marcel proust et sa recherche

6,362 views
6,190 views

Published on

l'oeuvre capitale de Proust reduite à une breve présentation

Published in: Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
6,362
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
6
Actions
Shares
0
Downloads
42
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

marcel proust et sa recherche

  1. 1. marcel proust et sa recherche
  2. 2.    <ul><li>C'est un roman qui renouvelle les téchniques romanesques,d'habitude mis sur le meme plan que les romans de Joyce et de Virginia Woolf,à cause de la péculiarité de l'utilisation des instruments de la narration ,surtout en ce qui concerne le temps de l'histoire. </li></ul>
  3. 3.   <ul><li>Le roman est publié en sept tomes : </li></ul><ul><ul><li>Du côté de chez Swann (à compte d’auteur chez Grasset en 1913 , puis dans une version modifiée chez Gallimard en 1919 ) ( texte sur Wikisource ) </li></ul></ul><ul><ul><li>À l'ombre des jeunes filles en fleurs (1919, chez Gallimard ; reçoit le prix Goncourt la même année) </li></ul></ul><ul><ul><li>Le Côté de Guermantes (en 2 volumes, chez Gallimard ( 1920 - 1921 ) </li></ul></ul><ul><ul><li>Sodome et Gomorrhe I et II (chez Gallimard , 1921-1922) </li></ul></ul><ul><ul><li>La Prisonnière (posth. 1925) </li></ul></ul><ul><ul><li>Albertine disparue (posth. 1927) (titre original : La Fugitive ) </li></ul></ul><ul><ul><li>Le Temps retrouvé (posth. 1927) </li></ul></ul>
  4. 4. la structure circulaire <ul><li>Proust meme a déclaré qu'il a écrit la première page du roman et tout de suite la page finale des sept volumes.C'est une information très utile pour comprendre comment procède la narration,surtout en ce qui concerne la voix narrative. </li></ul><ul><li>Proust prend la decision de se renfermer chez lui une fois resté </li></ul><ul><li>orphélin et de se donner à sa vraie vocation:l'écriture. </li></ul><ul><li>Le personnage Marcel arrive à la meme décision à la fin du roman. </li></ul><ul><li>Point d'arrivé du roman et point de départ dans la réalité coincident. </li></ul>
  5. 5. les deux consciences <ul><li>Proust nie que l'oeuvre puisse etre considéréé une autobiographie,mais il évident que le protagoniste Marcel soit la projection,l'alter ego de Proust meme. </li></ul><ul><li>Il opère des censures et des manipulation du personnage,par exemple il n'y a pas de référence à son 'homosexualité et Marcel est hétérosexuel.La particularité de l'oeuvre qui n'est ni une autobiographie ni un roman à la troisième personne est l'existence des deux consciences narratives dans le roman. </li></ul>
  6. 6. deux mouvements <ul><li>Déjà le titre annonce deux mouvements,l'un,la recherche,qui procède en avant,qui est rèalisè par Marcel:il vit son existence </li></ul><ul><li>à l'intèrieur de l'univers fictif du roman et chaque rencontre, </li></ul><ul><li>chaque personne a pour lui la saveur de la découverte </li></ul><ul><li>l'autre,la recherche du passé ,rèalisée par Proust,qui procède à rebours: </li></ul>
  7. 7.   <ul><li>Proust écrit une histoire à partir des matériaux dont il dispose et qu'il connait,parce que c'est son existence,ses rencontres,ses bals,ses amitiés sur lesquels il va écrire. </li></ul><ul><li>Au contraire Marcel personnage découvre les memes matériaux pas à pas ,à mésure que la narration procède. </li></ul>
  8. 8. deux voix narratives <ul><li>Proust possède avant de commencer la fin de son histoire,il sait déjà comment elle va se terminer,c'est pour ça qu'il écrit la première et la dernière page l'une après l'autre.Sa vision est déjà experimentée;au contraire les réactions de Marcel personnage sont caractérisées par la naiveté et la surprise. </li></ul><ul><li>Proust accompagne les réactions de Marcel avec ses jugements,ce qui porte au redoublement des points de vue aussi. </li></ul>
  9. 9. le temps <ul><li>Cela porte des conséquences sur le temps de la narration aussi,c'est qui est une des nouveautés les plus remarquables de l'oeuvre;puisqu'il possède déjà toute l'évolution chronologique du roman,Proust peut retrouver des similarités ou des contrastes entre les différentes situations ou personnes ou lieux que Marcel découvre de manière progressive.Donc la narration présente des  </li></ul><ul><ul><li>analepses </li></ul></ul><ul><ul><li>prolepses </li></ul></ul><ul><ul><li>ellipses </li></ul></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>  </li></ul>
