 / 244
  22. 22. Portés disparus du CESVoici un petit rappel des technologies plus ou moins récentes qui ont disparu du CES au gré dutemps et j’en oublie sûrement plein. Certaines se sont évanouies du fait du passage de l’analogiqueau numérique, d’autres pour des raisons diverses d’obsolescence, de difficultés d’industrialisationou de migration de valeur : Les Laserdisc, remplacés par les DVD à la fin des années 1990. Trop gros, et dont l’image n’était pas encore numérique. Seul le son l’était. Les TV cathodiques, remplacées par les écrans plats dans les années 2000. Les écrans plats SED de Toshiba et Canon, très prometteurs mais qui ne sont jamais entrés en production et ont été abandonnés. Le Mini-Disc, disque magnétique de stockage audio de Sony lancé et abandonné dans les années 1990. Le HD-DVD, qui a perdu la bataille face au Blu-ray en 2007. Le protocole de domotique sans fil de l’espagnol DS2, absorbé par Marvell en 2010. Les écrans LCD à rétroéclairage CCFL remplacés par les LCD LED depuis le milieu des an- nées 2000. Les appareils photo argentiques depuis le début des années 2000. Les cadres photos numériques, remplacés en 2012 par les tablettes, notamment sous Android. Les caméscopes à bande magnétique, VHS, S-VHS et DV, dont le support de stockage est pas- sé aux disques durs puis à la mémoire Flash et aux cartes SD. Prochaine étape : le Wifi. Les PC Media Centers, qui n’ont jamais vraiment décollé, et sont remplacés par les set-top- boxes de plus en plus généralistes et puis par les services en ligne, y compris pour la TV de rat- trapage. Les Tablet PC d’origine, sous Windows sortis en 2002 pour les marchés professionnels et qui pourraient revenir en force sous la forme de PC/tablettes hybrides sous Windows 8. Les premiers prototypes étaient présentés sur le CES 2012 et on en verra sûrement beaucoup sur le CES 2013 après la sortie de Windows 8. Les players MP3, quelque peu éclipsés par les feature phones et les smartphones. Le Flip de Cisco et le Zune de Microsoft. Le Sony Dash, sorte de radio-réveil-tablette présenté en 2010 et 2011, et abandonné. Les personal navigation devices embarqués dans l’automobile. Il semble qu’ils deviennent des périphériques des smartphones et leur délèguent notamment les fonctions de navigation. Les télécommandes universelles à écran, qui sont en train d’être remplacées par les smart- phones.Il y aussi celles qui ne meurent pas comme les disques micro-sillons, les bandes magnétiques et lesamplificateurs à lampes, toujours en usage dans la hi-fi haut de gamme. L’analogique a son charmeet la vie dure ! Compte-rendu de visite du CES de Las Vegas 2012 – Olivier Ezratty – Janvier 2012 - Page 22 / 244
  23. 23. Données de marchéDeux jours avant le salon, la Consumer Electronics Association présentait son traditionnel état dumarché de l’électronique de loisirs. La CEA qui organise le CES est aussi un organisme de lobbyinget un prestataire d’études de marché. Il est associé pour l’organisation avec la société d’étudesd’origine allemande GfK.Voici quelques points clés extraits des présentations et de quelques recherches complémentaires.Le marché mondial du matériel de loisirs numériques va dépasser le trillion de dollars en 2012 :$1038B exactement, soit +5% de croissance vs 2011 après +8% en 2011 ! Le marché s’était écrouléde 10% en 2009 à $824B et s’est redressé depuis, grâce aux pays émergents.Par comparaison, le marché mondial de la publicité était d’environ $500B en 2011, et celui destélécommunications sera situé aux alentours de $2100B en 2012 – dont $1300B dans la mobilité -et celui du logiciel était d’environ $267B en 2011. Et le marché des services sur Internet ? Il estbien difficile à évaluer. Il agglomère des services qui se rémunèrent sur la publicité - environ 20%du total du marché publicitaire mondial -, d’autres qui sont payants et enfin, toute la sphère ducommerce en ligne qui englobe tous les autres secteurs d’activité.Le marché des pays émergents prend de plus en plus de place et il représentera bientôt la moitié dumarché mondial de l’EGP. Sa part doit passer de 37% à 46% entre 2008 et 2012. En valeur,l’Amérique du Sud représentera la moitié de l’Amérique du Nord en 2012. Le Brésil est le plus grosmarché en Amérique du Sud. Les prix y sont très élevés, notamment du fait de taxes d’importation.Ces données sont intéressantes pour les perspectives d’exportation. La croissance est la plus forteen Europe de l’Est (+18% en 2011), dans les pays émergents de la zone Asie/Pacifique (+17%) puisen Amérique du Sud (+11%) et au Moyen Orient et en Afrique (+8%, toujours en 2011). En 2012,GfK prévoit une baisse du marché de 3% en Europe de l’Ouest, une stabilité en Amérique du Nord,et une augmentation de 18% dans les pays émergents de la zone Asie Pacifique.La CEA et GfK prévoient que la croissance du marché des tablettes va se ralentir. La cannibalisa-tion par les tablettes des ventes d’ordinateurs a été plus faible que prévue par les analystes et a sur-tout affecté les netbooks. Les ultrabooks vont donner l’occasion aux laptops de reprendre du poil dela bête.Par contre, il se vendra plus de smartphones que d’ordinateurs en 2012. Ce qui ne veut en soi pasdire grand-chose car il faudrait comparer les taux d’équipement. Et ils sont en train de converger.Le marché des smartphones est celui qui a créé le plus de valeur dans l’industrie. Compte-rendu de visite du CES de Las Vegas 2012 – Olivier Ezratty – Janvier 2012 - Page 23 / 244
  24. 24. Il devrait représenter 22% en valeur du marché mondial. En Europe de l’Ouest, l’iPhone représen-tait sur Q4 2011 près de la moitié des téléphones distribués et subventionnés par les opérateurs té-lécom. Par contre, le poids économique des PC, desktops et laptops, reste stable, aux alentours de22% à 23% depuis 2008.Les ventes en ligne de produits d’EGP (électronique grand public) ne représentent curieusementencore que 4,6% du total.Aux USA, les progressions les plus fortes de taux d’équipement concernent sans surprise les smart-phones qui sont sur le point d’atteindre celui des TV, les tablettes et les consoles de jeux dont lemarché n’est visiblement pas encore saturé. Compte-rendu de visite du CES de Las Vegas 2012 – Olivier Ezratty – Janvier 2012 - Page 24 / 244
  25. 25. Gagnants et perdantsD’une année sur l’autre, il est intéressant de voir ce qui a évolué dans le bon sens ou pas. D’abordavec une vue d’hélicoptère, avec les points marquants de ces sociétés tant d’un point de vue finan-cier que produits et avec une vue financière d’ensemble sur la croissance des uns et des autres.Vue d’hélicoptèreReprenant une petite vue de synthèse des précédents rapports et au vu de l’activité économique, desoffres et de ce qui était le cas échéant présenté au CES, voici la forme respective des principalessociétés du secteur. On compare ici la situation des sociétés à la fin 2011 par rapport à la fin 2010.L’année 2011 semble avoir été difficile pour un grand nombre d’acteurs puisque ce tableau de bordassociant qualitatif et quantitatif penche vers le rouge.On en revient toujours au même : c’est la capacité d’innovation sur des marchés de volume qui faitla différence.La plupart des sociétés dans le rouge ont raté le coche d’innovations majeures : Nokia et RIM pourles smartphones, Kodak pour la photo numérique, Panasonic, Toshiba et Sharp