Your SlideShare is downloading. ×
0
HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)
HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)
HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)
HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)
HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)
HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)
HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)
HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)
HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)
HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)
HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)
HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)
HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)
HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)
HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)
HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)
HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)
HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)
HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)
HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)
HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)
HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)
HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)
HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)
HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)
HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)
HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)
HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)
HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)
HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)
HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)
HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)
HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)
HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)
HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)
HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)
HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)
HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)

997

Published on

HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)

HAL et l'Université Toulouse III: statistiques de dépôt/consultation (mai 2010)

Published in: Education
0 Comments
2 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
997
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
2
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. 1
    Étude statistiquedes dépôts d’articles par les chercheurs de l’Université Paul Sabatier dans l’archive ouverte HAL
    Pierre Naegelen
    SCD UPS – Toulouse III
    12 mai 2010
  • 2. I) Généralités
  • 3. 3
    Répartition du nombre de laboratoires par article
  • 4. 4
    Comparaison du nombre de dépôts par année
    - Les chercheurs de Toulouse 3 ont commencé à déposer de façon régulière à partir de 2006. Jusque-là, le dépôt est soit quasi-inexistant (14 en 2001) soit assez faible (100 en 2004, 205 en 2005)
    • Sur la période qui s’étale de 2001 à avril 2010, le nombre moyen de dépôts par mois (plein texte ou notices) s’élève à 30.
    • 5. Il s’élève à 58 si on fait commencer la période de référence en 2006.
  • 5
    Cumul des dépôts (sans les transferts ou liens vers arXiv)
    Prédominance des notices dans HAL: 6630 notices contre 2837 articles en texte intégral. Un phénomène qui peut s’expliquer en partie par l’utilisation de HAL comme outil simplifié de gestion des données bibliographiques. L’hypothèse tend à se confirmer particulièrement durant les périodes qui précèdent l’évaluation de l’AERES.
  • 6. Les transferts vers arXiv correspondent à des dépôts sur HAL de documents en texte intégral avec envoi vers arXiv
    Les liens vers arXiv correspondent à des dépôts de notices bibliographiques sur HAL comportant un lien vers le texte intégral disponible sur arXiv
    Il y a 2 fois plus de liens (notices) que de transferts (texte intégral). Mais les liens vers arXiv ne sont pas simplement des notices et on ne doit pas les considérer comme telles, puisqu’ils permettent l’accès au texte intégral disponible sur arXiv.
    Cumul des dépôts (2): transferts et liens vers arXiv
    Transferts vers arXiv
    Liens vers arXiv
  • 7. 7
    Répartition des articles par laboratoires: le « Top 10 » des laboratoires
    Par rapport au graphe, l’ordre est différent, si l’on regroupe les laboratoires par institutions:
    1) OMP (LA + CESR + LMTG + LEGOS + LATT) 2)LAAS 3) LNCMP 4) IRIT
    5) HFA 6) IRSAMC
  • 8. 8
    Répartition des articles dans les journaux: le « Top 10 » des revues
    On constate une nette prédominance des revues en Sciences de la Planète et de l’Univers. Néanmoins, 3 revues de physique sont classées dans les 6 premières.
  • 9. 9
    Évolution des dépôts (texte intégral ou notices) toutes disciplines confondues, de septembre 2008 à avril 2010.