  10. 10. les deux mémoires <ul><li>La notion de temps chez Proust est influencée par les reflexions de Bergson sur le temps et la durée,selon lesquelles la perception de la durée est subjective. </li></ul><ul><li>Proust croit que le passé ne meurt pas,il laisse une trace,il reste dans notre ame. </li></ul><ul><li>Mais la mémoire fondée sur un effort volontaire et rationnel souligne plutot que effacer la distance entre le présent et le passé. </li></ul>
  11. 11.   <ul><li>Au contraire,c'est à partir des sensations matèrielles,olfactives,auditives,visuelles que la mémoire involontaire se met par hasard en mouvement:ce n'est pas le souvenir du passé mais c'est la resurrection du passé qui se repropose vif et vital,avec tous ses éléments constituifs. L'expérience est exemplifiée dans le célèbre épisode de la madeleine </li></ul>
  12. 12.   <ul><li>&quot;Mais à l'instant même où la gorgée mêlée des miettes du gâteau toucha mon palais, je tressaillis, attentif à ce qui se passait d'extraordinaire en moi. Un plaisir délicieux m'avait envahi, isolé, sans la notion de sa cause. (...) Et tout à coup le souvenir m'est apparu. Ce goût, c'était celui du petit morceau de madeleine que le dimanche matin à Combray (parce que ce jour-là je ne sortais pas avant l'heure de la messe), quand j'allais lui dire bonjour dans sa chambre, ma tante Léonie m'offrait après l'avoir trempé dans son infusion de thé ou de tilleul. (...) </li></ul>
  13. 13.   <ul><li>Et tout à coup le souvenir m'est apparu. Ce goût, c'était celui du petit morceau de madeleine que le dimanche matin à Combray (parce que ce jour-là je ne sortais pas avant l'heure de la messe), quand j'allais lui dire bonjour dans sa chambre, ma tante Léonie m'offrait après l'avoir trempé dans son infusion de thé ou de tilleul. (...) Mais, quand d'un passé ancien rien ne subsiste, après la mort des êtres, après la destruction des choses, seules, les plus frêles mais plus vivaces, plus immatérielles, plus persistantes, plus fidèles, l'odeur et la saveur restent encore longtemps, comme des âmes, à se rappeler, à attendre, à espérer, sur la ruine de tout le reste, à porter sans fléchir, sur leur gouttelette presque impalpable, l'édifice immense du souvenir. » </li></ul>
  14. 14. d'autres approches à l'oeuvre <ul><li>Au délà de l'analyse du renouvellement de la téchnique romanesque,le roman a été approché et analysé sur d'autres niveaux.on a pris en considération l'oeuvre comme  </li></ul><ul><li>une fresque sociale . </li></ul><ul><li>A la manière de Balzac Proust décrit certaines couches de la société,mais il choisit de parler des deux classes qu'il bien connait pour les avoir fréquentées avant de se donner à l'écriture. </li></ul>
  15. 15. les aristocrates <ul><li>La famille des Guermantes représente l'aristocratie désormais en décadence. </li></ul><ul><li>la duchesse de Guermantes  : inspirée notamment par Mme Straus et par la Comtesse Greffulhe  ; </li></ul>
  16. 16. les parvenus <ul><ul><li>Madame Verdurin . </li></ul></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>Proust décrit la vulgarité des nouveaux riches qui cherchent à imiter le style de vie ,les fetes des aristocrates sans y réussir. </li></ul>
  17. 17. les thèmes <ul><li>D'autres se sont intèressés aux thèmes divers qu'on retrouve dans les sept volumes. </li></ul><ul><ul><li>l'amour </li></ul></ul><ul><ul><li>l'amitié </li></ul></ul><ul><ul><li>la corruption de la société aristocrate </li></ul></ul><ul><ul><li>l'art </li></ul></ul>
  18. 18. une grande symphonie <ul><li>Quelqu'un a analysé l'oeuvre comme une grande composition musicale où l'ouverture introduit les thèmes qui seront développés ensuite selon les divers mouvements de la musique: andante,allegro,adagio. </li></ul>
  19. 19. synopsis <ul><li>Le narrateur, jeune homme hypersensible né dans une famille bourgeoise parisienne vers la fin du XIXe siècle , veut devenir écrivain. Cependant, la tentation mondaine le détourne longtemps de son objectif premier. Attiré par le mirage de l'aristocratie ou des lieux de villégiature à la mode (comme Balbec , ville de la côte normande dont Cabourg est le modèle), il grandit en même temps qu'il découvre le monde, l'amour, l'existence de l' homosexualité . La maladie et la guerre, qui le couperont du monde, lui feront prendre conscience de l'extrême vanité de la tentation mondaine et de son aptitude à devenir finalement écrivain pour fixer le temps perdu.  </li></ul>

×