dans la TV, Ninten-do qui s’est essoufflé sur les lauriers de sa Wii, Canon qui est toujours absent dans les appareilsphotos hybrides et Dell absent du marché grand public et qui n’innove pas assez dans ses produits. Mieux portants vs 2010 Situation stable vs 2010 Moins bien portants vs 2010 Amazon AMD Adobe Apple Asus Broadcom Les chinois : Huawei, ZTE, Haier Google Canon Intel LG Electronics Dell Nikon Microsoft HP nVidia Netflix Kodak Qualcomm Samsung Motorola Sony Nintendo STMicroelectronics Nokia Panasonic RIM Blackberry Sharp Sigma Design ToshibaVue qualitative Mieux portants vs Pourquoi sont-ils en meilleur posture ? 2010  Leader incontesté du marché du commerce électronique et des ebooks. Amazon  Lancement du Kindle Fire.  Très bonne croissance sur 2011. Compte-rendu de visite du CES de Las Vegas 2012 – Olivier Ezratty – Janvier 2012 - Page 25 / 244
  26. 26.  Bénéficiant d’une croissance Apple insolente, Apple est devenu le premier constructeur américain en 2011 ($127B). Et c’est aussi le constructeur le plus rentable avec 26% de résultat net sur le dernier trimestre record (Q1 FY2012) de $46,33B. A l’échelle mondiale, il ne lui reste plus qu’à dépasser Sam- sung Electronics, ce qui pourrait très bien intervenir dans un ou deux trimestres !  Lancement réussi de l’iPad 2 et de l’iPhone 4S.  Marché dans l’attente d’une TV Apple qui pourrait arriver en 2012.  Excellente santé de l’écosystème matériel et logiciel d’Apple.  Le décès de Steve Jobs n’a pas eu d’impact négatif sur la société. Pour l’instant.  Bonne croissance sur 2011. Intel  Déclin du marché des netbooks qui affecte le marché des Atom  Lancement des ultrabooks sous Ivy Bridge qui permet de compenser et de remonter le revenu moyen par PC.  Dans les mobiles, revient à la charge avec MedField. Pour l’instant peu supporté : LG Electronics, Lenovo et Motorola. Problèmes d’autonomie toujours pas résolus, lié à l’héritage x86 intégré dans le processeur. Le support de ce jeu d’instruction coûte cher à Intel.  Abandon troublant du marché des TV connectées.  A repris des couleurs financièrement sur 2011 dans l’ensemble de ses domaines Nikon d’activité.  Lancement du D4 pour les professionnels.  Mais son entrée dans les hybrides est plutôt décevante avec le J1 et le V1.  A solidement pris pieds dans le marché de la mobilité et l’automobile avec ses proces- nVidia seurs Tegra.  La croissance est revenue sur 2011 après la décroissance en 2010.  Belle part de marché dans les smartphones Android. Qualcomm  Seul à maitriser les SoC (system-on-chip, processeurs intégrés) mobiles intégrant la partie 3G/4G.  Rentrent dans le marché de la TV.  Bonne keynote au CES 2012.  Très belle croissance sur 2012.  Qualcomm fait près de $15B sur 2011. Pas mal pour une fabless de composants mo- biles (société sans usine) !Situation stable vs Pourquoi la situation est-elle plutôt stable ? 2010  Regagne un peu de parts de marché fin 2011 dans les laptops. AMD  Va sortir une nouvelle génération de processeurs destinée à faire baisser les prix des UltraBooks, les Trinity. Après une génération précédente très décevante.  Croissance molle sur 2011. Très concurrencé par les architectures ARM mobiles.  Avait très mal démarré l’année 2011 Asus d’un point de vue financier et s’est rat- trapé sur la seconde moitié de l’année pour terminer avec une croissance de 7% sur 2011.  Affecté par le déclin des netbooks.  Stand rikiki au CES 2012 (ci-contre) et plus de conférence de presse ni d’annonces sur place. Compte-rendu de visite du CES de Las Vegas 2012 – Olivier Ezratty – Janvier 2012 - Page 26 / 244