    Ce graphe confirme l’observation faite précédemment: les chercheurs de l’UPS déposent majoritairement des notices.
    is_arXiv -> dépôt sur HAL d'un document en full text avec envoi vers arXiv
    weblink-> dépôt d'une notice bibliographique sur HAL avec lien vers arXiv
  • 10. 10
    Répartition des articles par type de publication (toutes disciplines confondues)
  • 11. II) Types d’usages: quelles pratiques de consultation?
  • 12. 12
    Consultations des articles par domaine (fiches concises)
    Les fiches concises sont majoritairement consultées en Physique et en Sciences de la Planète et de l’Univers
  • 13. 13
    Consultations des articles par domaine (fichiers)
    Les fichiers sont très majoritairement consultés en Sciences de l’Ingénieur. Puis viennent:
    • l’Informatique
    • 14. les Mathématiques
    • 15. les Sciences de la Planète et de l’Univers
    • 16. la Physique
  • III) Répartition des articles par domaine
  • 17. 15
    Répartition des articles par domaine (tous types de dépôts) de 1900 au présent
    Physique 2)Sciences du Vivant 3) Planète et Univers
    4) Chimie 5) Sciences de l’Ingénieur 6) Informatique
    7) Mathématiques 8) Sciences de l’Homme
  • 18. 16
    Répartition des articles par domaine (texte intégral) de 1900 au présent
    Le classement est totalement modifié si l’on compte seulement les dépôts d’articles en texte intégral:
    1) Sciences de l’Ingénieur 2) Informatique 3) Planète et Univers 4) Mathématiques
    5) Sciences du Vivant 6) Physique 7) Sciences de l’Homme 8) Chimie
  • 19. Répartition des articles par domaine de 1900 au présent
  • 20. IV) Détails par discipline
  • 21. 19
    Évolution des dépôts en Sciences de l’Ingénieur
    En Sciences de l’Ingénieur, on dépose majoritairement les articles en texte intégral.
  • 22. 20
    Répartition des articles par type de publication en Sciences de l’Ingénieur (plein texte puis tous types de dépôts)
  • 23. 21
    Évolution des dépôts en Informatique
    En Informatique, c’est le dépôt en texte intégral qui est privilégié.
  • 24. Répartition des articles par type de publication en Informatique (plein texte puis tous types de dépôts)
    22
  • 25. 23
    Évolution des dépôts en Sciences de la Planète et de l’Univers
    Le pic de septembre 2008 donne la part belle aux notices. Cependant, pour les autres mois, le nombre de dépôts en texte intégral est assez proche du nombre de dépôts de notices.
  • 26. 24
    Répartition des articles par type de publication en Sciences de la Planète et de l’Univers (plein texte puis tous types de dépôts)
  • 27. 25
    Évolution des dépôts en Mathématiques
  • 28. 26
    Répartition des articles par type de publication en Mathématiques (plein texte puis tous types de dépôts)
    Pour ce qui concerne le texte intégral, les mathématiciens déposent très majoritairement des pre-prints.
  • 29. 27
    Évolution des dépôts en Statistiques
    Le faible nombre de dépôts ne permet pas de dresser une analyse des tendances.
  • 30. 28
    Répartition des articles par type de publication en Statistiques (plein texte puis tous types de dépôts)
  • 31. 29
    Évolution des dépôts en Sciences du Vivant
    Prédominance des dépôts de notices.
  • 32. 30
    Répartition des articles par type de publication en Sciences du Vivant (plein texte puis tous types de dépôts)
  • 33. 31
    Évolution des dépôts en Physique
    En Physique, le dépôt des notices est majoritaire. Les liens vers ArXiv sont également très nombreux: constat normal, puisque HAL est interface miroir d’ArXiv, et que par ailleurs, les physiciens préfèrent déposer leurs articles dans ArXiv.
  • 34. 32
    Répartition des articles par type de publication en Physique (plein texte puis tous types de dépôts)
    La proportion des pre-prints est relativement faible, si on la rapporte à la proportion des pre-prints en Physique dans ArXiv. Cela confirme le constat qu’en Physique, ArXiv reste l’archive ouverte privilégiée.
  • 35. 33
    Évolution des dépôts en Sciences de l’Homme et Société 
    Le faible nombre de dépôts ne permet pas de dresser une analyse des tendances.
  • 36. 34
    Répartition des articles par type de publication en Sciences de l’Homme et Société (plein texte puis tous types de dépôts)
  • 37. 35
    Évolution des dépôts en Chimie
    Les chimistes privilégient le dépôt de notices. Le faible nombre de dépôts d’articles en texte intégral s’explique en partie par le refus d’ACS de donner son accord pour le dépôt dans des archives ouvertes, des articles publiés dans les revues de l’éditeur .
  • 38. 36
    Répartition des articles par type de publication en Chimie (plein texte puis tous types de dépôts)
  • 39. 37
    Évolution des dépôts en Sciences de l’Environnement
    En Sciences de l’Environnement, on dépose surtout des notices.
  • 40. 38
    Répartition des articles par type de publication en Sciences de l’Environnement (plein texte puis tous types de dépôts)

×