  27. 27.  Toujours le roi des moteurs de recherche et une croissance qui reste respectable. Google  N’arrive pas à percer dans les réseaux sociaux malgré le lancement de Google +.  Google TV ne perce pas suffisamment vite pour impacter le marché.  Android est devenu leader mondial dans les smartphones. Reste les tablettes.  Début des ennuis antitrust aux USA et en Europe.  Rachat de Motorola Mobile qui génère beaucoup d’interrogations.  Difficile passage pendant l’été lors du Netflix débundling des offres d’abonnement DVD et VOD ce qui a ralentit l’envolée de la croissance sur H2 2011.  Démarrage de la croissance internatio- nale avec implantation au Royaume- Uni. Gros investissements de prévus.  Toujours le meilleur dans le placement de ses services dans les produits d’EGP (Smart TV, set-top-boxes, HTiB, etc).  LG reprend des beautés et reconquiert le marché de la TV face à son concurrent Sam- LG sung.  Le constructeur arrivait avec le plein de nouveautés au CES 2012 : un écran OLED de 55 pouces supportant la 3D, une télécommande gyroscopique et voix, une Smart TV Al- liance avec d’autres constructeurs, 80 pays et 1200 applications pour les TV connectées, son propre processeur L9 pour smartphones et TV.  Nouveaux smartphones LG Optimus LTE: 329 DPI, meilleur écran de 2,76 Mpixels, consommation divisée par deux et VMware intégré.  Sort des TV sous Google TV, sous la forme d’une « feature » et reste prudent pour éviter les déboires de Sony !  Possèdent 23% des brevets clés du LTE.  Par contre, résultats financiers décevants sur 2011.  La XBOX 360 est devenue une set-top-box pour de nombreux opérateurs câble, satellite Microsoft et télécoms, ce partout dans le monde.  Windows 8 pourrait faire redevenir l’éditeur dans le jeu des tablettes « généralistes ».  Par contre, Windows Phone 7 ne perce pas malgré le partenariat stratégique avec Nokia.  Idem pour Bing qui patine, même si via Yahoo, sa part de marché est significative aux USA. En Europe, Bing ne perce pas et Microsoft n’a pas de véritable stratégie dans les réseaux sociaux.  Keynote décevante de Steve Ballmer au CES et l’éditeur quitte le CES en 2013.  Toujours leader des TV connectées. Mais son business de dalles TV perd de l’argent. Samsung  Maitrise de la chaine d’approvisionnement de ses principaux produits, ce qui est un avantage concurrentiel énorme.  Leader mondial dans les smartphones et tablettes sous Android  Ecosystème le plus développé dans les contenus et services, après celui d’Apple.  Construisent 90% des panneaux Super -OLED au monde.  Mais résultats financiers décevants sur 2012.  Leurs résultats financiers ont été décevants sur 2011 (-6%), et plombés par la JV ST-ST Microelectronics Ericsson dans les mobiles (-30%). Mais l’activité grand public est en croissance (+8%) et présente de bonnes perspectives.  Présent dans plusieurs domaines en croissance : TV, imaging, automobile, MEMS, etc  Avance technologique dans le Low power CMOS, les SoC pour TV connectées et set- top-boxes en technologie 32nm et 28 nm  Leader du marché des set-top-boxes notamment dans les marchés émergents. Ce sont des produits dont la valeur augmente, poussés par la transition vers la HD et les STB hy- brides dans les pays émergents.  Convergence des plateformes pour set-top-boxes et TV connectées sur 2012.  Migration en cours vers le noyau ARM.  Marché qui se dégage avec Intel, Zoran et Broadcom qui quittent la TV connectée.  STMicroelectronics fournit le gyroscope et l’accéléromètre MEMS de l’iPhone dont les ventes explosent ! Cela doit représenter une grosse partie des $600m de ventes de MEMS, dont les ventes ont presque doublé en 2011. Compte-rendu de visite du CES de Las Vegas 2012 – Olivier Ezratty – Janvier 2012 - Page 27 / 244

×